Soutenez le forum !
1234
Partagez

L'Aube et le crépuscule [Ayumi]

Yamanaka Jun
Yamanaka Jun

L'Aube et le crépuscule [Ayumi] Empty
Sam 9 Mar 2019 - 17:32
Yo ma grande,

Déso de t’avoir loupé ce matin, j’avais un rendez-vous avec mon équipe. Putain la prof est méga matinale, j’ai envie de la trucider mais bon ça serait dommage de louper une aide gratuite et pas dégueu pour devenir plus fort.

Et toi ton équipe ? Mdr question rhétorique, c’est une lettre tu peux pas me répondre. Mais raconte-moi ça ce soir. Si t’es d’attaque, en fin de journée je trainerai au terrain d’entraînement 6. On pourrait s’entraîner ensemble. Y a une ou deux techniques que j’pourrai t’apprendre même. J’sais que niveau maniement d’armes j’suis à la ramasse comparé à toi mais tout ce qui est chakra et renforcement j’pourrais te donner des tuyaux.

Besos muchacha
Jun

PS : Pense à ranger le beurre cette fois.


* * * * *

La journée avait été un peu fatigante mais il ne l’avait pas tant vu passer que ça. Il était quasiment 17h30 et il s’était déjà résolu à finir ses efforts pour la journée si sa jumelle ne débarquait dans l’instant au Dojo. Une douche bien chaude puis sortie avec une fille qu’il commençait à fréquenter à ses heures perdues et son samedi serait complet.

Damn déjà un jour du weekend était passé. Il allait devoir profiter de son dimanche car lundi rebelotte, le rythme serait de nouveau intense : missions sur missions et il avait commencé à donner des cours particuliers à quelques mioches pour arrondir ses fins de mois. S’il avait su qu’il aurait été dans une situation aussi précaire en tant que Genin, il y aurait repensé à deux fois avant de s’engager. Quelle idée de merde d’avoir écouté l’Aburame qui était retourné comater dans son coin depuis qu’il était arrivé à Kiri… Mais au moins le Yamanaka commençait à connaître d’autres personnes maintenant.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5218-yamanaka-jun#41172 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-kiri https://www.ascentofshinobi.com/t7417-yamanaka-jun-carnet-de-route-uc
Yamanaka Ayumi
Yamanaka Ayumi

L'Aube et le crépuscule [Ayumi] Empty
Dim 10 Mar 2019 - 10:09
« Et il vous a fallu une semaine entière pour signaler ce problème aux autorités ? Il ne manquerait pas deux-trois connexions au niveau des hémisphères cérébraux ? »
« Vous n’êtes pas une très gentille ninja, vous. »
« Et vous vous êtes très mauvaise dans votre métier, quel qu’il soit. »

Ayumi rendit les affaires volées à la vieille dame qui l’avait engagée, avant de tourner les talons. Enfin, elle n’avait pas spécifiquement engagé la simili-Yamanaka, elle avait demandé de l’aide à Kiri qui avait envoyé la jeune femme. Une mission de routine, consistant à récupérer des affaires volées il y a plus d’une semaine mais qu’elle n’avait signalé que récemment. Son enquête avait démontré que le vol avait été orchestré par la vieille dame, mais que ses « complices » avaient été bien trop zélés et qu’ils avaient fini par se retourner contre elle.

Un détail qu’elle aurait dû signaler auprès du bureau des missions de Kiri… si elle en avait eu quelque chose à faire. La mission exigeait de récupérer et de remettre à la vieille dame les affaires volées, ce qui fut une réussite. Les surplus n’étaient pas son domaine, et elle rentra au village couronnée, une nouvelle fois, de succès. Ayumi passa rapidement au bureau à son retour, dans la matinée, rendit son compte-rendu et se rendit chez elle pour profiter d’un sommeil bien mérité. Arrivée sur place, elle vit une lettre de Jun qui l’attendait sur la table. Attrapant une pomme à la volée, elle croqua dans le fruit de sa main droite pendant qu’elle lisait de la main gauche le mot de son frère.

Elle soupira lorsqu’elle vit qu’il lui parlait une nouvelle fois de son équipe. Pour être honnête avec elle-même, elle ignorait tous des rouages et des obligations de Kiri. Elle ne faisait que ce qu’on lui disait de faire, rien de plus, rien de moins. Jusqu’à présent, personne n’était venu la sommer de rejoindre une équipe, ce qui la ravissait évidemment, mais commençait à lui mettre le doute sur l’obligation de la pratique. Elle haussa les épaules, reposa la lettre et se dirigea vers sa chambre, sans même prendre la peine de prendre une douche dont elle avait pourtant cruellement besoin. Quelques secondes à peine plus tard, Ayumi s’était envolée, emportée par un sommeil profond et réparateur.

Elle se réveilla un peu avant 17H. en profita pour enfin prendre cette douche, sous laquelle elle resta un long moment, puis ressortit pour s’habiller avec des vêtements propres et confortables pour rejoindre Jun sur le terrain numéro 6. Elle empoigna ses lames avant de sortir dans l’air froid et humide de début de soirée du village de la Brume. Quelques minutes lui suffirent pour atteindre son but alors que son frère était sur le point de partir.

« Oh Jun, tu me quittes déjà ? T’as mieux à faire, peut-être ? »

_________________


L'Aube et le crépuscule [Ayumi] Ayumi_sign_001
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5645-yamanaka-ayumi https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416
Yamanaka Jun
Yamanaka Jun

L'Aube et le crépuscule [Ayumi] Empty
Dim 10 Mar 2019 - 18:33
Apercevant les magnifiques cheveux verts de sa sœur chérie -elle n’était pas sa jumelle pour rien-, le visage du blond grimaça d’emmerdement. Ah putain elle était vraiment venue. La douche et la distraction de ce soir devraient attendre…

- Nan nan, tu sais que tu passes toujours avant… que j’le veuille ou non.

Légèrement en sueur, il passa sa main sur son front avant d’ébouriffer ses mèches dorées qui scintillaient à cause des rayons du soleil qui commençait à virer vers l’orange. Craquant son auriculaire distraitement, il se permit un petit sourire en voyant les deux lames de la jeune femme. Elle était bien loin la gamine terrorisée par les coccinelles qu’il avait connu plus jeune.

- Tu viens pour la castagne ?

Sourire espiègle, il fit tourner son maillet comme un bâton de majorette, comme si le poids de l’arme ne le dérangeait aucunement.

- Ou alors rebondir sur mon offre de ce matin et bénéficier de mon savoir incommensurable ? J’me suis découvert une passion pour l’enseignement des clones si ça te dit. Ou c’que tu veux franchement, tu connais mes prouesses martiales de toute, non ?

Craquant son cou, il regretta le manque de cigarette alors qu'il concentra une infime portion de chakra dans son pied droit. Tapant du pied au sol, un petit bloc de pierre se suréleva à hauteur de son visage, bloc de pierre qu’il frappa assez lourdement en direction de sa sœurette comme un petit missile. Hein quoi il ne l’avait pas prévenu ? Bwah elle s’en sortirait sans soucis, après tout, ils partageaient autre chose que leur look ravageur : leur génie.




Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5218-yamanaka-jun#41172 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-kiri https://www.ascentofshinobi.com/t7417-yamanaka-jun-carnet-de-route-uc
Yamanaka Ayumi
Yamanaka Ayumi

L'Aube et le crépuscule [Ayumi] Empty
Mar 12 Mar 2019 - 20:41
« Non bah non, j’suis venue pour les sushis, évidemment. »

Elle haussa un sourcil, sortant habilement ses sabres lorsque son frère tapa du pied sur le sol. D’un mouvement grâcieux, elle frappa en croix, la lame droite allant de gauche à droite vers le bas, la lame gauche de droite à gauche vers le bas. Le rocher fut découpé en quatre, les parties de ce dernier continuant de fuser derrière Ayumi. D’un mouvement princier de tête, elle remit ses cheveux en place pendant que ses lames se posèrent au sol.

« Woaw. C’est donc ça le fameux Yamanaka Jun, celui qui fait fondre les femmes et craquer les têtes pensantes de Kiri. Je comprends, c’est impressionnant. Wouuuu, il lance des cailloux. »

A l’aide de sa maîtrise futon à venir, elle s’éleva en l’air, bien plus haut qu’un simple saut lui aurait permis, et fondit sur sa proie avec ses lames… qu’elle planta de part et d’autre de Jun.

« Mais quelle horrible sœur je serais si je t’empêchais de vivre à fond ta nouvelle passion de maîtresse d’école. »

Si elle se moquait de lui, elle ne pouvait, au fond d’elle, que constater qu’elle avait besoin de l’enseignement qu’il pouvait lui inculquer. Les années passées à courir après le criminel de bas étage l’avait rendue oisive, avait ralenti son rythme de progression et, comble de l’horreur, l’avait rendue moins forte que son frère, qui utilisait cette capacité exaspérante qu’était le pouvoir Yamanaka. Elle en eut des frissons rien qu’à y penser. La jeune fille rangea ses sabres ; elle n’en aurait normalement aucun besoin pour ce qu’ils s’apprêtaient à faire. Des dizaines de copies d’elle, le monde ne pourrait en être que meilleur.

« Bon du coup on commence par quoi ? Si on pouvait zapper le moment où tu me fais une démonstration, tu me dis que je devrais essayer, je me foire complètement et tu te fous de moi, ça m’arrangerait. Et évite aussi les conseils de philosophie de comptoir, du style « fais le vide dans ton esprit », « concentre-toi sur ton chakra » ou « mange cinq fruits et légumes par jour ». C’est stupide, et personne ne te dira jamais « woaw merci Jun pour m’avoir fait comprendre que pour apprendre une technique on pense pas à ce qu’on va manger le soir ».

_________________


L'Aube et le crépuscule [Ayumi] Ayumi_sign_001
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5645-yamanaka-ayumi https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416
Yamanaka Jun
Yamanaka Jun

L'Aube et le crépuscule [Ayumi] Empty
Sam 16 Mar 2019 - 19:10
Hin hin hin très marrant le coup des sushis. Incroyable cette répartie qu’elle avait. Sûrement l’œuvre de cet abruti de Shinka. Elle avait dû malgré elle être contaminée par sa niaiserie et son manque de vivacité. Et couplé à l’acidité habituelle de l’assassine, le mélange était quelque peu … Spécial. Son ventre gargouilla tout de même, bon public quand il s’agissait de nourriture et que la journée approchait de sa fin.

- Tu rigoleras moins quand ils me mangeront tous dans la main. Les Genins d’aujourd’hui sont les Jonins de demain après tout. Et c’est pas ta sympathie qui rameutera du monde dans mes jupons. Car après tout si je suis voué à devenir une légende du monde shinobi, il me faut bien des disciples.

Ses désirs de grandeur exprimés, il sourit en levant sa main gauche comme pour faire signe à la Genin d’approcher.

- T’en fais pas, je sais ce que tu manges j’te rappelle qu’on habite ensemble … Donc rien de tout ça, attaque-moi juste, donne tout. Une égratignure c’est tout ce dont t’as besoin pour gagner un combat n’est-ce pas ? Mais et si ton adversaire connait tes capacités car tu commenceras à être connue ou car il se sera renseigné comme par magie sur tes sabres ?

La jeune femme étant sur lui, il esquiva à moitié l’attaque du sabre de gauche et dévia à l’aide du manche celle du sabre de droite, sans qu’aucune des lames fatidiques ne l’égratigne.

- Il fera tout pour ne pas se faire toucher. C’est ce que je te propose ce soir. Une simple botte pour dévier ou parer les combos qui pourraient être tout aussi mortels que les tiens. Après tout, t’es sûrement pas la seule à utiliser l’art des poisons. Et surtout en connaissant mieux ce genre de parade tu pourras envisager un moyen de les contrer par toi-même.

Clin d’œil, il laissa sa sœur réagir, attaquer ou lui dire d’attaquer. Elle l’avait sûrement compris, c’était le pouvoir terrifiant de ses sabres venimeux qui l’avait poussé à développer ce genre de technique. Afin de tourner à son avantage tout combat au corps à corps face à un tel shinobi sans avoir besoin de reculer de dix mètres pour éviter de mourir dans la minute.

Spoiler:





Dernière édition par Yamanaka Jun le Sam 30 Mar 2019 - 15:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5218-yamanaka-jun#41172 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-kiri https://www.ascentofshinobi.com/t7417-yamanaka-jun-carnet-de-route-uc
Yamanaka Ayumi
Yamanaka Ayumi

L'Aube et le crépuscule [Ayumi] Empty
Sam 30 Mar 2019 - 12:51
Ayumi eut un réflexe oculaire qu’elle ne put contrôler lorsqu’elle entendit Jun parler de « légende ».

« Et bah super. On s’occupe de trois-quatre incapables, on leur apprend à faire un petit tour de magie et on devient une légende avec des disciples. Quelle chance, putain ! Trois morveux sous tes ordres, c’est le début de la gloire. »

Elle aimait son frère, mais ses rêves de grandeur et de puissance la faisaient toujours rire. Pas dans le sens mignon de la chose, où son petit frère (de quelques minutes, rappelons-le) veut devenir le plus grand Mizukage du monde et qu’elle l’aidera jusqu’au bout, quite à se sacrifier un soir de pluie sur un champ de bataille, dans des derniers murmures qui donneront la dernière motivation nécessaire pour atteindre son rêve. Non, ça la faisait rire parce que ses rêves de gloire étaient complètement cons. Il s’imaginait presqu’en seigneur du désert, adulé par tous, des centaines d’esclaves répondant à la moindre de ses attentes pendant que deux pétasses en maillot de bain lui faisaient de l’air avec des grandes palmes.

Et c’était d’autant plus ridicule qu’elle savait qu’il en était capable, et qu’il réussirait sans doute. Un rêve de gloire bien loin des idéaux qu’elle-même s’imaginait avoir. Elle ne voulait pas être adulée, elle voulait être crainte. Elle ne voulait pas que les autres soient ses esclaves ni ses disciples, elle voulait qu’ils la suivent par peur de la contredire. Et pour être franche, le désert l’intéressait peu.

Elle écouta Jun discourir sur la nécessité pour elle de parer des coups qui pourraient lui être tout autant fatals que si elle avait elle-même porter le coup. Elle haussa les épaules.

« Les morts ne portent aucun coup. »

Puis, dans un pique destiné spécifiquement à son frère, elle ajouta :

« Puis au pire, si je me prends tout de même un mauvais coup, Shinka sera là pour me relever. »

Léger sourire pendant qu’elle se mettait en place pour le début de l’entraînement. Elle empoigna bien ses deux lames, prête à encaisser le prochain coup et le dévier. Mais Ayumi laissa sa posture quelques secondes, se redressant en prenant un air faussement songeur et réflexif.

« Oh mais t’en fais pas, Jun. Je suis sûre que Ren sera là pour toi si un jour t’es dans une mauvaise passe. Il te fera un grand sourire, il te fera un joli discours sur l’amour, l’amitié et la famille et pouf, ça ira mieux. »

Elle se remit en place, de nouveau prête.

« Enfin, sauf si depuis ce bouffon ne s’est pas suicidé en s’écoutant parler. Ce qui serait fort probable, tu te rends compte qu’il s’entend tout le temps ? Allez, attaque. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5645-yamanaka-ayumi https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416
Yamanaka Jun
Yamanaka Jun

L'Aube et le crépuscule [Ayumi] Empty
Sam 30 Mar 2019 - 15:24
Moqueuse comme toujours, il plissa des yeux méchamment à sa boutade sur les morveux à qui il avait appris des techniques. Il fallait bien gagner la confiance des uns et des autres s’ils voulaient progresser au sein de Kiri. Sur le plan des compétences mais aussi des responsabilités. Car ce n’était pas avec son attitude égoïste de serial killer qu’elle deviendrait Chunin pour enfin sortir du village et faire de vraies missions.

Alors certes éventuellement, de temps à autres, son charme agirait et elle participerait à des missions risquées et dingues concernant avec un peu de chance l’existence des Bijuus dont elle lui dirait tout (HEIN). Mais il fallait qu’elle fasse – tout comme lui – en sorte de passer a minima Chûnin pour affronter des adversaires plus coriaces et pouvant déboucher sur des avantages stratégiques ou des informations et autres cadeaux intéressants.

- Sauf que Ren doit me donner un rouleau d’apprentissage pour une charge rang B. Ton demeuré à coiffe de mouton qu’est-ce qu’il a à t’apporter ? Car ok le fameux rouleau je l’aurai dans quelques mois quitte à le récupérer sur son cadavre en le découvrant suspendu au bout d’une corde mais ça aura quand même fini par payer ! Shinka ? Laisses-moi rire, ce mec servira jamais à rien.

Faisant tourner son marteau, il passa à l’assaut, alternant les attaques avec le bout du manche et le maillet.

- Accompagne mon mouvement et guide le pour que mon coup soit dévié à côté de toi, tu dois le capter mais tu peux pas encaisser l’impact de la tête, tout comme tu pourrais pas encaisser une attaque au tranchant boosté de folie.

Continuant ses assauts afin qu’elle continue à esquiver et rediriger légèrement les différentes frappes, il ne se retenait pas le moins du monde, sachant pertinemment que pour ce qui s’agissait du combat au corps à corps, il n’était pas le plus talentueux des deux.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5218-yamanaka-jun#41172 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-kiri https://www.ascentofshinobi.com/t7417-yamanaka-jun-carnet-de-route-uc
Yamanaka Ayumi
Yamanaka Ayumi

L'Aube et le crépuscule [Ayumi] Empty
Sam 30 Mar 2019 - 19:24
« Ce qui sera toujours plus utile que ton petit protégé. D’ailleurs, j’ai pas suivi, la lune en est à quelle phase, là ? Que je sache, si je le croise, si un bonjour trop appuyé ira le faire pleurer chez sa mère ou s’il prendra ça pour une invitation à me déballer sa vie dont même un hareng se fout. »

Elle n’avait jamais aimé Aburame Ren, mais elle n’avait jamais pu mettre de mots concrets sur cette haine viscérale qu’elle lui portait. Jeune déjà, sa faiblesse apparente et effective l’agaçait au plus haut point. Elle était de ceux qu’elle avait adoré quitter lorsqu’elle avait eu quinze ans. Entre sa façon de parler, précieuse et pseudo-poétique, ses ambitions qui pourraient s’inscrire sur le dos d’un timbre, son hypocrisie à trouver ce monde si beau, si paisible, si adorable… Rien n’allait dans ce pitoyable personnage.

Et pire encore, son frère lui accordait une attention particulière qu’elle ne parvenait pas à comprendre. Ils étaient souvent sur la même longueur d’onde. Ils aimaient les mêmes choses, s’agaçaient des mêmes choses. Ils se comprenaient sans se parler, avancer main dans la main sans même se voir. Et pourtant, deux choses les opposaient totalement : Shinka et Ren. Même si Ayumi affirmait le contraire, elle ne pouvait que comprendre la haine qu’éprouvait son jumeau envers Shinka, pour l’éprouver encore plus pour Ren. S’il n’avait pas été aussi proche de Jun, sa lame aurait déjà malencontreusement tombé, et se serait malencontreusement logé dans son cœur et il serait probablement malencontreusement mort. Mais ça, Jun l’interdisait. Un vrai porte-bonheur.

L’entraînement débuta enfin. Il prodigua des conseils, enchaînant avec une démonstration. Si elle n’avait aucun mal à voir venir ses coups – Jun n’était pas réputé pour sa maîtrise des lames – elle eut cependant plus de mal à faire ce qu’il lui demandait. En fait, elle se rendit compte que toute sa maîtrise était orientée vers l’offensive, et que toutes ses connaissances également. Elle réprima, à plusieurs moments, l’envie de s’engouffrer dans les brèches béantes que son frère lui offrait, car ce n’était pas là l’objectif : elle devait parer.

Les minutes s’écoulaient, encore et encore. Les deux Yamanaka enchaînaient les mouvements, tantôt gracieux, tantôt penauds. Les lames et le marteau inondèrent le calme ambiant de bruits de chocs métalliques. Tous les dix coups, à peu près, Jun stoppait son assaut et se replaçait ; Ayumi faisait de même. Elle restait concentrée, mais ses efforts ne semblaient pas payer. Les minutes se transformèrent en heure. A bout de souffle, les bras endoloris, elle finit par stopper quelques secondes l’entraînement.

« T’es sûr que ça vaut le coup ? J’ai l’impression de perdre mon temps, là. Si je prends un coup, c’est pas si grave, si ? Si j’arrive à mes fins juste après ?

Au fond, elle savait que la réponse était : si, c’est grave. Il y avait peu de chance que d’autres combattants en ce monde n’aient besoin, comme elle, que d’une seule égratignure ou d’un seul coup pour l’emporter, mais elle savait qu’il existait dans le Yuukan des hommes et des femmes dont les pouvoirs dépassaient l’entendement. A cette réflexion, elle se remit en place : elle avait, après tout, rejoint Kiri pour pouvoir les tutoyer.

Alors, ils reprirent les assauts, les coups, les chocs métalliques. Et petit à petit, Ayumi put voir les signes du progrès lorsque, sur deux ou trois coups, Jun dût réprimer une chute causée par la déviation du coup de son lourd marteau.

_________________


L'Aube et le crépuscule [Ayumi] Ayumi_sign_001
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5645-yamanaka-ayumi https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416
Yamanaka Jun
Yamanaka Jun

L'Aube et le crépuscule [Ayumi] Empty
Dim 31 Mar 2019 - 19:34
Se retenant de répondre sans réel soucis, le blondinet se contenta d’afficher un petit sourire amusé à ses différentes questions. Pas besoin de répondre, il la connaissait suffisamment pour savoir que son assurance et son mépris d’autrui n’était pas aussi poussés que ce qu’elle laissait paraître.

Sur ce point contrairement à leur boulet réciproque, ils partageaient la même pensée : ils se savaient bons, mais savaient également qu’ils étaient loins d’être aussi puissants que ce qu’ils laissaient paraître aux autres. Et pour atteindre leurs objectifs mutuels, ils avaient décidé de se former à Kiri, et donc d’accepter les tâches ingrates qu’on leur avait confié et notamment les entraînements barbants.

- Pas mal. C’est l’heure de vérité du coup, tu penses pas ?

Gorgeant le bras qui tenait son arme de chakra, celui-ci se déversa dans le reste du maillet alors posé au sol. L’amas d’énergie ainsi accumulé dans le bras et l’arme se déversa légèrement dans la terre, craquelant celle-ci de par le simple poids du marteau. Un regard suffisait à comprendre que bloquer cette attaque ne suffirait pas. Et sauf si elle esquivait et donc abandonnait sa position rapprochée avantageuse pour elle, le coup de maillet à venir n’avait qu’une seule parade : se faire dévier.

En sueur, il chargea donc sa sœur, concentré au possible, abattant son arme puissamment sur le côté alors qu’elle se rapprochait d’un pas vif de lui, ses lames effleurant à peine le marteau. Quelques secondes plus tard, il se retrouvait à mordre la poussière, son arme projetée à peine plus loin sur le terrain qui venait de creuser dans un choc tonitruant un tout petit lopin de terre.

- Aouch, ok ok. J’pense que c’est bon pour aujourd’hui, j'abandonne.

Se relevant douloureusement, il dégourdit ses membres d’un air fatigué avant de ranger son arme dans son sceau avant de se tourner vers sa sœur, l'air larmoyant.

- Tu me portes jusqu’à chez nous ? J’crois que je me suis foulé quelque chose…
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5218-yamanaka-jun#41172 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-kiri https://www.ascentofshinobi.com/t7417-yamanaka-jun-carnet-de-route-uc
Yamanaka Ayumi
Yamanaka Ayumi

L'Aube et le crépuscule [Ayumi] Empty
Mer 3 Avr 2019 - 15:07
« Pas mal. C’est l’heure de vérité du coup, tu penses pas ? »
« Si tu veux. »

Enfin, elle le voulait aussi, elle commençait à avoir les bras endoloris de subir des attaques qu’elle se devait de parer. Mais les progrès étaient au moins au rendez-vous, et elle semblait prête à dévier le dernier coup que son frère allait lui porter. De tous, elle savait que ce serait celui où elle ne devrait pas se rater, car elle sentait que cette fois-ci, Jun allait la frapper comme il taperait Shinka s’il devait l’affronter lors d’un duel.

Elle se mit sur ses appuis, pendant que son jumeau préparait son ultime assaut. Prenant une grande respiration, Ayumi se concentra, sur ce qu’elle devait faire d’une part et sur ce qui arrivait d’autre part. Si elle avait bien appris une chose des multiples attaques de ce soir, c’était qu’une parade nécessitait une vision à la fois de soi-même mais aussi de l’adversaire. Un savant mélange qui permettait une défense optimale face aux attaques et aux projectiles physiques.

Puis Jun chargea, de toute la force qui lui restait. Le regard sévère, la mine austère, elle empoigna un peu plus ses sabres. Et lorsqu’il porta son lourd coup de marteau, elle, dans un mouvement gracieux, presqu’expert, elle dévia le coup vers le sol. Imperturbable, majestueuse même, elle toisa son frère, projeté au sol, avec un léger sourire.

« Tu t’es amélioré en combat rapproché, non ? Tu devrais penser à en faire un style de combat permanent. »

Il n’avait pas réussi à la toucher une seule fois, même quand elle n’avait pas encore assimilé le coup qu’il tentait de lui enseigner ; qui plus est, elle était au courant de sa volonté de perfectionner son combat à distance plutôt que de se servir de ce maillet qu’il n’avait jamais réellement affectionné. Pendant qu’il se relevait, et la suppliait de le ramener chez elle, elle rengaina ses sabres dans leur fourreau dorsal. Elle haussa les sourcils à sa demande.

« J’ai une tête de taxi ? »

Elle tourna les talons, prête à repartir chez elle. Il était presque 22H, maintenant.

« Merci pour l’entraînement, et désolée d’avoir gâché tes projets pour ce soir. »

Comment elle le savait ? Très simple :

« Ah au fait. Pour le beurre… J’ai été en mission toute la nuit, je n’étais donc pas là ce matin. Donc soit tu deviens fou et t’as oublié que tu l’as toi-même sorti, soit ta conquête a un problème avec le concept de rangement. »

Elle souffla du nez, adressant un dernier sourire à Jun avant de disparaître dans la nuit. Ses articulations la faisaient souffrir. Elle avait besoin d’une douche chaude, et de plusieurs heures de sommeil.

_________________


L'Aube et le crépuscule [Ayumi] Ayumi_sign_001
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5645-yamanaka-ayumi https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416

L'Aube et le crépuscule [Ayumi]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Esquive [PV Yamanaka Ayumi]
» Au crépuscule de la réalité
» perfect day in the sewers | Ayumi
» Une victoire assurée [Ayumi]
» SEIKAKUKENSA ๑ Yamanaka Ayumi

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Grand Dojo
Sauter vers: