Soutenez le forum !
1234
Partagez

Un regard lucide [PV Toph | Dojo Jishin]

Byakuren Yume
Byakuren Yume

Un regard lucide [PV Toph | Dojo Jishin] Empty
Dim 31 Mar 2019 - 18:20
Un regard lucide
Ft Hyûga Toph

Keep your face to the sunshine and you cannot see a shadow.


Quelques jours après ta promotion seulement, tu t'étais décidée à enchaîner les journées tels les plus entêtés des apprentis. Ton privilège de richesse s'était arrêté, mais tu avais pour autant toujours une facilité déconcertante à te trouver des gradés pour accompagner tes entraînements ; Ils montraient l'exemple, te conseillaient sur tes actions, t'aiguillaient également sur tes capacités. Mais la plupart se montraient peu encourageant quant à ta progression future. Obtenir le grade de Genin était un jeu d'enfant, selon eux, mais mettre en pratique les bases fondamentales des arts ninjas était une chose bien plus complexe qu'il n'y paraissait.

Tu le sentais toi même ; Des limites corporelles qui faisaient hurler tes muscles de douleur. Une faiblesse justifiée par une vie de paresse, selon les entraîneurs. Pour toi, c'était logique, mais frustrant. Tu n'arrivais pas à te projeter dans un corps svelte et puissant ; Ta morphologie parlant d'elle même. Cette cause perdue n'achevait pas pour autant ta force de caractère. Quand tu désirais quelque chose, tu usais du meilleur de toi même pour y arriver. Ici, il te faudrait contourner un obstacle brut, en jouant de finesse et de réflexion.

Ta tête avait toujours été ta gardienne, et elle le serait probablement aussi dans l'art de combattre. Fallait-il toujours briller de charisme et de force pure ? Fallait-il toujours porter armes et armures pour s'exprimer en tant que guerrier ? Fallait-il que tes atouts soient forcément basés sur une place commune, là ou les arts shinobis offraient des centaines de détours ou raccourcis.

Ton aisance s'était liée avec le jeux des pensées, les arts psychiques, faisant de ton imagination la seule limite. Le cristal prendrait le visage de tes rêves. Les illusions repeindraient tes craintes et celles des autres. Sans que tu puisses vraiment poser les mots, ni les raison, ton cœur agissait en éclaireur, créant des opportunités intuitives et sensibles à l'environnement et les faits qui t'entourent. Chacune de tes techniques avait un nom, un sens, une raison d'être. Chacune était née d'un trop plein, ou d'une faille à combler : Tantôt la peur de mourir, tantôt le dégoût d'exister. Ta personnalité avait forgé un style naissant qui te serait propre, intuitif.

Et aujourd'hui, cette intuition t'avait menée droit devant le dojo Jishin. En voyant les portes, les phrases de la jeune Hyûga te revinrent, faisant écho à une situation que tu avais regretté par la suite. Tu avais blessé, à ta manière, quelqu'un. Elle avait alors cerné ton problème majeur ; Ta réticence à progresser sur un terrain aplani et normé. Si l'on voulait te voir progresser, il faudrait adapter le programme à des compétences singulières. Celles qui blessent par les sentiments, pas par la violence.

On ne crée par un soldat solennel en quelques jours ; Il fallait passer par des étapes, jouer avec les aptitudes de l'élève, s'en servir pour le faire s'élever. Voilà ce que tu étais venue chercher ; Un regard aguerri, lucide, un enseignement adapté, et la discrétion promise sur ces exercices.


_________________
Shiroi Kujaku — I am blooming from the wound where I once bled


Dernière édition par Byakuren Yume le Mer 3 Avr 2019 - 16:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2234-le-paon-blanc https://www.ascentofshinobi.com/t3335-byakuren-yume-le-paon-blanc
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Un regard lucide [PV Toph | Dojo Jishin] Empty
Lun 1 Avr 2019 - 22:12
La porte s'ouvrit et une petite silhouette apparut. Toph en personne. Elle n'était pas surprise de la visite, et un examen minutieux aurait pu déceler que son doujutsu était activé. Elle dit simplement.

Entre.

Et s'engouffra dans le large escalier en colimaçon avant de descendre de plusieurs étages. Tout était sculpté à même la roche. Un pilier central renforçait le tout. Tout cela, Toph l'avait fait pour pratiquer son affinité doton. Des heures d'entrainements misent ensembles pour un but d'utilité commun. Ce n'était pas que l'oeuvre que Toph, ceci dit. Elle avait utilisé de multiples kage bunshin, ainsi que l'aide d'un de ses cousins Kami et de son fidèle kuchyiose Iorek.

Elles ne croisèrent personnes.

Elles arrivèrent au dernier étage. C'était plus une caverne qu'un véritable dojo. C'était ici que Toph avait rencontré Iorek, et c'était ici qu'elle s'entrainait aux techniques dangereuses - ou celles qui nécessitaient d'être à l'abris des regards indiscrets.

Si tu le souhaites, tu peux retirer ton masque. Je surveillerais à ce que personne ne te surprenne sans. Je suspecte qu'à part les illusions, tu maitrises surtout le ninjutsu n'est-ce pas ?

Question rhétorique. Elle avait assisté à son examen genin, et la fille n'était pas doué pour le lancer de shuriken, et ne semblait pas enclin à décocher le moindre crochet du gauche. Pourtant, qu'est-ce que c'était passionnant d'arquer son bras, de fédéraliser ses épaules et sa taille pour focaliser toute la puissance dans son poing - pas trop serré, sinon on perdait à l'impact.

Et le plaisir de briser un os ! Sentir la vibration se propager dans la main jusqu'à son bras. Hélas, Toph avait fait un serment, et le sabre était sa Voie désormais. Elle montrerait ce que le ninjutsu doton était capable, ce soir.

Je vais te montrer quelques techniques basiques, à toi de décider lesquelles t'intéressent. Tout d'abord le mur...

Toph composa des mudras avant de poser ses mains au sol sur le côté - de sortes que le mur ne coupe pas la vision de la Princesse Yume. Un mur de pierre surgit. Haut. Solide. Résistant. C'était une excellente technique pour contrer les assauts à distance, et Toph avait déjà enseigné sa version Shoton à deux reprises de par le passé, ce qui faciliterait un nouveau apprentissage. Un peu moins pratique au corps-à-corps, les murs avaient néanmoins l'avantage de pouvoir faire une couverture pour occulter les actions des shinobis derrières.

Spoiler:
 

Une attaque basique, suivit d'une un peu plus avancée.

Toph composa des mudras rapides, et ce fut d'abord une flèche qui sortit de ses pieds avant de se figer dans le mur. Une attaque doton basique. Toph ne l'utilisait plus très souvent en combat - elle préférait de loin la deuxième technique. Elle composa ses incantations gestuelles, et un rocher s'extirpa du sol qu'elle frappa du poing pour l'envoyer sur le mur. Une technique contondante, brute et particulièrement pratique dans des conditions de faibles visibilités.

Spoiler:
 

Un bouclier.

Cette fois-ci, ce fut une targe qui apparut sur le bras de Toph. A contrario du mur, c'était une technique largement plus pratique au corps-à-corps, même si elle protégeait une partie plus limité du corps de l'incanteur. Par contre, le faire en doton ou en shoton était un avantage dans le sens où c'était des constructions qui duraient dans le temps par rapport à d'autres affinités plus volatiles. Faire ces techniques à de plus hauts niveaux était également pratiques, mais n'étaient pas pour ce cours-ci.

Spoiler:
 

Toph s'arrêta un instant, avant de parler un peu plus longuement. Elle avait un petit laius à sortir, tout de même.

Ceci est le ninjutsu doton que tu pourrais facilement apprendre avec tes compétences cristallines. Une excellente base pour survivre à des situations gênantes, même si ce n'est pas suffisant comme un jonin ou au-dessus. J'ai également des techniques de sensorialité, comme tout Hyûga si cela t'intéresse. Fais ton choix, élève masquée, ou fais tes choix. Mais saches que chaque chemin commence par un premier pas. Le second est aussi difficile que le premier, et il faut tous les enchainer pour rentrer chez soi sain et sauf.

Car c'était bien ça l'objectif de cette leçon. La survie dans le monde shinobi. Et la princesse Yume avait définitivement besoin d'un peu d'aide après avoir passé de nombreuses années de sa vie dans de la soie et des belles draperies. Toph ferait en sorte de lui donner un coup d'accélération à sa formation shinobi. Un rattrapage digne de ce nom, quitte à ce que la princesse la déteste. C'était probablement déjà le cas.

_________________
Un regard lucide [PV Toph | Dojo Jishin] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Byakuren Yume
Byakuren Yume

Un regard lucide [PV Toph | Dojo Jishin] Empty
Mer 3 Avr 2019 - 16:05
Un regard lucide
Ft Hyûga Toph

Keep your face to the sunshine and you cannot see a shadow.

L'attente fut des moindres, comme si tu n'avais même pas besoin de signaler ta présence pour que celle-ci soit déjà remarquée. La silhouette qui t’accueille te conforte dans cette idée ; ses yeux nivéens parlant d'eux-même. Pas d'honorifiques, peu de temps perdu. Vos salutations sont brèves et se perdent rapidement dans les escaliers qui plongeaient vers le cœur du monde. Une ronde qui paraissait infinie, obscurcissant les débouchés, engloutissant vos petites silhouettes dans sa gueule ouverte et rocailleuse. L'ultime étage était une grotte grossièrement creusée. On sentait qu'elle n'avait pas été créée pour la décoration du dojo. C'était une salle isolée et vaste dont la roche qui servait de mur était déjà bien abîmée. Un terrain d'entraînement souterrain. Loin des regards curieux.

Avant de venir, tu avais mené ta petite enquête, curieuse à propos de cette princesse qui défiait à sa façon les coutumes. Lors de l’examen, sa demande de Henge était criante et joueuse ; Si tu doutais alors qu’elle connaisse alors ton identité, tu étais désormais persuadée qu’elle t’avait analysée dès le début. Elle était également une des membres de l’équipe qui avaient traqué et tué l’orateur fou qui te faisait encore frémir de peur. Si au début tu trouvais son jeu doutais, tu sentais désormais sa franchise. A maintes reprises elle avait assuré que les lieux seraient isolés, qu’il n’y aurait pas des prunelles hasardeuses. Elle t’invitait à être toi-même sans pour autant porter un faux nom ou un faux visage.

Avant-gardiste. Une héritière qui te ressemblait. Toph t’avais tutoyée en connaissance de cause, faisant fi des coutumes. Elle était prête et solide pour te voir autrement qu’avec une couronne dorée sur le crâne, là où la plupart des autres ne comprendraient rien à ce choix.

Peut-être était-elle passée par là aussi ? Les lois Hyuga n’étaient pas réputées pour être des plus progressistes, il suffisait de regarder d’un œil neutre leurs propres rapports de castes ; Les servants et servis, certains marqués par des sceaux pour montrer à quel point ils étaient inférieurs à la lignée noble. Une situation archaïque sur laquelle s’était assis le clan.

Ton masque tombe alors en harmonie avec ta paume. Révélant un visage de porcelaine, marqué à l’œil d’une balafre qui, depuis le temps, s’était amoindrie.

- Plus réaliste qu’un Henge hein ?

Rire jaune, tu n’avais toujours pas digéré ta condition post traumatique, mais tentait tant bien que mal de t’accrocher au peu d’humour qu’il te restait afin de survoler la situation. N’ayant nulle envie de te noyer dans les remords, tu observes la professeure s’exécuter, démontrer ses talents de manipulatrice Doton – qui lui avaient d’ailleurs valu une place spécialisée à l’Académie –.

Beaucoup des techniques proposées te semblaient intéressantes… Même toutes. Mais la raison devait primer sur la gourmandise, et un choix devait être opéré. Ambitieuse, tu choisis ce qui semble le moins à ta portée ; Une technique offensive, pure et dure.

- J’aimerai bien tenter le javelot.

Instinctivement, tes yeux retombent vers tes mains, qui tentaient déjà de reproduire les mudras analysés. Loup coq cheval. Loup coq cheval. Loup coq cheval. Un trio assez facile en exécution basique, mais l’accès au chakra et a la partie technique était un tout autre problème.

Ton visage se relève, plein de curiosité. Y’avait-il une meilleure manière d’apprendre que de simplement répéter répéter répéter. Chez toi la redondance donnait rarement quelque chose, alors tu étais toute ouïe d’entendre d’autres issues possibles.

_________________
Shiroi Kujaku — I am blooming from the wound where I once bled
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2234-le-paon-blanc https://www.ascentofshinobi.com/t3335-byakuren-yume-le-paon-blanc
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Un regard lucide [PV Toph | Dojo Jishin] Empty
Mer 3 Avr 2019 - 21:41
La princesse suivit Toph et se sentit suffisamment en sécurité et à l'aise pour retirer son masque. Elle en profita pour faire une blague, rappelant avec une certaine gêne l'épisode de l'examen. Toph devint un peu rouge et s'inclina rapidement.

J'ai sans doute été un peu trop joueuse lors de cet examen, je m'en excuse Yume-hime. Je voulais tester ton sang-froid en situation de stress et étudier ta réaction.

Les excuses étaient sincères. Toph avait réfléchit sur son comportement de l'époque, et elle en avait conclut qu'elle avait été un peu immature par rapport à ce que son poste demandait comme responsabilité. Yume était, à défaut d'une génie dans les arts shinobis, appliquée dans ses observations. Elle était concentrée et cela se voyait. Elle fit son choix.

Toph eut un sourire satisfait. Ce n'était pas sa technique la plus puissante, mais elle avait fait son office autrefois. Et surtout, parmi toutes les possibilités, Yume avait choisie l'offensive. Cela réconfortait Toph dans l'espoir d'en faire une vraie amazone. La chunin remarqua que les mains de la princesse de Tsuchi exécutaient déjà des sceaux. C'étaient les bons, en plus.

Du moins, les bons pour la technique en doton.

Une technique offensive. Parfait. Tu as mémorisé les mudras, c'est un autre bon point. Mais le shoton n'est point le doton, il te faut chercher les mudras correspondants dans ta propre affinité. Exécute les mudras, et essaie de ressentir ce qui cloche. Quelque chose... qui ne semble pas naturel. On parle ici vraiment de sensations. On va ensuite remplacer cet élément par un autre mudras. On va tenter les onze autres constellations par essais erreurs jusqu'au moment où tu te sentes le mieux dans cet enchainement.

C'était la même méthodologie que Toph avait appliquée lors de ses précédents apprentissages shoton - à chaque fois cela avait été des murs étrangement. Cela faisait bizarre à la Hyûga d'apprendre désormais un javelot. Elle jeta un coup d'oeil de son Byakugan dans la cage d'escalier central. Personne ne les épiait ni ne les écoutait. Elle reprit alors.

Une fois la chaine de mudras trouvée, on pourra passer à la première vrai tentative de transitionner cette technique en shoton. Le premier essai sera sans doute un échec - ce t'en soucie guère. J'ai mis au point moi-même une vingtaine de techniques, et j'ai du subir au moins une centaine d'échecs. L'important est pas de ne pas tomber - c'est pure fantaisie - mais de se relever rapidement. Bien, commençons.

Elle sortit une chaise en pierre et s'assit dessus. Elle partagea son attention entre observer les flux de chakra internes de Yume et continuer de surveiller les alentours. Le secret de Yume serait bien gardé en ces lieux. Une maitresse Hyûga y veillait !

_________________
Un regard lucide [PV Toph | Dojo Jishin] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Byakuren Yume
Byakuren Yume

Un regard lucide [PV Toph | Dojo Jishin] Empty
Mer 19 Juin 2019 - 11:26
Un regard lucide
Ft Hyûga Toph

Keep your face to the sunshine and you cannot see a shadow.


La rougeur qui se répandit sur les joues de la jeune Hyuga te confortèrent dans l'idée que ta remarque était peut-être un peu trop piquante. Elle s'était excusée derechef là où tu aurais dû être la première à le faire. Peut-être avait-elle joué de ta situation, mais tu avais fait bien pire avec son cœur. Des larmes inavouées et masquées que tu n'osais ré-évoquer, par crainte de faire ressortir des plaies un peu trop récentes. Seul ton buste oscille, accompagné d'une voix légèrement étouffée (tu n'étais pas de ceux qui parlaient forts, il fallait tendre l'oreille pour bien te comprendre) :

- Non non, pas d'excuses ni d'honorifiques entre nous, je n'ai de princier plus que le passé.

Amère révélation ; mais aussi une forme de délivrance. Tu voulais garder cette neutralité qui te liait aux shinobis sous ta nouvelle identité. Et ton choix d'avoir montré un visage démasquée à une jeune héritière de clan n'était pas anodin. De part son statut, elle devrait probablement comprendre ta requête et toute son ampleur. Toph était une princesse qui faisait parler d'elle jusque dans les Hautes Cours. Son... caractère lui avait valu quelques rumeurs et quelques afflictions. Les nobles n'aimaient qu'on remette en cause leur autorité, ou leurs traditions, ce qu'adorait faire la jeune shinobi qui te faisait face. Rien que la création de son propre Dojo avait fait crisser des dents ceux qui la voyaient déjà comme guère plus qu'un bon parti malgré son jeune âge. Soupir interne.

Après de multiples explications, ton regard plongea vers tes paumes ; celles-ci avaient stoppé de répéter frénétiquement les mudras. Crispées d'avoir à interpréter, de rendre unique une incantation. Avoir un modèle à ne pas suivre s'avérait être autant compliqué que de ne partir de rien, surtout quand ton pouvoir était un capricieux qui n'obéissait qu'à tes élans de cœur.

Loup. Coq. Cheval.

La férocité, l'envol, la constance.
Lequel des trois, si ce n'est les trois, n'avait pas sa place ici ?

Le cristal avait des propriétés multiples, mais n'était pas bien différent de son affinité originelle ; Le Doton. Le changement ne devait donc pas être radical, mais subtil. Subtil, mais évident ; Ton regard s'illumine quand il comprend que la réponse était aussi simple qu'intuitive. Le cristal avait une beauté naturelle et transparente ; Sa brillance attirait le regard, corrompait même les âmes les plus avides. Un pouvoir superficiel ; clinquant.

Dragon. Coq. Cheval.

A cet instant, un léger éclair brillant fut projeté avec une telle vigueur qu'elle coupa légèrement tes doigts. Le sol était désormais pourfendu d'une infime couche cristallisée mais qui était loin d'avoir la forme et la consistance escomptée.

Ton regard se lève vers Toph. Elle avait parlé de centaines d'échecs, et tu espérais simplement qu'elle aurait la patience d'écouler les tiens malgré ses compétences actuelles.


_________________
Shiroi Kujaku — I am blooming from the wound where I once bled
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2234-le-paon-blanc https://www.ascentofshinobi.com/t3335-byakuren-yume-le-paon-blanc

Un regard lucide [PV Toph | Dojo Jishin]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Quartiers désolés
Sauter vers: