Soutenez le forum !
1234
Partagez

L'amour du gain [PV Xūen]

Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

L'amour du gain [PV Xūen] Empty
Sam 13 Avr 2019 - 1:32
La Brume avait beau être ravagée, orpheline de sa Mizukage, Shitekka, lui, ne perdait pas ses bonnes habitudes. Ni ses mauvaises d’ailleurs. Difficile de ranger le Riichi dans l’une de ces deux catégories. A moins de le placer dans les deux.

Après l’intronisation du Rokudaime Mizukage, le Kaguya avait réfléchi à son impact sur Kiri. La vision désolée du chaos ambiant et de la mort s’instillant à chaque coin de rue l’avait profondément marqué. Et le souvenir de Watanabe Shiori, et de toutes les autres pertes que la Brume dut subir, ne cessait de le hanter, s’ajoutant à la liste des cauchemars de Kaguya qu’il subissait lorsque la nuit lui daignait offrir un sommeil plus ou moins décent. Malgré ces évènements, cette hargne, voire même cette envie de tuer pour protéger qui prirent racines dans l’esprit désintéressé des ambitions du village, cela ne suffisait pas. Le rôle de l’Urumi dans le conflit avait été mineur, si bien qu’il se tourmentait davantage de sa médiocrité. En tant que ninja, les possibilités d’action de Shitekka paraissaient bien maigres.

Alors, pour relever la pente, pour sauver les siens, il fallait se contenter de faire ce qu’il savait faire de mieux : jouer. Des mois d’expérience au sein de Kiri offrirent à Shitekka la capacité d’accumuler des gains considérables dans le milieu peu légal des jeux d’argent. Suffisamment pour se constituer un capital non négligeable pour les soins médicaux de sa mère. Bien assez même pour avoir prétendu offrir un investissement pour l’hôpital, toujours dans l’optique de leur donner les moyens de guérir le Mal Blanc. S’il ne restait plus que les tuiles pour le Kaguya, alors ce dernier se donnerait à cœur joie en pâture au démon du jeu, pour peu qu’il le couvre de fortune.

Rapidement, l’Ermitage du Crépuscule devint un lieu de choix pour accomplir son objectif. La maison de thé avait été épargnée par les affres de la guerre civile, et offrait un refuge sécurisé pour les fous du pari, qu’importent leurs origines. L’Urumi répéta alors ce rituel qui donnait à ce lieu des airs de bar s’opposant à la prohibition. Vêtu d’un attush – pareil à un haori Urumi, mais tissé avec des fibres d’écorce aux couleurs du bois, il pénétra dans la bâtisse et sans hésitation se dirigea vers l'accueil.

« Bonsoir. Un Kunko Wakocha s’il vous plaît.
Au ton incisif et plus clair que précédemment de Shitekka, s’opposa le calme et la douceur âpre de l’hôtesse du Tasogare-an.
Suivez-moi, je vous prie. »
À l'issue d'une marche silencieuse dans les coulisses de l'Ermitage, Shitekka fut guidé dans le sanctuaire enfumé du jeu. Il y avait moins de monde ce soir, autour des tables de mahjong riichi. La guerre civile avait certainement dissuadé la clientèle habituelle de se regrouper en masse. Pour le Chūnin de Kiri, dont le bandage frontal trahissait son implication dans la bataille précédente, c'était une occasion d'attendre et de jauger le niveau pour ce soir. Il se posta dans un coin, et fuyant les vapeurs de fumée de tabac des quelques fumeurs de la salle souterraine, observa autour de lui. En bon habitué des lieux, il savait que rapidement des joueurs se présenteraient à lui pour lancer une partie.

@Shinkirō no Xūen

_________________
L'amour du gain [PV Xūen] Shitenousigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Shinkirō no Xūen
Shinkirō no Xūen

L'amour du gain [PV Xūen] Empty
Lun 15 Avr 2019 - 18:21




« l'amour du gain »




L’endroit était tout ce que Xûen avait évité lors de sa prime jeunesse. Bien sûr, ses pérégrinations et autres trajets à Kaze l’avaient amenés à côtoyer ce genre de troquet où les interdits ninjas étaient bafoués. L’alcool, les femmes et les jeux d’argents, trois fléaux pour ceux incapables de se tempérer. Et ils étaient légions à voir le carnage accompli sur les troupes shinobis et civiles lors de la tentative de putsch à laquelle le Mirage n’avait que peu participé. Ou plutôt, pas de la façon dont il l’aurait souhaité. Ses mouvements de troupes et la coordination dont il avait fait preuve avaient sauvés de nombreuses vies et en avaient arrachés d’autres mais sa place aurait dû être aux côtés de Shiori ; il le savait. Un poids de plus à ajouter à son lourd fardeau de culpabilité qu’il portait depuis bien des mois et des années sans jamais courber l’échine d’un iota sous sa masse pourtant volumineuse.

C’était le cadeau offert à chaque homme, le libre arbitre et ses conséquences. Et le ninja chérissait trop son libre arbitre pour le blâmer, même si parfois il se maudissait de n’être point assez clairvoyant pour voir venir ce genre d’événement.

Ici, ces même hommes avaient choisis de se servir de leur capacité de choix pour s’adonner à ces bas plaisirs et si l'Éclair de la Brume était dans ce local, ce n’était pas via son propre chef.

Il fallait au plus vite trouver les potentiels résidus des troupes de Kewashiioke et quel meilleur endroit que là où l’argent coulait à flot ? Des gens comme eux avaient sûrement besoin de se refaire. Immobile, assis à une table avec son large kasa de paille encore sur la tête, seuls ses deux yeux dorés brillaient dans l’obscurité, à travers la fumée. S’il le devait, il s’adonnerait même à ces jeux, au moins le temps de trouver des informations.



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6062-moningusuta-no-xuen
Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

L'amour du gain [PV Xūen] Empty
Sam 4 Mai 2019 - 20:33
Le jansō ne cessait de cultiver le mystère et la débauche, à mesure que de nouveaux clients continuaient à s’installer. Ces mêmes adeptes de jeux illégaux alimentaient à leur tour l’imposant panache de fumée nocive qui dansait entre les tables de mahjong. Dans cette atmosphère singulière, l’écorché guettait depuis plusieurs longues minutes la venue de personnes d’intérêt pour démarrer une partie de riichi. Qu’ils soient bons ou exécrables, Shitekka n’en avait cure. Le shinobi se complaisait autant à déjouer l’expertise des uns, qu’à exploiter la faiblesse des autres à son profit. L’essentiel pour l’aborigène résidait au fond dans sa capacité à accumuler les victoires, et par conséquent les gains.

Rapidement, sa patience et son observation furent récompensés. Shitekka ne pouvait rêver d’un meilleur timing : alors qu’il acheva la dégustation du thé qu’il commanda en attendant, son regard se jeta sur trois silhouettes. La première, celle d’un roturier lambda qui s’installa face au Kaguya, espérant pareillement la venue de deux joueurs pour compléter l’effectif. Ses traits d’une grande banalité trahissaient sa condition de simple Yuukanjin : un jinbei indigo aux rayures blanches et bleues recouvrait son corps ni trop maigre ni trop épais. Sa chevelure dégarnie trahissait elle qu’il subissait les affres de la quarantaine. Si le dessus de son crâne glabre luisait faiblement à la lueur des lanternes, quelques mèches survivantes s’étaient retrouvées nouées en une maigre queue de cheval. Le regard bridé du quidam porta son attention sur le troisième homme de la partie. Il avait tout du yakuza bien rangé : ses tatouages encrés sur son dos était dissimulé par un costume assez moderne, et sa richesse, accumulée par le crime, se distribuait autour de ses doigts entre chevalières et bagues.

Après avoir été invité à la table, le malfrat rejoignit le duo. Ne restait plus que l’ultime joueur, celui qui veillait au loin qu’une occasion se présente. Ce fut Shitekka, alors debout, qui vint accoster l’anonyme dont le chapeau de paille lui donnait des airs de pérégrin.

« On a b’soin d’un dernier joueur, ça te dit ? »
L’invitation lancée, le Chūnin n’hésita pas à revenir à sa table. Après tout, si l’inconnu se présentait ici, ce n’était certainement pas pour apprécier une tasse de Kunko Wakocha. Alors, attendant la venue du quatrième joueur, Shitekka invita les deux autres à assembler les tuiles pour former les différents murs qui constitueraient le théâtre de son affrontement du soir. L’homme au chapeau de paille n’aurait plus qu’à lancer le dé en dernier pour sceller l’issue des débuts de cette première partie de mahjong riichi.

_________________
L'amour du gain [PV Xūen] Shitenousigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Shinkirō no Xūen
Shinkirō no Xūen

L'amour du gain [PV Xūen] Empty
Dim 5 Mai 2019 - 0:58




« l'amour du gain »




Comme il l’avait supposé, ce fut en la personne d’un homme balafré que le sort décida de frapper. Une simple phrase auquel il répondit par un simple signe ; un hochement de tête qui fit tinter les quelques similis de broderies aux kanjis de jais accrochés à son couvre-chef. D’un pas lent mais sûr, il suivit l’inconnu jusqu’à sa table. Là, il contempla le dégarni et le tatoué du coin de l’oeil tout en s’installant, leur évitant l’affront de cacher plus longtemps ses traits exempts de toute émotion à décrypter. L’air poli, Xûen n’était pourtant pas à sa place au sein d’un tel ramassis de joueurs invétérés. Qu’est-ce qu’ils espéraient en venant ici ? Il en ignorait tout ; son rapport à l’argent étant très flou.

Les règles de ce jeu lui avaient été apprises lors d’une soirée arrosée pendant ses jeunes années à parcourir le monde. Il lui en restait quelques bases et ne jouant pas en premier, il s’attendit à se les remémorer en voyant ceux l’entourant s’y adonner. Comme il l’avait présagé, cela lui fut peu utile et Xûen comprit bien vite qu’il allait devoir compter sur la chance pour battre la montre. Des trois attablés, seuls deux étaient intéressants. Le Yakuza n’avait pourtant, même si criminel par nature, que peu d’importance. L’autre, cependant… Il avait tout d’un ninja. La posture, la musculature, l’air. Il ne manquait plus qu’un bandeau pour qu’il soit jugé coupable.

Ne s’attardant pas trop, face à ses tuiles, il contempla sa main. Etait-elle vraiment bonne ou mauvaise ? Il n’avait certainement pas l’habitude de telle incompréhension. Mais il fit avec.

Tenho ?

Son tour approchait. Et s’il le devait, il obtiendrait ce qu’il voulait par autre chose que de petites tuiles marquées à l’encre.



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6062-moningusuta-no-xuen

L'amour du gain [PV Xūen]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: