Soutenez le forum !
1234
Partagez

GOKIBURI MINAGOROSHI ๑ Libre

Shinkirō no Xūen
Shinkirō no Xūen

GOKIBURI MINAGOROSHI ๑ Libre  Empty
Mer 3 Avr 2019 - 0:21




« GOKIBURI MINAGOROSHI »
ゴキブリ皆殺し
extermination des cafards ft. anyone



Une fois sa lame réparée et capable d’occir les mécréants comme il se devait en cas de problème, le Kazejin d’origine prit donc la direction de sa mère d’accueil et patrie shinobi, la grande Kirigakure no Satô. Au loin il sembla discerner la grande métropole ; faute était que la grande tour du Mizukage actuel, Shiori-san ne semblait pas s’élever. La journée était brumeuse et non-dôté du don de prémonition, il haussa intérieurement les épaules et continua sa route emmitouflé dans son large manteau noir de jais, kasa de paille vissé sur la tête.

Son doute raisonnable se transforma en certitude une fois les marécages à portée de vue. L’endroit avait été dévasté et ne ressemblait en rien à ce qu’il avait connu plus tôt. D’immenses piques de terre, témoins d’un combat mené par autre chose que des genins en mal de sensations. Qui était responsable et que se passait-il derrière les murailles de cette immense ville ninja ? Xûen était bien décidé à en avoir le coeur net.

Dans un petit nuage de fumée, il disparut de son emplacement actuel pour apparaître de la même façon en haut d’un des murs porteurs de l’enceinte, ayant ainsi tout loisir d’observer le mal rongeant les siens. Fumée, cris. Hémoglobine.

Le détonateur de ce cataclysme lui était encore inconnu et plutôt que de se lamenter et se morfondre en question, il préféra agir vite. D’un bond, il foulait déjà les gravas de ce qui était auparavant une maison ou une échoppe. La mâchoire crispée, ses sandales prirent appuis sur un bout de rocher et il attrapa ce qui semblait un criminel ou un prisonnier, à en juger par sa propension à agiter sa lame sur des civils. Au mieux, un ninja passé outre ses doigts, qu’il colla contre un mur de pierre à moitié debout, ses pieds ne touchant plus le sol.

« Tu as une minute pour m’expliquer ce qui arrive à Kirigakure. Passé ce délai, tu comprendras mieux l’expression Brume Sanglante, je t’en fais la promesse solennel sur les anciens Dieux et les nouveaux. » À en juger par le faciès de l'autochtone sablonneux et l’aisance avec laquelle il le suspendait en l’air comme une poupée désarticulée. « Bi-Bien. Une tentative de putsch a éclaté, certains accusaient quelqu’un, d’autres blamaient quelqu’un d’autre. Ça a mal fini et ça a tourné en baston, les prisons ont explosés et voi-voilà quoi. » Transpirant l’équivalent d’une théière par tous les pores, Xûen fut plus ou moins satisfait. « Des noms. » « Un camp défendait Yami Hyookus.. Kokosei? Et un autre l’accus-sait de traît-trise. » « Soka. » Il le mit hors d’état de nuire pour plusieurs heures ou jours d’un coup de pommeau au niveau creux du cou qui sembla fracturer quelque chose d'important puis le lâcha et alla s’affairer. Il fourmillait dans le cœur de la ville tous types de raclures qu’il avait chassé identiquement bien des années auparavant, alors que Mizu n’était qu’un repaire de malfrats bien avant la fondation de son premier joyau.

Le voir bafoué ainsi réveilla ses bas-instincts et il s’affaira donc à traquer les fauteurs de troubles ainsi qu’à sauver les innocents et shinobis blessés. Sa première victime fut un homme qui n’avait pas dû voir la lumière du jour depuis longtemps, ni une douche à en juger par l’odeur. Brise-glace s’enfonça dans le bas de son dos et sa colonne comme son buste furent découpés en deux parts totalement égale. Et comme on pouvait s’y attendre d’un défenseur de sa patrie, la rage au ventre, il continua encore et encore d’abattre le hachoir de la justice avec l’indigence propre à celui qui était juge, juré et bourreau.





Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6062-moningusuta-no-xuen
Shinkirō no Xūen
Shinkirō no Xūen

GOKIBURI MINAGOROSHI ๑ Libre  Empty
Ven 5 Avr 2019 - 2:03




« GOKIBURI MINAGOROSHI »
ゴキブリ皆殺し
extermination des cafards ft. anyone




Abattre la racaille ne suffirait pas à ramener le calme sur les terres shinobis de l’Eau, Xûen le savait bien. Après plusieurs dizaines de minutes il rassembla tous les hommes et les femmes qu’il avait pu trouver sur son chemin, de rang inférieurs ou même égaux à lui. Parmis eux, certains étaient blessés ou même estropiés et malgré qu’ils furent en train de se faire soigner par les quelques Eisei-nin dispatchés dans la meute de Kirijins, il se lisait dans leurs yeux la détermination de ceux qui n’avaient rien à perdre et paradoxalement tout.

Réunis dans ce qui était avant un quartier général pour alcooliques notoires, sans que le Mirage ait vraiment eu l’intérêt d’en déchiffrer le panneau d’entrée, il recula de quelques pas et parla avec éloquence d’une voix grave et qui portait dans l'entièreté de la salle, devant une carte précise du village déjà polluée d’encre à plusieurs endroits.

« L’épicentre du conflit est aussi celui de la ville et la Tour du Mizukage le terrain qu’on choisit les combattants. Respectons cela et établissons dans un premier temps un périmètre le plus large possible autour de cette dernière. Si possible à l’aide de Fuînjutsu et de sensorialité pour savoir qui rentre et sort. Dépêchez aussi une équipe pourvu d’au moins un médecin et de personnes aptes à le protéger pour s’occuper des blessés critiques. Vu ceux qui combattent, leur adversaire doit être coriace. »

Tout en parlant, il pointait du bout d’un crayon couvert d’écorce le cercle qu’il venait de dessiner à l’échelle, joignant le geste à la parole.

« Pour ceux qui restent d’entre nous, une escouade s’occupera de trouver les ninjas encore sur le terrain, de les informer et de les assister. Au rythme d’un senseur par groupe, cadrillez Kirigakure de l’Ouest à l’Est jusqu’au Dojo des sabreurs à la recherche de victimes sous les décombres, de criminels ou autres nuisibles. Tuez ceux qui se montreraient récalcitrants. »

L’assemblée parut tout à fait d’accord avec ses dires et déjà, quelques-uns des hommes, Chûnin, profitèrent du silence pour lister les doués de sensibilité au chakra pour les répartir.

« Les geôles et la prison des Yuki sont au Nord-Ouest, nous endiguerons donc le mal une fois la partie basse contrôlée en les entourant une fois parvenus à l’hopital. Quatre des meilleurs guerriers s’y dirigeront directement avec un autre médecin pour jauger la situation et couvrir le bâtiment, quitte à ériger des défenses Doton ou autre au préalable. Y a-t-il des questions ou des réclamations. » La seule réponse fut un choeur puissant qu’on put entendre hors des murs. Un coeur qui battait en chacun où les mots qui allaient suivre parurent limpides.

« POUR KIRIGAKURE NO SATÔ. »






Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6062-moningusuta-no-xuen

GOKIBURI MINAGOROSHI ๑ Libre

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: