Soutenez le forum !
1234
Partagez

Shozai ─ Premier Conseil de la Brume

Kagai Inja
Kagai Inja

Shozai ─ Premier Conseil de la Brume Empty
Dim 7 Avr 2019 - 23:40


Il avait fallu réaménager plusieurs pièces utilisées auparavant pour entreproser des équipements, certaines pour la paperasse, et même se débarrasser d'un stock conséquent de rapports. L'espace libéré n'avait qu'une unique vocation, professionnelle, celle d'accueillir le Conseil de la Brume, plus haute instance au sein du village caché de la Brume, juste en dessous de la puissance de la seigneurie. Il n'était plus l'heure de garder les erreurs du passé... Il fallait de la place, beaucoup de place et de quoi brûler les rapports les plus anciens n'ayant plus d'importance. A quoi bon garder des tonnes de papiers qui n'avaient pour but que de servir temporairement d'aide mémoire afin de prendre les décisions. Il fallait vivre dans l'instant.

Au sein de la pièce, une grande table avait été entreposée, ronde, faites toute de bois taillé... Un chef d'oeuvre qui avait survécu au carnage, bien loin des zones de guerre de la tentative de putsch, caché dans la baraque d'un riche marchand nomade. Un pauvre bougre qui n'avait pas eu la chance d'être resté chez lui lors de l'assaut.

Il ne manquait plus qu'à réunir le Conseil.

En tête des décisions, le Rokudaime Mizukage, avec à ses côtés les quatre plus grosses têtes du village, celles des clans fondateurs, ainsi que le clan Hyôsa, bien plus ancien.

Le Kagai ne comptait pas seulement pas offrir un large champ d'action au Conseil, mais aussi en faire la représentation fondatrice du village, comme il aurait dû l'être à ses débuts, si la dictatrice sanguinaire, O'Dui S. Benten, ne s'était pas dressée sur le chemin de la grandeur Kirijine. Un véritable obstacle.

Le courrier était partit, envoyé par des coursiers shinobis, parmi les plus rapides.

Étaient conviés :



Face à la tablée, Inja attendait à sa place, debout, quelques feuilles posées devant lui, des notes principalement, la plupart de ce qu'il avait à traiter se trouvant dans sa tête. En temps normal, il n'aurait rien écrit, mais la courte période d'amnésie dont il avait victime après la guerre civile ne pouvait que le forcer à changer ses méthodes afin de rester opérationnel en tout temps.

Il ne restait plus qu'à attendre.
[invisible_edit]

_________________
Hakai VS World:
 


Dernière édition par Kagai Inja le Mar 9 Avr 2019 - 19:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3404-kagai-inja-99#25741 https://www.ascentofshinobi.com/t3521-arcanes-d-inja-le-berserker http://www.amneos.fr/
Yuki Kaya
Yuki Kaya

Shozai ─ Premier Conseil de la Brume Empty
Lun 8 Avr 2019 - 0:47

Les derniers événements avaient pas mal chamboulé la vie de la jonin de la brume. Ce combat court mais terrifiant face au prisonnier échappé, Obayo, qui s’était soldé par une victoire, certes, mais non sans douleur et dégâts collatéraux. Sa seule chance face à un shinobi aussi puissant avait été d’utiliser sa technique la plus puissante, qui avait malheureusement touché les quelques genins qui se trouvaient avec elle. Fort heureusement, aucun n’était mort, presque par miracle tant l’apparition d’Hakyo avait été fortuite. Pour sa part, la puissance brute de son adversaire avait suffi, sans même la toucher directement, à lui causer de graves blessures. S’il avait fait mouche, le clan Yuki aurait probablement dû trouver un nouveau chef…

Enfin, elle n’était pas la seule à avoir combattu. Après avoir été soignée par son élève à l’hôpital de la brume et quelques jours de convalescence, elle avait eu vent des différents combats et victimes de la brume. Shiori était tombée face au traitre. D’autres ninjas avaient succombé, mais le fait que la Mizukage décède affecta particulièrement la jolie blonde, car en plus d’être son bras droit, et malgré leur relation parfois tumultueuse, Shiori était une véritable amie. Quelques jours plus tard, elle apprit qui lui succèderait via une missive. Ce n’était pas elle, mais bien Inja, alors chef des armées, qui fut l’élu. Un candidat qu’elle considérait légitime, et avec qui elle avait déjà eu le plaisir d’accomplir une mission qui tourna en véritable pugilat. Au moins, les deux avaient pu observer la puissance de chacun, et elle pensait avoir marqué des points ce jour-là.

Depuis, le village de la brume était un peu perdu. Entre les ruines à reconstruire, les pertes de proches, et la confusion liée à la perte de sa tête pensante, Kiri avait bien du mal à retrouver un fonctionnement nominal. Heureusement, l’intronisation d’Inja avait depuis fait bouger les choses, mais le rebond n’était évidemment pas immédiat. Kaya passait pas mal de temps à récupérer de ses blessures, qu’elles soient profondes ou simplement esthétiques. Car, très coquette, Kaya était presque autant affectée par ses réelles blessures que part les lacérations qui laissaient encore des traces sur sa peau, surtout au niveau du ventre.

Mais aujourd’hui, alors qu’elle continuer à se soigner à base de froid, elle reçu une missive urgente de la part du nouveau chef de la brume. Un conseil se réunissait, et elle était conviée en tant que cheffe du clan Yuki. Elle se dépêcha de s’habiller avec une longue robe blanche un peu plus formelle que les tenues qu’elle porte habituellement. Surtout, cette dernière masquait assez habilement ses blessures, préférant rediriger les regards sur un décolleté plutôt attirant. Quelques coquetteries plus tard, et la voilà qui se dirigea à toute vitesse au point de rendez-vous.

Une fois arrivée dans la salle, son regard glacial si habituel balaya la salle pour ne remarquer qu’une seule personne : le Rokudaime Mizukage. Avec son air confiant et presque strict, elle s’approcha de lui pour faire une petite révérence, avant qu’elle esquisse un petit sourire bien moins formel.

« Encore toutes mes félicitations, Inja. J’approuve votre nomination en tant que leader de la brume. J’aurais trouvé beaucoup d’autres candidats bien moins légitimes. »

Elle fait alors un demi-tour pour se diriger vers l’une des places libres qui se trouvait face à lui et s’y asseoir de la façon la plus distinguée qu’il soit. Elle attendait alors que les autres arrivent, et elle savait que ça ne saurait tarder, vu l’urgence du conseil.

« Vous vous êtes visiblement bien remis de vos blessures, en tout cas. »

Dit-elle, pour meubler plus qu’autre chose.


_________________
Shozai ─ Premier Conseil de la Brume 1512773259-kaya-sign
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

Shozai ─ Premier Conseil de la Brume Empty
Lun 8 Avr 2019 - 12:56
Difficile de ne pas faire la comparaison entre la dernière fois où il avait été convoqué à une réunion d’urgence – c’était il y a de cela quelques mois, celle suivant l’annonce de la libération des prisonniers de Wasure, avec le Conseil qui réunira aujourd’hui les collaborateurs du Rokudaime. Une réunion de crise qui visait à préparer les défenses contre les prisonniers sur leur territoire, répartissant les rôles de chacun des clans et des unités spéciales, mais qui au final a servi davantage de prévention, puisque la menace n’était pas aussi omniprésente qu’ils le redoutaient. Qu’il soit chuunin ou jounin, peu importe, c’est toujours avec le même égard et la même appréhension qu’il marche vers le lieu de rendez-vous, où il lui sera donné de s’asseoir aux côtés de personnage aussi éminents.

Etant l’un des premiers à apprendre l’intronisation du Kagai, il n’a pas jugé nécessaire d’assister à son discours dans la mesure où il devait s’affairer à la relocalisation des Quartiers du Kyôi – ne pouvant toutefois user de cette excuse pour expliquer son absence mystérieuse si ce n’est auprès du Mizukage en personne. Voilà au moins une chose rassurante dont il n’aura pas à ajouter à son lot d’excuses, que ce soit à l’adresse de sa partenaire ou de ses camarades Sabreurs, se demandant quel genre de chuunin peut se voir assigner tant de missions sans paraître dans le village.

Une même obsession continue de lanciner dans son esprit, à savoir si cet affaiblissement du village de la Brume allait inciter des rapaces à profiter de ce moment pour les anéantir une bonne fois pour toutes. Sûrement que la nouvelle de cette guerre civile – dont les nouvelles ne tarderait pas à arriver aux oreilles des puissances rivales, allait exalter les ardeurs des plus bellicistes. Car le danger est d’autant plus grand quand il n’est pas anticipé, il faut donc parer à l’éventualité d’un assaut sur Kiri. En espérant que des solutions soient apportées à ce sujet.

Ignorant l’objet exact de ce Conseil, mais devinant qu’il s’agira de discuter de la réorganisation et des nouveaux enjeux à venir, l’homme au shôzoku de jais pénètre dans une bâtisse bien misérable comparé au resplendissant Palais de la Brume qui trônait auparavant au centre du village. Peut-être est-il prévu de restaurer ce monument kirijin, et travailler à réparer les amples dommages causés par la guerre civile. Inspiré par le devoir, le jounin fraîchement promu pénètre la pièce en s’annonçant d’un simple coup à la porte, puis à la vue des deux personnes déjà présentes dans la salle, les salue avec la civilité qui s’impose, et le silence dont il a coutume.

Suite à quoi il s’installe à une place à distance du reste de la table. Arpentant la table du regard, il se demande qui d'autre a été convoqué à une telle occasion. Un autre chef de clan manque à l’appel : le nouveau chef Kaguya – dont il ignore encore le nom, lequel a été décidé très récemment d’après la rumeur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Narrateur
Narrateur

Shozai ─ Premier Conseil de la Brume Empty
Mar 9 Avr 2019 - 0:14
Citation :
Sous-Chef de Clan, Hyôsa Wakaki





D'un pas décidé, il marche vers les quartiers temporaires du mizukage. Convoqué par celui-ci, il n'a pas d'autre choix que de s'y rendre pour représenter son clan. L'actuel chef, Hakyô, n'ayant plus vraiment la confiance de ses confrères. C'est donc à Wakaki, jeune sous-chef d'à peine une trentaine d'années, qui se rend à cette réunion. Détestant diriger ou donner des ordres, c'est un rôle dont il se serait bien passé. Pourtant son propre clan lui a confié ce rôle à la disparition de Hakyô, et bien qu'on lui ait proposé plusieurs fois d'en prendre complètement la tête, il a toujours refusé en arguant le fait qu'il fallait faire confiance à leur supérieur malgré sa disparition. Qu'il finirait bien par revenir un jour.

Il arrive sur place et s'incline respectueusement pour saluer tous les gens présents. Il reconnaît la nouvelle ombre de l'eau, ainsi que Yuki Kaya dont la réputation de ses talents martiaux n'égale que les rumeurs à propos de sa beauté. Quant au troisième, il en a aussi entendu parler. Un porte-parole muet, ça marque les esprits.

« Félicitations pour votre promotion, Inja-sama. »



Sans plus de fioritures, il s'installe à son tour. Curieux de voir qui sera le chef de clan Kaguya, même s'il a déjà ses propres idées à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Narrateur
Narrateur

Shozai ─ Premier Conseil de la Brume Empty
Mar 9 Avr 2019 - 9:36
Citation :
Chef de Clan Kaguya Renzaburō



Kaguya Renzaburō

Le géronte de la noble lignée des Kaguya, arrivée à la tête d’un clan en dépit des aboiements des plus obstinés, marche d’un pas égal jusqu’au lieu de la convocation, vêtu d’une cape pour couvrir son kimono, le visage assombri par son sugegasa. Ses geta foulant la terre encore imprégnée des récents événements qui n’ont pas seulement marqué les esprits, mais aussi mis à mal l’image de Kiri aux yeux des autres grandes puissances. Un déséquilibre qu’il tient bien à corriger, en faisant entendre sa voix au-dessus des autres auxiliaires du Rokudaime.

Ayant investi les quartiers du clan depuis la fondation de la cité de la Brume, cela fait longtemps qu’il prend part aux discussions des Anciens, mais que sa voix beaucoup trop discordante par rapport au reste de ses pairs, a été étouffée par le populisme de ses prédécesseurs. Quant aux Ombres qui se sont succédé depuis la fondation, seule Benten répond à la même vision, que les ninjas soient formés dès le plus jeune âge à tuer et à apprendre l’authentique voie du guerrier.

Sa langue de rhéteur affilée et prête à trancher, le vénérable se manifeste enfin, mettant un terme au suspense, il retire son couvre-chef en le posant contre son buste, incline la tête en saluant humblement l’assemblée. Effaçant son sourire fermé, il arque le sourcil en apercevant l’étrange accoutrement de l’homme en noir, et l’allumeuse en robe blanche déjà attablés, pour enfin tourner son visage en direction du Kagai à qui il adresse en prélude à la réunion :

« Félicitations pour vos nouvelles fonctions, Rokudaime. Une bien belle idée qu’organiser ce conseil, il était temps qu’on donne la parole aux clans, plutôt que de s’enfermer dans sa tour d’ivoire. Nous avons bien vu ce qu’a apporté la politique de Shiori, avec sa conseillère. Consulter les clans fondateurs est sans doute le meilleur moyen de retrouver l’unité perdue au sein de Kiri. »



Après avoir fait son entrée, le doyen s’assoit en attendant que ne débute l’audience, curieux de savoir ce que l’ancien chef des armées a prévu sur le plan sécuritaire et militaire.
Revenir en haut Aller en bas
Kagai Inja
Kagai Inja

Shozai ─ Premier Conseil de la Brume Empty
Mar 9 Avr 2019 - 19:59


Il ne fallut pas longtemps avant que les premiers pas se fassent entendre, déclenchant le regard du Mizukage en direction de la porte, espérant y voir l’une des personnes convoquée, et non pas l’arrivée d’un garde venu lui faire une annonce ou événement du genre sans grand intérêt. Sans surprise, ce fut la Chef du Clan Yuki qui prit place en première dans la salle, le saluant en le félicitant de la promotion qu’il venait d’avoir. Un rôle dur qui, s’il ne l’avait jamais envié, ne pouvait refuser en l’état actuel… La Brume souffrait. Il lui fallait reprendre des couleurs et de la hauteur.

De son regard de stoïcien, le Kagai baissa très légèrement la tête tout en regardant la Jônin dans les yeux, un moyen de la saluer en retour avant de prendre la parole de sa sérieuse voix rauque.

« Je prends en considération votre remarque. Il est temps de raviver la Brume. »



Ne voyant pas d’intérêt spécialement à répondre à la deuxième de ses remarques, le cinquantenaire n’eut pas attendre bien longtemps avant de voir les autres arrivant débouler dans la salle. D’abord Saji, ensuivit du Chef Hyôsa, pour finalement laisser apparaître le nouveau Chef du Clan Kaguya, Renzaburo. Tous uns par uns furent salués du regard par le berserker, un moyen de leur rendre hommage en même temps de les remercier de leur venue si rapide.

Le moment pour Inja de prendre à nouveau la parole, à l’attention de tout le monde cette fois-ci. Le corps debout, les bras appuyés sur le dessus de la table, son expression toujours aussi dure.

« Bien. Le Shozai peut démarrer. Je ne vais pas m’attarder sur des détails, mais pouvoir compter sur votre venue dans les temps et votre acceptation à ce rôle ne présage que du bon. »



Ceci-dit, le cinquantenaire empila les papiers se trouvant devant lui, réfléchissant à la phrase que venait de lui lancer Renzaburo, encourageante, démontrant bien la nouvelle direction prise par le Clan guerrier au Shikotsumyaku. S’il était impossible pour lui de donner un véritable avis sur la politique menée par Kaguya Shyko, ne sachant pas réellement quoi en penser d’un point de vue extérieur au clan, facile était de constater le contraste entre les deux hommes.

Les yeux du Kagai valsèrent entre les Chefs des Clans Hyôsa et Kaguya, auquels il s’appretait à répondre.

« Merci à vous. Un bon moyen de démarrer ce Premier Conseil. Les Clans. »



Il appuya sur le dernier mot de manière incisive avant d’enchaîner.

« Je n’ai pas de bras droit, pas de proches pour me conseiller et ça ne m’intéresse pas. C’est dans l’optique de prendre toutes les grandes décisions que j’ai décidé de reconstituer le Conseil de la Brume. »



Les yeux vacillant maintenant entre chacun des membres ici présent, il se permit de lever la main droite à la hauteur de son menton, scindant ses doigts de manière à mimer des nombres.

« Un Kage. Quatre Sièges permanents. Cinq autres non-permanents. Vous représenterez, et ce bien sûr si chacun de vous l’accepte, la force de décision de Kirigakure no Satô. Ni plus, ni moins. Comme vous avez pu le souligner, Chef Kaguya, les clans représentent actuellement le village, qu’on le veuille ou non. Ils l’ont fondé par une entente et un intérêt commun après que la Purge ait eu lieu. Il n’est pas temps de se démarquer de valeurs aussi récentes. De même, le Clan Hyôsa représente un passé oublié qui ne doit pas sombrer à nouveau. Cependant... »



La main droite du Mizukage se posa de nouveau sur la table, abandonnant les quelques signes qu’il avait pu faire avant ça, le bruit du bois de la table résonnant indiscrètement lors de la posée.

« Il n’est pas possible d’évincer qui que ce soit. Les quatre sièges restants concerneront ceux qui seront liés au plus près des prochaines décisions à prendre. Il ne seront pas toujours remplis, parfois vides, comme aujourd’hui. Mais le peuple aura la parole. »



Un court instant de pause se fit sentir, laissant le temps au cinquantenaire de baisser les yeux sur le haut de la pile et des quelques mots y étant inscrit, un moyen facile pour lui permettre d’énumérer l’ensemble des sujets.

« Ceci dit, et si vous avez des objections ou questions c’est le moment, avant que nous abordions la suite et la raison précise de la venue en tant que représentant de certains d’entre-vous. »



_________________
Hakai VS World:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3404-kagai-inja-99#25741 https://www.ascentofshinobi.com/t3521-arcanes-d-inja-le-berserker http://www.amneos.fr/
Yuki Kaya
Yuki Kaya

Shozai ─ Premier Conseil de la Brume Empty
Jeu 11 Avr 2019 - 20:40
Après elle arriva Saji, un sabreur qui représentait désormais son clan depuis la mort de Shiori, visiblement. Elle l’avait déjà croisé quelques fois, notamment une fois dans son bureau au palais de la brume, celui qui était désormais au sol à l’état de gravas. Elle avait plutôt un avis positif sur cette personne, même si ses informations à son sujet restent assez superficielles, au final. Kaya était déjà assise, et donc lorsqu’il entra, elle se contenta de lui faire un petit signe de la main pour le saluer, en attendant de voir arriver les autres invités. Sabreur, Yuki… Il y aurait surement un Kaguya, du coup.

Mais quelle fut sa surprise lorsque ce ne fut pas un manieur d’os qui apparut, mais un homme au style plutôt froid, voir glacial. Semblable au sien, en soi. Mais non, pas un Yuki, un Hyosa. La jolie blonde fut étonnée de ne pas voir Hakyo plutôt qu’un autre membre de ce clan. En effet, ce dernier était un ancien Kage, et en plus il avait déjà prouvé sa force ainsi que les valeurs qu’il véhiculait. Malgré des débuts assez chaotiques, elle appréciait bien ce grand rustre d’Hakyo. Du coup, elle était plutôt dubitative à son sujet, mais peut-être qu’il allait agréablement la surprendre.

Et enfin, en parlant de grand rustre, arriva le fameux Kaguya. Il parait qu’il venait de prendre la tête de son clan suite à la mort de Shyko. Les têtes de clans tombaient visiblement les unes après les autres. Ce qui n’était pas vraiment rassurant pour Kaya qui était la seule à avoir survécu des trois grands clans fondateurs lors de ce coup d’état. Mais tout de suite, elle lui lança un regard légèrement accusateur en remarquant qu’il semblait la juger de façon bien pessimiste. Mais pire, il critiqua ouvertement Shiori et sa conseillère. A priori, il parlait de Kaya, qui se trouvait juste à côté. La pression montait alors fortement, et dans un autre contexte, elle n’aurait pas eu de gêne à lui répondre de façon cinglante. Mais l’heure n’était pas à la dispute. Cependant, elle retiendrait cette remarque…

Inja était aux commandes désormais, et sa voix rauque démarra ce qui était le premier Shozai. Il expliquait changer la hierarchie de la brume, afin de n’avoir qu’un Kage à l’exécutif, avec un conseil appelé pour le conseiller lors des grandes décisions. Cependant, ce conseil allait être constitué des chefs de clans, ainsi que -au besoin- de personnes concernées ou utiles à la décision. L’idée était plutôt bonne, mais dangereuse selon elle. En fait, elle espérait surtout que les invités seraient sélectionnés de façon drastique. Donner la parole au peuple, pourquoi pas, si ce dernier vient avec un représentant digne de ce nom…

« Cette nouvelle hiérarchie est tout à fait acceptable. En revanche, j’émets une petite réserve quant aux sièges non-permanents. Je n’ai pas envie que ce conseil devienne un lieu de revendications obscures, ou pire, un défouloir pour shinobi frustré. Comment seront choisi les personnes invitées, et surtout, qui fera ce choix ? »

Le petit côté snob et hautain des Yuki faisait surface, mais c’était pour la bonne cause selon elle. Kaya tenait vraiment à la brume, et accordait une grande confiance à ce nouveau Mizukage. Cependant, elle ne laisserait jamais tomber Kiri dans un schéma prônant la médiocrité. L’honneur et le mérite devraient être les mots d’ordre du renouveau de Kiri.

_________________
Shozai ─ Premier Conseil de la Brume 1512773259-kaya-sign
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

Shozai ─ Premier Conseil de la Brume Empty
Ven 12 Avr 2019 - 7:57
Deux nouveaux visages qu’il n’a jamais rencontrés, à commencer par le Hyôsa dont le visage blasé semble traduire un certain détachement vis-à-vis de la réunion, ou alors une impassibilité si bien affichée qu’on ne pourrait deviner son sentiment. Quant au chef Kaguya, son acrimonieuse entrée en matière ne semble pas avoir affecté la Yuki, qui prend sur elle pour ne pas répondre à la provocation. Peut-être existe-t-il déjà un passif entre elle et le vieil homme qui sait ? Il serait intéressant de récolter davantage d’information sur ce trouble-fête, visiblement frustré par le règne de la Godaime, suffisamment pour critiquer ouvertement celle qui fut jadis sa conseillère. Saluant d’un hochement de tête les invités, son masque ne trahissant guère la moindre expression, il imite les autres en se tournant vers le chef suprême, annonçant le début du premier conseil.

En amorce à leurs échanges, le Kagai rappelle l’historicité de cette union clanique qui existe depuis la création de la Cité de Kiri. D’une voix rocailleuse dominant la pièce, il prononce l’ouverture de sièges permanents qui leur sera donc attribués en raison de leur représentation des trois clans fondateurs : les Yuki, les Sabreurs et les Kaguya. Le quatrième s’étant greffé entre-temps, les Hyôsa. A ces sièges s’ajouteraient d’autres dits « non-permanents » afin de convier à la consultation, des personnes qui seraient extérieures aux clans emblématiques de la Brume, qui cependant mériteraient de porter leur voix, et ainsi influer sur la prise de décision. En réaction à cela, Dame Kaya émet une juste réflexion, craignant que cela n’ouvre le champ à des doléances de la part des gens se sentant écartés par le pouvoir, des « shinobis frustrés » comme elle les appelle si durement.

Aucune contestation vis-à-vis de cette décision qu’il considère comme un juste compromis, ne faisant pas intervenir de façon permanente des élus du peuple mais en leur permettant de participer. En particulier des gradés se sentant marginalisés vis-à-vis du quatuor des clans kirijins, cherchant à gagner en influence et prendre du galon. Si ces personnes ne se voient pas confier le prestige d’une présence constante aux conseils, du moins pourront-elles être écoutées et donner leur opinion, basée sur une expérience sortant des sentiers battus et donnant davantage de matière à réfléchir au décisionnaire et aux chefs de clan. Et qui sait, il est possible qu’elles deviennent indispensables à l’avancée sur les problématiques qui seront exposées à mesure des discussions.

Car s’il a conscience d’être arrivé à ce niveau de responsabilité grâce à ses propres efforts – et aussi grâce aux circonstances de l’absentéisme de son prédécesseur ainsi que sa mort, les sciences politiques sont loin d’être son champ de prédilection, alors que d’autres personnes plus expertes dans le domaine apportent leur lumière sur les questions impérieuses pour l’avenir du village, qu’elles interviennent. Il n’y voit aucun inconvénient. Aucune question ni objection ne venant à l’esprit du muet, celui-ci se mure dans un sempiternel silence en attendant que soient abordés les sujets pour lesquels ils ont été ici rassemblés.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Narrateur
Narrateur

Shozai ─ Premier Conseil de la Brume Empty
Ven 12 Avr 2019 - 12:23
Citation :
Sous-Chef de Clan, Hyôsa Wakaki





Renzaburô. C'est donc lui qui est désormais à la tête du clan emblématique des Kaguya, succédant au jeune Shyko. Des rumeurs circulent à son sujet, ne le mettant pas toujours en valeur. L'une d'entre elles raconte que l'homme aurait mit son propre petit-fils à l'épreuve pour prouver sa valeur au sein du clan, l'envoyant ainsi à l'hôpital. Que ces rumeurs soient fondées ou non, elles indiquent tout de même qu'il est craint. Assez pour que l'on raconte de telles choses sur son compte. Comme les autres, Wakaki le salue à son arrivée, d'un simple hochement de tête.

« Mes condoléances. La mort de Kaguya Shyko a certainement dû affecter votre clan. J'ai eu l'occasion de travailler avec lui, c'était un jeune homme très investi, pour la brume dans son entièreté. »



Il garde pour lui le reste de ses paroles concernant la place libre très rapidement prise afin de garder une ambiance correcte dans l'assemblée. Ce qui n'est pas au goût de tout le monde. La politicienne ignore habilement la pique du vieil homme critiquant sa politique passée, pour se concentrer sur le présent et l'avenir. Le Hyôsa se tourne vers le Kagai, après qu'il ait exposé ce qu'il avait à dire.

« Je vous remercie de laisser une place à mon clan dans ce conseil, malgré le fait que nous ne soyons pas un des fondateurs. Ça en fera taire certains qui trouvaient que les Hyôsa n'étaient pas assez représentés sur le devant de la scène politique. »



Comme pouvaient en témoigner les récents agissements d'extrémistes qui en étaient venus à détériorer le complexe shinobi encore en chantier des Kaguya. Et sur lequel il avait dû intervenir, s'opposant aux membres de son propre clan.

« Seulement, tout le monde ne naît pas au sein d'un clan siégeant au conseil. C'est une très bonne idée de laisser la parole à d'autres, et je l'approuve entièrement. Mais tout comme dame Kaya, je m'interroge sur la façon dont seront choisies ces personnes. J'ose espérer que ceux qui viendront s'asseoir sur ces sièges actuellement vides ne seront pas uniquement des hauts gradés l'ayant demandé. »



Il parcourt de ses yeux glacés l'assemblée pour observer les diverses réactions, avant de se tourner de nouveau vers son supérieur.

« Vous dites que le peuple aura la parole. Est-ce que cela concernera aussi les genins ? Les civils ? Et des membres de clans que nous représentons déjà ? Il est bon d'avoir d'autres avis que les nôtres et de savoir se remettre en question. »



De descendre de sa tour d'ivoire et de se mêler aux Kirijins non représentés pour les traiter à égalité. Tout comme lui le faisait déjà. Mais les autres l'accepteraient-ils ?
Revenir en haut Aller en bas
Narrateur
Narrateur

Shozai ─ Premier Conseil de la Brume Empty
Sam 13 Avr 2019 - 16:28
Citation :
Chef de Clan Kaguya Renzaburō

Kaguya Renzaburō



Une fois n’est pas coutume, la Reine des neiges au décolleté plongeant émet une opinion qui fait sens aux oreilles du patriarche qui de ses mirettes mordorées la toise du regard, avec un air intéressé. Caressant sa barbe cendrée, il affiche un demi-sourire en malaxant ses mots dans sa bouche, prêt à prononcer sa propre réticence à l’ouverture du conseil à des personnes extérieures à la classe dirigeante. Craignant tout comme la Yuki que ce conseil devienne un lieu de causerie, où le bas peuple viendrait proférer ses doléances à la face du Mizukage, ou bien viendraient ralentir le rythme des débats en ajoutant leur propre ego à la table des invités, le chef Kaguya voit très mal comment consulter des tiers ferait avancer les choses. Bien au contraire, il peut déjà sentir les maux de tête et les digressions se profiler aux prochaines séances.

Des débats qui s’annoncent extrêmement rudes, en particulier des individus imbus d’eux-mêmes – à commencer par lui-même il le reconnaît volontiers, à la différence qu’il ne se prétend pas légitime pour avoir participé à un seul événement historique de sa vie et continué à s’en enorgueillir un an plus tard. Se vantant d’avoir marqué l’histoire et se prévaloir du fruit de son accomplissement jusqu’à en presser tout le jus qu’il pouvait en tirer. Pragmatique, il voit en revanche une utilité à convoquer des personnes sans caste, à savoir arborer une image plus plébéienne, et tant que cela reste de l’ordre du consultatif de façon à ce que cela n’empiète pas sur la toute-puissance exécutive du Rokudaime.


« Donner la voix au peuple est la meilleure façon de gagner leur sympathie. Tant que cela reste consultatif, je n’ai aucune objection. Même si cela peut s’envisager, il n’y a pas de nécessité à les consulter, nous pouvons très bien rester en petit comité. La solution d’ouvrir des places facultatives peut sembler appropriée au regard des circonstances, tant que cela reste de l’ordre de l’exceptionnel. »

Revenir en haut Aller en bas
Kagai Inja
Kagai Inja

Shozai ─ Premier Conseil de la Brume Empty
Mar 16 Avr 2019 - 14:11


Face aux réactions des autres sièges permanents, le Kagai ne pu que réagir rapidement, essayant de rassurer quant à sa décision, sans néanmoins céder tant l’idée était bien acueillie et et seul le doute persistait pour certains.

Faire intervenir n’importe quel ninja lambda ? Non ce n’était pas l’idée que le Mizukage s’en faisait, mais plutôt un moyen de demander l’avis et de faire appel à l’expertise de certains shinobis confirmés du village lors de l’abord de certains sujets nécessitant des précisions.

Sa voix grave reprit.

« Il ne s’agit pas de donner la parole à n’importe qui. Le peuple a le droit de s’exprimer, mais ça se fera par le biais de représentants. Nombre de nos Jônins les plus aguerris sont souvent en mission, parfois amenés à expérimenter des sujets sur lesquels il nous faudra des précisions. »



Il prit un instant de pause avant de continuer.

« Je parle là de faire intervenir lors de sujets compliqués des éléments qui auront une meilleure vue d’ensemble que nous sur ceux-ci. Que ce soit par le biais des unités spéciales, ou de diverses opérations qui aurait pu être réalisées. »



Malgré le besoin d’apporter des précisions, l’ensemble des participants semblait ne pas voir en cette décision une mauvaise chose. Cependant, il était temps de passer à autre chose… Un autre sujet qui devait vite être éclaircit.

« Ceci dit, deux d’entre-vous sont ici pour raison qui peut leur paraître floue ou peuvent l’être pour les autres… Wakaki, vous représentez le Clan Hyôsa qui fait maintenant partie intégrante de notre village, et c’est instabilité d’Hakyô qui m’a poussé à vous convoquer pour représenter votre Clan. Si les décisions émanent forcément de lui qui reste votre Chef, vous êtes assez présent au village pour que je me permette de vous accorder ce siège afin de pouvoir compter sur vous en tout temps. »



Il était vrai qu’Hakyô n’était pas toujours là, pas spécialement présent, souvent à s’occuper d’affaires, certes importantes, mais qui le poussaient à s’absenter ou diriger son attention vers autre chose.

« Quant à vous… Jônin Saji. Notre Godaime Mizukage est morte et vous êtes de loin le plus compétent et aguerri au sein de votre Clan… La place de Chef du Clan des sabreurs vous revient de droit et de logique... »



Une nouvelle pause d’une seconde défila au moment même où le regard du cinquantenaire fusa dans csa direction, attendant sa réponse quant à cette décision.

« Qu’en pensez-vous ? »



_________________
Hakai VS World:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3404-kagai-inja-99#25741 https://www.ascentofshinobi.com/t3521-arcanes-d-inja-le-berserker http://www.amneos.fr/
Yuki Kaya
Yuki Kaya

Shozai ─ Premier Conseil de la Brume Empty
Mar 23 Avr 2019 - 18:09
Toujours assise lors de cette réunion du conseil, Kaya gardait ses fines jambes croisées, et son air froid restait perceptible sur son visage, surtout après les remarques qu’elle venait de faire. Elle avait vraiment peur que ces rendez-vous deviennent une foire. Mais de toute façon, les autres chefs de clan allaient être de son avis, alors elle n’avait pas trop de soucis à se faire.

C’est ce qu’elle pensait jusqu’à voir le représentant des Hyosas, qui n’était pas Hakyo malheureusement, prendre la parole, et donner son avis. Kaya haussa un sourcil en l’entendant parler. Depuis le début de la séance, il faisait office d’un type gentil. Trop gentil. Trop fragile, en soit. De ce côté la, son réel supérieur n’avait pas la même aura… Rien que pour son intervention Kaya le catégorisa dans les personnes qu’elle n’appréciait guère. Elle se contenta de soupirer et de lever les yeux au ciel lorsqu’il évoqua les genins et les civils, montrant de façon plus ou moins directe ce qu’elle pensait.

Fort heureusement, malgré ses côtés détestables, le vieux Kaguya allait probablement être plus de son côté sur ce sujet. Son avis fut mesuré, mais au final, il ressemblait fortement au sien. Kaya lui adressa alors un petit sourire, montrant son accord, avant que son regard si particulier se pose sur Inja, le nouveau Mizukage. Femme fatale, elle tentait presque de le convaincre d’aller dans son sens rien qu’avec son regard et son attitude. Elle fut d’ailleurs agréablement surprise d’entendre un avis très proche de celui du Kaguya. Non, il ne fallait pas inviter n’importe qui et n’importe quand, mais avoir des invités exceptionnels pour certains sujets. Deal.

“C’est un bon compromis, et je ne m’oppose pas à ce format d’invitation, dans ce cas.”

Dit-elle avant qu’il continue en évoquant les deux représentants de clans dont ils ne sont pas les chefs. Wakaki héritait donc de ce siège Hyosa, ce qui n’était pas vraiment pour plaire à la belle blonde.

“Je pense que nous pourrions envisager d’inviter Hakyo de temps en temps cependant, son expérience et sa connaissance de Yuki no Kuni pourrons être utile, par exemple. Enfin, il peut utiliser un siège vacant, après tout…”

Ajoute-t-elle avant qu’il ne parle de Saji, a qui il propose le poste de chef de clan suite à la tragique mort de Shiori. Avant même qu’il ait répondu, Kaya le regardait avec un petit sourire en hochant la tête afin de le féliciter d’avoir cette promotion de prestige.

_________________
Shozai ─ Premier Conseil de la Brume 1512773259-kaya-sign
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

Shozai ─ Premier Conseil de la Brume Empty
Mar 23 Avr 2019 - 23:59
N’ayant pas vraiment pris la peine d’émettre son opinion à ce sujet, une abstinence aussi bien motivée par son mutisme que par son indifférence vis-à-vis de la question des sièges non-permanents ajoutés à la table. Mais il semblerait que certains des chefs présents autour de celle-ci ne voient pas le problème du même œil, à commencer par Dame Kaya émettant sa réserve sur le fait qu’on permette aux « shinobis frustrés » de se servir du conseil comme caisse de résonance pour leurs doléances les plus diverses. Quant au fameux Renzaburô, celui-ci semble suivre plus ou moins la même ligne politique, en avisant de donner un caractère « exceptionnel » à ses places qui s’ajouteraient à la table ronde.

Des avis qui ne semblent pas trouver écho chez le jeune Hyôsa, le successeur temporaire de l’ex-Mizukage actuellement absent de ses fonctions, ayant choisi plutôt de prendre congé du titre de chef de clan pour se consacrer à une vie d’errance et à l’expédition arrangée vers Yuki, encore en cours d’organisation. Ce nouvel homme de la situation, il se fait appeler Wakaki. Si son regard trahit une certaine indolence, il n’hésite pas à faire part de son opinion en se faisant le défendeur du peuple : proposant de convier des personnes autres que des hauts gradés parmi les « consultants » du Mizukage, d’autres voix moins expérimentées certes mais qui pourraient leur permettre de « se remettre en question » Ce qui ne semble pas plaire à la Yuki dont le regard froid est ici sans équivoque.

Tranchant de son imposante présence, le souverain rassure ses conseillers en leur indiquant qu’il s’agirait surtout d’obtenir l’expertise de personnes-clé qui pourraient les aider dans leur prise de décision. Des personnes d’unités spéciales notamment. Vient ensuite l’heure des présentations, où il éclaircit un point sur la présence du jeune Hyôsa qui pour la première fois apparaît sur la scène politique en tant que représentant de sa faction. Se tournant vers le jounin muet, il lui remet officiellement la position de chef du clan, qui a été libérée suite à la mort de Dame Watanabe.

Se levant de sa chaise, le nouvellement promu s’incline poliment à l’adresse de l’ex-chef des armées pour lui exprimer de la façon la plus formelle sa reconnaissance pour la confiance qui lui est accordée. Un geste qui est aussitôt accompagné d’un remerciement transmis par télépathie – le genjutsu n’égalant guère la capacité de télépathie des Yamanaka, exclusivement destiné au Kagai :

« Merci Rokudaime-sama. »

Sur cette parole il se rassoit, pour laisser la discussion suivre son cours. Apercevant du coin de l’œil la Yuki le féliciter discrètement d’un hochement de tête, il renvoie cette complicité en l’imitant promptement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Narrateur
Narrateur

Shozai ─ Premier Conseil de la Brume Empty
Mer 24 Avr 2019 - 9:39
Citation :
Sous-Chef de Clan, Hyôsa Wakaki





Les mains croisées sous le menton, Wakaki écoute les réponses des autres. C'est étrangement le plus âgé qui est le moins réfractaire à l'idée de donner la voix au peuple. Il argue le fait que c'est le meilleur moyen d'obtenir leur sympathie. Ce qui lui vaut un hochement de tête approbateur de la part du Hyôsa. Quant à sa suggestion d'inviter des personnes des clans déjà présents, elle n'est pas relevée par le Kagai. Seule la Yuki parle d'inviter d'Hakyô, comme s'il devait être le seul de qui on devrait entendre un autre avis au sein du même clan. Elle parle du fait qu'il connaît Yuki no kuni... Comme n'importe quel Hyôsa habitant Kiri.

Wakaki ne relève pas, préférant rester discret. Car après tout il n'est pas là par choix, c'est son propre clan qui le pousse à prendre sa tête et il est donc confiant en ses propres capacités et jugements. Contrairement à la Yuki dont le haussement d'yeux au ciel ne lui a pas échappé, et qu'il a catégorisée dans les divas réfractaires au changement. Bien plus encore que des anciens. Sans doute craint-elle de perdre sa place, ou l'attention des autres avec plus d'intervenants. Il est curieux de voir le jour où une autre femme siégera au conseil avec eux.

« Uniquement des jounins, alors... »



C'est un peu décevant, à ses yeux. Car les jounins sont déjà des personnes écoutées par les autorités, qu'elles viennent d'une US ou non. Les genins et chûnins, qui sont eux aussi sur le terrain, ne seraient donc toujours pas pris en compte. Ce qui est regrettable puisque leur grade ne signifie pas forcément qu'ils ne sont pas capables. Mais parfois simplement qu'ils viennent d'arriver au village, et ils ont donc certainement des connaissances et avis intéressants à partager. Bien plus que certains jounins qui ne quittent que rarement le village. Il continuerait donc de se mêler à eux de son côté, lors de missions ou autres... Wakaki se lève à l'annonce de son nom.

« Inja-sama, je vous remercie de me faire confiance. Je ferais en sorte de ne pas vous déçevoir. Je gère en effet mon clan depuis plusieurs mois déjà, depuis l'absence d'Hakyô. »



Il se tourne vers le Kaguya et s'adresse cette fois-ci à lui.

« Je vous présente les excuses des Hyôsa concernant ce qu'il s'est passé au complexe shinobi. Les coupables ont été trouvés et punis. Il s'agissait d’extrémistes jaloux de votre clan. Je me suis personnellement assuré de poster des gardes pour surveiller le chantier jusqu'à ce qu'il soit terminé. »



Ce qui a été bien utile lors de la nuit sanglante. Le mizukage félicite ensuite le sabreur, à qui le Hyôsa adresse un hochement de tête. Le porte parole muet devenu chef de clan. Wakaki se promet d'apprendre le langage des signes afin de pouvoir communiquer avec lui la prochaine fois. À ses yeux, il est dommage que l'un des membres du conseil ait des difficultés à exprimer ses idées.
Revenir en haut Aller en bas
Narrateur
Narrateur

Shozai ─ Premier Conseil de la Brume Empty
Jeu 25 Avr 2019 - 17:08
Citation :
Chef de Clan Kaguya Renzaburō

Kaguya Renzaburō



Sans se montrer pour autant opiniâtre, le géronte caresse sa barbe argentée à l’écoute du compromis offert par le Kagai. Ce dernier de sa voix rocailleuse annonce qu’il s’agira de recourir à des consultants mieux experts qu’eux dans certaines matières afin de les accompagner dans leur processus de réflexion, rien de plus. Même s’il a toujours la même réserve, celle d’ajouter à la table des personnes de la plèbe – à la limite pour se donner une image plus proche du peuple davantage par pragmatisme que par conviction politique, contrairement au sous-chef qui semble pris par des envolées populistes, il ne relève pas et accepte la solution car elle semble concorder avec un effort pour mieux gouverner le village.

A l’annonce des promotions, ses pupilles ambrées oscillent entre le Hyôsa et le Sabreur, ayant eu vent du second pour son travail de gestion de son clan tandis que le premier s’est montré plus effacé, bien moins présent. Un drôle de contraste qui le fait sourire légèrement, surtout quand on sait que le Nobuatsu est arrivé plus récemment, et qu’il est Kaminarijin. Comme quoi même un immigré peut se rendre utile quelques fois et pas seulement profiter de Kiri comme lieu d’hospitalité. L’un et l’autre se lèvent avec cérémonie pour remercier leur supérieur pour la place qui leur a été accordé dans le conseil. Mais avant de se rassoir, le jeune homme profite de sa courte prise de parole pour présenter ses excuses à l’égard du vieux Kaguya, en évoquant le sujet épineux du vandalisme perpétré par les membres radicalisés de son clan

« En effet. J’ai ouï dire que la racaille Hyôsa était venue saccager notre chantier, en même temps cela ne m’étonne guère... Je vous concède que vous avez su reprendre la situation en main assez rapidement grâce à votre fonction dans la Kenpei, aussi n’en tiendrai-je pas rigueur cette fois-ci. On n’oubliera pas le comportement dissident dont ils ont fait preuve lors de la guerre civile, allant jusqu’à favoriser le chaos au sein du village. A croire qu’ils voulaient vraiment le renversement du pouvoir par les Hokkyokusei. »



Haussant des épaules, il montre son ressentiment face à la gestion bancale du clan Hyôsa en ce moment.

« Enfin passons. Nous avons d’autres questions plus urgentes à traiter n'est-ce pas? »

Revenir en haut Aller en bas
Kagai Inja
Kagai Inja

Shozai ─ Premier Conseil de la Brume Empty
Mer 1 Mai 2019 - 14:36


Rapidement les avis furent donnés, chacun cru comprendre ce qu’il incombait de la responsabilité des sièges non-permanents, mais aussi, Saji eut le temps de parler au Mizukage sans trop de peine, usant de sa technique habituelle de communication.

Si Hyôsa et Kaguya n’avaient pas eu un passé récent très joyeux, les choses avaient été prises en main et des excuses furent acceptées, bien que le Kagai gardait à l’esprit que les deux personnalités représentantes de ces clans n’avaient rien à voir entre elles. Tout ne pouvait que mieux se passer lors de la première réunion, chacun ayant à prouver qu’il avait effectivement sa place en cette réunion. L’avenir ne serait sûrement pas aussi rayonnant ni facile.

La question des sièges au Conseil de la Brume, ainsi que celle traitant du nouveau Chef des sabreurs venaient d’être assez rapidement traitées et il restait maintenant bien plus important.

« Bien. Parlons de l’avenir à présent. »



Il laissa un court instant de répit pour regarder ses fiches et ne rien oublier avant de reprendre.

« Nos unités spéciales en ont pris un coup en terme d’effectif et nous disposons, d’après les rapports, de shinobis ayant maintenant fait leur preuves et montrés être assez dignes et compétents pour les rejoindre. »



Le Kagai commença à trier quelques papiers qu’il avait mis de côté plus tôt, essayant de les retrouver le plus rapidement possible.

« Nous avons perdu Keisuke, Chef de notre unité spéciale du Kyôi… Et bien que nous l’ayons déjà pourvu au titre de Chef du clan des sabreurs, je ne vois que Saji parmi l’unité spéciale pour reprendre le flambeau de Keisuke... »



Le cinquantenaire avança la pile vers le côté de la table de Saji, pour que celle-ci lui arrive.

« Malheureusement, vous n’êtes pas en mesure de connaître les membres de l’unité du Kyôi, seulement son Chef, et je semble être seul possible décisionnaire sur ce point. A moins que notre potentiel nouveau Chef de clan ait quelque chose à y redire en terme de charge de travail, en sachant qu’il ne sera pas de notoriété publique qu’il est le chef de deux instances… Je ne vois rien qui pourrait aller à cette encontre. »



Ceci-dit, il était temps pour les membres du Conseil de réagir, de proposer, ou d’essayer de confronter cet avis. Dans tous les cas, la pile qui avait été menée au devant de Saji n’était que pour le Chef de ladite unité.

« Si biensûr, Nobuatsu Saji accepte, cette pile regroupe plusieurs éléments ayant fait leurs preuves au village et lors de missions. Ils ont été repérés par des rapports d’activités et de surveillance. Ce n’est que du repérage, mais il incombera toujours au Chef du Kyôi de décider à qui il veut effectivement donner la possibilité de rejoindre l’unité. »


_________________
Hakai VS World:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3404-kagai-inja-99#25741 https://www.ascentofshinobi.com/t3521-arcanes-d-inja-le-berserker http://www.amneos.fr/
Yuki Kaya
Yuki Kaya

Shozai ─ Premier Conseil de la Brume Empty
Lun 6 Mai 2019 - 0:40

C’était maintenant tout à fait officiel, Saji était à la tête du clan des sabreurs. Il n’avait pas refusé le poste à priori, ce qui aurait été une sacrée surprise il faut dire. A l’image du personnage, il resta humble et fit une simple révérence au nouveau Mizukage qui venait de le promouvoir. Toujours aucun mot de sa part, mais il savait se faire comprendre par bien d’autres moyens. Enfin, il lui retourna la politesse de ses félicitations d’un mouvement, comme le sien, bien moins formel mais qui en disait tout autant. Ce sabreur avait une certaine aura, c’était indéniable.

La réaction du Hyosa, cependant, fit bien moins sourire Kaya. Il était si respectueux qu’il était tout à fait légitime de se demander s’il n’était pas simplement en train de lécher les bottes du nouveau chef de la brume. Il n’était pas promu en tant que chef de clan, lui, pour la simple et bonne raison que Hakyo n’était pas mort contrairement à la défunte Shiori. Cependant, pour des raisons évidentes, il était le représentant officiel de ce dernier au conseil. Cela faisait de lui le numéro deux du clan, très probablement. Mais pourtant, elle trouvait qu’il manquait de prestance, un peu à la manière de l’ex chef des Kaguya, lui aussi tombé au combat. Elle s’attendait à avoir en face d’elle un vrai leader charismatique, mais ce n’était pas vraiment le cas, et au fond c’était peut-être ce qui la dérangeait le plus.

S’en suivait une passe d’arme entre le Hyosa et le Kaguya. Le premier s’excusait, et le second montrait un visage bien plus autoritaire. Voilà pourquoi elle avait tendance à priori à préférer celui-là. Peut-être que c’était une préférence très personnelle, aussi. Enfin, comme il le soulignait, il y avait probablement des sujets plus importants à traiter lors de ce conseil. Les conflits de ce type doivent être évités à tout prix, c’était une évidence, et il semblerait que malgré tous les défauts qu’elle pouvait lui trouver, Wakaki avait gérer la situation de façon tout à fait correcte et appropriée. Elle s’en garderait évidemment de le féliciter, mais au moins, elle admettait la chose.

Inja reprit la parole, et ses paroles furent sage : parler du futur de la brume. Les unités spéciales étaient décimées, et il ne voyait que Saji, alors à peine promu au rôle de chef de clan. Elle fronça légèrement les sourcils et prit une posture pensive. Elle se souvenait du moment où elle a commencé à cumuler son rôle de chef de clan et celui de bras droit du Mizukage. Il allait se retrouver dans une situation bien similaire à la sienne finalement. Mais en pire car il cumulerait du jour au lendemain les deux rôles.

« Je ne connais personnellement personne d’autre d’assez qualifié pour ce rôle, donc je n’ai aucune objection à faire concernant Saji. Et, si je peux me permettre, j’ai été dans une situation à peu près semblable. Cheffe des Yuki et Sanjikan jusqu’il y a quelques jours. Cette double casquette prend un temps phénoménal, ce qui est prévisible. Cependant, Saji devra, s’il accepte, endosser ces responsabilités toutes en même temps. Ne faudrait-il pas trouver une solution afin de le laisser prendre ses marques en tant que chef sabreur sans être trop préoccupé par le Kyôi ? Par exemple, qu’il soit assisté au début, et qu’au bout de quelques semaines il prenne toutes ses fonctions en main, une fois que ses premiers grands travaux au sein de son clan soient mis en place ? En revanche, pour l’assister, à part Inja, je ne vois pas qui pourrait le faire … »

Elle se redresse légèrement sur sa chaise, et se permet d’esquisser un petit sourire à celui qu’elle essaye de préserver d’un burn-out trop précoce.

« Enfin, si ça peut vous rassurer, je ne suis pas encore devenue complètement folle… Il faudra juste oublier sa vie sociale pendant quelques temps. C’est peut-être un sacrifice à accorder à la brume. »

Elle n’était pas directement concernée par ce sujet, au fond, mais elle tenait juste à apporter son retour d’expérience à celui qui allait soudainement avoir beaucoup de responsabilités.


_________________
Shozai ─ Premier Conseil de la Brume 1512773259-kaya-sign
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

Shozai ─ Premier Conseil de la Brume Empty
Lun 6 Mai 2019 - 21:26
Le ton monte d’un cran entre le patriarche des Kaguya et le sous-chef du clan Hyôsa, une confrontation des contraires, l’un affichant une posture plus sèche voire méprisante à l’égard du jeune homme alors que celui-ci se contentait de lui exprimer ses excuses les plus sincères. Les qualifier de « racaille Hyôsa » est peut-être un peu facile, une étiquette qui concerne seulement les plus radicaux d’entre eux à la limite, et puis les accuser de vouloir renverser le pouvoir… Même si les soupçons en direction de ce clan sont nombreux, difficile de les impliquer dans un éventuel complot avec les Hokkyokusei allant au-delà du simple mécontentement et du tumulte des circonstances.

Autant dire que le tact du géronte des maîtres du Shikotsumyaku n’entre guère en résonnance avec les principes de politesses les plus basiques suivies par le Nobuatsu. Croisant les bras face à cette situation qui s’échauffe, le chef Sabreur est rassuré de constater que le dénommé Renzaburô met lui-même fin aux prémices d’une joute verbale en proposant à l’ensemble de ses comparses de resituer la conversation sur les sujets pour lesquels ils ont été convoqués. Soupirant derrière son masque, il se souvient désormais pourquoi il a horreur de la politique et pourquoi il préfère qu’on l’assigne aux activités plus opérationnelles, moins portées vers la dissension.

Ne disant mot comme à l’accoutumée, l’homme masqué écoute avec attention la sixième Ombre parler d’une seconde promotion accompagnant celle de votre serviteur, invité à diriger non seulement le clan des Sept mais aussi l’unité spéciale du Kyôi dont il fait partie depuis quelques temps déjà. Une annonce qui ne le surprend pas vraiment dans la mesure où Keisuke son ancien supérieur et gradé le mieux placé de l’unité est mort dans les décombres de l’explosion enclenchée par Kewashiioke, Il ne saurait oublier son évolution depuis junior du Kyôi jusqu’à Genzou, un parcours qu’il doit à sa patience et aux enseignements du feu Gouketsu.

A son tour maintenant de porter cette casquette, en même temps que celle de chef de clan. Et c’est volontiers qu’il accueille également la recommandation de la cheffe des Yuki, évoquant son expérience personnelle puisqu’elle aussi a dû, tout comme lui, porter deux responsabilités à la fois : conseillère de la Mizukage, et cheffe de clan. Difficile de gérer les deux en même temps, aussi propose-t-elle qu’il soit accompagné au début de sa prise de fonction par le Rokudaime en personne.

« Un temps d’adaptation sera probablement nécessaire vous avez raison.» Répond le muet par télépathie à la blonde aux pupilles bleutées.

Le Kagai pourrait comme ici lui transmettre les recommandations de recrutement, tandis que lui se chargerait dudit recrutement sur le terrain, et en leur faisant passer les épreuves qui attesteront de leurs capacités. En feuilletant les papiers de la pile qui vient de lui être glissée, sur la visière métallique du Sabreur se reflètent les initiales d’une personne qu’il connait bien pour l’avoir fréquenté dans sa vie personnelle. Déglutissant à l’idée de la trouver dans son unité, il ne sait si cela serait vraiment une solution de la mettre aussi proche du danger – il ne peut se faire à cette idée, même si elle a certainement l’expertise sensorielle adaptée et même supérieure aux standards du Kyôi.

Un autre nom un peu moins connu, celui d’une kunoichi qu’il n’a jamais rencontré en personne apparaît. Sans chercher davantage, il repose la feuille sur la pile de papiers et adresse un hochement de tête en direction du Mizukage.

« Ce sera fait, Rokudaime-sama. Merci pour votre confiance encore une fois.»

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Narrateur
Narrateur

Shozai ─ Premier Conseil de la Brume Empty
Lun 13 Mai 2019 - 15:44
Citation :
Sous-Chef de Clan, Hyôsa Wakaki





Recevoir des compliments tout en étant jugé. Un habile stratagème pour transmettre des messages peu subtils tout en passant de la pommade par dessus. Voilà ce qui attend désormais le jeune Hyôsa à chaque conseil. Pas très friand de ce genre de discussions, il laisse pourtant le Kaguya s'exprimer sans relever. Même si sa dernière phrase lui fait serrer les poings toujours tenus sous son menton. Insinuer que son clan a cherché à renverser le pouvoir... Lui non plus ne va pas oublier, c'est certain.

Le Kagai reprend la situation en mains, et passe à la suite des sujets de la réunion. Le Nobuatsu qui vient déjà de se voir accorder officiellement le titre de chef de clan – qu'il gérait officieusement depuis plusieurs mois comme lui, se voit désormais affublé d'une autre casquette. S'il est impossible de savoir sa réponse puisqu'il ne s'adresse pas à l'assemblée dans son entièreté, sa gestuelle semble indiquer qu'il accepte ce rôle.

« C'est un bon choix. Tout comme le souligne dame Yuki, peut-être serait-il bon qu'il soit secondé dans un premier temps s'il le désire. Ou qu'il laisse l'un ou l'autre de ces rôles s'il le juge nécessaire, lorsqu'il y aura quelqu'un d'assez compétent pour cela. »



Si la Yuki avait survécu à cette double casquette sans en devenir folle, il n'en était pas de même pour le jeune Kaguya chef de clan et futur directeur d'académie, qui avait connu une grande période de stress à ce moment-là. Chose qu'il faudrait éviter au sabreur, car ils avaient besoin de lui.

« Et concernant la kenpei ainsi que le shiden ? C'était vous qui étiez à leur tête, mizukage-sama. Comptez-vous garder ce rôle maintenant que vous êtes kage ? »



Une question qui mérite d'être soulevée, car là aussi, il faut trouver un remplaçant. Même si la raison à cela est moins dramatique que pour le changement à la tête du Kyôi. Triste fin pour le dénommé Keisuke...
Revenir en haut Aller en bas
Narrateur
Narrateur

Shozai ─ Premier Conseil de la Brume Empty
Mer 15 Mai 2019 - 8:20
Citation :
Chef de Clan Kaguya Renzaburō

Kaguya Renzaburō



Après la discussion sur les clans et l’assignation à leur tête de deux jeunes éléments jugés comme suffisamment compétents par le Rokudaime pour mener à bien la gestion aussi bien que la représentation de leurs pairs, vient l’enjeu des unités spéciales qui sont jusqu’ici restées en arrière-plan même si elles font grandement partie du bon fonctionnement de Kiri, nombreux sont ceux dans la hiérarchie qui reconnaissent que leur dynamisme est resté mitigé cette année.

Avec la création de la Kenpei sous le règne d’Hakyô, celui-ci espérait instaurer une certaine paix dans les rues y compris dans les bas-quartiers. Il faut reconnaître que si pour l’essentiel les voyous se font moins présents dans la Cité de la Brume, la résurgence de détracteurs politiques mécontents de la politique laxiste de Shiori – notamment après l’attaque des Nuke-nin, procède du peu d’initiatives qui ont été prises dans le sens de la sécurité et de la défense de Kiri face aux ennemis de l’extérieur.

De cette insuffisance et de l’agitation perpétuelle, l'émergence d’un mouvement contestataire de plus en plus radicalisé, une menace à l’intérieur des murs pendant la guerre civile de Kiri profitant du chaos pour se dresser face à l’autorité avec l’étincelle semée par les Hokkyokusei, confirme qu’il existe désormais une nécessité de retrouver une union originelle des clans qui s’est perdue avec le temps.

Avec l’absence de communication et de missions visant à protéger la populace contre de futures attaques, nombreux sont les doutes contaminant les esprits, même ceux des moins sceptiques. Afin de remettre Kiri sur la voie de la force, il était essentiel pour le nouveau Mizukage de prendre des mesures déterminantes afin de rassurer la population. C’est du moins la conviction du chef du clan Kaguya.


« Enfin ! On redonne de l’importance aux unités spéciales. Je serai même curieux d’avoir des rapports de la part du Kyôi, qu’ils informent l’ensemble du Conseil de leurs découvertes et de leur progression. Savons-nous où ils en sont actuellement ? Jusqu’à ce que leur ancien chef ne périsse dans les décombres évidemment. »



Laissant glisser ses doigts le long de sa barbe argentée, il darde du regard le Sabreur masqué et le Kagai qui doivent logiquement en savoir davantage sur la question du Kyôi que le reste du Conseil. Au Kagai de décider s’il accepte de lui livrer ces informations confidentielles ou non, ou s’en remettre plutôt au nouveau chef de l’unité.

« Une unité d’élite telle que celle-ci, nous devrions toutefois recruter les nouveaux membres en restant rigoureux sur les critères de sélection. Keisuke-san a pris un risque en recrutant un Kaminarijin, heureusement il s’avère que celui-ci est bien assimilé à la culture de Kiri et à ses intérêts. Existe-t-il une façon de limiter les fuites d’information et de trahison ? »



Il se tourne ensuite vers le Hyôsa, qu’il n’a visible pas fini de tourmenter depuis le début du Shozai.

« En parlant de la Kenpei justement, comment va ce vieux singe de Naam ? Encore en train de s'imbiber d’alcool à longueur de journée à l’abri des regards de ses subordonnés ? A moins qu’il ait changé après être passé d’officier à chef de la brigade… »



Revenir en haut Aller en bas
Kagai Inja
Kagai Inja

Shozai ─ Premier Conseil de la Brume Empty
Mar 11 Juin 2019 - 13:37


Il ne fallut pas longtemps avant que Saji acquiesçe, à sa manière, la proposition du Mizukage... Une décision qui, confirmée par Yuki Kaya, n'était pas sans responsabilités ni problèmes. Peut-être les choses évolueraient dans le futur, le flambeau ne faisait que passer d'une personne à l'autre et en attendant qu'une personne puisse soulager les épaules du muet, il devrait assumer les fonctions dictées du mieux qu'il le pourrait.


Bien. C'est donc acté. A partir d'aujourd'hui, Nobuatsu Saji sera donc le nouveau Chef des sabreurs, doublé du dirigeant de notre Unité d'élite de renseignement, le Kyôi.

Le cinquantenaire prit un instant de pause avant de reprendre, le visage davantage droit et relevé.


Puisses-tu honorer le passé de tes prédécesseurs et mener à bien ce qui semble être actuellement l'unité la plus importante pour notre sécurité.

Mais alors que chacun donnait son avis et semblait ne faire que renforcer la force de décision du Mizukage, le nouveau Chef du Clan Kaguya prit largement la peine de donner avis, à sa manière, taclant subtilement quelqu'un des membres, dont certains étant décédés, du village.


L'unité va être resserrée, je n'approuve pas certaines des décisions de Keisuke et fais largement confiance au Chef des sabreurs pour la suite. Des cas similaires ne devraient pas arriver. Après tout, nous recherchons la sécurité, ce n'est pas pour confier les informations secrètes du village de la Brume à n'importe qui.

Ceci-dit, le Kagai enchaîna rapidement avec des sujets qui n'étaient pas à débattre. Pas réellement des sujets en soi, mais bel et bien des prises de décision déjà en place, et ce, malgré les possibles contestations pouvant s'ensuivre.


Deux dernières choses. Plutôt des informations, histoire que vous soyez tout de même au courant : J'ai demandé à refaire les équipes et la gestion de l'effectif dispose d'un pôle de trois personnes de confiance. Celles-ci devraient être adaptées et refaites aussi souvent que nécessaire, tant que nous n'aurons pas d'équipes fixes soudées. La composition a déjà commencé.

Alors que le cinquantenaire venait d'annoncer cette dernière information, il recula de quelques pas, comme se préparant à sortir de la salle, une invitation aux autres membres à faire pareil.


Le complexe shinobi arrive à terme. Un projet mené par le clan Kaguya, clan en partie divisé d'après les informations. C'est pourquoi, pour maintenir une justesse et une justice, la direction du complexe a été attribué à une personne en particulier, un Kaguya, le plus qualifié selon moi pour gérer un pareil complexe : Kaguya Wutu-Fuku.

_________________
Hakai VS World:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3404-kagai-inja-99#25741 https://www.ascentofshinobi.com/t3521-arcanes-d-inja-le-berserker http://www.amneos.fr/
Yuki Kaya
Yuki Kaya

Shozai ─ Premier Conseil de la Brume Empty
Mar 11 Juin 2019 - 23:50
Les conseils de Kaya ne furent pas ignorés, ce qui était déjà une agréable reconnaissance de la part du sabreur qui lui fit savoir par ses propres moyens de communications qu’il était plutôt d’accord avec elle. Mais cela ne semblait pas le décourager pour autant. D’ailleurs, le Hyosa semblait lui aussi aller dans ce sens; pour une fois que les deux étaient sur la même longueur d’onde, il est bon de le remarquer. Ce dernier en profita d’ailleurs pour rebondir sur le sujet des autres unités spéciales du village.

Mais tout cela, bien que fortement intéressant, ce n’était pas vraiment le domaine de la jolie blonde, qui les laissa donc débattre sur ce sujet. Elle ne serait intervenue qu’en cas de désaccord fort entre ses idées de liées à l’image interne et externe de Kiri et ce qui était évoqué par le conseil. Mais malgré tout, elle ne put s’empêcher d’esquisser un sourire face aux remarques du chef Kaguya, toujours aussi fin et distingué dans ses propos. Il semblait faire un sketch à chacune de ses interventions, mais au fond, elle était rarement en désaccord total avec ses idées, bien au contraire. Le fond et la forme, deux choses bien différentes…

Le conseil semblait approcher de son terme, et Inja avait alors enchaîné quelques annonces. Il ne demandait pas vraiment l’avis du conseil sur ces dernières, c’était surtout pour information. Après tout, c’est lui qui avait le seul pouvoir décision dans cette salle, et il avait bien le droit de le faire valoir.

Cependant, avant que tout le monde se lève, la chef du clan Yuki avait une dernière petite remarque à ajouter, c’est pourquoi avant que le Mizukage ne sorte, elle prit une dernière fois la parole.

“Très bien. Ce complexe nous sera de grande utilité et permet d’assurer un futur plus robuste à la Brume. Mais en parlant de futur, j’aimerais que l’on aborde à l’occasion le sujet des relations extérieures de Kiri. Que ce soit en privé, Inja, ou lors d’un conseil. En effet, il faudrait que l’on soit tous en accord sur les attitudes à adopter vis à vis des autres pays. D’ailleurs, au besoin, j’ai profité du dernier tournoi pour arbitrer et tisser des liens avec des personnes gradées des autres villages, notamment Kumo. Si cela peut vous être utile dans le futur, je serais ravie d’aider à établir un contact.”

Cet aparté n’attendait pas forcément de réponse précise. Une réaction suffirait. L’important était que le message soit passé, et qu’il soit traité dans un délai respectable. Par la suite, l’ex bras droit de Shiori se leva pour emboiter le pas à Inja lorsqu’il déciderait de quitter la pièce.

_________________
Shozai ─ Premier Conseil de la Brume 1512773259-kaya-sign
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini

Shozai ─ Premier Conseil de la Brume

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: