Soutenez le forum !
1234
Partagez

Ch4: Epeiste et Hyûga [H.Toph]

Hyûga Mashiro
Hyûga Mashiro

Ch4: Epeiste et Hyûga [H.Toph] Empty
Mar 2 Avr 2019 - 11:09
Epeiste et Hyûga


Sa soeur finalement parti, le jeune homme retira de ses cheveux la barrette rose que cette dernière lui avait mise pour le taquiner. Il n'était plus qu'à quelques mètres du dojo Jishin. Depuis plusieurs semaines le jeune Hyûga s'interrogeait quand à la voie qu'il suivait, s'écarter du Juken de base pour former son propre style à l'épée. De plus en plus de ninjas de la nouvelle génération s'aventurait hors du sentier bien entretenu que le clan proposait ou plutôt encourageait à suivre. En ce qui concerne Mashiro, il stagnait et n'avait à son actif aucun fait glorieux à proposer. Il regarda son katana, Shigure; était-ce donc là que leurs chemin devait se séparer ? Cela n'était pas encore dit, mais une chose est sûr : le ninja Hyûga Mashiro continuera d'avancer même si pour ça il devait se séparer de son épée et revenir à un style plus traditionnel. Celle qui se tenait dans le dojo n'était autre que Hyûga Toph, représentante du clan; certains anciens du village avait du mal avec ces de "jeunes inexpérimentés"; néanmoins ses qualités en tant que combattante était indéniable pour le clan et cela en dépit de son jeune âge.

La première chose qui surprit Mashiro lorsqu'il finit par entrer était l'organisation du dojo, qui se trouvait sous terre. Il regarda son épée, il n'était pas dit qu'il pourrait apprendre quelque chose de sa visite, ni qu'à la fin de son entretien il souhaiterait poursuivre dans sa voie; mais quelque chose en lui le forçait à espérer. Ce chemin qu'il avait décidé de parcourir seul, il n'était pas prêt à l'abandonner.

- Hyûga Toph... Est-ce que mon Shigure Souen mérite d'exister, as tu la réponse à ce genre de question? se demanda-t-il continuant de descendre les escaliers.

Il trouva sans peine où se trouvait l'objet de sa visite; qu'il eut la chance de trouver disponible de si bon matin. C'était une bonne nouvelle déjà en sois. Comme le voulu son éducation, il se présenta en premier inclinant légèrement la tête en signe de respect, tout en prononçant ces quelques mots.

- Je suis Hyûga Mashiro, merci de prendre le temps de m’accueillir dans votre dojo. Il prit une légère pause pour relever la tête et confirmer ce qu'il semblait avoir vu ainsi que certaines rumeurs du village, elle utilisait aussi une épée; en tant que Hyûga ! La grippe qu'il avait sur son épée, qu'il avait gardé en main tout le chemin, se resserra. Toph-san; ce katana est mon compagnon depuis presque une dizaine d'année, néanmoins ce chemin que nous avons parcouru ensemble... Beaucoup de gens dans le clan n'y voient là qu'une voie sans issue. C'est la raison de ma visite aujourd'hui, Toph-san, vous aussi vous êtes une épéiste. Je viens vous demander votre aide, ce qui me bloque en ce moment, je vous en prie, aidez moi à le lacérer. Il avait parlé avec beaucoup plus d'émotion que son éducation l'admettait, il ne s'en rendit lui même compte qu'en voyant à quel point il avait resserré son épée. Un homme ne devrait pas étaler aussi facilement ses émotions pensait-il. Mais une fois arrivé aussi loin, il ne pouvait plus s’arrêter. Aidez Shigure et moi à trancher cet obstacle !
lumos maxima


Notes: Tu peux faire légèrement interagir Mashiro si ça peut faciliter ton entrée dans le rp
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6002-hyuga-mashiro-ce-qu-il-y-a-derriere-le-blanc-du-byakugan
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Ch4: Epeiste et Hyûga [H.Toph] Empty
Mar 2 Avr 2019 - 11:53
Toph était agenouillée dans son dojo. Les yeux fermés, elle méditait avec son Byakugan. Elle essayait de combiner certains aspect samourai avec son don clanique. Ce n'était pas aussi aisé que cela en avait l'air, mais elle était sur une bonne voie et se promettait bientôt une tripotée de techniques usant du meilleurs des deux mondes. Ce fut sans problème qu'elle aperçut le nouveau visiteur arriver par les jardins du domaine.

Alors qu'il s'approchait, elle lui dit.

Entre, jeune Hyûga.

Puis elle lui porta toute son attention et ouvrir les yeux. Son Byakugan était activé. Toph écouta attentivement la requête de son cousin. Une requête pertinente - et qui faisait du sens. Historiquement, le bukijutsu Hyûga avait été mal considéré par les traditionnalistes. Avec Toph, l'équilibre était en train de changer, et Mashiro faisait partie d'une vague de Hyûga qui se révêlaient intéressés par utiliser leurs dons avec un sabre. Il y en aurait d'autres, et cela réchauffait le coeur de la chunin. Toujours agenouillée, elle répondit simplement.

Mashiro-san, un katana est l'extension de ta main. Tout ce que tu peux projeter et bloquer avec, tu peux le faire avec ton sabre.

Elle se leva. A sa taille elle avait quatre armes. D'un côté, son daisho. Des outils de morts, des lames tranchantes et de bonnes factures. De l'autre côté, deux sabres de bois d'entrainements. A ne pas sous-estimer - un bon coup avec un de ces sabres pouvait briser un crâne. Néanmoins, il était nettement plus difficile d'avoir un accident avec une telle arme d'entrainement, et c'était bien là tout l'avantage. Toph, debout, ne faisait qu'un mètre quarante six et n'était pas bien menaçante aux premiers abords.

Le taijutsu est plus instinctif, et donc avec une plus grande rapidité d'exécution pour utiliser notre affinité avec le chakra brute. Néanmoins, un sabre - ou toute arme pointue en réalité - dispose de son propre avantage. Un sabre coupe et tranche. Un sabre dévie et transperce. Si utiliser le Juken est sensé, s'en contenter ne l'est pas. Il n'y a de rencontres et d'évolutions qu'avec des gens et des styles différents. Sans Bukijutsu Hyûga, le Taijutsu stagnera dans une vase perpétuelle. L'inverse est vrai. Traditions et innovations doivent marcher ensemble. C'est de cette inertie que j'essaie d'extirper le clan.

Toph avait dégainé son sabre de bois. Un outil parfait pour l'entrainement, tout en étant toujours capable de briser un bras ou de parer un coup au besoin. Elle fit quelques mouvements. Des moulinets pour s'échauffer - la chaleur naissait déjà dans ses bras.

Ma première leçon, Mashiro-san, est la suivante. Tu parles de trancher avec ton sabre. Tu te trompes. Le sabre Hyûga doit TRANSPERCER.

Et Toph enchaina une combinaison d'attaques de son boken de bois en direction du genin. Seize attaques, chacune visant un de ses tenketsus et pourtant, chaque coup s'était arrêté avant de toucher son jeune cousin. Toph maitrisait désormais son sabre à un stade correct et pouvait se permettre ce genre de démonstration. Elle allait tout de même fermer un de ses tenketsus pour que Mashiro se rende compte des possibilités, et du résultat de la technique.

Spoiler:
 
La technique prit fin, et Toph s'arrêta. Elle leva son sabre en direction du Byakugan de son visiteur et éjecta des petites quantité de chakra de la pointe de l'arme en bois.

Ejecte du chakra dans ton sabre lors de l'estoc. Si tu touches un tenketsu, tu le fermeras comme pour le Juken classique. Tu peux utiliser ton sabre pour tenter cette première étape.

Et Toph, toujours le Byakugan activa, observait ce qu'il ferait et tenterait.

_________________
Ch4: Epeiste et Hyûga [H.Toph] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Hyûga Mashiro
Hyûga Mashiro

Ch4: Epeiste et Hyûga [H.Toph] Empty
Mar 2 Avr 2019 - 13:00
Epeiste et Hyûga


Combien de temps s'était-il écoulé depuis qu'il avait finit sa phrase ? Combien de temps avait-elle mise à lui répondre? En réalité, la représentante du clan Hyûga avait répondu simplement, comme si on lui demandait l'heure. Mais dans l'esprit de Mashiro une éternité sembla s'écouler, ainsi avide de savoir, sa respiration se coupa presque tant il agrippait avec force aux paroles de son nouveau sensei.

Tout ce que je peux projeter et bloquer avec ma main, je peux le reproduire avec mon épée? Deux secondes, elle ne veut quand même pas dire que ...

Comme Toph se levait, il sortit de ses pensées pour ne pas perdre un seul instant de ce précieux entretien. Il écouta la jeune fille, son corps entier d'ailleurs semblait en faire de même, comme s'il souhaitait assimiler l'esprit même de la personne en face de lui. Ce chemin sur lequel il était, elle semblait l'avoir déjà parcouru. Son ambition était même plus grande, cette Toph, elle souhaitait vraiment extirper le clan de son inertie avec sa propre résolution ? S'il n'était pas aussi concentré, un rire nerveux aurait parcouru le corps du jeune homme tant il était impressionné. Ca arrive, le style unique de Toph pensa-t-il lorsqu'il la vit s'échauffer. Sous une tension extrême les prochaines paroles de son sensei lui fit l'effet d'un coup de tonnerre qui lui tombait sur la tête. Son dos se mit à trembler nerveusement alors que son visage cette fois-ci ne put qu'afficher un sourire mêler d'ébahissement, de curiosité et d'excitation.

Ma première leçon, Mashiro-san, est la suivante. Tu parles de trancher avec ton sabre. Tu te trompes. Le sabre Hyûga doit TRANSPERCER.

Transpercer ? Elle vient de dire transpercer ? Elle ne... Elle n'était quand même pas sérieuse tout à l'heure? C'est pas bon, je vais tout louper si je ne l'active pas maintenant.... Byakugan !

Il observa attentivement la série de coups, pas le temps de ressentir d'émotions ou d'être impressionné, il fallait voir et retenir le maximum de détails Lorsqu'elle eut finit, le jeune homme mit quelques secondes avant de repasser dans un état d'esprit moins tendu. Il avait bien fait d'activer le Byakugan, il fallait le voir pour le croire, chacun des coups d'estocs transportait jusqu'à la pointe le Chakra de son propriétaire.Avant tout, il utilisa son Byakugan actif pour s'assurer de quelque chose, l'un des Tenketsu sur sa poitrine c'était bel et bien fermé...

Hoy! Elle était vraiment sérieuse !

Comme pour confirmer ses pensées, la jeune fille reprit, comme pour le Juken classique hein... Intéressant. Recevant la permission, Mashiro dégaina finalement son Katana, de ce qu'il avait pu observer, en effet le principe de base était le même néanmoins... Ejecter du Chakra par la pointe de son épée de façon aussi régulière, durant seize coups sans ralentir... De toute façon il préférait de loin la pratique à la réflexion, il ajusterait au besoin. Il commença en pointant son épée vers le sol, faisant simplement circuler son chakra le long de son bras jusqu'à la pointe de l'épée avant de l'éjecter de la façon la plus précise possible, comme s'il souhaitait frapper un Tenketsu. Le résultat lui parut satisfaisant, toutefois, il avait remarqué quelque chose, lorsque le Chakra circulait dans l'épée la vitesse de celle-ci n'avait rien à voir avec celle qu'elle avait dans le corps de Mashiro.

Je vois, ne pas me laisser surprendre par la différence de vitesse et comme si frappais avec mes doigts, relâcher le Chakra dans un Tenketsu de l'adversaire. Essayons d'abord de donner trois coups comme ça ! Relâcher le Chakra lorsqu'il arrive au bout de l'épée, garder la même précision que lorsque je frappe avec un doigt quand je relâche mon Chakra ne pas me laisser surprendre par la vitesse.

Assuré son corps, bougea tout seul, tentant d'imiter l'image qu'il avait vu. Il frappa donc, il fut à peu près satisfait du premier coup qu'il donna... quand aux deux autres... Il fit une grimace, il avait l'impression d'avoir ralenti ou de ne pas avoir le même temps de réaction entre chaque coup, de plus son épée ne semblait pas frapper réellement où il le souhaitait.

Sensei ! Ce mot sorti de sa bouche avant qu'il ne s'en rendit compte lui même. Comment-est ce que vous gardez le rythme lors de cet enchaînement ? Avec les mains, je ne sais pas trop comment dire, ça a l'air plus fluide. Il y a quelque chose que je fais mal ?
lumos maxima


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6002-hyuga-mashiro-ce-qu-il-y-a-derriere-le-blanc-du-byakugan
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Ch4: Epeiste et Hyûga [H.Toph] Empty
Mar 2 Avr 2019 - 20:30
Toph était une professeur patiente. Elle observait son disciple du jour avec attention tandis qu'il faisait passer le chakra dans sa lame et qu'il l'expulsait via la pointe et l'estoc. C'était un bon début.

Il prenait du temps pour son émission de chakra. Trop, dans l'idée de Toph. Beaucoup trop. Mais elle avait déjà de l'expérience en la matière, et elle ne devait pas en vouloir à son élève du jour d'en avoir moins à sa disposition. Il venait pour apprendre, après tout. Elle avait mis des mois à mettre ce système au point, c'était normal de ne pas réussir du premier coup. Enfin, sauf si c'était un prodige caché du clan.

Si tu tiens à faire dans le chirurgical, autant devenir eisenin et te battre avec des scalpels.

La remarque était partie malgré Toph. Un peu trop brutalement. Un peu trop méchante. Elle se mordit les lèvres. Elle se devait de lui expliquer un peu en détail ce qui n'avait pas été. En soi, fondamentalement, il avait fait un bon début. Mais il y avait trop de contrôle, de domination de chakra. Il devait laisser vivre cette force de la nature sans chercher à la tempérer.

C'est un bon début, mais tu régules trop la sortie de ta lame. A force de trop chercher le contrôle, tu perds la force. Sort une impulsion vive, puissante mais brève. Peut importe la précision - la perfection est l'ennemi du bien. Chercher à trop bien faire te fait perdre de vue l'important - bloquer le tenketsu adverse, et le tranperçer, au passage.

Car oui, transperçer son adversaire était aussi important que de bloquer son tenketsu. C'était un des principaux atouts de la technique. Elle cumulait le meilleur des deux mondes. Les dégâts externes du kenjutsu avec les capacités internes du Juken. Evidemment, ce faisant, elle perdait un tout petit peu dans l'un comme dans l'autre. Mais l'hybride des deux était bigrement intéressant.

Expulse le chakra le temps d'une expiration rapide. Si tu fais comme cela, tu verras qu'enchainer les impulsions de chakra sera nettement plus faciles.

Toph refit la démonstration à Mashiro plusieurs fois, histoire qu'il ait une bonne référence de comparaison.

_________________
Ch4: Epeiste et Hyûga [H.Toph] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Hyûga Mashiro
Hyûga Mashiro

Ch4: Epeiste et Hyûga [H.Toph] Empty
Mer 3 Avr 2019 - 13:03
Epeiste et Hyûga


Le jeune homme secouait légèrement son épée pour retrouver ses sensations habituel tout en parlant. Lorsqu'il eut finit sa phrase, il s'immobilisa à nouveau attendant le verdict de celle qui l'aiderait à triompher de l'obstacle en face de lui. Sa réponse fut franche et sans détour, lui permettant d'identifier rapidement une des lacunes de sa démonstration. Brutal? Méchante? Qui se souciait de ça ? Elle venait en quelques seconde à peine de donner un objectif et un futur à Shigure; quelque chose comme un commentaire un peu froid; il n'y fit même pas attention. Une image de lui troquant Shigure contre un scalpel lui traversa néanmoins l'esprit; horrible. Cet image disparut aussi vite qu'elle était arrivé, permettant à Mashiro de se concentrer sur la suite des paroles de Toph.

Les explications qui suivirent furent précieuses, le défaut "perfectionniste" qu'il avait mis dans son dossier ninja était bel et bien un handicap. Maintenant qu'il y pensait, il avait lui aussi remarqué que sa courbe de progression avait toujours été un peu plus lente que celles de ces congénères et ce malgré son intelligence et sa faculté d'analyse. La bonne nouvelle était qu'il pouvait maintenant se focaliser sur le point qui lui faisait défaut plutôt que d'essayer d'analyser l'ensemble. Ainsi lorsque Toph lui refit une démonstration, il se concentra sur ce point là, se concentrant sur le flux de chakra émanant de sa sensei cela lui paraissait maintenant évident, même un enfant venant d'éveiller son oeil pouvait voir la différence gigantesque entre les coups que portaient Toph et ceux de Mashiro. La différence de niveau jouait certes un rôle, mais, une grande partie de la vélocité du flux que perdait Mashiro provenait en effet du moment où le Chakra traversait l'épée.

Relax, relax; se répétait-il lorsque vint son tour. Il l'avait bien vu, le chakra devait couler; voir se déverser dans l'épée. Maintenant qu'il savait sur quoi se concentrer, sa capacité à s'autoévaluer augmenta légèrement, ainsi après quelques essais, il n'eut pas à déranger Toph pour être lui même insatisfait de ce qu'il produisait. Inconsciemment, son cerveau le bridait toujours et plus il s'agaçait, moins le flot semblait naturel, plus il perdait de précision et même son mouvement en pâtissait. Alors il essayait à nouveau de recontrôler le tout, retournant à la case départ.

Bordel, ça commence à devenir ridicule. Je suis simplement entrain de lui faire perdre son temps. De toute façon quitte à perdre en précision, je devrais juste me lancer à fond et maîtriser ne serait-ce que cet aspect, je tenterai ensuite de régler ce soucis avec la précision.

Il souffla fortement, bien décidé à ne plus se retenir cette fois, il plaça l'épée au niveau de sa taille et comme si quelque chose venait de se déclencher en lui après cette décision, instinctivement cette fois-ci c'est son corps entier qui se déplaça. Chose qu'il n'avait pas faite avant, il fit un pas en avant bien plus long et la sensation qui en résultat fut inédite. Il eut l'impression que son katana lui même le prenait par la main pour le tirer vers la main. L'impulsion suivit le déplacement, vif et sans hésitation. Un sourire exubérant remplit son visage: Non seulement il était satisfait -selon ses critères- mais en plus c'était de loin le coup le plus précis qu'il avait donné.

Est-ce que j'ai encore trop intellectualiser ce qu'elle m'a dit ? J'ai l'impression d'avoir perdu une dizaine de minutes, alors qu'elle m'avait pourtant donné la solution dès le début...

Il recommença quelques fois, son sourire s'élargissant à chaque fois.

- Hein sensei ? Vous en pensez quoi ? J'ai de super bonnes sensations là !
lumos maxima


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6002-hyuga-mashiro-ce-qu-il-y-a-derriere-le-blanc-du-byakugan
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Ch4: Epeiste et Hyûga [H.Toph] Empty
Mer 3 Avr 2019 - 22:55
Mashiro était motivé. Il ne réussit pas du premier coup à appliquer les conseils de sa supérieure hiérarchique, mais ne baissa pas pour autant les bras. Redoublant d'ardeur, il fit plusieurs test avant d'arriver à atteindre ce qu'elle lui demandait. Il continua encore, et affina le résultat. Toph acquiesça devant la dernière démonstration. Oui, c'était tout à fait cela. Mashiro avait maitrisé en une bonne dizaine de minutes ce qu'il avait fallu des semaines à Toph pour expérimenter, analyser, comprendre. L'avantage d'avoir un précurseur avant soi, sans doute. Elle voyait un lui un excellent potentiel. Il irait loin dans le clan, et dans sa carrière de shinobi.

Si sa frappe commençait à ressembler à quelques choses, il fallait maintenant passer aux choses sérieuses.

Bien, tu as le mouvement de base. J'aimerais maintenant que tu chantes en même temps que de frapper en cascade.

Toph fit une petite démonstration, sans chanter de vraie paroles mais avec des "TA" entonnés selon une musique à la mode. La technique était plus lente que lors de la première démonstration, mais un examen attentif des points d'appuis et des mouvements de Toph pouvait conclure que chaque nouveau mouvement était initié sur un "TA". Il y avait plus qu'un simple sens du rythme à avoir, bien entendu, mais c'était une base pour codifier le caractère fluide d'une technique, et son rythme.

Aujourd'hui, Toph enseignerait cela à son élève.

Le chant en lui-même n'est pas important. Ce qui compte, c'est le rythme. Notre art peut s'apparenter parfois à une danse. Pour t'aider à enchainer les assauts tout en restant stable, il faut que tu dises à voix haute les temps et les mesures de tes estocades. Pour t'aider, je vais frapper dans mes mains.

Et alliant le geste à la parole, Toph se mit à frapper dans ses paumes de manière rythmée et parfaitement espacée. Ce n'était pas un rythme soutenu, non c'était même un petit peu trop lent. Néanmoins, dans la philosophie de la maitresse Jishin il fallait bien commencer quelques part, et le sens du rythme était une compétence qui nécessitait des années de pratiques. Mashiro ne serait pas un maitre danseur en sortant de ce cours - et cela n'en était pas la vocation. Mais il ferait attention au rythme de ses frappes, à l'enchainement de ses katas et de ses mouvements. Il ferait attention à ce que son corps lui murmurait.

Evidemment, dès qu'il y arriverait à cette vitesse-là, Toph accélèrerait un petit peu... et puis davantage. Il fallait tout de même que cet exercice soit compliqué. Sans difficulté il n'y avait point d'apprentissage ! Mais à ce rythme-là, le genin allait bien rapidement apprendre cette technique.

_________________
Ch4: Epeiste et Hyûga [H.Toph] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Hyûga Mashiro
Hyûga Mashiro

Ch4: Epeiste et Hyûga [H.Toph] Empty
Jeu 4 Avr 2019 - 15:40
Epeiste et Hyûga


Le jeune homme poussa un léger soupir de soulagement, satisfait il se frotta le nez gêné comme s'il avait reçu une tonne de compliment- ce n'était absolument pas le cas. Il reprit néanmoins son sérieux immédiatement après, écoutant les consignes qui allait suivre. Sa main droite tremblait d'excitation, il eut l'impression que c'est son épée elle même qui déclenchait le tremblement. La phrase suivante de Toph failli néanmoins briser son sérieux, le jeune homme se reprenant juste à temps pour ne pas décomposer sa mine devant celle qui s'occupait de lui.

Ch... Chanter?! C'est... mon plus gros point faible ! Comment ? Sa soeur n'aurait quand même pas osé ? Il faut que je me calme, ça n'aurait aucun sens... Je ne pense pas que mon timbre de voix l'intéresse particulièrement, peut-être pour le rythme?

La jeune fille fit à nouveau une démonstration, cette fois-ci encore, se basant sur ce point particulier de la technique, le jeune homme observa cette fois se concentrant sur le rythme ainsi que la transition entre les différents mouvements. Suite à la démonstration, elle confirma l'hypothèse du jeune homme, qui encouragé par ses progrès, cette fois-ci était déjà en position lorsque son sensei termina sa phrase. Si le chant n'était pas son point fort, la danse en revanche était tout autre chose. Elle avait de plus choisit une musique la mode, cela facilitait grandement les choses pour le jeune Hyûga.

Le sens du rythme est inné chez moi, ça va être super facile. On ne me surnomme pas l'hirondelle dansante pour rien-même si il n'y a que ma mère qui me surnomme comme ça...

Il attendit que Toph frappe trois fois dans ses mains, pour appréhender le rythme, avant de se mettre en mouvement. Synchronisant les TA aux applaudissements- était-ce vraiment des applaudissements?- de Toph. TA début du coup, silence, TA début du coup, silence TA, début du coup, silence, TA, début du coup, silence, TA, début du coup, silence, TA, début du coup, sil... Il n'eut pas le temps de ramener l'épée avant que la jeune fille frappe des mains encore une fois.

Hein ? Qu'est ce que ça veut dire ? Pourquoi est-ce que je suis aussi essoufflé? C'est parce que je parle en même temps ? Non, j'en ai largement les capacités pulmonaires.

Il analysa rapidement la situation, décidant cette fois de se concentrer sur sa respiration pour voir si quelque chose le dérangeait. Il ne mit pas beaucoup de temps avant de repérer un léger détail, il ne respirait pas à chaque fois au même moment dans le mouvement, ça et le fait qu'il ne respirait que de façon superficielle... Il était tombé dans un piège ridicule, il se concentrait sur son timbre de voix pour ne pas avoir honte et rythmait ses TA avec une voix nasillarde qui était par ailleurs horrible. Il prit une inspiration et recommença,prenant bien soin du timing pour la respiration et d'évidemment aspirer vraiment quitte à faire surgir sa véritable voix.

TA début du coup, silence, TA début du coup, silence TA, début du coup... Il poursuivit ainsi lentement, s'accordant plus sur le rythme que la vitesse mais sembla réussir à s'en sortir. De plus une chose étrange se produisit, son timbre de voix sembla s'arranger, était-ce là sa vrai voix? Personne ne lui avait jamais apprit à chanter, ainsi il chantait toujours avec la voix du haut. Mais lorsqu'il se tourna vers sa sensei, ce n'était évidemment pas sur ça qu'il souhaitait être juger.
lumos maxima

Trivia: Mashiro peut désormais utiliser sa "vrai" voix pour chanter, il est désormais capable de tenir une note.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6002-hyuga-mashiro-ce-qu-il-y-a-derriere-le-blanc-du-byakugan
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Ch4: Epeiste et Hyûga [H.Toph] Empty
Jeu 4 Avr 2019 - 16:52
Toph assista de ses yeux et oreilles médusées à l'éveil d'un talent musical chez son élève. Pour sûr, son rythme s'améliorait sensiblement - signe qu'il comprenait l'essence de la leçon mais également qu'il avait une certaine oreille pour cela. Mais ce qui horrifia le plus Toph, ce fut la note musicale qui sortit. Elle était juste. La leçon se retournait contre Toph qui du assister, impuissante, à l'évolution musicale d'un membre de son clan.

Elle avait vu bien des horreurs dans sa vie. Et celle-ci était parmis les pires. Elle se frotta la tête, sentant la migraine arriver. Malgré tout le rendu de ses mouvements et de ses frappes n'étaient pas si terribles que cela. Sa respiration s'était améliorée, ses points d'appuis aussi. Ses pivots devenaient exemplaires. Oui, il pourrait très certainement réussir sa technique désormais. Il avait tous les outils en main pour.

Arrête de chanter par pitié. T'aurais pu faire chanteur en plus de médecin, ta raté toutes tes vocations. Allez, il suffit, remets tout ça ensemble. Frappe en rythme, dicté par ton corps et ta respiration. Expulse le chakra instinctivement - n'y réfléchis pas. Je vais te donner une cible vivante - ou presque.

Elle effectua un mudra et trois kage bunshin plus tard, trois autres Tophs étaient présentes. Elles composèrent chacune une armure de pierre pour ne pas disparaitre trop rapidement - ce qui entama vachement le chakra de Toph mais il fallait au moins cela pour faire entrainement qui en valait la peine. Les trois cibles se mirent à la queue l'un de l'autre, attendant leur mort venir avec impatience et trépidations.

En théorie, Mashiro devait simplement reprendre l'apprentissage du début, allier les frappes de chakra avec le bon rythme. Il devrait peut-être faire quelques essais pour se faire - d'où les multiples kage bunshin en armure solide. Elle espérait que d'ici la dernière copie, il en aurait un maitrise suffisante pour l'utiliser en situation réelle.

Allez, montres moi toute ton adresse.

Ou ton manque. Ajoute la chunin mentalement. Après tout, il était encore possible à ce stade qu'elle se soit trompé et que le genin en face de lui ai plus de talent dans l'opéra et la danse classique que dans l'art du combat. Elle ne supporterait pas que quelqu'un fasse de l'ombre à son style naissant du Bukijutsu Hyûga.

_________________
Ch4: Epeiste et Hyûga [H.Toph] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Hyûga Mashiro
Hyûga Mashiro

Ch4: Epeiste et Hyûga [H.Toph] Empty
Jeu 4 Avr 2019 - 18:29
Epeiste et Hyûga


Un silence étrange se répandit dans la salle alors que le jeune homme attendait le verdict de son sensei. Il était plutôt confiant, pensant avoir finalement réussit à produire un résultat décent. Ce silence commençait à le faire douter, ce sentiment augmenta d'autant plus lorsqu'elle se frotta la tête. Un léger frisson parcourut le dos du jeune homme. Ce ne serait tout de même pas... Tout de même pas sa voix qui la mettait dans cet état ? Pensant ainsi, les premiers mots de Toph lui firent l'effet d'un électrochoc. Contrairement à la dernière fois, cette remarque cinglante fractura son armure pour l'atteindre de plein fouet. décrochant pendant quelques instants la mâchoire du jeune homme; c'était à se point là ?! Malgré lui, le reste de la phrase le fit hésiter, pas sur son choix de carrière, mais sur celui de son surnom. L'hirondelle était elle en réalité un rossignol depuis le début? Il suffit.

Le jeune homme se promit de sérieusement considérer cette option plus tard et se concentra sur la suite des consignes; comprenant par là même que la seconde épreuve avait été un succès - mitigé. Pour une certaine raison d'ailleurs, il avait l'impression que le regard avec lequel elle le regardait était... différent. Il se mit en position devant le premier clone, il souffla en se rappelant des sensations et des leçons qu'il avait tiré. S'élancer d'un pas franc et sans hésitation, laissez le chakra parcourir son corps naturellement, TA-il ne lui fit évidemment pas l'affront de le dire à voix haute-. Prendre sa respiration, réajuster son épée, se repositionner, pivoter pour rendre le mouvement homogène et fluide, silence. TA.Silence.

Frapper une cible vivante était néanmoins légèrement différent de frapper dans le vide, les sensations étaient les même, mais il était retombé dans ses premiers travers en ayant cette fois devant les yeux les Tenketsus de la cible devant lui. L'ensemble de la chorégraphie était beaucoup trop lente et il finissait par manquer donc par manquer d'élan. Le clone disparut quand même, mais ça ne le ferait carrément pas si c'était un véritable adversaire en face de lui.

Peut-être était il aussi trop tendu? Il prit le temps de faire quelques étirements et de souffler un peu avant de s'attaquer au second clone. Il eut la mauvaise impression que son échec soulagea presque Toph. Ce n'était qu'une impression. Le second essai se passa mieux, il fit une légère erreur d'inattention sur la fin, mais le résultat lui semblait acceptable cette fois.

Alors qu'il se mettait en position devant le troisième clone, un nouveau frisson lui parcourut le dos.

Je... Il y a vraiment eu un changement d'ambiance... Est-ce que... Est-ce qu'elle m'en voudrait ?! Nan, impossible... Toujours est-il que je suis arrivé dans ce dojo en étant prêt à te faire mes adieux Shigure... Mais on dirait que grâce à Toph on va pouvoir marcher un peu plus longtemps ensemble. Réussissons cette épreuve pour la remercier convenablement. Je sais que toi aussi tu es prêt, elle l'a dit pas vrai, pas besoin de réfléchir cette fois. Allons y à fond Shigure !

Jishin Ryu: Multi-Slash (Style Jishin: Multi-Slash)



Le clone disparu dans un écran de fumée alors que Mashiro termina l'enchaînement les yeux fermés en soufflant calmement. Il rouvrit les yeux, son dojutsu toujours actif se tournant vers Toph.

-Ah, ahah. J'y crois pas, c'est vraiment arrivé hein ?

Il s'était senti incroyablement bien durant l’enchaînement, comme elle l'avait dit plus tôt, il s'était presque senti danser.

- C'est beaucoup trop tôt pour dire ça mais... Cet obstacle, il ne semble plus aussi absolu qu'avant. Emu, il respirait fort en offrant un sourire candide, en effet ce n'était pas simplement une technique puissante et originale pour lui; cette technique... Permettrait peut-être la survie du style qu'il essayait lui même de développer.



Il finit par baisser son katana et les bras le long du corps, inclina à nouveau légèrement la tête en signe de respect et de gratitude.

lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6002-hyuga-mashiro-ce-qu-il-y-a-derriere-le-blanc-du-byakugan
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Ch4: Epeiste et Hyûga [H.Toph] Empty
Jeu 4 Avr 2019 - 23:09
Mashiro s'appliquait - c'était le moins qu'on puisse dire. Son premier essai ne fut pas des plus concluants. Trop rigide. Il devait réfléchir à trop de choses en même temps. La perfection est l'ennemi du bien. Pas assez de rythme. Echec. Le second enchainement était meilleur. Pas encore parfait - une petite distraction sur la fin - mais c'était sur la bonne voie.

La dernière fut la bonne. Et Toph se permit de l'applaudir. Il le méritait.

Félicitations, tu viens de réussir à apprendre une technique kenjutsu Hyûga. L'équivalent des trente-deux poing du Hakke est dans ta lame - Shigure. Continues de t'y entrainer. Et en attendant d'atteindre la maitrise, je n'ai pas tout à fait fini avec toi...

Car la chunin avait une réputation à tenir. Elle ne pouvait pas laisser partir un genin avec si peu de connaissance sur le terrain. On en ferait qu'une bouchée. Toph œilla l'arme de son disciple du jour. Puis, frappa d'une estocade rapide en direction de son poignet. C'était un boken, le coup surprit plus qu'il ne fit mal. Par contre, la projection de chakra envoya Shigure voler une bonne dizaine de mètres en arrière. Une technique spécifiquement conçue pour contrer les autres utilisateurs d'armes. Une technique de désarmement Hyûga.

Spoiler:
 

Elle afficha un sourire satisfait en se reposant de son poids sur son boken.

Je pourrais également t'apprendre cette technique-là. Parfaitement contre un gladiateur ou un sabreur de kiri. Contre beaucoup d'utilisateur de Kenjutsu, c'est une technique décisive. Commence par projeter du chakra au bout de ta lame. Le plus violemment possible.

C'était la première étape pour cette technique. Une grosse projection de chakra, semblable quelque part à la paume du Hakke. Mais le but ici n'était pas de blesser un adversaire, mais de s'occuper de son arme. Un angle d'attaque oblique.

_________________
Ch4: Epeiste et Hyûga [H.Toph] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Hyûga Mashiro
Hyûga Mashiro

Ch4: Epeiste et Hyûga [H.Toph] Empty
Ven 5 Avr 2019 - 10:52
Epeiste et Hyûga


Les applaudissements de la sensei lui firent chaud au coeur. Soulagé il sourit de bon coeur satisfait et revigoré par la nouvelle option qu'il venait d'acquérir il fut néanmoins légèrement gêné de recevoir l'approbation de la sensei. Il écouta ce qu'elle avait à dire plus détendu acquiesçant; c'était exactement ce qu'il ressentait - détenir l'équivalent des trente deux poings- comme si Shigure venait d'être baptisé et de recevoir lui aussi le nom de Hyûga. Et puis en effet ce n'était que le début, il continuerai à s'entraîner jusqu'à la maîtriser sur le bout des doigts. Lorsque Toph termina, elle laissa Mashiro avec un air légèrement surpris; elle n'en avait pas fini? Il y avait autre chose ? Décidément cette visite méritait le détour.

Il attendit patiemment la suite qui ne se fit pas attendre, la représentante du clan donna un coup rapide et vif à l'aide de son boken sur le poignet du jeune Mashiro avant qu'il n'eut le temps de réagir. L'impulsion de chakra lui traversa la peau et avant qu'il ne s'en rende compte il retrouva Shigure au sol une dizaine de mètres plus loin.

Hein... Qu'est-ce que... Qu'est-ce qu'il vient de passer juste là ? Ce n'est pas comme si on me l'avait arraché des mains, cela avait été tellement rapide et fluide qu'je me suis même pas rendu compte de ce qui venait de se passer. Su... Sugeee (super).

Impressionné et surtout impatient de reprendre la leçon, le jeune homme se dépêcha de ramasser son katana afin de poursuivre l'exercice. Il fallait projeter du chakra le plus violemment possible alors, la consigne était simple, il ne restait plus qu'à voir ce que ça allait donner. Étonnamment c'était un exercice auquel il ne s'était jamais essayé, alors préférant être prudent; il prit une pose stable, les deux bras joins tenaient son katana en face de lui alors que ses pieds parallèles étaient solidement fixé au sol. Subitement et presque brusquement il laissa jaillir de son corps une impulsion de chakra puissante et vive. Il s'était sous estimé, son corps entraîné et tout ses heures qu'il avait passé avec Shigure au cours des derrières années n'avaient pas été en vain: en effet, le jeune homme avait dorénavant des bases solides. Son corps amorti le choc sans soucis.

Soulagé, il reprit donc sa posture de combat habituel, tenant son katana d'une seule main et répétant l'exercice; son corps sembla rester stable; il fit quelques rotations de l'épaule, avant de recommencer à nouveau quelques fois, cette fois ne sachant pas si il avait satisfait à la demande ou non.
lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6002-hyuga-mashiro-ce-qu-il-y-a-derriere-le-blanc-du-byakugan
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Ch4: Epeiste et Hyûga [H.Toph] Empty
Ven 5 Avr 2019 - 22:22
Toph observait minutieusement son élève. Il était suffisamment consciencieux cette fois-ci pour ne pas parler et se consacrer à l'exercice. Les premiers essais étaient relativement concluants - il était initialement un peu déséquilibré par l'impulsion de chakra mais c'était compréhensible pour quelqu'un qui n'était pas habitué à les utiliser. Il passa ensuite à une seule main et reprit. C'était pas mal du tout, il arrivait à intégrer l'entrave dans ses postures et ses katas de kenjutsus.

Il avait un certain talent à l'épée, il fallait le reconnaitre.

Bien, il arrivait maintenant à être stable tout en provoquant une impulsion de chakra suffisante pour pour déstabiliser un adversaire et le désarmer. Il était temps de passer à l'étape d'après.

Cela ressemble à quelque chose. Dans un combat avec un manipulateur d'arme, le moment parfait pour user de cette technique est après une défense, ou une parade. Tu pares son attaque puis tu vises la main avec la projection de chakra pour lui arracher l'arme des mains. On va refaire quelques kages bunshins...

Toph composa un mudras, et ce furent de nouvelles Toph qui apparurent. La chunin ne semblait même pas sourciller à cette dépense de chakra. Elle avait pu récupérer depuis la précédente salve de Bunshin. Chacune disposait de deux bokens à sa taille. Elles dégainèrent l'un des deux et encerclèrent aussitôt le Hyûga chanteur-danseur-chirurgien.

Recommences l'exercice, mais en visant cette fois-ci ces cibles mouvantes. Et attention, je crois que cette fois-ci, elles sont prêtes à te taper dessus. Une vengeance de tantôt, il faut croire.

Les Bunshins ricanèrent, puis avancèrent avec leur boken en direction du genin. Cette fois-ci, la technique ne les dissiperait pas, n'étant pas à proprement parler une technique d'attaques. Elles auraient tout le loisir de lui foutre des coups de sabres de bois dans la figure. Ou dans le ventre. C'est pratique aussi dans le ventre. Ou le diaphragme, pour couper son souffle. Ou encore dans les genoux. Pour lui faire mordre la poussière.

Enfin bref, pleines de joyeusetés de partout pour le jeune Mashiro. Heureusement pour lui, elles commencèrent avec un tempo plutôt lent, mais montèrent peu à peu dans les tours au niveau de leurs frappes. Il devrait très rapidement apprendre à maitriser cette technique en situation de combat s'il ne voulait pas finir remplis de bleus et avec un Byakugan au beurre noir.


_________________
Ch4: Epeiste et Hyûga [H.Toph] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Hyûga Mashiro
Hyûga Mashiro

Ch4: Epeiste et Hyûga [H.Toph] Empty
Dim 7 Avr 2019 - 3:32
Epeiste et Hyûga


La sensei semblait satisfaite-suffisament pour poursuivre l'exercice. Elle donna quelques conseils avant de continuer. L'utilisation de cette technique dépendrait de l'utilisation du timing et de l'agilité du jeune homme. Il était heureux de sa progression, un désir d'impressionner son vis à vis montait en lui. Durant la prochaine phase, il aurait encore à faire aux Kage Bunshins de la jeunne fille.

Ses dernières apparurent armés et en les voyants dégainer, le jeune avala instinctivement sa salive gardant néanmoins un sourire aux lèvres. Il n'eut pas besoin de l'avertissement de Toph, l'attitude des bunshins montraient clairement qu'elles ne comptaient pas lui faire de cadeaux.

Ahh... Quelque chose me dit que je vais passer un sale quart d'heure. J'ai fait quelque chose pour les énerver? Ou alors peut-être pour le plaisir de me faire mal? Quoi qu'il en soit j'ai intérêt à me dépêcher de maîtriser cette technique!

Le rythme lent du début fut une aubaine pour lui, il décida en conséquence de profiter pleinement du cadeau de son enseignante, puis après une esquive via habilement le poignet de l'un des clone. Peut-être avait-il été justement trop habile? Peut-être était il gêné d'affronter son sensei? Toujours était-il que cela ne suffit pas à désarmer le clone, ce qui amena ensuite Mashiro à devoir parer de justesse un coup qui arrivait derrière lui. Il dut sauter sur le côté pour éviter une autre attaque et se stabiliser à nouveau. Le rythme se mit à augmenter et durant un moment d'inattention il reçut un coup dans le dos qui le mit à terre. Il para de justesse un autre coup qui arrivait et sentant la douleur monter en lui, il répliqua légèrement énervé.

Désarmement Hyûga.

L'impulsion fut cette fois réussi, fort de ce succès, il profita de cet élan pour se relever et répéter le mouvement face au même clone, réussissant à désarmer le premier des trois clones. Il eut à peine le temps de finir que les deux clones l'assaillant d'assauts ne le laissant reprendre son souffle. Il était clair qu'il ne devait dorénavant pas laisser une opportunité après une parade. Il reçut quelques coups sur l'épaule et les cuisses avant de pouvoir saisir une véritable opportunité après une parade et de désarmer un deuxième clone.

Il reçut un autre coup, cette fois dans le ventre qui le plia en deux, tant et si bien qu'il dut son salut qu'en roulant évitant d'autres coups. Il finit par prendre son élan et sauter pour se redresser, il prit à nouveau appui se lançant vers le clone qui para puis riposta; ne s'étant pas arrêté, d'un mouvement uniforme Mashiro poursuivit pour se débarrasser de l'arme et poursuivit dans son élan pour désarmer entièrement le clone.

Il tomba ensuite à genoux, essoufflé, ressentant peu à peu la douleur des coups qu'il avait reçu dans le combat. Il trouva à grandes peines ses mots se dégageant la sueur qu'il avait accumulé sur le visage:

- C'était plutôt... instructif.

lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6002-hyuga-mashiro-ce-qu-il-y-a-derriere-le-blanc-du-byakugan
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Ch4: Epeiste et Hyûga [H.Toph] Empty
Dim 7 Avr 2019 - 12:22
Toph observa ses clones mettre la pâté à Mashiro. C'était très drôle. Jusqu'au moment où il arrivait à faire ses impulsions sur des cibles vivantes et mouvante. Il désarma les trois clones qui regardèrent l'original, se demandant si elles étaient encore nécessaire ou pas. Un oeil attentif aurait remarqué que même désarmée, elles avaient toute un second boken à la ceinture, puisqu'elles étaient des copies conforme de la Hyûga. Désarmées ? Qu'à moitié. Néanmoins, Toph se sentit d'humeur magnanime.

Bien, tu as la base, tu as le timing. Il ne te manque plus que la vitesse d'exécution.

D'un mudras, Toph dissipa ses Kage bunshin. Puis elle dégaina elle même un sabre en bois. Pour certain, ce n'était qu'un bout de bois (dédicace Yomi) mais pour un épéiste, c'était bien plus. Et dans les mains de la Hyûga, cet outil d'entrainement était d'une capacité presque sans égal. Seuls certains grands maitre du kenjutsu pouvaient se vanter d'avoir une meilleur maitrise qu'elle dans le maniement du sabre. Dans le Yuukan, ils n'étaient pas si nombreux que cela.

Et bientôt, elle les rejoindrait

Elle se tourna vers Mashiro et le regarda d'un air carnassier et prédateur. Il était temps qu'elle s'amuse aussi.

Désarme-moi avant que je ne te désarme. On prendra le temps qu'il faudra pour que tu y arrives.

Toph, avec un petit sourire vicieux, s'élança vers son disciple et lui exécuta la technique avec vitesse, rapidité et précision. Shigure s'envola dans les airs comme une hirondelle, et tomba au sol dans la cacophonie digne d'un rossignol enroué. Mashiro avait désormais un adversaire d'un autre niveau en face de lui. Ce n'était plus un Kage bunshin. C'était la Maitresse Jishin, dans toute sa force et sa splendeur, qui lui faisait face.

Mais Mashiro avait un avantage. Il ne devait désarmer la Hyûga qu'une seule fois pour que cela compte et que Toph reconnaisse son apprentissage comme terminé. Une unique fois. Mais combien de fois arriverait-elle à le désarmer avant que cela n'arrive ? La chunin se fit un petit challenge d'arriver à un nombre assez important. Cela serait un bon exercice pour elle aussi du coup !

_________________
Ch4: Epeiste et Hyûga [H.Toph] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Hyûga Mashiro
Hyûga Mashiro

Ch4: Epeiste et Hyûga [H.Toph] Empty
Mar 9 Avr 2019 - 10:46
Epeiste et Hyûga


Le jeune homme s'essuya à nouveau le visage lorsque sa tutrice prit la parole, donnant son jugement sur sa prestation. Il reprenait peu à peu son souffle, lorsqu'un autre événement manqua de l’étouffer: il vit Toph dégaîner à son tour une épée en bois. Ses pensées se bousculèrent, il se dit qu'elle referait peut être une autre démonstration mais le nœud qu'il avait dans l'estomac lui faisait penser autre chose. L'attitude de la jeune fille mit rapidement fin au doute qu'il y avait dans son esprit, elle se tourna vers lui tel une lionne qui s'apprêtait à s'amuser. Comme il venait de récupérer une respiration stable, il put cette fois avaler sa salive sans risque d'étouffement; cela aurait peut être été préférable pour lui.

La consigne était simple, alors pourquoi s'inquiétait-il? Peut être était-ce l'expression machiavélique de Toph? Néanmoins, il n'existait pas de sabreur et encore moins de Hyûga qui fuirait devant ce genre d'opportunité. Pire, cela excita même le jeune homme qui serra le poing tout en souriant. Il ne perdit pas de temps, sautant en arrière pour récupérer d'un geste son épée, avant de s'élancer vers la Hyûga.

Je vais affronter l'original cette fois? De toute façon je n'ai rien à perdre, l'avenir que tu as offerts à Shigure et moi, je vais te faire voir à quel point il est radieux! Il sera trop tard pour te plain...

Il fut interrompu dans ses pensées par un choc brusque, la jeune fille l'avait elle aussi chargé, le jeune homme semblait avoir mal interprété la situation. Si il ne tenterait pas de le blesser, elle ne resterait pas statique et considérant sa vitesse de réaction, elle souhaitait même faire un léger étalage de ses capacités. Shigure tournoya en l'air avant de retomber dans la main de Mashiro qui s'était déplacé pour récupérer son katana.

Je vois... Tenter de combler mon manque de vitesse avec une charge ne suffira pas hein? Je vais devoir maîtriser la technique à la loyal... Très bien; dans ce cas j'arrive !

Le jeune homme s'élança à nouveau vers Toph, tentant plusieurs coups pour la déstabiliser afin de trouver une ouverture. Adroite et expérimenté, la jeune fille esquiva les premiers coups avant de donner une ouverture au jeune homme, ouverture qu'il s'empressa de saisir. L'épée s'envola dans le ciel. Shigure et Mashiro ayant de nouveau été vaincu. Il s'agissait d'un piège dans lequel le jeune homme était tombé les deux pieds dedans. Loin d'abandonner, il saisit son katana avant de se lancer à nouveau contre son opposante.

Le katana tournoya à nouveau avant de retomber dans les mains de Mashiro couvert de sueur, après une dizaine d'essais, il n'arrivait toujours pas à trouver une faille.

Yosh ! J'arrive désormais à facilement récupérer Shigure en plein vol ! ... ... Mais qu'est ce que je raconte hoy?! C'est pas du tout ça mon but ! Je ne sais pas si c'est moi, mais j'ai l'impression qu'elle se moque de moi en plus! Elle essaie de battre un record personnel ou quoi? Attends un peu tu vas voir !

Avec une fougue renouvelé, le jeune homme s'élança vers la jeune fille, échangeant à nouveau les coups, récupérant à nouveau Shigure. Comme Toph semblait néanmoins utiliser une série de mouvement similaire pour cet exercice, battant le jeune homme par la force et la vitesse pur; on pouvait observer le jeune homme s'améliorer peu à peu. Les doutes et les stratégies de Mashiro semblaient s'effacer, son corps et son instinct prenant le dessus, il ne souhaitait actuellement qu'une chose, vaincre son adversaire. Peu à peu, les pensées du jeune homme devinrent difficiles à discerner, incompréhensible, son corps lui parlait une langue qu'il ne comprenait pas mais qu'il semblait pourtant ressentir, peu à peu il sentit sa lame devenir plus légère.

Toph avait repoussé Mashiro une vingtaine de fois dorénavant, lorsque celui-ci presque en trans, marcha calmement pour récupérer son épée. Et toujours en marchant se dirigea vers son adversaire pour une nouvelle série de coups. Le rythme du combat s'accéléra, mais l'issue ne changea pas. Il reprit, encore, et encore. Cette fois, la langue avec laquelle son corps s'adressait à lui, lui apparut clairement dans l'esprit, achevant la trans dans laquelle le Hyûga se trouvait.

Je suis seul dans ce monde oublié. En face de moi se trouve une arme me menaçant... Je vais m'en débarrasser.

Mashiro ne se rappelait plus de la suite des événements, mais voilà ce qu'il s'est passé. Le rythme semblait continuellement augmenté, il semblait développer un certain instinct pour les coups que Toph souhaitait volontairement facile et durant le moment décisif, le jeune homme guidé par son corps puis par sa lame mit un terme à l'épreuve. Il frappa, plus fort qu'il n'avait jamais frappé en revers de son bras droit, puis durant le trajet de son bras droit, lâcha l'épée qui fut récupérer par sa main gauche, la surprise, ou peut être avait-elle jugé satisfaisant les progrès du jeune homme; toujours était il que le jeune porta le coup final.

Jishin Ryu : Hyûga Gunshuku (Style Jishin: Désarmement Hyûga).

Le boken fut éjecté de la main de Toph, alors Mashiro tomba à genoux sous l'élan de son coup. Son esprit reprit ses droits sur son corps et sa lame, lui permettant de relever la tête pour reprendre son souffle. Il n'avait pas compris ce qu'il venait de se passer, mais eut la sensation qu'un changement magistral venait de se produire en lui. Ainsi toujours en genoux, oubliant sa réserve et même la situation dans laquelle il se trouvait, il demanda.

- Est-ce que... Est-ce que vous seriez d'accord pour un véritable duel ? Demanda-t-il. Le corps endolori et fatigué, il ne pensait qu'à une chose, revivre le moment qui venait de se dérouler.
lumos maxima

Trivia: Mashiro atteint pour la première fois la "zone" dans ce rp. Vers la fin du combat il exploite finalement son corps et son esprit à 100%, la différence est flagrante.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6002-hyuga-mashiro-ce-qu-il-y-a-derriere-le-blanc-du-byakugan
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Ch4: Epeiste et Hyûga [H.Toph] Empty
Mer 10 Avr 2019 - 9:50
C'était déjà la dix-huitième fois qu'elle le désarmait. Mine de rien, cela devenait presque un petit peu fatiguant - l'ombre d'une goutte de transpiration pointait déjà le bout de son nez. Toph n'y avait pas été à la légère au début. Elle avait similé des trous dans sa défense pour aussitôt le punir et le désarmer lui-même. Elle avait été étonnement gentille avec lui, puisqu'elle ne l'avait pas plus brutalisé que cela. Uniquement des désarmements. Son attention se relâchait un peu devant un spectactle aussi monotone que répétitif. La folie, c'était de recommencer à l'infini les choses et d'espérer que cela finisse par changer.

Toutefois, contre toute attention, après moults tentatives infractueuses, Mashiro réussit à placer un bon contre, avec une excellente exécution de la technique. En réalité, Toph n'avait rien à dire sur son exécution de la technique. Tout semblait parfaitement parfait.

Toph se massa la main un peu endolorie. Elle souriait malgré tout, car c'était une réussite. Une de plus. Mashiro, malgré son entrain dégoûtant à voir, était diablement doué pour apprendre et absorber les enseignements d'autre. Il avait du potentiel, il fallait bien l'admettre.

Et bien, si tu arrives à me désarmer, personne ne pourra nier que tu maitrises cette technique. Félicitations.

Il méritait un petit compliment, même si c'était certain que cela allait lui monter à la tête. Toph connaissait ces gens-là. C'était un pseudo Hayate qu'il avait en face de lui. Il en profita d'ailleurs pour lui demander un combat. Lui, tenant à peine sur ses deux jambes tremblantes sous la fatigue. C'était amusant. Toph aurait pu le prendre au mot et faire un véritable combat tout de suite.

Mais cela aurait été injuste et cruel, et sa doctrine du Bushido ne le permettait pas.

Je ne rejette jamais une demande de duel dans mon dojo, mais je te conseille un peu de repos avant de tenter l'expérience. Je ne suis pas aussi gentille en duel qu'à mes entrainements hahaha ! Attendons demain, même lieu, même heure ? Tu peux venir ici quand tu le souhaites, que ce soit pour t'entrainer, ou pour m'affronter. Si tu veux, tu peux même devenir un des membres de l'école Jishin et venir t'y entrainer régulièrement.

Après tout, elle avait fait la même propositions à plusieurs autres Iwajins de part le passé. Si Yami et Kurise étaient moins présents sur le devant de la scène, sa disciple Ryoko prenait toute son ampleur suite à leurs entrainements successifs.

_________________
Ch4: Epeiste et Hyûga [H.Toph] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Hyûga Mashiro
Hyûga Mashiro

Ch4: Epeiste et Hyûga [H.Toph] Empty
Jeu 11 Avr 2019 - 15:28
Epeiste et Hyûga


Les poumons du jeune homme se donnaient à coeur joie, profitant de cet air amplement mérité. Comme ayant un libérateur sur le corps du jeune homme, la reconnaissance de Toph de sa nouvelle capacité acheva de faire sombrer le jeune homme dans l'euphorie, détendant finalement entièrement ses muscles, il se laissa tomber au sol, un sourire béat aux lèvres alors que son corps tentait tant bien que mal de recouvrer des prouesses qu'il venait de faire. Allongé sur le sol, il s'essuya le visage avant de prendre quelques instants pour lui, laissant son oeil se reposer pour l'instant. Satisfait, Shigure aussi profitait de cet accalmie, se reposant auprès de son maître; katana et épéiste les deux semblaient avoir grandi durant le temps qu'ils avaient passés au dojo. Peut-être que cette scène avait joué aussi dans la décision de Toph, qui plus censée avait conseillé de remettre au lendemain leur confrontation.

Son esprit s'éclaircissant toujours il se rappelait en effet qu'il avait défié la tenancière du dojo, il se rappela surtout de sa performance vers la fin. Son esprit avait été alors plus fin que jamais, son corps semblant agir d'un même mouvement, pour lui dont le plus grand défaut était de trop réfléchir, cet entraînement avait été une illumination. Il mit néanmoins un léger temps avant de répondre à la proposition de Toph, il progresserait sans doute beaucoup plus vite à ses côtés; mais cela voudrait aussi dire qu'il finirait par être influencé par Toph et mettre ainsi plus de temps à trouver sa propre voie.

Hein t'en penses quoi Shigure? Après tout c'est peut être juste une mauvaise réaction d'orgeuil de ma part non? Si je reviens deux ans plus tard en ayant à nouveau fait aucun progrès ce serait plutôt honteux... Ahah...

Comme l'épée sembla légèrement étinceler sous le regard de son propriétaire, un sourire taquin apparut sur le visage du jeune homme; son katana semblait d'accord avec lui.

Tu as raison; notre passé et notre style n'est pas faible au point d'être dénaturé en suivant ses conseils, pas vrai ? Et puis, toi aussi tu l'as ressenti durant l'échange tout à l'heure pas vrai? La réponse que l'on cherche tous les deux, peut-être l'a t-elle déjà trouvé. Je sais que toi aussi tu veux pouvoir apprécier pleinement la force de Toph avant de suivre ses conseils.

Son corps ayant suffisament récupérer pour le faire arrêter d'haleter, Mashiro saisit Shigure avant de se relever, son sourire toujours aux lèvres, sa décision étant finalement prise. Il n'était pas un homme de mots, comme tout épéïste il pensait que ses sentiments seraient beaucoup plus clairs envers Toph en croisant leurs lames. L'homme parla donc en ses mots.

- Ahah merci, je n'ai pas fait attention; remettons ça donc à demain, si la même heure qu'aujourd'hui vous convient, alors je serai là. En ce qui concerne votre invitation, j'accepte avec plaisir mais... Shigure est assez capricieux comme katana, et préfère ressentir votre force lui même avant de prendre sa décision...
Il prit une pause et continua, ne servant cette fois plus de son épée comme d'un bouclier, mais parlant en unisson avec leurs volontés commune. Alors laissez moi vous le demandez ainsi, si je perds contre vous demain; m'accepteriez vous comme disciple?

Sa mauvaise personnalité avait finalement fait surface, peu importe son éducation ou son selfcontrôle, il finissait toujours par montrer cette face plus taquine de lui. "Si je perds contre vous..." Cette phrase lui trotta dans la tête toute la nuit; qui fut par ailleurs courte. Pourquoi avait-il eu besoin de la provoquer ? Si elle avait été suffisamment calme avec lui, il venait probablement de mettre fin à la dernière chance qu'elle se retienne avec lui le lendemain. De toute façon, ce n'était pas le genre de combat qu'il attendrait et serait par ailleurs déçu si la jeune fille se contentait de l'observer et le juger comme la dernière fois. Il continua de ressasser les souvenirs qu'il avait eu de la journée, tant et si bien qu'il arriva devant le dojo en ayant dormi à peine quelques heures.

En tant que ninja et étant habitué à passer plusieurs nuits blanches, il arriva tout de même en pleine forme et salua comme il se devait son adversaire du jour, il ne lui fit pas l'affront de sourire. L'excitation étant descendu, il avait de nouveau assez de maîtrise de lui même pour récupérer sa véritable personnalité, méthodique, calme et déterminé, il plaça sa main sur le manche de Shigure à sa taille, attendant le feu vert de son instructrice.
lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6002-hyuga-mashiro-ce-qu-il-y-a-derriere-le-blanc-du-byakugan
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Ch4: Epeiste et Hyûga [H.Toph] Empty
Jeu 11 Avr 2019 - 22:32
Toph hausser le sourcil, insondable. Elle venait de l'inviter à son école, et il mettait la condition qu'elle devait le battre en combat singulier ? Il en avait du toupet. Toph aurait voulut profiter de son état affaiblit du moment pour lui balancer une bonne giffle du Hakke et réclamer une victoire, mais cela allait à l'encontre de l'humilité et de son code de l'honneur. Elle soupira, avant de dire tout simplement.

Je ne refuse aucun iwajins en ces murs.

Ce fut sa dernière réponse, avant de s'incliner devant le jeune Hyûga. Enfin, il était plus vieux qu'elle, mais objectivement, il était quand même jeune. C'était un qualitatif tout à faire utilisable dans ce contexte-ci. Une fois partie, son dojo se replongea enfin dans le silence et le calme. Cela faisait du bien. Elle convoqua des bunshins et se mit à s'entrainer pour de vrais, cette fois-ci. Demain serait un autre jour, avec un autre duel. Pour l'heure, elle travaillerait son bukijutsu.

-----------------

Fier comme un coq, le fougueux Hyûga se présenta devant Toph, les mains sur son sabre capricieux. Une bonne quinzaine de mètres les séparaient, mais le jeune gredin ne semblait pas désirer entamer les hostilités. Et Toph adorait ce genre de combat. Elle ne comptait pas attendre plus longtemps que nécessaire, il fallait qu'il commence le plus rapidement possible.

Bien, si tu es prêt, et que tu ne désires pas prendre l'initiative je vais pas me gêner...

Toph composa des mudras. Un rocher s'éleva devant elle et elle frappa dedans pour envoyer le projectile en direction du jeune impétueux. C'était une ouverture sans gros risque, qu'elle avait souvent utilisé et qui était particulièrement utile en situation de faible visibilité. Mashiro avait certainement de quoi se défendre. Mais s'il espérait avoir un duel qu'au sabre et au Byakugan, il se trompait. Après tout, le ninjutsu restait la première spécialité de la maitresse du dojo Jishin.

Elle le toisa, la distance qui les séparait ne le permettrait pas d'attaquer tout de suite au corps-à-corps.
Spoiler:
 

_________________
Ch4: Epeiste et Hyûga [H.Toph] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Hyûga Mashiro
Hyûga Mashiro

Ch4: Epeiste et Hyûga [H.Toph] Empty
Ven 12 Avr 2019 - 13:28
Epeiste et Hyûga


Leur combat ayant été scellé, le jeune homme avait évidemment réfléchi à une manière de commencer le combat de façon adéquate; cela avait été d'ailleurs une des raisons de sa courte nuit. Il fut néanmoins légèrement déstabiliser, son intention ayant été mal interprété; il n'avait pas souhaité faire preuve de galanterie ni d'ailleurs d'arrogance. Cela ne le déstabilisa pas outre mesure, Mashiro pensait fermement que tôt ou tard lorsque leurs épées se rencontreront, leurs pensées réels seraient plus clair l'un pour l'autre. Mais apparemment, cela n'était pas pour tout de suite, en voyant la jeune fille composer des mudras, sa première décision aurait été en tant normal d'activer son byakugan- il l'aurait d'ailleurs fait avant s'il n'avait pas considéré cet épreuve comme un duel traditionnel, ou les deux adversaires se saluent avant de tenter de prendre avantage sur l'autre. Néanmoins il n'activa toujours pas sa pupille, réaction d'orgeuil de la part du jeune homme et puis il avait d'abord une menace à gérer.

Yosh, je sais que t'es prêt Shigure; commençons avec la septième forme défensive !

Loin de vouloir éviter la le rocher qui se dirigeait vers lui, le jeune homme avança vers lui après avoir dégainé son katana, et d'un geste fluide son corps lui fit comprendre qu'il était lui aussi impatient d'en découdre.

Shigure Souen Ryu: Shibuki Ame - 繁吹き雨 ( Style de l'hirondelle des averses: Crachin)

La lame du jeune homme se gorgea d'eau et lorsque le katana frappa la pierre d'un coup de taille, un jet puissant ralentit le rocher suffisamment pour permettre au garçon d'amortir le choc en mettant en avant ses avants bras. Le recul du coup le fit reculer.

Et maintenant, un petit truc que j'ai appris de l'entraînement d'hier.

Durant le long entraînement du désarmement la veille, le jeune homme avait eut l'idée d'utiliser une petite méthode pour pouvoir composer ses mudras plus librement. Ainsi, aussitôt le rocher dégagé, il lança Shigure vers le haut pour composer quelques mudras puis récupéra l'arme en plein vol. Tout en commençant à exécuter son jutsu.

Kirigakure no jutsu - 霧隠れの術 (Camouflage dans la brume)

Il prit une position défensive tout en formant la brume, tandis que son adversaire agissait à son tour. Il n'avait pas eu le temps de parler, ce qui était peut-être pour le mieux.
lumos maxima


Résumé du tour:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6002-hyuga-mashiro-ce-qu-il-y-a-derriere-le-blanc-du-byakugan
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Ch4: Epeiste et Hyûga [H.Toph] Empty
Ven 12 Avr 2019 - 20:58
Mashiro maitrisait donc l'élément aqueux. Toph aperçut sa défense avec de l'eau. Hélas pour lui, c'était moins efficace vis-à-vis de son doton, il ne jouait pas dans la force de son affinité. Si elle avait su, elle aurait probablement fait une autre attaque comme ouverture. Il enchaina ensuite avec un Kirigakure. Dans un combat contre des genins, c'était certainement une excellente technique. Contre un shinobi expérimenté ? Une moins bonne idée.

Contre Toph, c'était une très mauvaise idée. Comme la chunin avait tendance à faire de son cas une généralité (comprenez par là qu'elle estimait que tout le monde avait autant d'année d'entrainements et de talents qu'elle, alors qu'en réalité c'était plutôt bien pensé comme combinaison), elle grommela et réprimanda le genin.

Très mauvaise idée face à quelqu'un d'expérimenté, Mashiro. Ne rien voir ne veux pas dire qu'on ne peut pas attaquer toute la zone dans laquelle tu te trouves. Que ceci soit un exemple pour toi.

Toph hésita un moment à faire une technique plus dévastatrice, puis opta finalement pour une technique Jishin de rang moyen. Ce n'était pas une technique à la puissance exceptionnelle. Toph composa des mudras et frappa le sol de son pied. Un bruit parcourut le dojo entier, puis une déferlante de chakra jaillit de partout dans le dojo. Partout, sauf à l'endroit où Toph se tenait. La brume fut rapidement emportée au plafond et comprimé en une nappe de brume condensée.

Comme si, l'espace d'une instant, Toph avait maitrisé la gravité.

Il n'en était rien. Toph maitrisait les projections de chakra de son clan, et pouvait se permettre de les utiliser via le sol grâce à son affinité doton. C'était même la spécialité de l'école Jishin. Mashiro aussi allait être emporté, plus que probablement. Il ne subirait pas de dégâts pour autant - la technique était une déstabilisation sans infliger de dégâts. Mais en l'absence de camouflage de la brume, et déséquilibré, il aurait sans doute du mal à esquiver les deux rochers doton qui filaient vers lui, l'un après l'autre.

Car Toph avait enchainé les mudras, et frappé d'abord un rocher dans sa direction, puis un autre. C'était un duel, après tout. Et les duels étaient importants pour l'honneur des combattants. Toph ne pouvait pas trop ignorer Mashiro. Elle se devait de l'attaquer tant qu'elle en avait la possibilité. Après, elle lui faisait grâce de ses techniques les plus puissantes et se contentait de techniques qu'elle avait développée quand elle avait été genin, elle aussi.

Une façon d'équilibrer le rapport de force en faveur de Mashiro.
Spoiler:
 

_________________
Ch4: Epeiste et Hyûga [H.Toph] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Ch4: Epeiste et Hyûga [H.Toph]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Quartiers désolés
Sauter vers: