Soutenez le forum !
1234
Partagez

Faith (PV Toph)

Aburame Kuzo
Aburame Kuzo

Faith (PV Toph) Empty
Sam 2 Mar 2019 - 12:04
Le kunai vint fendre les airs, et se planta avec force dans le talon du mannequin de bois. Une vraie personne se serait écroulée, que ce soit par la douleur ou à cause de la présence d'une lame dans cette partie du corps, mais le mannequin tint debout. Kurise n'y réagit pas, tournoyant un autre projectile via l'index de sa main droite. Elle se gardait bien de faire ça en mission, mais dans les entraînements... ou même dans la vie civile, quand l'ennui la frappait, elle aimait jouer un peu avec les armes.

Elle écumait les terrains d'entraînements du domaine Hyuga, trompant son ennui en allant perfectionner ses techniques. Ce n'était encore qu'un exercice mineur, après : son Byakugan n'était même pas activé et elle ne pratiquait pas vraiment des exercices de haute volée, se contentant de viser et de tirer sur une cible immobile. Un exercice futile, peut être, mais un qu'elle pouvait accomplir aisément et qui préparait son corps pour des sessions plus intenses.

La jeune fille lança le Kunai une seconde fois, puis une troisième, les deux atterrissant sur le cou. De cette façon, si le premier manquait la cible ou si un miracle se produisait, le second aura tôt fait de compléter la mission. Elle regarda ensuite l'autre Kunai, se disant qu'elle pourrait peut être l'insuffler avec son chakra pour en faire un projectile encore plus rapide et violent, apte à déchirer le cou au lieu de s'y planter.

Hm, non. Un mannequin troué est plus tolérable qu'un mannequin décapité. Tendant le bras en arrière, Kurise arrêta son geste au milieu de ce dernier quand elle entendit un bruit de porte. Baissant l'arme et se retournant promptement, mains étendues le long du corps, elle reprit rapidement un langage corporel plus simple quand elle vit que c'était un autre Hyûga : un autre marqué du seau de la Bunke. Un qui ne méritait donc guère son respect.

Elle agissait différemment selon les personnes, enfilant divers masques pour se dissimuler. Mais les autres de la Bunke pouvaient voir son vrai visage. Surtout parce qu'elle avait "grandie" avec la Hyûga qui se tenait devant elle, Tokza, qui semblait nerveuse a l'idée d'approcher la jeune fille aux cheveux bleus.

Er. Kurise, la représentante de clan t'a convoquée.

Kurise ne répondit pas, se contentant de secouer la tête avant de promptement quitter la salle. Si jamais la représentante l'appelait, alors il n'y aura aucun délai et elle arrivera promptement aux côtés de cette dernière. Une seconde de trop était intolérable, et Tokza n'aura qu'a ramasser les kunais pour elle.

Se dirigeant déjà rapidement, Kurise ralentit un tout petit peu une fois proche, afin d'éviter de paraître brusque, et arriva finalement auprès de sa supérieure. Elle s'arrêta puis entreprit de s'accroupir, posant le poing sur le sol.

Je suis à votre service entier.
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Faith (PV Toph) Empty
Sam 2 Mar 2019 - 18:52
Toph était en train de discuter avec un Ancien du clan. La discussion était visiblement difficile pour ce dernier qui semblait essayer de s'excuser auprès de la chunin de quelques choses. En voyant Kurise s'agenouiller, Toph leva la main et congédia le Hyûga avant de se tourner vers elle.

Ah, c'est toi Kurise-san ? Enchantée, je suis Hyûga Toph.

Elle lui fit signe de se relever. Toph était chunin, mais aux yeux de Kurise, elle était probablement surtout un membre de la Soke et la représentante du clan au Conseil de la Roche. Toph avait cherché un profil comme le sien, plus ou moins. Elle l'avait convoqué car elle avait besoin d'une telle personne dans le clan.

Suis-moi.

Toph virevolta et sortit de la maison pour traverser le jardin Hyûga du domaine. De nombreux membres de la Bunke étaient en train de participer au jardinage - c'était la saison et il y avait fort à faire. Ils saluèrent Toph qui leur rendit à chaque fois le salut sans pour autant trop s'attarder. Toph était quelqu'un d'occupée. Elle avait beaucoup à faire, et ne perdait désormais que peu de temps en palabres inutiles.

Par contre, elle parla avec Kurise, ce qui dénotait un intérêt envers sa personne.

Tu sais, j'ai bien réfléchi à la façon dont notre clan est dirigé pour le moment. Et si tout n'est pas mauvais, et bien tout n'est pas très bon non plus. Je me rends compte que, finalement, j'ai relativement peu interagit avec la branche secondaire ces derniers mois. J'étais proche de Kami-san, oui, mais sans plus.

Elle ouvrit la porte et descendit dans un escalier creuser à même la terre, et renforcé par sa maitrise du doton. Architecte, Toph avait creusé et sculpté tout ceci. Sa découverte du kage bunshin avait permit d'aller nettement plus vite dans cette tâche. Elles arrivèrent dans un couloir éclairé par des torches. Plusieurs portes étaient disponibles sur les côtés - salles de réunions, dortoirs, bibliothèque personnes, stockage divers - mais Toph alla jusqu'au bout du couloir pour ouvrir une porte menant à une grande salle.

C'est mon dojo Jishin, je crois que tu en as entendu parler ?

Toph tendit les bras autours d'elle. Toute la structure ainsi que le mobilier était en pierre. Au sol, elle était polie très finement, et permettait de se battre pieds nue sans être embêté. Les murs et le plafonds avaient un aspect plus noir et renforcés. Ils étaient moins polie, par contre. Le plafond était à quatre mètres du sol, et était de temps à autre percé de puits de lumières et de tunnel d'aération. Il y avait également le long des murs au sol des espèces de canaux reliés à un système d'évacuation d'eau.

Il y avait des râteliers d'armes, des armures d'entrainement, et quelques parchemins sur les côtés. Des souvenirs, pour Toph, mais également des équipements pour aider ses élèves de plus en plus nombreux. En parlant d'élèves, quelques uns étaient en train de s'entrainer dans un coin sous l'oeil sévère d'un instructeur. Son dojo grandissait toujours.

Kurise, si je t'ai convoquée, c'est parce que tu es une Hyûga de la Bunke maitrisant le doton et manipulant les armes. Est-ce que tu peux me confirmer cela ? Et me dire vers quoi tu comptes te spécialiser plus tard ?

C'était à son tour d'écouter un peu la jeune Kurise. En réalité, Toph avait d'autres plans pour elle après. Mais cela conviendrait... pour un premier contact. La représentante Hyûga devait prendre les devants pour monter en importance dans son propre clan. Tout cela, pour viser la place ultime.

Etre matriarche du clan !

_________________
Faith (PV Toph) Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Aburame Kuzo
Aburame Kuzo

Faith (PV Toph) Empty
Sam 2 Mar 2019 - 21:44
L'idée d'avoir un petit "nom" ne fit nullement ni chaud ni froid à la jeune femme. Elle savait que c'était affectif et qu'il serait impoli d'y réagir avec embarras. Kurise-chan était la façon avec laquelle Toph l'appelait et elle portera donc ce titre avec fierté.

Dame Toph était une Hyûga influente et douée au combat, qui était en plus la représentante du clan dans les hautes sphères du village. Kurise avait un égo développé, mais elle avait toujours imaginée que Toph ne pourrait pas la remarquer d'ici un petit bout de temps. Nullement à cause de l'arrogance de dame Toph, mais simplement parce qu'elle avait mieux à faire que de se préoccuper d'une simple membre de la Bunke, surtout une qui portait directement le sang d'Hangyaku, impopulaire dans le clan et qui semblait avoir passé ses mauvaises habitudes à sa fille.

Je suis honorée de vous rencontrer, votre honneur.

Elle la suivit promptement quand Toph l'y incita, et traversa le jardin avec elle. Elle croisa les bras derrière le dos, baissa la tête et ferma les yeux. C'était un moyen de cacher son visage, afin d'adopter l'expression faciale requise, et aussi pour éviter de regarder Toph dans les yeux. Quelques membres de la Bunke s'éloignèrent d'elle quand elle passa, surtout ceux qui s'étaient approchés de l'élite du village pour lui parler. Elle ne prit pas plaisir dans la peur, mais n'eut pas de tristesse non plus. Tout ce qui comptait, c'était qu'on ne l'ennuie pas dans ses fonctions.

Toph se lança dans une description du clan, concernant aussi son manque d'interaction avec la branche secondaire. Quelqu'un de plus insolent lui aurait rétorqué que tenter de se servir de Kurise pour mieux connaître la branche principale, ça en revient à demander à un rocher ce qu'il pense des actualités, mais elle put voir ce qu'elle voulait faire. Elle voulait, sans doute, apprendre à connaître les gens au travers de quelques conversations. Kurise n'était que la première, mais la kunoichi fut honorée de savoir que Toph la considérait comme digne de son attention en particulier.

S'enfonçant dans un tunnel bâti par la main puissante de sa supérieure, elle constata qu'elle avait été menée vers un endroit superbement bâti. Il était difficile de penser que l'assassine en devenir pouvait être vraiment surprise ou admirative, mais elle savait trouver de la beauté ou de l'expertise dans la construction... surtout l'expertise, vu qu'elle avait du mal avec des principes abstraits comme la beauté. Le Dojo Jishin, déjà en cours vu la présence d'élèves et d'un instructeur. Le coeur de la jeune femme n'accéléra pas, mais elle fit un sourire convainquant. Un visage interdit serait impoli.

Oui. C'est très bien bâti.

Elle lui quémanda ses pouvoirs et la jeune femme aux cheveux bleus agita la tête, avant de répondre.

Oui. Je suis spécialiste des armes et je tire parti de mon Doton. Je compte utiliser mon expertise en Taijutsu, en plus de ces affinités précédentes, afin de m'infiltrer derrière les ennemis et les frapper, de façon à tuer ou handicaper sévèrement.
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Faith (PV Toph) Empty
Dim 3 Mar 2019 - 11:45
Toph acquiesça. Elle se mit en face de la genin, puis composa des mudras.

Elle disparut d'abord sous-terre. Puis elle en surgit et composa d'autres mudras avant de se camoufler dans l'environnement du dojo. En plissant des yeux, elle pouvait peut-être percevoir une distorsion visuelle mais c'était aisé de l'ignorer. Toph dissipa ses deux techniques de camouflages et se décida à montrer d'autres choses.

Elle frappa le sol du pied. Et un torrent de chakra surgit plus loin avec violence. Une variante de la paume du Hakke mais adapté à la maitrise doton. Et particulièrement pratique pour contrer les défenses usuels. Un mur ne protègerait pas d'un tel assaut. C'était une véritable démonstration des arcanes de l'école Jishin que Toph était en train de faire à Kurise.

Puis, elle dégaina son sabre et prit une posture de dueliste avant d'enchainer des coups dans le vide. Et pour tous les hyûga présents, cette technique ressemblait étrangement à une arcane très classique du clan - les coups du Hakke, pour bloquer les tenketsus. Toph augmenta progressivement sa vitesse et si cela n'arrivait pas tout à fait à la vitesse de ce que l'alter égo taijutsu pouvait faire, cela avait l'avantage de faire plus de dégâts qu'une main nue.

Puis, elle rengaina son arme et virevolta vers Kurise en soufflant un peu devant sa démonstration.

Je n'irais pas par quatre chemins, désires-tu rejoindre l'école Jishin ?

La question tonna dans le vide et se résonna dans le dojo.

Jishin, c'est le séisme. C'est l'école que j'ai fondé, et nombre de ses arcanes se basent sur le doton, le juken, ou le kenjutsu. Je cherche une disciple qui peut prouver aux autres du clan qu'un peu de modernisme dans la façon de se battre est une bonne chose. Et je pense que tu pourrais faire l'affaire. Tu partages avec moi bien des choses. Vois-tu, je maitrise le doton, le kenjutsu et nos arcanes de clan.

Kurise était la disciple parfaite pour cela. Tout ce que Toph avait apprit et développé, Kurise pouvait l'apprendre. Il n'y avait aucune barrière, sinon sa faible expérience. Mais les rapports étaient formelle. Kurise était douée. Certes, elle ne jouissait pas d'une bonne réputation, mais cela Toph s'en fichait. Elle avait cherché un membre de la bunke qui maitrisait le doton, le kenjutsu et qui était douée. Rien d'autre ne l'intéressait, et cette perle rare se trouvait en face d'elle.

Saches que si tu acceptes, et si tu fais preuve de diligence, je te désignerai comme garde du corps et je te donnerai des tâches à accomplir au sein du village. J'ai besoin d'un second de confiance.
Spoiler:
 

_________________
Faith (PV Toph) Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Aburame Kuzo
Aburame Kuzo

Faith (PV Toph) Empty
Dim 3 Mar 2019 - 18:35
Kurise avait déclinée ses pouvoirs à Toph, et observait maintenant la réaction de cette dernière. Elle était honorée, au moins, de partager des caractéristiques avec la représentante du clan, mais elle ne savait pas si elle pouvait gâcher son précieux temps pour se consacrer a l'apprentissage d'une indigne membre de la Bunke. Après, peut être comptait t-elle démontrer ses techniques et les comparer à celle de Kurise ?

Effectivement, la jeune femme commença par disparaître sous terre, de façon rapide et pratique. Un peu surprise, Kurise fit un mouvement de la tête en arrière quand elle reconnut une technique de camouflage, a peine visible à son oeil nu. Si elle n'avait pas eu de l'expérience précédente, la jeune femme n'aurait su la trouver. Des techniques basiques mais efficaces, utiles à son travail. C'était déjà assez pour intéresser la bleusette, mais Toph entreprit rapidement de l'impressionner, d'une façon qu'elle seule était capable d'accomplir.

Un torrent de chakra fit irruption, à la surprise de Kurise ! Un mur ne saurait défendre contre une attaque de cette puissance et de cette efficacité ! Dans son ébahissement, il lui fallut du temps pour fixer Toph, occupée à pratiquer de l'épée. Elle reconnut bien les coups du Hakke, quoi que pratiqué à la lame. En dépit de son respect pour la gérante du dojo, elle fut forcée d'admettre qu'un autre Hyûga, du même niveau, serait allé encore plus vite. Mais la lame permettait de faire plus de dégâts, ce qui laisserait l'ennemi blessé et sans possibilité d'utiliser son chakra pour se défendre.

Rapide, précis, meurtrier. Le style ultime pour elle.

Quand Toph vint lui demander, elle sentit une boule au ventre pour la première fois, comme un sentiment de vouloir interrompre sa supérieure pour dire "oui". Jamais avant elle n'avait ressentie quelque chose dans le style... c'était de la joie ? Ou alors de l'anticipation ? Difficile à dire, mais Toph continua, affirmant un désir de voir des choses plus modernes dans le village et affirmant des points communs. Il y'avait bien une différence majeure, mais il était vrai qu'en terme de combat et de style, les deux femmes étaient proches, partageant l'affinité mais aussi un style d'arme unique et les arcanes du clan.

Bien sûr, elle ne se verrait jamais à la hauteur de sa supérieure, mais elle était contente d'avoir l'intérêt direct d'un membre de la branche supérieure, surtout une qui faisait son ascension remarquée.

J'accepte avec joie. Je mettrais ma vie en jeu pour vous. Fit t-elle, acceptant lentement le rôle qui lui était confié. Second de confiance.

Je ferais preuve de la plus grande diligence du monde pour vous, Toph-san.
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Faith (PV Toph) Empty
Mar 5 Mar 2019 - 10:02
Kurise semblait prise de légers tourments internes quand Toph avait fait son petit laius. Elle avait du coup été un tantinet inquiétée. Mais ce fut balayé d'un revers de la main par une confirmation très rapide de la jeune Hyûga. Oui, elle était intéressée. Et oui, elle lui serait dévouée.

Bienvenue à l'école Jishin, alors. Considère toi sous ma protection.

Toph fit un très large sourire. Oui elle sentait bien cette Kurise et sentait qu'elles allaient faire de l'excellent travail. Elle manquait juste un peu de formation, un peu d'expérience, mais elle serait rapidement prête pour faire quelques missions.

Je te ferais installer une chambre ici, tu n'es pas obligé d'y dormir. Ceci dit c'est pratique d'avoir un coin pour soi, pour se changer, ou un éventuel point de chute si tu en as besoin.

Kami et Ryoko y dormaient régulièrement. Il fut un temps où Musashi venait souvent - mais bon, sa mort n'aidait pas le dojo à se remplir. C'était par souci de facilité, surtout. Et puis Toph avait déjà scuplté pas mal de lit dans la roche, il ne manquait plus que le matelas et un peu de literie pour que cela soit opérationel. Trois fois rien.

Toph regarda un instant la lumière qui traversait le puit pour éclairer son dojo. Elle en déduit l'heure qu'il était, et hocha de la tête. Cela avait été plus rapide que prévu.

"J'ai du temps de libre devant moi..."Par une utilisation judicieuse de multiples kage bunshin pour remplir ses tâches administratives."As-tu une technique en tête que tu souhaites apprendre, parmis celles que j'ai montré ? J'ai une grande affection pour la paume terrestre du Hakke - qui permet de frapper sous les pieds d'un adversaire et d'outrepasser des défenses. Je connais également d'autres classiques Hyûga comme le kaiten et des techniques de sensorialité. Et j'ai toute une panoplie de techniques purement doton."

Après tout, elle était professeur doton à l'Académie, c'était pas pour des prunes ! Mais Kurise n'avait que peu parlé pour le moment, et si elle avait acceptée, elle devait faire un choix sur ce qu'elle voulait apprendre. Toph n'allait pas faire tout le travail à sa place non plus. Même si quelques techniques étaient carrément indispensables, et que Toph allait certainement apprendre à lire sur les lèvres (seriously, cela devrait être obligatoire dans le cursus Hyûga de lire sur les lèvres). Si la genin ne maitrisait pas une version du kaiten, elle allait passer un sale quart d'heure si Toph le découvrait pendant un entrainement.

Mais pour le moment, Toph était satisfaite. Elle avait une disciple qui semblait lui être complètement dévouée. Cela allait sans doute l'aider à convaincre la branche seconde du bien fondé de ses démarches. Car cela faisait effectivement partie d'un plan à plus long terme. En s'affichant avec des membres de la branches secondaires, Toph pouvait essayer d'attirer leur soutien pour la lutte de pouvoir qu'elle désirait dans son clan. Autrefois, elle avait été proche de Kami, mais depuis qu'il avait cassé du dojo, il était blessé et s'occupait surtout de recrues. Kurise... n'était probablement pas faite pour être une instructrice, et encore moins pour gagner des compétitions de scrabble, mais pour ce que Toph avait en tête, elle serait parfaite. En outre, cela rassurerait les traditionalistes du clan sur son attitude envers la branche secondaire. Elle ne comptait pas s'en séparer.

_________________
Faith (PV Toph) Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Aburame Kuzo
Aburame Kuzo

Faith (PV Toph) Empty
Mar 5 Mar 2019 - 19:23
Toph lui sourit, et elle fit de même, quoi qu'elle ne faisait vraiment que l'imiter. Il était indiqué dans les livres que ne pas répondre à des sourires indiquait de l'hostilité, de la surconfiance ou un manque d'humour. Elle rassemblait les trois, et avait déjà tendance à refuser de répondre aux sourires de ses égaux ou inférieurs, mais tout membre de la Sôke devait recevoir des expressions faciales appropriées, particulièrement Toph, qui avait certainement l'ambition pour s'élever au sommet du clan, puis du village et, éventuellement, peut être le pays de la Terre.

Elle ne savait pas ce que complotait sa supérieure, mais Kurise avait toujours voulue voir un clan Hyûga au sommet. Une armée d'yeux-pâles pour dominer le monde, en quelque sorte. Elle savait que ce n'était qu'un rêve, après, et les rêves ne sont que de bêtes désirs jamais accomplis, mais elle se demandait si jamais elle ne finirait pas sa vie au sein d'un clan beaucoup plus gros, propulsé au sommet par les efforts de Toph... et ses efforts. Elle était la seconde de Toph, ou avait le potentiel, de le devenir, si jamais elle mettait assez de sa volonté dans la tâche.

Elle prit la peine de suggérer une chambre, et Kurise hocha la tête. Elle ne savait décemment pas comment réagir : d'un côté, c'était un évènement qui ferait plaisir à pleins de Hyûgas... mais de l'autre, son émotion n'était pas réelle. Elle ne sentait pas vraiment de la fierté, de la joie ou un sentiment d'appartenance. A voir si ça changerait, et son jeu d'acteur lui permettait de cacher son malaise facilement, mais elle en venait à être ennuyée à son propre manque d'émotions. Tant utile pour son travail mais qui rendait les interactions sociales si frustrantes.

Elle lui proposa des techniques à enseigner, et elle posa quelques doigts sur son menton, hésitante. Tous paraissaient tentants... mais la paume du Hakke serait mieux pour plus tard. C'était flashy, après tout. Une attaque trompeuse, sournoise, efficace peut être, mais elle s'était toujours vu comme quelqu'un qui frappait dans les ombres et s'y replongeait. Le Hakke serait pour plus tard, elle avait quelque chose de plus simple et de moins gênant à enseigner déjà.

Le déplacement sous-terrain me serait utile. Que ce soit pour infiltrer, pour fuir, pour me cacher ou alors pour ambusquer, je vois du potentiel dans cette technique qui pourrait être simple à apprendre.

Elle se pencha un peu, mains croisées a la base du dos.

Si cela n'est pas une gêne. Il me plairait d'apprendre vos techniques uniques.
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Faith (PV Toph) Empty
Jeu 7 Mar 2019 - 20:34
Elle a avalé un balais ou quoi ?

Toph trouvait que Kurise était excessivement réservée et sur son garde à vous par rapport à la chunin. Etait-ce du à son grade ou... Non, c'était probablement parce qu'elle portait le sceau de la branche secondaire, et qu'elle faisait tout de son mieux pour la caste dirigeante. Honnêtement, c'était assez plaisant pour la jeune chunin qui s'habituerait facilement à ce système de servitude.

Bien, on va commencer par une arcane que tout Hyûga devrait maitriser. Car s'il est important de savoir éliminer une cible efficacement... Et bien, il est tout aussi important voir plus de savoir se barrer d'une mauvaise situation ou d'être discret au bon moment. Je n'ai pas envie de t'entrainer pour rien Kurise-san. Je veux que tu puisses survives à toutes les situations dans lesquelles tu pourrais te retrouver.

Car oui, c'était bien beau d'apprendre des techniques dévastatrices, mais concrètement la vie de shinobi se résumaient à moins de trois ou quatre combats sur l'année. Enfin, des vrais combats dangereux à mort, entendons-nous. Pas des entrainements. Par rapport à cela, d'autres techniques devenaient particulièrement plus pertinente.

Et je parles bien sûr de la nage sous-terraine. La technique d'infiltration et d'exfiltration par excellence.

Une technique que Toph avait déjà maintes fois eu l'occasion d'utiliser, et qu'elle utiliserait encore. Polyvalente, elle perdait un peu de son charme contre les adversaires capable de soulever le sol par pan complet ou capable de ressentir le chakra - ce qui devenait de plus en plus fréquent. Toutefois, lorsque c'était possible, Toph en faisait volontiers usage.

Pour commencer, actives ton byakugan et observe moi faire. J'aimerais que tu analyses ensuite la technique et que tu m'en décrives les effets dans tous les détails que tu auras pu voir.

Toph composa des mudras, et plongea littéralement dans le sol. Elle y nagea comme dans de l'eau puis disparut de sa surface avant de ressortir... au plafond ! La technique du Kinobiri était pratique pour bien des choses, et dans ce genre d'environnement cloisonné recouvert de pierre, les techniques doton prenaient toutes leurs amplitudes. Elle pris appui sur ses pieds et sauta pour se rétablir au véritable sol avec souplesse et agilité.
Spoiler:
 

_________________
Faith (PV Toph) Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Aburame Kuzo
Aburame Kuzo

Faith (PV Toph) Empty
Ven 8 Mar 2019 - 23:06
Toph annonça son intention d'apprendre des techniques de survie à Kurise, une décision sage en soi. Le pouvoir est important mais la capacité de survivre ou d'échapper aux coups était tout aussi importante. La Hyûga avait toujours considérée que l'ennemi numéro 1 de l'apprentissage était le désir d'apprendre tout ce qui était trop flashy en premier, délaissant des choses plus pratiques, plus rapides et aussi moins coûteuses en chakra. Elle était ravie de voir que Toph avait l'intelligence et l'expérience de privilégier l'apprentissage de ce type de jutsu pratique.

La nage sous-terraine plut beaucoup a Kurise, qui voyait du potentiel dans la technique. Utile pour contrer l'oeil nu, elle avait un désavantage contre les démolisseurs de zone et les senseurs de chakra mais elle savait comment contrer ce type de problèmes... enfin, le premier dépendait des circonstances, mais elle avait ses petites idées. Et elle savait exactement comme cette technique pourrait être utilisée.

L'approche peut se faire aisément, tant que l'on attaque par surprise. L'intérêt, c'est d'éviter que les pouvoirs ne puissent être utilisés après tout. Poignarder dans le dos et tuer d'un souffle, c'est son but. C'est qu'on ne puisse pas la voir venir, qu'on soit simplement incapable de réagir correctement à sa venue... ha et pour la détection de chakra, il pourrait être possible de combiner la technique à une autre, mais elle attendra la fin de la technique de Toph, qu'elle entreprit d'observer via son Byakugan, croisant les bras et gardant les yeux bien ouverts.

Elle nageait dans la terre... hm... c'était peut être un truc de visualisation ? S'imaginer être en pleine nage ? D'ailleurs, son Byakugan se combinerait bien à la technique. Un désavantage habituel de la technique était l'incapacité de voir au travers de la terre, un défaut qui ne s'appliquait pas aux fiers Hyûgas. Et voilà que Toph se mit à nager vers le plafond, s'en dégageant ensuite avant de ré-atterrir devant la Hyûga, qui entreprit d'applaudir poliment.

Vous êtes capable de naviguer la Terre comme si vous étiez dans l'océan, mais vous pouvez aussi grimper en haut s'il y'a assez de pierre. J'en déduis que l'efficacité de la technique est à son sommet dans un environnement comme le sien : j'imagine qu'il sera plus compliqué de l'utiliser ailleurs... quoi que, dans un pays comme le nôtre, nous avons de la marge.

Je pense qu'en étant associé à une technique de dissimulation de chakra,nous pourrions bien nous cacher. Oui, l'ennemi peut nous déterrer, mais pourquoi frapperait t-il le sol s'il ne nous sait pas ici ? Il ne pourra donc pas nous empêcher de s'approcher de lui pour porter un coup létal, vu que nous naviguerons aisément avec nos Byakugans.
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Faith (PV Toph) Empty
Sam 9 Mar 2019 - 22:23
Des applaudissements accueillirent Toph, tandis qu'elle chuta au sol avec grâce, élégance et beauté. Enfin, toute la beauté qu'une plate femme musclée de 14 ans pleine de cicatrices pouvait avoir. Elle écouta l'analyse de sa condisciple. Elle était plutôt juste - même s'il y avait une généralisation à faire. Et tout enseignement à bon à donner.

Toute technique doton est à son paroxysme dans une structure de pierre, et encore plus dans un complexe sous-terrain. Il y a beaucoup de maison en pierre ou de complexe en brique pour laquelle la technique marche aussi. Hormis Kaze, la terre est un élément très présent et il n'y a finalement que peu d'endroits où un utilisateur de doton est complètement pris au dépourvu. Essaie déjà de faire la technique - entoure toi de chakra doton et essaie de t'harmoniser avec le sol.

Il était temps pour elle de commencer à pratiquer cette technique. Tout en observant sa junior, la maitresse Jishin continua son laius. Il y avait beaucoup à dire sur cette technique, et elle préférait ne rien omettre.

Néanmoins, il y a une faiblesse. Dans sa version la plus basique, le Byakugan ne peut pas voir aux travers des matériaux, cela demande soit une version améliorée du Byakugan, soit une technique supplémentaire de sensorialité. Cela réduit considérablement la marge. Oui, une technique de dissimulation de chakra en plus serait utile, et en soi ce n'est pas incompatible avec la technique en tant que telle. Cette technique pourrait être évoluée pour dissimuler en plus le chakra. Mais dans sa version basique, cette technique est quand même pratique. Vois-tu...

Petite pause dramatique ! Toph avait un sourire malicieux aux lèvres. Le Bushido n'excluait pas la stratégie pour gagner un affrontement. Dans un monde ou la sensorialité faisait partie des compétences accessibles à tous, ne pas être doué là-dedans était un risque et une faiblesse - pas un écart au code d'honneur.

Avant de sonder le chakra, autant faut-il savoir que nous sommes dissimulés. Un fumigène, un mur doton, un obstacle... il y a tellement de possibilités pour se cacher aux yeux adverses, et se dissimuler sans vendre la mèche auprès de son adversaire. Ou même, en embuscade. Oui, c'est foncièrement pratique. Essaie maintenant de plonger dans le sol. Prends ton temps.

Toph activa son Byakugan et observa à son tour sa disciple Hyûga. Elle verrait assez rapidement toute anomalie ou difficulté. Elle était là pour facilité l'apprentissage à la genin, et il était probable qu'elle ne réussisse pas du premier coup. Sauf si elle avait devant elle la plus grande génie anonyme du clan depuis sa création.

_________________
Faith (PV Toph) Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Aburame Kuzo
Aburame Kuzo

Faith (PV Toph) Empty
Mar 12 Mar 2019 - 10:30
Toph expliqua le reste de la technique : il était en général très rare pour un utilisateur doton de finir handicapé, a moins qu'il ne décide de se battre dans un bateau au milieu de la mer. Du coup, l'on ne pouvait pas vraiment dire que la technique était plus faible hors de Tsuchi No Kuni... sinon peut-être à Kaze, avec tout son sable. Le pays de l'eau était une possibilité mais cela restait une terre, avec des lacs immenses sans aucun doute, mais il y'avait bien assez d'espace pour qu'un Shinobi réussisse à utiliser la technique et navigue avec.

Encourageant Kurise à faire la technique, Toph attendit brièvement avant de continuer. Kurise, elle, répéta lentement les mudras. Elle était décente en Ninjutsu mais ne voulait pas aller trop vite pour impressionner la Soke. Au contraire, elle attendit sagement, quoi qu'elle continua à faire les signes, bien évidemment consciente que sa supérieure saura lui offrir des descriptions supplémentaires pour élargir sa palette de mouvements ou lui faire comprendre les complexités divers du coup.

Le Byakugan ne pouvait donc pas voir sous cette terre, hein ? Ha, dommage, mais Toph, dans son génie, suggérait déjà une technique évoluée, dissimulant utilisateur et chakra. Quand à la vision, peut être fallait t-il juste se baser sur les sons ? Ou scanner la zone en premier afin de bien mémoriser les emplacements ennemis. Crude, mais cela marcherait sans doute mieux que l'obligation de sortir sa tête du sol pour détecter ses alentours, un acte qui pourrait potentiellement être détecté et aperçu par les personnes censées être dupées par la technique !

Toph, toutefois, réussit à expliquer mieux le point de Kurise : pour se cacher, c'était un talent plutôt divin. En plein combat ou en embuscade, il était bien utile d'avoir ce jutsu à disposition, surtout quand l'ennemi est particulièrement arrogant ou incapable de détecter le chakra.

Kurise pratiqua donc la technique mais n'y alla pas tout à fait : son corps était bien sous terre mais sa tête, toujours stoïque, était au dessus du trou, regardant Toph d'un air plat.

Oh non.
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Faith (PV Toph) Empty
Sam 16 Mar 2019 - 19:05
Kurise buvait aux paroles de Toph. Par contre, son essai n'était pas complètement réussi. Si la majorité de son corps plongea dans la pierre comme dans de l'eau, elle resta coincée... au niveau de la tête. Ce qui était particulièrement humiliant, mais d'un autre côté cela n'avait rien de grave ici. Le dojo était un environnement sécurisé. C'était ici qu'il fallait faire ses erreurs, pas sur le champs de bataille.

Une mésaventure intéressante. Attends quelques secondes.

Toph composa des mudras pour frapper ses mains au sol. Autour de Kurise, la pierre se transforma en boue. C'était une technique d'immobilisation de plus haut niveau, le marécage des limbes. Mais si la boue était une entrave, ce n'était pas aussi emprisonnant que la pierre. Ce médium était plus facile à l'apprentissage. La genin serait donc capable en théorie de composer quelques mudras et de ce sortir de ce bourbier par elle-même.

Ta tête ne s'est pas transformée car tu n'y a pas appliqué de chakra doton comme sur le restant de ton corps. Reprends l'exercice - composes les mudras calmement et plonge-toi une nouvelle fois dans le sol. Tu y étais presque - à coup sûr cette fois-ci tu y arriveras.

Toph regardait sa disciple calmement, attendant qu'elle finisse de comprendre comment la technique fonctionnait et qu'elle apprenne à se sortir de cette zone boueuse. Elle y arriverait très certainement rapidement. Elle avait le talent et l'intuition.

_________________
Faith (PV Toph) Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Faith (PV Toph)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Quartiers désolés
Sauter vers: