Soutenez le forum !
1234
Partagez

Terrain numéro 1, aux aurores ! [Aratatata]

Xuân Nozomi
Xuân Nozomi

Terrain numéro 1, aux aurores ! [Aratatata] Empty
Sam 23 Mar 2019 - 19:20
Le livre rare acheté à la librairie Kurayami était passionnant. Akane était plongée dans sa lecture, dévorant les lignes des yeux les unes après les autres. Parfois, elle relisait une phrase afin de mieux s'en imprégner ou comprendre ce qui était inscrit. À la fin d'un paragraphe, elle prit un marque page et le glissa dans l'ouvrage avant de le refermer et de le poser sur une étagère au-dessus du divan. Celle-ci était nouvelle, et contenait quelques livres qu'elle possédait. Elle n'avait jamais autant eu d'objets à elle depuis qu'elle était à Kiri. C'était vraiment qu'elle y avait trouvé ses marques, et s'y plaisait.

Elle reprendrait son intéressante lecture plus tard. Pour le moment, il était l'heure de se rendre au terrain d’entraînement sur lequel elle avait invité son élève Arata à la rejoindre. Jun et lui étaient ses deux premiers élèves, et après les avoir envoyé effectuer une mission ensemble puis les avoir testés sous forme d'un chat, elle les voyait désormais séparément. La veille elle avait vu le plus âgé. C'était désormais au tour du plus jeune. Leur équipe était aussi composé d'une autre personne, avec qui elle avait effectué une mission. Elle n'avait pas pu l'intégrer à son petit test car il était arrivé plus tard. Elle lui proposerait aussi certainement la même chose, afin de recevoir chacun de ses élèves en tête à tête sur un terrain.

Pour l'heure, elle se concentrerait sur Arata. En marchant vers sa destination, elle songea au fait qu'il faudrait qu'elle fasse une mission avec lui et Jun également. Afin de traiter ses élèves avec égalité et surtout de renforcer leur esprit de groupe. Elle arriva en avance sur son terrain habituel, sur lequel elle s'entraînait tous les matins depuis des mois. La Yasei fit quelques étirements en attendant son élève, mais n'eut guère le temps d'en faire beaucoup. Il était ponctuel, et même en avance lui aussi. Contrairement à ses deux coéquipiers... Elle lui adressa un signe de tête pour le saluer, avant de lui exposer la raison de son invitation ici.


- « Arata, nous allons passer plusieurs mois ensemble. Et c'est moi qui vais m'occuper de votre formation jusqu'à ce que vous passiez chûnin, et même après si vous le souhaitez. Après notre test de l'autre jour, j'aimerais savoir s'il y a quelque chose dont vous souhaitez me faire part. Si vous avez des demandes particulières. »

D'un air sérieux, elle poursuivit.

- « Et si je vous ai demandé de venir seul aujourd'hui, c'est aussi pour qu'on apprenne à se connaître. S'il y a quelque chose dont vous voulez me parler, même si ça n'a pas de rapport avec votre formation, je vous écoute. Je veux que vous sachiez que je suis aussi là pour ça. »

Car avoir une bonne entente et relation avec ses élèves était la base d'une équipe digne de ce nom. Celle-ci ne fonctionnerait pas s'il ne pouvait pas lui faire confiance, ou ne pouvait lui parler que de ses compétences martiales. Akane avait cruellement manqué de soutien, que ce soit en matière d'entraînement ou de présence humaine. Ce n'était pas car aucun gradé n'avait daigné lui porter une quelconque attention qu'elle en ferait de même, bien au contraire. Pour l'avoir vécu, à être quasiment livrée à elle-même durant plusieurs mois au sein d'un village shinobi, elle ne le souhaitait à personne. Et surtout pas à quelqu'un qui était sous sa responsabilité.

_________________
Terrain numéro 1, aux aurores ! [Aratatata] Ban3
Code couleur : #868A08
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12800-l-art-de-faire-pousser-des-fleurs-dans-les-roches-terminee#113073 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 https://www.ascentofshinobi.com/t12888-xuan-nozomi#113591 https://www.ascentofshinobi.com/u227
Meikyū Arata
Meikyū Arata

Terrain numéro 1, aux aurores ! [Aratatata] Empty
Dim 24 Mar 2019 - 23:13
Ah avec toutes ces missions, l'entraînement du genin en avait pris un sacré coup cela faisait longtemps qu'il n'avait pas eu l'occasion de s'entraîner au grand dojo sur l'un des mythiques terrains d'entraînement. Et aujourd'hui était un jour très spécial, il avait son premier rencard professionnel avec son tout nouveau mentor, Yasei Akane, membre du clan des métamorphes. Le genin était tout excité à l'idée de converser à nouveau avec son sensei, depuis leur rencontre il se posait un milliard de question sur ses capacités uniques.
Il avait dévoré des livres entiers sur le sujet en apprenant un peu plus sur les Yasei, sur son sensei par la même occasion et bien sûr sur Kaze no kuni, le pays du vent terre native du clan Yasei.

Ce matin, il avait avalé un gros petit déjeuner, mais équilibré (avec matin de lactel) plusieurs fruits dont des agrumes emplis de vitamine C, du muesli complet plein d'énergie et surtout une bonne rasade de lait pour fortifier ses os et faire le plein de calcium. Les produits laitiers sont nos amis pour la vie. Catchword's Kaguya. Le genin avait aussi entamé sa journée par quelques étirements pour réveiller son corps raidit par la position du chien de fusil qu'il adoptait généralement pour dormir. Il avait enfilé sa tenue ample de shinobi, son sarouel, pantalon large et ample, non sans rappeler les traditionnels frusques du pays du vent.
Ne souhaitant pas arriver en retard le Meikyū avait pris le pas de partir en avance pour arriver en avance, car être à l'heure c'est déjà être en retard. Une vieille rengaine que lui sortait souvent sa maman du temps où elle avait encore toute sa tête et où elle était en vie. Une pointe de nostalgie l'envahit un peu sur le trajet, aujourd'hui bien qu'orphelin et pupille de Kiri, il commençait à se former autour de lui un noyau de personne qu'il espérait devenir des amis sincères dans un avenir proche. Et il espérait vraiment plaire à son mentor nouvellement affecté.

C'est sur le terrain numéro un qu'Arata retrouva la métamorphe qui le salua dès son arrivée par un signe de tête amical. Pourtant, on sentait que la jeune femme voulait tenir son rôle de chuunin et surtout de sensei. Akane continuait de le vouvoyer, mais le genin trouvait trop tôt de lui demander d'arrêter avec cela après tout c'était son choix. Quand il serait plus intime peut-être... La Yasei semblait tenir déjà en haute estime son cadet puisqu'elle semblait s'imaginer qu'en quelques mois il deviendrait chuunin comme elle. Arata ne savait pas vraiment s'il serait à la hauteur de ses espérances et commençait déjà à s'inquiéter de la décevoir.
Sa supérieure semblait intéressé par son avis et ses envies, mais aussi à sa personnalité et souhaitait mieux le connaître c'était un point intéressant. En tant que pupille du village de la brume, le genin avait connu beaucoup de précepteur tous très qualifié, mais peu ou pas du tout s'était intéressé à la personne qu'était le binoclard. Cela faisait plaisir à Arata, mais il était encore réticent à s'ouvrir à son sensei si tôt, il opta pour une réponse modérée:

Bonjour, Akane-sama, commença-t-il. Inutile de vous préciser ma condition de pupille de Kiri, vous avez dû lire mon dossier. Cependant, sachez que malgré mes origines kazejins je suis un fidèle kirijins au fond de mon âme. Ce pays m'a accueilli dès lors que j'étais enfant avec ma mère puis ce village m'a élevé comme il l'a pu dès lors que je fus seul. J'ai une reconnaissance éternelle envers le pays de l'eau et plus particulièrement son village shinobi. Mon village, précisa le genin le ton plein de gratitude.

Il laissa un temps de pause puis enchaîna sur des choses plus intéressantes:

Je me suis intéressé à votre clan sensei, vous avez beaucoup à m'apprendre sur le plan pratique, mais je suis curieux de nature. Si vous acceptez de répondre à certaines de mes questions pour mon simple plaisir de nourrir ma culture personnelle j'en serais ravi, exprima l'adolescent. Par exemple, saviez-vous que le clan Yasei a pour symbole iconographique un insecte volant semblable à une mite ? Ou un papillon de nuit pour les plus familiers ? Certains membres du clan Yasei seraient donc capables de se transformer en insecte ? Qu'en penses le clan Aburame ? Y a-t-il eu des échanges entre vos clans ? Et le clan Umi de l'est du Yuukan est-il cousin des Yasei ? Y a-t-il des échanges aussi avec ce clan ? Oh et vous pouvez vous métamorphoser en tous types de félins ? Chat ? Panthère ? Guépard ? Lion ? Lionne ? Tigre ? Jaguar ? Lynx ? Est-ce que votre sexe reste le même ne pouvez que vous transformer en femelle parmi les félins, demanda la binocle à toute vitesse avec un ton surexcité ?

Arata débitait un nombre de questions à la minute impressionnantes de quoi peut-être faire un peu peur à son nouveau sensei. Le gamin n'y pouvait rien sa soif d'apprendre et de connaissance était sans limite, il voulait savoir...
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5189-meikyu-arata-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-kiri https://www.ascentofshinobi.com/t5683-meikyu-arata-carnet-de-bord
Xuân Nozomi
Xuân Nozomi

Terrain numéro 1, aux aurores ! [Aratatata] Empty
Lun 25 Mar 2019 - 12:46
Sama ? Elle arqua un sourcil en entendant cette appellation. Elle lui avait pourtant dit qu'elle n'était chûnin que depuis peu. Elle n'aimait pas trop ça, ça donnait l'impression d'être inaccessible alors qu'elle voulait être proche de ses élèves. Ce qui était contradictoire avec la vie plutôt solitaire qu'elle avait menée à Kiri jusqu'à présent. Mais les choses changeaient, et elle aussi. Akane n'interrompit cependant pas son élève, et hocha simplement la tête pour confirmer qu'elle avait lu son dossier. Ce qu'il disait faisait écho avec ce qu'elle ressentait à propos du village. Traquée par son propre père, seule, elle s'était longtemps méfiée de tout le monde et refermée sur elle-même. Depuis peu, au fil des rencontres, elle s'ouvrait bien plus aux autres. Et elle aussi s'était en quelque sorte trouvé une nouvelle famille : les Kirijins. Alors elle comprenait parfaitement ce qu'il lui expliquait.

La suite concernait des questions pour elle, et plus particulièrement le clan dont elle faisait partie. Il était vrai qu'il y avait fait allusion le premier jour. Ainsi donc cela confirmait que le simple nom qu'elle portait suffisait à indiquer les capacités qu'elle avait toujours cachées jusque là. Comme elle se sentait stupide ! Mais comment aurait-elle pu le savoir ? Personne ne lui avait jamais dit. Et ce n'était certainement pas lorsqu'elle travaillait sous les ordres de son père qu'elle aurait pu l'apprendre. Elle avait toujours cru être seule, et finalement elle faisait apparemment partie d'un clan de métamorphes.


- « Hé bien, pour tout vous avouer, je n'ai apprit qu'il n'y a que quelques jours mon appartenance à un clan. Vous savez lorsqu'on s'est rencontrés, je vous ai dit avoir travaillé pour un criminel du pays de l'eau. Là-bas, avant d'arriver à Kiri, je n'avais accès à aucun livre ni aucune connaissance. Et j'ai toujours porté le nom de ma défunte mère dont je n'ai que de vagues souvenirs, mais sans savoir ce qu'il représentait. Je n'avais en plus jamais rencontré quiconque qui soit comme moi. Alors, en me sentant différente, j'ai tu mes... Capacités. »

Mais face aux questions d'Arata, il était inutile de cacher quoi que ce soit. Zeref lui avait apprit que Yasei était un clan de métamorphes. Le Meikyû venait de le confirmer, en apportant des précisions. Se cacher n'était plus utile, puisqu'il était de notoriété publique que son clan avait de telles capacités. Même Shitekka avait décelé son esprit animal en elle, qu'il nommait Kamuy. Et puis, si elle voulait établir de bonnes relations avec ses élèves, elle devait être franche et honnête avec eux.

- « Je n'ai donc aucun contact avec les autres Yasei, mais je vais essayer de répondre du mieux que je le peux à vos questions. Je ne connais pas l'icône du clan, mais j'imagine qu'il est possible que certains soient affiliés à des insectes. J'ai moi-même un mammifère, et le clan Umi est composé des métamorphes en lien avec la mer et l'océan. J'ai eu l'occasion d'aller dans leur village, où ils m'ont apprit à me contrôler lorsque j'en ai eu besoin. Ils disaient ne pas avoir beaucoup de visites, mais que les choses étaient visiblement en train de changer. Beaucoup de métamorphes esseulés semblent chercher de l'aide là-bas, tout comme je l'ai fait. »

Et cela lui avait été bien utile. Peut-être Kiri devrait-elle songer à établir de réelles relations diplomatiques avec ce village, l'alliance serait bénéfique pour tout le monde.

- « Je ne peux pas parler au nom des Yasei, mais j'ai effectivement rencontré des Aburame. Il y en a à Kiri. Nous n'avons cependant pas parlé de ça. »

Ren ayant ghosté leur rp, il lui était difficile d'apporter plus d'informations concernant les Aburame.

- « Je peux effectivement prendre la forme de n'importe quel félin sous henge, et de n'importe quel sexe. Tout comme on peut le faire pour un humain. En revanche, je n'ai qu'une forme véritable, et ne peut pas modifier mes... Organes internes. »

Parler aussi ouvertement de ses capacités qu'elle avait longtemps camouflées lui était étrange. Mais c'était aussi agréable.

- « Voulez-vous savoir autre chose ? »

Si bien qu'elle se prêtait volontiers au jeu.

_________________
Terrain numéro 1, aux aurores ! [Aratatata] Ban3
Code couleur : #868A08
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12800-l-art-de-faire-pousser-des-fleurs-dans-les-roches-terminee#113073 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 https://www.ascentofshinobi.com/t12888-xuan-nozomi#113591 https://www.ascentofshinobi.com/u227
Meikyū Arata
Meikyū Arata

Terrain numéro 1, aux aurores ! [Aratatata] Empty
Lun 25 Mar 2019 - 23:51
Le genin était abasourdi par la nouvelle, comme ça son mentor n'était pas du tout au courant pour son lien avec un clan reconnu. Bon d'accord, c'est vrai que tout le monde ne s'intéressait pas autant qu'Arata à l'histoire du Yuukan. Et encore moins aux centaines de clans shinobis qui peuplaient le continent et les îles, mais il était persuadé qu'Akane était une fière membre de clan. De plus, la jeune femme lui apprit qu'elle n'avait pas eu accès à l'enseignement, la lecture et la connaissance durant son enfance. Lui aussi aurait pu ne jamais rien savoir sur ses liens avec le clan des sceaux si sa mère avait succombé à la maladie plus tôt.
Soudain, le binoclard se sentit un peu plus proche de son sensei, tous les deux avaient dû avoir des vies certes différentes, mais aussi très difficile. Il compatissait sincèrement en entendant l'histoire qu'elle lui comptait, son histoire. N'avoir que de vagues souvenirs de sa mère et ne pas savoir d'où elle venait ni avoir d'indice sur ses origines autre que son nom. Qui plus est sans rien connaître de ce nom, c'était triste. Pourtant, Arata était heureux de pouvoir l'éclairer un peu et faire des recherches pour elle ne le gênerait pas du tout. Il avait déjà commencé à aider Jun dans sa quête d'un artefact à pouvoir alors en apprendre plus sur le clan Yasei n'était pas vraiment compliqué en comparaison.

Akane tenta tout de même de répondre aux innombrables questions de son élève avec ses maigres connaissances sur le sujet et le genin apprécia l'effort. Alors, comme ça le clan Umi était enclin à apporter des réponses aux métamorphes requérant leur aide. Peut-être qu'il serait enclin à discuter avec un étranger en quête de savoir tout simplement. Le Meikyū allait devoir s'intéresser au village de ce clan avec plus d'attention à l'avenir. Il fallait vraiment qu'un jour il parle à Jun et Akane de ses projets de voyage. Il n'en pouvait plus de rester cloîtrer au village de Kiri bien qu'il adore son chez lui. Non, Arata était fait pour l'aventure et découvrir le monde.

Ouah n'importe quel félin, c'est fascinant, s'extasia le jeune shinobi ! Les récits sur votre clan sont encore vraiment incomplet, mais avec votre aide, nous pourrions les compléter. Un jour je retournerais à Kaze no kuni pour rencontrer mon clan. Je ne manquerais pas de saluer les Yasei s'ils acceptent de m'accueillir je serais sûrement en mesure de compléter ces écrits, se mit à rêver le garçon. Une branche du clan Yasei intégrée au village caché de la brume serait un atout majeur pour Kiri, des échanges diplomatiques devraient être engagés dès que possible si vous voulez mon avis, argua très sérieusement le petit érudit.

N'écoutant même pas si son mentor lui répondait Arata continuait de divaguer sur les alliances que Kiri devrait forger sans pouvoir s'arrêter. Akane ne pouvait pas en placer une.

Quoique vous me direz, si j'arrivais à contacter mon clan les Meikyū seraient une plus value non négligeable. Saviez-vous que Kirigakure no sato est sans doute le village ninja le plus fourni en shinobi venu de clan étranger aux contrées de l'eau, demanda de manière rhétorique la binocle ? [color=#663300]Non, si Kiri se rendait compte de ce potentiel atout diplomatique, il forgerait des alliances modestes certes, mais bénéfique dans les années à venir croyez-moi[/color], extrapola-t-il de plus belle.

Soudain, Arata se rendit compte qu'il outrepassait peut-être un peu son rang de genin à parler politique internationale. Son sensei allait finir par croire qu'il se voyait déjà Mizukage, ce qui n'était pas son but lui une ombre, jamais de la vie.

Veuillez me pardonner, Akane-sama. Je suis jeune et parfois je m'emballe, ce n'est pas dans mes prérogatives de m'occuper de telles ambitions diplomatiques. Je manque à mon rang, fini-t-il par dire en s'abaissant respectueusement.

C'était très solennel, mais Arata voulait montrer du respect envers son mentor.

Vous me disiez que vous vous occuperiez de ma formation jusqu'à mon passage au rang de chuunin, vous n'avez pas peur de ne jamais voir ce jour venir et de devenir une vieille femme avant cela, blagua-t-il pour détendre l'atmosphère en riant. Non, plus sérieusement je me suis retrouvé confronter à un problème lors d'une mission sensei, j'ai été pris dans un genjutsu et sans l'intervention de mon partenaire je serais sans doute six pieds sous terre. Sauriez-vous m'apprendre à maîtriser mon chakra pour dissiper une illusion, demanda Arata avide d'apprendre ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5189-meikyu-arata-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-kiri https://www.ascentofshinobi.com/t5683-meikyu-arata-carnet-de-bord
Xuân Nozomi
Xuân Nozomi

Terrain numéro 1, aux aurores ! [Aratatata] Empty
Mar 26 Mar 2019 - 15:22
L'enthousiasme du jeune garçon faisait plaisir à voir. Il était plein de fougue et de jeunesse, mais n'en était pas pour autant impulsif : il restait réfléchi et ses paroles étaient pleines de bon sens. Lorsqu'il en vint à parler des relations diplomatiques au sein de Kiri avec le clan Yasei, elle tenta d'apporter un complément d'informations.

- « Hé bien en fait il y a... »

Mais le Meikyû était emporté dans son élan, et ne semblait pas vouloir s'arrêter. Elle s'arrêta alors, attendant qu'il ait terminé de dire ce qu'il avait à dire. Ce qui arriva ensuite. Du moins elle le crut car il s'inclina en s'excusant, avant de poursuivre. Tout comme Jun qui s'était plaint de ne pas pouvoir sortir de Kiri lors d'une longue tirade, Arata semblait lui aussi avoir beaucoup de choses à dire. Et avoir quelqu'un de gradé en face pour écouter était quelque chose de très important. Elle-même avait retenu durant de longs mois ce qu'elle avait sur le cœur. Et elle avait fini par exploser et tout déballer à Shiori lors d'un rapport. Ça avait tout de même été bénéfique, puisque la mizukage l'avait alors mit à la tête du projet qu'elle avait proposé.

Elle sourit à son élève lorsqu'il fit une blague – signe qu'elle avait changé depuis son arrivée à Kiri, car jamais elle n'aurait sourit à tout va de cette façon il y avait encore quelques mois. À moins que ce ne soit tout simplement car elle se sentait désormais acceptée ? Il y avait eu de nombreux changements dans sa vie, et l'un d'entre eux lui faisait face en lui demandait de lui apprendre comment se sortir d'une illusion.


- « Bien sûr Arata, mais à une condition : n'utilisez plus « sama » pour vous adresser à moi. C'est assez gênant. »

Un léger sourire, de nouveau, avant de reprendre.

- « Et c'est très bien de dire ce que vous pensez. Ne vous excusez pas pour ça, au contraire. Vous avez de bonnes idées et il serait dommage de les garder pour vous. Je suis ravie que vous vous sentiez assez en confiance avec moi pour me parler de tout ça. Concernant les relations diplomatiques, je suis plutôt d'accord. Et j'ai même pensé plusieurs fois qu'il serait bénéfique pour Kiri de créer une alliance avec le village Umimori. Je ne sais pas pourquoi ça n'a pas encore été fait, et j'ai longtemps cru que c'était à cause de leur nature. Peut-être est-ce le cas... »

Étaient-ils rejetés pour ce qu'ils étaient ? Ou avaient-ils déjà été abordés par Kiri, et avaient refusé ? Elle n'en savait rien.

- « Concernant les Yasei, on m'a conseillé d'aller voir une certaine Reikan. Si vous voulez en savoir plus sur mon clan, peut-être que vous pourriez venir avec moi lorsque j'irais la voir ? Si ça vous intéresse, bien sûr. »

Si jusque là elle n'avait pas encore vraiment décidé si elle irait la voir ou non, voilà qu'elle venait de le faire en quelques secondes. La curiosité de son jeune élève réveillait la sienne.

- « Mais pour le moment, que savez-vous sur les illusions ? »

Sans doute en savait-il beaucoup. Peu importait, elle était là pour l'écouter.

_________________
Terrain numéro 1, aux aurores ! [Aratatata] Ban3
Code couleur : #868A08
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12800-l-art-de-faire-pousser-des-fleurs-dans-les-roches-terminee#113073 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 https://www.ascentofshinobi.com/t12888-xuan-nozomi#113591 https://www.ascentofshinobi.com/u227
Meikyū Arata
Meikyū Arata

Terrain numéro 1, aux aurores ! [Aratatata] Empty
Mar 26 Mar 2019 - 15:56
Ah c'était parfait son mentor était donc capable de lui apprendre à repousser, dissiper ou annuler une illusion issu d'une technique genjutsu. Cela arrangeait bien les affaires d'Arata, car il était quasiment sûr de tomber pour la première fois sur une personne maîtrisant ce genre de défense. Lors de leur mission avec Hōno Mamoru si son comparse avait pu le sortir de l'illusion créer par Muma c'était uniquement grâce aux brûlures qu'il lui avait sciemment infligé pour le réveiller par la douleur. Autrement, le genin serait soit aux mains d'Ōkami no kuchy soit dans une fosses avec les corps des personnes tuer par celle-ci.
A sa connaissance Jun ne maîtrisait pas non plus la technique de rupture du genjutsu, ni Aditya et les autres genins qu'il avait jusqu'ici rencontré. Rinon, son mentor en terme de taïjutsu ne maîtrisait parfaitement ce style que parce qu'elle n'utilisait rien d'autres. Et sa formation basique avec ses précepteurs étant enfant ne lui avait pas enseigné ce type de jutsu.

Parfait, je ne vous appellerait plus Akane-sama, mais dans ce cas vous pourriez peut-être me tutoyer, enfin si vous voulez bien, proposa innocemment Arata ? Peut-être devrions nous rédiger un rapport pour soumettre l'idée au Mizukage, imagina à voix haute le genin. Je veux dire pour le village Umimori des patrouilles maritimes de ce clan serait fort utile pour prévenir les intrusions dans le pays, laissa échapper à nouveau la binocle.

Décidément, le genin n'était pas capable de garder ses idées pour lui, mais apparemment cela plaisait à son sensei. Il commençait vraiment à bien l'apprécier cette chuunin récemment promu. Reikan, hein. Arata chercherait peut-être cette femme à l'occasion. Avec Akane pourquoi pas après tout.

Avec plaisir, répondit-il à la proposition de son senei. Eh bien, je sais que le genjutsu est l'une des trois branches du combat ninja avec le ninjutsu et le taïjutsu. Bien qu'à titre personnel j'estime le fuinjutsu comme étant aussi important, il est sous-estimé et peu enseigné. Cela aussi, il faudrait en faire part dans l'optique d'optimiser l'enseignement dans le futur complexe shinobi de Kiri, ajouta naturellement le genin. Je sais qu'il fait appel au chakra inton ou yin et que ses effets ne sont pas réels bien que certains utilisateurs de haut niveau peuvent rendre si réel des illusions qu'ils ont un effet psychologique telle qu'ils peuvent parfois être irréversible. Ou bien provoquer des douleurs fantômes qui ne sont issu que de l'imagination de la cible, mais qui handicape réellement la victime. C'est un art particulièrement délicat, mais si bien contrôler tout à fait redoutable, argua Arata. Peu de ninja sont assez fins pour l'utiliser, mais ceux qui le font sont très dangereux, précisa le membre du clan des sceaux.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5189-meikyu-arata-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-kiri https://www.ascentofshinobi.com/t5683-meikyu-arata-carnet-de-bord
Xuân Nozomi
Xuân Nozomi

Terrain numéro 1, aux aurores ! [Aratatata] Empty
Mar 26 Mar 2019 - 22:15
Le tutoyer ? Akane était face à un étrange dilemme. Car elle ne tutoyait que ceux qui lui étaient proches, et se servait du vouvoiement comme d'un mur entre elle et les autres. Actuellement, le nombre de ses proches à Kiri était au nombre impressionnant de un. Si Madoka n'avait pas déserté, il aurait été de deux. Il frôlait le trois, car Shitekka était devenu un ami au fil du temps. Hors elle ne connaissait pas encore assez Arata pour le tutoyer, mais pourtant elle ne désirait pas forcément le tenir à distance. Elle se trouvait donc face à un choix qui aurait pu être facile pour certains, mais qui ne l'était donc pas pour elle.

- « Je vais essayer. »

Ne pouvant rien lui promettre, c'était tout ce qu'elle pouvait lui répondre.

- « Je suis d'accord. »

Des métamorphes marins seraient certainement parfaits pour patrouiller la mer. Malheureusement les autorités de Kiri ne semblaient pas vraiment y avoir pensé. À moins qu'ils n'aient un accord secret, et qu'ils le faisaient déjà sans être au service du village ? C'était difficile à dire. Comme elle s'en était doutée, le jeune Meikyû en connaissait beaucoup sur le genjutsu. Il expliqua plusieurs choses intéressantes.

- « Bien sûr que le fuinjutsu est important. D'ailleurs, peut-être même qu'on pourrait l'étudier ensemble. Je me penche sur ses différentes utilisations possibles depuis quelques semaines. »

Depuis qu'elle l'avait étudié avec Wutu-Fuku à la bibliothèque, elle avait consulté plusieurs autres ouvrages sur le sujet. Si bien que si jusqu'à présent elle ne s'était servie du fuinjutsu que comme un genre de sac à dos, elle avait désormais apprit quelques bases concernant l'art du marquage. Qui était aussi bien utile. Et le Meikyû devait certainement avoir beaucoup de connaissances à ce sujet.

- « Concernant le genjutsu, c'est exact. Vous... Tu as raison. Il s'agit de l'art de créer des illusions, et il faut particulièrement s'en méfier car toutes ne sont pas néfastes. Certaines images perçues par le cerveau peuvent être agréables, ce qui trompe la vigilance et nous fait perdre toute méfiance. Car il est facile de deviner que l'on est prit au piège lorsqu'on se retrouve soudainement torturé sans cesse alors qu'on ne l'était pas quelques instants plus tôt, par exemple. Mais certaines sont bien plus fourbes. Alors avant toute chose, il est important d'apprendre à savoir si l'on est prit au piège ou non afin de pouvoir s'en sortir. »

En réalité, elle n'aimait pas vraiment cette façon de combattre, si l'on pouvait nommer cela de cette façon. Jouer avec les émotions et les souvenirs était bien trop sournois à son goût. Frapper quelqu'un était une chose certes violente mais réelle. Tandis qu'une illusion, c'était différent.

- « Comment peut-on s'y prendre pour le savoir, alors que même nos sens sont parfois trompés ? »

Une question qui l'amènerait à réfléchir, et qui lui apprendrait certainement bien plus que si elle lui donnait la réponse directement.

_________________
Terrain numéro 1, aux aurores ! [Aratatata] Ban3
Code couleur : #868A08
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12800-l-art-de-faire-pousser-des-fleurs-dans-les-roches-terminee#113073 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 https://www.ascentofshinobi.com/t12888-xuan-nozomi#113591 https://www.ascentofshinobi.com/u227
Meikyū Arata
Meikyū Arata

Terrain numéro 1, aux aurores ! [Aratatata] Empty
Mer 27 Mar 2019 - 16:46
Arata était content, son sensei acceptait de faire un effort en le tutoyant c'était un début. Non pas que ce soit vraiment important pour le genin, mais cela montrait qu'elle souhaitait se rapprocher de lui. Il nouerait une relation amicale avec le temps, il l'espérait sincèrement et ceci était un premier pas vers cette direction.
La jeune femme conforta Arata dans son idée que le fuinjutsu était un art très utile aux shinobis, mais aussi que le clan Umi serait un atout considérable pour le village. Enchanté à l'idée de progresser en fuinjutsu au côté de son sensei, la binocle sourit de toutes ses dents et approuva d'un signe de tête.

En voilà, une bonne question comment deviner que nous sommes sous le coup d'une illusion lorsque tous vos sens semblent vous indiquez que vous êtes en pleine réalité ? Arata devait bien admettre que pour une fois, on lui avait posé une colle. Rien ne lui venait en tête pour le moment. Comme à chaque fois qu'il cherchait une solution le genin cherchait d'abord et avant tout dans son incroyable mémoire. Il passa en revu le souvenir de ses lectures nocturnes à la bibliothèque ainsi que celle diurne bien entendu. Les titres de bouquins défilaient devant ses yeux, les pages, les lignes puis les mots.
Ah, le genjutsu était un art qui n'intéressait que depuis peu le shinobi, il en connaissait les bases et la théorie, mais justement le but de sa demande était d'en savoir plus. Il allait se résigner à admettre qu'il n'avait aucune idée de la façon de se rendre compte d'être dans un piège genjutsu. Soudain, une idée lui vint, une idée toute bête auquel il aurait dû penser bien plus tôt et auquel la plupart des gens penseraient en premier.

Hum... je suppose qu'il faut s'attarder sur les détails, proposa le genin. Je me souviens que Muma m'avait fait revivre un souvenir doulou... enfin un souvenir. Et c'est en me rappelant les détails de ce souvenir que j'ai pût noter des erreurs dans sa reconstitution, précisa le rat de bibliothèque.

L'illusionniste sous les ordres de la criminelle Ōkami no kuchi lui avait fait revivre la mort de sa mère dans leur petite cabane dans les marais entourant Kirigakure no sato. Cependant, le ninja avait reconstitué la scène dans le froid d'une soirée d'automne alors qu'en réalité la mère du garçon était décédé une soirée d'été plutôt chaude. Arata s'en souvient bien, car il était transpirant de sueur ce soir-là alors que les fenêtres étaient ouvertes.

Oui, je crois que ce sont les détails qui nous permettent de prendre conscience de l'illusion, répéta le Meikyū. Lorsqu'il ne s'agit pas d'un souvenir et d'une invention pure de l'illusionniste, je suppose que les anachronisme, les illogismes ou tout simplement les défauts de l'illusion sont révélateurs. Après tout, aucune genjutsu ne peut être parfait, n'est-ce pas ?

Arata regardait son sensei espérant avoir su trouver la réponse à sa question, il n'aimait pas trop ne pas savoir, mais il savait qu'il avait encore beaucoup à apprendre. Derrière ses airs de monsieur je sais tout, il avait encore énormément de lacune. Il voyait les choses par la lecture, l'information et la connaissance, mais les appliquer étaient une autre paire de manche. Jusqu'ici le fuinjutsu et le taïjutsu n'avait pas été difficile à apprendre, car c'était pour l'un un don héréditaire et pour l'autre quelque chose d'assez simple en somme. L'utilisation de l'art des sceaux étaient pour lui d'une facilité déconcertante, depuis des siècles ses ancêtres le pratiquaient. Inscrit dans son code génétique. L'utilisation du taïjutsu quant à elle était primaire, il suffisait de s'investir et de faire des efforts, une volonté de progresser et se donner les moyens de le faire. Toutes des qualités que possédaient Arata, résultat facile.

Pourtant, dès lors qu'il s'était mis à utilisé le ninjutsu une chose qu'il ne maîtrisait ni par le talent, ni par la persévérance et l'effort, mais bien par le contrôle. Là c'était une autre histoire, il avait eu beaucoup de mal à apprendre à maîtriser son raiton. Créer des clones d'ombres avaient été difficiles aussi, non bien qu'extrêmement intelligent le Meikyū avait une grosse marge de progression.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5189-meikyu-arata-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-kiri https://www.ascentofshinobi.com/t5683-meikyu-arata-carnet-de-bord
Xuân Nozomi
Xuân Nozomi

Terrain numéro 1, aux aurores ! [Aratatata] Empty
Ven 29 Mar 2019 - 16:08
Arata avait beau être un adolescent, il était intelligent. Akane essayait de le faire réfléchir en lui posant des questions, afin qu'il trouve la solution seul et que ça le marque davantage que si elle lui apportait sur un plateau d'argent. Tout comme elle l'avait fait lorsqu'elle avait voulu enseigner au jeune Shyko. Mais à la différence de celui-ci qui avait été plutôt perdu, le Meikyû semblait plus réfléchit. Elle n'eut pas besoin de le guider avec de nouvelles questions afin de l'amener vers la solution. Et il fallait bien avouer que ça la rassurait sur sa façon d'enseigner.

- « C'est exact, Arata. Il faut être attentif aux détails. »

Le nom indiqué par l'adolescent ne lui disait rien. Il faudrait sans doute qu'elle relise son dossier pour se rafraîchir la mémoire, ou bien chercher cette Muma dans les archives de Kiri auxquelles elle avait accès.

- « En combat, on doit être constamment sur ses gardes. Ne pas se laisser distraire. Chaque moment d'inattention peut être l'occasion pour l'ennemi de nous plonger dans une illusion. Et si on n'y prend pas garde, alors il aura largement l'occasion de nous tuer durant ce temps là. »

Ou alors il attendrait tranquillement que l'on s'épuise contre des chimères, et n'aurait plus qu'à achever sa cible. Et c'était aussi pour rester attentif qu'il était important d'avoir un bon sommeil, et de ne pas prendre de substances néfastes. Afin d'être entièrement maître de soi-même. Akane s'abstint d'en parler à Arata, car ça n'était pas une leçon à l'ordre du jour. Il désirait apprendre à sortir d'un genjutsu.

- « Pour sortir d'une illusion, il faut savoir comment contrôler son propre flux de chakra. Un genjutsu le perturbe, et le principe d'un kai est donc de retenir son flux de chakra pour ensuite le relâcher d'un coup. Ce qui va briser le genjutsu. »

Le principe était plutôt simple, mais encore fallait-il savoir l'appliquer.

- « J'imagine que vous savez déjà comment marcher sur l'eau ou grimper aux arbres à la manière d'un shinobi ? Quand on marche sur l'eau, on contrôle notre chakra de façon à l'apporter dans un seul endroit. Pour effectuer un kai, il faut contrôler son chakra de façon non pas à l'amener en un seul endroit mais en le retenant. »

Face à Arata, elle l'observa attentivement.

- « Fermez les yeux et... Ferme les yeux et concentre toi sur le chakra qui circule en toi. Sens-le s'écouler, te parcourir dans tout ton corps. Du haut de ton crâne, jusqu'à tes pieds, en passant par le bout de tes doigts. Laisse-toi envahir par cette sensation et visualise le flux à l'intérieur de toi. Quand tu seras prêt, essaie de le stopper. »

C'était un exercice bien plus difficile à faire que de simplement apporter une partie de son énergie dans une partie de son corps. Mais elle avait confiance, son jeune élève était plutôt doué. Et de plus, il était concentré et attentif.

_________________
Terrain numéro 1, aux aurores ! [Aratatata] Ban3
Code couleur : #868A08
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12800-l-art-de-faire-pousser-des-fleurs-dans-les-roches-terminee#113073 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 https://www.ascentofshinobi.com/t12888-xuan-nozomi#113591 https://www.ascentofshinobi.com/u227
Meikyū Arata
Meikyū Arata

Terrain numéro 1, aux aurores ! [Aratatata] Empty
Ven 29 Mar 2019 - 23:17
Ah bonne réponse, le genin était content de lui. Il fallait savoir apprécier les petits victoires dans la vie et celle-ci en était une. Akane semblait contente elle aussi de son élève. La méthode était simple, elle se servait des méninges d'Arata pour qu'il comprenne par lui même ce dont il avait besoin. Elle l'aiguillait quand même un peu en lui posant les bonnes questions. C'était une façon efficace de faire entrer une idée, une leçon ou un enseignement dans la tête de quelqu'un.
Être sur ses gardes cela coule de source, mais il n'est jamais inutile pour un disciple comme lui de se le faire rappeler par son sensei.

Les illusions semblaient vraiment être un atout redoutable, il était très facile de se faire piéger par ce genre de jutsus. L'inattention était véritablement le pire ennemi du shinobi, le Meikyū le savait et pourtant cette fois-là chez l'apothicaire...

Me tuer, hein, murmura Arata pour lui même, l'air pensif.

C'est vrai que son métier était dangereux, souvent il n'y pensait pas sans doute parce qu'il n'était encore qu'un adolescent et qu'à cet âge-là la mort nous paraît lointaine. Un esprit jeune à toujours tendance à se montrer imprudent et à se croire invincible. Arata n'était pas de ceux qui se pensaient immortels, mais il restait quelques fois insouciant sur certaines questions de la vie. Retenir, son flux de chakra, mais alors cela Arata savait le faire. Il accueillit la nouvelle de son mentor avec joie s'imaginant que le travail était déjà bien entamé avec ses capacités actuelles. En réalité le membre du clan des sceaux utilisaient déjà se procéder avec ses sceaux explosifs, il chargeait un sceau de chakra. Ensuite, selon son bon vouloir il contenait se chakra jusqu'à rompre le sceau pour que celui-ci explose. Les effets à retardement étaient très utiles.

Arata avait par exemple employé cette méthode contre Aditya l'utilisateur de mokuton, cela avait eu des effets intéressants sur sa psyché notamment. Cela avait poussé le grand blond à commettre des erreurs, celui-ci avait opté pour une stratégie agressive et c'était rapproché d'Arata espérant qu'il ne ferait pas exploser son sceau proche de lui. Hors, il s'était exposé au marquage d'Arata et s'était laissé apposé un second sceau. Jusqu'au moment où le genin avait rompu ses sceaux pour mieux les voir exploser. Bon, il avait fini par perdre le combat, mais il avait beaucoup apprit ce jour-là. Il tut tout de même ses réflexions, premièrement, pour laisser Akane finir son argumentaire et ses explications. Deuxièmement, pour lui laisser la surprise...

Le Meikyū ferma les yeux comme demander par son sensei, il sourit à la voir s'efforcer de le tutoyer, mais ne dit rien et se concentra. Il se focalisa sur la sensation de son chakra parcourant son corps du crâne au pied comme demandé par la métamorphe. Lorsqu'il se sentit prêt, il fixa le chakra au niveau de son estomac et le contint dans cette zone sans effort. Il sourit et ouvrit les yeux pour regarder son professeur:

Là, il est dans mon estomac maintenant, je peux le garder comme cela un moment si vous voulez, expliqua Arata. En fait, c'est un procéder dont je me sers régulièrement pour donner un effet à retardement sur mes sceaux explosifs. C'est une petite stratégie que je mets souvent en place. Une fois mon sceau explosif apposé sur ma cible tant que celui-ci n'explose pas j'ai un petit ascendant psychologique sur mon adversaire qui redoute le moment de l'explosion, expliqua le binoclard tout sourire.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5189-meikyu-arata-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-kiri https://www.ascentofshinobi.com/t5683-meikyu-arata-carnet-de-bord
Xuân Nozomi
Xuân Nozomi

Terrain numéro 1, aux aurores ! [Aratatata] Empty
Sam 30 Mar 2019 - 15:30
Arata était un bon élève, qui suivait bien ses instructions. Elle approuva d'un signe de tête qu'il ne vit pas, lorsqu'il ferma les yeux pour se concentrer. Et pendant qu'il se focalisait sur son chakra, elle en fit de même. Observant à l'aide de ses sens les progrès de son élève. En réalité, il n'y avait pas de progrès à voir : il savait déjà faire cet exercice. Le Meikyû avait bloqué son chakra dans la zone de son estomac.

- « Très bien, Arata. Alors maintenant, relâche-le d'un seul coup. »

C'était cela le principe d'un kai : retenir son chakra, le relâcher, pour briser une illusion avec le soudain retour du flux de chakra. Afin de reprendre le contrôle sur celui-ci. Contre toute attente, son art des sceaux explosifs lui serait apparemment utile ici.

- « Et ensuite, j'aimerais que tu recommences. Encore et encore. Jusqu'à ce que ça ne prenne que quelques secondes de mettre ça en application. »

L'adolescent savait effectivement faire correctement son exercice, mais désormais il fallait le faire rapidement. Car jamais son adversaire ne lui laisserait le temps de se concentrer comme il venait de le faire. L'air pensif et le murmure d'Arata n'avaient pas échappés à sa sensei, qui se sentait un peu coupable de devoir l'arracher à son monde d'innocence dans lequel il vivait apparemment encore. Malheureusement, un jour ou l'autre, il devrait se confronter à la réalité du monde. Et ses ennemis ne lui feraient pas de cadeaux. Alors si elle devait l'arracher brutalement à son monde pour le garder en vie, elle le ferait. C'était aussi cela être sensei : prendre parfois un poids qu'on ne voulait pas sur ses épaules, pour préparer ses élèves à affronter la mort en face. Afin qu'ils en reviennent victorieux.

Pourtant il était orphelin, et devait déjà connaître en partie la dure réalité de la vie. Ou plutôt de la mort. C'était une chance pour lui d'avoir gardé quelque part une part d'innocence. Akane espérait pour lui qu'il la garde encore le plus longtemps possible. Trop d'enfants étaient mis bien trop tôt face à des situations trop violentes pour eux. Et ils en ressortaient à la fois plus forts, mais aussi brisés. Elle eut une pensée pour Madoka. Cette adolescente qui justement maîtrisait les illusions, mais avait quitté Kiri pour choisir la liberté. Lasse d'être utilisée comme d'une arme par tous ceux qui avaient croisé sa route.

Et Arata désormais, était entraîné pour servir Kiri. Mais ça ne lui avait visiblement pas été imposé. Car bien qu'il ait été adopté jeune par le village shinobi, il semblait aussi l'avoir choisit. Comme en témoignaient ses paroles qu'il avait eues un peu plus tôt. Elle-même était passée de son père adoptif aux autorités Kirijines. Et bien qu'elle ait mit de longs mois à être acceptée par le village et à accepter elle-même ce fait, elle se faisait petit à petit à l'idée. Elle avait longtemps cru être dans une nouvelle prison. Mais sa vision de Kiri changeait. Si bien qu'elle observait son élève non pas d'un œil critique, mais avec bienveillance.

_________________
Terrain numéro 1, aux aurores ! [Aratatata] Ban3
Code couleur : #868A08
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12800-l-art-de-faire-pousser-des-fleurs-dans-les-roches-terminee#113073 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 https://www.ascentofshinobi.com/t12888-xuan-nozomi#113591 https://www.ascentofshinobi.com/u227
Meikyū Arata
Meikyū Arata

Terrain numéro 1, aux aurores ! [Aratatata] Empty
Sam 30 Mar 2019 - 20:34
Relâcher, allez hop. En une fraction de seconde Arata relâcha son chakra concentré mêlant énergie physique et spirituelle dans une formidable explosion. Explosion est un terme imagé bien sûr, l'estomac du genin n'explosa pas, mais une grande énergie traversa son corps et s'évanouit dans la nature. D'après son sensei, cette énergie contenue puis enfin relâcher permettait de contrer d'annuler une illusion ou plus simplement d'en sortir. L'exercice était intéressant, mais Arata se demanda s'il ne fallait pas qu'il soit face à une véritable illusion pour se rendre compte de ses effets. Surtout de la dose de chakra qu'il fallait employer. Tandis qu'il se posait des questions, son mentor, elle lui demanda de réitérer l'exercice.
Du coup le membre du clan des sceaux se mit à l'oeuvre en silence sachant que la Yasei suivait ses progrès avec attention. De nouveau il se focalisa sur la sensation de son chakra parcourant son corps de la tête à la plante des pieds comme précédemment. Lorsqu'il l'estima opportun, il contint le chakra au niveau de son ventre et le fixa aisément à cet endroit là. Puis il relâcha, encore.

Sans dire un mot Arata reprit le même procéder et s'efforça de le faire plus vite encore, focaliser sur ses sens, parcours du chakra, fixation de cette énergie puis rétention de celle-ci et enfin rupture ou libération du chakra accumulé. Pourtant, il manquait toujours quelque chose au genin, il se demandait s'il en faisait assez et regarda à nouveau son professeur:

Sensei, dites-moi je crois pouvoir faire l'exercice plutôt rapidement, expliqua Arata. Cependant, je me demandais est-ce que la quantité de chakra utilisée est la bonne ? Je veux dire comment savoir si une illusion est assez puissante pour vous contenir malgré vos efforts, interrogea doublement le Meikyū ?

En posant ces questions la binocle vit son esprit regorger à nouveau d'autres questions encore et sa curiosité naturelle prit le dessus, il se mit à enchaîner les questions à la pelle:

Un ninja face à une illusion dont il ne connaît pas la complexité ou bien le niveau de maîtrise ne risque-t-il pas de s'épuiser à relâcher du chakra à tout va comme pour l'exercice ? Dans ce cas-là quelle est la meilleure solution, s'évertuer à tenter des doses de chakra différentes au risque de s'épuiser ? Ou bien peut être se réveiller d'une autre manière ? La douleur peut-être mon partenaire de mission ce jour-là m'a réveillé par la douleur des brûlures de son attaque après tout, expliqua le genin.

Cette réflexion amena le membre du clan des sceaux à une autre question:

Si un partenaire peut nous réveiller par la douleur, peut-on le sortir d'une illusion avec notre propre décharge d'énergie chakratique, questionna le petit érudit curieux comme tout ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5189-meikyu-arata-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-kiri https://www.ascentofshinobi.com/t5683-meikyu-arata-carnet-de-bord
Xuân Nozomi
Xuân Nozomi

Terrain numéro 1, aux aurores ! [Aratatata] Empty
Mar 2 Avr 2019 - 22:09
Concentrée sur le Meikyû, elle l'observait faire l'exercice demandé sans rechigner. Il n'avait pas vraiment le choix s'il voulait apprendre ce qu'elle lui enseignait. Mais même sans cela, il était assidu et discipliné. Si bien qu'après avoir effectué plusieurs fois ce qu'elle lui demandait jusqu'à arriver à le faire rapidement, il en vint à lui poser plusieurs questions.

- « Ce sont de bonnes questions, Arata. Malheureusement un kai exige la même quantité d'énergie, peu importe l'illusion dans laquelle nous sommes plongés. Bloquer son flux de chakra et le relâcher pour briser un genjutsu demande toujours le même effort, comme tu as dû le remarquer. Mais le point positif est que ça peut nous permettre de sortir de plusieurs à la fois. C'est donc à nous de juger si nous pouvons continuer de nous battre ou non malgré l'illusion dans laquelle nous sommes, ou si on doit dépenser de l'énergie pour pouvoir le faire. Le kai n'est pas automatique, d'autant plus que certaines ne sont pas forcément nocives. »

Tout comme celle qui permettait à Saji de pouvoir communiquer directement dans la tête de son interlocuteur. Ou encore celle de Madoka qui lui avait permit de voyager dans une forêt et de s'y épanouir alors qu'elle se trouvait encore entre les murs de Kiri.

- « La douleur peut te permettre de sortir d'une illusion, effectivement. Mais ça risque aussi de t'handicaper pour le reste du combat. Le genjutsu est un art assez particulier, et comme je te l'ai dit, choisir de s'en sortir ou non et par quel moyen est une réelle stratégie de combat. À condition d'avoir au préalable compris qu'on était piégé. »

La Yasei fit quelques pas vers son élève.

- « Fermes les yeux de nouveau, et concentre toi sur ton flux de chakra comme tu le faisais auparavant. Mais cette fois-ci, ne le retiens pas. Ressens-le simplement s'écouler en toi. L'illusion te fait non seulement vivre des choses qui n'existent pas, mais influe sur ton chakra pour ça. C'est un art shinobi. Pour en sortir il faut donc de nouveau le faire circuler correctement. C'est pour cela qu'on bloque son flux, pour ensuite le faire repartir. »

Elle toucha du bout des doigts la tempe de son élève afin d'insuffler son propre chakra dans le sien. Afin de perturber son flux, et de le faire repartir correctement.

- « Tu as senti ? Oui, on peut aider un allié. C'est cette quantité de chakra qu'il te faut utiliser pour effectuer correctement un kai. »

Sa sensei recommença une seconde fois, afin qu'il sente mieux ce qu'elle faisait, et qu'il puisse comparer avec ses propres exercices. Ainsi qu'une troisième, avant de s'éloigner de lui.

- « Tu as acquis la théorie, tu as ressenti dans ton propre corps un kai d'un allié, tu t'es exercé à en faire de plus en plus vite. Il te reste désormais à mettre tout ça en pratique. »

Elle s'éloigna de lui pour aller sur le terrain d’entraînement d'à côté, pour discuter avec un shinobi présent sur place. Ne trouvant visiblement pas son bonheur, elle le délaissa pour se diriger vers un autre terrain. Et revint vers Arata avec une kunoichi d'une quarantaine d'années. Tant mieux, puisqu'il appréciait les femmes plus âgées. Elle maîtrisait l'art du genjutsu, et avait accepté de s'entraîner avec eux afin que le Meikyû puisse apprendre correctement le kai. Tandis qu'elle perfectionnerait ses techniques d'illusions. Et que Akane observerait son élève. Tout le monde y trouvait son compte.

Spoiler:

_________________
Terrain numéro 1, aux aurores ! [Aratatata] Ban3
Code couleur : #868A08


Dernière édition par Yasei Akane le Mer 3 Avr 2019 - 9:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12800-l-art-de-faire-pousser-des-fleurs-dans-les-roches-terminee#113073 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 https://www.ascentofshinobi.com/t12888-xuan-nozomi#113591 https://www.ascentofshinobi.com/u227
Meikyū Arata
Meikyū Arata

Terrain numéro 1, aux aurores ! [Aratatata] Empty
Mar 2 Avr 2019 - 23:50
Ah l'histoire se corsait, d'après la métamorphe peu importe la puissance de l'illusion où sa complexité, la décharge d'énergie du kai était quantitativement la même. Ainsi, se sortir d'une illusion toute bête et simple, comme une illusion vous faisant perdre le sens de l'orientation serait aussi fatiguant que de se libérer d'un genjutsu capable de vous immobiliser mentalement et par ce biais physiquement. L'idée déplaisait à Arata de devoir dépenser autant d'énergie pour de petits jutsus dont il saurait s'accommoder. Néanmoins, dans le cas de plusieurs illusions enchâssées à l'image de poupée russe, le shinobi coincé à l'intérieur pourrait s'en sortir d'une seule et même technique sans dépenser plus de chakra qu'habituellement. Cela rendait le kai chakratique plutôt intéressant en effet.
Point on ne peut plus intéressant aux yeux du Meikyū, la douleur permettait de sortir d'une illusion à en croire Akane-sama, il fallait quelque chose d'assez grave pour se sortir d'une illusion. Peu importe pour Arata.

Si on peut sortir d'une illusion quel que soit sa puissance cela veut aussi dire, que même des illusions plus puissantes que la dépense d'énergie utile à leurs annulations permet celle-ci, murmura pour lui-même le genin.

Quant à cette utilisation de la douleur pour s'en sortir c'était une solution tout à fait envisageable pour lui étant donné la nature de son pouvoir tenu de par le sang et en lien direct avec son ancêtre primaire du renouveau.

La Yasei demanda cette fois-ci à son élève de fermer les yeux et de ne rien faire si ce n'est de ce concentré sur la circulation interne de son chakra à l'intérieur même de son corps. Ainsi, il devait sentir le flux continue du mixe de son énergie spirituelle et corporelle circuler entre tous ses tenketsus. Arata obtempéra sans discuter et attendit de voir ce qui allait se passer tout en écoutant la voix féline de son mentor. La théorie évoquée par la métamorphe était limpide, bloquer son flux chakratique pour mieux le faire repartir avec plus de fluidité après un dysfonctionnement causé par le genjutsu adverse. Clair sans fausse interprétation.
Le membre du clan des sceaux fit exactement ce qu'on attendait de lui se concentrer à trois reprises, il sentit et confirma ses sensations à son sensei après qu'elle est utilisée son propre chakra pour perturber le sien. Elle semblait satisfaite, maintenant elle voulait le voir pratiquer en situation réelle. La jeune femme partie en quête de quelque chose ou plutôt de quelqu'un laissant Arata seul sur le terrain. Il la vit de loin aborder plusieurs shinobis de la brume sur les terrains avoisinants jusqu'à ce qu'elle revienne en compagnie d'une autre kunoichi plus âgées qu'elle.

La femme ninja devait avoir une quarantaine d'année, habillée comme une femme prête à partir à la guerre. Beaucoup de shinobi préférait les tenues décontractées, ample et souples comme les kimonos pour œuvré. La tenue de combat de la kunoichi était elle faite de cuir et de fer, un cuir brun et sombre presque noir. Le métal qui orne sont vêtement plus proche d'une armure est semblable à du bronze ou le l'or vieilli.

Je me présente Xuena Hokkyokusei, tu es le jeune Arata, n'est-ce pas, demanda-t-elle poliment ?

Terrain numéro 1, aux aurores ! [Aratatata] 33d16c10

Elle était magnifique même pour une femme de son âge et le genin était un peu impressionné par son expérience, sa stature et son arme exotique accrochée à la ceinture. Une sorte d'anneau d'acier affûté et tranchant comme un rasoir. Xuena était vraiment très grande, des cheveux noirs de jais, un regard profond et des lèvres pulpeuses noircies au fusain gras. Un peu gauche, mais poli il répondit:

Oui... oui je suis Arata, faillit-il bégayer, mais les mots sortirent convenablement. Enchantée, Xuena. La réputation de votre clan le précède, ajouta-t-il avec sincérité.

Hum... allez commençons, dit-elle.

Le Meikyū avait à peine eu le temps de la voir effectuer deux mudras que son corps se retrouvait saucissonné dans du ruban de soie et à l'intérieur d'une cage de surcroît. Perturbé, mais n'oubliant pas le sujet de son entraînement Arata tenta tout de suite de déterminer s'il était dans une illusion ou si ceci était le résultat d'une invocation ou d'un autre jutsu. Derrière la cage se trouvait bien Akane et leur nouvelle partenaire Xuena. Un détail attira l'attention du genin, la barrière qui séparait le terrain d'entraînement numéro un et deux avait tout à l'heure un trou. Hors désormais, elle n'en avait plus, ce qui lui indiqua que c'était une illusion.
Le membre du clan des sceaux se concentra comme le lui avait apprit son mentor, senti son chakra circuler partout dans son corps, il focalisa puis relâcha subitement le chakra accumulé. L'illusion se dissipa instantanément, mais Xuena avait son étrange arme circulaire sous sa gorge:

Tu es mort, Arata, encore, dit-elle.

Cette fois si Arata entendit siffler une arme qui fusait dans l'air et vit le cercle en acier et bien affûté fendre l'air pour se rapprocher du genin et tourner autour. Instinctivement Arata attrapa un kunaï prêt à parer l'arme, rien ne lui laissait penser que c'était une illusion. Il décida donc de parer l'arme qui fila se planter au sol.

Bien, entendit-il.

Un deuxième cercle d'acier fonçait sur lui, mais il ne semblait pas fait du même métal et Akane n'était plus là. Il doutait que son sensei le laisse seul aux prises avec cette kunoichi inconnue de plus il n'entendait plus le son de l'arme filée dans le vent. Trop de détails, une illusion. Il répéta l'opération apprise par la métamorphe et pratiqua le kai encore plus vite que précédemment. L'illusion se volatilisa nette dans le vent.

Bravo, jeune homme tu es plutôt doué tu n'as pas répété ton erreur et surtout tu ne t'es pas fait avoir par ma deuxième attaque qui n'était pas une illusion. La dernière illusion était plus subtiles que la première pourtant tu l'as décelée, argua la kunoichi de cuir. Vous avez un bon élève, Akane.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5189-meikyu-arata-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-kiri https://www.ascentofshinobi.com/t5683-meikyu-arata-carnet-de-bord
Xuân Nozomi
Xuân Nozomi

Terrain numéro 1, aux aurores ! [Aratatata] Empty
Mer 3 Avr 2019 - 21:35
La kunoichi avait accepté de les aider. C'était désormais sous l’œil bienveillant de sa sensei qu'Arata s'entraînait en compagnie de Xuena. Une femme charismatique, qui intimidait visiblement le jeune homme. Il se reprit bien vite pour se remettre dans l'exercice. Mettant en pratique tout ce que la Yasei venait de lui enseigner. Il progressait rapidement, et avait correctement compris tout ce qu'elle avait pu lui expliquer. L'exercice pratique ne faisait que confirmer ses connaissances théoriques, le mettant en situation réelle. Et après quelques essais infructueux, il réussit rapidement à s'adapter aux situations et confirma qu'il venait d’acquérir de nouvelles connaissances. Ce qui lui valut les félicitations de la kunoichi.

- « Oui. Mais c'est lui qu'il faut féliciter directement. »

Elle ne faisait que l'aider à révéler son potentiel.

- « Tu es un bon élève, Arata. »

La métamorphe lui adressa un sourire, avant de se tourner vers l'autre kunoichi.

- « Merci beaucoup pour votre aide. Si jamais vous avez besoin de quoi que ce soit un jour, n'hésitez pas à demander. »

Xuena les salua avant de repartir vers son propre terrain d’entraînement. Tandis que Akane se tournait de nouveau vers son élève prometteur.

- « Tu peux continuer à t’entraîner de temps en temps si tu le souhaites pour ne pas perdre la main maintenant que tu as compris le principe. Mais tu as déjà fait d'énormes progrès aujourd'hui. Tu peux rentrer te reposer. »

Il l'avait bien mérité. Et avait utilisé beaucoup d'énergie en une seule journée. Akane était satisfaite des élèves qu'elle avait vus sur un terrain. Tous les deux étaient studieux, et prometteurs. Concernant Arata, son corps était encore jeune mais la tête était là et fonctionnait plus que correctement. Jun, elle ne savait pas encore vraiment quoi en penser. Il lui faudrait encore apprendre à les connaître. Quant au dernier, Shinka, il serait le prochain à être invité sur place afin de voir s'il voulait parler ou étudier quelque chose à son tour, tout comme les deux autres. Et après cela, peut-être qu'ils pourraient s'entraîner tous ensemble, ou bien partir en mission ? Ou bien discuter ensemble autour d'un repas ? Elle ne le savait pas encore. Mais dans tous les cas, il y avait une chose qu'elle savait : c'était le début de leur coopération, et elle ferait tout pour que ça continue. Et pour les aider à s'épanouir.

Spoiler:

_________________
Terrain numéro 1, aux aurores ! [Aratatata] Ban3
Code couleur : #868A08
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12800-l-art-de-faire-pousser-des-fleurs-dans-les-roches-terminee#113073 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 https://www.ascentofshinobi.com/t12888-xuan-nozomi#113591 https://www.ascentofshinobi.com/u227

Terrain numéro 1, aux aurores ! [Aratatata]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Event n°1] Repeindre les aurores - Feat Shuuhei
» Numéro 11. [Kuro]
» La Sensei de la gadoue numéro 2 [Ayanokoji]
» [C] Modeler le terrain
» Sur le terrain d'entrainement... On s'entraine!

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Grand Dojo
Sauter vers: