Soutenez le forum !
1234
Partagez

Découverte et mise en pratique des arts médicinales [Han Musashi]

Mugirawa Abuto
Mugirawa Abuto

Découverte et mise en pratique des arts médicinales [Han Musashi] Empty
Mer 10 Avr 2019 - 14:47
Spoiler:
 


Deux semaines étaient passé déjà depuis l’incident avec le prisonnier et le jeune guerrier avait déjà récupéré suffisamment pour pouvoir marcher sans trop de mal, toujours avec une béquille à ses côtés au cas où le poids de son corps serait trop important pour ses blessures. Entre les visites médicales de son infirmière attitré de façon chanceuse, Chiwa Aimi et les passages réguliers de ses diverses collègues et proches, le Mugirawa reprenait finalement de l’autonomie dans sa vie vers une guérison complète et totale. Il devait beaucoup à ces gens, énormément, sa vie en l'occurrence, un bien inestimable.

Dans cette optique, après une après midi de réflexion et d’entrevu avec l’un de ses plus proches compagnons d’armes, Han Musashi, il était convenu que les deux se rendent une fois de ce plus dans l'hôpital officiel du village d’Iwa pas pour recevoir des soins cette fois mais surtout les remercier d’une part, puis, avec des intentions sérieuses et véritables, s’entretenir et discuter avec les ninjas médicaux pour en apprendre davantage sur la façon dont ces derniers avaient procédés pour le sortir d’un tel trépas et éventuellement s’initier à ces arts de guérisons.

En effet, de ses récentes discussions avec le manipulateur des cristaux, Abuto en tira un certains intérêt mutuel pour cette discipline que chacun de leur cotaient avaient commencé à explorer, exploiter et acquérir la motivation nécessaire. Malgré son état, il espérait peut être pouvoir commencer à pratiquer, ou être autorisé au moins à utiliser son chakra dans cette pratique de façon rudimentaire, sans avoir à forcer sur son corps au niveau physique. Cela ne se ferait surement pas en une seule fois, mais prendre l’initiative de les aborder dans ce sens restait la meilleur solution pour concrétiser l’apprentissage de cette capacité spéciale.

Ainsi, l’homme au teint bronzé était passé en centre ville histoire de faire le tour des boutiques et commerces afin de dénicher un ensemble de cadeau et présents utiles à l’ensemble de l'hôpital, de quoi l’occuper plusieurs heures durant. Une fois ses courses faites, celui-ci rebroussa chemin, profitant de cette occasion pour se délier les jambes et maintenir sa forme jusqu’à revenir au devant de la bâtisse géante entouré de verdure. De nombreuses silhouette fourmillaient autour de la terrasse verdoyantes délimitant la zone, essentiellement des blessés en rééducation accompagné de leur aide soignant ou des visiteurs venus s’occuper de leur proches.

Face à ce spectacle, l’artisan émérite fit un tour rapide de son regard, dans l’attente de son frère qui devait venir à l’heure approximative fixé. Il passa un petit moment à scruter l’horizon, le cadeau emballé siégeaient au creux de sa main. Finalement, ses iris parvinrent à distinguer la chevelure blonde et la tenue spéciale de Musashi au loin, ne le quittant pas du regard jusqu’à son approche vers lui.

« Salut Musashi, comment vas-tu ? En forme ? Alors, tu es toujours partant pour le projet qu’on s’est fixé ? J'espère qu’ils ne sont pas trop occupé et qu’ils pourront nous accorder un peu de temps. C’est une journée et une heure creuse, normalement ça devrait être bon … »

Le colosse marqua alors une pause, mettant en avant ce qu’il avait déniché dans les commerces de la ville, comme pour faire un bilan de la façon dont les deux ninjas allaient se présenter.

« J’ai dégoté deux trois cadeaux qui conviennent aux circonstances. J’ai réussi à faire un petit tour en ville, c’est déjà un bon exploit. Il va falloir les remercier comme il faut. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5433-mugirawa-abuto-doesn-t-make-sense-but-it-makes-money-termine https://www.ascentofshinobi.com/t5577-nouvelle-equipe-nouveau-depart-equipe-2-au-dojo https://www.ascentofshinobi.com/t5799-mugirawa-abuto-carnet-de-route#47092
Han Musashi
Han MusashiEn ligne

Découverte et mise en pratique des arts médicinales [Han Musashi] Empty
Mer 10 Avr 2019 - 17:15

¤ IWAGAKURE NO SATÔ ¤
Découverte et mise en pratique des arts médicales.



Découverte et mise en pratique des arts médicinales [Han Musashi] Iwagak12

--------------------------------------------------

Les événements récents me contraignirent à ralentir mes entraînements concernant le ninjutsu pour ainsi m’intéresser davantage à la médecine, un art pour le moins complexe mais ô combien passionnant. En outre, ma rencontre avec cette jeune médecin ne fit que renforcer ma motivation et mon intérêt pour la médecine. Ainsi, depuis que la Chiwa me prêta ses bouquins, je n’eus cessé de les étudier afin de bien m’imprégner de toutes les connaissances théoriques relatives à cet art. Cependant, comme je m’y attendais, le chemin était encore long, nécessitant probablement encore plusieurs semaines, voire mois avant que je ne puisse pratiquer et mettre au point des techniques de type médicales.

Pour l’heure, je me contentais d’approfondir mes connaissances en multipliant mes sources d’apprentissage. C’était d’ailleurs dans ce cadre qu’on se donna rendez-vous près de l’hôpital, Abuto et moi, afin de pouvoir mieux nous renseigner et en apprendre davantage sur la médecine. Ce serait aussi l’occasion de les remercier pour tout le travail qu’ils avaient réaliser lorsque mon ainé s’était retrouvé aux portes de la mort, suite au combat contre le prisonnier Kibo. Ainsi, pour ne pas arriver les mains vides, je fis une pause dans mes études, prenant ainsi le temps de préparer un magnifique gâteau pour l’équipe médicale. A vrai dire, je n’avais pas de talent particulier concernant la cuisine : je me contentai simplement de suivre les recettes d’un livre que j’avais pour habitude d’utiliser. Dès lors, il n’était pas certain que ce gâteau soit au goût de tout le monde, néanmoins je ne manquai pas de m’appliquer en y mettant beaucoup d’énergie et de cœur. Puis, de toute façon, c’était l’intention qui comptait, non ?

Quoi qu’il en soit, quelques temps plus tard, j’arrivai devant la grande place de l’hôpital, tenant entre mes mains ce fameux gâteau et mon bloc-notes, sur lequel était consigné mes idées et mes interrogations relatives à la médecine. Puis, peu de temps après, mon ainé fit son apparition, ne manquant pas de me saluer, en espérant par ailleurs que l’équipe médical puisse nous consacrer un peu de leur temps. Enfin, mon partenaire me confia qu’il s’était dégoté quelques cadeaux pour les médecins, soulignant par ailleurs qu’il fallait les remercier correctement. Ce à qui je souris, ne manquant pas, d’ailleurs, d’agiter légèrement mon gâteau pour lui montrer qu’on avait eu la même idée.

« Oy Abuto-san, visiblement on a eu la même idée, hein. J’espère vraiment que ça va l’air plaire. » Fis-je, d’un léger sourire. « Sinon, je me porte bien, comme toujours, et toi ? Tu récupères bien ? » M’enquis-je, ne manquant pas de le regarder de plus près.

Je fis alors signe à mon partenaire d’avancer, l’aidant à monter les marches et à passer la grande porte de l’hôpital.

« Je suis désolé, ça fait plusieurs jours que je ne t’ai pas rendu visite. » Fis-je, d’un air sincère. « J’ai rencontré une jeune médecin récemment, elle m’a beaucoup parlé de la médecin et elle m’a même prêté plusieurs bouquins, et depuis je t’avoue que je n’ai pas mis un seul pied dehors » Poursuivis-je, d’un ton honnête.

Je fus malgré tout gêné, gêné de ne pas avoir une excuse valable... Enfin, lorsqu’on se présenta à l’accueil de l’hôpital, un membre de l’équipe médicale nous reconnus et nous interpella immédiatement :

« Hey vous deux, ça fait un petit moment qu’on ne vous pas vu par ici, alors que nous vaut cette visite ? » Demanda -t-elle, d’un air curieux. « Abuto-san vous semblez avoir bien récupérer, je suis heureuse de voir que vous êtes désormais capable de marcher par vous-même. » Poursuivit-elle, d’un air sincère.

Je me contentai de mon côté de la saluer, laissant ainsi mon partenaire répondre et lui exposer les raisons de notre visite.



_________________
Découverte et mise en pratique des arts médicinales [Han Musashi] D89k

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5820-han-musashi-une-existence-aux-lourdes-consequences-fini#47387 https://www.ascentofshinobi.com/t6453-han-musashi-carnet-de-route#53995
Mugirawa Abuto
Mugirawa Abuto

Découverte et mise en pratique des arts médicinales [Han Musashi] Empty
Jeu 11 Avr 2019 - 8:21
« Oui ça va de mieux en mieux, je pense que ma guérison se fera dans les délais voulus, du moins, je l'espère. »

Cela tombait plutôt bien que les deux shinobis aient eu la même idée d’aller acheter une compensation pour les rendus par les médecins. Au moins pourraient-ils établir des relations plus avancés avec ces personnes et peut-être leur rendre des services plus tard, voir même intégrer partiellement certaines de leurs services une fois les arts de la guérisons maîtrisés. D’ailleurs, l’homme au teint bronzé ne tarda pas à remarquer le bloc note que portait son collègue, surement déjà en train de travailler sur ce sujet. Il ne perdait donc pas de temps.

Ainsi, se laissant guider par l’aide du possesseur du Shoton, sa silhouette put gravir les marches menant à l'hôpital sans trop s’appuyer sur sa béquille et souffrir de ses blessures, ce qui lui permit de prêter attention aux dires du jeune Han. Ce dernier avait donc récupéré des bouquins d’une mystérieuse d’une Kunoichi qui ne semblait pas si inconnu en fin de compte … En effet, Aimi même avait déjà évoqué ses apprentissages et le temps qu’elle passa en compagnie de son frère d’arme pour l’initier à l’Irou et ses principes. Mieux, lui aussi se vit invité à en faire de même et étudier d’abord le plan théorique. Entendre cela le fit sourire pour le coup, sans qu’il eu besoin d’évoquer le nom de cette personne, pas de suite.

« Ce n’est pas grave Musashi, j’ai croisé pas mal de personnes entre temps qui m’ont chacun aidé, à leur manière. Je crois d’ailleurs que la Kunoichi dont tu parles est venu s’occuper de mon suivi quotidien. Du coup, je me suis aussi mis à plancher sur la question. »

Abuto ne voulait pas que son partenaire passe trop de temps à s’inquiéter sur son état ou de sentir obligé de s’occuper de cette affaire sans cesse, tous les jours. Il avait une vie aussi, des connaissances, des amis, des occupations et trois semaines s’avérait plus long qu’on ne le pensait de prime abord. Certes, cela faisait peut être partie de son caractère, mais il devait un peu lâcher la pression et se faire plaisir, se détendre et s’occuper aussi de sa personne. Après tout, de nombreuses occasions les réunissaient déjà pour évoluer dans la voie du ninja. Cette visite à l'hôpital lui changerait peut être les idées …

En parlant de cela, ils atteignirent assez rapidement l’accueil où un des employés de la bâtisse les salua convenables sans tarder à prendre des nouvelles de son état. La connaissant à force de passer en ces lieux, le Mugirawa n’eut aucun mal à prendre la parole.

« En effet, ça va bien mieux, j’ai passé la partie la plus éprouvante et difficile de ma récupération. Je peux maintenant quasiment marcher tout seul, sans l’aide de cette béquille. Disons que c’est une petite précaution. »

Il prit alors une pause, souriant de façon complice pour partager les bonnes nouvelles.

« Si l’on vient ici, c’est tout d’abord pour vous remercier comme il le faut … Après tout, vous m’avez sauvé la vie et vous êtes démené pour vous occuper de notre équipe. On en pas vraiment eu le temps, c’est donc le moment idéal pour se rattraper. Remercier l’équipe médical, vous, mais surtout le chef de la section qui s’est spécialement occupé de mes blessures graves. Tenez, voici des cadeaux en guise de remerciement. En espérant que vous vous régaliez de ces petites gourmandises. »

Abuto vint alors déposer le paquet dans ses mains auprès de la gérante niché derrière le comptoir, assuré du fait qu’elle puisse transmettre ces présents à tous ceux travaillant en ces lieux, durant leurs pause de midi ou une quelconque réunion éventuellement. il attendit aussi que son collègue en face de même, avant de reprendre.

« Ce n’est pas tout. Nous espérions surtout nous entretenir spécialement avec le chef qui s’est occupé de nous, si celui-ci n’est pas occupé bien sûr. Nous sommes des ninjas en quête de progression et il se trouve nous aimerions aussi nous initier aux arts des techniques médicinales, même si nous avons étudié jusqu’ici que la part théorique. Et pourquoi pas, devenir plus tard nous même des Eisenins, qui sait ? »

La demande intrigua dans un premier temps leur interlocutrice, surement peu habitué à recevoir de telles requêtes, pas tous les jours en tout cas. Mais cela ne la surprit pas trop non plus en vue des circonstances, puisqu’à leur retour de mission, chacun des trois avaient montré leur impuissance quant au destin funeste qui aurait pu leur tomber dessus une fois arrivé trop tard au village. En ce sens, touché un peu par cet état de fait, elle ne tarda pas à s’appareiller sur ses outils de communications et d’organisation pour voir les disponibilité de la personne en question.

« Ah … Euuh … C’est pas courant comme demande, mais je pense que c’est possible. Ce sera aussi l’occasion de faire un point sur ton état j’imagine. Attendez moi là, je vais voir si il est disponible, j’arrive. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5433-mugirawa-abuto-doesn-t-make-sense-but-it-makes-money-termine https://www.ascentofshinobi.com/t5577-nouvelle-equipe-nouveau-depart-equipe-2-au-dojo https://www.ascentofshinobi.com/t5799-mugirawa-abuto-carnet-de-route#47092
Han Musashi
Han MusashiEn ligne

Découverte et mise en pratique des arts médicinales [Han Musashi] Empty
Dim 14 Avr 2019 - 12:32

¤ IWAGAKURE NO SATÔ ¤
Découverte et mise en pratique des arts médicales.


Découverte et mise en pratique des arts médicinales [Han Musashi] Iwagak12

--------------------------------------------------

Le Mugirawa ne m'en tenait pas rigueur de ne pas lui avoir rendu visite ces derniers temps, m’assurant qu’il avait de toute façon croisé pas mal de monde, chacun l’ayant aidé à sa façon. Je m’en voulais un peu au fond, mais j’étais malgré tout heureux de voir qu’il avait pu compter sur d’autres personnes. C’était important pour lui de se sentir soutenu, en effet, ce n’était qu’ainsi qu’il pourra vite récupérer et avoir le moral haut au moment de reprendre le chemin de l’entraînement. Ainsi, je lui souris naturellement, le laissant poursuivre son monologue sans l’interrompre. C’était alors que mon ainé me confia qu’il avait aussi eu affaire à Aimi, déclarant en effet que c’était elle qui s’occupait de son suivi quotidien. Voilà qui n’était guère surprenant compte tenu de la personnalité et des talents de la jeune médecin, cela dit, je ne pus m’empêcher de légèrement rougir… Quoi qu’il en soit, c’était une excellente nouvelle car, la Chiwa était la personne la plus à même de pouvoir prendre soin d’Abuto, professionnellement parlant bien sûr… sur l’autre plan, nulle ne pourrait évidemment évincer Ryôko, et puis qui l’oserait d’ailleurs ? Raaaaaaah, trêve de réflexion…

« Elle t’a donné encore plus envie, je suppose ? » Lançai-je, d’un léger sourire.

Lorsqu’il s’agissait de la médecine, personne n’était aussi passionnée que la Chiwa, du personne moins pas à ma connaissance. Elle pouvait facilement tenir une conversations de plusieurs heures sur la médecine, vous expliquant dans les moindres détails de comment vous y prendre pour vous initier à ces arts pour le moins complexes. En outre, la Chiwa était capable de convertir n’importe qui, ou presque, aux arts médicaux.

Quoi qu’il en soit, j’espérais que leur conversation fut fructueuse et que mon partenaire était d’autant plus motivé à s’initier aux arts des soins. D’ailleurs, je me souviens encore de notre conversation où on affichait tous les deux notre intérêt pour la médecine, le voir ainsi ici, devant l’hôpital, malgré sa convalescence, était un signe qui ne trompait pas. Bref, sans perdre un instant, j’aidais mon partenaire à monter les marches de l’hôpital, pour ainsi – enfin – franchir la grande porte de cette dernière, nous présentant dès lors à l’accueil. Nous fûmes alors interpellés et chaleureusement salués par une « connaissance » du Mugirawa. Elle se renseigna d’ailleurs sur son état, ce à quoi mon frère répondit en lui faisant état de sa condition pour le moins rassurant. Puis, après quoi, Abuto ne manqua pas remercier la médecin, ainsi que toute l’équipe médicale, pour tout le travail qu’ils avaient effectué. Enfin, il remit les cadeaux qu’il s’était procuré à la médecin qui semblait étonnée, mais surtout ravie par ce geste pour le moins inhabituel. Ainsi, sans perdre un instant, je fis de même en déposant le gâteau sur le comptoir, ne manquant pas de l’accompagner avec des mots :

« Oui, sincèrement, merci à vous et à toute l’équipe médicale. Vous avez fait et vous faites un travail remarquable. » Fis-je, d’un air sincère.

Je reculais alors pour laisser place à mon aîné qui devait lui faire part de l’autre raison de notre visite. Abuto ne tarda alors pas à exposer la raison en question, surprenant ainsi quelque peu la médecin qui semblait, malgré tout, ouverte à cette idée. Ainsi, cette dernière nous fit signe d’attendre, s’empressant d’aller voir si le chef de l’équipe médicale était disponible. On hocha la tête en guise d’approbation, attendant ainsi patiemment que la médecin revienne, avec des bonnes nouvelles. En attendant, je me contentais d’observer un peu l’environnement, regardant certaines choses avec plus d’attention que d’autres. Puis, soudain, mon attention s’arrêta sur un immense portrait sous lequel était gravé des inscriptions en une langue inconnue. L’homme sur le portait avait l’air d’être important, même si je ne savais absolument pas de qui il s’agissait. Ainsi, je me mis alors à réfléchir durant quelques secondes avant de me tourner vers mon frère pour lui demander si le portrait lui parlait. Cependant, alors que je m’apprêtais à l’interpeller, la médecin revint et m’interrompu :

« Je suis désolé, le chef n’est pas disponible. Cependant, son assistant veut bien vous recevoir et vous renseigner, si toutefois vous voulez avoir affaire à lui. » Fit-elle, d’un sourire forcé.

Pourquoi, on ne voudrait pas avoir affaire à lui ? Après tout, que ce soit le chef ou un autre, personnellement je ne voyais aucun inconvénient. Cela dit, le ton sur lequel la médecin nous parla m’intriguait : qui était donc cet assistant ? Est-ce qu’on avait eu affaire à lui lorsque Abuto était aux soins intensifs ? Enfin peu importe, on verra bien… Ainsi, je tournai ma tête vers mon camarade, puis je hochai légèrement la tête avant de m’adresser à la médecin :

« Oui, bien sûr. Pourriez-vous nous indiquez son bureau, s’il vous plaît ? » Demandai-je, d’un léger sourire.

« Il n’est pas dans son bureau, vous le trouverez au laboratoire des essais cliniques : allez tout au fond, puis tournez à droite, puis encore au fond du couloir et c’est la septième porte à gauche, » Répliqua -t-elle, avant de reprendre place derrière le comptoir.




_________________
Découverte et mise en pratique des arts médicinales [Han Musashi] D89k

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5820-han-musashi-une-existence-aux-lourdes-consequences-fini#47387 https://www.ascentofshinobi.com/t6453-han-musashi-carnet-de-route#53995
Mugirawa Abuto
Mugirawa Abuto

Découverte et mise en pratique des arts médicinales [Han Musashi] Empty
Dim 14 Avr 2019 - 15:09
Dommage … Trouver et tomber directement sur le chef de l’équipe aurait été assurément un bonus non négligeable dans la requête qui les menaient ici en ce jour, surtout d’un point de vue théorique. Mais bon, avec le rôle imposant que cet homme devait avoir au sein de cet hôpital, il ne semblait pas si étonnant de le voir occupé ou absent même en cette heure de la journée où le calme régnait dans le village. En ce sens, le guerrier tatoué laissa son collègue répondre et aviser de la suite, se contentant juste d'acquiescer d’un geste positif de la tête pour rencontrer et continuer cette visite en compagnie de son assistant, surement assez doué pour leurs enseigner déjà beaucoup de choses.

Une fois l’endroit indiqué, le duo ne tarda pas à libérer le comptoirs d’accueil pour se diriger vers le laboratoire d’essaies cliniques, une salle dont le nom évoquait déjà des mystères et une complexité évidente, bien que ce niveau de recherche ne soit pas encore à leur porté. au fur et à mesure des pas, les portes défilèrent le long du couloir chargé de l’hopital, avec différentes visions qui s’offrirent à eux, comme du matériel médical avancé, des salles remplis de personnel en train de préparer des concoctions et autres produits vitales pour les patients. Enfin, ils finirent par atteindre le laboratoire, suivant les indications exactes de leur hôte.

« Bonjour … Excusez nous de vous déranger. On nous a dit que l’on vous trouverait ici, à défaut de pouvoir rencontrer le chef. C’est moi, Abuto, le blessé grave que vous avez sauvé il n’y a pas longtemps. Et voici mon collègue Musashi, celui qui m’a amené au village en compagnie de Ryoko. Nous étions tous les trois à notre arrivé dans le village suite à cette histoire de prisonnier. Vous devez vous souvenir de nous. »

« Abuto ? Musashi ? Allez y, entrez entrez, cela fait un moment que je vous avez pas vue. Oui, bien sûr que je me souviens de vous, surtout toi. D’ailleurs, je n’ai pas eu de nouvelles depuis longtemps, comment se passe ta récupération ? »

Sous l’invitation du responsable de la salle, les deux ninjas entrèrent alors sans attendre avant de faire face à l’homme mystérieux sous le rôle d’assistant du chef. Une fois entièrement à l’intérieur, le Mugirawa ne put qu’admirer tous les dispositifs qui ornaient le bureau et les coins relatifs aux essaies cliniques, avec d'innombrables détails difficiles à déchiffrer au premier coup d’oeil.

« C’est déjà bien mieux, j’arrive quasiment à marcher sans aide. Je pense que ça devrait aller mieux dans une bonne semaine. J’ai aussi de la chance d’avoir de bonnes compagnies, comme la fameuse Aimi qui s’occupe de moi à domicile et mes partenaires qui ne cessent de me rendre visite. D’ailleurs, si l’on vient ici, c’est pour une raison bien particulière … »

Souriant alors de façon complice envers l’assistant, Abuto cessa sa prise de parole pour tourner le regard vers son collègue et l’inciter à entamer les explications sur l’Irou jutsu. Aprés tout, ce dernier avait passé pas mal de temps avec ses livres à tout étudier, même si les deux avaient pas mal échangé à ce sujet. Il demeurait pour l’instant le plus avancé sur la partie théorique, même si Abuto avait essayé quelques truc de son côté.

« Musashi, je pense que tu es le mieux placé pour exprimer notre requête, ce dont on a besoin pour nous initier aux arts médicinales. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5433-mugirawa-abuto-doesn-t-make-sense-but-it-makes-money-termine https://www.ascentofshinobi.com/t5577-nouvelle-equipe-nouveau-depart-equipe-2-au-dojo https://www.ascentofshinobi.com/t5799-mugirawa-abuto-carnet-de-route#47092
Han Musashi
Han MusashiEn ligne

Découverte et mise en pratique des arts médicinales [Han Musashi] Empty
Lun 15 Avr 2019 - 18:27

¤ IWAGAKURE NO SATÔ ¤
Découverte et mise en pratique des arts médicales.


Découverte et mise en pratique des arts médicinales [Han Musashi] Iwagak12

--------------------------------------------------

Une fois devant la porte du laboratoire, l’assistant nous fit signe d’entrer, nous attendant visiblement avec une certaine impatience. Une fois à l’intérieur, Abuto nous présentait au médecin, ne manquant pas de lui rappeler les circonstances de notre première rencontre, bien qu’elle fût en réalité assez brève. De mon côté, mon regard était attiré par le laboratoire et l’ensemble des appareils médicaux, aussi fascinant les uns que les autres. Il était difficile, du premier coup d’œil, d’estimer leur nombre et de connaître leur utilité, néanmoins j’étais persuadé que c’était tous des appareils sophistiqués dont on ne pourra probablement pas toucher avant un certain temps. Soudain, alors que mon regard se portait sur des pierres triangulaire émettant des lumières pour le moins étrange, j’entendis le Mugirawa prononcé le nom d’Aimi, provocant ainsi en moi une drôle de sensation que je ne sus l’expliquer, du moins sur le moment. Cela eut néanmoins pour effet de me ramener à la réalité, d’amener en effet mon attention à ce qui se disait. Ainsi, mon aîné confia à l’assistant que notre présence était dû à une raison bien particulière, puis il me céda la place pour lui expliquer lui exprimer notre requête.

« Heuu… Avant tout, encore merci de nous recevoir… » Fis-je, en m’avançant d’un pas.

Sur le moment, je ne savais pas vraiment par où commencer, cependant, je me forçai malgré tout à parler, et ce rien que pour éviter de renvoyer une mauvaise image de ma personne.

« Comme vous l’a expliquez mon frèr… pardon, Abuto-san… ces derniers temps on a développé un certain intérêt pour la médecine. Même si je ne saurais l’affirmer avec certitude, je pense qu’on a saisi la partie théorique, et qu’il est temps pour nous d’entamer la partie pratique. » Commençai-je, en regardant l’assistant droit dans les yeux.

Ce dernier tenait étrangement un stylo entre ses mains, faisant à priori semblant de prendre des notes.

« Enfaîte, ce dont on a vraiment besoin, c’est de commencer à travailler et à développer notre chakra médicale. On vous serait donc très reconnaissant si vous pouviez nous guider dans cette démarche. » Poursuivis-je, d’un léger sourire.

L’assistant m’écoutait avec beaucoup d’attention, ne manquant pas noter de temps à autre quelque trucs sur sa feuille, à moins qu’il ne soit bien sûr en train de dessiner…

« J’ai cru comprendre que la réanimation d’un poisson est une étape dont on ne peut se passer lorsqu’on souhaite devenir médecin, cependant, j’ai aussi appris dans les bouquins qu’il existait une autre étape, certes mineure mais indispensable : une étape qui consiste à transmettre notre chakra à des choses inanimées en vue de modifier leur structure, je me trompe ? » Conclus-je, d’un air curieux.

L’assistant sourit en abandonnant sa chaise, nous faisant ainsi signe de le suivre.

« Je suis vraiment content de vous savoir aussi motivé, cependant, je ne peux vous promettre de vous aider… enfaîte, disons que ça dépend surtout de vous...» Fit-il, d’un sourire malicieux. « La médecine n’est pas quelque chose de facile, c’est d’ailleurs l’un des aspects le plus complexe du ninjutsu. Si vous avez déjà des bases en ninjutsu, alors il y a des chances que vous y parveniez… Toutefois, sachez que si vous êtes incapables de franchir les deux premières étapes, vous ne pourrez jamais devenir médecin, il serait alors préférable pour vous de vous tournez vers d’autres domaines, moins complexes. » Poursuivit-il, d’un air sérieux.

Il se plaça alors devant les étranges pierres lumineuses, déposant délicatement ses mains sur elles, faisant ainsi éteindre les lumières qu’elles émettaient.

« Ces pierres sont incontournables dans l’apprentissage de la médecine, c’est l’étape mineure dont Musashi faisait référence. Cependant, contrairement à ce que tu as cru comprendre, Musashi, vous ne devez pas modifier la structure de la pierre, mais vous devez lui transmettre votre chakra qui, une fois qu’il aura atteint son cœur, le fera illuminer, comme ceci » Fit-il, en transmettant son chakra à la pierre, la faisant ainsi illuminer.

C’était assez impressionnant, et la lumière émit par la pierre était bien plus dense que tout à l’heure. Cependant, je ne comprenais par pourquoi il fallait nécessairement du chakra médicale pour réussir cette étape… a moins que ce soit un moyen qui nous permettrait justement de mieux malaxer et contrôler notre chakra médical ?

« Vous voulez essayer ? J’ai suffisamment du temps devant moi pour superviser cette séance. Si vous avez des questions, c’est le moment… » Conclut-il, d’un léger sourire.



_________________
Découverte et mise en pratique des arts médicinales [Han Musashi] D89k

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5820-han-musashi-une-existence-aux-lourdes-consequences-fini#47387 https://www.ascentofshinobi.com/t6453-han-musashi-carnet-de-route#53995
Mugirawa Abuto
Mugirawa Abuto

Découverte et mise en pratique des arts médicinales [Han Musashi] Empty
Mer 17 Avr 2019 - 11:02
Peut être forçaient-ils un peu la marche en venant se présenter de façon brutale pour demander des enseignements directement au personnel de l'hôpital, voir de devenir leurs élèves de façon permanentes afin de pratiquer les techniques de guérisons. Mais en ces temps de tensions et de conflits naissant peu à peu, ce n’était pas forcément du luxe de compter parmi les rangs d’Iwa des Shinobis capables de soigner aussi sur le terrain et surtout faire avancer la recherche scientifique lié à cet art. De toute manière, mieux valait être direct et conscient de ses objectifs plutôt que de traîner ici et là, sans véritable but.

En ce sens, la formulation de Musashi quant à la raison de leur présence ici s’avéra suffisamment convaincante et ciblé pour attiser l’attention du médecin et ne pas les refouler immédiatement. Tout deux, à l’aide des premiers enseignements précieux de la jeune Aimi sur la partie théorique de l’Irou maîtrisaient déjà une partie de leur sujet, plongeant tête baissé sur la partie pratique de ce domaine. D’ailleurs, le Mugirawa ne venait pas ici les mains vides, puisque suite au programme demandé à son infirmière pour débuter un peu, ce dernier avait déjà planché sur le fait de contrôler son Chakra de manière plus précise et pointu avant d’entamer toute tentative de transformation de nature.

Bien sûr, l’exercice s’avérait loin d’être facile et accessible au premier venu, le plaçant encore loin des résultats escompté. L’affaire n’en demeurait encore qu’à ses balbutiement, même si son frère évoquait déjà l’idée de réanimer des poissons après des essaies innombrables au bord d’une piscine ou d’un aquarium. Mais la désillusion les attendaient au pied du mur : L’assistant du chef se montra bien clair, sans parvenir à conclure les étapes initiatiques très importantes, il ne perdrait surement pas plus de temps à leur enseigner cette capacité spéciale. Hmm … Un challenge difficile à en croire l’expression de l’artisan émérite, dont le regard s’affina avec plus de sérieux.

« Oui … Nous avons conscience de ce qu’implique cette pratique. Mais notre motivation est double, il ne s’agit pas juste d’apprendre à guérir pour être plus polyvalent … On ne compte plus revivre de situation comme avec Kibo, le prisonnier. »

Ferme et désireux de lui transmettre l’ensemble de sa détermination, Abuto partagea un instant de silence et de compréhension mutuel suite à la désolation lié au massacre du village. On ne pouvait certainement pas trouver mieux comme source de motivation … Cela constituait malheureusement la vie d’un Shinobi.

Son visage s'adoucit alors, l’air un peu plus joueur et défieur lorsque l’employé de l'hôpital accepta définitivement de façon implicite en leur exposant un exercice de départ peut être ardue à maîtriser mais compréhensible dans sa teneur. Les mots exacts de la Chiwa lui revenaient en tête lorsque d’autres images du circuit de chakra et des méridiens défila aussi dans ses pensées, sur le fait d’un contrôle parfait du chakra.

« Hmm … Je suppose que cet exercice sert à nous apprendre la maîtrise pointu du chakra, du moins nous y initier. Cela prend sens … Avant de pouvoir appliquer du chakra médical, il faut déjà pouvoir l’induire dans un corps et le manifester. »

La silhouette du guerrier à la chevelure d'ébène pris ainsi les devant sur son partenaire sans manquer de l’inviter à faire de même. Il se positionna alors face aux pierres, de sorte à pouvoir apposer ses mains dessus. Enfin, ces dernières n’allèrent pas de suite exécuter un teste mais se dressèrent devant ses propres yeux, tentant de concentrer son chakra comme lors de la marche sur les arbres.

« Pour tout dire, il y a déjà une de vos médecin qui nous aide déjà pas mal sur les bases, vraiment les bases pur de la médecine et aussi la partie théorique d’ailleurs. Elle s'appelle Chiwa Aimi, vous devez surement la connaitre. Elle m’avait déjà conseillé de m’entrainer sur la maîtrise du chakra … Je suppose que tu as déjà commencé aussi Musashi ? »

Il marqua un instant de pause, histoire de ne pas oublier une chose au passage.

« En tout cas, merci encore de nous accorder votre temps. C’est vraiment important pour nous. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5433-mugirawa-abuto-doesn-t-make-sense-but-it-makes-money-termine https://www.ascentofshinobi.com/t5577-nouvelle-equipe-nouveau-depart-equipe-2-au-dojo https://www.ascentofshinobi.com/t5799-mugirawa-abuto-carnet-de-route#47092
Han Musashi
Han MusashiEn ligne

Découverte et mise en pratique des arts médicinales [Han Musashi] Empty
Sam 20 Avr 2019 - 14:15

¤ IWAGAKURE NO SATÔ ¤
Découverte et mise en pratique des arts médicales.


Découverte et mise en pratique des arts médicinales [Han Musashi] Iwagak12

--------------------------------------------------

Je ne savais pas si l’assistant cherchait à nous faire peur, mais il n’était question que j’abandonne, pas après avoir passé tant de temps à étudier et à chercher à comprendre les bases de la médecine. Puis, au-delà de ça, il existait d’autres raisons, bien plus profondes, à commercer par le désir profond de ne plus voir mes camarades souffrir devant mes yeux, comme ce fut le cas lors de notre combat contre Kibo. Enfin, au-delà de ce désir, il existait une autre raison, une raison encore plus profonde, à savoir : faire honneur à ma mère. Elle fut, autrefois, une redoutable kunoichi, maniant le shôton et le ninjutsu médical presque à la perfection. Cependant, elle fut malgré tout assassinée sous mes yeux, sans que je puisse faire quoique ce soit… Un moment pour le moins douloureux et dont je ne voudrais plus jamais revivre.

Quoi qu’il en soit, pendant que je « méditais » sur les instructions de l’assistant, mon camarade ne manqua pas de lui répondre, lui confiant justement que la raison de notre demanda allait au-delà de la recherche d’une certaine polyvalence, corroborant d’ailleurs ses propos avec l’épisode Kibo. Le médecin avait l’air de comprendre même s’il ne nous questionna pas plus que cela sur ce fameux affrontement. Après tout, il connaissait le résultat, tout comme la plupart des médecins qui travaillaient au sein de cet immense hôpital.

Quoi qu’il en soit, l’assistant nous présenta les mystérieuses pierres et nous fit une petite démonstration de l’exercice qu’on devrait réaliser. Abuto émit alors une petite théorie sur cet exercice et prit les devant pour se positionner face à l’une de ces pierres Sa théorie fut d’ailleurs bien assez vite confirmée par l’assistant d’un simple hochement de la tête, ne manquant pas de lui adresser un sourire pour le moins indéchiffrable. Enfin, sans plus tarder, je me mis aussi face à l’une de ces pierres, déposant alors délicatement mes mains sur elle, n’attendant désormais plus que le signal du professeur.

Abuto profita de cet instant pour interpeller l’assistant, lui confiant ainsi la précieuse aide que nous apportait Aimi. Étrangement, entendre son nom me déstabilisa au point que la pierre me glissa des mains, mais fort heureusement j’eus les bonnes réflexes pour la rattraper à temps. Je la remis alors sur la table, ne manquant pas de m’excuser et de répondre à l’interrogation de mon aîné.

« Désolé, je crois que je suis excité à l’idée de commencer cet exercice. » Fis-je, d’un léger sourire forcé. « Oui je confirme, Aimi-senseï nous aide grandement pour les bases, surtout concernant la partie théorique. D’ailleurs, elle m’a prêté de nombreux bouquins que j’étudie au quotidien, des vrais mines d’or. » Poursuivis-je, d’un léger sourire. « Oui, Abuto, disons que j’ai commencé à approfondir la partie théorique, et j’essaye de mettre certaines choses en pratique, mais ce n’est pas évident, surtout tout seul. » Conclus-je, en me grattant légèrement l’arrière du crâne.

« Je vois, je n’ai donc pas à faire à des novices qui ne savent rien du monde de la médecine, c’est rassurant et encourageant pour la suite. » Fit l’assistant. « Sinon, évidemment je connais Chiwa Aimi, d’ailleurs beaucoup de personnes la connaissent par ici. Si vous me dites qu’elle vous aide et que vous êtes aussi motivés qu’elle, alors je crois qu’il y a une chance pour faire de vous des médecins. » Poursuivit-il, en se plaçant devant nous, de l’autre côté de la table. « Maintenant, concentrez-vous et insufflez votre chakra dans ces pierres, allez-y doucement pour commencer sinon elles risquent d’exploser. » Conclut-il, se tenant prêt à observer et superviser cet exercice.

Sans plus tarder, je portais mon regard et toute mon attention sur ma pierre, commençant ainsi par lui envoyer une infime partie de mon chakra. Le chakra était ordinaire, de couleur bleu, rien à avoir avec le chakra médical. Cependant, sachant que l’assistant ne faisait aucune remarque, je me contentais de poursuivre l’exercice, augmentant ainsi légèrement la quantité du chakra que j’insufflais à la pierre. Absolument rien ne se passait. Et toujours aucune remarque de l’assistant. Je me vis alors contraint d’insuffler une encore plus grosse quantité, ce qui eut alors pour conséquence de fissurer étrangement la pierre.

« Ne t’en fais pas Musashi, tu es sur la bonne voie. Ne pense pas au chakra médical pour le moment, contentes-toi seulement d’atteindre le cœur de la pierre. Tout ton chakra devrait être dirigé vers ce point, seulement ce point, d’accord ? » Fit-il, en me tendant une nouvelle pierre.

J’acquiesçai d’un signe de la tête, me remettant alors aussitôt au travail. L’assistant se tourna alors vers le Mugirawa pour voir comment il s’en sortait, et s’il avait notamment besoin d’un coup de pouce.



_________________
Découverte et mise en pratique des arts médicinales [Han Musashi] D89k

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5820-han-musashi-une-existence-aux-lourdes-consequences-fini#47387 https://www.ascentofshinobi.com/t6453-han-musashi-carnet-de-route#53995
Mugirawa Abuto
Mugirawa Abuto

Découverte et mise en pratique des arts médicinales [Han Musashi] Empty
Ven 26 Avr 2019 - 15:09
Une fois sa part de justification et de motivation exposée pour convaincre leur potentiel enseignant de ne pas les renier, le blessé recouvert de bandage se retira dans un silence méditatif pour s’imprégner totalement de l’exercice à venir. Ses iris rivés sur la profondeur de ces cristaux posé juste sous leurs mains exposaient toute la concentration de fer dont son âme faisait preuve alors que ses compagnons scellaient les formalités verbales de cette séance. Heureusement pour eux, la rencontre de la fameuse Aimi fut un élément clef dans leur introduction dans l’univers de la médecine, surtout auprès d’un professeur de ce rang là.

Pour le moment, le duo n’en savait pas plus au sujet de cet individu, ni de sa vie, ni de son passif dans le village. Mais l’envie de réussir et passer cette première épreuve surplombait toute forme de curiosité divergeant de cet objectif, si bien que nul requête ne parvint à ce sujet. Pas encore, ils en auraient bien l’occasion au fil des jours à venir et les nombreuses séances à répéter. Ainsi, le Mugirawa en profita pour faire le vide dans sa tête et se mit à ressentir le flux de chakra s’écoulant à travers son corps avec plus d’intensité qu’à la normal, comme lors de ses entraînements à la maison, suite aux conseils de son infirmière.

J’ai passé des jours à concentrer le chakra dans mes mains, de plusieurs façon possible … Si je refais la même chose sur cet objet, ce devrait être plutôt simple.

Le Shinobi prit alors une grande inspiration, les sourcils de plus en plus prononcé en guise de son sérieux, jusqu’à faire apparaître sur la surface de ses paumes une légère aura bleuté. Celle-ci demeura un instant immobile, histoire de prendre le temps d’accumuler une certaine quantité dans ce point donné, puis vint se déverser directement à travers le cristal, sans véritable retenu ou contrôle. Impossible de rater cette hâte inscrite dans la première tentative, puisque l'énergie insufflé au coeur de l’outil d'expérimentation la fit imploser littéralement. En une toute petite détonation, les morceaux de la pierre s'envolèrent tout autour de la table, sans succés.

« Hum … C’est … »

« Ahaha ! Tu ne fais pas vraiment dans la dentelle, Abuto. Contrairement à ton collègue, toi, tu y es allé beaucoup trop fort et beaucoup trop rapidement. Ce serait surement utile dans un autre contexte concernant l’Irou, mais pour la guérison, tu dois y aller lentement et avec délicatesse. Tu dois pouvoir atteindre le coeur de ce cristal sans l'abîmer, sans quoi, tu risquerait de détruire les parties soigné plus tard. Tiens, essaye de nouveau mais prend ton temps, vas y par étape. »

« Oui, je comprend … Plus de douceur et plus de délicatesse. Je vais essayer. »

Ni une ni deux, la table se vit débarrassée des petits éclats et remplacée par une nouvelle version. Cela n’étonna guère le sauvage de tomber à une remarque de ce genre, connaissance particulièrement son propre caractère. Il se savait impulsif, pressé et surtout brutal dans sa façon d’agir en temps normal, d’où cette tendance à aller trop vite et se concentrer sur un résultat brute et globale plutôt que la finesse immédiate. Mais le possesseur du Jiongu n'abandonnait pas, loin de là. Réussir à introduir du chakra dans la matière était chose faite désormais et ses prochaines tentatives risquaient de demander plus de temps. Il jette par la même occasion un regard sur les résultats de Musashi, voir où ce dernier en était. De longues minutes s'annonçaient encore pour eux dans cette salle, face à l’assistant du chef ...
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5433-mugirawa-abuto-doesn-t-make-sense-but-it-makes-money-termine https://www.ascentofshinobi.com/t5577-nouvelle-equipe-nouveau-depart-equipe-2-au-dojo https://www.ascentofshinobi.com/t5799-mugirawa-abuto-carnet-de-route#47092
Han Musashi
Han MusashiEn ligne

Découverte et mise en pratique des arts médicinales [Han Musashi] Empty
Ven 26 Avr 2019 - 22:03

¤ IWAGAKURE NO SATÔ ¤
Découverte et mise en pratique des arts médicales.


Découverte et mise en pratique des arts médicinales [Han Musashi] Iwagak12

--------------------------------------------------

On venait à peine de commercer l’épreuve et pourtant je commençais déjà à transpirer, perdant au fil des minutes une quantité de chakra pas de moindre importance. Cependant, ma concentration restait sans faille, focalisant ainsi toute mon attention sur cette étrange pierre qui devait certainement se régaler de mon énergie. Soudain, alors que je pensais être sur le bon chemin pour réussir cet épreuve, la pierre d’Abuto explosa, me faisant ainsi perdre mon rythme. Les fragments de sa pierre se retrouvèrent alors au quatre coin de la table. Alors que je m’apprêtais à émettre un commentaire, l’assistant me fit gentiment signe de continuer. Il s’occupa alors de souligner le problème du Mugirawa, l’encourageant à reprendre avec une nouvelle pierre.

De mon côté, je me concentrais de nouveau sur ma pierre, tâchant de suivre et d’appliquer parfaitement les consignes de notre professeur du jour. Cependant, plus le temps passait, plus la fatigue se faisait sentir, et pourtant toujours pas le moindre progrès notable. Psychologiquement ce n’était pas facile à tenir, pourtant au fond je savais que les épreuves qui nous attendaient étaient des plus difficiles et qu’il fallait s’armer de patience et de courage. Toutefois, ne pas parvenir à allumer cette simple pierre demeurait agaçant pour ne pas dire insupportable. De plus, malgré tout nos efforts, le chakra médical ne semblait toujours pas vouloir se manifester…

« Musashi, tu sembles ailleurs… Concentres-toi ! » Fit l’assistant.

Le moins qu’on puisse dire c’est qu’il était sacrément balaise, hein. Quoi qu’il en soit, il avait raison, il fallait que je me ré-concentre et que je me débarrasse de toutes ces ondes négatives. Ainsi, je hochai légèrement la tête, puis je tentais tant bien que mal de me ré-concentrer. J'expirais et inspirais lentement, alors que la fatigue se manifestait de plus en plus… et pourtant, on avait même encore fait une journée entière à l’intérieur de ce laboratoire. Quoi qu’il en soit, je tenais bon, focalisant toujours toute mon attention sur la pierre et le contrôle de mon chakra. Soudain, l’espace d’un instant, la pierre se mit à briller avant de s’éteindre et de se briser sous mes yeux. En quelques secondes, je passais d’un air satisfait à un air déçu, ne comprenait absolument pas ce qui s’était passé. Je tournais alors mon regard vers le médecin qui semblait déjà avoir une réponse à ma question :

« Ne t’en fais pas, tu es sur la bonne voie. » Fit-il, d’un léger sourire.

Cela ne répondait pas à ma question car ce qui m’intéressait c’était de comprendre pourquoi la pierre a finit par céder.

« Dans ce cas pourquoi la pierre a fini par se briser ? » Fis-je, d’un air curieux.

Il ne dit rien sur le moment, se contentant d’apporter une nouvelle pierre qu’il déposa devant moi.

« Ressaye maintenant. » Fit-il, d’un air amusé.

Alors que j’essayais de reproduire la même chose, la pierre finit par céder. C’était étrange, comme si j’avais perdu le contrôle de mon chakra.

« Tu es fatigué donc tu ne maîtrises moins bien ton chakra, mais ne t’inquiète pas c’est normal surtout pour quelqu’un qui ne maîtrise pas l’Iroujutsu. » Fit-il, d’un air sincère. « Pour le moment, tu as besoin de repos, considère que l’épreuve est terminée pour toi pour aujourd’hui… » Poursuivit-il, en ramassant les fragments des pierres brisées. Il se retourna alors vers Abuto pour voir où est-ce qu’il en était….



_________________
Découverte et mise en pratique des arts médicinales [Han Musashi] D89k

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5820-han-musashi-une-existence-aux-lourdes-consequences-fini#47387 https://www.ascentofshinobi.com/t6453-han-musashi-carnet-de-route#53995
Mugirawa Abuto
Mugirawa Abuto

Découverte et mise en pratique des arts médicinales [Han Musashi] Empty
Dim 28 Avr 2019 - 8:46
A en croire les quelques secondes d'observation sur les prouesse de son coéquipier, le jeune Musashi semblait avancer avec plus de prudence et de minutie vers la réussite malgré la fatigue qui pointait le bout de son nez. En effet, l'exercice ci présent exigeait une telle concentration et des essaies répété de façon si intense que le mental et la réserve de chakra fondait à vue d'oeil en dépit de l'apparence extérieur des choses. Ajouté à la rigueur et la surveillance de l'assistant du chef, allumer ces pierre constituait une véritable épreuve au final …

Le Mugirawa reprit de plus belle de son côté, passant maintenant à un cristal neuf à préserver de son zèle. Le flux bleuté circula plusieurs fois au creux de des paumes recouvrant le dit objet alors que des décharges d'énergie s'impregnait lentement en elle. Cela ne ressemblait pas vraiment à l'utilisation d'une technique déjà connu dont la précision et la teneur en chakra demeurait fixe et ancré dans leur mémoire. Dans le cas présent, les deux Shinobi ne disposaient que de peu de repères quant à ses deux paramètres, les poussant ainsi à gacher plus de ressources que nécessaire dans la plupart des tentatives.

« Ce n'est pas suffisant Abuto. Cette fois tu restes trop en surface de peur de briser le cristal. Arrête de penser à cela, plus tu te focalise sur ça plus tu vas te retenir. Il faut que tu trouves un équilibre. Continue. »

Le colosse n'affichait pas vraiment d'appréhension sur le fait d'échouer mais avait un peu trop hâte de parvenir au résultat, au point de se focaliser sur un unique point en ignorant le reste. Il se reprit un coup sur cette piqûre de rappel et porta sa main jusque sur son front pour en dégager la sueur avant de continuer. De nombreuses tentatives en résultèrent jusqu'a rendre sa pierre trop fissuré pour perpétuer ses directives. L'enseignant ne tarda pas à changer encore et encore avec toit le matériel à sa disposition.

Entre temps Musashi était déjà parvenu à allumer sa pierre et récolter de maigres encouragements de l'Eisenin, toujours enquis de sa sévérité naturelle. Ce fait ne l’étonna pas plus que ça’ mieux, l'encouragea à redoubler d'effort. Cette fois, le guerrier à la chevelure d'ébène employa une autre stratégie et entoura complètement sa pierre de ses doigts histoire de diluer un peu les surfaces de contact avec la surface. L'idée s’avéra payante puisque la pierre s'illumina sans fissure. Une réussite ?

« Ne relâche pas ! Laisse moi voir ça Abuto … C'est malin. Pas vraiment de la triche mais tu as pallié à ta faiblesse en répartissant les points de dégagement de chakra. Malheureusement, il te faudra continuer à t'exercer pour réussir avec la méthode classique. »

L’enseignant passa alors un petit moment à les observer tous les deux et s’éloigna vers un recoins de son laboratoire pour y saisir deux exemplaire d’une feuille mystérieuse avant de revenir vers eux, réajustant au passage le maintien de ses lunettes.

« Bon, toi aussi tu sembles être fatigué et à court d'énergie. C’est donc terminé pour vous deux, il ne sert à rien de passer à la seconde étape sans chakra et concentration. J’ai bien dit seconde étape et pas épreuve. Allumer ces pierres constituait une découverte mais pas le coeur même du résultat attendu. Le but final est de réussir à allumer des cristaux de plus grande tailles, plus conforme aux standard d’organes ou de de parties du corps humain nécessitant d’être soigné. Vous pouvez en observer sur la table au fond avant de partir. je vous donne aussi ces fiches qui regroupent toute la procédure requise pour faire couler votre chakra au coeur de ces cristaux. Je voulais que vous compreniez par vous même, mais maintenant, vous devez approfondir cette méthode. On se donne rendez vous demain, à la même heure et au même endroit. Profitez en pour vous reposer et étudier ça. »

Il prit une nouvelle pause, fixant les deux ninjas.

« D’autre questions ? Sinon, je vous libére ! »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5433-mugirawa-abuto-doesn-t-make-sense-but-it-makes-money-termine https://www.ascentofshinobi.com/t5577-nouvelle-equipe-nouveau-depart-equipe-2-au-dojo https://www.ascentofshinobi.com/t5799-mugirawa-abuto-carnet-de-route#47092
Han Musashi
Han MusashiEn ligne

Découverte et mise en pratique des arts médicinales [Han Musashi] Empty
Dim 28 Avr 2019 - 18:33

¤ IWAGAKURE NO SATÔ ¤
Découverte et mise en pratique des arts médicales.


Découverte et mise en pratique des arts médicinales [Han Musashi] Iwagak12

--------------------------------------------------

Me reposer ? Aussi rapidement ? Hum, c’était frustrant, néanmoins je me devais de me remettre aux recommandations de l’assistant. Puis, de toute manière, j’avais beau faire les efforts, sans chakra il m’était impossible de faire des progrès notables. Ainsi, je hochai très légèrement la tête en guise d’approbation, me retournant alors vers le Mugirawa observant dès lors sa progression. Enfin, après quelques remarques du médecin, Abuto fini par réussir l'étape, et ce malgré une stratégie peu classique. Je le regardai alors d'un léger sourire, satisfait qu'on ait réussi tous les deux cet étape, ainsi on restait à peu près au même niveau, ce qui ne pouvait que faciliter l'enseignement et l'efficacité de notre professeur.

Quoi qu’il en soit, l’assistant fini par mettre un terme à cette étape, nous indiquant qu’on était désormais adepte à passer à l’étape suivant. Il insistait sur « l’étape » suivante car l’épreuve demeurait toujours la même. Je l’écoutais alors attentivement, prenant notes de toutes ses remarques sur la prochaine étape. Je me saisis également de la fiche théorique censée nous aider à contrôler notre chakra et nous faciliter la prochaine étape. Enfin, je jetais un bref coup d’œil aux immenses pierres qui allaient bientôt se nourrir de notre chakra, puis je me retournai vers le médecin, le remerciant du temps qu’il nous consacra.

« J’ai déjà hâte qu'on soit à la prochain étape. Je tiens encore à vous remercier pour le temps que vous nous consacrer, sincèrement. Et si je peux me permettre, est-ce que vous pourriez nous communiquez votre nom ? » Fis-je, d’un léger sourire.

C’est vrai quoi, ça faisait un petit moment qu’on était avec lui, et on ne connaissait toujours pas son nom. D’ailleurs, mon interrogation fit rire le médecin qui semblait aussi surpris de ne toujours pas nous avoir communiqué son nom :

« Haha, j’ai tellement été captivé par votre détermination que j’ai oublié de vous donner mon nom. Appelez-moi Mitsuki, et si vous parvenez à réussir la première épreuve, vous aurez l’honneur de pouvoir m’appeler Mitsuki-senseï. » Fit-il, d’un air taquin.

« C’est noté, on ne vous décevra pas, Mitsuki-senseï. » Fis-je, d’un large sourire.

« Hum, pas encore, Musashi. » Rétorqua -t-il, d'un léger sourire.

« Ah oui c’est vrai, désolé, Mitsuki-senseï » Répliquai-je, d'un ton air sarcastique.

Il finit par en rire et abandonner. Enfin, après quoi il nous montra de plus près les cristaux géants et nous fit savoir qu’il ne nous retiendra pas plus longtemps, si nous n’avions pas d’autres questions concernant la médecine. J’hésitais alors à lui toucher deux mots au sujet de la combinaison de l’Iroujutsu et du shôton, puis je me ravisais, préférant lui parler de cela plus tard, lorsque j’aurais une meilleure maîtrise de mon chakra. Enfin, j’attendis de voir si le Mugirawa avait une quelconque interrogation, avant de saluer le médecin et de prendre le chemin de la sortie.

« Passez une bonne fin de journée, et à demain, Mitsuki-senseï. » Fis-je, d’un très léger sourire.

Une fois à l’extérieur, je m’arrêtai un instant, demandant à mon camarade s’il avait besoin que je le raccompagne :

« N’empêche que c’est très épuisant comme épreuve, et dire qu’on n’en est que le début… M’enfin, est-ce que tu veux que je te raccompagne, ça ne doit pas être facile avec ta béquille. » Proposai-je, tout en aidant mon camarade à descendre les marches.




_________________
Découverte et mise en pratique des arts médicinales [Han Musashi] D89k

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5820-han-musashi-une-existence-aux-lourdes-consequences-fini#47387 https://www.ascentofshinobi.com/t6453-han-musashi-carnet-de-route#53995
Mugirawa Abuto
Mugirawa Abuto

Découverte et mise en pratique des arts médicinales [Han Musashi] Empty
Mar 30 Avr 2019 - 10:56
Pour le coup, le disciple de taille imposante ne trouva rien à demander de plus sur la séance d’aujourd’hui, préférant récupérer un peu de son souffle dans son état encore un peu affaibli. Ses iris flamboyant ne purent éviter un passage fugace sur les fiches distribués par le professeur, curieux de voir ce qui leur avait fait réellement défaut dans ces heurs passées et les principes déjà assimilés. En parallèle, son frère d’arme semblait enquis davantage de curiosité au sujet de leur hôte, exigeant de lui son identité qu’aucun n’avait pas pensé à découvrir jusque là. Le duo était peut être trop absorbé et porté par leur envie d’apprendre les arts médicinales …

Mitsuki hein ? Étrange, cela ne collait pas trop à l’allure de l’assistant, du moins du simples avis de l’artisan qui le voyait avec un prénom plus typé, moins commun. M’enfin, ce fut amusant de voir le jeune Musashi taquiner ce dernier quant à sa dénomination, un peu comme une vengeance par rapport à sa sévérité de tout à l’heure. Il ne se vit pas vraiment dans le besoin d’en rajouter davantage, outre le signe de tête effectué auprès de son compère pour prendre le chemin du départ en saluant silencieusement l’Eisenin et quitter le laboratoire à l’aide de sa béquille. Une fois dehors, le manieur du cristal apposé une petite conclusion sur la journée avant de faire une proposition des plus appréciables …

« Totalement, je ne sais pas si c’est à cause de mes blessures encore en voie de guérison mais je suis rincé par cet exercice. On dirait que c’est simple mais … C’est plus épuisant qu’un entraînement classique. »

Il marqua alors une petite pause, avant de reprendre.

« C’est sympa Musashi, mais je vais rentrer seul. Il faut que je commence à devenir autonome, totalement autonome. Et puis, ne perd pas de temps, on a encore ces fiches à étudier avant demain. Travail bien. »

L’homme aux allures tribales fit un clin d’oeil auprès de son collègue avant de lui souhaiter une bonne soirée et se sépara de lui pour rentrer dans ses appartements après plusieurs minutes de marches laborieuses. En dépit de la douleur, de la fatigue et de la torpeur du sommeil, le ninja se donna à fond pour décrypter ces écrits et en tirer l’ensemble des enseignements. Il s’appliqua même à en faire des résumés schématisé histoire de les apprendre quasiment par coeur et s’imaginer les appliquer le lendemain après une bonne nuit de sommeil. D'innombrables étapes et explications théorique sur les cristaux lumineux et leurs rapports avec le corps humains résidaient dans ces lignes, avec les clefs pour réussir à acheminer son chakra au sein des pierres.

Visiblement le but n’était plus de transmettre uniquement son chakra mais aussi de lui donner forme, de le modeler un tant soit peu pour garantir l’intégrité de l’objet d’accueil, comme pour soigner sans surdoser. Le chakra médical pouvait être aussi bien bénéfique que néfaste à la longue si celle-ci était utilisé à mauvais escient, comme toute substance ou médicament d’ailleurs. Abuto comprenait enfin l’importance et la teneur de cette épreuve qui ne faisait que commencer … Impossible de ne pas avoir hâte de reprendre immédiatement. Cependant, l’obscurité de la nuit s’annonça, de sorte à le pousser à fermer les yeux et récupérer de sa journée.

Une nuit de sommeil bien mérité, sur quoi le Mugirawa effectua le même rituel matinal que la veille avant se rendre de nouveau à l'hôpital, suffisamment requinqué en ressources pour tenir le choc. Naturellement, le duo de Shinobi allait se recroiser directement devant les portes du laboratoire à la même heure, sans plus de fioritures ...
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5433-mugirawa-abuto-doesn-t-make-sense-but-it-makes-money-termine https://www.ascentofshinobi.com/t5577-nouvelle-equipe-nouveau-depart-equipe-2-au-dojo https://www.ascentofshinobi.com/t5799-mugirawa-abuto-carnet-de-route#47092
Han Musashi
Han MusashiEn ligne

Découverte et mise en pratique des arts médicinales [Han Musashi] Empty
Mer 1 Mai 2019 - 14:41

¤ IWAGAKURE NO SATÔ ¤
Découverte et mise en pratique des arts médicales.


Découverte et mise en pratique des arts médicinales [Han Musashi] Iwagak12

--------------------------------------------------

« Oui c’est clair, après je me dis que c’est normal vu le chakra qu’on transmet à ces pierres… » Fis-je, en m’étirant légèrement. « Tu es sûr que ça ira ? » Poursuivis-je, en attendant une petite confirmation. « Bon ok, rentre bien alors et sois en forme pour demain ! » Conclus-je, d’un léger sourire.

Après quoi, on prit des chemins opposés, chacun rentrant ainsi chez soi pour poursuivre et approfondir son apprentissage de son côté. Une fois à mon domicile, la première chose que je fis c’était de prendre une bonne douche, puis de me goinfrer de tout ce qui était un tant soi peu comestible, histoire de reprendre un minimum de force. Enfin, en début de soirée je me lançai dans les études des bouquins, étudiant notamment de plus près les fiches que l’assistant nous avait fourni. C’était des fiches très complètes et bien plus synthétique que les livres. Pour plus d’efficacité, je devisais ma soirée en trois temps : la première pour apprendre et revoir les chapitres concernant le corps humain, ensuite la deuxième partie de la soirée était entièrement consacrée à l’étude des fiches de Mitsuki pour ainsi bien comprendre le fonctionnement du système chakratique, et enfin la dernière partie de la soirée était consacrée à la méditation, une pratique occupant un rôle très important dans mes habitudes quotidiennes.

Enfin, après quatre de sommeil, je me réveillais de bon matin pour ainsi prendre un bon petit déjeuner et replonger dans mon apprentissage de la médecine. Je profitais en effet du temps qui me restait avant l’heure du rendez-vous avec Mitsuki pour pratiquer un peu l’exercice qu’on avait vu hier. Pour ce faire, j’eus l’idée de créer une pierre de cristal semblable à celle de Mitsuki, même si la mienne était entièrement faite de shôton, puis je tentais un peu vainement de lui transmettre mon chakra. L’avantage de cette expérimentation c’était que je pouvais clairement voir mon chakra circuler dans la shôton qui était par nature transparent. Même si je savais qu’au fond ça ne m’avancerait pas à grand-chose, j’avais au moins un ordre d’idée sur comment mon chakra était reparti, et comment est-ce que je devais m’y prendre pour le diriger vers un point précis. En soi, l’expérience était fort plaisante et enrichissante. Quoi qu’il en soit, après quelques rapides tentatives, je me vis contraint de stopper mes expérimentations, me préparant en effet pour rejoindre Abuto et Mitsuki à l’hôpital. J’enfilais un simple t-shirt blanc et un pantalon noir, m’empressant alors de me diriger vers l’hôpital avec un air pour le moins déconcentré. Enfin, quelques temps plus tard, je tombais nez-à-nez sur le Mugirawa juste devant la porte de l’hôpital. Je ne manquais alors pas de saluer et de lui proposez mon aide pour l’aider à franchir les marches :

« Oy Abuto-san ! Alors tu as profité pour bien te reposer ? » Commençai-je, d’un léger sourire. « Quelque chose me dit que tu as quand même passer plus de temps à t’exercer qu’à te reposer, hein. » Poursuivis-je, d’un air sarcastique.

Puis, d’un simple geste de la main je lui proposai mon aide pour monter toutes ses marches qui pouvaient en agacer plus d’un. Enfin, une fois à l’intérieur de l’hôpital, on salua les quelques personnes à l’accueil, puis on se dirigea vers le laboratoire de Mitsuki sans perdre un instant. Le chemin fut assez simple à trouver, une fois devant la porte, on frappa deux fois, puis on attendit l’autorisation pour y entrer. A cet instant, je me demandais alors si on allait achever cette première étape aujourd’hui… Puis, quelle serait la deuxième étape ? Et ce chakra médical, est-ce qu’on allait l’éveiller aujourd’hui ? Quelque chose me disait qu’on n’en était encore loin…




_________________
Découverte et mise en pratique des arts médicinales [Han Musashi] D89k

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5820-han-musashi-une-existence-aux-lourdes-consequences-fini#47387 https://www.ascentofshinobi.com/t6453-han-musashi-carnet-de-route#53995
Mugirawa Abuto
Mugirawa Abuto

Découverte et mise en pratique des arts médicinales [Han Musashi] Empty
Mer 8 Mai 2019 - 10:50
La nouvelle journée démarrait par des retrouvailles similaires à celles de la veilles qui risquaient dorénavant de devenir une sorte de rituel à en croire la masse de travail qui leur restait à accomplir. Le guerrier tatoué se retrouvait une fois de plus devant l’entrée de l'hôpital, croisant du regard la silhouette de son frère d’arme qui ne manqua pas de le saluer avec un air des plus enthousiaste. Visiblement, cet apprentissage motivait grandement les deux ninjas, plus encore qu’un simple duel sur les hauts plateaux malgré les difficultés impliqué par cette voie. D’ailleurs, le blessé ne put que tirer un sourire en coin à la remarque de Musashi, facilement démasqué à l’allure de ses yeux un peu fatigués.

« Salut Musashi. Et bien, je ne peux rien te cacher … Mais on ne peut pas en dire mieux de toi. T’es le plus déterminé de nous deux, je suis sûr que t’as poussé le concept plus loin que moi. »

Il lui adressa un clin d’oeil et hocha la tête quant à sa proposition de l’aide comme ce fut le cas hier, histoire de se rendre au plus vite dans le laboratoire pour ne pas perdre de temps. Cette fois, impossible de gâcher du temps aux retrouvailles ou aux discussions à rallonge : L’assistant leur donnait déjà suffisamment de ses propres journées de travail pour ne pas en plus devenir des boulets à sa charge et carrément lui manquer de respect. Ainsi, il ne fallut qu’un instant pour être déjà au pied de sa porte à y frapper à plusieurs reprises avec une forte poigne pour pouvoir entrer. En réponse, la voix de Mitsuki les invita à entrer à l’intérieur, indiquant déjà l’ampleur de ce qui les attendait.

« Bonjour Musashi et Abuto, comment allez vous aujourd’hui ? Avez-vous suffisamment récupéré pour l’épreuve du jour ? Je l'espère car ce sera encore plus éprouvant qu’hier. »

Abuto ne manqua pas d’exprimer sa surprise par un regard et un visage imprégné de celle-ci devant l’ambiance quasi militaire instauré dans cette pièce par plusieurs facteurs immanquables. D’une la démarche du professeur, bras croisé dans le dos et buste gonflé tel un général, puis la résonance de ses pas appuyés avec une certaine aura d’autorité, l’intonation de sa voix un peu plus à cœur en cette mâtiné … Mais aussi la minutie avec laquelle tout le matériel était déjà préparé avec de géants cristaux sur les tables. Hmm … Il rêvait où le fameux Mitsuki s’était un peu trop emballé dans son propre rôle ? Au moins, cela ajoutait une pointe d’humour à cette entrée théâtrale.

« Oui … On est prêt, ça, il n’y a pas de doute … »

Partagé entre la gêne et la perplexité, le colosse prit place en face des tables sans encore toucher aux dispositifs, rapidement rattrapé par les explications de l’expert des arts médicinaux.

« Bien ! Aujourd’hui, l’épreuve ne sera pas différente sur le principe mais plus techniques et gourmande dans son exécution. On peut dire que c’est du perfectionnement et non de la découverte. Cette fois, les cristaux sont plus conformes aux dimensions du corps et humains et possèdent une fonctionnalité de plus : Deux façon de s’allumer au lieu d’une seule. Si vous parvenez à atteindre correctement le centre de ces dernières avec votre Chakra, alors vous verrez la même lumière qu’auparavant. Mais, il y a sur ces cristaux des zones à ne pas toucher, des parties de couleurs différentes. Une fois touché, ce sera une lumière rouge qui indiquera que vous avez échoué. Si vous voulez guérir correctement une personne, il faut aussi réussir à affecter le bon endroit avec votre futur chakra médical. Vous comprenez le principe ? Des questions ? »

Hmm … le Mugirawa n’avait encore aucune question lui venant en tête, cette étape paraissant assez logique dans la suite de la précédente. Il laissa tout de même un temps à son collègue pour voir si ce dernier en avait de son côté.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5433-mugirawa-abuto-doesn-t-make-sense-but-it-makes-money-termine https://www.ascentofshinobi.com/t5577-nouvelle-equipe-nouveau-depart-equipe-2-au-dojo https://www.ascentofshinobi.com/t5799-mugirawa-abuto-carnet-de-route#47092
Han Musashi
Han MusashiEn ligne

Découverte et mise en pratique des arts médicinales [Han Musashi] Empty
Dim 12 Mai 2019 - 14:13

¤ IWAGAKURE NO SATÔ ¤
Découverte et mise en pratique des arts médicales.


Découverte et mise en pratique des arts médicinales [Han Musashi] Iwagak12

--------------------------------------------------

« Je n’en serais pas aussi sûr à ta place, mais c’est vrai que j’ai essayé quelques petits trucs. » Rétorquai-je, en me grattant légèrement l’arrière du crâne.

Si mes cristaux me permettaient d’imiter plus ou moins ceux de Mitsuki, ils demeuraient malgré tout différent, très différent à vrai dire. Par conséquence, ils ne me permirent pas de faire exactement ce que j’aurais souhaité, mais au moins je pouvais me réjouir d’avoir pu mener malgré tout quelques expériences pour le moins intéressant. Quant au Mugirawa, il n’avait certes pas cette faculté, mais, ingénieux qu’il était, j’étais persuadé qu’il saura parfaitement se débrouiller, et ce sans tricher.

Bref, quelques instants plus tard, on se retrouva devant la porte du laboratoire de l’assistant, ce dernier nous invita à entrer sans plus attendre, apparemment déjà prêt pour l’étape « suivante ». Mitsuki nous salua et s’enquit tout d’abord sur notre forme, nous avertissant ensuite que l’épreuve d’aujourd’hui serait bien plus éprouvante que celle d’hier. Ce qui me parut surprenant, et ce d’autant plus que de voir Mitsuki prendre les choses aussi sérieusement, nous considéraient-ils enfin comme ses élèves ? En tout cas, j’en étais ravi car ce n’était que dans cette ambiance et ce genre d’environnement comme on pouvait réellement progresser, du moins j’en étais persuadé. Quoi qu’il en soit, on était prêt, et Abuto ne manqua pas de le faire savoir à l’assistant. Je hochais d’ailleurs très légèrement la tête en guise d’approbation, attendant patiemment les consignes de Mitsuki.

Enfin, on prit place devant les tables, et on écouta attentivement les consignes du médecin. Il nous fit tout d’abord savoir que l’exercice d'aujourd’hui ne différait pas tant de celui d’hier, du moins en principe, cependant il demeurait plus technique et gourmand en chakra. Décidément, la médecine et le chakra, c’était plus qu’une histoire d’amour. Bref, il nous expliqua aussi que les les pierres d’aujourd'hui étaient quelque peu différents de celles d’hier, elles comportaient en effet deux lumières au lieu d’une : si on touchait certaines zones qu’il faut en principe éviter, alors c’était une lumière rouge qu’il s’allumera, tandis que si on touchait les centres des différentes zones, alors c’est une lumière blanche qui s’allumera. Personnellement, je saisis immédiatement le principe de cet exercice, ainsi que de son utilité. La théorie me semblait très clair, maintenant il fallait voir ce que ça pourrait donner en pratique.

« Je crois avoir saisis le principe, avec lequel on doit commencer ? » Fis-je, d’un air curieux.

Mon regard se porta alors sur les différents cristaux, certains à priori en forme de jambe, d’autres en forme de bras, etc. Les formes restaient cependant légèrement abstraites, comme si les cristaux avaient été mal sculpté, à moins bien sûr que ce ne soit volontaire.

« Par celui de ton choix, Musashi, car de toute façon vous devrez faire l’exercice sur chacun de ces cristaux. Cependant, sachez d’avance qu’il vous faudra beaucoup de concentration et une certaine finesse au niveau de la maîtrise de votre chakra pour y parvenir. Contrairement aux cristaux d’hier, ceux-ci comportent certaines particularités qui, si vous malaxez peu de chakra, ne vous permettent d’atteindre le centre. Si vous en malaxez trop, vous risquez au contraire de les briser. » Fit-il, d’un air sérieux. « Vous voyez celui-ci, il ressemble à un bras humain, bon je vous l’accorde c’est très mal fait, mais dites-vous que c’est un bras endommagé que vous êtes amené à soigner. Si dosez bien, alors votre chakra circulera en son sein et soigner les différents « dégâts » qu’il a subi, mais si vous dosez mal alors vous finirez soit par aggraver les choses soit ne rien changer à son état. Vous saisissez ? C’est un exercice extrêmes difficile, mais vous pouvez y arriver car pour le moment vous n’avez pas besoin du chakra médical. » Conclut-il d’un air rassurant.

Je lançai un bref coup d’œil au Mugirawa, puis je hochai légèrement la tête en guise d’approbation. Je me plaçai alors en face d’un de ces étranges « bras »déposant ma main dessus, désormais prêt à tenter l'expérience. Je me concentrais en inspirant et en expirant lentement, essayant alors de faire propager mon chakra à l’intérieur de la pierre. Cependant, à peine eus-je commencé, la pierre s’illumina d’une lumière rougeâtre, synonyme d’un échec. Surpris, ma tête se leva naturellement vers Mitsuki dont les explications ne tardèrent pas à arriver.

« Tu n’as pas de chance, Musashi, tu as directement commencé par une zone à éviter. » Fit-il, en s’approchant de la pierre.

« Mais dans ce cas, comment je fais pour distinguer ? On ne peut quand même pas y aller au hasard, si ? » Répliquai-je, d’un air curieux.

« Non, bien sûr que non. Tu vois, la pierre, celle-ci mesure environ 40 centimètres, et les trois traits que tu vois là délimitent trois zones importantes, si tu parviens à atteindre le centre de chacune d’entre elles, alors tu parviendras à faire illuminer ces trois zones de la bonne lumière. » Fit-il, en plaçant sa main au milieu d’une des zones identifiées. « Ton chakra doit partir du centre, il se propagera ensuite un peu partout, et ce sera à toi de faire le nécessaire pour qu’il ne reste qu’au centre, tu comprends ? » Conclut-il, en faisant une démonstration qui fit illuminer la pierre.

Cela m’avait l’air bien plus compliqué que je ne le pensais, néanmoins je hochais légèrement la tête, me remettant alors de nouveau au travail…



_________________
Découverte et mise en pratique des arts médicinales [Han Musashi] D89k

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5820-han-musashi-une-existence-aux-lourdes-consequences-fini#47387 https://www.ascentofshinobi.com/t6453-han-musashi-carnet-de-route#53995
Mugirawa Abuto
Mugirawa Abuto

Découverte et mise en pratique des arts médicinales [Han Musashi] Empty
Sam 18 Mai 2019 - 12:01
Hum … Même si d’apparence, cet exercice semblait similaire au précédent, une sorte de grande appréhension s’empara du colosse au moment de s’avancer vers les cristaux aux formes variés et proches de l’anatomie humaine. Il sentait que la difficulté impliqué par ces manipulations n’allait pas induire l’ambiance de découverte et d’amusement mais plutôt de dépassement de soit et de véritable épreuve pour savoir si oui ou non ils étaient fait pour cela. Son regard ne put que se tourner vers son compère pour tâter un peu la température de son côté et son ressenti, même si au final la manieur des cristaux demeurait comme le plus impatient des deux.

Ainsi, les deux ninjas s'avancèrent jusqu’au tables pour débuter l'entraînement, recevant suite à la question du jeune Han des indications supplémentaires sur la nature des objets de pratique. Le colosse inspira un coup afin de se remettre dans le bain, puis une fois enquis des indications de Mitsuki, s’élança dans ses premières tentatives de guérison malheureusement infructueuses. Il s’y prit un peu comme la veille avec une concentration de chakra à l’intérieur de ses paumes assez étalés et moins précis que son collègue, même si les deux parvinrent à un seul et unique résultat : L’échec. Et ce avec un timing quasi similaire comme des débutants assoiffés d’impatience.

Si je comprend bien, on doit considérer ces cristaux comme de véritables membres humains … Cette fois je ne peux plus utiliser de stratagème pour atteindre le centre du cristal. Il va falloir plutôt la guider avec plus de précision et de finesse pour ne pas toucher les fameuses zones délimités par les traits … Bon, on va laisser un peu de côté ce qui se passe sur la table d’à côté. Je dois visualiser la chose, m’imaginer dans une véritable opération ou il s’agit d’un proche ou d’un patient …

Plutôt silencieux et réservé contrairement à ses habitudes usuelles, le guerrier tatoué ferma les paupières afin de se remémorer l’un des moments les plus marquant de sa vie. Ce fut la vision de Raijin en train de se faire soigner par un mercenaire dépêché en urgence, un spectacle où il put voir la véritable nature de leur corps filaire et sa constitution. Il s’agissait de son mentor d’enfance revenu plusieurs fois à l’époque et l’un des meilleurs amis de son père. Jamais ce souvenir ne pouvait s’effacer de sa mémoire tant elle évoquait la fragilité humaine et surtout la faillibilité de ses proches malgré la sensation de puissance qu’ils dégageaient dans son enfance. Il se plaçait mentalement à place du mercenaire, image par image, souhaitant porter ses soins au bon endroit.

Plusieurs secondes de concentrations intenses passèrent alors que le chakra du géant pénétra à l’intérieur du cristal assez profondément sans déclencher les mauvaises lumières. Plus aucun bruit, plus aucun mouvement. Il donnait à son énergie bleuté toute les directives nécessaires pour se répandre en toute sereinité jusqu’à déclencher la bonne lumière … Du moins en théorie, puisque sa concentration vacilla au dernier moment, brièvement déstabilisé. Plutôt absent de la scène, Abuto ne sut vraiment commenter ce qui s’était passé au profit de Mitsuki qui prit le relais.

« C’est vraiment un bon début ça Abuto … Tu y étais presque ! Je ne sais pas trop comment tu t’y es pris mais j’aime bien ta façon de procéder. Continue sur cette voie. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5433-mugirawa-abuto-doesn-t-make-sense-but-it-makes-money-termine https://www.ascentofshinobi.com/t5577-nouvelle-equipe-nouveau-depart-equipe-2-au-dojo https://www.ascentofshinobi.com/t5799-mugirawa-abuto-carnet-de-route#47092
Han Musashi
Han MusashiEn ligne

Découverte et mise en pratique des arts médicinales [Han Musashi] Empty
Sam 18 Mai 2019 - 19:18

¤ IWAGAKURE NO SATÔ ¤
Découverte et mise en pratique des arts médicales.


Découverte et mise en pratique des arts médicinales [Han Musashi] Iwagak12

--------------------------------------------------

Abuto était particulièrement silencieux, ce qui signifiait qu’il était bien concentré et à fond dans son exercice. Et si Mitsuki ne l’avait pas repris jusqu’à présent, cela voulait dire qu’il se débrouillait bien, qu’il était probablement sur la bonne voie. Dès lors, je me concentrais à mon tour, tâchant de faire abstraction de toutes pensées n’ayant aucun rapport avec mon exercice. Je me répétais lentement les consignes de l’assistant dans un coin de ma tête, alors que ma main venait se poser sur la pierre, exactement là où notre enseignant avait déposé la sienne pour faire sa démonstration. Je me remémorais alors l’exercice de la veille, ainsi que toutes les expériences auxquelles je m’étais à adonner de mon côté.

Enfin, mon chakra s’écoulait sans plus tard naturellement dans la pierre à la forme de bras humain, se répartissant un peu partout dans l’objet, comme me l’avait indiqué le médecin. Je me souvins alors de ses consignes, ce qui me contraignait à essayer de maintenir mon chakra au centre, comme il l’avait souligné. En effet, si l’énergie s’écartait trop du centre, il risquait d’atteindre des zones à éviter, ce qui caractériserait alors un nouvel échec.

Soudain, alors que je poursuivais mes efforts pour maintenir mon chakra au centre de la zone délimitée par les traits, la voix de Mitsuki se fit entendre, il félicitait et encourageait le Mugirawa, qu’il trouvait être sur la bonne voie. Un très léger sourire se alors dessina sur mes lèvres, heureux de le voir sur le bon chemin. Je restais cependant concentré sur ma pierre, m’efforçant toujours de suivre les consignes de Mitsuki à la lettre. Par contre, sans m’en rendre compte, j’insufflai un peu trop de chakra à la pierre, plus qu’elle ne pourrait réellement en supporter, chose qui fit, tout d’abord, illuminer la pierre de la bonne lumière. Mais elle fut aussitôt suivie d’une lumière rouge, alors que la pierre tremblait légèrement avant d’imploser entre mes mains. La sueur qui perlait le long de mon front témoignait de la grande quantité de chakra que je venais de dépenser pour cet exercice.

Quoi qu’il en fût, je fus légèrement déçu, mais je n’abdiquais pas pour autant, déjà prêt à refaire l’exercice avec une autre pierre. Cependant, avant je devais prendre compte des remarques de l’assistant qui semblait visiblement surpris de me voir déverser autant de chakra en si peu de temps.

« Tu étais également sur la bonne voie Musashi, mais tu vois, tu dépenses beaucoup trop d’énergie. Je ne me comprends pas pourquoi t’es aussi pressé, parce qu’avec le bon dosage tu auras probablement réussi l’épreuve. Tiens, prend celle-ci et refais l’exercice. Va doucement cette fois-ci, car à ce rythme tu ne tiendras pas longtemps. » Fit-il, en plaçant une pierre sur la table.

Je hochais légèrement la tête en guise d’approbation, me remettant alors aussitôt au travail. Pendant ce temps, Mitsuki prit un peu de recule pour nous observer de loin et nous faire part de ses remarques si quelque chose n’allait pas, ou si au contraire on avait réussi l’exercice.

Enfin, fermant légèrement les yeux, j’expirais et inspirais très lentement, tâchant de répéter l’exercice, en y mettant cette fois-ci un peu moins de chakra. Si au début, j’eus quelques difficultés à contenir le chakra au centre, frôlant d’allumer la mauvaise lumière, je me repris très vite, en faisant, après un certain temps, illuminer la bonne lumière.

« C’est bien, Musashi. C'est excellent même. J’aimerais cependant que tu maintiennes la lumière allumée, tu verras c’est très difficile au début et si tu y parviens, cela signifiera que tu as réussi cet exercice. » Fit-il, d’un léger sourire.

Abuto devait probablement avoir réussi, ou ne devrait pas tarder à réussir l’épreuve. Par conséquent, les dernières consignes de l’assistant s’appliquait également à lui.

« Bien, je vais ressayer du coup. » Rétorquai-je, d’un léger sourire, alors que la sueur perlait le long de mon visage, tandis que quelques gouttes s’échouaient sur le sujet de mon expérience.

Je refis alors exactement la même chose, faisant de nouveau allumer la bonne lumière, cependant son maintient s’avérera bien plus compliqué que je ne le pensais. Cela demandait une trop grande concentration et une certaine stabilité au niveau du maîtrise du chakra. Par conséquent, la pierre s’illuminait, puis s’éteignait aussitôt que mon chakra se brouillait…



_________________
Découverte et mise en pratique des arts médicinales [Han Musashi] D89k

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5820-han-musashi-une-existence-aux-lourdes-consequences-fini#47387 https://www.ascentofshinobi.com/t6453-han-musashi-carnet-de-route#53995
Mugirawa Abuto
Mugirawa Abuto

Découverte et mise en pratique des arts médicinales [Han Musashi] Empty
Jeu 23 Mai 2019 - 9:44
Dès le premier coup ? Malgré son état de concentration proche de la transe, l’intensité des émotions qui l’avaient traversé à ce moment là l’empêchaient de comprendre totalement le procédé par lequel ce fut un succès partiel. Le compliment de Mitsuki se montrait certes gratifiante mais ne toucha le Mugirawa qu’à moitié puisque ce dernier n’arrivait pas encore à s’attribuer les conséquences de cette tentative à ses propres efforts. Reproduire ça avec une attitude consciente et naturelle risquait de prendre bien plus de temps, pas en une seule journée ni une seule tentative. Cela se confirma d’ailleurs quand le colosse se lança dans de nouveaux essaies directement à la suite pour ne pas couper l’élan. Malheureusement, cela ne se passa pas comme souhaité … Sans lui rendre le chakra gâché.

Ainsi, la fatigue montant légèrement après cet enchaînement silencieux et effréné, le guerrier tatoué décida de faire une petite pause et se délesta complètement du cristal aux formes humains pour se rapprocher de la table à côté. En effet, il s’avérait des plus curieux à observer un petit moment les prouesses de son frère d’arme, d’une pour avoir un regard extérieur sur la tâche à accomplir et de deux pour éventuellement le taquiner et détendre l'atmosphère. Cela faisait déjà un moment que le duo pratiquait et de toute manière le parcours s’annonçait des plus longs … Autant en profiter.

« Et bien … C’est éprouvant … Je vais faire une petite pause histoire de récupérer du chakra. On va voir comment tu te débrouilles Musashi. »

Même si l’allure de cette initiative décocha un regard méfiant de la part du professeur Mitsuki, Abuto ne pouvait pas éternellement dissimuler son côté joueur malgré le contexte. Il n’hésita pas à faire un clin d’oeil à l’assistant du chef pour lui montrer que de toute façon, les airs autoritaires qu’il souhaitait se donner étaient un poil exagéré … Ce qui ne manqua pas de lui tirer un certains désespoir sur le visage. Mais bon, il se ravisa rapidement pour se concentrer de nouveau sur son élève. Et pour dire … Chaque avancé du manieur de fils, le jeune Han redoublait de rivalité pour le dépasser un prendre encore de l’avance à l’instar d’une course en bonne et due forme. Un premier cristal d’explosé.

« Wow … Moi qui me pensait brutal … Tu ne fais pas dans la dentelle.

Un sourire en coin apparut alors sur ses lèvres alors que sa voie dénotait du sérieux habituel de son caractère pour partager un moment de complicité et de taquinerie avec son frère d’arme. La mission, l’alerte, le drame suivant l’alerte … Ils avaient sûrement besoin de décompresser un peu. Il rebondit ainsi sur la remarque de Mitsuki qui ne put qu’accentuer le sourire sur ses lèvres, l’air un peu innocent.

« Musashi, pressé ? Cela m’étonne un peu … Qu’est ce qui pourrait te presser Musashi … Les enseignements d’Aimi ? Je me demande …

Si Mitsuki ne risquait pas trop de comprendre le véritable sens de cette pseudo réflexion, Musashi lui risquait surement de faire le lien entre la rubis et leurs sentiments mutuels même si le Mugirawa ne savait pas vraiment où ces derniers en était. D’ailleurs, l’insistance de sa voix sur le prénom de la Chiwa parut comme un message clair, alors que le colosse posa ses mains sur la table pour prendre appui dessus, les yeux rivés sur ceux de son frère d’arme afin de le déstabiliser. C’était un petit défi comme une taquinerie, même si au fond il était content pour lui au final. Bien sûr, tout cela restait en parallèle des instructions de l'avancé de son collègue sur son cristal.

« Elle t'avais donné quoi déjà ? Les livres seulement, c'est ça ? Ou d'autres enseignements dont je n'ai pas connaissance, hmm ? »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5433-mugirawa-abuto-doesn-t-make-sense-but-it-makes-money-termine https://www.ascentofshinobi.com/t5577-nouvelle-equipe-nouveau-depart-equipe-2-au-dojo https://www.ascentofshinobi.com/t5799-mugirawa-abuto-carnet-de-route#47092
Han Musashi
Han MusashiEn ligne

Découverte et mise en pratique des arts médicinales [Han Musashi] Empty
Mar 28 Mai 2019 - 9:23

¤ IWAGAKURE NO SATÔ ¤
Découverte et mise en pratique
des arts médicaux.



Découverte et mise en pratique des arts médicinales [Han Musashi] Iwa12

--------------------------------------------------

On m’avait toujours dit que l’Iroujutsu était un art difficile, bien plus difficile que la plupart des autres arts ninjas, mais honnêtement je ne m’attendais pas à ce qu’il soit délicat. Cela faisait déjà un certain temps qu’on avait débuté, et malheureusement on n’était toujours pas parvenu à éveiller ce chakra verdâtre, si familier aux médecins. Cependant, je ne désespérais pas pour autant, je savais qu’on y arrivera, tôt ou tard, même s’il fallait avouer que le temps nous faisait défaut, notamment à cause des autres entraînements qui demandaient une certaine régularité, sans quoi on risquait de régresser. Bref, malgré la fatigue, je poursuivais l’exercice en suivant les consignes de l’assistant à la lettre, ou presque. Soudain, le Mugirawa s’était approché près de ma table, me confiant qu’il allait effectuer une petite pause, pause durant laquelle il souhaitait m’observer, sans doute pour voir l’exercice sous un autre angle, ce qui pourrait probablement l’aider à progresser plus rapidement.

« Je ne te le fais pas dire, et en plus c'est bien plus difficile que ce que je pensais… » Rétorquai-je, d’un léger sourire, sans regarder mon partenaire.

Mon attention était focalisée sur mon sujet d’expérience, qui, quelques temps plus tard, finit par imploser entre mes mains, à cause d’une trop grande quantité de chakra que la pierre ne put supporter longtemps. Mon aîné semblait impressionné, ou du moins surpris, lâchant une remarque qui me fit décocher un large sourire, un sourire dissimulant grandement mon embarras. Cependant, je repris très vite un air sérieux, écoutant attentivement les remarques de Mitsuki. Il trouvait la méthode plus ou moins acquise, néanmoins il indexa du doigt le véritable problème qui n’était ni plus ni moins qu’une dépense excessive de chakra. Je hochais la tête en guise d’approbation, tandis qu’Abuto exprimait sa surprise quant aux remarques de l’assistant. En effet, il semblait surpris que ce dernier me trouve pressé, ce qui pouvait effectivement être surprenant, surtout pour une personne qui me connaissait un minimum.

Dès lors, le Mugirawa s’interrogeait sur ce qui pouvait me hâter à ce point, se demandant si les enseignements d’Aimi y était pour quelque chose. Cela eut naturellement pour effet de me faire rougir, car la Chiwa et moi partagions des sentiments forts, des sentiments que je n’avais jamais connus auparavant, des émotions que j’étais tout bonnement incapable de contrôler, du moins pour le moment. Ainsi, j’agitais rapidement la tête en guise de réponse, cherchant à faire comprendre à celui qui était désormais comme mon frère que la Chiwa n’y était absolument pour rien, ni elle ni ses enseignements. Enfin, la dernière phrase du Mugirawa accentuait d’autant plus mon embarras, au point que Mitsuki semblait en sourire. Si Abuto cherchait à détendre l’atmosphère et chasser cette pression qui m’habitait au moment de commencer mon exercice, il fallait dire qu’il y était parfaitement parvenu.

« Oui des livres seulement, comme pour toi, qu’est-ce que tu veux que ce soit d’autres ? » Rétorquai-je, en me grattant légèrement l’arrière du crâne. « Mitsuki a raison, je crois que je me presse un peu trop, à vrai dire je ne veux pas devenir un fardeau… Je veux dire si tu réussis l’épreuve et que tu me dépasses, je risque probablement de ralentir ta progression puisque Mitsuki-senseï devra se concentrer sur mon cas pour m’aider aussi à passer à l’étape suivante. Ou alors, il aurait deux fois plus de travail… » Poursuivis-je, d’un léger sourire.

« Tu t’inquiètes pour rien Musashi, je suis habitué à former des médecins, et m’occuper de deux élèves en même temps ou séparément ne change absolument rien. » Fit-il, d’un léger sourire. « Bon, on va s’arrêter à là pour ce matin, allez manger quelque chose et revenez en début d’après-midi pour qu’on termine cette séance. Dites-vous que vous n’êtes vraiment pas loin… » Acheva -t-il, d’un clin d’œil.

Mitsuki se dirigea alors vers son bureau, nous laissant tous les deux près de la table d’expérience.

« Je ne veux pas rentrer chez moi pour revenir deux heures après, et toi ? Peut-être qu’on peut acheter un truc à manger dans le coin ? » Fis-je, d’un léger sourire.



_________________
Découverte et mise en pratique des arts médicinales [Han Musashi] D89k

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5820-han-musashi-une-existence-aux-lourdes-consequences-fini#47387 https://www.ascentofshinobi.com/t6453-han-musashi-carnet-de-route#53995

Découverte et mise en pratique des arts médicinales [Han Musashi]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: