Soutenez le forum !
1234
Partagez

Tout est affaire de poison (2) [Yasei Akane]

Date Junko
Date Junko

Tout est affaire de poison (2) [Yasei Akane] Empty
Ven 1 Mar 2019 - 16:04

L'entraînement avait pris fin. Zô en était plutôt content. S'il avait pu retirer quelques bénéfices de l'exercice, il en avait également retiré quelques bleus, et des blessures légères. La plus profonde étant peut être celle qu'il s'était infligée au niveau de l'ego ... Voir ses faiblesses être révélées de façon si évidente, et exploitées avec tant de facilité sans qu'il ait pu rien y faire ... C'était assez frustrant. Il se demandait bien à quoi lui avait servi tout l'entraînement que son père avait pu lui donner pour le bon maniement des pantins, si c'était pour, finalement, trop se reposer sur ce seul atout. Même s'il était surprenant, parce que rare dans le monde des shinobis, il restait fragile. Zô en avait fait l'expérience ...

Ils occupaient toujours le terrain d'entraînement, avec Akane. Les senbons qu'elle avait reçu dans le bras avaient disparu, et les effets du poison léger dont Zô les avait enduit s'étaient dissipés. Avoir fait mouche, à cette unique occasion, était bien la seule consolation qu'il pouvait retirer de leur entraînement. Il s'efforça néanmoins de chasser ces pensées négatives, et de se concentrer sur la suite. Car la jeune femme lui avait proposé un échange de services assez intéressant ...

"Je veux bien vous apprendre ce que je sais des poisons, mais vous risquez d'être déçue ... Enfin, je veux dire qu'il vaut mieux ne pas trop en attendre de ma part. J'utilise quelques poisons dans mes marionnettes, c'est vrai. Mais ce sont des poisons légers, qui ne présentent aucun véritable danger pour leur victime. Ils peuvent servir de diversion, tout au plus, mais ne représentent pas un danger en eux-mêmes."

On ne lui avait jamais demandé d'enseigner ses savoirs auparavant. Se projeter dans le rôle du maître était une expérience singulière, sans doute. Mais il ne doutait pas qu'il pourrait en tirer quelque bénéfice pour lui-même. Après tout, Akane avait déjà mis à jour les points faibles de son style de combat. Peut être, en lui enseignant ce qu'il savait de la concoction des poisons, pourrait-il mettre en lumière quelques failles de ses mixtures ? Voire même trouver des idées pour en développer de nouvelles ... Il ne pouvait décemment pas se cantonner à la préparation de philtres étourdissants. Son rôle nouveau de shinobi de la Brume en demandait plus ...

"Mais, si vous êtes toujours intéressée, je m'efforcerai au mieux de vous transmettre mes connaissances, bien sûr. Ce sera un plaisir. Considérez ça comme un remerciement pour avoir bien voulu de moi comme partenaire d'entraînement."

Zô sourit légèrement. Légèrement car, même si le plus fort de la douleur était passé, son front lui faisait encore mal. Il serait bossu avant la nuit ... Il s'assit sur le sol de terre, et se frotta les mains.

"Bon ! Commençons pas le commencement ! Qu'est-ce que vous savez déjà des poisons, hm ? Et surtout, à quel genre de résultat voulez-vous parvenir ?"

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6392-date-junko-finie https://www.ascentofshinobi.com/t6749-kiri-equipe-04-ukiyo-monde-ephemere-temporairement-fermee https://www.ascentofshinobi.com/t6448-date-junko-carnet-de-route#53726
Xuân Nozomi
Xuân Nozomi

Tout est affaire de poison (2) [Yasei Akane] Empty
Sam 2 Mar 2019 - 15:52
Suite de ce RP

L'entraînement s'était bien déroulé entre les deux taciturnes, qui avaient réussi à briser la glace malgré la méfiance mutuelle qu'ils avaient envers les étrangers. En quelques brefs échanges, la Yasei avait pu faire comprendre ses faiblesses au marionnettiste. Il comptait trop sur ses pantins et n'arrivait pas vraiment à se défendre lorsqu'il était lui-même en danger. Quant à elle, elle était très à l'aise au corps à corps, mais n'avait pas vraiment d'autres atouts mis à part ça et ses sens très développés. Wutu-Fuku lui avait déjà fait comprendre lorsqu'ils avaient étudié ensemble le fuinjutsu, que parfois la force brute ne suffisait pas.

C'était pour ça qu'elle avait demandé de stopper leur échange afin qu'ils puissent mutuellement s'entraider. Car elle avait vu chez Zô quelque chose d’intéressant : il savait créer des poisons. Ce qui pourrait lui être utile, puisqu'elle n'était pas capable de faire usage du ninjutsu. Créer ses propres nuages toxiques ou autres choses du même genre pourrait peut-être l'aider face à certaines situations. Et puis elle se dirigeait vers la voie de la guérison, alors comment pourrait-elle créer des antidotes si elle ne savait pas comment étaient composés les poisons ?


- « Ce n'est pas grave, j'aimerais déjà apprendre les bases pour commencer. »

Il était modeste, et sa phrase suivante la surprit encore plus.

- « Merci à vous. Je m'entraîne bien trop souvent seule. Et on vient encore de me prouver que c'était plus intéressant à plusieurs. »

Elle lui tendit un léger sourire, ravie qu'il ait apprécié leur petit entraînement. Depuis qu'elle se trouvait à Kiri, elle n'avait jamais eu l'occasion de pousser ses capacités au maximum, ni d'aller jusqu'au bout de ses forces. Il s'était toujours agit de ce qu'elle appelait plutôt des échauffements, mais le résultat était pourtant toujours tout de même présent. La Yasei prit place en face de son sensei improvisé, afin qu'ils puissent commencer l'apprentissage.

- « Hé bien, je sais qu'ils sont la plupart du temps fabriqués à partir de plantes. En fait, j'étudie depuis quelques semaines la médecine à partir de la flore. Donc j'ai apprit à connaître les propriétés bénéfiques des plantes, afin de pouvoir créer des onguents et antidotes. Mais je ne me suis pas encore penchée sur leurs effets nocifs. Hors j'imagine que l'un ne va pas sans l'autre. »

Un petit instant de réflexion avant de poursuivre.

- « J'aimerais pouvoir créer pourquoi pas des nuages persistants, un peu comme les bombes fumigènes mais qui dureraient plus longtemps. Un nuage dans lequel je pourrais me déplacer et surprendre mon adversaire. Et aussi... Des choses pour pouvoir endormir, qui pourraient anéantir un ennemi mais sans douleur. »

Dans le même esprit, elle pensait à un sérum de vérité. On lui avait apprit à « extraire » des informations de quelqu'un, mais depuis qu'elle était à Kiri et qu'on lui avait fait comprendre que toute cette violence était inutile, sans doute serait-il temps de chercher aussi des choses allant dans ce sens.

_________________
Tout est affaire de poison (2) [Yasei Akane] Ban3
Code couleur : #868A08


Dernière édition par Yasei Akane le Sam 23 Mar 2019 - 23:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12800-l-art-de-faire-pousser-des-fleurs-dans-les-roches-terminee#113073 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 https://www.ascentofshinobi.com/t12888-xuan-nozomi#113591 https://www.ascentofshinobi.com/u227
Date Junko
Date Junko

Tout est affaire de poison (2) [Yasei Akane] Empty
Sam 2 Mar 2019 - 16:49

Zô examina pendant un instant les connaissances déjà possédées par Akane. Il était conscient de cette forme de création de poisons, mais n'en était lui-même pas un fervent adepte. Les plantes, les onguents ... Tout ça, c'était de la vieille médecine. Des recettes de grand-mère. Certainement pas le genre de grand-mère qu'on aime croiser tous les jours, mais tout de même. C'était un peu vieux jeu. Le genre de choses que Zô avait appris quand il était enfant, dans les plus vieux manuels que contenait la bibliothèque de son père. Sans doute pourrait-il se montrer utile à Akane, alors. Lui ouvrir de nouveaux horizons, disons.

"Ce que vous recherchez, ce sont des choses bien particulières. Et laissez-moi vous dire que, en ce qui concerne des nuages de poison persistants, et bien ... Vous n'avez pas grande chance d'y arriver avec votre seule connaissance des plantes. Enfin, de ce que j'en sais, évidemment. Mais je propose que nous partions de mes connaissances, pour l'instant, hm ?"

Zô s'interrompit un instant. Il ne voulait pas donner de mauvaises informations à Akane, ni lui donner de fausses pistes. Il fallait se montrer prudent, pour l'heure. Après tout, il était lui-même un novice.

"Comprenons-nous bien: il va nous falloir dégager deux façons de produire des poisons, pour progresser méthodiquement. Or, ici, vous allez vous apercevoir que la méthode est la clef. Après tout, il s'agit d'une discipline tout à fait scientifique. Bon, alors, deux méthodes de production. La première c'est celle que vous connaissez, c'est-à-dire avec une base de plantes. C'est comme vous l'avez dit: si les plantes ont des propriétés bénéfiques, comme les plantes médicinales par exemple, elles peuvent aussi agir comme des poisons. Sur ce point, elles sont semblables à toutes les autres substances. Après tout, je ne sais plus que érudit disait bien que rien n'est poison, et tout est poison, non ?

"Bon, voilà pour notre premier mode de production. C'est le plus vieillot, si j'ose dire, et j'ai peur que vous n'arriviez pas à des résultats très poussés en terme de ... Disons, de spectaculaire. C'est là que je peux vous proposer d'en apprendre un peu plus, avec la méthode que j'utilise, pour ma part. Elle est un peu plus complexe, car en fait beaucoup plus large. Il s'agit de la fabrication de poisons à partir de matériaux de synthèse, de produits disons chimiques, au sens restreint. Après tout, si on voit la chose au sens large, toutes les choses du réel sont des produits chimiques, non ?"

A nouveau, il fit une pause avant de reprendre, pour se laisser le temps de la réflexion, à lui comme à Akane.

"C'est une méthode qui vous permettra d'atteindre des sommets plus hauts, parce qu'elle fait appel à une large palette de produits, qui eux-mêmes ont une plus large palette de propriétés chimiques que les seules plantes. A vrai dire, c'est tout à fait différent du fonctionnement des poisons tels que vous les avez envisagés jusqu'à présent. Et, pour ne rien vous cacher, vous allez devoir travailler très dur pour arriver à une parfaite maîtrise de la discipline. Pour ne rien vous cacher -et sans vouloir vous décourager, hein- je travaille cette science depuis une dizaine d'années, et je me considère seulement comme familier avec elle. Pas un expert. Et pourtant, croyez-moi, je suis plutôt du genre assidu."

Il adressa un faible sourire à son élève d'un jour. Il ne lui dit pas que, si lui avait mis tant de temps à apprivoiser la matière, c'était surtout parce qu'il avait entrepris son apprentissage en autodidacte. Elle avait des professeurs à sa disposition, à Kiri. Mais, peut être que l'ampleur de la tâche la pousserait à travailler plus dur encore ... Après tout, elle avait l'air du genre plutôt tenace.

"En tout cas, vous avez raison sur un point ! Avant même de mettre un poison en application, la règle fondamentale est de concevoir également son antidote, et de vous l'administrer. A moins que vous ne souhaitiez habituer progressivement votre corps au dit poison, auquel cas il vous faudrait en ingérer régulièrement de faibles doses. Mais, ce ne serait pas sans conséquences pour votre organisme, de toute façon, et je ne recommande vraiment pas cette méthode ...

"Des questions ? Pour ma part j'en aurais une pour vous: pourquoi vouloir créer un produit sans douleur ? Seriez-vous attentive aux souffrances de vos adversaires ?"

Nouveau sourire. Beaucoup plus malicieux, celui-ci.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6392-date-junko-finie https://www.ascentofshinobi.com/t6749-kiri-equipe-04-ukiyo-monde-ephemere-temporairement-fermee https://www.ascentofshinobi.com/t6448-date-junko-carnet-de-route#53726
Xuân Nozomi
Xuân Nozomi

Tout est affaire de poison (2) [Yasei Akane] Empty
Mar 5 Mar 2019 - 14:39
L'apprentie apothicaire se rendit vite compte que la seule étude des plantes et argiles ne suffisait pas. Il lui fallait voir plus grand. Elle hocha la tête pour acquiescer à la question posée, et écouta avec attention tout ce que lui disait le marionnettiste. D'après lui, elle obtiendrait de meilleurs résultats en cherchant à travailler avec des matières premières de synthèse plutôt qu'avec des choses naturelles. Celles-ci ayant des propriétés moins puissantes, et surtout moins concentrées.

Pour avoir déjà travaillé ces matières, il était vrai qu'il était difficile d'extraire ce qu'on souhaitait d'une plante. Il arrivait souvent que le résultat ne soit pas à la hauteur des attentes, car on ne pouvait pas vraiment en scinder les différentes propriétés. Il fallait alors compenser avec un plus large apport de matières, ce qui n'était pas toujours faisable au vu de la rareté de certaines plantes. Sans parler du fait qu'il les fallait fraîches et non abîmées.


- « Je suis prête à y passer le temps qu'il faudra. »

Bien sûr qu'elle savait qu'elle n'apprendrait pas tout ça en une journée. Toutes ces connaissances à acquérir demandaient de nombreux efforts et heures de travail. Mais ça ne lui faisait pas peur, et elle n'était pas du genre à abandonner. C'était une voie vers laquelle elle se tournait depuis déjà plusieurs semaines, et qu'elle avait prise après mûres réflexions. Non pas la création de poisons, mais bien celle d’antidotes. Hors si elle voulait les reconnaître pour en soigner les gens atteints, elle devait aussi apprendre à les créer. L'un n'allait pas sans l'autre.

- « Hum non, je ne comptait pas m’empoisonner volontairement. »

Même si l'idée d'ingérer quotidiennement une infime dose de poison pour que le corps habitué y devienne insensible était bonne sur le papier, dans les faits et la réalité c'était bien trop risqué. Il suffirait d'une fois où la dose serait trop forte pour que ça devienne dangereux. La question suivante la prit un peu au dépourvu. Elle détourna le regard, le temps de trouver quoi lui répondre.

- « Peut-être... Que j'ai déjà bien assez fait de mal comme ça. »

Tournant la tête de droite à gauche, elle approfondit sa pensée.

- « Ce n'est pas le fonctionnement de Kiri. Ici, on nous demande de neutraliser nos ennemis. Pas de les tuer ou de leur faire du mal. »

Ni de les torturer, contrairement à ce qu'elle avait déjà e l'occasion de faire par le passé. Elle se tut alors, ne voulant visiblement rien dire de plus sur ce sujet bien trop personnel à son goût. Avant de se souvenir qu'il lui avait demandé si elle avait des questions.

- « Comment faites-vous pour créer des poisons à partir de produits de synthèse ? Vous les achetez ou bien vous les fabriquez vous-mêmes ? Vous n'utilisez jamais de produits naturels ? »

Quelques petites questions qui le détourneront de celle qu'il lui avait posée.

_________________
Tout est affaire de poison (2) [Yasei Akane] Ban3
Code couleur : #868A08
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12800-l-art-de-faire-pousser-des-fleurs-dans-les-roches-terminee#113073 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 https://www.ascentofshinobi.com/t12888-xuan-nozomi#113591 https://www.ascentofshinobi.com/u227
Date Junko
Date Junko

Tout est affaire de poison (2) [Yasei Akane] Empty
Mar 5 Mar 2019 - 16:00

Zô écouta en silence Akane. Ce n'était pas le fonctionnement de Kiri ? Ce n'était pas exactement une réponse qui le satisfaisait. Il cherchait plutôt à savoir pourquoi elle répugnait à utiliser des méthodes douloureuses. Pas pourquoi c'était le lot du commun des shinobis de Kiri. Néanmoins, il respecta son silence, et ne chercha pas à la déstabiliser en approfondissant la question. Il se contenta de garder dans un coin de son esprit ces réponses évasives. Il devinait facilement qu'Akane portait un lourd poids sur les épaules. Mais, après tout, n'était-ce pas le lot de beaucoup de shinobis ? Lui pouvait s'estimer heureux: le carcan intellectuel dans lequel il avait vécu toute sa vie avant de mettre les voiles ressemblait à une promenade de santé à côté des épreuves vécues par beaucoup d'autres de ses pairs.

Mais l'heure n'était pas à la psychologie de bas étage. Les questions de poison étaient toujours à l'ordre du jour, et, à vrai dire, tout aussi intéressantes que la psyché d'Akane. Elles excitaient les cellules grises de Zô avec une intensité remarquable. Il devrait se livrer à cet exercice plus souvent. C'était un bon exercice pour son intellect.

"Et bien, vous posez beaucoup de questions. La réponse à seconde est sans doute la plus simple: je ne peux pas trouver dans le commerce les substances dont j'ai besoin, pas à l'état pur, en tout cas. La plupart du temps, je suis obligé de synthétiser mes ingrédients à partir de matériaux relativement communs. Bien sûr, je n'exclue jamais de mes équations les produits naturels, comme les plantes. Après tout, elles ont des propriétés remarquables, et souvent trop peu exploitées. Peut être pourriez-vous devenir une experte en la matière, Akane ? Vous avez l'air de leur porter une attention toute particulière."

Il adressa un sourire complice à son élève d'un jour.

"Pour le reste, tout est affaire de chimie. Si vous n'êtes pas très calée en la matière, j'imagine que les choses prendront un peu plus de temps, mais ... Rien n'exclut que nous progressions par la pure expérimentation. Après tout, l'empirisme est une des méthodes scientifiques les plus efficaces, en tout cas à mon sens. Mais, par exemple, dans le cas d'un poison gazeux, si vous ne souhaitez pas trop approfondir la science, il faudra parvenir à créer une substance poussiéreuse, par exemple, volatile, qui pourra facilement se diffuser mélangée à un autre médium. Ce n'est qu'une idée parmi d'autres, bien sûr.

"Est-ce que ces premiers éléments de réponse suffisent à satisfaire votre curiosité, Akane ?"

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6392-date-junko-finie https://www.ascentofshinobi.com/t6749-kiri-equipe-04-ukiyo-monde-ephemere-temporairement-fermee https://www.ascentofshinobi.com/t6448-date-junko-carnet-de-route#53726
Xuân Nozomi
Xuân Nozomi

Tout est affaire de poison (2) [Yasei Akane] Empty
Sam 16 Mar 2019 - 14:32
La jeune femme écoutait attentivement les réponses de son instructeur du jour. Et confirma ce qu'il lui semblait : trouver des matériaux nécessaires à la création de poisons était plutôt difficile. Visiblement, ça ne se vendait pas vraiment. Quelqu'un désirant en fabriquer devait donc faire ses composants lui-même. Vu le temps et l'attention que ça devait certainement prendre, il était vrai qu'il était tout de même dommage de devoir les vendre. D'autant plus que ça ne devait pas être rentable. Sans parler du fait qu'il valait mieux faire les choses soi-mêmes si on voulait être sûrs de la qualité.

- « Pourquoi pas ? »

Elle sourit légèrement à sa remarque concernant le fait qu'elle deviendrait peut-être une experte en plantes. L'idée lui plaisait, mais elle était encore loin d'avoir le niveau nécessaire. Pour le moment, elle tâtonnait et avait encore énormément à apprendre. Même si elle en savait un peu plus chaque jour grâce à ses différentes études et sa curiosité. Ses sens et son instinct aidaient aussi, surtout qu'elle avait déjà vécu seule en pleine nature pendant plusieurs années et avait dû apprendre à reconnaître ce qui était comestible et ce qui était dangereux.

- « Oui, merci. »

Effectivement créer des poisons ne suffisait pas, il fallait aussi penser au moyen de les propager. Ainsi que la façon dont on voulait qu'ils empoisonnent l'ennemi. Inhalation ? Via une blessure et le sang ? Ça pouvait tout aussi bien être un simple poil à gratter qui gênerait l'adversaire. Ou quelque chose qui brûlerait les yeux pour en arriver au même but.

- « Est-ce que vous pourriez me faire une démonstration ? Que je voie la façon dont vous vous y prenez pour créer un poison ? »

Ainsi elle comprendrait certainement encore mieux. Et peut-être qu'en visualisant elle apprendrait des détails parfois bien pratiques pour pouvoir le refaire à son tour ensuite. Ainsi que savoir l'équipement qu'il lui faudrait, s'il différait de celui pour créer des cataplasmes et antidotes.

_________________
Tout est affaire de poison (2) [Yasei Akane] Ban3
Code couleur : #868A08
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12800-l-art-de-faire-pousser-des-fleurs-dans-les-roches-terminee#113073 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 https://www.ascentofshinobi.com/t12888-xuan-nozomi#113591 https://www.ascentofshinobi.com/u227
Date Junko
Date Junko

Tout est affaire de poison (2) [Yasei Akane] Empty
Lun 18 Mar 2019 - 22:06

Zô considéra un instant Akane. Elle avait l'air motivée, mais ne faisait pas preuve d'exubérance. Cette sobriété la servait, plus qu'autre chose. Elle avait un esprit froid -du moins autant que Zô pouvait l'apprécier- qui ne pouvait pas la desservir quand on touchait au domaine des sciences. Zô lui-même était partisan de la pure rationalité, et de l'exclusion totale des sentiments et des émotions dans la confection des poisons. Certains y verraient une forme de poésie, de chorégraphie lyrique, d'union romantique entre la pensée et le corps. Lui ne pouvait s'empêcher d'y voir le simple moyen auquel étaient destinés ces poisons, à savoir tuer, ou du moins nuire. Quel genre d'être humain aurait-il été s'il avait mis des émotions dans la balance, quand il fabriquait les armes qui le feraient ôter la vie à ses ennemis ?

Il sourit légèrement. Il ne comprenait pas ce qui la motivait. Mais ce n'était pas grave. Il appréciait son silence, tout comme il appréciait sa discrétion sur les points qu'il désirait ne pas mentionner. Il y en aurait sûrement ... Et avant d'arriver aux limites de sa sapience, il lui fallait encore faire démonstration de ses talents pratiques. Il se releva, et tira de sa ceinture un petit rouleau qu'il déplia d'un mouvement sec. Un instant plus tard, surgi d'une bouffée de fumée, tout un attirail de distillation, de réchauds, de fioles et de tubes remplis de divers liquides était à sa disposition.

"J'ai pris l'habitude de toujours transporter avec moi de quoi concocter quelques mixtures. Ca se révèle utile, parfois. Si je savais concocter des antidotes efficaces, ça le serait encore plus, mais bon ... Je vais vous montrer comment je fabrique un poison simple, celui-là même dont j'ai imprégné les senbons qui vous étaient destinés, tout à l'heure."

Il tira d'une de ses poches un petit carnet de cuir rouge, qu'il montra à son élève.

"Toujours commencer par mettre par écrit la préparation, au moins sur son principe général. Les effets escomptés sur le corps, la forme recherchée, le mode d'inoculation et -très important- le remède. Ensuite, les étapes particulières de la préparation, s'il y a lieu. Même si ça peut vous sembler clair dans votre esprit, c'est toujours bon pour trouver des failles à un raisonnement qu'on croit solide parce qu'instantané. Après seulement, on peut s'atteler à la préparation, tranquillement."

Et c'est ce qu'il fit. Il commença à vider ses fioles, à les mélanger entre elles, pour obtenir des solutions de couleurs diverses. Il en fit chauffer certaines, les sentit, y goûta. Finalement, il aboutit à une préparation de couleur pourpre, légèrement gluante. Il brandit le tube devant lui, et le tendit à Akane.

"Voilà. C'est avec ce poison que vous avez été touchée tout à l'heure. Parfait pour enduire des armes, parce qu'il est assez collant et en même temps suffisamment liquide pour se répandre efficacement dans le corps. Il a aussi l'avantage d'être très simple à préparer, et rapide. Et les ingrédients sont relativement communs. Vous pourriez sans doute l'adapter en version, disons naturelle. Prenez, cette fiole est pour vous."

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6392-date-junko-finie https://www.ascentofshinobi.com/t6749-kiri-equipe-04-ukiyo-monde-ephemere-temporairement-fermee https://www.ascentofshinobi.com/t6448-date-junko-carnet-de-route#53726
Xuân Nozomi
Xuân Nozomi

Tout est affaire de poison (2) [Yasei Akane] Empty
Jeu 21 Mar 2019 - 21:35
Comme pour répondre à sa question, son sensei du jour se releva et sorti d'un rouleau divers ustensiles. L'apprentie reconnut aisément les diverses fioles, ainsi que mortiers et pilon, cornue, creuset, et bien évidemment l'alambic. Ce dernier était un objet qu'elle connaissait bien : il servait principalement à récupérer l'essence la plus pure et concentrée des plantes, via la distillation. L'eau condensée ainsi récupérée était ensuite conservée dans une petite fiole de verre et gardée à l'abri de la lumière. Les huiles essentielles pouvaient être utilisées telles quelles : quelques gouttes de menthe poivrée sur les tempes faisaient à elles seules passer un mal de crâne par exemple. Mais l'on pouvait bien évidemment les utiliser sur quelque chose, en inhalation, en diffusion atmosphérique, dans un bain mélangées à une base neutre, en massage et même en cuisine. Pour plus d'efficacité on pouvait aussi les mélanger entre elles.

L'eau concentrée ainsi récupérée était quelque chose de très puissant : elles étaient certes utiles au quotidien – tellement qu'on pouvait même les utiliser pour faire le ménage, mais les utiliser n’importe comment pouvait aussi s'avérer dangereux. Elles étaient par exemple déconseillées aux nourrissons et les femmes enceintes. Certaines étaient allergisantes, photosensibilisantes ou provoquaient des palpitations si utilisées à même la peau. Et c'était bien pour ce genre de contre-indications que Akane désirait aussi se tourner vers l'art des poisons. Puisqu'elle en connaissait déjà quelques secrets, approfondir ses connaissances ne serait pas un mal, au contraire. Ça lui permettrait de mieux savoir comment les soigner.

Elle hocha simplement la tête lorsque Zô lui expliqua ce qu'il allait faire, afin de ne pas le déconcentrer. Attentive, elle observait chacun de ses mouvements. Et nota déjà de garder dans un parchemin ou dans un sceau sur elle-même ses ustensiles. D'autant plus car certaines ressources s'abîmaient très vite et qu'il valait mieux les utiliser tout de suite si on ne voulait pas qu'elles perdent leurs propriétés. Ensuite, il lui faudrait un carnet. Heureusement, son écriture s'était largement améliorée depuis qu'elle avait prit des cours avec Saji. Peut-être faudrait-il qu'elle lui demande où est-ce qu'il achetait ses propres cahiers, afin qu'elle en fasse de même. Il était vrai que lors de ses recherches dans divers ouvrages, elle aurait voulu noter certaines choses afin de s'en souvenir plus facilement.

Le marionnettiste se mit au travail, et la jeune femme observa ses mouvements. Changeant parfois de place pour voir sous différent angles ce qu'il faisait, ou bien les teintes de ses préparations. Mais sans jamais intervenir et en restant à distance respectable afin de ne pas le déranger. Et prit de nouveau mentalement note de plusieurs choses. En particulier qu'il se basait sur ses sens pour créer ses mixtures. Ce qui tombait bien concernant la Yasei : ses sens aiguisés étaient l'un de ses atouts. Elle prit le tube tendu vers elle et le leva vers le ciel pour mieux l'observer au soleil. Il était vrai que ce n'était pas liquide, il fallait non pas seulement penser à l'effet final mais aussi à la texture que l'on voulait donner au poison. Si on voulait en enduire des armes, il fallait bien sûr trouver le moyen pour que ça reste un minimum dessus, sinon tous les efforts ne serviraient à rien.


- « Vraiment ? Mais... Merci. »

Alors qu'elle s'apprêter à lui redonner, voilà qu'il lui en faisait cadeau. Alors qu'il l'avait déjà aidée en lui expliquant et montrant comment faire. Gênée par ce présent à sens unique, elle proposa alors quelque chose à son tour.

- « Est-ce que vous voulez quelque chose en échange ? Que je vous apprenne à mieux vous défendre au corps-à-corps, peut-être ? »

Sauf s'il avait une meilleure idée. Mais se voir offrir quelque chose sans rien donner en retour, surtout par quelqu'un qu'elle connaissait à peine, la mettait dans une situation embarrassante.

_________________
Tout est affaire de poison (2) [Yasei Akane] Ban3
Code couleur : #868A08
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12800-l-art-de-faire-pousser-des-fleurs-dans-les-roches-terminee#113073 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 https://www.ascentofshinobi.com/t12888-xuan-nozomi#113591 https://www.ascentofshinobi.com/u227
Date Junko
Date Junko

Tout est affaire de poison (2) [Yasei Akane] Empty
Sam 30 Mar 2019 - 15:01

Zô sourit à nouveau à Akane. Son embarras était presque tangible tant il était évident. Il s'en amusait. Il n'avait pas cherché à le provoquer, bien sûr, mais il ne pouvait y voir autre chose qu'une confirmation à ce qu'il soupçonnait déjà, à propos de sa partenaire d'entraînement d'un jour. Il se demandait seulement d'où lui venait ce malaise qui semblait presque naturel. Avait-elle échappé si longtemps à la compagnie des hommes qu'elle était encore engoncée dans des bonnes manières un peu trop évidentes ? Appréciait-elle à ce point un service rendu qu'elle estimait qu'il nécessitait obligatoirement un paiement ? Si c'était le cas, cela voulait dire qu'elle n'avait sans doute pas eu l'occasion de profiter de beaucoup de ces services ...

Zô commença à ranger son attirail, à sceller ses tubes, ses fioles et ses produits.

"Je ne veux rien en échange. J'ai bien peur que notre petit échange de tout à l'heure n'ait eu raison de mes capacités physiques pour aujourd'hui ... C'est comme je vous ai dit: je manque d'entraînement. Ca me retombera sans doute sur le coin du nez un jour. Mais, pour l'heure, je préfère ne pas trop forcer les choses, si vous n'y voyez pas d'inconvénient."

Il avait terminé son rangement. Le terrain était à nouveau nu, comme il l'avait trouvé. Il faisait encore grand soleil. Il n'était pas tard. Le chemin du retour serait agréable, sans doute. Zô aimait cette atmosphère de printemps. La vie semblait sourire à tout un chacun. Il n'y avait plus d'autre contrainte que de vivre. Une harmonie ...

"Je vais m'en aller maintenant. Je vous remercie pour cette rencontre. C'était exactement ce dont j'avais besoin. J'espère que vous avez pu y trouver de quoi vous satisfaire également. Et ne vous en faites pas, vous ne me devez franchement rien. Vous m'avez déjà rendu un assez grand service."

Il sourit à Akane, et tourna les talons. Il avait fait quelques pas quand il s'arrêta brusquement. Il hésita une fraction de seconde, et se retourna en direction de la jeune femme.

"Vous savez ... Les gens ont toujours tendance à sous-estimer un service rendu. On a tellement l'habitude des autres qu'on ne fait plus attention à leurs attentions particulières. Les gens qui y font encore attention, ce sont ceux-là qui méritent le plus qu'on leur tende une main secourable. Vous ne croyez pas ?"

Il sourit. Un vrai sourire, bon et bienveillant. Puis, pour de bon cette fois, il enjamba la clôture du terrain d'entraînement et reprit le chemin du village. Il était content. Vraiment content.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6392-date-junko-finie https://www.ascentofshinobi.com/t6749-kiri-equipe-04-ukiyo-monde-ephemere-temporairement-fermee https://www.ascentofshinobi.com/t6448-date-junko-carnet-de-route#53726

Tout est affaire de poison (2) [Yasei Akane]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tout est affaire de poison [Yasei Akane]
» Une affaire de famille [Yasei Zeref]
» Fol apprentissage — Yasei Akane
» L'ombre d'un doute [PV Yasei Akane]
» Yasei Akane - Carnet de route

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Grand Dojo
Sauter vers: