Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Faire quelques emplettes [Rp - Libre]

Kagerou Azuma
Kagerou Azuma

Faire quelques emplettes [Rp - Libre] Empty
Jeu 28 Mar 2019 - 17:52
Faire des emplettes
Faire quelques emplettes [Rp - Libre] Lignes11

J’hésite franchement …

Devant l’étal, le Kagerou ne sait que choisir entre les deux matériaux. Clairement, il a besoin d’un nouvel équipement sur sa dernière conception à cornes. Sa dernière mission lui a démontré qu’il devait faire davantage preuve de créativité et de subtilités dans ses stratégies. Les attaques linéaires et massives sont sans doute un classique, mais elles sont rapidement détectées à la longue. Et quitte à jouer dans cette catégorie qu’est celle du marionnettiste, autant savoir amuser la galerie par une plus grande diversité de techniques.

L’avantage des marionnettes, c’est que le choix demeure infini ! Poser des pièges, immobiliser, transpercer, empoisonner, traquer … les plus ingénieux sont capables de jouer sur tous les tableaux ! Chose dont le jeune adulte au regard efféminé n’est pas encore en mesure de réaliser. Mais ça ne saurait tarder ! Car la seule chose à même de limiter cet éventail de composition, c’est l’inspiration humaine ! Et malgré sa grande discrétion, Azuma en a à revendre.
Vient donc la deuxième étape, bien plus complexe : choisir les bons outils, savoir les manipuler avec soin et dans le sens servant au mieux les intérêts du concepteur. Tout un programme, qui nécessite plusieurs heures de réflexion, de création et de retouches.

Dans ce domaine, le Genin d’Iwa a encore besoin de quelque orientation et conseil.

Vous recommandez quoi pour un mécanisme type piège à loup ? De l’acier ou de la céramique ?
Ca dépend de votre objectif ! Si c’est couper le pied ou la jambe que vous voulez, la céramique donnera un meilleur résultat ! Mais ca cassera au premier choc ! En revanche, l’acier vous garantira une bonne prise et maintiendra la cible sur place ! …

Deux choix possibles, donc. Le tout est de cerner le potentiel de la marionnette développée. Bikkuri est plutôt dans la finesse et la surprise – d’où son nom d’ailleurs ! Lui donner du potentiel d’attaque est certes intéressant, mais lui donner un rôle plus central en la plaçant au cœur d’une stratégie plus large peut être intéressant ! De quoi demander une plus mûre réflexion … .

Et vous avez quoi dans le domaine des câblages et autres liens ?
Si on reste dans le domaine de la marionnette, je peux vous proposer du fil nylon en titane, du barbelé – un peu crade, mais certains aiment … . Les chaînes reviennent à la mode en ce moment ! à cause d’un bouquin, je crois … .
Oui … non. Je préfère rester sur mon équipement de base. Je vais vous prendre quelques plaques de métal renforcé et de l’acier forgé pour aujourd’hui.
Entendu !

Première partie des emplettes. S’il s’est dispersé un moment, Azuma n’oublie pas son objectif principal. Lors du dernier affrontement, sa marionnette s’est brisée. Plus que la réparer, il faut en améliorer l’attirail et les défenses ! De cette façon, elle sera plus à même d’encaisser les coups et de riposter.
La prochaine étape est le fournisseur en équipement militaire ! Une journée ensoleillée pour quelques achats, et sans mission : une occasion rare et à ne pas manquer !


_________________
Faire quelques emplettes [Rp - Libre] Pnj_fe11
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5964-kagerou-azuma-simply
Konran Tenzin
Konran Tenzin

Faire quelques emplettes [Rp - Libre] Empty
Jeu 28 Mar 2019 - 21:50
Aujourd'hui était un des rares jours où je devais me présenter à l'Académie pour remplir certaines de mes conditions de professeur. J'avais certes donner l'adresse de mon dojo, et même si je pouvais entraîner mes élèves là-bas, ils préféraient parfois avoir des cours dans un endroit qui leur semblait moins intimidant, moins "privé" aussi. D'une certaine manière en tout cas. Il était vrai parfois qu'avoir d'autres en apprentissage autour de soit pouvait motiver le désir de progresser, et couper court à la honte et à la démotivation. Paradoxalement, voir les autres échouer comme réussir boostait souvent les autres élèves. Et bien que certains aimaient garder leurs échecs pour eux, d'autres partageaient volontiers leurs avancées respectives pour s'entre-aider d'une manière que parfois même les profs ne pouvaient accomplir. Après tout, même si nous avions tous été élèves un jour, une fois passé de l'autre côté, certaines choses se perdaient.

Mon cours collectif sur quelques notions de l'art de manier le vent n'était que dans l'après-midi, et j'avais encore le temps. Cependant, pour des raisons diverses, j'avais décidé de passer en ville assez tôt. J'avais d'abord rendu visiter à Sora et Sorina pour prendre de leurs nouvelles, une mère et sa jeune file que j'avais rencontré maintenant de cela plusieurs mois. Je les avais aidé, avec Tenshi et Hayate, à se retrouver et à vivre de nouveau ensemble, en paix. Je veillais sur eux de temps en temps, leur rendant visite pour voir si tout se passait bien pour eux. J'eus une pensée pour les deux shinobis que je n'avais pas revu depuis un moment, les deux pour des raisons funestes bien que différentes. Puis je me promenai en ville, dans le quartier commerçant où se vendaient toutes choses. Je n'y avais pas fait de tour depuis un certain temps, et bien que je me satisfaisais de mon équipement, il était toujours bon de faire un tour pour voir les nouveautés et voir s'il n'y avait pas d'autres choses qui pourraient piquer ma curiosité.

Et ce fut le cas. Non pas les équipements, mais une conversation que je surpris malgré moi entre deux léchages de vitrines. Mes oreilles avaient perçu la voix d'un jeune homme qui semblait discuter de choses et d'autres tout à fait aléatoires, jusqu'à ce que je perçoive le mot "marionnette". Je haussai les sourcils et me retournai lentement vers le jeune homme pour le regarder. Un marionnettiste ? Je n'en avais jamais rencontré, et ce n'était pas chose courante à Iwa. Même si, du pays d'où je venais, il y avait eu jadis un clan de marionnettiste. Cependant, ces derniers étaient très secrets et ne révélaient que peu d'informations sur leurs arts. Et comme vous le saviez déjà maintenant, j'étais un grand curieux. Je m'approchai donc du jeune homme qui semblait jeune. Il devait avoir une quinzaine d'années, tout au plus, et les cheveux d'un beau rouge, mais il portait l'insigne du village caché de la Roche ce qui m'indiqua qu'il était bien un shinobi. Je l'interpellai de manière peu subtile en me postant devant lui d'un air à la fois calme et légèrement enjoué.

-Salut, désolé de te déranger, mais je t'ai entendu parler de marionnette. Tu serais donc un marionnettiste ?

Comme à mon habitude, j'en avais oublié les bonnes manières et je ne m'étais pas présenté. Mon bandeau était tout aussi visible que le sien, à priori, et il n'aurait pas de mal à reconnaître l'insigne qui y trônait, mais cela ne garantissait en rien qu'il me connaissait pour autant.

-Je manque de manière, comme à mon habitude. Je m'appelle Tenzin, par ailleurs, finis-je avec un mince sourire, mais une lueur chaleureuse dans les yeux.

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Faire quelques emplettes [Rp - Libre] Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739 https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702
Kagerou Azuma
Kagerou Azuma

Faire quelques emplettes [Rp - Libre] Empty
Dim 31 Mar 2019 - 1:50

L’interpellation est inattendue, et vaut presque à Azuma de se retourner de façon abrupte pour voir de quoi il s’agit. Il faut dire que le jeune homme n’a pas l’habitude de côtoyer les autres. Que ce soit son histoire ou ses passions, il a passé une grande partie de sa vie au sanctuaire où il a été élevé, et depuis son arrivée à Iwa, il s’est avant tout consacré à son nouveau projet. Une marionnette, répondant au nom de « Bikkuri ». Un assemblage complexe, un certain nombre de mécanismes à planifier et affûter, afin de les rendre aussi inattendus qu’efficaces ! De quoi plonger le rêveur dans un état d’isolement approfondi.

Celui qui vient de s’adresser à lui a la tête d’un gamin ! Mais somme toute, il doit avoir dans la vingtaine comme le Kagerou. Une teinture capillaire en complète contradiction avec notre marionnettiste ! Mais le corps fluet et la voix claire donnent à cet individu une allure enfantine, en rien menaçante. Par ailleurs, malgré une entrée en matière un brin surprenante, la personne rattrape rapidement son approche en se présentant. Tenzin … Pour le coup, je pourrais vous dire que ce nom n’émit rien de particulier à l’esprit d’Azuma ; mais étant donné sa nature lunatique et versatile … .
En réponse à cette introduction, un sourire pendant un instant embarrassé ; puis un visage plus sincère et une main tendue en guise d’accueil.

Azuma. Et oui, je suis marionnettiste … . Parlons plutôt d’apprenti pour l’instant … .
Et voilà pour vous !

Réceptionnant sa commande du jour et payant la note qu’il doit au commerçant, le Genin balance sur son dos un épais sac dont le contenu à la tonalité métallique vient tinter bruyamment avant de se fracasser sur son dos, au risque de lui faire perdre l’équilibre. Les comiques diraient que c’est une lourde charge que celle de manipuler des objets inanimés pour leur donner vie ; commencez déjà à les construire avant de supposer !

Ce n’est pas une tâche facile, et ça demande du temps … et du matériel. Je vais au stock d’armement pour la suite ! Il me faut des kunaïs, des shurikens, un piège à loup et quelques babioles en plus … . Tuuuuu- veux m’accompagner ? Je suppose que tu es aussi dans les rangs …

A dix ans, on peut être un gamin curieux prêt à demander tout et n’importe quoi. A quinze ans, on peut être un ado cherchant à se moquer ou à inspecter le monde pour comprendre ce qui est utile ou pas. Mais à vingt ans, s’interroger sur la pratique de la marionnette tient plus du renseignement que de la curiosité infantile ou maladive. Ce jeune homme est certainement – tout comme Azuma – un membre des forces de la Roche.

Et c’est vrai qu’il n’y a pas beaucoup de marionnettistes à Iwa. En tout cas, de ce que j’ai pu en constater. Ca ne rend pas les entrainements faciles … . Mais la perspective reste intéressante ! Ca me permettra d’être novateur dans ce domaine !

Toujours garder l’esprit ouvert et positif ! Même pour un gars habituellement muet comme une tombe. D’ailleurs, d’où lui vient cette envie de discuter ?! Lui-même n’en a pas la réponse … .

_________________
Faire quelques emplettes [Rp - Libre] Pnj_fe11
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5964-kagerou-azuma-simply
Konran Tenzin
Konran Tenzin

Faire quelques emplettes [Rp - Libre] Empty
Jeu 4 Avr 2019 - 22:55
Mon interlocuteur fut visiblement surprit de mon apparition car il se retourna vers moi d'un mouvement un peu abrupte. Je lui offris cependant un sourire assez enjoué. Au-delà de la surprise que lui avait procuré mon arrivée, il me regarda avec un étonnement qui était presque vexant. Je ne savais pas très bien ce qu'il se disait de moi dans sa tête, mais cela ne semblait pas très flatteur pour ma personne. Mais peu importait. J'en oubliai toute possible rancoeur en le voyant sourire à son tour finalement. Mon nom ne semblait résonner aucune alerte chez le marionnettiste, et cela ne m'étonnait guère. Il tendit la main vers moi, que je ne tardai pas à prendre dans la mienne et à serrer, avant qu'il ne se présente comme étant Azuma. Il me confirma son corps d'expertise, ou tout du moins son domaine d'apprentissage selon lui, avant que le marchand de l'étable devant laquelle nous étions ne lui remettent ses courses.

-Je suis sûr que tu fais le modeste, Azuma-san.

Cela avait été dit d'un air un peu taquin, mais d'un côté je pensais qu'il n'était pas si apprenti dans cet art. Certes, il n'était peut-être pas encore un grand maître marionnettiste, mais j'étais curieux de voir ce dont il était capable. Il attrapa le lourd sac que lui tendait le marchand en titubant un peu, et pendant un instant je fis le mouvement de lui venir en aide, jusqu'à ce que je remarque qu'il se débrouillait parfaitement bien. Lorsqu'il m'énuméra la liste de ses autres achats qu'il avait à effectué, je soulevai un sourcil d'un air amusé. La liste était longue, et je ne savais pas dans quelle mesure ces objets interviendraient dans son marionnettisme -si cela était le but.

-Oui c'est avec plaisir que je t'accompagnerais. Mais dis, tu construis une armurerie ? dis-je en rigolant. Cela fait pas mal de choses à prendre, et tu ne sembles déjà plus avoir les épaules pour porter autre chose. D'ailleurs, si tu as besoin d'aide pour transporter, fais moi signe.

La suite de ses propos était à la fois un peu déçue et d'un autre côté incroyablement motivé. Il m'avait dit que cela prenait du temps, mais j'avais du mal à concevoir exactement le temps que prenait la construction d'une marionnette. Après tout je n'en avais jamais vu de mes yeux. Peut-être était-ce le jour d'en voir une ?

-Tu as de la motivation à revendre. Mais pourquoi ça prend de temps que ça ? Tu pourras mettre toutes ces choses dans ta marionnette ? Je n'en ai jamais vu, de marionnettes, ni de marionnettistes d'ailleurs, alors excuse ma curiosité, dis-je d'un air un peu confus. Puis je rajoutai. Par ailleurs, si tu veux tester ta marionnette, je me propose comme cobaye avec grand plaisir !


Spoiler:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Faire quelques emplettes [Rp - Libre] Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739 https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702
Kagerou Azuma
Kagerou Azuma

Faire quelques emplettes [Rp - Libre] Empty
Lun 8 Avr 2019 - 2:11

Faisant quelques pas ensemble, Azuma prête une oreille attentive aux propos de son partenaire de promenade. Il ne connaît pas vraiment l’individu, mais il semble assez honnête et amical. De son côté, le Kagerou ne peut s’empêcher d’avoir la tête pleine d’idées ou d’interrogations. Ce qui lui laisse assez peu de temps pour le reste ; mais tout est toujours exploité à bon escient ! D’ailleurs, lorsque le dénommé Tenzin lui propose son aide pour porter les sacs futurs, le marionnettiste prend immédiatement en compte cette donnée ! … mais en observant le jeune homme, il réalise que ce serait sans doute ambitieux et un brin méchant de le laisser porter des charges trop lourdes.

La dernière réflexion surprend pourtant le lunatique, qui se retient un fraction de seconde d’exploser de rire ; mais cela ne l’empêche pas d’émettre ne grimace amusée et perplexe.

Jeeeee pourrais accepter, mais je ne suis pas sûr que piquer, lacérer, piéger, ligoter … et j’en passe ! – soit la meilleure manière de faire connaissance avec quelqu’un ! Mais je te remercie pour ton offre. Ou plutôt pour tes offres !

Ce garçon n’est pas méchant, il ne sait juste pas quel est l’univers du manipulateur de pantins. A vrai dire, Azuma non plus ne sait pas grand-chose de lui. C’est un ninja de la Roche, mais de quel rang ? Il est assez fragile d’apparence, mais l’est-il vraiment ? Beaucoup de questions restent en suspend ! Et le fait de ne pas les poser ne risque pas de faire avancer les choses rapidement. Mais cette part de mystère peut plaire également. Il est des échanges comme celui-ci où ce qu’on apprécie n’est pas la personne, mais l’instant.
C’est donc un nouveau sourire qui émerge sur le visage du Genin. De fait, il n’est pas du genre à sourire. Principalement parce qu’il est trop occupé à faire du bricolage, de la mécanique de tout bord, et à tous les étages … . Une fois le matériel acheté, il pourra retourner dans l’espace qui lui sert plus de garage que de demeure.

En fait, à l’heure actuelle, je me laisse tenter par plusieurs expériences. Je manipule une marionnette principale pour l’instant : Bikkeri. Mais je la soumets régulièrement à plusieurs transformations pour voir si je ne peux améliorer son potentiel. Tout cela demande donc du matériel : des plaques d’acier pour renforcer son blindage ou sa coque, des armes pour frapper fort, des réduits pour dissimuler certains pièges et outils … . Du coup, je crée à côté d’autres pièces pour voir laquelle serait la plus efficace … .

Le parfait petit monde du mécano. Un marionnettiste passe plus de temps à confectionner des nouveautés qu’à réaliser des missions ! Il a fallu près de onze mois pour finaliser le premier visuel de Bikkeri ; et une demi année supplémentaire pour affiner son équipement de base ! Autant dire que le monde du Dollmaster est plus large et plus mystérieux à chaque nouvelle création.
Et pour cela, il est évident qu’il faut réaliser quelques tests sur le vif.

Mais tu as raison ! Il me faudra bien un jour l’essayer en temps réel. Mais je préfèrerais que ce soit lors d’une mission … . Si le cœur t’en dit, nous pourrons volontiers en faire une ! Et pour le reste … et bien, je peux te montrer rapidement quelques sont mes prochains projets de construction, une fois mes achats terminés ! Avec un café ou un chocolat chaud ?

Spoiler:
 

_________________
Faire quelques emplettes [Rp - Libre] Pnj_fe11
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5964-kagerou-azuma-simply
Konran Tenzin
Konran Tenzin

Faire quelques emplettes [Rp - Libre] Empty
Mar 9 Avr 2019 - 16:09
Nous marchions tranquillement, cependant je sentais que mon interlocuteur était un peu dans ses pensées. Je ne savais pas très bien si c'était parce qu'il pensait à sa marionnette, aux achats qu'il avait encore à faire, ou si c'était parce qu'il m'analysais pendant notre discussion. Cependant, j'eus la confirmation quelques secondes plus tard que c'était vraisemblablement la troisième option. Lorsque je lui proposai de l'aider à porter ses sacs, il hésita quelques instants, puis me tendis les charges qui paraissaient les plus légères. J'eus un petit sourire en les acceptant, mais je ne savais pas si je devais le prendre mal ou si je devais lui être reconnaissant et y voir une forme de politesse de ne pas me faire porter les plus lourds. Je préférais ne pas interpréter ses actes et nous continuâmes le chemin que nous parcourions. Avant qu'une fois de plus, il fit montre de son incertitude vis-à-vis de ma capacité à gérer un entraînement avec ses marionnettes. A ses quelques mots, je répondis avec un rire joyeux et amusé, pas le moins du monde offensé.

-Tu ne devrais pas tant t'en faire pour moi. J'ai quelques bases, je pourrais me débrouiller, dis-je avec un sourire. Si tu changes d'avis, fais-moi signe.

Nous continuâmes donc à marcher, et le genin reprit un air pensif. Je me doutais qu'il se posait des questions sur moi, cependant il ne semblait pas vouloir les poser. Je haussai des épaules mentalement et je continuai sans rien dire. Cependant, je le vis sourire et pour une raison qui m'était inconnu, cela fit le coin de mes lèvres se relever en un faible sourire à mon tour. Peu de temps après, il reprit la parole pour un peu m'expliquer ce qu'il allait faire avec tout ce matériel. Et ses raisons étaient à la fois simples et complexes. Je n'avais aucune idée que la préparation d'une marionnette pouvait être si minutieuse. A son ton passionné, je devinai tout de suite qu'être marionnettiste n'était pas seulement sa capacité, mais sa vocation presque. Plus même que d'être shinobi. Cela me rappelait l'admiration et la dévotion que je vouais au vent. J'écoutai attentivement ce qu'il avait à me dire et acquiesçai.

-Ce ne serait pas plus simple de faire plusieurs marionnettes ? Je ne m'y connais pas bien...alors ma question peut te paraître bête, mais je me disais que sur plusieurs marionnettes différentes au lieu de la modifier..?


Il suffisait de l'entendre pour comprendre que sa dévotion était surement autant lié à la conception de sa marionnette qu'à la marionnette elle-même. Je supposais que cette dernière avait une valeur sentimentale. Et au-delà de sa valeur sentimentale, si cette dernière pouvait être améliorée, cela serait toujours bon à prendre. Mais le rapport bénéfice-temps était peut-être tout autre ? Après tout je ne savais pas du tout combien de temps il fallait pour créer une marionnette, encore moins pour l'améliorer.

-Tu as mis combien de temps pour arriver au résultat actuel avec Bikkeri ?

Suite à cela, le marionnettiste m'accorda le fait qu'il fallait bien un jour testé ses capacités, à Bikkeri. Il semblait d'ailleurs penser que ce serait mieux de la tester en mission, là où je pensais qu'il serait plus intéressant de la tester avant la mission. Les choses pouvaient rapidement s'envenimer dans une mission, et si tout n'était pas prêt au poil, cela risquait d'être problématique. Cependant ses deux dernières propositions me firent sourire et j'acquiesçai avec entrain.

-Ce serait avec plaisir de faire une mission avec toi. Tu as des idées des types de mission auxquels tu aimerais être assigné ? Et je veux volontiers que tu me montres un peu ta marionnette. Même si je pense qu'il serait peut-être mieux de "l'essayer" dans un entraînement avant. Mais c'est à toi de voir au final.

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Faire quelques emplettes [Rp - Libre] Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739 https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702
Kagerou Azuma
Kagerou Azuma

Faire quelques emplettes [Rp - Libre] Empty
Jeu 18 Avr 2019 - 19:18

Alors que la rencontre est à l’origine totalement fortuite, elle prend une tournure de plus en plus intéressante. Enfin … surtout pour Azuma ! Car le garçon est curieux et avide d’apprentissage ; et lui adore parler de choses qu’il maîtrise sur le bout des doigts. Bref, il n’aime parler que de marionnettes, tâches d’huile et rouages en tout genre. Une chance que ces deux-là se soient trouvés, car rien ne les prédestinait forcément à cette entente !
Les questions du jeune ninja sont légitimes. Après tout, les manipulateurs de pantins ne sont pas des plus connus, et ils sont en vérité assez peu nombreux à Iwa. Outre le fait que le personnel soit nouveau en raison de la jeunesse de cette organisation militaire, peu ont choisi cette voie qui se décide plus par passion que par affinité. Le contrôle de fils de chakra, et la maîtrise technique de la manipulation à distance n’est un exercice aisé pour personne ; pas même pour ceux qui s’emploient dans cette branche !

Le Kagerou continue donc sur son exposé de cet Art si peu connu, en réponse aux nombreuses questions de son partenaire de courses.

» Certains marionnettistes sont assez doués pour contrôler plusieurs pantins à la fois … . Mais c’est un exercice très compliqué ! A chaque mouvement correspond un doigt ! Et nous n’en avons que dix – je n’ai jamais vu de marionnettiste pouvant utiliser ses doigts de pieds … . Donc en soi, on arrive assez vite à la limite, pas vrai ?

En vérité, certaines techniques – d’après la légende – permettent d’utiliser bien plus de marionnettes, pouvant aller jusqu’à plusieurs dizaines ! Mais si ce ne sont pas des mythes de la pratique, ça ne peut être trouvé que chez une toute petite poignée, et de toute évidence pas au Pays de la Terre. Azuma est donc condamné à un entrainement en solitaire, qui lui prendra certainement plusieurs années ! Après tout, il aura bien du mal à tester efficacement son inventaire à et le peaufiner sans référence ou conseils adéquat.

» Pour Bikkeri … et bien c’est une marionnette qui comprend un système de capture et de neutralisation … . Soit deux mécanismes assez simples et un ou deux autres en plus que j’ai rajouté dernièrement … . Ca m’a pris six mois, je dirais.

Six mois ! Une demi-année pour trouver le parfait équilibre sur la construction et le fonctionnement, sans oublier l’entrainement à la manipulation ! Ainsi vit le marionnettiste, et le temps est particulièrement long lorsqu’il s’agit d’entreprendre un nouveau concept, une nouvelle pièce. S’il faut six mois pour n’en construire qu’une, et rudimentaire qui plus est, le temps doit être infiniment long pour en réaliser plusieurs ! Ou alors faire un stage dans une boutique de polichinelle et prendre dans le tas en quittant le taff ? Bref, rien de très facile dans cette orientation si spéciale … .
D’un coup d’un seul, Azuma interrompt le cours de son exposé. Il réalise qu’il vient à l’instant de dévoiler les secrets de sa création qu’il connaît à peine !! Bon, l’individu a l’air jeune et son sourire enfantin le rend fiable, mais est-ce une raison pour tout balancer aussi sec sans se poser de questions ?! Décidément, c’est à se demander si l’ancien moine est fait pour être ninja.

Heureusement, le magasin en vue est à quelques mètres ; l’occasion de ne plus trop en dire, et de passer rapidement à autre chose.

» Hé bien, pour les missions, ça dépend … . J’ignore ce qui pourrait vraiment me convenir. Mais on m’a confié une mission à la fois diplomatique et d’escorte que je commencerais dès demain. Pour être honnête, j’ignore si je serais à l’aise … .Ha ! voilà la quincaillerie ! Je fais le plein et on se pose en terrasse pour boire quelque chose, ou tu préfères venir voir l’atelier ?

Notre shinobi s’exprime en images, et il n’est sans doute pas facile de le suivre. La « quincaillerie » revient au stock d’armement, où il vient faire ses emplettes en vue de ses constructions futures. Quant à l’atelier … c’est ni plus ni moins chez lui. Comme expliqué plus tôt, son appartement ressemble davantage à un garage qu’à une piaule … .
Laissant le temps de la réflexion, le Genin se tourne vers le tenancier des lieux.

» Bonjour … . Pour aujourd’hui, je vous reprends un stock de kunaï, du fil d’acier et des makibishis … .
_ Un instant, je vérifie que j’ai les maki’ en stock, et je vous apporte ça !

_________________
Faire quelques emplettes [Rp - Libre] Pnj_fe11
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5964-kagerou-azuma-simply
Konran Tenzin
Konran Tenzin

Faire quelques emplettes [Rp - Libre] Empty
Mer 24 Avr 2019 - 17:20
Il était évident que ma curiosité ne faisait que rencontrer le passion du marionnettiste et la potentialiser. Plus il m'expliquait ce qui s'apparentait plus à son métier, voir à sa passion, qu'à sa particularité de shinobi, ses yeux scintillaient presque de plaisir. Et cela n'était pas pour me déplaire. D'un naturel curieux, j'avais toujours cherché à me renseigner sur les différents arts qui parcouraient ce monde, quels qu'ils soient. Et même si nous ne possédions pas toutes les écoles ici au village de la Roche, il allait sans dire qu'Iwa était un joli recueil de facultés. Et en voilà une autre que je découvrais ce jour, pour mon plus grand plaisir. Il ne tarda pas à m'expliquer la raison pour laquelle il n'avait pas encore construit plusieurs marionnettes, ou tout du moins l'une des raisons. Celle-ci étant que les marionnettistes contrôlaient leur pantin à l'aide de fils de chakra partant de leur dix doigts pour contrôler leurs créations. Tels des fils bleus. Ce n'était pas anodin, dans le sens où l'information qui suivait stipulait que les "plus grands" d'entre eux pouvaient contrôler une marionnette par doigt, ce qui devait représenter un contrôle du chakra et une dextérité sans précédent. Mais le point de mon interlocuteur était là : il ne servait à rien de créer plus de marionnettes que de doigts, et chercher à les améliorer dans un premier temps était surement la meilleure solution. J'acquiesçai avec le sourire d'un enfant curieux satisfait de la réponse obtenue.

-Je vois, ça a en effet du sens.

En regardant ma main, je fis bouger mes doigts en imaginant que chacun d'entre eux était relié à un fil, et que ce fil était relié à une partie d'une marionnette. Je laissai mon esprit vagabonder à la réalisation de ce théâtre insolite et imaginaire avant de revenir les pieds sur terre. Cependant, même en pensées, cela ne s'avérait pas si simple que cela. Je me penchai donc à nouveau sur les explications d'Azuma, et lorsqu'il m'indiqua le nombre de temps qu'il lui avait fallu pour créer Bikkeri, j'ouvrai grand les yeux en signe d'étonnement. Une demi-année, ce qui représentait un temps fou. Je soufflai de stupeur, tout en notant quelque part dans ma mémoire les informations qu'il m'apportait. Cela ne faisait que confirmer le fait que ce shinobi était un passionné.

-C'est un sacré bout de temps. Et du coup, tu achètes tout cet attirail pour ajouter le côté offensif à Bikkeri...? supposai-je vaguement.

Suite à cela, il me fit part qu'il avait bientôt une mission. Je souris, ravis de l'entendre dire cela. Il s'agissait visiblement d'une mission d'escorte et diplomatique, et bien que les termes employées étaient assez évocateurs, l'objectif restait lui même assez flou. Mais c'était sa mission, et bien que ma curiosité était grande, elle avait certaines limites. J'écoutai le genin avant de répondre tranquillement et avec le sourire.

-Tu n'as pas à te sentir mal à l'aise. Je suis sûr que tout se passera bien. Tu m'as l'air d'être quelqu'un d'appliqué, fis-je avec un sourire presque complice. Et si ça ne te dérange pas, j'aimerais bien voir ton atelier, terminai-je les yeux emplis de curiosité. Et boire un thé en même temps ? Si jamais tu as des questions à me poser par ailleurs, n'hésite pas !

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Faire quelques emplettes [Rp - Libre] Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739 https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702
Kagerou Azuma
Kagerou Azuma

Faire quelques emplettes [Rp - Libre] Empty
Sam 27 Avr 2019 - 2:26
L’achat chez le quincailler se fait sans accroc et rapidement, et les deux compères sont désormais libérés de toute tâche supplémentaire. A la surprise du marionnettiste, son invitation fait mouche, et même doublement ! Un thé dans son atelier ?! A la limite … deux boites de conserve pour faire récipient, une clé de 12 pour la touillette et de l’eau chaude avec de vieux sachets … . Il doit bien avoir ça sous la main ! La chose est donc possible ! tant que l’on cache une partie des ingrédients.

» J’habite à dix minutes d’ici, dans un local que je loue … . Par ici … .

L’invitation est timide, mais sans le révéler, Azuma est un peu plus confiant. Après tout, son invité est très jeune, très certainement Genin comme lui. Entre camarades du même niveau, ils seront certainement à même de s’entendre ; et de réaliser des missions ensemble, qui sait ?! Attention, jeune homme tu t’emballes … . Il ne faut pas oublier que notre Kugutsu-master est en vérité très timide et renfermé. Réaliser des missions où il doit côtoyer du monde n’est déjà pas son fort. Mais faire équipe avec quelqu’un revient à livrer une partie de ses capacités, de sa confiance, à un autre ! En serait-il capable ? Sa première mission, qu’il devrait effectuer dans les jours à venir, serait déjà un premier test pour voir quel est son avenir en tant que Ninja … .

Cette réflexion fait revenir le Kagerou sur la situation présente ! Encore une fois, il a révélé bien des choses, mais ne sait presque rien sur son compagnon du jour ! Ses techniques, ses pratiques, ses ambitions … il ne sait rien du tout, même !! Au mieux, il a réussi à connaître son prénom – pas même son nom de famille !! – et qu’il est amical et ouvert aux autres. En une fraction de seconde, une honte foudroyante saisit le nouveau shinobi : son impolitesse flagrante éclate au grand jour, alors qu’il ne s’est même pas enquis de connaître son interlocuteur. Il ne connaît décidément rien à la vie en société. Sa vie est un échec, et la meilleure façon pour lui d’accomplir son devoir sera de mourir au combat le plus tôt possible … .
Portant une main à son visage comme pour noyer son déshonneur dans l’inconnu, Azuma se décide finalement à redresser la tête et à adresser quelques paroles d’excuses.

» Je suis navré … . Je me suis encore égaré et n’ai pas fait preuve d’attention. Je ne sais presque pas qui tu es ! Tu es Ninja depuis longtemps ? De ce que j’en ai compris, le village est assez récent … . Ha ! Nous y voilà !

Les deux hommes font face à une double porte, en rez-de-chaussée d’un immeuble dont tout semble indiqué qu’il est vide ! En soi, le quartier est calme … presque trop ! On a clairement quitté les rues marchandes, bien qu’on en soit pas très éloigné ; ici, pas un chat, ni même un rat ! Seul le vent bouscule du coude le silence qui préfère rester discret. Etrangement, cette double porte ne fait pas du tout appartement ! On dirait plutôt la devanture d’une boutique fermée, ou un lieu de stockage ! Est-ce vraiment un lieu d’habitation ? Il a bien dit qu’il vivait dans un atelier. On eut pu croire que c’était une image, mais si c’était littéral ?! Dans quel monde le jeune Tenzin s’est-il véritablement embarqué ?!

» J’espère que les lieux ne te refroidiront pas, c’est assez austère … . Encore une fois, je pense davantage à travailler, et pour ça, j’ai besoin d’un peu de place … .

Le rouquin ouvre la porte battante de droite, et fait un signe pour inviter l’Iwajin à l’intérieur. Ce qui l’y attend a certainement de quoi surprendre … .

Faire quelques emplettes [Rp - Libre] 765t

_________________
Faire quelques emplettes [Rp - Libre] Pnj_fe11
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5964-kagerou-azuma-simply
Konran Tenzin
Konran Tenzin

Faire quelques emplettes [Rp - Libre] Empty
Mer 1 Mai 2019 - 14:13
Ma réponse sembla surprendre le jeune marionnettiste qui ne semblait pas s'attendre à un retour positif face à ça proposition. A l'entendre, on aurait presque dit que personne ne venait dans son antre. A vrai dire, ç'aurait pu être totalement vrai, car je ne pus que noter le visage un peu gêné et hésitant d'Azuma. Pendant un instant, je fus près à lever les mains en l'air en signe d'opposition, ne voulant pas forcer le jeune shinobi à m'accueillir dans son atelier s'il se sentait gêné. Mais avant que je n'ai pu faire le moindre geste, il me montra la marche à suivre pour arriver à celui-ci. Je restai une demi-seconde de plus à regarder le jeune homme à la chevelure écarlate avant de le suivre, enfonçant mes mains dans mes poches avec un petit sourire satisfait. Ma curiosité allait être un peu plus satisfaite. Son invitation était timide, mais je le suivis sans un mot, le laissant me guider à travers les rues du villages de la Roche. Marchant d'un pas lent et modéré, je profitai du calme de la situation pour profiter et admirer les habitations de la Roche. Le vent passait sur mon visage en une douce caresse, alors que je laissais traîner mon regard autour de moi.

Je mémorisais par la même occasion le chemin qui menait jusqu'à l'atelier du marionnettiste lorsque ce dernier fit un geste un peu inhabituelle. Je haussai les sourcils quand je le vis passer sa main sur la tête dans un air désespérément gêné, et je me demandai ce qui avait bien pu lui passer par la tête. Tout dans sa mine affichait qu'il avait fait une erreur, et pendant un court instant je regardai autour de moi, pensant qu'on s'était peut-être trompé de direction. Ce qui aurait été un peu étrange étant donné qu'il était censé savoir où nous nous dirigions, mais l'erreur était humaine après tout. Je me préparai à être sur le point de faire demi-tour lorsque le jeune Azuma se répandit en excuses, faisant état de ce qu'il considérait certainement comme un manque d'intérêt irrespectueux de sa part vis-à-vis de ma personne. Je souris d'un air calme, balayant d'un geste insouciant de la main ses excuses infondées. Je réfléchis à sa question en me caressant le menton, tête penchée vers le ciel. J'avais l'impression que cela faisait une éternité que j'étais un shinobi de ce village, bien qu'en réalité cela faisait à peine plus d'un an. Peut-être bientôt deux ? Je n'en étais pas sûr. Après tout, tant de choses s'étaient déroulées depuis...

-Haha, c'est une excellente question que tu me poses là. Eh bien, on peut dire que ça fait à peu près un an que je suis shinobi ? J'ai été promu chunin il y a peu de temps...terminai-je avec un sourire embarrassé.

Je repensai à ces quelques informations, et je souris. Cela n'en disait pas réellement plus sur ma personne, mais c'était déjà une première. Il était vrai que tout ce temps, j'étais celui qui avait posé des questions, et je n'en avais pas réellement dis plus à mon sujet. Mais c'était peut-être le moyen de me rattraper un peu.

-En effet, le village est relativement récent. Avant il se nommait Rokkusu. Mais à cette époque déjà, je me formais aux arts ninjas, pour plus tard devenir un genin d'Iwa.

Nous arrivâmes enfin à l'atelier du garçon aux cheveux écarlates, qui était visiblement en bas d'un grand immeuble à l'air abandonné. Nous faisions alors face à des doubles portes immenses qui ressemblaient plus à ce qu'on pouvait trouver devant un magasin plutôt qu'une habitation. Cela était peu commun, mais intéressant à vrai dire. Le reste du quartier était d'un calme plat, et seul un vent nous ballotait avant que le marionnettiste n'ouvre les portes de son atelier et me laisse admirer les très nombreux outils qui le parsemaient. J'ouvris grand les yeux et la bouche, formant un O avec cette dernière avant de m'approcher rapidement des différents objets qui le composaient. Pas mal d'outils étaient entreposés sur les murs, à une hauteur facilement atteignable pour quiconque faisait plus d'un mètre cinquante. C'était un agencement astucieux, mais qui dénotait toute la passion de mon interlocuteur. J'écoutai à peine les quelques mots qui suivirent.

-C'est énorme ! Cela semble être ton identité et ta passion imprimé dans ce lieu, rien ne pourrait être plus chaleureux à mon avis. Je n'aurais pas imaginé que tu sois un tel passionné. C'est ici que tu as confectionné ta marionnette ? Tu ne dois pas souvent sortir de ton atelier, je me trompe ?

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Faire quelques emplettes [Rp - Libre] Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739 https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702
Kagerou Azuma
Kagerou Azuma

Faire quelques emplettes [Rp - Libre] Empty
Dim 2 Juin 2019 - 3:50

Apprenant que le jeune garçon qu’il invite chez lui est en fait … son supérieur ! Azuma est soudainement pris d’une violente douleur au ventre ! Depuis tout à l’heure, le gringalet s’adresse aussi familièrement à un homme qui, bien que l’air plus gamin, pourrait l’envoyer mourir sur le champ d’honneur ! Non pas que son invité pourrait se transformer au terrifiant individu, mais c’est le genre de détail qu’on ne peut se permettre d’ignorer !! En particulier lorsqu’on est nouveau dans un village militaire !
L’espace d’une seconde, le Kagerou hésite à pousser la porte ; mais la situation est trop étrange, et il ne peut échapper à cette situation pour le moins burlesque. La mort dans l’âme, il accueille le nouvel invité, en espérant lui faire bonne impression, et ainsi effacer de sa mémoire ses péchés et sa honte.

Il semble que les lieux soient contemplés avec goût ! Il faut dire que c’est un vrai petit château qu’Azuma s’est aménagé ici. Profitant d’un ancien local dépourvu d’attractivité, il a fait de cet antre un lieu propice à la création et à la réflexion, sans être inquiété par le bruit ou le voisinage. Là, il a établi une bibliothèque pour se documenter et pouvoir faire avancer son savoir. Ici, il a ravivé l’ancienne forge et l’utilise désormais pour construire ou améliorer ses pantins. La grande table lui permet de travailler, de se détendre, voire même de dormir ! Cette pièce est son unique lieu de vie – si on peut appeler cela une vie … et il se plaît à se contenter du minimum. Un minimum cependant fort agréable, que les moines du monastère lui concèdent volontiers en payant le loyer à sa place. Son objectif, au-delà d’améliorer ses capacités, est évidemment de devenir pleinement indépendant : une tâche bien complexe !

L’émerveillement du jeune homme – qui est bel et bien son patron en somme – lui arrache un sourire amusé. Son monde est une véritable attraction pour ceux qui ne le connaissent pas. Chose qu’il a parfois du mal à cerner. Après tout, chacun procède à sa façon afin d’exceller dans le domaine qui lui est prédisposé. Qu’il consacre tant d’énergie à ses productions ne devrait pas tant surprendre autrui … .
Timide, il consent pourtant à apporter quelques éclaircissements.

» Je suis ici une bonne partie de mes journées, oui … . Je dois faire le bilan de mes avancées, faire des recherches sur les matériaux ou les composants, réfléchir à l’amélioration et à l’optimisation des facultés de chaque marionnette … . Ca me prend du temps …

Posant ses yeux sur la grande tablée, faisant ainsi le constat du désordre sur un meuble dont on voit à peine le bois tant les plans et pièces de récupération sont jonchés dessus, le nouveau Genin tente de rattraper le mauvais accueil, et balaye du bras un coin de la table ! Le « grand nettoyage de printemps » ainsi achevé, son regard se porte vers la table d’atelier située non loin. Il a proposé un chocolat chaud … ou un café … . Bref, il doit tenir ses engagements rapidement !

» On avait parlé d’un café ? Ou d’un chocolat chaud ? Je n’ai probablement plus de glac – DEEEee sucre …, mais j’ai certainement des cuillers … .

C’est la panique à bord ! Non seulement le rouquin n’arrive pas à s’ôter de la tête qu’il a fait entrer un gamin chez lui, mais en plus il commence à dire n’importe quoi ! Quel intérêt d’avoir des cuillers quand on n’a pas de sucre ?! Toujours aussi confus, le voilà qui s’affaire sur son établi, rassemblant çà et là des éléments, des petits sachets, des ustensiles dont il est difficile d’identifier la provenance … . Revenant brutalement vers Tenzin avec à la main un tabouret et une caisse à outil, il pose les deux lourdement au sol, et tend le tabouret du doigt avant de faire demi-tour.

» Tenez, pour vous asseoir … . Café du coup ? Faites comme chez vous !!

Parce que tu crois que « chez nous » on s’asseoit sur des boîtes à outils ?!

_________________
Faire quelques emplettes [Rp - Libre] Pnj_fe11
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5964-kagerou-azuma-simply
Konran Tenzin
Konran Tenzin

Faire quelques emplettes [Rp - Libre] Empty
Mer 5 Juin 2019 - 18:12
Je perçus une certaine hésitation chez le genin de la Roche lorsque je lui appris que j'étais son supérieur hiérarchique, et j'eus presque l'impression qu'il devint pâle un instant. Etait-il en train de repasser en tête notre conversation pour s'assurer qu'il n'avait pas fait de boulettes vis à vis de mon rang ? Au vu de la surprise à la limite de la panique qui s'était affichée sur son visage, il y avait fort à parier que c'était le cas. Mais je décidai de ne rien dire et j'observai son comportement avec un sourire amusé. Après tout, je n''étais pas du tout dans une optique de l'intimidé avec cette histoire de rang, et j'espérais qu'il parviendrait à nouveau à se détendre une fois le "choc" de cette révélation passé. Visiblement, mon air impressionné devant son espace de travail semblait amusé mon hôte et cela s'annonçait une plutôt bonne chose pour la suite. Je n'avais jamais vu un espace de travail ainsi. Azuma était à la fois amusé et déconcerté face à ma surprise. Pendant ce temps, je profitai pour lentement faire l'inventaire de ce qui se trouvait devant mes yeux. Il n'y avait pas beaucoup de place libre sur le bureau où poser quoi que ce soit, mais cela ne me dérangeait nullement étant donné que je n'avais rien à déposer.

Comme je l'avais compris avec cette interface, le Kagerou passait une bonne partie de son temps dans son atelier à travailler sur ses marionnettes pour les améliorer. Et cela demandait de grandes connaissances en domaine de matériaux. C'était assez incroyable, et je rêvassai encore quelques minutes alors que mon interlocuteur faisait de la place sur son bureau d'un mouvement de bras presque gêné. Je revins à l'instant présent avant de sourire au jeune shinobi.

-Tu n'étais pas obligé de faire autant de places, ton espace ne me dérange pas tel qu'il est. Après tout, c'est ton espace.

Il semblait encore un peu perturbé, et j'avais du mal à savoir si c'était par rapport au fait que j'étais chunin, ou alors que je me trouvais dans son atelier. De son attitude, il était aisé de comprendre qu'il n'avait pas l'habitude de recevoir du monde dans son espace de travail. Et cela ne se fit que plus voyant lorsqu'il proposa de mettre des glaçons dans la boisson chaude qu'il me proposait. D'un petit rire amusé, je le laissai s'activer à travers la pièce avant de me proposer une chaise sur laquelle m'asseoir tandis qu'il prenait une sorte de tabouret pour s'y installer. Je n'avais pas manqué de remarquer qu'il était de nouveau repasser au vouvoiement, preuve qu'il n'était pas aussi détendu que j'aurais voulu qu'il soit. D'un claquement de langue désapprobateur, je revins sur sa manière de s'adresser à moi.

-On avait dit qu'on n'était pas obligé de se vouvoyer, Azuma-san. Mon grade de chunin n'y change rien, dis-je avec un sourire avenant. Et un chocolat chaud avec un peu de sucre, s'il te plaît.

Et lorsqu'il me dit de faire comme chez moi, je souris et m'éloignai de la chaise. Au lieu de m'y asseoir comme prévu, je me laissai flotter à quelques centimètres du sol et me mis en position de lotus afin d'adopter une position qui avait l'air presque naturelle. Si jamais je n'étais pas suspendu dans les airs. Mais il était peut-être temps que je fasse entrevoir à Azuma une partie de mon monde à moi aussi. Et avant qu'il ne pose la question de si je volais, je souris à mon interlocuteur.

-Oui je vole. Et je sais faire encore pas mal de choses. Qui ne sont peut-être pas aussi fantastiques que ce que tu pourrais faire avec tes marionnettes et aussi diversifié, cependant. Par ailleurs, merci de m'avoir invité dans ton espace. Ça doit te faire bizarre non ?

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Faire quelques emplettes [Rp - Libre] Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739 https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702
Kagerou Azuma
Kagerou Azuma

Faire quelques emplettes [Rp - Libre] Empty
Dim 5 Jan 2020 - 18:44

Allant de surprise en surprise Azuma tente de reprendre ses esprits et le contrôle de sa diction. Maintenant qu’un haut gradé pénètre le pas de porte de son antre, il a tout intérêt à faire bonne impression ; ou tout du moins à ne pas avoir l’air trop misérable. Car au-delà du grade, c’est aussi la différence d’âge qui reste frappante ! Face à lui, le gamin se met à flotter, jambes croisées, comme si de rien n’était. Mais en vérité, ce n’est pas rien ! Et une telle facilité à utiliser son chakra dans des petites pratiques du quotidien démontre bien qu’il ne s’agit pas de n’importe qui. Avec ses trois boulons et quatre vis, le Kagerou doit donner l’apparence d’un mécano crasseux face au PDG du garage … . Pas de quoi bomber le torse.

Il apparaît pourtant clairement que son invité ne compte pas le mettre mal à l’aise. Douce attention de sa part, pour peu qu’elle marche ! Car lorsque la « commande » est passée, le timide rouquin rouvre violemment les tiroirs pour s’assurer qu’il a de quoi satisfaire la demande. Premier placard, deuxième placard, troisième placard … rien ! Crétin ! C’est les rangements de la mécanique et des pièces usagers que tu fouilles ! Tu comptes lui faire boire de l’huile industrielle ?! Tournant autour de lui-même pour se diriger vers le côté cuisine, Azuma prend de plus en plus l’apparence et l’attitude d’une toupie qui ne sait quand elle pourra s’arrêter ! Pourtant, retrouvant peu à peu la maîtrise de ses mouvements, ses actions se coordonnent progressivement et il parvient à réaliser le chocolat chaud qui lui était demandé. Versant maladroitement – et en partie à côté – un fond de cafetière certainement froid (aucune vapeur), il se rapproche prestement du Chûnin et lui tend doucement la tasse de liqueur chocolatée pour ne pas l’éclabousser ou en faire tomber.
La question que lui pense Tenzin finit de le ramener à la réalité, et il recule doucement pour retrouver la boîte à outils-fauteuil qu’il a avancé plus tôt. Il s’y assoit calmement.

» Effectivement … ce n’est pas souvent que je reçois. Vous … « tu » es le premier à entrer ici. En vérité … ça ressemble plus à la grotte d’un mécanicien qu’au lieu de repos d’un ninja, je suppose …

La petite touche finale est prononcée avec un sourire mêlant amusement et gêne. Observant lui-même les lieux, Azuma doit reconnaître que l’habitat est fidèle au propriétaire : sombre, reclus, sans lumière ni attirance particulière. Pas étonnant qu’il ait du mal à s’intégrer au village et à ses habitants. Le seul réel contact qu’il ait eu dernièrement est la visite du voisin venu l’engueuler à cause du bruit de la forge ! Et comme c’était un supérieur hiérarchique, autant dire que désormais les travaux d’atelier sont limités à des créneaux horaire « corrects ».
En fin de compte, les deux protagonistes ont tous pour les opposer ! Aucun point commun réel, si ce n’est leur identité secrète et leur devoir envers le village et le pays. Iwa serait donc le conglomérat d’un ramassis de tout et de n’importe quoi ? D’ailleurs, l’idée d’envoyer quelqu’un d’aussi jeune au front, n’est-ce pas l’épiphénomène de la bêtise humaine ?

» J’ai un peu du mal à concevoir … qu’étant si jeune, tu es aussi gradé et donc destiné à des missions de plus en plus dangereuses … . Ce ne sont pas des choses qui t’inquiètent ? – Ha ! désolé, je ne voulais pas être irrespectueux … .

De fait, il vient de reprocher tant le système qui accepte d’engager des enfants, que l’âge-même du Konran à avoir autant de responsabilités aussi jeune. La critique n’est pas fondée ni volontaire. Mais le monde Ninja est nouveau pour lui ; et s’il s’y est engagé, il en ignore encore bien des facettes. Sa présence même n’est due qu’à une recommandation des moines qui l’ont accompagné ici. Sera-t-il capable d’accomplir sa tâche ? En vérité, lui-même l’ignore … .

_________________
Faire quelques emplettes [Rp - Libre] Pnj_fe11
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5964-kagerou-azuma-simply
Konran Tenzin
Konran Tenzin

Faire quelques emplettes [Rp - Libre] Empty
Mar 14 Jan 2020 - 18:10
La démonstration de vol que j'effectuai sembla impressionner un peu le marionnettiste, au point qu'il semblait même un peu gêné. Pourquoi ? Je ne savais pas bien. Toutefois, je sentis le stress de mon interlocuteur monter rapidement. Malgré mes tentatives de sourires enjoués et avenants pour ne pas qu'il se sente mal à l'aise. Comme quoi, je n'étais pas forcément très fort pour cela, surtout dans cette configuration. Suite à cela, j'acceptai sa proposition et lui demandai de préparer pour moi un chocolat chaud. Il s'agita alors dans tous les sens, comme une tornade rousse mettant sans-dessus-dessous son atelier pour me trouver le matériel nécessaire pour que je puisse avoir mon chocolat. Le bruit des tiroirs qui s'ouvraient et se refermaient était métallique et de ce fait peu agréables, mais l'empressement qu'il mettait dans son entreprise était quelque part un brin touchante. Comme je l'avais soupçonné, il me confirma que cela le mettait réellement mal à l'aise de recevoir quelqu'un dans son antre.

D'un autre côté, je pouvais le comprendre. Il ne recevait jamais personne ici, et cela avait du sens. C'était son garage, l'âme de ses créations, et par extension son âme à lui. Il devait certainement se sentir mis à nu. J'aurais peut-être dû penser à ça avant de lui demander de visiter, mais maintenant que j'étais là, je ne pouvais pas me permettre de regretter. Il me tendit la tasse de chocolat en me répondant, et bien que l'absence de fumée s'échappant du liquide et la tasse tiède étaient de bons indicateurs de l'absence du chocolat "chaud", je ne fis aucun commentaire sur la température de ma boisson. Je le remerciai lorsque je récupérai le liquide sombre, et y tremper mes lèvres en écoutant mon interlocuteur. Malgré le fait que le chocolat n'était pas très chaud -voir pas du tout-, il restait toute fois très bon. J'eus un petit sourire en l'entendant se rattraper sur le vouvoiement alors que j'écoutais la fin de la remarque du genin vis-à-vis de son lieu de travail et de vie. Je jetai un coup d'oeil autour de moi avant de hausser les épaules.

-Certains disent qu'un lieu de travail et de vie est le reflet de l'âme d'un shinobi. Et ce que je vois ici, c'est le reflet de l'âme d'un grand travailleur acharné et passionné.

Ce qui était tout à fait vrai. Tous ces tiroirs, ces instruments, et bien d'autres n'étaient que la preuve du fait qu'Azuma prenait les choses à coeur. Et il n'avait pas à pâlir devant cela. S'il avait reçu un membre de la noblesse -comme un membre du clan Hyûga-, il aurait certainement eu une réaction bien différente et bien moins accueillante. Toutefois, je n'en avais cure pour ma part. J'avais vécu dans la rue, près de poubelles, dans le désert. Et ce n'était pas parce que je vivais à présent dans une maison confortable que j'oubliais le chemin que j'avais parcouru jusqu'ici. S'il fallait se sentir mal à l'aise avec quelqu'un, ç'aurait été n'importe qui à part moi. D'un mouvement inclinant légèrement ma tête, je remerciai à nouveau le Kagerou.

-Merci encore de m'accueillir chez toi.

Je relevai la tête avec un grand sourire. Suite à cela, le marionnettiste sembla s'évader dans quelques pensées avant de me les exposer. Et je ne pus retenir un de mes sourcils de se lever lorsque j'entendis sa remarque. Il se rattrapa rapidement en s'excusant, pensant certainement qu'il m'avait vexé en disant cela, mais je le rassurai en levant la main avec un sourire. J'avais paradoxalement passé l'âge qu'on s'étonne de mon âge. Jeune était un bien grand mot pour me désigner, mais il était vrai que beaucoup des shinobis que je connaissais étaient généralement un peu plus âgé. Toutefois j'en connaissais pas mal qui étaient à peine pubère. Et parmi ceux-ci, deux redoutables kunoichi qui maniaient le sabre.

-Tu n'as pas l'air très vieux, toi non plus, commençai-je avec un sourire taquin avant de reprendre un ton sérieux. Pour répondre à ta question, non. Je ne suis pas inquiet. Mon grade reflète la confiance qu'à le village à mon égard et à l'égard de mes capacités. J'ai encore énormément de progrès à faire. Mais je m'efforce d'être à la hauteur. J'ai choisi la vie de shinobi et les dangers qu'elle comporte. Même si je ne compte pas mourir tout de suite, j'y suis préparé. J'ai vu d'autres plus jeunes que moi mourir en mission... Si c'est le prix qu'il faut payer pour que d'autres vivent en sécurité, et si j'en ai les capacités, alors c'est avec plaisir que je prendrai les armes pour combattre, finis-je avec un mince sourire à la fois rassurant et confiant.

J'avais déjà côtoyé la mort, et quelques difficultés et injustices du monde ninja. J'avais vu une petite d'à peine treize ans se faire trancher la gorge. Elle avait de grands rêves, de grands espoirs pour l'avenir. Mais la vie l'avait fauché trop tôt. Mon regard se voila de tristesse alors que les images de Sakuya me revenaient en tête. Cela pouvait paraître triste et injuste, et ça l'était. Mais c'était la voie que l'on avait choisi. Je relevai la tête vers Azuma avec un sourire un brin triste.

-Et toi, as-tu peur ?

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Faire quelques emplettes [Rp - Libre] Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739 https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702

Faire quelques emplettes [Rp - Libre]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Cœur dévasté
Sauter vers: