Soutenez le forum !
1234
Partagez

Noires ailes, Noires nouvelles — [SOLO]

Yaoguaï Sae
Yaoguaï Sae

Noires ailes, Noires nouvelles — [SOLO] Empty
Lun 25 Mar 2019 - 1:01
Une lettre m’attendait. La première depuis mon arrivée à la cité militaire du pays de la Terre. Que pouvait-elle bien contenir ? Une femme me transmettait le précieux parchemin. Mais, avant de partir cette dernière m’annonçait que le rouleau était parvenu avec un corbeau ce matin-là. Noires ailes, noires nouvelles, comme disait le dicton que répétait sans cesse l’Ancienne de Yaogakure. Le précieux sésame en main, je m’asseyais sur l’unique chaise qui était à disposition dans mon petit logis. Une fois assisse, je commençais à dérouler pour voir ce qui était écrit à l’intérieur. La seule indication que j’avais eue, était que la lettre venait de mon village natal puisqu’elle était scellée avec le sceau de mon clan.

Ma mâchoire se serrait d’elle-même. Était-ce une lettre de remontrance de mon paternel ? Ou bien une du Guerrier de 1000 ans ? De Genkû ? Ou encore une de l’Ancienne qui s’entichait de prendre de mes nouvelles ? Finalement c’était la dernière option, car je reconnaissais l’écriture de la vieille femme du village des sauvageons. Personne ne pouvait imiter sa façon d’écrire, sans style était unique et seuls les initiés pouvaient réussir à déchiffrer ses horribles pattes de mouches.
Ma chère Sae,

J’ai de bien mauvaises nouvelles à t’annoncer. Des nobles guerriers ont connu un funeste Destin, aujourd’hui ils festoient à la table de nos aïeux, buvant, mangeant tout en récitant leurs récits de guerre. Comme tu le sais mieux que quiconque, ta présence est requise pour allumer les brasiers des buchers en compagnie de ton père, en ta qualité de Princesse. Tu as trois jours pour arriver à nos portes avant que l’âme de nos frères ne soient maudits par les Dieux Obscurs si le rituel funéraire ne pouvait s’exécuter correctement à cause de ton absence.

L’Ancienne.
Des funérailles. Qui était mort ? D’ailleurs, la vieille parlait au pluriel, cela signifiait qu’au moins deux personnes avaient rejoint le monde d’en haut. Cette réponse des plus importantes allait devoir attendre, car il ne me restait plus que trois jours pour arriver à temps au rituel. Si je n’étais pas présente, alors le mal frapperait l’âme des défunts, les maudissant pour l’éternité. J’ouvrais un de mes tiroirs pour y sortir du papier. Je devais moi aussi écrire une lettre. Lettre à l’attention de mon Tsuchikage, l’homme qui avait banni le Guerrier de 1000 ans. Les règles étaient simples dans la cité militaire du pays de la Terre, les Genins ne pouvaient pas sortir de l’enceinte du village. J’espérais donc avoir une autorisation, me permettant justement de pouvoir séjourner le temps des funérailles et du deuil à Yaogakure avant de reprendre la route pour revenir ici, ma nouvelle maison.

La lettre écrite, je prenais les affaires dont j’avais besoin et je décidais de me mettre en route. Je devais trouver Towa, car lui aussi devait venir. Certes, sa présence n’était pas aussi importante que la mienne, mais il était nécessaire et obligatoire qu’il soit là lui aussi ne serait-ce que pour rendre également hommage à ses frères disparus.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4957-yaoguai-sae-en-cours https://www.ascentofshinobi.com/t4860-equipe-7-iwa https://www.ascentofshinobi.com/t5120-yaoguai-sae-carnet#40210 https://www.ascentofshinobi.com/u878

Noires ailes, Noires nouvelles — [SOLO]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Quartiers désolés
Sauter vers: