Soutenez le forum !
1234
Partagez

[Chapitre 1 - Solo] Le retour chez moi.

Asaara Kō
Asaara Kō

[Chapitre 1 - Solo] Le retour chez moi. Empty
Lun 1 Avr 2019 - 20:05




[CHAPITRE 1 - SOLO] LE RETOUR CHEZ MOI.
Kaze no Kuni Pays du Vent

Ce fût un très long voyage, mais que j'ai réellement apprécié faire. Vous savez, pour un homme comme moi qui n'a jamais eu l'occasion de voir d'autres paysages que du sable, c'était un bonheur. Que ce soit Iwa, Hayashi ou Hi, je dois dire que mes envies de voir des paysages différents ont été totalement comblés. Je n'ai pas à me plaindre de ce côté, mais par contre, tout ce que j'ai vu autour m'a totalement déçu. Le village caché de la Roche pour commencer, un système qui me sort totalement pas les yeux et les shinobis que pouvais-je en dire ? Ils sont ridicules à défendre leur village comme-ci c'était leur mère. Comment pouvaient-ils tous acceptés d'être manipulés par des Daimyô qui ne pense qu'au pouvoir et l'argent ? Est-ce qu'ils sont au courant qu'ils ne sont là que pour servir et accomplir et non pas pour penser par eux-mêmes ? Se faire la guerre pour des bouts de terrains et des désaccords ? Je n'arrive pas à comprendre le principe. Surtout, je n'arrive pas à comprendre comment autant d'utilisateurs de Ninjutsu se laisse berné par tout ça.

Sauf que j'y ai fait une rencontre plus qu'intéressante là-bas, je m'y suis fait un ami. J'ai rarement été aussi proche avec quelqu'un, mise à part peut-être... lui. Dans tous les cas, cette rencontre m'a changé la vie. Genkû m'a montré que je n'étais pas le seul à penser comme ça, que je n'étais pas le seul à vouloir partir aussi rapidement que j'étais arrivé. Grâce à lui, j'ai pu partir du village sans problème et ainsi faire partie de Tsukimono. Une organisation créé avec des membres tout aussi puissant qu'intéressant. Des idéaux totalement différents des shinobis lambda du monde. J'ai beaucoup discuté avec Honma, qui m'a permis de totalement comprendre que je n'étais pas à ma place dans ce monde. Alors je n'ai aucun regret de mon choix et je pense que je vais accomplir de grandes choses dans le futur.

Je suis également heureux d'une autre rencontre à laquelle je n'y pensais pas. Tomoe, une jeune femme imprévisible avec qui nous formons un duo plutôt convaincant. Que ce soit mon sable ou ses explosions, nous arrivons à combiner si facilement. En fait, nous nous entendons comme un frère et une sœur qui veulent casser la baraque et je dois avouer que c'est vraiment très plaisant à vivre. Elle a eu un proposition très intéressante par le Daimyô de Hi no Kuni et je dois avouer qu'à sa place je ne saurais pas quoi faire. Dans les deux cas, je la soutiendrais et mes pensées iront pour elle.

Maintenant, je dois penser à d'autres choses, je dois penser à moi et mon futur et c'est pour cela que je me hâte dans l'ancien camp où j'habitais la plupart du temps avec mes parents. Là-bas tout le monde me connait et je serais totalement accepté. Je sais que je pourrais y séjourner autant de temps que je le souhaite, c'est d'ici que je vais envoyer une lettre à Tomoe pour lui dire où me contacter et c'est d'ici que je partirais à la recherche d'une des créatures les plus connues ici, la plus dangereuse des vipères à cornes. Quand je reviendrais à Hayashi, plus personne ne me reconnaîtra, je serais un homme nouveau.

...

C'est après quelques heures que j'arrive enfin là où je le voulais. Sans que je n'ai le temps de saluer qui que ce soit, je me retrouve avec la plupart des membres du camp me souhaitant un bon retour parmi eux. Beaucoup me pose des questions sur mon voyage, ce que je suis devenu. D'autres s'interroge sur l'énorme cicatrice que j'ai sur le torse et encore d'autres me demande si je suis devenu riche. Je souris en voyant autant de personnes heureuses de me revoir et leur propose de se regrouper dans une heure pour que je leur parle de tout. Avant ça, je dois retourner dans la tente de mes parents pour poser mes affaires et régler quelques trucs.

C'est à ce moment que je décide d'écrire une lettre pour Tomoe, lui faire signaler où elle peut me contacter si elle le souhaite. Je me repose un petit peu avant de sortir pour enfin raconter tout ce qu'il s'est passé dans ma vie à mes connaissances de toujours. Ici, nous sommes une seconde famille et je sais que je peux parler d'à peu près tout en cachant bien évidemment les informations les plus secrètes sur Tsukimono.



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4840-asaana-ko-un-enfant-du-desert-termine#37639

[Chapitre 1 - Solo] Le retour chez moi.

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Kaze no Kuni, Pays du Vent
Sauter vers: