Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Don — [KAGEROU AZUMA]

Yaoguaï Sae
Yaoguaï Sae

Don — [KAGEROU AZUMA] Empty
Dim 31 Mar 2019 - 23:13
Un parchemin qui ne me servait à rien. Marionnettiste ! J’avais une tête à jouer avec des poupées grandeur nature ? Non, j’étais une combattante et non une enfant. Ne sachant pas trop quoi en faire, j’avais décidé de me rendre à l’Académie Hashira. Peut-être que là-bas il trouverait une solution ? D’un pas nonchalant, je me rendais vers l’imposant bâtiment qui était le bastion de la cité militaire du pays de la Terre étant donné que les bureaux du Tsuchikage se trouvaient à l’étage. Il y avait également les laboratoires qui servaient pour les expériences du Directeur de l’Académie, Borukan Muramasa. Pour une fois, je n’allais pas avoir besoin d’y aller. Depuis notre mission conjointe, je n’avais plus remis les pieds dans ces pièces aux blancs immaculés.

J’arrivais devant les portes imposantes des lieux et poussaient ces dernières sans aucune difficulté apparente. Je marchais d’un pas lent, saluant l’accueil. Je me dirigeais vers la partie « académie » du bâtiment et je saluais le bureau qui s’occupait de tâches administratives pour les apprentis Shinobis et Genins. Il y avait deux personnes assisses en train de remplir de la paperasse. Leur travail devait être horriblement ennuyant. On me demandait ce pourquoi j’étais venue et en quoi on pouvait me rendre service. Quelle amabilité ! Je sortais de ma poche le rouleau où était inscrit un jutsu à l’intérieur de ce dernier. La technique consistait à pouvoir enduire de poison une des armes d’une marionnette. N’ayant pas une grande connaissance dans le domaine du Fuuinjutsu, je dirais que le sceau sur le parchemin renferme un poison en son sein.

« Je suis venue pour faire don de mon parchemin qui pourrait aider un marionnettiste. Ne connaissant pas de marionnettiste, je me suis dit que vous pourriez en trouver un et le lui donner ? » Disais-je à la femme.
« Oh ! C’est fort généreux de votre part. Vous souhaitez en retirer combien ? » Me demandait l’homme.
« Rien du tout, j’ai dit que j’en faisais don. » Mes mâchoires se contractaient légèrement.
« Très bien, vous êtes sûre de votre choix ? » Cette fois-ci la femme prenait la parole.
« Oui. » Disais-je en tendant le parchemin.

J’avais fait ma bonne action de la journée. Maintenant, je laissais à l’administration le soin de trouver quelqu’un manipulant les marionnettes, dans ce don je ferai certainement un heureux ou une heureuse. Cela m’importait peu dans la mesure où ce parchemin m’était inutile, alors au lieu de le laisser prendre la poussière autant le transmettre. J’aurais pu le vendre et en tirer quelques ryôs, mais on avait fait preuve de générosité avec moi, alors je pouvais en faire de même. Le Karma est une chose importante à entretenir.

Une fois dehors, je m'asseyais sur l'un des bancs se trouvant devant la façade de l'Académie et j'observais le ciel. Combien de temps allait durer ce moment ? Aucune idée.

___________________________________________

Je donne ce rouleau à Kagerou Azuma, ne le connaissant pas dans le RP je donne le rouleau à l'Académie qui doit trouver un marionnettiste dans ses rangs et le lui donner gratuitement. Il n'aura plus qu'à aller le chercher à l'Académie.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4957-yaoguai-sae-en-cours https://www.ascentofshinobi.com/t4860-equipe-7-iwa https://www.ascentofshinobi.com/t5120-yaoguai-sae-carnet#40210 https://www.ascentofshinobi.com/u878
Kagerou Azuma
Kagerou Azuma

Don — [KAGEROU AZUMA] Empty
Sam 13 Avr 2019 - 15:24

Il n’est pas fréquent de recevoir une convocation à l’Académie d’Iwa. Une mission pourquoi pas ! mais une convocation ! D’ordinaire, c’est plutôt une mauvaise nouvelle. Ce genre de document est là pour rappeler à l’ordre un individu ayant mal agi, ou un élève n’ayant pas rendu ses devoirs dans les temps. N’étant plus un élève, Azuma a-t-il fauté quelque part ?
Ce pourrait être le voleur qu’il a malencontreusement éliminé sans la moindre hésitation il y a peu … . Ou encore ce risque d’incendie qu’il a failli déclencher la semaine dernière dans la bibliothèque du Village ! Est-ce que ce serait le tapage nocturne qu’il occasionne en travaillant sur ses marionnettes, malgré les remarques et supplications de ses voisins ? Quoi qu’il en soit, c’est une réaction excessive ! Qui n’a jamais fait d’erreur au point de détruire un quartier ou deux ?!

Bref, c’est d’un pas nonchalant et peu intéressant que le Kagerou se rend au bâtiment, dont le teint blanc détonne dans ce paysage de pierres. Il a quitté cet établissement il y a moins de trois mois, et voilà qu’il est condamné à y retourner ! Ca n’augure rien de bon … . Pénétrant les lieux, ses yeux se baladent à droite et à gauche, à la recherche d’un visage familier ou d’un intérêt particulier. Mais rien ; cet endroit lui est aussi sympathique qu’un cimetière une nuit d’Halloween. Décidément, le plus tôt arrivé, le plus vite reparti !
C’est après beaucoup d’hésitation qu’il se décide à s’adresser à l’accueil. La femme au chignon gris et aux lunettes tyranniques prend la convocation, du haut de son mètre quatre-ving dix appuyé de chaussures à talons, et redresse à avec ses ongles pointus dans les griffes d’un dragon ses lunettes toujours plus maléfiques. Un sourcil relevé montre la surprise et l’agacement ; puis la tête oscille pour une moue de révélation, et sa voix hautaine révèle la découverte.

_ Ha ! Vous êtes celui qu’on a sélectionné pour ce cas … . Et bien … . Premier étage, troisième porte à droite, Bureau des Techniques.
Merci …

Le remerciement n’est pas vraiment sincère … . Azuma a bien remarqué la petite pincée de mépris dans le « hé bien ». Genre de chose qu’il balaye d’un revers de main dans ce genre de cas. Mais ici, la situation étant suffisamment pressante et inquiétante, il n’avait pas besoin de ça en plus ! Et puis, c’était quoi cette histoire ?? Une sélection ?? Pour un cas ? Ca veut dire quoi : on rétrograde au hasard un mec pour connaître le ressentiment social ? On lui donne une mission crade afin qu’il devienne un bouc émissaire idéal ? Et puis c’est quoi cette histoire de Bureau des Techniques, ca existe ?!

Pas vraiment le temps de se poser plus de questions. La situation est tellement frustrante sous bien des aspects que le jeune homme est déjà devant le bureau où il est attendu. Tout d’un coup ses questions se taisent, car une plus grande émerge de sa petite cervelle : va-t-il enfin savoir ce qu’on lui veut ?! Ce n’est de toute évidence pas en lien avec les éventuels problèmes de voisinage, ni avec ses actions passées. S’il s’agit d’une technique, peut-il s’agit d’une contribution à un test ? Qu’a-t-il de particulier que justifie ce choix ?
Passons. A force de se poser des questions sans fin, il est finalement resté trois bonnes minutes devant cette porte sans rien faire, rapidement remarqué par les membres du personnel surpris de toujours le voir plus place. Se raclant la gorge, le grand garçon à chevelure rousse fait le choix de toquer à la porte, et d’entrer aussitôt.

_ Ha bien ! Vous êtes celui qu’on a convoqué pour le parchemin, c’est ça ?
Le … parchemin ?
_ Oui. Celui qu’on nous a confié il y a peu. On en a fait don à l’Académie, avec pour charge de l’attribuer à quelqu’un avec les bonnes capacités.
Les bonnes capacités ?
_ Alors … il faut que je le retrouve … c’est pas souvent qu’un Ninja fait cadeau gratuitement d’un élément qu’il a trouvé !
Cadeau ?
_ Bon c’est fini, maintenant ! J’ai demandé un shinobi, pas une chèvre !!

Bon, effectivement, stop les réactions en décalé. Le regard encore hagard, incertain de comprendre la situation, Azuma reste silencieux pendant qu’on lui explique de quoi il retourne. Un parchemin avec une technique réservée aux marionnettistes. D’après son analyse, une capacité d’engourdissement par poison. Une stratégie classique sur les marionnettes de combat. Pourquoi le Kagerou ? Il est présentement le seul marionnettiste du Village en action. Bref, c’est plus une question de hasard ou de chance … . Un autre serait dans les parages que le marionnettiste l’aurait manqué ! Mais l’important n’est pas là. S’agissant d’un don, une simple signature suffit à récupérer l’objet et à en faire l’usage qu’il convient. Appliquant son empreinte au bas du contrat de rétrocession, le Genin reste silencieux et s’empare de l’objet avant de remercier l’individu et de quitter les lieux.

Dans sa longue descente des escaliers qui le mènent au rez-de-chaussée – et dehors par la suite, évidemment ; le jeune combattant de la Roche s’interroge. Qui est donc son mystérieux bienfaiteur ? …

_________________
Don — [KAGEROU AZUMA] Pnj_fe11
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5964-kagerou-azuma-simply

Don — [KAGEROU AZUMA]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Académie Hashira
Sauter vers: