Soutenez le forum !
1234
Partagez

Quoi de mieux qu'un entraînement pour commencer [Hyûga Kurise]

Han Musashi
Han Musashi

Quoi de mieux qu'un entraînement pour commencer [Hyûga Kurise] Empty
Dim 3 Mar 2019 - 0:20
Quoi de mieux qu'un entraînement pour commencer [Hyûga Kurise] Iwagak12


C’était un jour comme un autre. Je m’ennuyais terriblement, toujours pas la moindre mission à se mettre sous la dent.
Environ deux années s’étaient déjà écoulées depuis mon arrivé au village et ma promotion au rang de Genin... Couché sous un arbre, j’étais presque nostalgique de cette « époque ». En prenant du recule, je pouvais vraiment être fier de la vitesse avec laquelle je m’étais adapté. Certes, pour le moment, je demeurais encore un inconnu et loin d’être le shinobi le plus talentueux, mais j’avais malgré tout réussi l’examen de l’académie du premier coup. Pourtant, contrairement à la plupart des gens, cela ne faisait que très peu de temps depuis que j’avais décidé de devenir un shinobi. Ainsi, on pouvait d’une certaine façon dire que je n’étais encore qu’un novice qui n’était pas encore capable de bien utilisé son chakra.

Bref, il serait peu temps de reprendre mon entrainement. C’était donc avec cette idée que je quittais mon petit « havre de paix » pour ainsi gagner le terrain d’entraînement de l’académie. Il y avait quelques personnes par-ci et là, mais aucune tête qui me revenait vraiment. Peu importe, de toute façon j’étais venu dans le but de m’entraîner seul. Ainsi, après quelques heures d’entraînement intensif, je décidai d’effectuer une petite pause afin d’éviter de perdre connaissance. Sachez qu’il était courant que je perde connaissance à la fin d’un entraînement. En un sens, c’était plutôt logique puisque je m’entraîne toujours acharnement, cherchant le plus souvent à aller au-delà de mes limites. Les résultats n’étaient pas toujours au rendez-vous, mais je ne perdais pas espoir pour autant. Bref, alors que j’inspirais et j’expirais lentement pour reprendre mon souffle, quelques légers bruits de pas attirèrent soudainement mon attention. Je ne m’étais pas retourner pour voir de qui il s’agissait, mais tout avait l’air d’indiquer que cette personne se dirigeait dans ma direction. Une connaissance ? Un simple passant ? Ou peut-être encore un de ces idiots qui me cherche des noises depuis mon arrivé au village ? Je le saurai bien assez tôt…


@HYÛGA KURISE


Dernière édition par Han Musashi le Dim 3 Mar 2019 - 22:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5820-han-musashi-une-existence-aux-lourdes-consequences-fini#47387 https://www.ascentofshinobi.com/t6453-han-musashi-carnet-de-route#53995
Aburame Kuzo
Aburame Kuzo

Quoi de mieux qu'un entraînement pour commencer [Hyûga Kurise] Empty
Dim 3 Mar 2019 - 17:02
Le terrain d'entraînement de l'Académie était un endroit ouvert et bruyant, où plusieurs personnes aux niveaux variés venaient pratiquer leurs techniques. C'était loin d'être l'endroit idéal pour Kurise, qui avait toujours préférée des locations plus aptes... comme le dojo Hyûga, où il était beaucoup plus facile de trouver la paix tout en agitant son épée dans tout les sens. Si jamais ça ne tenait qu'a elle, elle serait dans le dojo, mais des membres de la Bunke avaient eu la même idée, et elle savait que son entraînement serait profondément gêné si elle tentait de pratiquer ses techniques ici.

Le terrain ferait donc une alternative acceptable. Et de plus, il y'avait un autre avantage : c'était là que les shinobis de la Roche se réunissaient. Elle pourrait donc voir les visages les plus reconnus, assister aux techniques secrètes et bien étudier les ninjas autour d'elle. De cette façon, si elle venait à être invitée à une mission avec ces derniers, elle saurait certainement comment utiliser leur potentiel, si elle venait à être forcée de faire de la stratégie. Ce qui ne lui déplaisait pas tant, remarque : elle devra bien mener sa propre équipe quand elle deviendra Chûnin ou même Jonin.

Mais aussi, elle savait comment elle pourrait approcher et tuer les shinobis. Et ça aussi, c'était important. Le jour où un conflit viendra entre le clan et le village, il faudra se retourner contre eux, et elle devra jouer de ses lames. Observer de près pour trouver des faiblesses, c'est important dans son travail. Et c'est pour ça qu'elle n'exerçait pas ses techniques, d'ailleurs, faisant des mouvements rapides mais basiques et prenant le temps de se réserver des pauses.

De temps en temps, elle s'arrêterait et observait, avant de continuer. En fait, l'endroit était plutôt calme : les gens s'entraînaient puis repartaient tranquillement ou alors tous allaient dans des coins séparés. Il était plutôt... agréable de s'y entraîner, en vérité. Elle y repassera sans doute, même si elle préférait le dojo Hyûga. il y'était énormément plus utile pour elle d'y pratiquer vu qu'il était autant facile à un camarade de la Bunke de la trouver pour lui expliquer qu'elle était requise par un membre de la Soke, là où il faudrait plus de temps pour chercher la bleusette sinon.

Le seul point négatif ? La personne qui s'entraînait depuis un moment, dans un exercice très intense. Elle avait tâché de l'ignorer, mais il était évident que l'homme avait de l'endurance, passant des heures sur son exercice. Certains s'étaient même arrêtés pour le regarder, le dévisageant puis copiant son entrain. Elle était restée calme, parce qu'elle savait que cette méthode était dangereuse. Père l'avait dit, et donc, c'était la vérité.

Une fois fini, elle décida d'agir. Pas par compassion, mais pour test. S'approchant, elle fit un sourire poli, le pointant légèrement du doigt.

Tu sais, si tu t'entraînes comme ça, ton corps va devenir encore moins réceptif aux progrès et aura besoin de plus de repos. Si tu y vas un peu moins fort, tu auras des progrès un peu moindres mais sans endommager le corps. Et ils s'accumuleront pour dépasser le gain de ton entraînement intensif.

Elle croisa les bras. La sociopathe au visage de fer disparut temporairement, remplacée par une Kunoïchi concernée.
Revenir en haut Aller en bas
Han Musashi
Han Musashi

Quoi de mieux qu'un entraînement pour commencer [Hyûga Kurise] Empty
Dim 3 Mar 2019 - 19:33
Quoi de mieux qu'un entraînement pour commencer [Hyûga Kurise] Iwagak12

RIEN DE MIEUX QU'UN ENTRAÎNEMENT POUR COMMENCER.

-------------

Ce regard… Il s’agissait bel et bien d’un membre du clan Hyûga, ce fameux clan dont le monde redoute tant. De plus, ce visage m’était particulièrement familier. Effectivement, cette jeune fille était de la même promotion que moi, bien qu’elle soit légèrement moins âgée. Je n’avais que peu de souvenirs d’elle, néanmoins je savais qu’elle était plutôt talentueuse. De plus, autre chose que j’avais pu constater lorsque nous étions encore à l’académie, c’était qu’elle ne se mélangeait pas particulièrement aux autres, quelque chose que nous avions en commun. Peu importe, la voilà désormais en face de moi, en train de me sourire et de me donner des conseils. C’était surprenant, d’autant plus que c’était la première fois que je la voyais sourire. Ses conseils étaient plutôt avisés, et je ne pouvais que la remercier de se préoccuper de mon état, si toutefois c’était réellement sincère.

« C’est vrai, en plus ce n’est pas la première fois qu’on me fait la remarque. » Fis-je, d’un léger sourire. « Cependant, il faut croire que c’est plus fort que moi… J’ai tellement du retard à rattra… » Poursuivis-je, avant de m’arrêter subitement.

Regardant légèrement le ciel, je revins aussitôt à moi avant de reprendre :

« Merci pour ces précieux conseils, je vais tâcher de m’en souvenir à partir de maintenant. Après tout, il en va de ma progression, n’est-ce pas ? » Repris, d’un air agréable.

Le masque était tombé… Laissons donc la tristesse, la colère, la précipitation et tous ces émotions pour le moins toxiques de côté.

« Tu dois être Kurise, n’est-ce pas ? Hyûga Kurise, si je me souviens bien ! Je n’oublie jamais un nom, encore moins un visage. » Poursuivis-je, d’un air fier.

Etrangement, sa présence m’avait permis de reprendre mon souffle plus rapidement que prévu. Je devais donc poursuivre cet entraînement mais en tâchant de ne pas en faire trop. Peut-être qu’avec elle comme partenaire, je pourrais plus facilement réguler la cadence de mes entraînements ? Je ne perdais rien à essayer…

« Moi c’est Musashi, Han Musashi ! Nous sommes de la même promotion je crois. Que dirais-tu d’un petit entraînement en ma compagnie, génie du clan Hyûga ? » Proposai-je, d’un air léger sourire.




_________________
Quoi de mieux qu'un entraînement pour commencer [Hyûga Kurise] D89k
Quoi de mieux qu'un entraînement pour commencer [Hyûga Kurise] Svzi

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5820-han-musashi-une-existence-aux-lourdes-consequences-fini#47387 https://www.ascentofshinobi.com/t6453-han-musashi-carnet-de-route#53995
Aburame Kuzo
Aburame Kuzo

Quoi de mieux qu'un entraînement pour commencer [Hyûga Kurise] Empty
Dim 3 Mar 2019 - 21:56
Il lui fallut un moment, mais elle réussit à se souvenir légèrement de son visage, même si elle ne put y assigner vraiment une identité. Ces jours à l'académie avaient été importants, et plus récents qu'elle ne le voudrait, mais elle n'était pas une personne qui se tourne vers le passé. Son père lui avait dit ça : ne regarde pas le passé, concentre toi sur ce qui vient a la place de ce qui est venu. Après, elle était d'avis qu'il était important d'y garder un oeil, si ce n'est pour s'assurer qu'un ennemi oublié ne revienne pas.

Mais, pour faire simple, elle ne se souvenait pas vraiment du blond. Elle avait bien l'image de quelqu'un qui se tenait éloigné du reste mais elle ne s'était pas approchée de lui et ne s'était jamais intéressée à ses camarades de classe, préférant étudier et attendre son heure tout en daignant travailler avec eux quand le professeur le voulait. Le lien qui existait avec eux était plutôt mince, tenant sur quelques similarités mais s'arrêtant là. Manifestement, ils ne s'étaient jamais parlés ou vraiment démarqués l'un de l'autre.

Elle s'était attendue à être repoussée ou même insultée mais elle fut "surprise" de l'entendre la remercier, soulignant que ce n'était pas la première fois qu'il subissait la remarque. Il voulut enchaîner mais son attention chuta et il regarda le ciel, interdit. Le moment ne dura qu'un instant mais marqua une pause embarrassante dans la conversation. Quelqu'un de plus concerné aurait probablement tenté de lui expliquer la nature de son étrange pause, mais Kurise n'était pas spécialement connue pour son attachement envers les autres. Il avait ses démons et elle n'avait pas le temps, l'expertise ou l'envie d'aller l'aider à les affronter.

Il reprit, et elle prit le temps de se demander comment faire, avant de simplement décider de continuer comme si rien ne s'était passé. Et, de toute façon, il avait prit la même décision, prenant le temps de la reconnaître. Notable, vu qu'elle n'avait pas été capable de le faire. Elle sourit et bougea la tête de haut en bas. L'idée d'être reconnue lui prodiguait quelque chose proche de la satisfaction, même s'il ne la reconnaissait pas pour ses faits. C'était déjà un début, et assez satisfaisant pour nourrir son égo. Bientôt, ce prénom saura obtenir la gloire.

Il se présenta comme Musashi Han et elle se rappela. Ha, oui, lui. Elle aurait pu pensée qu'il était vraiment sociable, mais il était sans aucun doute en train de faire comme elle. Il le faisait bien, d'ailleurs, même si sa couverture aurait été ruinée par sa pause s'il avait adressé la parole à une personne plus concernée.

Génie du clan Hyûga, hm ? Elle sourit.

Je n'ai vraiment rien fait qui mérite ce titre ! Et bien sûr, ça pourrait m'aider moi aussi.

Pas les couteaux ni l'épée, Kurise.
Revenir en haut Aller en bas
Han Musashi
Han Musashi

Quoi de mieux qu'un entraînement pour commencer [Hyûga Kurise] Empty
Dim 3 Mar 2019 - 22:30
Quoi de mieux qu'un entraînement pour commencer [Hyûga Kurise] Iwagak12

RIEN DE MIEUX QU'UN ENTRAÎNEMENT POUR COMMENCER.

-------------

Elle était plutôt modeste, très modeste à vrai dire. C’était plutôt rare car d’habitude les gens profitent d’un compliment pour démontrer qu’ils sont effectivement les meilleurs, et qu’aucun autre clan ne saurait égaler le leur. Concernant la Hyûga, c’était très différent, bien qu’au fond le compliment semblait lui donner le sourire, quoi de plus naturel hein. Quoi qu’il en soit, je n’avais fait que dire la vérité, une vérité reconnue de tous ; que le clan Hyûga produisait effectivement des génies, qui dès leur plus tendre enfance sont durement entraînés pour en faire des véritables soldats de guerre. Je n’avais jamais eu l’occasion d’en affronter l’un d’entre eux, mais je pouvais en attester de leur talent puisque c’était Hyûga Toph qui m’avait fait passer l’examen pour devenir Genin. Malgré son jeune âge, elle occupait déjà une place importante au sein du village, sans compter que son talent était plutôt reconnue de « tous ».

Bref, pour en revenir à Kurise, l’idée d’un entraînement ne semblait pas la déplaire, tant mieux. Sans nous faire perdre plus de temps, je dégainai mon katana et je reculai de quelques pas, me mettant dès lors sur mes gardes pour un petit duel bien amical.

« On m’a toujours dit que vous êtes très doués pour vous défendre, du coup que penses-tu de te laisser le rôle de l’agresseur ? » Fis-je, d’un léger sourire. « Allez Kurise, montre-moi à quel point ton talent peut attiser la flamme qui anime les Hyûga ! » Poursuivis-je, d’un large sourire.

J’attachai alors légèrement mes cheveux afin qu’ils ne deviennent pas un obstacle durant ce mini-affrontement. Il y avait bien des façons de s’entraîner, mais j’avais choisi celle qui nécessiterait de passer par un « duel ». J’espérai que l’idée ne lui déplairait pas. Pendant ce temps, tout autour de nous il y avait pas mal de monde qui semblait nous regarder. Jusqu’à présent, je n’avais nullement fait attention à leur présence. Maintenant que je savais que j’étais observé, je me sentais soudainement très gêné, bien que je ne le démontre pas réellement. Peu importe, concentrons-nous sur l’entraînement.

Je ne savais pas encore si elle allait relever le défi mais j’étais persuadé d’une chose, à savoir que je n’avais aucune chance de l’emporter si son dojutsu était éveillé. Mais bon qu’importe, ce n’était qu’un entraînement après tout. Puis bon, de toute évidence, perde ou gagner, cela m’importait vraiment peu. Mon objectif c’était de progresser !






_________________
Quoi de mieux qu'un entraînement pour commencer [Hyûga Kurise] D89k
Quoi de mieux qu'un entraînement pour commencer [Hyûga Kurise] Svzi

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5820-han-musashi-une-existence-aux-lourdes-consequences-fini#47387 https://www.ascentofshinobi.com/t6453-han-musashi-carnet-de-route#53995
Aburame Kuzo
Aburame Kuzo

Quoi de mieux qu'un entraînement pour commencer [Hyûga Kurise] Empty
Lun 4 Mar 2019 - 0:01
Il dégaina son katana, et elle contempla l'utilisation de son Wakizashi, Unmei. "Mais", se disait t-elle, "si jamais je fais une erreur, je pourrais bien le blesser". Et il serait fâcheux qu'un accident se produise, aussi, elle choisit simplement de sortir des... couteaux en bois. Ou, pour être plus exacte, des couteaux en bois avec quelques bouts de métal. Des armes d'entraînement de son père, désignées pour l'entraînement et étant capable de supporter la lame d'un Katana pas trop fort. N'ayant pas vraiment de lame (ayant, plutôt, une forme plate), ils étaient idéaux pour l'entraînement.

Bien sûr, cela pourrait être blessant pour l'égo du jeune homme, mais il valait mieux qu'il se sente légèrement outré au lieu d'être blessé. Et puis, elle tenta de lui expliquer, consciente que les hommes en général ont des égos plus larges que les autres. Pas qu'elle soit sexiste, mais elle voulait juste être prudente et s'assurer qu'il y aille à fond, au lieu d'avoir son esprit obscurci par un besoin de prouver ses talents à la jeune femme, qui n'avait pas daignée sortir sa propre arme alors que lui venait de dégainer l'outil d'entraînement.

Je suis confortable avec ça pour les entraînements. Un coup pourrait être mal parti...

C'était de l'empathie, non ? Ne pas sortir son arme pour éviter de blesser ? Ha, on lui dirait bien qu'elle pourrait se blesser aussi, en faisant face à une lame avec de bêtes couteaux, mais elle avait confiance dans ses talents et elle voulait un peu tester sa capacité à affronter des katanas sans son Wakizashi. Se baser sur une seule arme, c'est stupide. Un véritable maître de kenjutsu peut utiliser tout type de lame.

Il l'invita à attaquer et entreprit de se recoiffer pour éviter d'être gêné. Si ça ne tenait qu'a elle, elle aurait déjà attaquée, afin de lui apprendre une leçon, mais elle était observée : tout un petit group s'était réuni, et Kurise serait vue par une foule si jamais elle venait à perdre le contrôle ou à se montrer trop aggressive... mais en même temps, elle ne pouvait pas le ménager. Il était de sa promotion et il avait sans doute des propres talents en Kenjutsu. Ce n'était qu'un entraînement, mais elle avait le genre d'égo qui lui dictait de ne pas y "perdre".

Et donc, elle commença une fois qu'il eut fini, commençant avec un assaut basique. Rien de compliqué à leur niveau mais c'était ça un entraînement, d'après Père. L'échauffement puis le gros exercice puis le repos. Elle allait progressivement augmenter la cadence, et elle espérait qu'il le comprendrait. Mais après, elle était flexible : elle pouvait commencer avec des coups lents, en finissant par un combat plus rapide ou alors ils allaient faire un entraînement court mais intense, viable à impressionner le public.

A lui de voir.
Revenir en haut Aller en bas
Han Musashi
Han Musashi

Quoi de mieux qu'un entraînement pour commencer [Hyûga Kurise] Empty
Lun 4 Mar 2019 - 0:59
Quoi de mieux qu'un entraînement pour commencer [Hyûga Kurise] Iwagak12

RIEN DE MIEUX QU'UN ENTRAÎNEMENT POUR COMMENCER.

-------------

Je lui faisais face avec ma plus belle arme, l’étincelant Sashikomu, et tout ce qu’elle trouva pour me répondre ce n’était que des vulgaires couteaux en bois. Quelle insulte ! Est-ce que je paraissais aussi faible que cela ? Peut-être avait-elle simplement peur de me blesser ? Si c’était le cas, c’était d’autant plus offensant. Cependant, j’étais une personne plutôt raisonnable et je savais plutôt garder mon calme, bien que ça dépende des situations. Je me devais de mettre de côté mon ego et éviter d’être affecter par des choses aussi futiles. Après tout, l’ego n’est-il pas le meilleur ami de la perdition ? Et que par conséquent quiconque ne sachant pas le mettre de côté est plus ou moins voué à l’échec. Ainsi, je refrénais mes ardeurs, veillant à rester lucide et à trouver d’autres moyens de forcer la Hyûga à prendre cet entraînement au sérieux.

D’ailleurs, une solution se présenta assez rapidement. En effet, la Hyûga déclara être à l’aise avec ses petits jouets digne des enfants qui jouent au ninja, alors quoi de mieux que de transformer ce soi-disant confort en une tâche très désagréable, la forçant ainsi à rechercher d’autres ressources plus dignes de notre entraînement. Ainsi, je la regardai d’un petit sourire malicieux, lui rétorquant de la plus simple des manières :

« Soit ! »

Je me saisis alors de plusieurs kunais, tout en tenant mon katana entre les dents, et je me ruai dans sa direction. Je ne cherchai nullement à la blesser, je m’en voudrai d’en arriver jusqu’à là, et toute manière j’étais persuadé qu’au moment venu elle saurait se défendre comme il le faut. Enfin bref ! Je lançai donc deux kunais qui avaient pour objectif de la faire bouger, ainsi je pourrais éventuellement juger sa faculté à esquiver et à se déplacer. J’en avais déjà une petite idée, mais je devais en être sûr. Puis deux autres kunais suivirent en guise de diversion. Je m’arrêtai alors soudainement, profitant de ce petit laps de temps durant laquelle son attention serait porté sur ces armes ridicules, pour déclencher une offensive qui allait réellement ouvrir les hostilités. En effet, puisque la distance qui nous séparait s’était grandement amoindrie, je profitai de cette occasion pour planter mon sabre sous le sol, composant quelques mudras pour déclencher une petite décharge électrique. Le sol s’effritait à vue d’œil et la décharge se ruait sur elle. Elle avait amplement le temps de le voir venir et donc de pouvoir l’éviter, mais dans le pire des cas, elle n’aurait rien de plus que quelques picotements, rien de très grave.

Voilà donc un petit enchaînement digne d’un apprenti ninja, certes très loin d’égaler le génie des Hyûga. Quoi qu’il en soit, j’étais sur mes gardes, paré à toutes éventualités. Je savais aussi qu’il fallait bien plus pour l’impressionner. De toute manière, ce n’était nullement l’objectif rechercher. Le message était plutôt de lui faire comprendre que si elle comptait que sur ses joues-joues en bois, alors rien ne m’empêcherait d’attaquer à distances, avec des techniques fourbes, qu’elle ne verrait même pas venir.





_________________
Quoi de mieux qu'un entraînement pour commencer [Hyûga Kurise] D89k
Quoi de mieux qu'un entraînement pour commencer [Hyûga Kurise] Svzi

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5820-han-musashi-une-existence-aux-lourdes-consequences-fini#47387 https://www.ascentofshinobi.com/t6453-han-musashi-carnet-de-route#53995
Aburame Kuzo
Aburame Kuzo

Quoi de mieux qu'un entraînement pour commencer [Hyûga Kurise] Empty
Lun 4 Mar 2019 - 18:54
Elle se préparait à étudier les possibilités. Elle connaissait très bien le combat en Kenjutsu, surtout avec des petits couteaux, quoi que son talent à l'épée était aussi conséquent. Son ennemi allait sans doute se lancer dans une charge énervée s'il était vraiment affecté par les couteaux en bois, et dans ce cas, l'intercepter lui sera facile. Oui, il allait sans doute donner tout ce qu'il avait, mais son assaut pourrait le laisser ample à faire des erreurs, et ils étaient à un niveau où une erreur pourrait entraîner la fin prompte de l'entraînement.

Ou alors, il allait parer et tenter de la laisser s'épuiser. Son arme était plus hardie que les siennes et aussi plus puissante, donc il pouvait risquer un clash d'armes facilement. Quand deux épées se rencontraient, en général, ça pourrait endommager la lame. Elle ne savait pas si quelques passes d'armes casuelles pourraient le faire, mais elle voudrait quand même éviter de potentiellement abîmer son arme, elle qui était d'avis qu'une simple égratinure dans une structure peut finir par endommager et abattre tout ce qui se tient autour d'elle.

Heureusement, il se décida vite fait... en prenant de vrais kunais, katana entre les dents, et elle soupira intérieurement; Option 1... mais elle fut légèrement surprise de le voir jeter les lames, au lieu de faire un clash. Réagissant vite, elle bondit sur le côté pour éviter les kunais, conscients qu'ils s'écraseraient probablement sans toucher personne. Deux autres Kunais arrivèrent ensuite mais ceux-ci, elle bondit au dessus, l'air fier. Ré-atterrissant, elle fut surprise de le voir en train de jouer des mudras. Et lui qui l'avait encouragé, auparavant, à porter l'offensive, conscient que les Hyûgas étaient du style à se battre en retraite.

Les gens peuvent avoir des égos démesurés, même si elle prit un air résolu, observant l'électricité craquelante... et bondissant au dessus, volant au dessus de Han et le fixant avec un air plus dur pour un instant. Quand elle atterrit derrière lui, elle se releva et... rangea les couteaux en bois, avant de lever la main pour la porter sur le manche de son Wakizashi. Il était relié au bas de son dos via deux cordes, quoi que c'était seulement parce qu'elle était en civile : dans ses opérations, elle ne laisserait pas l'arme être si aisément potentiellement séparée d'elle.

Ohoh. Je ne vais pas pouvoir aller à l'offensive si tu attaques comme ça ! Fit t-elle, sortant l'arme et se retournant. Elle jugeait que calmer son égo aiderait l'entraînement. Elle voulait tester ses capacités à manipuler, après tout, et énerver était l'opposé de plaire.

Tu veux continuer, alors ? Fit t-elle, arme en main, prenant une pose simple mais pratique. Ou puis-je attaquer ?
Revenir en haut Aller en bas
Han Musashi
Han Musashi

Quoi de mieux qu'un entraînement pour commencer [Hyûga Kurise] Empty
Lun 4 Mar 2019 - 19:32
Quoi de mieux qu'un entraînement pour commencer [Hyûga Kurise] Iwagak12

RIEN DE MIEUX QU'UN ENTRAÎNEMENT POUR COMMENCER.

-------------

Comme on pouvait s’y attendre, la jeune Hyûga évita ma décharge électrique d’une facilité assez déconcertante. Elle avait tout simplement sauté dans les airs, profitant par ailleurs de cet élan pour se hisser derrière mon dos. Elle aurait pu profiter pour me charger, mais non elle préféra plutôt tempérer, prendre tout son temps pour réfléchir, du moins c’était ce que j’en avais conclu. Peu importe, on se retourna au même moment, et elle profita de cet instant précis pour me faire comprendre qu’elle n’allait pas pouvoir jouer le rôle de l’agresseur si je continuai de la charger de la sorte. De l’ironie ? Peu importe, je me contentai de sourire, observant attentivement la lame qu’elle venait de dégainer. Ainsi, elle s’était enfin décidée de prendre cet entraînement au sérieux ? Du moins, c’était ce que j’espérais. D’ailleurs, quelques instants plus tôt, lorsqu’elle était encore dans les airs, j’avais cru voir le court d’un instant, un regard plus rigide, sans doute synonyme de sa véritable personnalité. Je voulais absolument revoir ce regard et cet air si rigide, digne des vrais shinobis. J’avais déjà une petite idée de comment y parvenir, rien que d’y penser me faisait légèrement sourire.

La voilà désormais prête à se battre, du moins c’était ce que j’en conclu en voyant son arme et sa pose. Elle m’interpella alors pour savoir si je voulais continuer sur mon lancé ou si j’étais disposé à lui laisser l’honneur d’ouvrir officiellement les hostilités. Le court d’un instant, une image où je me ruais sur elle, portant plusieurs coups de katana, me traversa l’esprit. Rien que l’idée d’imaginer un clash de katana où nos armes s’entrechoqueraient m’excitait au plus haut point. « Calme-toi ! Calme-toi ! » Fis-je, à voix basse. Après tout, elle était fin prête à relever le défi. Bref, je pointais mon Sashikomu dans sa direction, lui faisant ainsi signe de commencer :

« C’est quand tu veux. » Fis-je, d’un air provocateur.

Même si j’étais disposé à me lancer dans un duel de katana, je savais qu’un tel duel ne serait guère à mon avantage, surtout s’il venait à durer. Ainsi, un plan commençait à prendre forme dans ma tête. Et sachant que je n’étais ni en mission ni combat contre un véritable ennemi, je me devais donc d'essayer de mettre des côtés les tactiques assez fourbes auxquels j’avais l'habitude de recourir.



_________________
Quoi de mieux qu'un entraînement pour commencer [Hyûga Kurise] D89k
Quoi de mieux qu'un entraînement pour commencer [Hyûga Kurise] Svzi

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5820-han-musashi-une-existence-aux-lourdes-consequences-fini#47387 https://www.ascentofshinobi.com/t6453-han-musashi-carnet-de-route#53995
Aburame Kuzo
Aburame Kuzo

Quoi de mieux qu'un entraînement pour commencer [Hyûga Kurise] Empty
Lun 4 Mar 2019 - 23:53
Le Wakizashi est une arme de combat. Plus petite qu'un Katana, elle en reste tranchante et est capable de rivaliser avec l'épée plus grande en duel, étant encore meilleure que cette dernière dans des espaces clos. La largeur du katana pouvait l'handicaper, vu que l'épée ne pouvait pas vraiment se mouvoir aisément et pratiquer des attaques horizontales, forçant l'utilisateur à poignarder sans pouvoir vraiment se défendre. Le Wakizashi, lui, pouvait aisément se battre dans des conditions pareilles, sa petite taille lui permettant d'ignorer l'environnement autour, combattant à efficacité optimale dans des endroits où le katana serait handicapé.

Mais pour compenser, l'épée était plus petite, ce qui forçait l'utilisateur à se rapprocher pour frapper. Un endroit qu'un Katana pourrait toucher, par exemple, pourrait être inaccessible a l'utilisateur de Wakizashi. Du coup, le maai, la distance combative, entre les deux opposants était réduite pour la jeune femme, qui devait utiliser son arme de façon plus risquée pour se rapprocher. Elle n'avait pas à le toucher après, mais il avait plus de marge, en somme.

Il devait déjà comploter quelque chose d'ailleurs, même si Kurise ne comptait pas le laisser faire de si tôt. Se préparant, la Hyûga bondit en avant, tentant de faire un clash de lames. En soi, son idée était d'appâter. En le poussant à croire qu'il pouvait rivaliser avec elle dans un combat direct d'épée, elle pensait qu'il pourrait baisser sa garde. Son égo, sans doute encore affecté par les couteaux de bois, pourrait le pousser à assumer que Kurise n'était pas plus douée que lui. Pour ajouter du jeu d'acteur, elle laissa échapper des grognements ou fit des grimaces, indiquant que le combat n'était pas tellement égal pour elle.

Les lames se frappèrent plusieurs fois, puis, elle bondit, accélérant soudainement sa vitesse et tentant d'exploiter le momentum de l'attaque ennemie pour se glisser derrière lui. Si elle y trouve du succès, alors elle lancera une attaque féroce vers l'épaule... avant de s'arrêter, le faisant de façon à ce que la lame ne le touche pas. Cela dépendait de ses mouvements, tenant des centimètres entre la lame et le tissu ou plusieurs mètres.

S'il n'est pas trompé, toutefois, alors elle engage le plan b, accélérant lentement. Pas de façon à vraiment "triompher", mais à tenter de voir comment il réagirait, à essayer de le mettre sur la défensive et à le pousser lentement à cesser l'attaque pour se concentrer sur la défense...

Ton sabre est bien beau. Mes pauvres petits couteaux auraient été cassés en deux. Fit t-elle, souriante. Et ça se voit que tu possèdes cette lame depuis un petit moment.
Revenir en haut Aller en bas
Han Musashi
Han Musashi

Quoi de mieux qu'un entraînement pour commencer [Hyûga Kurise] Empty
Mar 5 Mar 2019 - 18:50
Quoi de mieux qu'un entraînement pour commencer [Hyûga Kurise] Iwagak12

RIEN DE MIEUX QU'UN ENTRAÎNEMENT POUR COMMENCER.

-------------

Son arme attira quelque peu mon attention. Il faut dire qu’elle avait l’air d’être spéciale, et le fait de ne pas l’avoir choisi en premier témoigne d’une certaine façon de l’importance qu’elle devait avoir pour la Hyûga. Je devais donc m’en méfier, même si au fond c’était moi qui avais l’avantage compte tenu de la taille de son arme.
Bref, en bondissant dans ma direction, elle venait d’ouvrir officiellement les hostilités. Le spectacle pouvait donc commencer ! D’ailleurs, les spectateurs semblaient bluffer par le son que produisait nos armes à chaque fois qu’ils s’entrechoquaient… Alors qu’un sourire béat commençait à se dessiner sur mon visage, celui-ci s’envola aussitôt lorsque je me rendis compte que la Hyûga était en difficulté. A priori, je frappais trop fort, chose qui ne me semblait absolument pas logique. En effet, en termes de Taijutsu, je devais certainement être l’un des plus médiocres du village, et concernant le Kenjutsu, je n’étais encore qu’un apprenti qui avait encore tout à prouver. Alors, pourquoi est-ce qu’une Hyûga aurait dû mal à faire face à mes coups ? Alors qu’on pouvait clairement lire la surprise sur mon visage, Kurise disparu soudainement, apparaissant comme par magie derrière mon dos. Mes yeux s’écarquillèrent grandement, cherchant encore à comprendre ce qui s’était réellement passé. Alors comme ça, elle simulait ?! Voilà qui était d’autant plus intéressant, faisant ainsi apparaître un large sourire sur mon visage, un sourire autant de satisfaction que d’excitation.

« Dans un vrai combat, tu m’aurais certainement vaincu avec cette offensive. » Fis-je, sans broncher. « Il faut croire que tu simules drôlement bien, hein ! » Poursuivis-je, d’un air satisfait.

Quant à sa remarque, très flatteur d’ailleurs, concernant mon Sashikomu, disons qu’elle n’avait eu que très peu d’effet. Que ce soit avec ses minuscules couteaux en bois ou non, elle était d’un cran au-dessus. C’était du moins ce que j’en avais conclu après la rapide démonstration de sa vitesse. Ainsi, je ne lui répondis pas immédiatement, laissant s’écouler quelques secondes durant lesquels le silence s’installa en maître absolu. Les spectateurs étaient bluffés, bien que la plupart soient assez déçus de la rapidité avec laquelle ce duel avait pris fin. En faite, ce ils ignoraient que ce duel ne faisait que commencer… D’autres, parmi la petite foule, déclarait que de toute manière je n’avais aucune chance, surtout pas face à une Hyûga. Tous ces commentaires ne m’affectaient en réalité que très peu.

« Tu me plais, tu me plais bien, Hyûga Kurise ! » Fis-je, en tournant légèrement la tête.

La foule ne comprenait absolument pas, et certains décidèrent même de s’en aller tellement ils trouvaient ma phrase ridicule.

« Tu es exactement la personne qu’il me faut pour progresser. » Poursuivis-je, d’un air déterminé. Je me tournai alors pour lui faire complètement face et je repris : « Alors, s’il te plaît, ne me ménage pas et ne retient surtout pas tes coups. » Fis-je, sereinement.

Arme à la main, je profitais de la courte distance qui nous séparait pour lui porter plusieurs coups de pieds au niveau de sa hanche et de son épaule. La force de mes coups étaient assez faibles, juste de quoi la déstabiliser légèrement. Après quoi, je sursautais en arrière afin de pouvoir mieux l’accueillir.



_________________
Quoi de mieux qu'un entraînement pour commencer [Hyûga Kurise] D89k
Quoi de mieux qu'un entraînement pour commencer [Hyûga Kurise] Svzi

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5820-han-musashi-une-existence-aux-lourdes-consequences-fini#47387 https://www.ascentofshinobi.com/t6453-han-musashi-carnet-de-route#53995
Aburame Kuzo
Aburame Kuzo

Quoi de mieux qu'un entraînement pour commencer [Hyûga Kurise] Empty
Jeu 7 Mar 2019 - 22:38
Elle ne savait pas vraiment s'il aurait bien pris son dernier assaut. D'un côté, il avait définitivement prouvé que son égo était plutôt large, et cela pourrait faire des dégâts à ce dernier, ce qui entraînerait une réaction exagérée comme tout à l'heure. Elle saurait après, qu'il est du genre à s'énerver facilement, un défaut très handicapant pour le shinobi moyen, qui doit absolument éviter de laisser ses émotions prendre le dessus. Toujours garder la tête froide en mission. Si l'on ne réussit pas, alors on peut faire une erreur capable de condamner la mission ainsi que le groupe.

La foule semblait plutôt stupéfaite... et, surtout, pensait que le duel était fini. Mais ils n'avaient pas vraiment fixés de règles, après, donc tout pouvait y aller. Ils savaient tout les deux que la mort n'était pas une condition de victoire favorable, comme les blessures physiques intenses, mais la seule condition de victoire, c'était de tenir jusqu'a l'épuisement... ou alors jusqu'a ce qu'elle soit appelée. C'était un scénario toujours présent, ça. Elle devrait éviter de trop s'épuiser sous peine de finir trop faible... ou pire, peu présentable, sous les yeux bienveillants d'un membre de la Soke.

Il déclara que Kurise lui plaisait, et cette dernière hésita concernant la marche à suivre. Appréciait t-elle vraiment Han de son côté ? Non. Mais elle n'appréciait juste vraiment personne sinon ses supérieurs de sang. Mais elle pourrait sans doute trouver l'égo de Han ennuyant. Surtout quand il se lança dans un petit speech sur la progression. Elle essayait de caresser son égo, mais elle ne voulait pas qu'il s'imagine qu'elle lui payait vraiment de l'attention. Au mieux, il n'était qu'une cible, un moyen de voir comment elle pouvait passer pour une grande gentille.

J'en suis ravie. Répondit t-elle, tout sourire, avant de devoir reculer quand il lança des coups. Les premiers touchèrent, mais elle réagit rapidement, esquivant promptement et lançant sa propre offensive avec une élancée, suivie de quelques mouvements d'épées, visant surtout à la faire reculer plus qu'a attaquer. Elle recula brièvement, faisant quelques saltos, puis leva le poing fermé... et laissa le soleil illuminer la pointe de son wakizashi, tentant d'attirer l'attention sur son arme. Elle laissa échapper un sourire confiant puis se relança.

Tu me demandes de ne pas me ménager, mais je vois bien que tes coups étaient retenus. Fit t-elle, amusée, lançant une série d'attaques "frustrante". Le but était surtout de l'empêcher d'attaquer et de tester sa frustration, refusant d'attaquer mais lançant des attaques dès qu'il essayait de lancer sa propre manoeuvre offensive, "bloquant" le combat, en quelque sorte, en restant hors de portée ou en frappant quand il tentait de frapper.

Il avait peut être un atout, autant attendre qu'il perte patience.
Revenir en haut Aller en bas
Han Musashi
Han Musashi

Quoi de mieux qu'un entraînement pour commencer [Hyûga Kurise] Empty
Ven 8 Mar 2019 - 21:39
Quoi de mieux qu'un entraînement pour commencer [Hyûga Kurise] Iwagak12

RIEN DE MIEUX QU'UN ENTRAÎNEMENT POUR COMMENCER.

-------------

L’espace d’un instant, je crus que la Hyûga lancerait une offensive digne de ce nom, mais il n’en était malheureusement rien. Je ne comprenais pas car elle avait clairement l’opportunité, durant ces quelques secondes où je fus aveuglé par son arme, de me charger et d’espérer enfin prendre l’avantage dans ce « combat ».
Quoi qu’il en soit, la phrase qui suivit ne fit que confirmer ce que je pensais déjà ; qu’elle n’avait, en effet, aucune volonté de me combattre. Pire encore, cet entraînement ne semblait n’être qu’un petit « jeu » pour elle. Cette séance n’avait donc rien d’un entraînement, et encore moins d’un duel.

« Si tu ne veux pas m’attaquer, on ferait mieux de nous arrêter à là. » Fis-je, d’un air déçu.

Je lâchai un long soupir et je me tournai vers les spectateurs, leur faisant ainsi signe de dégager. Après quoi mon regard se posa sur Kurise qui pouvait facilement lire la déception sur mon visage.

« C’était chouette quand même, on remettra cela à une prochaine fois… peut-être. » Fis-je, marchant d’un pas nonchalant.

Je rengainai alors mon katana, progressant tranquillement vers Kurise. Elle était sur le chemin de la sortie, et de ce fait, elle ne devrait logiquement pas se douter de mes intentions cachées. D’ailleurs, personne ne pouvait savoir que tout ceci n’était qu’une stratégie, un plan qui me permettrait d’obliger la Hyûga à ne pas retenir ses coups.

Bref, j’attendis donc d’être suffisamment proche d’elle, tout en faisant semblant de me diriger vers la sortie, avant de dégainer subitement ma katana. Si on tenait compte de la distance qui nous séparait, mon premier coup devrait pouvoir entailler légèrement son épaule. A ce moment précis, une petite voix interne m’interpella et mis en garde contre mes agissements « irréfléchis ».

« Oh, ne chipotons pas pour si peu… » Fis-je, à voix basse.

Le deuxième coup suivit dans la foulée, puis le troisième et le quatrième. C’était tous des coups de katana verticaux, portés avec une force de frappe non négligeable. Si elle parvenait à éviter le premier coup, les autres ne devraient probablement pas causés de souci puisqu’ils n’étaient que la répétition du premier. Cependant, mon offensive n’était pas terminée. Je profitais en effet de ces coups de katana comme diversion pour lui envoyer quelques aiguilles de raiton. Au mieux, elle les évitera probablement toutes, et au pire elle se retrouvera avec quelques engourdissements.

Quoi qu’il en soit, cet entraînement ne devrait plus trop durer. En effet, je me sentais déjà totalement épuisé, comme si j’allais m’écrouler sur le sol d’une minute à l’autre. Toutefois, il n’était pas question de flancher, pas avant d'avoir "goûter" un véritable coup de la Hyûga. En attendant, j’avais déjà une petite idée de ma prochaine attaque… mais encore fallait-il que je tienne d’ici là.



_________________
Quoi de mieux qu'un entraînement pour commencer [Hyûga Kurise] D89k
Quoi de mieux qu'un entraînement pour commencer [Hyûga Kurise] Svzi

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5820-han-musashi-une-existence-aux-lourdes-consequences-fini#47387 https://www.ascentofshinobi.com/t6453-han-musashi-carnet-de-route#53995
Aburame Kuzo
Aburame Kuzo

Quoi de mieux qu'un entraînement pour commencer [Hyûga Kurise] Empty
Sam 9 Mar 2019 - 22:42
Il sembla de nouveau la prendre en grippe, pensant que son attaque ne l'aiderait pas à s'améliorer, peut être ? Kurise pensait que c'était une leçon plus optimale que d'autres. Certains opposants n'y vont pas à fond : ils préfèrent prendre par surprise et irriter. En l'empêchant de jouer de sa lame, elle pourrait tenter de voir la méthode qu'il aurait trouvé pour contrer la sienne, mais il semblerait que sa réaction première n'était que d'abandonner, quoi qu'il y'avait quelque chose de suspect là dedans...

Enfin, rien qui ne l'empêche de le laisser faire. Il allait sortir, peut être se plaindre dans son appartement et il ira courir à sa mort dans une mission, en tentant de la jouer à la loyale contre des shinobis dangereux. Kurise n'avait pas d'empathie pour... pour personne en fait, mais elle ne comprenait pas les personnes comme lui. Elle même avait les talents pour compenser la largeur de son propre égo, mais lui semblait juste désireux de se prouver. Une faiblesse de bien des genins : quand l'on monte mal les marches de la hiérarchie, on se casse le cou.

Ce ne fut qu'après un moment qu'il entreprit d'attaquer de nouveau, sortant son épée au dernier moment pour frapper de son épée, lui entaillant légèrement l'épaule. Surprise, Kurise réussit toutefois à parer les deux coups suivants, remarquant qu'ils étaient les mêmes. Elle remarqua aussi des aiguilles raitons. Elle ne pouvait qu'applaudir son attaque en traître, elle digne d'un shinobi... et être enragée à cause de son comportement. Il allait falloir le punir, et elle pensait qu'elle avait de quoi le convaincre de cesser ses petites ambitions de domination.

Elle contra déjà son coup d'épée en bondissant de l'avant, puis tenta de lui donner un coup de pied dans l'estomac, quand même sans trop forcer, pour le faire reculer. Exploitant qu'il avait moins d'endurance qu'elle, à force de jutsus, elle lança son offensive, tentant de le faire reculer et chuter en attaquant alors qu'il avait moins de marge de manoeuvre. Le but était surtout de le forcer à l'attaque constante, afin qu'il fasse un choix entre une dernière attaque pour tenter de "gagner" ou se résigne à finalement tomber après avoir été autant assailli.

Et elle savait quoi faire pour le premier cas, ouvrant elle-même un petit trou dans son offensive, quelque chose qu'un bon maître d'épée dans le genre du jeune homme remarquerait, et voudrait exploiter... mais, malheureusement, s'il venait à le faire, il pourrait bien être accueilli par un coup d'épée éclair, quoi que, dans le pire des cas, il ne se prendra bien que le coup d'épée à l'épaule, similaire à celui qu'il venait d'infliger !

Heyah !
Revenir en haut Aller en bas
Han Musashi
Han Musashi

Quoi de mieux qu'un entraînement pour commencer [Hyûga Kurise] Empty
Sam 9 Mar 2019 - 23:29
Quoi de mieux qu'un entraînement pour commencer [Hyûga Kurise] Iwagak12

RIEN DE MIEUX QU'UN ENTRAÎNEMENT POUR COMMENCER.

-------------

« Tu ne l’as pas vu venir, hein… » Fis-je, à voix basse.

Mon premier coup l’avait effectivement légèrement entaillé, elle semblait d’ailleurs surprise comme si elle n’imaginait pas une seule seconde que je puisse agir aussi lâchement. Sachant que ce n’était rien de plus qu’un entraînement, je n’éprouvais absolument aucun regret à agir de la sorte. Bien au contraire, cela m’amusait au plus haut point. Cependant, elle n’éprouva pas trop de difficultés pour contrer mes autres coups, me forçant ainsi à reculer. Son coup de pied manquait toutefois cruellement de volonté, il y avait peu de chance qu’elle parvienne à inverser les rôles, du moins pas tant qu’elle ne se montre pas un peu plus impliquée. Quant à moi, il était hors de question de reculer, bien au contraire j’estimais que c’était le moment parfait pour recourir à mes dernières réserves de chakra.

« Peut-être que tu es le genre de personne à ne réagir sérieusement que lorsque sa vie s’en trouve menacée. » Fis-je, d’un sourire narquois.

Je sursautais de quelques centimètres en arrière pour éviter ses manœuvres, puis à la vue d’une ouverture pour le moins suspecte, je bondis dans sa direction pour lui porter ma dernière offensive :

« Kage Bunshin no jutsu ! »

J’invoquai trois clones dans l’objectif de pouvoir porter efficacement mon dernier coup. La stratégie était simple, d’une part l’encercler rapidement pour ainsi lui laisser peu de possibilité, et d’une part de lui insuffler la peur en lui faisant croire que sa vie était en jeu. C’était dangereux car si cette stratégie fonctionnait, elle risquait d’user de tous les moyens nécessaires pour se débarrasser de moi. Peu importe les conséquences, c’était chose faite. Les deux clones lançaient trois coups de katana successifs : ils étaient particulièrement prévisibles. Le dernier clone se faufila derrière elle et lança quelques aiguilles de raiton. Enfin, je profitai de l’ouverture qui se présentai devant moi pour foncer tête baisser : je ne savais pas encore ce que j’allais bien pouvoir lui faire, mais j’étais décidé d’en venir au corps-à-corps.
Après cet enchaînement, il me sera tout simplement impossible de recourir à mon chakra. Quant aux conséquences qui peuvent en découler : au mieux, Kurise me prouve l’entendue de ses talents et s’en sort trop sans aucune blessure, et au pire, elle s’en sortira avec quelques blessures superficielles, rien de bien trop graves, et moi avec des dégâts plus ou moins important. Bref, alors qu’un léger sourire se dessinait sur mon visage, une petite voix interne m’interpella pour me faire comprendre de l’entendue de ma stupidité : « T’es stupide, tu le sais ça ? Je suis sûr que si ce n’était pas une Hyûga tu n’aurais pas agi de la sorte. Tu te rends quand même compte que ce n’est pas comme ça que tu vas arriver à rattraper des personnes comme Toph ? »… Voilà un parfait moment d’égarement qui pourrait me coûter cher.



_________________
Quoi de mieux qu'un entraînement pour commencer [Hyûga Kurise] D89k
Quoi de mieux qu'un entraînement pour commencer [Hyûga Kurise] Svzi

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5820-han-musashi-une-existence-aux-lourdes-consequences-fini#47387 https://www.ascentofshinobi.com/t6453-han-musashi-carnet-de-route#53995
Aburame Kuzo
Aburame Kuzo

Quoi de mieux qu'un entraînement pour commencer [Hyûga Kurise] Empty
Lun 11 Mar 2019 - 10:17
Il pensait que sa vie en était menacée ? Il pensait sérieusement qu'elle était, a UN MOMENT, en position où sa vie serait compromise ? Voilà donc le moment où son arrogance se dévoilait. Mais la différence entre les deux allait se révéler rapidement : elle ne comptait pas se laisser dépasser par sa colère, même si elle allait utiliser son propre jutsu en réponse aux siens. Ses yeux laiteux s'éveillèrent alors qu'elle activa le Byakugan, déclarant ouvertement que l'heure de jouer était passée: il voulait un combat, alors il e aurait un.

La première chose qu'elle constata, c'était déjà que son chakra était bien moindre, un signe que le combat ne risquait pas de durer au delà de ce dernier assaut. Utiliser le multi-clonage et un autre jutsu, c'est plutôt dangereux en soi quand l'on est aussi bas en chakra. Dans un vrai combat ou une mission, il serait juste catastrophique de gâcher autant de chakra pour un combat, sauf si l'avenir de la mission dépendait de l'issue de la joute... et même dans ce cas, il était exagéré de lancer tellement ses forces dans le duel, surtout un bête entraînement.

Les clones lancèrent des coups qu'elle réussit à parer et elle put bien voir le troisième se glisser derrière elle pour lancer des projectiles Raitons. Des aiguilles similaires à celles lancées auparavant. Quelqu'un de moins doué dans le Kenjutsu aurait glissé devant l'assaut, mais elle sut se débrouiller et anticiper sa prochaine attaque, une charge directe. Elle y réagit en se contentant d'esquiver, le laissant sur le chemin de ses propres aiguilles électriques alors qu'elle se décala pour tenter de frapper un des clones au visage via un coup de tête arrière.

Puis, elle fit elle même sa propre charge, prenant inspiration et bondissant en avant avec une certaine vitesse. Il aurait pu y réagir mais, dans son état affaibli, il aura probablement plus du mal à réagir, ce qui pourrait potentiellement permettre à Kurise de le frapper au nez avec un grand coup de pommeau, marqué de bien plus de "volonté" que son coup de pied précédent. Diminuant le plaisir qu'elle ressentirait à la vision d'un coup de pommeau pareil, Kurise tenta simplement de le faire trébucher via un crochet du pied. Elle n'était pas particulièrement douée en Taijutsu mais après, ce n'est pas quelque chose de bien complexe.

Si elle réussit son petit coup, Kurise se tiendra droit devant lui, arme pointée.

Hm.
Revenir en haut Aller en bas
Han Musashi
Han Musashi

Quoi de mieux qu'un entraînement pour commencer [Hyûga Kurise] Empty
Mar 12 Mar 2019 - 20:42
Quoi de mieux qu'un entraînement pour commencer [Hyûga Kurise] Iwagak12

RIEN DE MIEUX QU'UN ENTRAÎNEMENT POUR COMMENCER.

-------------

« Serait-ce donc le fameux Byakugan des Hyûga ? » Fis-je, d’un air amusé.

Intérieurement, je savais que l’activation de ces pupilles était synonyme de deux choses : la première étant la résolution de la Hyûga d’en finir, et enfin la seconde consistant très probablement à la fin de cet entraînement. Par ailleurs, au moment où je vis ces pupilles, plusieurs interrogations me traversaient l’esprit : tout d’abord, la question de savoir comment est-ce que l’entraînement avait pu prendre une telle tournure. Ensuite, celle de savoir si j’avais au moins réussi mon objectif. La réponse me paraissait évidente, néanmoins cela ne m’empêchait guère de garder le sourire et d’aller jusqu’au bout de mon idée.

Ainsi, mes clones passèrent à l’action. Cependant, leurs mouvements semblaient bien trop prévisibles, permettant ainsi à Kurise d’éviter la plupart de leurs coups. Elle se débrouillait parfaitement bien, démontrant d’ailleurs à quel point elle était talentueuse. Certes, d’une certaine façon, mes offensives furent assez prévisibles et loin d’être très suffisamment dangereuses, néanmoins cela ne la rendait pas pour autant moins talentueuse.

Quoi qu’il en soit, elle éclata un de mes clones et esquiva les aiguilles de raiton d’une facilité assez déconcertante. Désormais, pris au piège par ma propre technique, je fus donc forcé de réagir vite. Ainsi, en évaluant rapidement la situation, je fis contraint de sacrifier un clone en le faisant s’interposer entre les aiguilles et moi. Le troisième et dernier clone restant disparut de lui-même, certainement à cause du faible quantité de chakra qui me restait.
Exténué par ces incessantes séances d'entraînements pompant toute mon énergie, et désormais totalement acculé par mon « adversaire » du jour, l’issu du « combat » semblait désormais clair.

La Hyûga profita de son avantage pour bondir dans ma direction et tenter de me balayer, chose qui aurait certainement marqué la fin du duel.
Sachant qu’il m’était de toute évidence impossible de recouvrir à une quelconque technique, j’usai de mes dernières forces pour sauter légèrement en l’air évitant ainsi son croche pied. Puis, compte tenu de la faible distance qui nous séparait, je me permis de tenter de lui infliger un gros coup de tête, gardant toujours le sourire aux lèvres.

« Je crois que c’est toi qui as gagné, Kurise Hyûga ! » Fis-je, d’un large sourire.

Si ma tentative échouait, bien qu’elle ait peu de chance d’échouer compte tenu de la faible distance et de l’imprévisibilité de cette charge, je m’écroulerais tout simplement au sol. Dans le cas contraire, il était fort probable que le choc de cette charge nous fasse tous les deux légèrement saigner, même si au fond cela ne changeait strictement rien à l’issu de ce duel, remporté très facilement par la fine fleure du clan Hyûga.

Spoiler:
 

_________________
Quoi de mieux qu'un entraînement pour commencer [Hyûga Kurise] D89k
Quoi de mieux qu'un entraînement pour commencer [Hyûga Kurise] Svzi

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5820-han-musashi-une-existence-aux-lourdes-consequences-fini#47387 https://www.ascentofshinobi.com/t6453-han-musashi-carnet-de-route#53995

Quoi de mieux qu'un entraînement pour commencer [Hyûga Kurise]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Académie Hashira
Sauter vers: