Soutenez le forum !
1234
Partagez

Progresser ou régresser ? [Umeka]

Sentetsu Chiaki
Sentetsu Chiaki

Progresser ou régresser ? [Umeka] Empty
Sam 23 Mar 2019 - 17:41

Progresser ou régresser ?


Vivre des échecs est un moteur. Le but du jeu est d’avancer avec les victoires comme avec les échecs. Grandir en prenant le bon comme le mauvais. Chiaki a décidé, aujourd’hui, en ces nouvelles terres et avec toutes ces nouvelles idées, de s’approprier l’échec du contrat pour faire autre chose. Tenter une nouvelle méthode. Si ses capacités de ninja médecin ne suffisent plus, il faut commencer à s’entraîner dans un autre domaine. Il faut s’ouvrir à de nouvelles expériences. Voir ailleurs que dans l’art des poings, ou même dans les compétences offertes par la manipulation du Doton.

Confiante, décidée, Chiaki s’est isolée un peu à l’écart de la ville pour s’entraîner. Elle est équipée d’une nouveauté, de quelque chose … d’étrange. Quelque chose qui ne colle pas à l’habituelle Sentetsu, mais qui s’adapte assez bien à la nouvelle femme qu’elle tente de devenir. Une femme plus forte, qui cesse de croire que la vie humaine est forcément valeureuse, qu’il faut forcément la préserver. Certaines vies ne méritent pas d’être sauvées. D’autres méritent même d’être enlevées, à vrai dire. Pour cela, il faut devenir plus puissante. Compter sur autre chose que ses capacités actuelles qui, apparemment, ne lui ont pas suffi.

Chiaki lève la main, une main agrippée à une épée. Un katana basique, sans aucune fioriture ni quoi que ce soit. Juste … Juste un katana. Une première étape vers le progrès, en théorie. Après s’être préparée mentalement pour se sentir prête à utiliser un tel artifice, la Chûnin s’avance au cœur de son petit terrain d’entraînement improvisé. Une vaste zone, où elle ne risque de blesser personne. Et alors, tout commence.

La main bien accrochée, Chiaki décide d’effectuer un premier mouvement. Ça ne … ça ne fonctionne pas ? C’est une épée, pourtant. Rien de bien extraordinaire. Ça n’a pas de sens. Chiaki réessaye. Elle agite l’arme, mais il n’en résulte que des mouvements maladroits, inutiles, qui n’ont aucune forme, qui n’ont aucune chance de faire des dégâts, pas même à un pauvre mannequin d’entraînement. La brune penche la tête. Elle ne comprend pas. Pourquoi ne peut-elle pas asséner ne serait-ce qu’un coup d’épée ? La Sentetsu réessaye. Elle finit par lâcher prise et l’épée se plante à ses pieds. Un échec cuisant, encore un. Chiaki soupire et vient s’asseoir près de l’arme, pour réfléchir. Manipuler une épée est-il si compliqué ?

Spoiler:
 


Dernière édition par Sentetsu Chiaki le Mar 2 Avr 2019 - 11:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4648-sentetsu-chiaki-100 https://www.ascentofshinobi.com/t5326-kumo-equipe-11-seikaku https://www.ascentofshinobi.com/t5633-chiaki-dossier-de-la-chirurgienne https://www.ascentofshinobi.com/u883
Yamanaka Kururi
Yamanaka Kururi

Progresser ou régresser ? [Umeka] Empty
Lun 1 Avr 2019 - 18:12



Si tous les Kumojins présents pour cette « mission » semblaient avoir beaucoup d’occupation, et ben, ce n’était pas ton cas. Et ce n’était pas non plus comme si tu cherchais à en avoir. T’aimais la tranquillité, ne rien faire d’autre que rien ; te promener, marcher ou encore observer les arbres qui étaient selon toi bien plus intéressants que la plupart des hommes et femmes de ce monde...

Mais, même quand tu cherches la paix et surtout à ne pas trop t’épuiser, tu finis toujours par tomber sur un truc, ou une personne qui te ramène à la dure réalité. Celle où y avait toujours un truc à faire… La dure vie de Kunoichi dans un pays bizarre...

Et là, c’était d’observer cette femme, une chirurgienne qui travaillait au complexe, avec l’Ikeda, ou sous ses ordres ; t’en savais trop. Ce qu’il se passait derrière les murs du complexe, de l’hôpital ou dans ses sous sols t’était très lointain et tu ne t’y intéressais pas vraiment. C’était pas ton domaine… Cela dit ce qu’elle faisait avec cette épée, t’amusait. Toi t’avais jamais touché à ces objets de mort, les histoires que t’avait raconté ton père au sujet des katana t’avait bien suffit…

Alors t’approchant, tandis qu’elle s’évertuait toujours, tu parlas… Alors que tu aurais pu passer ton chemin… Comme tu le faisais souvent pour ne pas avoir à endurer la présence de personne que soit tu n'aimais pas soit ... tu n'avais pas trop envie de connaître.

« On dirait Goryoku ! T’as pas l’air très habile… »

Et finalement tu ne pus t’empêcher de rigoler. A vrai dire le spectacle était… oué, risible.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9790-yamanaka-kururi#83092
Sentetsu Chiaki
Sentetsu Chiaki

Progresser ou régresser ? [Umeka] Empty
Mar 2 Avr 2019 - 12:30

Progresser ou régresser ?


Une voix. Une voix moqueuse, puis un rire. Une moue apparaît sur les lèvres de la chirurgienne, boudeuse. Quelqu’un l’a vue. Partir aussi loin du village n’avait aucun intérêt, au final, si quelqu’un l’a surprise. Bon, il est vrai que Chiaki ne pensait pas que cette expérience se finirait de cette façon, mais bon. Désormais debout, la Chûnin remet ses vêtements en ordre et se tourne vers la nouvelle présence. Sa voix a trahi une femme, mais Chiaki peut désormais la voir. Une jeune blonde, de jolies prunelles azures, plus grande qu’elle. Un sourire étire ses lèvres.

« Je ne sais pas qui est Goryoku, mais s’il ne sait pas maîtriser un katana, alors, oui, je suis comme lui ! »

La chirurgienne hausse doucement les épaules. Ses yeux émeraudes se déposent une nouvelle fois sur l’arme. C’est étrange, au fond. Ça n’a pas de grand sens, de ne pas pouvoir manipuler une épée toute bête … Pourquoi ne le pourrait-elle pas, finalement ? Qu’est-ce qui explique qu’une personne ne puisse se servir d’une arme ? Chiaki soupire longuement.

« C’est pas compliqué pourtant, d’utiliser une épée … »

La demoiselle peste. Elle ne comprend pas, elle ne peut pas comprendre. Comment une personne capable de se battre, d’utiliser toutes ses compétences pour soigner mais aussi faire beaucoup de mal, peut-elle se trouver ainsi mise à mal par un simple outil ? Chiaki soupire.

« Bon ! Moi, c’est Chiaki. À la base, je suis chirurgienne, Chûnin de Kumo … Bref, plein de blabla qui montre que théoriquement je sais me battre. Sauf qu’en pratique je suis pas foutue de tenir une épée correctement. »

Son sourire revient, suivi par un rire aussi amusé que nerveux. Ouais, c’est assez ridicule, quand même. Quelle incroyable Chûnin. Ou peut-être que ça vient d’ailleurs ? Une raison qui expliquerait un tel manque, mais Chiaki a beau y réfléchir, rien dans ses longues études et dans sa pratique de la chirurgie ne lui donnent des réponses à cette question. Peut-on vraiment être indisposé à utiliser une épée ? Peut-être qu’elle est simplement trop nouille pour ça, au fond. Peut-être faut-il utiliser une autre arme ?

« Après, peut-être que je suis juste pas assez maligne pour utiliser une épée … Et que n’importe quelle autre arme me conviendrait, je ne sais pas. Ou alors aucune arme ne me va et je suis bonne à rester avec mes petits poings et ma maîtrise du chakra médical. »

Chiaki hausse doucement les épaules. Comment savoir ? Comment être certaine qu’il s’agit simplement d’un problème d’armes ? Rien ne le lui prouve, à vrai dire. Il n’y a que ses hypothèses et ses expériences infructueuses. La brune décide de laisser tomber l’épée pour le moment. Ça ne sert à rien, à part être ridicule …
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4648-sentetsu-chiaki-100 https://www.ascentofshinobi.com/t5326-kumo-equipe-11-seikaku https://www.ascentofshinobi.com/t5633-chiaki-dossier-de-la-chirurgienne https://www.ascentofshinobi.com/u883
Yamanaka Kururi
Yamanaka Kururi

Progresser ou régresser ? [Umeka] Empty
Ven 5 Avr 2019 - 1:46



Tu ne savais si lui raconter de cet ancêtre était une bonne chose. Un homme qui avait réussi à se tuer tout seul, malencontreusement, en s’acharnant à vouloir se servir d’un sabre alors qu’il était très… exceptionnellement bon avec sa lance… L’aiderait beaucoup. Puis qui ces histoires intéressaient-elles d’autre que des gladiateurs, comme toi ? Enfin, tu étais malsainement contente de voir qu’il n’y avait pas que les Gladiateurs qui étaient mauvais au maniement de la lame du samouraï.

« J’en sais rien, je m’en suis jamais servie. »

Ton père t’avait toujours dit que les Gladiateurs n’avaient aucun besoin de se servir de ces armes primitives, que vous aviez des talents bien plus… exotiques. Ta mère t’avait aussi dit que de toute façon les descendant de gladiateurs étaient tous… peu doués dans cet « art ». Tu ne savais pas pourquoi, ni quoi ; un genre de mal qui frappait tous les membres de ton « clan ». Ou tout au moins ceux de ta famille… Pour ce que tu connaissais les autres gladiateurs… des autres familles…

« Oh ? Sentetsu ? Tu n’es plus apprentie alors ? »

Oué ce prénom te disait bien un truc, et sa profession aussi. Sazuka t’en avait parlé, du coup grâce à elle tu savais beaucoup de choses sur beaucoup de monde alors qu’eux… bah ne te connaissaient pas, pas au travers de la Directrice du moins.

« Beh pourquoi vouloir s’entêter alors ?! C’est pas fait pour tout le monde… genre personne chez moi sait s’en servir. »

Par chez toi tu voulais dire sur ta petite île de l’archipel de Mizu, là où vivait la « lignée Senshi »… Bien sûr tu ne faisais pas la relation entre « les gladiateurs » et cette femme de médecine, parce qu’on était pas un gladiateur juste parce qu’on était nulle avec un sabre. Nnon toi t’aimais juste bien te moquer des gens, de temps en temps, ça te faisait passer le temps. Et à Gyomo aussi d’ailleurs qui enroulé autour de ton buste s’agitait visiblement aussi amusé que toi.

« Mais bon, te blesse pas hein… ce serait dommage quand même. Oué, t'es p't'être... juste mauvaise... »


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9790-yamanaka-kururi#83092
Sentetsu Chiaki
Sentetsu Chiaki

Progresser ou régresser ? [Umeka] Empty
Jeu 11 Avr 2019 - 0:45

Progresser ou régresser ?


Alors, cette fille n’a jamais manié d’épée ? Comment peut-elle regarder Chiaki avec cet air, alors ? Enfin, ce n’est pas rare de trouver des ninjas qui ne se sont jamais servis de katanas, en réalité. À Kumo, tu ne te souviens pas d’en avoir vu beaucoup, qui se servaient d’une arme de manière générale. La plupart d’entre eux préfèrent utiliser leurs poings, ou leurs affinités. En bref, les outils de ce style ne sont pas légion dans l’univers de la chirurgienne. Pour autant, cette révélation achève de lui faire mal. Même une novice lui dit qu’elle est nulle, c’est quand même grave, non ? Peut-être faudrait-il laisser tomber. Ce serait plus simple, moins ridicule. Rester sur ses bases, même si celles-ci … Celles-ci ne lui suffisent plus. Chiaki veut plus. Plus de puissance, plus d’outils. Pouvoir faire plein de choses différentes et ne pas se sentir limitée une fois sur le champ de bataille. L’arme lui paraît être la meilleure solution, mais le katana … Le katana, non. C’est pas ce qu’il lui faut.

La curiosité de Chiaki est piquée au vif. Cette femme connaît son nom et une part de son passé. Elle arque un sourcil. Qui est-ce ? Comment se fait-il qu’elle sache des choses à son sujet ? Certes, ce n’est pas énorme, et beaucoup sont au courant, mais … La Sentetsu réfléchit, perplexe. Son attention est rapidement attirée par autre chose, à savoir le fait que personne chez elle ne sache s’en servir. Ça, c’est intéressant. Pour l’apprentissage et son nom, eh bien, peut-être qu’elle a parlé d’elle avec quelqu’un d’autre. Chiaki ne sait pas qui, ni pourquoi, mais rien de cela n’a d’importance, à vrai dire. La blonde lui a dit, la brune l’a bien enregistré, que personne dans sa famille ne manie les katanas. Est-ce par choix ? Ou pour autre chose ? Parce qu’ils n’y parviennent pas du tout ? Dans ce cas, même si la chirurgienne ne se l’explique pas, elle se sentirait moins idiote … C’est un bon début.

Chiaki penche la tête, amusée par ce que lui dit la blonde. Si certains se seraient vexés, la brune n’y voit qu’une moquerie légitime. Peut-être qu’elle n’est pas faite pour ça, peut-être qu’elle est nulle, elle n’en sait rien. C’est une question comme une autre. Une remarque qu’elle ne peut pas trop contredire dans leur situation actuelle. La chirurgienne hausse les épaules.

« Si toutes les personnes qui ne savent pas manier un katana sont mauvaises, alors on l’est toutes les deux, et tous les autres le sont aussi. »

Elle hausse les épaules. Son sourire s’affirme, étire ses lèvres avec autant d’amusement qu’elle en ressent. Oui, au final c’est peut-être ça.

« Ceci dit, manier une arme peut être très utile. Je veux dire ; c’est bien beau de savoir soigner, de savoir mettre des coups de poing qui brisent ce que je touche, oh, oui, c’est marrant, hein. Mais parfois ça ne suffit pas. C’est pour ça, que je m’obstine. Et je me dis … »

Chiaki soupire.

« C’est peut-être idiot, mais … J’ai pu apprendre les techniques les plus compliquées de médecine, notamment avec Ikeda Sazuka, alors manier une arme … ça ne devrait pas être trop compliqué, si ? »

La brune retourne auprès du sabre, qu’elle soulève. Elle se tourne et l’agite une nouvelle fois, mais rien n’y fait. Comme si elle était malade, ou quelque chose comme ça. Chiaki finit par abandonner : l’arme retombe mollement sur le sol.

« Ouaip, ou alors je suis juste mauvaise. »

Elle hausse une nouvelle fois les épaules et dépose ses prunelles émeraudes sur la blonde.

« Quoi qu’il en soit. Si tu ne manipules pas de katana, comment te bats-tu ? Les poings, aussi ? L’affinité ? »

Déplacer l’attention, pour la reporter sur la jeune femme. Oublier l’échec cuisant qu’elle traverse, en public, en plus. Quelle sacrée Chûnin, cette Chiaki. Même pas capable d’agiter un katana correctement.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4648-sentetsu-chiaki-100 https://www.ascentofshinobi.com/t5326-kumo-equipe-11-seikaku https://www.ascentofshinobi.com/t5633-chiaki-dossier-de-la-chirurgienne https://www.ascentofshinobi.com/u883

Progresser ou régresser ? [Umeka]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Hayashi no Kuni, Pays du Bois
Sauter vers: