Soutenez le forum !
1234
Partagez

Nos liens de sang. [Kohana]

Yuki Kaelia
Yuki Kaelia

Nos liens de sang. [Kohana] Empty
Jeu 25 Avr 2019 - 19:56

Nos liens de sang.


Tic, tac, tic, tac. Les yeux de la demoiselle se perdent dans le néant. Ces derniers jours se ressemblent tous. Ils sont recouverts d’un sombre voile qui l’empêche de voir correctement. Le silence lui paraît être d’une excellente compagnie, alors qu’il ne fait que la laisser plonger plus profond encore dans son état de déprime. Un vide grandissant, qui prend peu à peu la forme d’un gouffre. Son dernier repère, le dernier membre important de sa famille n’est plus. Il reste encore des Yuki, oh, ça, oui, mais ils sont bien trop éloignés pour que Kaelia ne s’en soucie. Mama, ou Yuki Manami, sa grand-mère, était son dernier point d’accroche. Maintenant qu’elle est décédée pour son village, il ne lui reste plus rien. La Yuki soupire profondément.

Confortablement installée sur le sol, assise en tailleur, la brune a mis fin à son entraînement du jour. Rien de très compliqué, au contraire. Les mêmes bases que d’habitude, qui ressemblent davantage à du bourrage de crâne qu’à autre chose. Incapable de penser à quoi que ce soit à part le fait de planter des flèches dans ce pauvre mannequin, Kaelia reste assise, là. Elle ne bouge pas. Cela fait plusieurs dizaines de minutes qu’elle attend, inlassablement. Attendre quoi ? À vrai dire, elle-même ne le sait pas. Que peut-elle attendre, maintenant ? À part, peut-être, la fin de tout ? Ou quelque chose d’incroyable, qui perce les nuages. Une étincelle d’espoir.

La brune penche la tête et regarde longuement son arc. L’arc de Mama. Celui qu’elle lui a offert au début de tout. Bien des questions se mélangent dans son esprit et l’empêchent d’y voir clair. Réfléchir correctement lui paraît si compliqué, finalement. Elle ne sait plus où aller, ni comment y aller. Il paraît que c’est l’effet que fait le deuil. Ce vide incroyable dans sa poitrine, cette attente d’un quelque chose qui ne vient jamais.

Elle exhale un long soupir et lève la tête vers le ciel. En passant, ses prunelles croisent une silhouette, au loin. Quelque chose que Kaelia n’aurait pas prévu. Une petite fille. La Genin rabaisse presque instantanément la tête et lui sourit. Cette demoiselle ne lui est pas inconnue. Au contraire, elle est peut-être un des plus proches liens de sa famille. Kohana. Elles ne se sont jamais vraiment parlé, mais la Yuki la connaît de loin.

« Tiens ? Qu’est-ce que tu fais là ? »

Un sourire parvient à se glisser sur ses lèvres, à moitié mu par la joie de la voir, et par une force monumentale au fond de son être qui lui permet de mentir. Cette petite fille n’est pas indésirable, cependant, il paraît difficile à Kaelia de sourire vraiment. M’enfin, au moins, pour cette journée, elle ne sera pas seule. C’est déjà un bon début.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5663-yuki-kaelia-100 https://www.ascentofshinobi.com/t5948-kaelia-carnet-de-bord https://www.ascentofshinobi.com/u782
Yuki Kohana
Yuki Kohana

Nos liens de sang. [Kohana] Empty
Ven 26 Avr 2019 - 1:12
Une journée commes les autres en apparence. Maintenant devenue Genin, il était attendu de Kohana qu'elle passe ses journées à s'entrainer pour devenir plus forte. Les membres de son clan lui avaient enseigné quelques techniques de base qu'elle devait pratiquer pour les maîtriser. Rien de bien compliqué, comment faire apparaître de la glace, créer des murs de glace, ce genre de trucs. On avait aussi découvert que l'affinité élémentaire de la petite était le Suiton, comme beaucoup de shinobis originaires de Mizu, et on lui avait appris quelques techniques utiles. Pour le reste, elle devait atteindre un niveau de puissance supérieur, voir créer ses propres techniques. Et pour cela, l'entrainement était le passage obligé. Pas de passe droit.

C'est ainsi qu'elle prit son petit sac avec le lunch bentô préparé par sa tante, et qu'elle se dirigea vers le Dojo, lieu de prédilection pour l'entrainement des shinobis du village caché de la brume. Arrivée là, Kohana réalisa qu'elle s'était peut-être levé un peu tard. L'endroit était bondé. Rien d'anormal après les évènements que le village avait subis. Cette guerre civile avait couté très cher à la force militaire alors que les uns s'étaient retournés vers les autres. De nombreux ninjas avaient péris sous les coups de leurs confrères, dont certains de haut niveau comme la propre mère de Kohana. Les autorité du village s'attendaient donc à ce que les ninjas qui était vivants et en bonne forme s'entrainement et augmentent leur puissance pour pallier au manque d'effectifs. Qui sait ce qui pouvait arriver dans les prochains jours? Surtout avec ces prisonnier évadés d'elle ne savait trop où qui risquaient de débarquer au village à tout moment. D'ailleurs, on raconte que l'une des évadées se serait présentée à Mizu, et qu'on l'avait enfermée dans une prison secrète sur l'île.

Kohana se promenait dans les salles, cherchant un endroit qui serait inoccupé. Mais partout, les mannequins étaient utilisés. Les shinobis de la brume s'entrainaient durement, et certains voyaient d'un mauvais oeil cette petite fille qui ne cherchait qu'un mannequin d'entrainement à son tour ! Puis, soudain au loin, elle reconnu un membre du clan Yuki, qui était en pause.

" Ohéé Kaelia-san !!! "

Kohana fit des grands signes de la main à sa chère petite cousine qui s'entrainait un peu plus loin. Lorsque celle-ci lui répondit positivement - enfin, reconnut sa présence parce que c'est tout comme aux yeux de Kohana - la petite Genin se dirigea vers Kaelia, tout sourire.

" Oh, je viens m'entrainer !! Tatie m'a dit que je dois travailler très très fort pour protéger le village! J'ai appris une nouvelle technique de glace et je dois la pratiquer !! Et toi, tu t'entraines aussi ?? "

Question un peu inutile, puisqu'on ne vient généralement pas prendre le thé au dojo. Surtout que Kaelia n'est pas habillée en robe mais en tenue d'entrainement, et qu'elle a un arc avec elle. D'ailleurs, Kohana aussi est vêtue en tenue d'entrainement. Un pantalon et une chemise rose lilas, des vêtements simples quoi que jolis, avec quelques motifs de fleurs et de papillons blancs imprimés. Ses cheveux attachés avec des petits rubans comme à l'habitude, mais de façon plus athlétique cette fois, puisqu'ils sont en chignons. Cette coiffure permet de ne pas avoir de cheveux dans le visage, ce qui pourrait masquer sa vue pendant l'entrainement. Toutefois, Kohana est aussi mignonne qu'à l'habitude!

Elle pointe alors l'arc.

" Trop cool ton arc !!! Je peux te regarder t'entrainer ?? "

N'attadant pas la réponse, qu'elle soit négative ou positive, Kohana s'assoie sur le sol pour regarder sa cousine s'exécuter. Parce que on vient pas seulement s'entrainer au dojo, mais aussi regarder comment les autres font ! Parce que l'apprentissage passe aussi par l'observation.

@Yuki Kaelia
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6289-yuki-kohana-termine
Yuki Kaelia
Yuki Kaelia

Nos liens de sang. [Kohana] Empty
Mer 1 Mai 2019 - 16:15

Nos liens de sang.


Un rayon de soleil. Une innocence à toute épreuve, marquée sur son visage, ses vêtements et dans son comportement. Cette petite voix cristalline qui résonne dans ses oreilles comme une douce mélodie. Kaelia sourit. Inconsciemment, cette marque se glisse sur son visage et l’illumine. Yuki Kohana. Une petite fille haute comme trois pommes, motivée comme jamais, qui sort l’aînée de ses ténèbres rien que par sa présence. La brune la regarde s’installer à côté d’elle, en lui demandant si elle peut la regarder. L’enfant a besoin de s’entraîner, elle aussi, mais il semblerait qu’observer sa cousine l’intéresse davantage pour le moment. Kaelia décide donc de se prêter au jeu, pour oublier, mais aussi pour faire plaisir à sa petite compagne.

« D’accord ! »

La Genin se relève et se saisit de son arc. Que faire, dans un premier temps ? Qu’est-ce qu’elle peut bien lui montrer ? Kohana lui a parlé d’avoir appris une technique de glace, Kaelia en connaît beaucoup elle aussi, mais peut-être y a-t-il autre chose qui pourrait intéresser sa cadette ? La brune réfléchit un instant. Comme aucune idée ne lui vient, elle décide de s’y prendre comme d’habitude. Même méthode, mêmes efforts. Kaelia bande son arc et tire une première flèche, suivie par une deuxième. Les deux se fichent respectivement dans la tête et le cœur du mannequin. Pour corser un peu la chose, Kaelia ajoute une deuxième flèche et les tire en même temps, puis une troisième.

Une fois à ce stade, elle décide de rendre la danse plus amusante et crée trois copies d’elle-même, qui entourent toutes le mannequin déjà criblé de projectiles. Simultanément, les quatre femmes bandent leur arc et tirent. Douze traits se plantent dans le bois dans un bruit caractéristique. Kaelia réfléchit. Il lui faut s’entraîner sur une technique qui demande plus de flèches, encore. Ou que cette technique permette autre chose. Peut-être … Peut-être ça ? La brune se concentre et encoche cette fois un projectile de glace avant de le tirer. Les trois autres suivent le mouvement et Kaelia inspire profondément pour relier les quatre flèches avec de la glace, créant une sorte de piège tout autour de la cible, qui se brise presque instantanément.

« Hum … »

L’idée est là, la pratique un peu moins. Kaelia se concentrera sur cette idée, qui lui semble être intéressante pour le moment. Peut-être à améliorer, peut-être à modifier, mais, au moins, elle a une base. Elle se tourne vers Kohana et fait une courbette, comme pour saluer son public, tout sourire.

« Voilà ! Ça t’a plu ? »

Les trois autres copies rejoignent Kaelia et font la même chose, avant de disparaître dans un petit nuage de fumée. Une démonstration comme une autre, qui aura au moins eu l’avantage de dévier son esprit de ses songes, pour lui faire oublier la peine qui lui martèle l’esprit.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5663-yuki-kaelia-100 https://www.ascentofshinobi.com/t5948-kaelia-carnet-de-bord https://www.ascentofshinobi.com/u782
Yuki Kohana
Yuki Kohana

Nos liens de sang. [Kohana] Empty
Jeu 9 Mai 2019 - 0:40
Kohana resta à peu près silencieuse lorsque Kaelia s'exécuta. Elle lança quelques "wooo" alors que la manieuse d'arc lança quelques flèches qui touchèrent en plein dans leur cible. Plus impressionnant encore fut lorsque Kaelia utilisa sa technique du clone d'ombre afin de tirer 4 fois plus de flèches!! Puis enfin, elle exécuta une technique, consistant à transmettre du chakra de glace dans les projectiles et de former une espèce de prison. Bien qu'elle ne soit pas tout à fait au point, Kohana ne le remarqua même pas, toute ébahie par la maîtrise des arts ninjas que sa cousine possédait. Elle en avait vu assez pour décider que Kaelia était une excellente Kunoichi !

" Voilà ! Ça t’a plu ? "

"Oh oui !! C'était génial !! "

Elle applaudit sa cousine, qui fit une petite courbette pour remercier son public en délire.

" Dis, comment tu as fait ça ? Quand tu t'es séparée en quatre !! Tu pourras me montrer ?? "

Kohana fut très impressionnée par cette technique et ne le cacha pas, bien au contraire ! Si le petite tour de passe-passe avec l'arc avait été bien joliment exécuté, la petite fille n'était pas très intéressée par ce type d'arme. Surtout, elle n'avait pas très envie de se battre, et voyait dans l'arc quelque chose d'un peu trop difficile manier, et surtout très dangereux. Par contre, la technique de réplication était fort intéressante. Était-il possible de l'apprendre même si elle était d'un niveau plus faible que sa cousine?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6289-yuki-kohana-termine
Yuki Kaelia
Yuki Kaelia

Nos liens de sang. [Kohana] Empty
Jeu 16 Mai 2019 - 18:55

Nos liens de sang.


Des applaudissements. Un public comblé. De petites rougeurs naissent sur les joues de la brune, qui ne sait plus vraiment où se mettre. Sa petite cousine s’est prêtée au jeu et l’a observée jusqu’au bout, sans rien dire, et elle a l’air très contente désormais. Au moins, Kaelia a fait plaisir à une petite fille, c’est déjà bien. La demoiselle aux grands améthystes ne se fait pas prier pour demander à son aînée comment elle a fait pour se cloner. C’est vrai qu’elle est encore novice, que sa vie de ninja vient seulement de commencer. Alors, forcément, une telle capacité n’est pas forcément maîtrisée, surtout si elle s’est concentrée sur les arts du clan Yuki. La Genin hoche doucement la tête.

« Oh, oui, si tu veux, je peux t’apprendre ! »

Kaelia réitère l’opération et crée un seul clone, cette fois-ci. Comment expliquer à une si jeune demoiselle l’art et la manière de créer des copies d’elles-mêmes ? Comment faire en sorte que ce soit suffisamment clair ? La jeune femme réfléchit intensément, pour être certaine de faire quelque chose de bien.

« Alors, pour commencer, on va s’entraîner à en faire un seul. Une fois qu’on y arrivera bien, on passera à deux, puis trois, d’accord ? »

Commencer par les bases. Y aller petit à petit. C’est sûrement la meilleure méthode à appliquer pour commencer. Pas à pas, jusqu’à parvenir à créer de beaux clones, oui. Kaelia penche doucement la tête et dépose son index sur la commissure de sa lèvre, signe qu’elle est encore en pleine réflexion. Expliquer la glace, expliquer les flèches, expliquer le vent … Toutes ces choses paraissent si simples, en comparaison. Là, elle a l’impression de devoir réaliser une prouesse. Elle décide de s’y prendre de façon « bête et méchante » et agir comme un véritable livre déversant son savoir.

« Les clones sont des copies conformes de nous-mêmes. Comme tu peux le voir, la Kaelia à côté de moi me ressemble parfaitement. Ceci dit, si je tape dessus, comme elle est fragile, elle disparaîtra. Il faut donc que tu retiennes que le clone, c’est un autre toi, finalement, que tu peux contrôler et qui peut faire tout ce que tu fais. »

Kaelia lève un bras, suivie de près par son clone. Elle bande son arc, l’autre fait la même chose. Elle le range, pareil. Puis la copie agit par elle-même, pour permettre à l’originale de poursuivre sa réflexion.

« Le clone peut aussi bouger tout seul, ce qui peut être très pratique. Tu lui donnes les ordres, oui, mais il peut choisir un peu par lui-même, aussi. »

La Genin tapote l’épaule de sa fidèle copie, fière propriétaire de cette demoiselle. La première partie de la théorie a été expliquée, il faut désormais entrer dans le vif du sujet : comment faire ces clones ?

« Pour les créer, c’est simple, tu as besoin de chakra. Juste de chakra. Tu commences par imaginer une copie totale de toi, que tu veux créer, puis tu mets du chakra pour le faire. Si tu n’as pas de questions, je te laisse essayer. Sinon, je suis à ta disposition ! »

Kaelia hoche doucement la tête et gratifie la demoiselle d’un grand sourire. Cette petite fille apaise les lourdes blessures qui pèsent sur son cœur : rien que la regarder fait briller en elle cette lueur d’espoir noyée sous les ténèbres. Le pouvoir des petites filles, sûrement … Ou de celle-ci, en particulier.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5663-yuki-kaelia-100 https://www.ascentofshinobi.com/t5948-kaelia-carnet-de-bord https://www.ascentofshinobi.com/u782

Nos liens de sang. [Kohana]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les liens du sang | Katsuko
» L'appel des liens du sang
» Les liens du sang [pv. Jurôjin]
» Du sang et des liens. | Libre
» Rétablir les liens du sang [Solo]

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Grand Dojo
Sauter vers: