Soutenez le forum !
1234
Partagez

Un vent de rivalité souffle sur Shinpuu ¤¤ Jun

Meikyū Arata
Meikyū Arata

Un vent de rivalité souffle sur Shinpuu ¤¤ Jun Empty
Mar 9 Avr 2019 - 17:34
Quelques jours s'étaient écoulés depuis les événements tragiques survenus au village, le genin passait le plus clair de ses journées à aider à la reconstruction. Il passait aussi souvent à l'hôpital pour prêter son don héréditaire aux eisei-nin, parfois leur iroujutsu ne suffisait pas toujours et en alliant son sceau du renouveau avec leurs connaissances poussées il faisait des miracles. Arata était plus qu'heureux d'être utile à la brume même s'il aurait préférer que la guerre civile ne se déclare jamais. Tant de vie ont été perdue ce jour-là que cela donnait presque la nausée au jeune homme.
Aujourd'hui, le vieux Gunjo qui avait contre toute attente survécu à la guerre bien qu'il logeait la plupart du temps au palais du Mizukage avait ordonné à Arata de prendre du repos. Le genin ne supportait pas de ne rien faire, mais sur ordre il avait été obligé de ne pas intervenir dans la reconstruction. Il avait donc pris la décision de faire quelque chose qu'il espérait faire depuis un moment...

Le bourreau de travail n'avait pas pût prendre le temps de s'entraîner depuis ce jour noir. Depuis quelques temps, il avait une idée en tête qui le turlupinait. Il affrontait amicalement et régulièrement d'autres genins de Kirigakure no sato et n'avait malheureusement jusqu'ici gagner aucun affrontement. Jamais loin de la victoire, mais jamais victorieux pour autant la binocle manquait soit de chakra soit de techniques efficaces face à ses adversaires. Déçu de perdre ou de ne faire que des matchs nuls, le shinobi relativisait tout de même et chacune de ses défaites étaient pour lui un moteur pour progresser. C'était aussi une source d'expérience importante pour un jeun ninja comme lui, ils étaient finalement peu aussi jeune dans les rangs kirijins. Cependant, s'il était déjà genin si jeune ce n'était pas pour rien, Arata en était persuadé alors aujourd'hui il irait voir un camarade qu'il souhaitait affronter depuis longtemps. Il comptait tout donner face à lui, mais s'il devait perdre, il en ressortirait grandit sans aucun doute.

------------------------------------

Direction sud-ouest du village non loin du port Naragasa, c'est dans ce quartier que le genin allait retrouver un compagnon pour le défier solennellement en duel. Arrivé devant l'habitation de son collègue, le genin toqua à la porte et lança du bas de la fenêtre:

Hoy, Jun-kun ! C'est Arata, viens m'affronter, il est temps, clama le membre du clan des sceaux prêt à affronter son camarade de l'équipe Shinpuu.

Bien que les deux genins s'apprécient sincèrement, Jun envoyait souvent des vannes à la gueule de son cadet et celui-ci ne se faisait pas prier pour lui répondre avec autant de fougue. Lors de leurs différentes missions ensemble tous deux avaient tendance à faire jouer leur leadership naturel. Pour le moment, cela n'avait posé aucune tension, mais une légère rivalité amicale s'était instauré au fil du temps et aujourd'hui Arata voulait se mesurer à son aîné. Il ne doutait pas que Jun était un adversaire redoutable, mais il devait l'affronter. La binocle devait savoir où il en était rapport à son équipier du Vent Nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5189-meikyu-arata-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-kiri https://www.ascentofshinobi.com/t5683-meikyu-arata-carnet-de-bord
Yamanaka Jun
Yamanaka Jun

Un vent de rivalité souffle sur Shinpuu ¤¤ Jun Empty
Mar 9 Avr 2019 - 19:42
Buvant tranquillement son thé de bon matin, il attrapa avec adresse le pot de confiture qu’Ayumi lui balança nonchalamment en s’élançant un peu en arrière au point de soulever les deux pieds du devant de sa chaise. Fier de sa prise, il fut néanmoins déstabilisé par le battement retentissant de coups en bas de leur immeuble, manquant de tomber de peu. Se levant pour ouvrir sa fenêtre alors que le mouflard au bonnet l’alpaguait, il lui sourit, levant sa tasse à son encontre.

- Bah alors crevette, c’est pas des manières ça. T’affronter ? Pourquoi faire ?

Laissant le gamin lui répondre, il but une longue gorgée de thé.

- Et un petit pari ça te dirait pas ? Celui qui gagne devra une faveur à l’autre, no questions asked. Deal ?

- Deal ou pas deal, je te jure que s’il continue de brailler c’est moi qui m’en occupe.

Se tournant vers sa sœur qui mordait sauvagement dans la tartine qu’elle venait de tremper dans son café, il repassa la tête par la fenêtre à l’attention du gamin.

- Ok, ok, j’arrive.

Quelques minutes plus tard il descendait, les cheveux en bataille qu’il recoiffa d’un petit geste gracieux, suivant le Meikyu visiblement sérieux qui sauta de toit en toit jusqu’au terrain d’entraînement comme si la compétition commençait déjà. Le suivant un peu à distance en se demandant ce qui le mettait dans cet état, ils arrivèrent enfin à l’un des terrains d’entraînement du village où ils s’arrêtèrent. La binocle lui faisant face, sa résolution s’affichant sur le visage, le Yamanaka prit son arc à la main, haussant un sourcil sans sourire mesquin pour une fois.

- T’es sûr de vouloir m’affronter Ratata ? J’ai quand même protégé à moi quasi tout seul la cellule d’une prisonnière qui aurait pu anéantir tout le village et affronté un ancien Kage ressuscité récemment … au risque de paraître un peu méchant t’y es pas encore j’pense.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5218-yamanaka-jun#41172 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-kiri https://www.ascentofshinobi.com/t7417-yamanaka-jun-carnet-de-route-uc
Meikyū Arata
Meikyū Arata

Un vent de rivalité souffle sur Shinpuu ¤¤ Jun Empty
Mar 9 Avr 2019 - 20:20
Parce que toi et moi qu'on le veuille ou non, nous sommes promis à un avenir certain dans ce village ou ailleurs c'est un sentiment que j'ai depuis plusieurs semaines. Parce que nous sommes tous les deux dans la même équipe, parce que je suis ton cadet et que je veux savoir où j'en suis par rapport à toi, expliqua très sérieux l'adolescent. Une rivalité saine entre nous ne peut que nous pousser à progresser, renchérit le Meikyū.

Le Yamanaka fini par descendre de chez lui pour suivre son camarade, Arata n'avait pas encore répondu à sa proposition de pari. Il était pour une fois très sérieux, mais s'il fallait parier pour pousser Jun à l'affronter le jeune homme n'hésiterait pas.

Tandis qu'il filait à vive allure sur les toits du village caché par la brume le genin songeait aux raisons qui le poussaient à vouloir affronter son nakama. En réalité, elles étaient multiples et nombreuses, mais parmi elles, quelques-unes ressortaient plus que les autres. Premièrement, il était peut-être et ceux inconsciemment jusqu'ici un peu jaloux du grand blond. C'est vrai, jaloux comme un adolescent, Jun était un grand gars plutôt musclé à qui tout réussissait. Il était doué dans son domaine et maîtrisait la sensorialité. Il faisait partie d'un clan éminent et très connu dans tout le Yuukan. Lui aussi faisait partie d'un clan craint et respecté, mais il se sentait loin de ses origines Meikyū du fait de sa condition d'orphelin.
Deuxièmement, Jun était à un âge où s'il progressait et continuait à faire du bon boulot il pouvait espérer obtenir une promotion incessamment sous peu. Hors, le membre du clan des sceaux n'avait encore que quinze ans et à cet âge il était plus difficile de se voir confier des responsabilités. Jun avait aussi plus d'expérience que lui, il avait voyagé à travers le monde et Arata lui n'avait voyagé qu'à travers les livres, écrits et autres parchemins.
Et enfin, il voulait affronter son camarade parce qu'il avait été témoin de la violence de la guerre aux premières loges. Il avait vu la puissance de Shiori-sama, celle du nouveau Mizukage, l'impétueux. Il avait aussi bien senti lors de l'affrontement final durant cette rébellion qu'il était en trop, un poids mort et qu'il n'avait pu que traîner un corps hors de danger. Il n'était pas assez fort pour survivre à l'heure actuelle, il devait devenir plus fort et être capable de tenir tête à des monstres de puissance, tel que Kewashiioke Hokkyokusei...

C'est bien beau, mais ma renommée est deux fois plus importante que la tienne à trois ou quatre choses près, argua le jeune homme en pensant à son sauvetage du Rokudaime Mizukage. C'est justement parce que je n'y suis pas encore que je dois t'affronter Jun. Et si tu as su protéger cette cellule si efficacement je dois en être capable aussi, si je ne peux te tenir tête aujourd'hui c'est que mon chemin est encore long, dit-il sur un ton grave.

Le Meikyū avait le regard fier et le menton relevé, il ne savait pas s'il pourrait battre son ami, mais il devait en avoir le cœur net.

Cependant, s'il faut te motiver pour que tu m'affrontes et que tu prennes ce combat au sérieux, écoutes ceci. J'ai enfin trouvé ce que nous cherchions Jun, je sais où a été vu pour la dernière fois le geôlier. L'arc que tu convoites, Rinbō no kanshu dit le Geôlier des Limbes, si tu me bats je te révélerais l'emplacement de l'arme, je t'accompagnerais même là-bas si tu le veux, affirma le genin. Maintenant, donne le meilleur de toi-même.

Arata n'attendit pas vraiment la réponse, il voulait en découdre, maintenant de toute manière Jun l'avait suivi jusqu'ici sur le terrain d'entraînement numéro un. Le Yamanaka avait sans doute déjà décidé d'accéder à la requête de son cadet. Alors, le petit pressé décida d'attaquer le premier, il voulait tester ses nouvelles capacités ninjutsu. Alors, il se mit en quête de son chakra raiton pour puiser dedans et générer de micro sphère électrique au bout de ses doigts puis il relâcha se chakra sous la forme d'arcs électriques concentré sur sa cible Jun Yamanaka.

INFO:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5189-meikyu-arata-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-kiri https://www.ascentofshinobi.com/t5683-meikyu-arata-carnet-de-bord
Yamanaka Jun
Yamanaka Jun

Un vent de rivalité souffle sur Shinpuu ¤¤ Jun Empty
Mar 9 Avr 2019 - 22:30
- Mon homme de main pendant tout un voyage eh ?

Affichant un petit sourire malin, l’intérêt du Yamanaka avait cru soudainement. Savait-il vraiment où se trouvait le Geolier des Limbes dont il lui avait déjà parlé ou lui mentait-il pour l’inciter à se battre ? Fixant du regard le gamin, quelque chose lui indiqua qu’il ne mentait pas… mais que dans tous les cas il lui donnerait l’information et l’aurait accompagné. Le bluff était tout de même bien tenté, et il sentait le Meikyu suffisamment dérangé de la récente guerre civile pour que le blond n’ait d’autre choix que d’accéder à sa requête.

- Très bien, que le meilleur gagne Arata.

Le gamin accumulant son chakra raiton à la terminaison de ses doigts, le Yamanaka inspira profondément tout en fouillant dans l’une des petites sacoches de sa veste pour en sortir un sachet de makibishis. Relâchant son souffle en direction du binoclard en vidant littéralement son sac alors que les éclairs fusaient, le Yamanaka recula tout en mordant son pouce, connaissant le style de combat de son adversaire.

- Allez Arata, fais un effort quand même.

Petit clin d’œil au garçon, il apposa son pouce légèrement ensanglanté en un tracé rudimentaire sur le sceau travaillé sur son avant-bras droit. Un *pouf* sonore accompagné d'un petit nuage de fumée raisonnant sur tout le terrain, il se retrouva sur la tête d’un gigantesque rapace de plusieurs mètres de haut.

Akiro:

- Notre premier combat … maître ?

Un sourire mesquin apparaissant sur son visage, non pas pour Arata mais pour le volatile qui se forçait à être docile, il lui répondit, confiant.

- Notre premier combat Akiro.

Une démonstration de force un peu violente il en était conscient, mais Arata lui avait demandé de l’affronter en tout honneur. Le ménager en se refusant l’utilisation d’une de ses cartes maîtresses aurait été ne pas reconnaître à leur juste valeur les émotions de son adversaire qu'il sentait troublées grâce à ses talents claniques. Arata n’était qu’un gamin certes, mais il était voué à grandir, à s’améliorer, et bien qu’il avait de l’avance sur lui à ce moment, il s'en serait voulu de rejeter son désir de s’améliorer... Ça et puis, il voulait quand même gagner.

Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5218-yamanaka-jun#41172 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-kiri https://www.ascentofshinobi.com/t7417-yamanaka-jun-carnet-de-route-uc
Meikyū Arata
Meikyū Arata

Un vent de rivalité souffle sur Shinpuu ¤¤ Jun Empty
Mar 9 Avr 2019 - 23:36
Jun semblait avoir accepté les termes du contrat pour ce combat amical, mais pas si amical que cela pour le Meikyū. Bien sûr, il éprouvait de l'amitié pour son camarade de l'équipe numéro neuf, mais là Arata ressentait une sorte de colère qu'il n'avait pas ressenti depuis longtemps. En réalité, les événements de la guerre civile avaient sans doute fait remonter de vieilles sensations qui le mettaient dans tous ses états. Alors, même qu'il avait préparé sa première technique il entendit Jun prononcer la phrase qui ponctuait le début de leur affrontement "... que le meilleur gagne...". Son camarade avait raison, le meilleur des deux remporteraient s'être affrontement l'autre devrait vivre avec jusqu'à ce qu'une revanche soit joué...

Jun attrapa un petit sachet dans sa poche tout en inspirant très fortement, les ninjas pratiquant ce genre de mouvements étaient souvent ceux qui expulsaient un chakra affinitaire de leur bouche. Arata le savait pour avoir tenté la création de technique de ce genre avec son énergie chakratique de type raiton. Le genin était prêt, un vent de chakra vint dévier ses éclairs, mais celui-ci était porteur de makibishis acérés. Ni une ni deux, le genin savait quoi faire les makibishis traversèrent l'électricité de son offensive. Arata lança un shurikenpassant tout près du souffle de makibishis qui polarisés par le raiton du genin suivirent facilement le shuriken en métal par force d'attraction. L'ingénieux binoclard s'évita ainsi des blessures très légères, mais des blessures tout de même...

Pas le temps de niaiser, Jun venait d'invoquer un immense animal kuchyose, un hiboux de plusieurs mètres de haut qui allait donner du fil à retordre au cadet de l'équipe Shinpuu. Impressionner par les progrès de son nakama, Arata ne se laissa pas prendre de cours pour autant, il chargea instantanément son chakra raiton. Il le faisait circuler dans son corps à travers l'ensemble de ses tenketsus pour le relâcher sous la forme d'une énorme anguille faites d'électricité. L'anguille fonça vitesse grand V vers la créature invoquée par le Yamanaka, tandis qu'Arata impulsait simultanément du chakra dans ses jambes pour foncer sur sa cible, Jun. En un instant le genin était sûr lui, et plaqua sa main pour tenter d'apposer le Bubun mahi no shīru, son sceau fuinjutsu de paralysie partielle. Il visa clairement, le bras de son ami pour l'empêcher de former de mudras pour la suite du combat.

Arata espérait avoir frappé fort pour sa première offensive au corps-à-corps, il savait Jun être un efficace combattant à distance, mais la proximité allait sans doute le gêner. Et tant que la binocle était tout proche peut-être que le grand duc n'oserait pas attaquer en direction de son invocateur...
INFO:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5189-meikyu-arata-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-kiri https://www.ascentofshinobi.com/t5683-meikyu-arata-carnet-de-bord
Yamanaka Jun
Yamanaka Jun

Un vent de rivalité souffle sur Shinpuu ¤¤ Jun Empty
Sam 13 Avr 2019 - 13:39
Ayant souri alors que le gamin avait fait en sorte de détourner ses projectiles avec un simple kunai en profitant des effets de sa technique précédente, le Yamanaka n’en restait pas moins concentré alors que son Kuchiyose apparaissait. Une surprise pour son jeune coéquipier à qui il ne l’avait pas encore dit, le pacte étant tout récent.

Mais celui-ci malgré tout ne se découragea visiblement pas, envoyant une technique raiton dans leur direction avant de charger, suivant ainsi l’éclair qu’il venait de lancer. Quelle crapule, il ne lui avait même pas laissé le temps de décoller. Akiro balayant les airs de ses deux ailes puissantes pour dissiper la technique raiton, le Genin au bonnet parvint à se faufiler juste avant la rafale, sa main chargée de chakra s’abattant sur le Yamanaka … qui accompagna son mouvement à l’aide de son arc, comprenant qu’il ne pouvait se permettre de se prendre le coup.

Déviant le coup au niveau du plumage du hibou sur lequel ils étaient, l’archer accumula à nouveau du chakra dans ses joues, relâchant le tout pour expulser au loin le Meikyu, de préférence dans les makibishis préalablement lancés mais bon, son adversaire étant sur lui, il n’avait pas réellement pu prendre en compte la trajectoire de projection.

Akiro poussant un hululement de surprise alors que son aile pendait minablement sur le côté, le Yamanaka ne put s’empêcher un peu sourire impressionné, comme si c’était à lui de se montrer fier del’accomplissement de son cadet.

- Nous empêcher de nous envoler, très malin ça Arata.

Mais Akiro ne l’entendait pas de la même oreille. Le rapace vengeur abattit son aile valide en direction du gamin en une impressionnante lame de vente visiblement tranchante au vu du sol qu’elle venait d’effleurer et dans lequel elle avait laissée une impressionnante coupure.

Concentré, il ne pouvait cependant pas s’empêcher de remarquer la résolution dans les yeux du Meikyu qui depuis le début n’avait pas hésité à mettre la gomme et à foncer l’assaillir au corps à corps, pleinement conscient visiblement de sa faiblesse à distance par rapport au Yamanaka, et du désavantage numérique dans lequel il se retrouvait. Bandant son arc, il décocha une flèche, comme pour lui rappeler autant que pour se souvenir que le combat n’était pas toujours pas fini. Ils discuteraient de tout ceci une fois que l'un d'eux aurait déclaré forfait.

Spoiler:


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5218-yamanaka-jun#41172 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-kiri https://www.ascentofshinobi.com/t7417-yamanaka-jun-carnet-de-route-uc
Meikyū Arata
Meikyū Arata

Un vent de rivalité souffle sur Shinpuu ¤¤ Jun Empty
Lun 15 Avr 2019 - 17:03
Arata fut projeté violemment vers l'arrière par le souffle de vent de son opposant. Il atterrit en roulé-boulé au milieu des restes de makibishis de la précédente offensive en s'égratignant à de multiples endroits notamment sur les bras qui servirent à amortir sa chute. Foutu, futon Jun avait l'affinité nécessaire pour contrer le propre raiton du Meikyū qui se demandait bien où était passé le doton du jeune Yamanaka. A croire que l'équipier du genin voyant le potentiel ninjutsu de son cadet avait prit peur et s'était donc rabattu sur une seconde affinité plus propice à résister à la puissance destructrice de la foudre.
Peu importe, Jun avait contré son sceau de paralysie partielle, mais ce n'était que parti remise puisque le sceau avait échoué sur l'aile de son énorme piaf à gros yeux. Maintenant, Akiro le compagnon de combat du grand blond ne pouvait plus voler. Tout cela arrangeait bien les affaires du genin, si Jun avait pu prendre le large et s'envoler Arata n'aurait quasiment rien pu faire face à une attaque venue du ciel.

Jun complimenta l'adolescent, mais celui-ci ne répondit pas trop concentré pour se laisser aller à des palabres inutiles. Lui aussi était très impressionné par les progrès de son camarade, quand avait-il signer ce pacte avec les hiboux ? Ce bestiaux à plume était un large avantage pour Jun dans ce combat et si Arata gagnait ce serait d'autant plus glorieux pour lui. Cependant, il n'en était pas là...

La grosse chouette n'était pas contente d'être privé de l'un de ses membres les plus précieux et se vengea d'un coup d'aile futon qui fit valser une lame de venteuse en direction de la binocle. Le sol était blessé au passage de la lame futon du volatile. Arata n'avait pas attendu dès lors qu'il avait vu Akiro levé son aile valide le jeune avait préparé quelques mudras simple pour activer l'un de ses sceaux préférés, Yōso no Tōgoku, l'emprisonnement des éléments.
Le genin était en position bras tendu et aspira quasi instantanément le futon de la technique du hibou, il fit un demi-tour sur lui-même durant lequel il s'abaissa pour placer sa main au ras du sol près des makibishis dont quelques uns étaient encore maculés de quelques gerbes de son propre sang. Le sceau du Yōso no Tōgoku rompu, les vents violents du hibou furent relâcher en direction de Jun emportant avec eux ses propres makibishis. Et ce suivi de très près par Arata qui chargea en impulsant du chakra dans l'ensemble de ses tenketsus liés aux muscles des membres inférieurs. Effectuant plusieurs mudras sur le parcours, il relâcha son flux de chakra raiton sous forme d'anguille à quelques centimètres à peine de Jun. Espérant clairement l'empêcher de riposter et remporter le combat sur ce tour de force...

L'ingénieux s'était servi de la force de son adversaire pour tenter de le surprendre et de l'avoir à son propre jeu, les prochaines secondes diraient si son esprit malin avait eu raison des défenses de son ami, mais rien n'était moins sûr. Arata était un genin intelligent, doué de stratégie et de capacités analytiques hors-norme, mais bridé par la jeunesse, le manque d'expérience et la faiblesse de trop peu d'année à s'entraîner. S'il survivait à ces guerres civiles et autres conflits qui ravageaient le Yuukan peut-être deviendrait-il un grand shinobi...

INFO:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5189-meikyu-arata-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-kiri https://www.ascentofshinobi.com/t5683-meikyu-arata-carnet-de-bord
Yamanaka Jun
Yamanaka Jun

Un vent de rivalité souffle sur Shinpuu ¤¤ Jun Empty
Dim 21 Avr 2019 - 11:50
Arata n’avait décidemment aucune envie de parler, lui qui d’habitude ne se dérangeait pas pour analyser à voix haute tout ce qu’il voyait. Toujours sérieux, hargneux même, le Yamanaka le vit atterrir au milieu de ses makibishis, le tranchant des piquants ajoutant aux égratignures déjà présentes sans que la crevette ne geigne plus que de raison.

De ce qu’il avait pu voir jusqu’à maintenant, sa capacité clanique l’avait habitué à la douleur. Jun se rappelait notamment cette première mission où le gamin avait été sévèrement blessé sans pour autant broncher plus que de raison … une habitude de sadomasochiste un peu effrayante il fallait l’avouer, mais qui lui donnait quelques idées de techniques pour la suite.

Arata absorba la lame d’air et renvoya le souffle dans sa direction afin de lui renvoyer ses petits projectiles de métal. Petite teigne... S'occupant de projeter les projectiles sur le côté alors qu’Arata chargeait tout en effectuant les mudras de sa prochaine attaque, le Yamanaka accumula également du chakra dans la partie inférieure de son corps avant de réaliser en même temps que son invocation une chose : la paralysie qui les clouait au sol semblait enfin passée.

- Akiro, on s’envole !

Mais le gamin était déjà sur lui. Sautant dans les airs avec son boost chakratique pour prendre un minimum de distance alors que le gamin relâchait son attaque raiton, le Yamanaka formula ses propres mudras afin de dévier in extremis l’offensive pour ne pas se la prendre de plein fouet, offensive qui lui mordit néanmoins sauvagement le côté gauche. Poussant un cri hargneux de douleur, il se réceptionna sur Akiro qui venait de prendre son envol en tourbillonnant sur lui-même pour chasser tout parasite avant de lancer une bourrasque magistrale en direction de celui qui venait de blesser son maître qu’il s’était juré de protéger.

- C’est fini Arata, tu ne peux plus nous atteindre. Rends-toi sauf si tu veux que je t’achève jusqu’à l’inconscience.

Fit le Yamanaka depuis les hauteurs tant espérées, énervé, alors qui laissait pendre mollement son bras brûlé par les éclairs afin de ne pas trop forcer sur ses blessures, tout forçage à partir de maintenant n'étant à ses yeux pas nécessaire. Si Arata se rendait il pourrait le soigner… Sinon le Yamanaka tâcherait d’en finir rapidement avec ce combat en déchaînant l’enfer sur le Genin avant de faire un détour par l’hôpital. Mais que le Meikyu ne se fasse pas d’idée. Le combat était fini.

Par le simple fait d’avoir trouvé les hauteurs, le Yamanaka et son invocation avaient remporté le combat à venir et ce même si les offensives dans le répertoire du Yamanaka étaient peu nombreuses et peu puissantes comme il l'avait montré jusqu'à maintenant. Sans compter que le Genin avait tout donné jusqu’à présent, et nul doute qu’il ne lui restait plus beaucoup de jus.


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5218-yamanaka-jun#41172 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-kiri https://www.ascentofshinobi.com/t7417-yamanaka-jun-carnet-de-route-uc
Meikyū Arata
Meikyū Arata

Un vent de rivalité souffle sur Shinpuu ¤¤ Jun Empty
Dim 21 Avr 2019 - 21:30
Foutu précipitation, Arata était si pressé de se confronter à son camarade qu'il n'avait pas jugé bon de maintenir l'immobilisation qui avait handicapée les mouvements de la créature kuchyose de son adversaire. Il se maudit intérieurement lorsqu'il vit Jun s'élever dans les airs et prendre la tangente avec son oiseau de malheur par la voie des airs.
La rapidité du genin avait quand même fait mouche et blessé le Yamanaka qui avait tout de même réussi à dévier légèrement son anguille faite d'électricité, mais le combat était terminé et le Meikyū le savait pertinemment. Pourquoi devait-il sans arrêt perdre tous ses combats ? Qu'est-ce qui clochait ? Est-ce que tous les genins de Kirigakure no sato était plus fort que lui ? Est-ce que ses efforts ne menaient à rien ? Quand son corps et ses capacités physiques suivraient-elles son formidable esprit de tacticien ? Ne serait-il jamais en mesure de vaincre un ennemi ? Lui qui souhaitait ardemment partir en mission à l'étranger, survivrait-il une seule minute dehors face à des shinobis internationaux ? Il en venait à douter, douter de ses capacités, de son avenir et de son choix de carrière.

Alors que Jun du haut de son emplumé lui hélait de cesser le combat, le genin fourra ses mains dans ses poches tourna les talons et frappa du pied dans un petit cailloux l'air boudeur. Ne sachant pas trop comment réagir face à cette nouvelle défaite, il voulait pour une fois faire l'enfant et manifester sa mauvaise humeur en faisant la tête.
Furieux d'avoir perdu face à son comparse de l'équipe Shinpuu, il se maudissait à voix basse:

Je n'y arriverais jamais, je ne mérite pas d'être shinobi, pesta-t-il. On ne peut pas compter sur moi, je laisse mourir même les Kage comment pourrais-je protéger ceux qui me son cher et ce village si je ne deviens pas plus fort, ragea-t-il en plus de cela.

Arata était désormais immobile la tête rentrée dans les épaules et l'air renfrogné à se poser de multiples questions. Il imaginait même démissionner de son post et retourner à la vie civil. Il n'était pas mauvais perdant loin de là, il vivait simplement une désillusion difficile à traverser depuis la guerre civile, il se sentait vide sans impact. Incapable du moindre progrès. Un shinobi sans avenir et réduit à enchaîner les missions d'intérêt publique, comme sa mission dans les égouts de Kiri... Brillant, mais sans le cran de devenir ce qu'il veut devenir...
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5189-meikyu-arata-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-kiri https://www.ascentofshinobi.com/t5683-meikyu-arata-carnet-de-bord
Yamanaka Jun
Yamanaka Jun

Un vent de rivalité souffle sur Shinpuu ¤¤ Jun Empty
Sam 11 Mai 2019 - 14:10
Claquant des doigts de son bras indemne à l’attention de son hibou, celui-ci redescendit à hauteur du sol après l’abandon tacite de la crevette. Impérieux, le blond descendit de son animal qui avait déployé son aile sur le côté pour lui servir de marchepied, le volatile disparaissant dans un nuage de fumée à peine le Yamanaka de retour sur la terre ferme.

- Quand tu auras fini de te lamenter inutilement tu viendras soigner mon bras, et fissa.

Après tout, il lui devait bien ça non ? C’était le gamin qui l’avait provoqué en duel, il était normal que s’il avait été légèrement blessé, il devait assumer les conséquences de ses actes au lieu de bouder comme un enfant encore plus jeune qu’il ne l’était. S’asseyant sur un rocher, il profita de son doigt ensanglanté pour invoquer un hibou plus petit le temps qu’Arata arrive à sa hauteur.

Akifumi:

- Oh bonjour Yamanaka-Sama ! Comment allez-vous aujourd’hui ? Que puis-je faire pour vous ?

- J’ai connu mieux. J’aimerais que tu rassembles les makibishis étalés sur le terrain, je ne roule pas encore sur l’or …

Fit le Yamanaka en désignant son bras puis le terrain d’entraînement sur lequel trônait les quelques piquants. Akifumi effectuant une petite courbette accompagnée d’un sourire ravi de pouvoir aider d’une quelconque façon battit des ailes et commença à parcourir le terrain, agrippant un à un les outils ninjas avec ses serres ou son bec et les rangeant dans sa propre sacoche.


Poussant un soupir alors qu’Arata était à sa hauteur, le blond tendit son bras, prenant comme acquis que son cadet le rafistolerait.

- Et toi arrête de dire des conneries. Tu n’es que nouveau Genin Arata. Tu as quoi 14 piges ? 15 ? Tu penses réellement qu’à ton niveau tu as quoique ce soit à te reprocher pour la mort de l’ancienne Kage ? Ce qui a causé sa mort je vais te le dire : c’est la lutte interne inutile qu’il y a eu au sein des grandes pontes. Ce qui a causé sa mort c’est le fait qu’elle ait été suffisamment faible pour se faire manipuler de la sorte. Ce qui a causé sa mort c’est son combat contre le nouveau Kage qui l’avait beaucoup trop affaibli, l’empêchant d’être au pic de sa forme contre le véritable ennemi. Alors non, ce n’est pas ta faute.

Regardant dans les yeux le gamin, le regard rubis du Yamanaka se fit sérieux, autoritaire.

- Tu deviendras plus fort, ça je peux te l’assurer. Tu en as le potentiel … et la volonté. Alors oui tu n’auras pas gagné ce combat, mais vois-y le peu d’avance que j’ai sur toi en étant ton aîné d’une dizaine d’années. Et il en va de même pour Akane. Contrairement à toi nous avons passé notre adolescence à nous contenter du niveau que nous avions, nous obligeant à rattraper notre retard bien trop tard. Mais toi, incité à constamment progresser tu nous rattraperas en rien un de temps. Akane m’a raconté le jour de l’attaque ce que tu avais fait. Haranguer les foules, protéger les civils, soigner les blessés et aussi évacuer et assurer la survie d’un Kage en devenir… J’espère que tu te rends compte que pour un gamin ton palmarès n’a rien à envier à bon nombre de shinobis du village et d’ailleurs.

Se passant sur la langue sur ses dents en un geste penseur en se souvenant de ses propres « exploits » en comparaison, il eut un petit sourire à l’attention du Meikyu.

- Et tu pourras compter sur moi pour t’aider à atteindre tes objectifs … mais d’ici là, tu me dois une information et une faveur non ?

Sourire cette fois entièrement espiègle, il regarda, toujours assis la crevette. Un pari était un pari. Quant à la faveur, Arata n’avait peut-être pas accepté cette condition, mais il n’aurait pas hésité à la réclamer en cas de victoire. Autant pousser sa chance donc.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5218-yamanaka-jun#41172 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-kiri https://www.ascentofshinobi.com/t7417-yamanaka-jun-carnet-de-route-uc
Meikyū Arata
Meikyū Arata

Un vent de rivalité souffle sur Shinpuu ¤¤ Jun Empty
Mer 15 Mai 2019 - 11:50
Se lamenter inutilement, Jun avait raison qu'est-ce qu'il lui prenait à la fin, car justement ce n'était pas la fin. De son point de vue le genin avait subi une défaite lorsque la Godaime Mizukage était décédé, mais il avait tendance à oublier qu'après tout il n'était qu'un genin de quinze ans. Un genin fraîchement promu de surcroît après tout, il n'avait vu passer qu'un simple printemps en tant que ninja de la brume. Cette guerre civile était la première expérience de combat en situation réelle d'Arata, il avait été loin de ces entraînements ou de ses combats amicaux contre d'autres shinobis de même rang que lui. L'événement l'avait marqué et resterait sans doute à jamais gravé dans sa mémoire de jeune shinobi, il allait devoir utiliser ceci à son avantage et passé un cap pour aller de l'avant à nouveau.

Le combat contre son équipier du Shinpuu et son aîné venait de lui apprendre quelque choses d'important. Les paroles de Jun réconfortèrent légèrement l'adolescent capricieux en cet instant. Le Yamanaka avait invoqué un second hiboux, mais Arata savait bien que ce n'était pas pour poursuivre le combat, ragaillardis par sa prise de conscience il concentra son chakra pour activer le sceau du renouveau Koshin no Inkan. Malgré le ton ferme et autoritaire de son aîné, le Meikyū devait bien cela à son partenaire, il l'avait blessé.
Concentrant de nouveau le chakra ancestrale qui coulait en lui, il activa le troisième niveau de son sceau de régénération cellulaire Koshin no Teire, le soin du renouveau puis passa la main au-dessus de la blessure sanguinolente du Yamanaka. Et l'invocateur aux hiboux continua de réconforter à sa manière et de façon brusque son cadet qui était un peu perdu ces temps-ci. Des compliments qui firent chaud au cœur de l'adolescent, mais il n'avait pas combattu et ne se lamentait pas dans l'espoir d'être complimenté, non.

Avec ce combat, il aurait aimé avoir gagné le respect de Jun, bien qu'il ne l'admettrait jamais son aîné avait une grande influence sur son jeune esprit. Arata admirait en secret son équipier et le prenait un peu comme modèle, pas pour les arts shinobis leurs talents et dons respectifs étaient diamétralement opposés. Néanmoins, l'assurance et la conviction de Jun d'être le meilleur ou de savoir qu'il le serait un jour, cette confiance en lui faisait rêver le genin.
Bien qu'Arata soit un bourreau de travail et un éternel optimiste paradoxalement à son humeur actuelle, il n'avait jamais cessé de se remettre en question toute sa vie. Ce trait de caractère était sans doute dû à sa condition d'orphelin et de pupille de Kirigakure no Sato.

Je te remercie Jun, j'avais besoin de ce combat, reprit le cadet du duo d'un ton neutre. Il fallait que je sache où j'en étais par rapport à toi, mais merci pour tes compliments. Les récents événements m'ont plus affecté que je le pensais, mais je crois que ça ira maintenant, fini-t-il par dire comme un aveu.

C'était clair comme de l'eau de roche, c'est grâce aux encouragements et aux mots du Yamanaka qu'il allait mieux. Inconsciemment Arata voulait que Jun le sache, mais dans le même temps, il ne voulait pas le dire ouvertement c'était sa façon de dire merci.

Rinbō no kanshu, hein ! Je suis tombé sur des récits il existe un endroit à Hayashi no kuni une gueule béante creuser dans la terre, un puits réputé sans fond, un passage vers un autre monde ou bien vers le néant. Un trou que l'on nomme communément L'Entaille du Monde, l'endroit est empli de mystère, mais les récits racontent que l'arc maudit aurait été jeté au fond de ce tartare pour ne jamais être revu. Si nous nous lançons dans cette aventure, il faudra y descendre, car c'est les seules informations disponibles et indisponibles que j'ai pu récolter, expliqua-t-il en repensant qu'il avait dû leurrer la bibliothécaire pour accéder à une partie interdite de la bibliothèque.

Le membre du clan des sceaux profita des dernières paroles pour soigner ses propres blessures à l'aide du Koshin no Bamu, le baume du renouveau passant au-dessus des plaies infligées par la combinaison fûton et makibishis de Jun.

Quant à la faveur que tu demandes, je t'ai déjà rendu un fier service avec toutes ses informations, mais cesse de me demander des faveurs. Je te considère comme un ami Jun et les services rendus à un ami n'en sont pas, dit-il sur un ton neutre.

C'était la première fois de mémoire qu'il mettait en mot la notion d'amitié qu'il éprouvait envers le Yamanaka et il ne savait pas ce que lui en dirait...
INFO:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5189-meikyu-arata-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-kiri https://www.ascentofshinobi.com/t5683-meikyu-arata-carnet-de-bord
Yamanaka Jun
Yamanaka Jun

Un vent de rivalité souffle sur Shinpuu ¤¤ Jun Empty
Sam 18 Mai 2019 - 20:27
Appréciant se faire soigner et voir disparaître la douleur, il bougea ses doigts et le reste de son bras afin de tester l’ampleur des soins que le gamin lui avait prodigué. Contre toute attente plus aucune douleur ne restait. Retroussant sa manche ensanglantée et déchirée à plusieurs endroits, il constata que toutes les plaies avaient été refermées sans laisser de cicatrices. Les talents claniques de ce gamin avaient décidément de quoi impressionner …

Laissant Arata s’examiner et se soigner alors qu’il finissait de révéler la localisation présumée de l’arc de légende, le Yamanaka prit note du fait qu’il se soignait en dernier, mais aussi du fait qu’ils allaient néanmoins devoir explorer sur place. Bah … Akiro et les autres du peuple hibou seraient de la partie, de quoi faciliter les recherches.

- Bien … De combien de jours auras-tu besoin pour te préparer ? Est-ce que milieu de semaine prochaine te conviendrait ? Il nous suffirait de nous éclipser pendant la nuit …

Se frottant le menton d’un air pensif, il listait les choses qu’il avait à faire avant de disparaître. Il avait promis à sa sœur de s’entraîner, et avait deux ou trois autres affaires à régler, notamment quelques tours de garde à effectuer et auxquels il ne pouvait se soustraire pour dire qu’il devait braver les interdits et quitter le village en douce. En pleine réflexion, le Meikyu reprit la parole, initialement hésitant et à raison.

Haussant un sourcil, le visage du Yamanaka se fendit d’un sourire bienveillant. Un ami hmm ? Intérieurement partagé entre l’affection qu’il portait au garçonnet et la directive de sa sœur de ne pas s’enticher trop aveuglément des shinobis du village s’ils étaient amenés à partir, le Yamanaka aurait voulu lui dire que sa déclaration était stupide. Que l’on n’accordait pas des faveurs à tout bout de champ et ce même s’il le considérait comme son ami. Mais que le Meikyu l’apprécie et soit prêt à l’aider coup sur coup était une opportunité trop tentante pour la laisser passer.

- C’est noté chef… J’essaierai de ne pas trop en abuser alors. Et réciproquement si besoin de moi, fais le moi savoir.

Amical, il se figea, une idée germant dans son esprit.

- En parlant de ça, tenté par un petit combat en duo prochainement ? Si on doit réellement traverser le Yuukan même à dos d’hibou il faudrait qu’on prenne l’habitude de se battre réellement ensemble, étant donné que jusqu’à maintenant nos seuls affrontements communs sont un chat et une poignée de pécores par ci par là au sein du village uniquement.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5218-yamanaka-jun#41172 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-kiri https://www.ascentofshinobi.com/t7417-yamanaka-jun-carnet-de-route-uc

Un vent de rivalité souffle sur Shinpuu ¤¤ Jun

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [KIRI] Equipe #9 : 新風 Shinpuu - Vent nouveau [Fermée]
» Rencontre de l'équipe 9 : Shinpuu, vent nouveau [Arata & Jun]
» Le Vent souffle sur le Rempart [Mitsuo]
» Un vent métalique souffle au Dojo Tendô [Hisa]
» Rébellion - Le vent souffle sur les braises de l'Empire [OUVERT / LIBRE]

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Grand Dojo
Sauter vers: