Soutenez le forum !
1234
Partagez

[Solo] Le retour... Les mauvaises nouvelles.

Asaara Kō
Asaara Kō

[Solo] Le retour... Les mauvaises nouvelles. Empty
Mar 2 Avr 2019 - 18:40




[SOLO] LE RETOUR... LES MAUVAISES NOUVELLES.
Hayashi no Kuni Pays du Bois

Le voyage fût bien plus rapide que je ne le pensais. Vu que Hayashi et Kaze sont côte à côte, cela m'a permis d'arriver dans les forêts du Pays du Bois bien plus rapidement que mon voyage de Hi à chez moi. Je me baladais tranquillement, limite en me pavanant car je savais bien que je n'étais plus si loin de ma destination finale, Yaogakure. Je commence même à ressentir de la joie à l'idée de rejoindre Honma, Senkû et Genkû. Une joie de leur annoncer de vive voix que le contrat a été une parfaite réussite. Je savais déjà que j'allais certainement recevoir des félicitations des deux frères qui seront fiers de Tomoe et moi. Aucun doute là-dessus, comment ne pourraient-ils pas être content de voir qu'ils ont bien fait de compter sur nous pour représenter Tsukimono. Malheureusement, elle ne reviendra pas de si tôt, peut-être jamais, la Chôkoku ayant décidé de suivre Daiki et de rester à Hi no Kuni. Je ne pouvais pas lui en vouloir, loin de là, je la comprends parfaitement. Si ce choix m'avait été proposé, je ne sais pas si j'aurais accepté ou refusé et c'est pour ça que ce que je pense d'elle ne changera pas. Elle restera à jamais ma coéquipière, celle avait qui un lien fort s'est fait en à peine quelques jours. J'espère que Tsukimono comprendra et acceptera son choix autant que moi, il ne faut pas qu'ils voient ça comme une trahison, mais comme un tremplin pour les rêves de Tomoe. Depuis si longtemps elle ressent une haine envers les villages cachés, peut-être depuis plus longtemps que les deux frères et moi-même. Nous devons nous montrer solidaire, montrer que malgré son choix, nous resterons derrière elle et même s'ils décident que non, elle aura toujours mon soutien, quoi qu'il arrive.

Je dépasse l'arbre sacré qui signe l'entrée à Yaogakure. Je continue ma route pour enfin retourner auprès de ma nouvelle famille. Sauf que rien n'est normal, je peux apercevoir sur la totalité des habitants une mine triste, une mine de deuil. Que se passe-t-il ? Pourquoi l'ambiance est si froide ici ? Ce n'est pas... Normal. Sans même avoir le temps de me diriger dans l'habitat qui m'avait été accordé, deux Yaoguaï s'approchent de moi.

"Aaara Kô, suis nous, l'Ancienne veut te voir..."

L'Ancienne ? Pourquoi ? Je n'avais jamais eu l'occasion jusqu'à aujourd'hui de la rencontrer car je devais me faire accepter avant et maintenant elle veut que je vienne à sa rencontre ? Est-ce pour que je sois félicité comme il se doit ou alors... Ces mines tristes, cette convocation... Non je dois me tromper, je ne peux pas croire ce que je pense. Je préfère ne pas tomber dans ses suppositions et suis sans perdre de temps les deux mastodontes qui sont venus à moi.

C'est là que j'arrive, auprès de l'Ancienne, connu de tous ici. Elle aussi affiche une très petite mine en me voyant. Je regarde tout autour de moi et je vois dans un coin des affaires qui semblent être celles de... Genkû ? Non.. Non, je refuse, ça ne peut pas être ça.

[Solo] Le retour... Les mauvaises nouvelles. 190402033309583009

"Asaara Kô, dit Tanuki-tsuki, j'ai de très mauvaises nouvelles à t'annoncer. Il y a une semaine nous avons faits des funérailles pour Yaoguaï Senkû, Yaoguaï Genkû, Waishi Fujimi et Waishi Honma."

"Suite à cela, les affaires du jeune Genkû te revienne et sache que tu es toujours le bienvenu ici. Pour respecter la mémoire de tes coéquipiers, il a été décidé que tu peux considérer ce lieu comme ton chez toi."

Je reste totalement sans mouvements, ne pouvant absolument plus rien dire ou plus rien faire. Il y a encore 10 minutes je m'imaginais montrer mes progrès à mon ami Genkû et là... J'ai tout perdu. Mon mentor, mon modèle, mon ami et ma nouvelle famille. Je me retrouve une nouvelle fois seul au monde. Je reste immobile facilement trois ou quatre minutes avant de retrouver mes esprits. Je récupère les affaires de Genkû sans rien dire, sans montrer aucune émotions et je sors de cette pièce le regard vide. Je me dirige comme une âme errante chez moi sans rien dire, penser ou laisser transparaître.



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4840-asaana-ko-un-enfant-du-desert-termine#37639

[Solo] Le retour... Les mauvaises nouvelles.

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Hayashi no Kuni, Pays du Bois
Sauter vers: