Soutenez le forum !
1234
Partagez

Apprentissage avec le chef des Sabreurs feat Nobuatsu Saji

Sato Kirin
Sato Kirin

Apprentissage avec le chef des Sabreurs feat Nobuatsu Saji Empty
Mar 23 Avr 2019 - 1:27
Apprentissage avec le chef des Sabreurs feat Nobuatsu Saji Tenor
ラーニング ▬ Apprentissage


Voilà peu de temps que le jeune disciple des Sabreurs avait été accepté comme Genin de Kiri no Kuni. Cela était une première chose à accomplir avant de pouvoir prétendre à devenir un Sabreur maîtrisant Meian. Il ne restera plus qu'à Kirin de devoir passer l'épreuve des Lames pour enfin réussir à obtenir ce rang. Pour cela, il sait qu'il doit s'entraîner encore un peu avec les autres Sabreurs pour parfaire ses techniques au Kenjutsu. Le jeune Sato passait son temps au grand Dojo depuis qu'il avait été accepté en tant que disciple et grâce à cela il connait par coeur le terrain d'entraînement. D'ailleurs, il a toujours fait partie des plus assidues, premier aux entraînements et dernier à partir le soir. L'utilisateur de Meian en attendant de déverouiller ses pouvoirs a grâce à cela développer des débuts de relation avec nombreux disciples, mais surtout Nobuatsu Saji, le chef du clan.

Grâce à cela, le possesseur du Sabre de l'Esprit a accepté d'entraîner le jeune sabreur. Pour cela ils se sont donné rendez-vous sur un des terrains d'entraînement du Dojo. Comme à son habitude, le jeune Sato arrive bien en avance par rapport à l'heure prévue et commence par s'échauffer sans lame. Quelques tours de terrain, des pompes, des abdos, des tractions puis il prendre son sabre. Il se fait un entraînement au combat dans le vent, utilisant une technique bien connu de nombreux sportifs de combat. Il s'imagine un partenaire en face de lui et combat comme-ci il était réellement là. Des coups de sabres dans un sens, dans un autre puis des fausses parades ainsi que des esquives. Kirin n'en démord pas avant de s'arrêter pour reprendre son souffle.

▬ Il devrait bientôt arriver maintenant.

Le jeune homme s'arrête totalement et s'éponge la sueur avec une serviette. Il est maintenant en attente de son tuteur Sabreur pour pouvoir continuer l'entraînement et parfaire sa technique. Kirin semble plutôt pressé de le voir, ayant toujours été habitué à s'entraîner avec son père, pour lui cela est la chose la plus intéressante. Les autres disciples le connaissent pour ça d'ailleurs, puisqu'il est toujours le premier à dire oui à un combat. C'est sans doute pour cela qu'il avait été désigné pour devenir le prochain Sabreur, en plus d'être doué et fait pour ça, il est très discipliné.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6322-sato-kirin-termine-btw https://www.ascentofshinobi.com/u801
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

Apprentissage avec le chef des Sabreurs feat Nobuatsu Saji Empty
Mer 24 Avr 2019 - 1:24
Réorganiser le clan des Sabreurs, une tâche ardue après la mort de son ancienne cheffe. Le bretteur Sans-Visage parcourant les couloirs du sanctuaire d’entraînement d’un air songeur, où s’entremêlent les sons de kiai des apprentis sabreurs et des ordres donnés par les professeurs, tous quel que soit leur grade ou leur ambition, qu’ils soient visiteurs ou épéistes de l’école, s’appliquent à perfectionner leur art jusqu’à la sueur. La visière d’acier arborant les reflets de ces ombres qu’il observe silencieusement, marchant d’un air décontracté sans être indolent, l’homme au shôzoku de jais surveille le Grand Dojo comme il l’a toujours fait depuis son intronisation en tant que porte-parole de son clan. Sa responsabilité n’ayant changé que de nom, puisque pour lui, être chef de clan ne change guère grand-chose de ce qu’il a connu auparavant.

Ce moment de la journée serait spécial et à la fois coutumier, puisqu’il s’agit d’une chose toute naturelle que de former un apprenti Sabreur en leur sein. Mais ce n’est pas pour autant qu’il ne prête pas la même attention d’un élève à un autre, celui-ci ayant un profil plutôt particulier d’après ce qu’il a pu lire dans le dossier qui lui a été dédié. Son prédécesseur ayant renseigné quelques détails à son sujet, notamment le fait que son père l’a inscrit ici et que Dame Watanabe en personne l’a admis comme digne disciple. Ce qui évidemment a pour effet d’éveiller l’intérêt du bretteur masqué, se demandant ce que l’ancienne cheffe en personne a pu lui trouver de spécial. C’est pourquoi le genin a été convoqué justement, dans l’un des terrains d’entraînement du Dojo.

Il lui a semblé l’apercevoir quelquefois s’entraîner, sans pour autant lui adresser la parole. Un garçon assidu, apparaissant relativement souvent dans la mesure où il fait partie des premiers à arriver mais aussi des derniers à partir. Son assiduité exemplaire aurait attiré l’attention de certains de ses camarades à la maîtrise de lame plus modeste. Ce dénommé Kirin : serait-il le prochain ? Le Dai Shichi Kenyaku第七剣客 : le Septième Sabreur. Un long périple dans lequel il s’est engagé, et qui requiert de passer une épreuve sacrée : la fameuse Epreuve des Lames qui déciderait du lien qui existe entre lui et son arme légendaire, dont le pouvoir est pour l’instant, encore en sommeil.

Il passe enfin le seuil de la porte et s’arrête en voyant que le jeune homme est déjà présent. Une assiduité qui corrobore avec sa présence journalière et quasi-permanente dans l’établissement, un genin au potentiel prometteur qui pourrait s’élever très loin s’il perpétue cette habitude vertueuse pour son initiation. Attendant que le garçon finisse ses katas, et qu’il s’aperçoive qu’il est là, il reste statique telle une statue, diffusant via le contact visuel une illusion lui permettant de communiquer par l’esprit, plutôt que par la voix dont il est dépourvu depuis la naissance :

« Meian. C’est le nom de ton sabre n’est-ce pas ? Mon arme s’appelle Baransu, qui signifie « Equilibre » car elle demande de la part de son porteur une parfaite équanimité pour être maniée. »

Une simple anecdote en ouverture, de façon à rendre leur relation plus chaleureuse et plus propice au partage de connaissance. Le Nobuatsu étant un professeur ayant l’habitude de nouer un lien amical avec ses élèves, il tente de le rassurer sur ses bonnes intentions, et sur la simplicité de l’exercice auquel il va le soumettre. Un exercice qui est en fait une technique, étant donné qu’il consistera à travailler ses réflexes, et à terme devenir plus réactif au moment de manier son sabre. Depuis qu’il a introduit cette technique dans l’école, considérable a été le progrès des apprentis du Grand Dojo. Conformément au curriculum de l’école, en tant qu’enseignant régulier en même temps que chef de clan, il lui enseignera cette base essentielle à son ascension dans le kendô :

« Tu peux ranger ton sabre, nous n’en aurons pas besoin pour l’instant. » Se tournant vers le râtelier d’armes, il fait quelque pas avant de retirer l’un des bokken ou sabres en bois mis à disposition et le laissant pendre le long de son corps, il revient vers Kirin en lui disant : « Nombreux sont les apprentis qui commencent trop tôt à se battre avec leur sabre, en tentant de contrôler leur arme alors que leurs réflexes et leur sens de l’observation sont encore insuffisants. La dextérité au sabre requiert avant toute chose d’être constamment aux aguets de façon à anticiper avec précision les mouvements adverses, et frapper au moment opportun. As-tu connu certaines difficultés dans ton apprentissage jusqu’ici ? » Une question qui permettrait peut-être de se focaliser sur les défauts de l’apprenti pour adapter l’entraînement.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Sato Kirin
Sato Kirin

Apprentissage avec le chef des Sabreurs feat Nobuatsu Saji Empty
Mer 24 Avr 2019 - 18:19
Apprentissage avec le chef des Sabreurs feat Nobuatsu Saji Tenor
ラーニング ▬ Apprentissage


Kirin n'avait pas tout de suite remarqué que l'homme qu'il attendait était déjà là à l'observer. Depuis quand était-il là ? Le jeune sabreur ne le savait pas vraiment, mais là n'était pas le plus important. Le jeune homme aux cheveux rouges avait déjà vu plusieurs fois l'homme sans visage, mais ils ne s'étaient jamais parlé. Kirin savait par contre qu'en plus de ne pas avoir de visage, Saji n'avait pas non plus de voix et il fût étonné de l'entendre communiquer dans sa tête. Ainsi le chef de clan avait réussit à aller contre son handicap et n'avait finalement aucun mal à communiquer et se faire comprendre. Kirin regarde son propre sabre avant de regarder celui de son tuteur du jour avant de faire une révérence tout en lui répondant.

▬ Je suis Sato Kirin, ravie de pouvoir travailler avec vous aujourd'hui, c'est un honneur.

Comme à son habitude, très polie, courtois et respectueux envers ses supérieurs. Même si le plus grand sabreur de Kiri avait commencé la conversation avec une discussion amicale, il ne pouvait pas s'en empêcher.

▬ Effectivement, je me sens très à l'aise avec Meian, même chez mon père aucune de ses armes ne me plaisais autant.

Dit-il avant de ranger son sabre dans son fourreau. Il n'est pas étonné quand Saji lui dit qu'ils commenceront sans, après tout, il connait déjà la chanson. En réalité, il avait profiter de son tems libre pour encore mieux s'approprier Meian, mais il ne sait que trop bien qu'un entraînement commence rarement avec une épée. Kirin pourrait être insolent et répondre à l'homme sans visage qu'il s'entraîne depuis assez longtemps avec son père pour savoir tout ce qu'il vient de lui dire, mais ce n'est pas dans son caractère, loin de là. Il écoute attentivement, prends note dans sa tête de ce qui est dit avant de prendre la parole à son tour.

▬ Ayant été entraîné a l'art Kenjutsu toute ma vie par mon père, je dois vous avouer, sans vouloir m'en vanter non plus, que jusqu'à maintenant je n'ai pas réellement connu de difficultés et je suis pour là depuis longtemps maintenant. Après, tous sabreurs ou autres maîtres dans cet art à sa manière de faire et de penser, alors je vous écouterais attentivement.

Il venait de donner une sorte de CV à son interlocuteur pour que celui-ci comprenne bien que le disciple est loin d'être un débutant. Sauf que comme il le dit si bien, tout peu changer d'un manieur à un autre. Il ne reste plus qu'au jeune sabreur d'écouter Saji tout en essayant un maximum de l'impressionner. Très discipliné, il attend que son aîné lui fasse savoir ce qu'il doit faire.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6322-sato-kirin-termine-btw https://www.ascentofshinobi.com/u801
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

Apprentissage avec le chef des Sabreurs feat Nobuatsu Saji Empty
Jeu 25 Avr 2019 - 23:53
En dépit de sa jeunesse, le jeune homme aux cheveux de feu rayonne de confiance suite à la question du chef Sabreur, l’enquérant au sujet de son niveau d’apprentissage qu’il imagine encore à ses débuts. Toutefois, il suffit de lire son visage et son regard pour se rendre compte que le genin n’est visiblement pas de la même trempe que le néophyte moyen, arguant moins par orgueil que par franchise sur le fait qu’ayant été entraîné à l’art du sabre par son père, il reconnaît qu’il n’a pas encore rencontré de réelles difficultés. Soit.

Le Nobuatsu n’aurait besoin que de quelques passes d’armes avec l’adepte pour se rendre compte de la véracité de ses propos, afin de s’assurer que sa lame soit aussi affûtée que ses mots. Il n’existe qu’un pas entre l’estime de soi et l’arrogance, d’où l’importance de la vertu pour progresser efficacement, tel est le credo de son enseignement.

« Ne pas connaître de difficultés. Cela peut vouloir dire que tu es bien trop habile pour ce que l’on t’a enseigné. Ou alors, tout était encore trop facile pour que tu puisses progresser convenablement. Sache qu’à partir de maintenant, pour parvenir au rang de Sabreur tu devras te mettre constamment à l’épreuve… en permanence. » Une sensation qui peut être inconfortable voire déstabilisante pour ceux qui n’y sont guère préparés.

Toujours est-il qu’il n’a pas encore maîtrisé l’art de la « main d’acier », une technique qui consiste pour un bretteur à attraper une arme à mains nues, inspirée du shirahadori des Samouraïs de Tetsu. Car c’est en commençant ainsi, en utilisant ses bras avec une plus courte portée et en travaillant ses réflexes qu’il pourra manier son sabre avec plus d’aisance et de souplesse.

« Le Shirahadori, peut-être connais-tu déjà cette technique. Elle consiste à bloquer une lame à l’aide de ses deux mains. Nous commencerons simplement par un échange en nous servant du tranchant de la main : le shutō-uchi. Les adeptes des budô à mains nues l’utilisent en général pour porter des coups au niveau des points vitaux : que ce soit dans la jugulaire, les clavicules, la cervicale, etc. Ici nous nous en servirons seulement pour pratiquer la technique normalement appliquée au sabre. »

Lui laissant un temps pour digérer la masse d’informations, qui ne sont pas vraiment liées à l’art du sabre, il peut être utile toutefois d’avoir une bonne connaissance des points vitaux pour savoir où frapper pour plus d’efficacité. Que l’on soit combattant à mains nues, ou alors bretteur – dans ce cas il suffit de savoir frapper au niveau des points vitaux avec le dos de la lame de la même façon qu’on attaquerait avec le shutô-uchi, pour neutraliser sans avoir à causer d’effusion de sang.

« Bien. Si tu as des questions au fur et à mesure n'hésite pas. » Il dépose le bokken au sol avant de se positionner dans l’axe, prêt à recevoir la première attaque et faire une démonstration. « Attaque-moi à présent. Avec le tranchant de ta main, comme si tu souhaitais me fendre le crâne. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779

Apprentissage avec le chef des Sabreurs feat Nobuatsu Saji

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Premières Négociations & Salamalec entre confrères sabreurs [Nobuatsu Saji]
» Du Sang pour une Lame [Saji/Sabreurs]
» Sabre & Esprit : Transmission du Savoir [Pv Saji][Sabreurs]
» Feu & Glace | Nobuatsu Saji
» Le mur du son [Nobuatsu Saji]

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Grand Dojo
Sauter vers: