Soutenez le forum !
1234
Partagez

Maintiens ta garde [PV Yamanaka Ayumi]

Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

Maintiens ta garde [PV Yamanaka Ayumi] Empty
Jeu 18 Avr 2019 - 15:47
Lame contre lame. Sabreur contre Sabreur. Croisant l’acier de son sabre contre celui de son élève, ils gardent une position immobile, leurs muscles tremblant sous l’effort de cet entrechoc prolongé et les tranchants en contact – ne s’émoussant guère grâce à la qualité légendaire qui caractérise leurs armes, libérant des crissements aigus résonnant dans le terrain qu’ils ont réservé pour la journée. Un instant de rivalité. Silencieux mais appliqués, l’un comme l’autre, ils tentent de prendre l’ascendant en appuyant davantage sur la garde, une situation statique qui laisse le senseï impressionné par la performance de sa protégée, laquelle a démontré par ce début de combat une certaine virtuosité dans ses mouvements, une agilité dont manquent nombre de shinobis de son rang.

Suite à quoi leurs armes respectives se séparent dans un fracas métallique, mettant un peu de distance entre les deux combattants, se livrant une rafale d’échanges leur donnant l’occasion d’en apprendre davantage sur l’autre, sur leur façon de se défendre et d’attaquer.

« Frappe plus fort, tu peux y aller. » Qu’elle ne retienne pas ses coups, de façon à ce qu’il évalue son nouvel élève au maximum de ses capacités.

Tel est le but de cet entraînement de cette matinée au Grand Dojo, le jônin lui ayant donné rendez-vous assez tôt afin que le terrain ne soit pas occupé. Au programme de cette journée, qu’il a l’intention de consacrer entièrement à la formation de la genin : un combat qui lui sera l’occasion de voir s’il existe des points à améliorer, puis un après-midi qu’ils dédieront plutôt à l’apprentissage, afin qu’elle perfectionne son kendô. Laissant quelques mètres entre lui et son adversaire, Saji concentre dans sa lame une certaine quantité de son énergie affinitaire Katon, puis la relâche dans une rafale de projectiles enflammés.



A force de combattre, ce à quoi l’y encourage son senseï, la genin pourra se rendre compte à partir des situations à laquelle elle sera confrontée, si des techniques lui manquent encore. Si dans son arsenal de jutsu elle a les moyens de contrer ces projectiles intangibles de puissance modérée arrivant dans sa direction, en apprenant à employer son chakra avec économie. Curieux de voir sa réaction, il ouvre l’œil et le bon, attendant la contre-attaque de sa consœur Sabreur qu’il est curieux de connaître davantage et qui tout comme lui est capable de se battre avec deux épées. C’est avec ses deux armes d’ailleurs qu’il revient à la charge, provoquant un nouveau contact virulent contre l’acier.

« Maintiens ta garde. » Conseille-t-il après avoir bloqué avec succès une autre des attaques de la Yamanaka qui en frappant, avait créé une légère ouverture – aussi infime soit-elle – dont il aurait pu profiter immédiatement. Ce qu’il n’a pas fait.

Peut-être apprendront-ils le pouvoir de leur vis-à-vis au cours de cette première rencontre puisqu’il soupçonne qu’elle aussi ignore ce dont est capable son sabre légendaire. Il a bien sûr ses propres hypothèses, après avoir assisté de lui-même à l’Epreuve des Lames de Shinka et Ayumi sur l’île d’Ue. C’était d’ailleurs la première fois qu’il accompagnait deux candidats à la fois à une épreuve, laquelle se déroule en général en singulier.

Une performance qui n’a pas manqué de piquer son intérêt au vif : ils sont incontestablement des éléments prometteurs, et il est curieux de les voir évoluer. En tant que chef des Sabreurs et senseï, il est de son devoir d’accompagner @Yamanaka Ayumi dans son nindô comme il l’a fait avec ses précédents élèves. Sauf qu’il accorde un intérêt tout particulier à celle-ci, puisque tout comme lui, elle a choisi de se spécialiser dans le kenjutsu, un domaine sur lequel il pourra l’assister.

Résumé du tour:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Yamanaka Ayumi
Yamanaka Ayumi

Maintiens ta garde [PV Yamanaka Ayumi] Empty
Jeu 18 Avr 2019 - 16:31

Ayumi respirait rapidement, essoufflée des longues minutes passées à se battre contre son senseï. Pour la première fois, cependant, depuis qu’elle était arrivée à Kiri, elle comprenait l’intérêt d’avoir rejoint le village. Leurs premières rencontres ne s’étaient soldées que par des déceptions de la part de la bretteuse aux cheveux émeraude : une vision de ses deux sabres en train de la provoquer, et un échange de balles en mousse. Elle rageait intérieurement, mais elle fut agréablement surprise quand le sabreur en chef la convoqua, seule, tôt ce matin dans le dojo du clan.

Elle s’était habillée en conséquence, et elle avait même consentie à attacher ses cheveux. Dans le grand espace dédié à l’entraînement, il lui avait annoncé qu’il avait bloqué sa journée pour se consacrer à son entraînement. Et il n’y allait pas de main morte : sans échauffement, il avait foncé vers elle, enchaînant les coups qu’elle parait avec difficulté. Elle tentait, parfois, de répliquer, mais il la contrait avec une facilité déconcertante. La fatigue augmentant au fil des minutes, les muscles endoloris par le fracas des lames qui cognaient les unes contre les autres, elle perdait de sa patience et de sa concentration.

Elle n’avait pas imaginé qu’un si grand écart la séparait du Sabreur. Shinka avait toujours été moins doué qu’elle, et elle avait espéré être assez talentueuse pour rivaliser avec n’importe qui maniant des lames. Ce n’était pas le cas : le fossé était considérable. Elle écoutait ses conseils, consciente des ouvertures immenses qu’elle lui laissait à chacun des coups qu’elle portait et des coups qu’elle parait. Mais elle continuait sans relâche, sans se plaindre, sans faiblir et sans même montrer le moindre signe de faiblesse autre que sa respiration saccadée et la sueur qui perlait sur son front. Elle repartait à chaque fois à l’attaque, envieuse d’en connaître plus, envieuse de progresser, envieuse d’enfin combler ce fossé qu’elle ressentait de plus en plus et qu’elle n’avait pu franchir depuis tout ce temps.

Même si Ayumi savait qu’il ne se donnait pas à fond, elle le remercia de la mettre dans des situations un peu complexes. Lorsqu’il lui envoya ses projectiles de feu, elle se concentra davantage. Pour le coup, elle savait exactement ce qu’il faisait, connaissant la même technique qu’elle allait lui opposer. Chargeant ses lames de son chakra, elle tourna sur elle-même pour donner de l’élan à ses lames d’air qui fusèrent vers celles de feu. Elles se percutèrent dans un bruit d’explosion et dans un nuage de fumée, l’occasion pour elle de respirer un peu, restant tout de même sur ses gardes.

Peut-être ne s’y prenait-elle pas de la bonne manière. Tout comme elle, Saji utilisait deux lames pour se battre. Deux lames qui ne semblaient pas être plus longues que ce qu’elles paraissaient, et même si elles avaient un pouvoir dont elle ignorait l’existence, elle devait avouer qu’elle n’était pas autant à l’aise au corps à corps direct que légèrement éloignée. Très bien. Il lui avait demandé de ne pas retenir ses coups, et c’est exactement ce qu’elle ferait. Si cet homme devait être celui qui la pousserait vers le haut, qui la grandirait, qui l’amènerait à la grandeur et à la puissance qu’elle aspirait, alors elle devait jouer le jeu. Elle se mit en position, légèrement différemment cependant des postures qu’elle adoptait jusqu’à présent.

Et pour cause : elle frappa, une nouvelle fois, mais sans bouger de là où elle était. Car l’une des particularités des sabres d’Ayumi était leur étrange faculté de se déployer et de s’utiliser comme des fouets. La maniabilité accrue et la distance procurée lui permettait d’être d’autant plus redoutable. Si Saji était plus fort qu’elle, alors elle devrait jouer sur ses atouts. Et l’un de ces atouts, c’était la distance.

Ses lames parcouraient le dojo à grande vitesse. Elle avait mis des mois entiers avant de comprendre comment manier ces étranges lames, mais le résultat était pour le moins spectaculaire. Elles n’étaient que deux, et pourtant, avec leur allonge, elles semblaient si nombreuses. Comme deux serpents qui attaquaient leur proie sans s’arrêter. Et elles n’étaient pas encore empoisonnées…

Spoiler:

_________________


Maintiens ta garde [PV Yamanaka Ayumi] Ayumi_sign_001
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5645-yamanaka-ayumi https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

Maintiens ta garde [PV Yamanaka Ayumi] Empty
Jeu 18 Avr 2019 - 18:00
Ils ont à peine commencé et pourtant, la sueur commence déjà à perler sur l’épiderme, et leur corps tressaillir sous l’effet des heurts consécutifs. Les muscles mis à rude épreuve à chaque contact de leurs lames, Saji a donné le ton à cette rencontre amicale en lançant à l’assaut de son élève une rafale de projectiles de feu contrés non sans facilité par la bretteuse à la crinière émeraude. Farouche malgré le niveau qui les sépare, une détermination bouillonnante qui lui permet de ré-équilibrer la balance malgré la difficulté à laquelle elle est confrontée face au Sabreur masqué. Les coups se succèdent avec célérité et pourtant, le jônin dont l’endurance lui permet de tenir plus longtemps, accoutumé à des efforts intenses et prolongés, la précision de ses attaques à aucun moment ne s’étiole. Ce qui ne l’empêche pas d’adapter l’intensité des frappes au rythme des efforts fournis par son adversaire.

Se dégageant de nouveau de la situation de mêlée, sur la visière métallique du Sans-visage se reflètent les lames noires jaillissant à son intention avec fulgurance, perçant l’air dans un sifflement strident. Au lieu d’user d’une parade à la lame pour les dévier, il lâche ses deux sabres pointe vers le bas de façon à les planter dans la terre. Dans un mouvement réflexe insoupçonné, il exprime par le geste des années d’expérience à anticiper les attaques au sabre – même si celle-ci est de nature plutôt particulière, il recule légèrement en voyant que les épées d’Ayumi ont pris la forme de fouets arrivant droit sur lui. Fondant sur lui comme des serpents prêts à le mordre, il les attrape par le cou simultanément et les retient fermement.

« Des épées qui peuvent attaquer à distance. Intéressant. Je ne suis pas le seul dans ce cas. »

Tout en gardant le contrôle sur les lames sombres tenues par la mune plus que le kissaki, il porte son regard vers son adversaire. Un contact visuel et une légère concentration suffisant à faire lever subitement l’une des épées plantées au sol, pour ensuite se projeter à toute vitesse sur la bretteuse qui a tout intérêt à faire revenir ses armes vers lui si elle ne souhaite pas prendre la contre-attaque de plein fouet. Relâchant l’emprise sur les lames d’Ayumi après que son sabre téléguidé ait fait la moitié du chemin – lui laissant suffisamment de temps pour replier ses armes et se protéger, il regarde son épée voler en direction des jambes de façon à les frapper. Non pas avec le tranchant mais avec le dos de la lame, car il s’agit là d’un entraînement, le senseï se retiendra de la blesser. D’autant qu’elle en aura certainement besoin pour la suite de la journée.

« Maintiens ta garde. » Un refrain qu’il répète derechef, afin qu’elle puisse s’en rappeler et l’imprégner dans son style de combat.

Avoir conscience de ses erreurs ne suffit, encore faut-il qu’elle les imprime dans ses muscles, et qu’avec l’acclimatation de son corps à ces nouveaux conseils, s’entraîne encore et encore jusqu’à ne montrer aucune faille dans sa défense. Là seulement pourra-t-elle être certaine d’être imbattable, car là est l’intention du Sabreur : lui donner toutes les armes pour devenir la meilleure. En commençant par lui faire corriger toutes les mauvaises habitudes qu’elle pourrait avoir : un style très agressif qui pourrait lui coûter cher dans le futur, et qu’il serait avisé de ré-équilibrer.

Résumé du tour:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Yamanaka Ayumi
Yamanaka Ayumi

Maintiens ta garde [PV Yamanaka Ayumi] Empty
Jeu 18 Avr 2019 - 18:53
Elle plissa les yeux lorsqu’il lui dit qu’elle n’était pas seule à pouvoir attaquer de loin. Si elle avait eu la chance inouïe d’avoir un sabre à deux particularités, elle gardait dans un coin de sa tête que Saji était, tout comme elle, un sabreur et que, par conséquent, ses lames étaient loin d’être banales. Alors qu’il stoppa l’assaut d’Ayumi avec une facilité déconcertante à l’aide de ses deux mains, et que l’on aurait pu croire la situation figée, la lame plantée dans le sol du Nobuatsu se leva d’elle-même et fonça vers la Yamanaka à une vitesse affolante. Ecarquillant les yeux, elle profita du lâcher-prise de son senseï pour ramener les lames à elle et tenter de parer la lame volante avant qu’elle ne l’atteigne.

Le mouvement fut ridiculement spontané. Dans un baroud d’honneur pour le moins grotesque, elle tenta de dévier le sabre qui, s’il ne la percuta pas de plein fouet, frappa sa jambe gauche et lui fit mettre un genou à terre – ce qui était bien plus que tout ce que ses adversaires avaient pu lui faire faire jusqu’à aujourd’hui. Elle resta quelques secondes le genou sur le sol, la tête baissée, haletante. On aurait pu la croire abattue, résignée et vaincue ; il n’en était rien. A vrai dire, elle souriait.

Elle souriait parce qu’elle et son frère avaient rejoint Kiri dans le but de progresser, de s’entraîner avec et contre des adversaires qu’il était compliqué de rencontrer dans la vie de tous les jours, et plus particulièrement quand elle passait ladite vie à traquer des personnes banales à Hi no Kuni. Progresser lorsque crier fort permet de réussir le contrat qu’on lui avait assigné était plutôt contradictoire. Depuis son arrivée au village, elle n’avait fait que des missions de pacotille, bien pire que tout ce qu’elle avait connu dans le Pays du Feu. Cantonnée au village et à l’inaction, elle ne s’était entraînée et n’avait fait face qu’à de vulgaires shinobis, à peine plus fort que la plus forte des cibles qu’elle avait abattue à Hi.

Et pour la première fois, elle ressentait cette adrénaline du combat. Cette volonté de tout donner pour arriver à la cheville de son adversaire ; car elle en était consciente, elle avait un genou à terre face à un homme qui ne se donnait qu’à 10% à peine. Et ça lui plaisait, car elle avait enfin un maître-étalon sur lequel s’appuyait. Saji était sans doute le sabreur le plus fort du village ; si, à terme, elle réussissait à le vaincre, alors elle aura acquis les compétences qu’elle cherchait à obtenir – du moins, en ce qui concerne la maîtrise de son sabre.

« Ouais… J’ai cru comprendre que j’avais quelques soucis de ce côté-là. »

Sa défense était clairement limitée ; à vrai dire, elle n’avait jamais eu besoin de se défendre de qui que ce soit. Elle avait bien développé certaines compétences, mais c’était dérisoire face à ceux qu’elle prétendait égaler. C’était d’ailleurs stupide de sa part, et elle s’en rendait compte : elle avait toujours cru qu’elle serait inaccessible, qu’elle serait la seule « spéciale », qu’elle n’aurait jamais besoin de se défendre des pouvoirs des autres. Mais c’était faux, et la vérité lui tomba dessus comme la misère sur le monde.

Elle se releva finalement ; l’entraînement n’était pas terminé. Elle prit une grande inspiration : si Saji pensait que la taille de son sabre était son pouvoir, c’était un avantage pour elle. Il serait plus enclin à éviter la distance qu’à éviter l’égratignure. Elle concentra son chakra dans sa lame, d’abord, pour activer son réel pouvoir. Puis, concentrant son chakra dans ses jambes, elle fonça à une rapidité accrue vers son senseï. Il était temps qu’elle montre ce dont elle était réellement capable.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5645-yamanaka-ayumi https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

Maintiens ta garde [PV Yamanaka Ayumi] Empty
Jeu 18 Avr 2019 - 21:56
Drôle de pouvoir que d’allonger ses lames ainsi, avoir des épées qui s’étendent pour frapper des cibles à distance est un avantage non-négligeable qui lui permettrait de surprendre ses adversaires les moins prudents. Se battre au corps-à-corps comme à distance est un aussi un atout de son sabre contrôlable à l’esprit, il se rassure donc en pensant avoir tout vu de la part du sabre d’Ayumi. Mais il n’est pas le seul à avoir une révélation. Son élève d’habitude un peu revêche dans son comportement mais particulièrement appliquée au combat découvre à son tour le pouvoir du muet, lequel soulève son sabre sans pour autant l’empoigner.

A son regard, elle semble un tantinet décontenancée alors que ses lames sombres reviennent vers elles pour la défendre. Heureusement, dans un timing quasi-parfait elle parvient à bloquer le gros de l’impact en redonnant la forme originelle à ses épées : une parade salvatrice lui donnant l’occasion de prolonger l’entraînement, même si le blocage n’a pas suffi à éviter des contusions au niveau des jambes, au moins la douleur s’estompera-t-elle d’ici la fin de la journée. Des blessures bénignes qui s’imprimeront peut-être mieux que les paroles de l’instructeur résonnant dans son esprit.

La bretteuse revêche, aussi bien dans son comportement que dans son style, revient à l’assaut avec une charge féroce armée de ses deux lames noires, prête à le taillader de toutes parts. Une vitesse qui surprend d’abord le jônin à la visière aciérée, accusant sa réaction d’un simple recul, reprenant l’un de ses sabres dans l’intention d’esquiver. Relâchant une importante quantité de chakra dans ses membres inférieurs, il fait un salto en arrière au moment où l’une des lames vient le frôler au niveau du buste.

Atterrissant à plusieurs mètres plus loin dans une position accroupie, il tente de se relever mais n’y parvient guère, tremblant de tous ses membres il s’interroge sur la raison de ce phénomène inexplicable, cette fatigue soudaine. Pourtant il a l’habitude d’être bien plus essoufflé, alors pourquoi ses muscles refusent-ils de lui obéir ? Très lentement, le corps au tremblement parkisonien, il se redresse sans pour autant pouvoir effectuer de mouvement brusque de sa main ni même atteindre sa sacoche. Faisant tomber son katana au sol, le voilà immobilisé l’espace d’un instant.

Une fine goutte de sang coulant au niveau de son buste, un effleurement si faible qu’il ne l’a même pas ressenti, il comprend à la vue de cette blessure qu’elle n’a pas été sans conséquence. Reproduisant dans sa tête la scène de la lame noire frôlant sa peau, il en déduit que quelque chose s’est infiltré dans son corps par ce contact. Du poison.

Ne pouvant composer de mudrâ à cet instant, il n’a d’autre choix que de faire appel à son sabre qui est resté planté au sol suite à la parade d’Ayumi, et que Saji rappelle maintenant grâce à la force de son esprit. Raiken se déloge et soudain se lève pour arriver en direction de son porteur, le dos de la bretteuse se trouvant dans la trajectoire de la lame, elle court le risque de se faire empaler si elle ne prend pas garde.

« Derrière toi. » Peut-être s'en serait-elle aperçu elle-même, mais il ne veut pas prendre de risque et la blesser gravement par mégarde.

Une goutte de sueur coulant sur son front, il parvient à force d’efforts et de volonté à se défaire un peu de cette paralysie ayant contaminé son système nerveux de la tête jusqu’aux pieds. Son auriculaire faisant un léger mouvement, la statue d’ébène est sur le point de reprendre le contrôle. Un répit relativement bref accordé à son adversaire, lequel aura seulement à se défendre de la lame l’attaquant par derrière.

Résumé du tour:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Yamanaka Ayumi
Yamanaka Ayumi

Maintiens ta garde [PV Yamanaka Ayumi] Empty
Ven 19 Avr 2019 - 15:26
Elle ne put réprimer un léger sourire satisfait. Comme elle s’y attendait, la première réflexion de ceux qui connaissent les sabres étaient de se dire qu’un sabre « à distance » était déjà un atout non-négligeable lors d’un combat, et qu’il pourrait, à lui-seul, constituer le pouvoir du sabre. Mais ce n’était pas le cas. Ainsi, l’assaut qu’avait lancé Ayumi avait un seul but : écorcher son senseï, par la plus petite blessure qui puisse exister, pour remporter la victoire. C’est tout ce dont elle avait besoin, et tout ce qui avait pu impressionner son frère durant tout ce temps où elle portait les Sabres : cette faculté à remporter la victoire en simplement griffant son adversaire.

Lorsqu’il tomba, légèrement paralysé dans les premiers temps, elle se redressa, faisant face au corps amorphe de son senseï. Dans l’euphorie, elle n’eut pas le réflexe de remarquer et de se souvenir de l’incroyable faculté du sabre de Saji, qui, contrôlé par l’esprit, n’avait pas le besoin d’avoir un possesseur mobile pour être dangereux. Dans une parade réflexe faisant suite à l’avertissement du chef sabreur, elle réussit tout de même, de justesse, à ne pas se prendre la lame dans le dos.

« « Maintiens ta garde », hein ? »

Nouvelle erreur. Croire son adversaire à sa merci est le pire moment pour baisser sa vigilance, car c’est le moment le plus propice pour une contre-attaque parfaitement menée. Elle soupira : son apparente victoire du jour n’était que de la poudre aux yeux. Elle avait déjà perdu en entrant dans ce dojo. Elle souffla légèrement sur Saji à l’aide de vent, par orgueil plus que par nécessité, puis se dirigea vers lui après avoir rangé ses sabres.

« Je n’en ai mis qu’une très faible quantité. Plus assez de chakra pour mettre autant de poison que j’aurais voulu. Vous devriez reprendre votre mobilité d’ici quelques secondes… si ce n’est pas déjà fait. »

Elle se dirigea vers ses affaires posées sur un banc sur le côté de la salle, essoufflée, engourdie et la tête qui tournait légèrement due aux gros efforts consentis ce matin. Elle s’abreuva de plusieurs gorgées d’eau fraîche pendant que le Nobuatsu sortait de son inertie. Elle se présenta ensuite face à lui.

« Verdict ? C’est pas trop catastrophique ? »

Elle savait pertinemment qu’elle s’était faite écraser. A 10% de son adversaire, après avoir réussi à toucher sa meilleure technique, elle avait eu besoin de l’avertissement de son adversaire pour pouvoir « gagner ». Elle attendait la suite du programme avec impatience. Car le hasard fait parfois bien les choses : s’il y avait une personne qui pourrait la faire progresser, c’était lui. Chef des Sabreurs et Chef de l’équipe 6. Deux groupes auxquels elle appartenait.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5645-yamanaka-ayumi https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

Maintiens ta garde [PV Yamanaka Ayumi] Empty
Sam 20 Avr 2019 - 3:47
Tétanisé en raison de l’emprise du poison paralysant sur son corps, ce n’est que par légères secousses qu’il parvient à se mouvoir, dardant de son regard sa jeune élève dont le sourire exprime sa pleine satisfaction. Impassible, son masque ne trahit nulle réaction. Son corps statuaire tracé comme sur de l’onyx, il parvient à bouger les doigts, puis le poignet, ce qui ne semble guère inquiéter sa protégée. Trop contente semble-t-il de l’avoir emporté. Une légère surprise pourtant vient briser sa jouissance, une lame par derrière dont elle a été prévenue à temps heureusement. De telle sorte qu’elle le bloque avec l’assistance du muet. Comme une façon de lui rappeler de ne jamais baisser sa garde, comme il le lui a maintes et maintes fois répété.

Cerise sur le gâteau, afin de célébrer sa victoire, la Vipère se rapproche de lui ne craignant aucun autre assaut de la part du Sabreur qui aurait pu très bien poursuivre son offensive avec son épée téléguidée. Mais il la laisse faire, feignant l’immobilité de façon à lui faire croire que le combat est terminé. Il ne s’agit guère d’un genjutsu, mais bien d’une illusion auto-générée : celle de l’ego. Soufflant sur lui avec son haleine fétide à base de friture de poulet, elle épuise visiblement le restant de son énergie dans une autre de ses attaques toxiques qui heureusement s'avère sans effet grâce à son masque, lui continue à tromper sa vigilance en gardant un dernier atout dans sa manche.

Ce n’est que lorsqu’elle se retourne qu’enfin il se redresse complètement et invoque dans l’instant une réplique de lui-même, prenant exactement la même posture que lui, et le remplace dans la même position. Quant à lui, composant un mudrâ il s’évanouit dans l’ombre de la salle et ouatant ses pas il s’installe sans que son élève ne se rende compte de la supercherie. Tapi dans le clair-obscur, il la laisse s’adresser à son clone pour lentement refermer le piège sur elle et la surprendre par derrière. Faisant suite aux paroles de son élève, demandant le « verdict » de sa performance :

« Tu as montré beaucoup de dextérité. Seulement il te faut encore… » Sûrement pense-t-elle que Saji se trouve devant lui et qu’il s’adresse à elle, alors qu’en réalité c’est bien d’un clone qu’il s’agit.

Glissant furtivement sa lame au niveau de son cou, le vrai Nobuatsu sort de son camouflage et termine la phrase:

« … maintenir ta garde. »

Laissant la bretteuse comprendre ce qui lui arrive, son senseï retire délicatement le dos de la lame du cou d’Ayumi. Face à elle, le clone qu’elle pensait réel s’effondre et prend la forme d’une flaque de boue. Rengainant sa lame dans son étui, il rappelle son sabre légendaire vers lui par télékinésie avant de le ranger aussi. Voyant qu’elle n’est pas en état de continuer l’entraînement, il se dit qu’ils pourraient reprendre plus tard, après le déjeuner. Quelques recommandations avant qu’ils ne se séparent et se retrouvent dans la salle, il espère que celles-ci lui serviront d’aide-mémoire si jamais elle se trouve par aventure dans une situation délicate.

« Je ne parle pas seulement de ta posture à l’épée, mais aussi de ta vigilance, ta façon de réfléchir pendant le combat. Ne laisse pas ton ego te dicter les mauvais choix ou du moins apprends à mieux le maîtriser. Tu as du potentiel, il serait dommage de le gâcher bêtement. Fais attention à cela la prochaine fois, d’accord ? » Regardant les rayons du soleil à son acmé, un signal que la fin de la matinée est arrivée, il se tourne de nouveau vers son élève et lui annonce : « Nous avons encore du travail, la journée ne fait que commencer. Retrouvons-nous ici à la deuxième heure de l’après-midi, à plus tard Ayumi. »

La journée ne fait que commencer.

Résumé du tour:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779

Maintiens ta garde [PV Yamanaka Ayumi]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SEIKAKUKENSA ๑ Yamanaka Ayumi
» Esquive [PV Yamanaka Ayumi]
» L'Aube et le crépuscule [Ayumi]
» [Mission B] Un secret bien gardé (PV Yamanaka Tokage ; Yuki Misaki)
» La plus belle de toutes les plantes ! [Ayumi]

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Grand Dojo
Sauter vers: