Soutenez le forum !
1234
Partagez

Entre deux feux. [Akina]

Sentetsu Chiaki
Sentetsu Chiaki

Entre deux feux. [Akina] Empty
Sam 23 Mar 2019 - 17:04

Entre deux feux.


Un voyage, un long voyage. Il paraît que ces voyages permettent d’adoucir les cœurs. Voir d’autres paysages, évoluer dans un environnement différent, donnerait une possibilité aux gens de sortir de leur routine, de leur univers habituel. S’extirper du connu, plonger dans l’inconnu, voir ce qu’il offre. Bonne ou mauvaise chose, Chiaki ne saurait le dire. Ce dont elle certaine, néanmoins, c’est que cette escale à Hayashi va lui offrir une opportunité d’en savoir plus sur ce fameux pays. Une contrée lointaine, dont elle a beaucoup entendu parler. Des histoires, mais pas seulement. Hayashi, le lieu où on peut trouver du bois particulièrement résistant et terriblement utile pour les recherches scientifiques. Peut-être y a-t-il d’autres ressources à trouver ? D’autres choses intéressantes à découvrir ?

Accompagnée d’Akina, Chiaki progresse dans l’immensité du pays du bois, comme une enfant dans un gigantesque magasin de jouets. Tout est si grand, si beau, si naturel. Des forêts à perte de vue, une contrée en vert et brun qui capture l’œil du spectateur. La brune observe, écoute, sent. Elle comprend peu à peu pourquoi Sazuka et tous les autres se sont rendus ici. Ça a tellement plus de sens. Un sourire étire ses lèvres. Elle se perdrait bien à la contemplation, mais il semblerait que Hayashi ne soit pas à l’abri des combats, lui non plus. Un bruit, au loin. Une explosion ? Quelque chose de très puissant qui attire directement l’oreille de la chirurgienne.

« Allons-y ! »

Ne pas réfléchir, ne pas penser. Agir autant comme une médecin que comme une ninja. Chiaki presse le pas et court en direction de l’origine du son. Elles arrivent dans une ville, point d’escale sûrement trop proche du carnage. Que se passe-t-il ici ? Un regard à gauche, un regard à droite. Leur route les a menées jusqu’ici. Un endroit que la Sentetsu ne connaît pas, comme tout ce qui existe ici … Mais un endroit qu’elle ne tardera pas à découvrir. La Chûnin regarde tout autour d’elle.

« Ça venait de plus loin … Mais qu’est-ce que ça pourrait être ? »

Une scène perturbante, qui laisserait n’importe qui perplexe. Faut-il que les deux femmes se jettent droit au cœur de ces explosions ? Quitte à prendre une balle perdue ? Elle ne saurait le dire. Peut-être ne pas jouer avec le feu directement, mmh ? Enfin, quoi qu’il en soit. Leur traversée du pays du bois prend une nouvelle tournure, maintenant qu’elles se trouvent dans une ville. Peut-être y a-t-il des informations à en tirer ? Sur Sazuka, ou même les autres. Des Kumojins en voyage, normalement, ça ne passe pas inaperçu.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4648-sentetsu-chiaki-100 https://www.ascentofshinobi.com/t5326-kumo-equipe-11-seikaku https://www.ascentofshinobi.com/t5633-chiaki-dossier-de-la-chirurgienne https://www.ascentofshinobi.com/u883
Suzuri Akina
Suzuri Akina

Entre deux feux. [Akina] Empty
Dim 24 Mar 2019 - 13:04




Ce contrat au pays du feu avait été un fiasco complet, il n’était pas dû au comportement ou au laxisme des Kumojin, non ; leur passage dans ce pays maudit semblait avoir fait le tour du Yuukan… Si bien qu’ils s’étaient retrouvés face à une demi-douzaine de ninjas, environ, ayant tenté, chacun ; de détruire leur convoir et sa précieuse marchandise. La Suzuri bien qu’elle fut devenue chuunin, n’avait pas été davantage rompue à ces « possibilités » qui jonchaient le parcours d’un shinobi. Le combat, l’altercation et le danger étaient tous trois des expériences qu’elle voulait éviter mais qui semblaient, finalement, bien inévitable.

Après toutes ces émotions, la jeune femme n’eut même pas le temps de s’en remettre que déjà la docteure l’avait embarqué avec elle pour rejoindre Hayashi. Enfin, « embarqué ». Elle-même avait prévu de rejoindre le pays du bois afin d’y rencontrer le Meikyû. Ce dernier, en tant que héro de Kaze pouvait être d’une certaine aide concernant cet ouvrage que celui se faisant appelé le Saint Père était venu « récupéré », en échange de la vie, justement, de la jeune femme qui l’accompagnait actuellement.

Etrangement leur vers les forêts d’Hayashi fut bien plus paisible que leur tentative de traversée des territoires du feu, à croire que ces mercenaires ou autres ninjas venus d’horizons différents n’en avaient qu’après leurs marchandises… Mais, à peine furent-elles arrivées à destination qu’au loin une explosion avait retenti…

-Oh non… pas encore. Soupira la Suzuri, dépitée à l’idée de devoir une nouvelle fois user de ses dons pour combattre, une nouvelle fois. On ferait mieux de trouver les autres… Suggéra-t-elle, plutôt évidement que de se jeter tête première dans un « évènement » dont elles ne savaient rien. Puis, justement, elles n’en savaient rien ; peut-être ne s’agissait-il finalement que d’une banale détonation liée à quelque chose de tout aussi ordinaire…




_________________

Entre deux feux. [Akina] 2qg3
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3235-suzuri-akina#24157
Sentetsu Chiaki
Sentetsu Chiaki

Entre deux feux. [Akina] Empty
Mar 2 Avr 2019 - 11:23

Entre deux feux.


Pauvre Akina. C’est la seule pensée qui parvient à se frayer un chemin dans l’esprit de Chiaki. La jeune femme, habituellement tranquillement installée dans la bibliothèque de Kumo, fait face à deux fléaux différents. Un contrat, pour le premier, qui se solde par une brutale effusion de sang, une explosion de techniques diverses et variées dans le seul but de détruire. Une embuscade, si Chiaki peut le considérer ainsi, un croisement de plusieurs ambitions qui finissent tous sur un seul et même point : l’échec de ce contrat pour les kumojins, mais un grand nombre de blessures subies pour les autres, voire même la mort. La brune soupire doucement. Le premier fléau, hein ? Le deuxième est là, à proximité. Trop près pour l’entendre, trop loin pour le voir. D’un pas traînant, la Chûnin finit par hocher la tête. Oui, il faut qu’elles avancent, qu’elles trouvent les autres kumojins présents dans le pays.

« Oui, allons-y. »

Chiaki a un mauvais pressentiment. Quelque chose, là, qui lui indique que la situation va craquer, basculer. Du bruit. Une explosion ne laisse jamais indifférent, il y a toujours un effet boule de neige qui le suit et cause bien des tracas. D’abord, la peur. Entendre un tel bruit, se demander sa provenance, réfléchir à ce qui va se passer. Avoir peur qu’il progresse. Ensuite, la paranoïa. Imaginer que la source va grandir, que la cause de l’explosion va s’approcher et causer des problèmes supplémentaires. Enfin, la crise. Si parfois, les gens hurlent, fuient, se bousculent les uns les autres, cette fois, ceux qui ont pris peur ont choisi deux manières d’agir : fuir, se cacher loin derrière leurs portes et barricades ou, plus téméraires, ont décidé d’aller voir ce qui risque de leur tomber dessus. Dans un cas, comme dans l’autre, les premiers pas des deux kumojines dans la ville passent inaperçus. C’est déjà une bonne chose. Mais ça ne leur dit pas ce qui se passe.

La brune progresse lentement aux côtés de sa partenaire. La recherche de leurs alliés est un nouvel objectif, prenant, important. Un objectif qu’elles ne peuvent pas ignorer. Qui a tiré ? Qu’est-ce qui a explosé ? Où ? Pourquoi ? Chiaki avance. Les villageois, après un instant de silence sans qu’il ne se passe plus rien, décident de retourner à leurs occupations. Certains restent aux aguets, les autres semblent complètement lâcher prise. Il n’y a rien de plus, l’explosion était lointaine … Elle est sûrement partie dans l’autre sens. Là, par contre, les deux kumojines se font remarquer. Les gens dardent des regards méfiants, soucieux sur elles.

« Hum. Si on ne trouve pas les autres rapidement, je pense qu’on va se faire chasser, ou quelque chose du style. On arrive juste après l’explosion, ils ne nous connaissent pas … Mauvais endroit, mauvais moment. »

Chiaki hausse doucement les épaules en soupirant. Situation problématique que la leur. Après avoir fui un premier fléau, les voilà au-devant d’un deuxième, comme un cycle infernal qui n’a d’autre choix que de se répéter, encore et encore. La Chûnin s’avoue que, finalement, venir à Hayashi n’était peut-être pas une bonne idée. Leurs intentions étaient bonnes, le timing, moins. Chiaki regarde à droite, à gauche. Où peuvent être les autres ?

« Tu penses que les autres sont dispatchés ? À l’origine, l’expédition pour Hayashi avait quel but ? Diplomatie, non ? Dans ce cas je pense qu’il vaut mieux qu’on cherche du côté des grands bâtiments, ou de ce qui nous semble le plus s’approcher d’un quelconque pouvoir … »

La chirurgienne réajuste ses lunettes sur son nez.

« Malheureusement, je ne connais pas beaucoup Hayashi, ni en termes géographiques, ni en terme civilisationnels. Je ne vais pas être d’une grande utilité, j’imagine. »

Nouveau soupir. Un pays étranger, des coutumes inconnues et un timing vraiment maladroit. Oui, venir à Hayashi … N’était peut-être pas une bonne idée !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4648-sentetsu-chiaki-100 https://www.ascentofshinobi.com/t5326-kumo-equipe-11-seikaku https://www.ascentofshinobi.com/t5633-chiaki-dossier-de-la-chirurgienne https://www.ascentofshinobi.com/u883
Suzuri Akina
Suzuri Akina

Entre deux feux. [Akina] Empty
Lun 8 Avr 2019 - 16:23



Hayashi était l’un des rares pays que la jeune bibliothécaire n’avait jamais foulé, même ses parents pourtant férus de savoir et de nouvelles découvertes ne s’y étaient jamais aventurés. Le pays du bois était assez dangereux d’après les quelques informations qu’ils avaient pu glaner ces dernières années. Un danger différent que ceux d’Ame, néanmoins, davantage liés à la topographie de cette nation qu’à son taux de criminalité. Dans le fond ce pays était assez tranquille, au final ; et ce fut pour cette raison que ces explosions avaient laissé à la Suzuri une étrange sensation, comme un mauvais pressentiment.

-Moi non plu… Hayashi est un pays assez secret. Avait-elle répondu alors qu’elles avaient approchaient de la ville. Mais je pense qu’ils n’auront rien contre d’autres Kumojin… Puis, on est que de passage non ? Rigolait-elle sans doute davantage pour se rassurer que pour manifester son amusement, car tout ceci ne l’amusait pas vraiment. Je dois m’entretenir avec Raizen-sama à propos du livre de ton raviss… du Saint-Père. S’était-elle corrigée pour éviter de remuer le couteau dans la plaie de la Sentetsu. Hum… oui ! De la diplomatie, mais normalement… ils ont déjà dû pouvoir s’entretenir avec le seigneur donc…

Elle y réfléchit un instant, c’était en fait à cet instant qu’elles sauraient, en rencontrant les autres, si la mission était un succès ou un échec. Sans être pessimiste, Akina doutait un peu que les autorités de ce pays acceptent de se lier maintenant, pas nécessairement parce qu’il s’agissait de Kumo, même si certains éléments pouvaient jouer en la défaveur de Kaminari… Mais surtout parce qu’ils étaient habitués à vivre à l’abri des regards, sans dépendre de personne. Ici, c’était presque une tradition… Donc..



_________________

Entre deux feux. [Akina] 2qg3
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3235-suzuri-akina#24157
Sentetsu Chiaki
Sentetsu Chiaki

Entre deux feux. [Akina] Empty
Jeu 11 Avr 2019 - 1:09

Entre deux feux.


Deux étrangères dans la ville … Une progression ralentie par leur manque de connaissances, qui pourtant gagne par leur optimisme et l’espoir qu’elles nourrissent de retrouver les leurs. Chiaki sourit à Akina, qui émet un rire nerveux quant à leur présence ici. Oui, elles ne sont que de passage, c’est vrai. C’est un des avantages. Les hayashijins ne devraient pas les mettre dehors, du moins, pas trop rapidement. Cela leur laisse une marge plus ou moins confortable pour tenter de croiser leurs compagnons, puis, partir, ou rester, en fonction de ce qu’ils leur diront. Chiaki est bien décidée à rentrer, ceci dit, n’étant ici que pour s’entretenir de son projet avec Sazuka.

Les prunelles émeraudes se déposent sur Akina. Elle tente de faire preuve de tact quant au vécu de la chirurgienne. La Suzuri était présente lors de l’attaque du Saint-Père. C’est mignon de sa part, de tenter de minimiser les dégâts. Néanmoins, ce qui est fait est fait, il ne faut pas avoir peur des mots. Cet homme est le ravisseur de Chiaki, une sorte de monstre qui a failli lui ôter la vie.

« Suzuri Wo … », murmure-t-elle, sans même s’en rendre compte.

Un soupir plus tard, Chiaki hoche la tête et sourit à sa partenaire kumojine. Cette femme en sait beaucoup, le puits de sciences dont le village a besoin, toujours dans sa bibliothèque. Une personne adorable, placée au devant d’une violence bien trop grande, qui a été témoin de deux échecs successifs … Échecs qui, chaque fois, impliquaient la chirurgienne. À croire que cette jeune femme est maudite.

« C’est vrai que Raizen est ici ! », finit-elle par lâcher, faisant diversion pour fuir ses propres pensées. « Il faudra que j’aille le rencontrer aussi … Je ne vais pas rater une telle occasion. »

Chiaki sourit de nouveau à Akina, comme si les ombres sur son visage s’étaient définitivement effacées.

« Pour ma part, je dois voir Sazuka. J’espère que nous les trouverons tous les deux … Et qu’ils ne se trouvaient pas sur le site de l’explosion. »

Un espoir, venu du fond du cœur, quant à ces deux personnes que la chirurgienne apprécie, ou admire. Oui, son objectif est tel. Venir à Hayashi n’était pas anodin et ne l’a jamais été. Il y a un but à toute cette expédition, de la même manière qu’ils avaient un but en venant là. Chiaki penche la tête, pensive.

« J’espère aussi qu’ils ont pu obtenir ce pour quoi ils sont venus … »

Toujours plus d’espoirs, sans jamais être certaine de savoir s’ils sont fondés, s’ils sont légitimes. Espérer, espérer encore, c’est la seule chose qu’elle puisse faire …
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4648-sentetsu-chiaki-100 https://www.ascentofshinobi.com/t5326-kumo-equipe-11-seikaku https://www.ascentofshinobi.com/t5633-chiaki-dossier-de-la-chirurgienne https://www.ascentofshinobi.com/u883

Entre deux feux. [Akina]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Hayashi no Kuni, Pays du Bois
Sauter vers: