Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Aux Ombres du Yuukan
Un sans visage voit un sourire [ Aimi ] EmptyAujourd'hui à 10:30 par Shinrin Hanzo

» La tentation du Serpent
Un sans visage voit un sourire [ Aimi ] EmptyAujourd'hui à 10:28 par Medyūsa

» Préparer la conquête de l'ouest
Un sans visage voit un sourire [ Aimi ] EmptyAujourd'hui à 10:12 par Bakuhatsu Kenpachi

» [MLB] Vrais mensonges
Un sans visage voit un sourire [ Aimi ] EmptyAujourd'hui à 10:12 par Soejima Yenno

» 03. Changer de zone
Un sans visage voit un sourire [ Aimi ] EmptyAujourd'hui à 10:01 par Shinrin Hanzo

» 11. Signaler un bug
Un sans visage voit un sourire [ Aimi ] EmptyAujourd'hui à 9:37 par Nara Zenjirō

» Direction Mizu no Kuni [Solo]
Un sans visage voit un sourire [ Aimi ] EmptyAujourd'hui à 9:33 par Medyūsa

» Ascent of Shinobi a quatre ans !
Un sans visage voit un sourire [ Aimi ] EmptyAujourd'hui à 9:31 par Sakai Iroha

» Capacités histoire de famille [Background/CS2]
Un sans visage voit un sourire [ Aimi ] EmptyAujourd'hui à 8:42 par Metaru Akagi

» Winner Winner Glouba Dinner [Kaori]
Un sans visage voit un sourire [ Aimi ] EmptyAujourd'hui à 7:46 par Hayai Taishi

Partagez

Un sans visage voit un sourire [ Aimi ]

Sendai Kai
Sendai Kai

Un sans visage voit un sourire [ Aimi ] Empty
Ven 10 Mai 2019 - 0:24




Bas les masques

With Chiwa Aimi




Le matin sur le village de la roche. Je me réveillais lentement, prenant le temps de bien d'étendre tout les muscles. Mon masque neutre sur le visage, ma longue robe blanche ainsi que mes gants. Me cachant entièrement, je pouvais débuter la journée en toute sérénité. Cela depuis trois années maintenant je vis comme quelqu'un d'invisible. Passant le plus clair de mon temps au archives ou alors dans la bibliothèque cherchant encore et encore. Je ne savais même pas ce que je cherchais la plus part du temps. Mais chaque chose acquise, serait bénéfique pour le futur.

Ma vie n'était pas toujours drôle alors j'arrivais à trouver une sorte d'apaisement en lisant. Je m'évadais de ce monde plus qu'ignoble pour m'imaginais une vie parfaite. Puis la réalité revenait et rebelote. Alors en début de matinée il m'arrivait souvent de me promener dans les rues commerçante. Rien de tel comme endroit pour passer inaperçus. Boutique, vendeur de rue, animation, tellement de monde qu'une personne comme moi était invisible.

« Aujourd'hui on prend le soleil. »

J'avançais sous le petit soleil blanchâtre du matin. Regardant le visage des passants, certains joviale, d'autre plus fermé voir même stressé. Je pouvais comprendre, la vie de famille tout ça n'était pas chose facile. En tant que courant d'air je poursuivais ma route vers une petite place ronde donnant sur plusieurs autres petites rues. Des magasins en tout genre, des restaurants, assez de place pour tenter une petite expérience.

Je pouvais capter l'inattention des gens envers les autres. Avec une tenu pareil, si je devenais comme une sorte de statue humaine quelqu'un allait bien me remarquer à un moment. Avançant lentement je me postais au niveau d'une jonction entre une rue et la placette. De la je pris une posture statique. J'effectuais alors la position d'un homme jouant d'un instrument de musique. J'étais comme un violoniste. Sans bougé dans la rue attendant la réaction de quelque pour voir si mon hypothèse était correct.






Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4727-le-prince-arrive-clear
Chiwa Aimi
Chiwa AimiEn ligne

Un sans visage voit un sourire [ Aimi ] Empty
Ven 10 Mai 2019 - 22:28


Un sans visage voit un sourire




La matinée menait son petit bout de chemin tranquillement alors que la cité de la Roche était déjà bien dynamique. Comme toujours, la Chiwa s’était levée aux aurores, c’était une personne très matinale, rares étaient les fois où elle faisait une grasse matinée : sauf quand elle est mal en point ou malade, et encore. Enfin, elle avait aidé son paternel à la boutique. Depuis qu’ils s’étaient réconciliés, elle restait souvent l’aider avant de sortir pour s’entraîner ou aider à l’hôpital ou voir le Han, qui sait, peut-être que reprendrait le flambeau après ? Enfin, la rousse ne pensait pas encore à cela et ne savait même pas si c’était ce qu’elle désirait, être gérante de boutique… Enfin, on n’en était pas encore là. Quand il n’avait plus besoin d’aide, la jeune femme était libre pour la matinée. Il fallait qu’elle fasse de petites emplettes pour eux, elle rangea sa bourse dans sa sacoche et prit un petit sac avant de quitter le magasin d’armes.

La boutique se situait sur une rue passante du cœur commerçant et le rubis constatait qu’elle était déjà très animée. Un fin sourire apparu sur ses lèvres lorsqu’elle contempla le ciel bleu et le soleil scintillant lui faisant plisser ses paupières, un beau temps comme cela, il fallait en profiter. La place principale se trouvait sur la droite, alors la jeune kunoichi prit cette direction, cherchant la petite épicerie qu’elle affectionnait tant sur le lieu circulaire. Une fois enfin arrivée sur les lieux, quelques clients étaient présents, des visages qui lui étaient familiers étant donné que la genin se déplaçait fréquemment sur les lieux pour son père et elle. L’iwajin salua respectueusement de la tête la gérante qui la reconnu en lui faisant un signe de la main et un grand sourire. Elle fit un tour dans le petit commerce afin de prendre de quoi faire des soupes ramens, des yakitoris et des omelettes et n’oubliait pas des boissons et le plus important : les Anpans, le petit péché mignon de la jeune femme. La douce avait déjà hâte de picorer dans le paquet, mais elle était polie et attendrait d’être sortie de la boutique pour se faire plaisir. La rousse se présenta à la caisse le sac bien garni, les deux femmes discutaient tranquillement se demandant des nouvelles. Elle régla ensuite la note et récupéra son pochon de courses avant de saluer la dame et de lui souhaiter une bonne journée.

Sortant de l’épicerie, Aimi déambulait sur la place tout en cherchant les Anpans, elle regardait de temps en temps en face d’elle tout en farfouillant, pressée de se nourrir de ces mets délicieux. Cependant, elle n’aperçut pas cette silhouette étrange et immobile qui semblait et tandis qu’elle pressait le pas, s’énervant sur le sachet des petits pains aux haricots rouges, coincé dans les courses, déjà que c’était lourd… La collision fut brève et brutale, la jeune femme emporta la victime de son inattention sur le sol alors que son sac tombait à la renverse. Un petit bruit de douleur se fit entendre alors qu’elle sentait une légère souffrance sur ses fesses. Elle avait vraiment un doux pour percuter les gens.


« Gomen, gomen, je suis vraiment maladroite… »

Une main derrière sa tête qu’elle frotta avec gêne. Son regard écarlate s’attarda sur la personne qu’elle avait fait tomber avec elle alors qu’elle se redressait en lui tendant la main pour le relever. Son visage était camouflé par un masque assez original, aux couleurs semblables à la neige pure, vêtu aussi d’un long manteau tout aussi blanc, il brillait au milieu de tous et la rousse s’insulta de ne pas l’avoir remarqué. Son accoutrement était très original et Aimi ne se souvenait pas l’avoir déjà vu dans les parages, elle s’en serait souvenu. La douce jura intérieurement alors que la moitié de ses achats étaient éparpillés autour d’eux, elle se baissa pour les ramasser tout en les rangeant, le rouge aux joues. Se redressant en soupirant de soulagement, un air intrigué apparu sur son minois alors qu’elle regardait l'individu masqué, qui était-il ?

« Masuku*-san, je ne pense pas vous avoir déjà vu auparavant, êtes-vous perdu ? »

La jeune femme pencha la tête sur le côté un air légèrement inquiet sur son visage. Son côté médecin et altruiste revenant souvent au galop, si l’épéiste pouvait venir en aide à cette mystérieuse personne, autant prendre son temps.

*Masuku : petite interpellation en référence au masque

Spoiler:
 

_________________
Un sans visage voit un sourire [ Aimi ] H2t6


Dernière édition par Chiwa Aimi le Lun 10 Juin 2019 - 13:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-taketora https://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa https://www.ascentofshinobi.com/u1037
Sendai Kai
Sendai Kai

Un sans visage voit un sourire [ Aimi ] Empty
Sam 11 Mai 2019 - 11:39




Bas les masques

With Chiwa Aimi




Plusieurs minutes maintenant que j'effectué la statue sur la placette du village. Pour l'instant les gens ne semblaient pas vouloir me voir exister. Comme quoi les êtres humains sont uniquement dans leurs mondes. S'occupant que du foyer dans le quel ils étaient. En meme temps, cela causerait moins de soucis. Chacun regarde pas plus loin que le bout de son nez et voila ...
Sauf que perdu dans mes pensés je me retrouvais le cul frappant le sol sans que je puisse rien faire. Un choc rapide, pas si violant mais non prévu. Quelqu'un m'avait percuté alors que j'étais visible de part ma tenu.

Apparament être habillé de blanc, avec un masque ne fait pas de moi quelqu'un de facilement repérable. Tant mieux, c'est que mon comportement de statue fut pousser à son meilleur. J'ouvrais mes yeux après le choc, voyant une jeune fille d'une chevelure rouge vive sang. Elle s'excusait tout en ramassant les provisions échappés du sac. Je me relevais rapidement dans un état de stress. Le contacte avec cette humaine aurait pu déclencher une chose effroyable. Mon corps aurait pu réagir comme il y de cela quelques années avec un camarade.

Mais il n'y avait rien eu. Aucun incident et j'en été bien heureux. Je regardais autour de moi, tout en exécutant une sorte de danse. Mes mains s'ouvraient laissant visible deux sceaux à l'intérieur. Frappant mes mains l'une contre l'autre comme pour applaudir. Deux petits bras de chakra sortaient de mon dos. Récoltant alors les dernières vivres au sol. Les mains de chakra venaient poser les provisions au niveau des jambes de l'enfant rouge. Me demandant tout en continuant de récupérer ses achats, si je n'étais pas perdu. Mon masque avait changé de forme. Pour prendre une apparence plus joviale. Pointant mon doigt vers la jeune fille, j'écrivais dans l'air pour me faire comprendre.

« N..on, Kai .. Pas perdu. »

La communication était pas encore la chose que je maîtrisé le plus actuellement. Il fallait que j'améliore mon interaction avec les autres gens de mon espèce. Mais compliquer de faire confiance et toute façon pour l'instant il était hors de question de faire entendre le son de ma voix.

Je pouvais apercevoir que durant la collision le sac de la jeune fille était déchiré. Tout en tournant sur moi même, une jambe vers l'avant, op vers l'arrière, puis bras en haut et ... Le sceau de ma main droite s'activé lâchant de celui ci un petit flux de chakra. Le flux prenait alors la forme manquante du sac de la jeune fille. Passant ma main devant mon masque, celui ci devenait un visage ouvert, comme contant de ce qu'il venait de produire


« Réparé... Hihi .. Réparé ... »



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4727-le-prince-arrive-clear
Chiwa Aimi
Chiwa AimiEn ligne

Un sans visage voit un sourire [ Aimi ] Empty
Sam 11 Mai 2019 - 13:30


Un sans visage voit un sourire




Alors que les deux individus s’étaient relevés maladroitement, la Chiwa ramassait ses courses dans un sac qui était déchiré. Elle soupira, un air triste sur son minois. C’était tout de même le sac que sa défunte mère utilisait par le passé et elle faisait toujours très attention quand elle sortait faire des courses avec celui-ci. Son manque d’attention allait finir par lui coûter cher. Maudis anpans qui s’étaient perdus dans le méli-mélo d’articles. Le jeune inconnu réalisa des gestes assez étranges, interpellant la rousse qui se demandait ce qu’il faisait. Elle distingua au milieu de ses deux mains ouvertes, des sortes de sceaux. Aimi fronça les sourcils alors qu’il frappait des mains, le faisant légèrement sursauter. Ses pupilles rubis suivirent deux bras de chakra qui sortait de son dos, son regard s’agrandissait devant ce spectacle très étonnant, que faisait-il ?

Les petites mains bleues se dirigeaient vers les derniers vivres tombés et voyant qu’il les lui tendait, elle s’empressa de les ramasser. Mais le trou dans son sac était quelque peu gênant, alors elle se retrouvait encombrée de toute part. Le masque semblait vivre de lui-même, à moi que ce soit son propriétaire qui faisait cela, comme par magie ? Enfin, l’air était plus jovial ce qui fit sourire spontanément Aimi, trouvant cela plutôt amusant en fait. Il la pointa du doigt alors avant de le bouger faisant apparaître des lettres de chakra. Il était vraiment très surprenant. « N..on, Kai.. Pas perdu », un air intrigué s’afficha sur le minois de l’épéiste, se prénommait-il donc Kai ?

Elle hocha de la tête lui faisant savoir qu’elle avait assimilé les mots et qu’elle comprenait. Sa curiosité revint au galop, ne pouvait-il pas parler ? Ou était-ce une façon pour lui de communiquer ? Enfin, elle ne souhaitait pas le brusquer ou paraître trop curieuse, elle ne le jugeait point.

Soudain, il se mit à tourner sur lui-même faisant gigoter ses jambes et ses bras de manière ordonnée, mais assez originale, on aurait dit un homme de ces cirques qui offrait un divertissement aux spectateurs. Aimi semblait amusée de la situation, elle ne se moquait pas, mais cela changeait de toutes ces phrases toutes faites, de ces formules de politesse. Un flux de chakra apparut de sa main droite se dirigeant vers son pauvre sac victime de la collision. Il semblait mettre en place une sorte de pansement, recouvrant le trou par la même occasion. Ce Kai passait sa main devant son visage masqué et un nouvel air joyeux apparut, alors il réalisait ces changements de visage comme cela ? Était-ce pour lui dire qu’il était content ? Enfin, la jeune femme lui était très reconnaissante, il n’était pas obligé de lui venir en aide, surtout après lui être rentrée dedans ainsi. Pour une fois que ce n’était pas elle qui venait en aide à quelqu’un…


« Oh, merci beaucoup… Kai ? Est-ce ainsi que tu te nommes, si j’ai bien compris ? »

L’Eisei Nin sourit doucement à son encontre avant de légèrement s’incliner pour le remercier. Elle rangeait le reste de courses dans son précieux sac et en profita pour sortir les Anpans, enfin. Les bretelles du sachet de courses se glissèrent sur son bras et elle ouvra le pochon, l’odeur des petits pains aux haricots attira son attention et elle renifla sans gêne le paquet. Remarquant ce qu’elle venait de faire devant lui, elle s’empourpra. Une idée lui vint à l’esprit. La doucereuse sortit un petit pain du sac et le tendit au jeune mystérieux, un sourire accompagné aux lèvres.

« C’est à cause de ces petits pains que j’ai manqué d’attention, encore désolée pour ça… Pour te remercier, je t’en offre un ! Moi c’est Aimi ! Chiwa Aimi, Genin et Médecin d’Iwa, enchantée de te connaître. »

Il était légitime qu’elle se présente à son tour et qu’elle lui fasse dont de ce met délicieux, enfin s’il l’acceptait. La jeune femme était curieuse de savoir ce qui pouvait se cacher derrière ce masque, mais s’il se dissimulait, c’était forcément pour une certaine raison et elle respectait cela. Elle ne manquait toutefois pas de s’intéresser à sa façon de parler.

« C’est une façon très particulière comme communication, je trouve ça original, es-tu shinobi toi aussi ? »

Aimi avait remarqué durant ses petites danses originales un bandeau de la cité militaire et commerçante de la Roche accroché à sa taille, elle analysait tout comme toujours.


Spoiler:
 

_________________
Un sans visage voit un sourire [ Aimi ] H2t6


Dernière édition par Chiwa Aimi le Lun 10 Juin 2019 - 13:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-taketora https://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa https://www.ascentofshinobi.com/u1037
Sendai Kai
Sendai Kai

Un sans visage voit un sourire [ Aimi ] Empty
Lun 13 Mai 2019 - 0:13




Bas les masques

With Chiwa Aimi




Kai était contant, pour la simple et bonne raison que son corps n'avait pas agi défensivement. Pour l'instant tout ce passé au mieux entre lui et la jeune konoichi au cheveux de feu. Il venait de créer un bon contact et cela depuis longtemps avec autre chose qu'un livre. La ce n'était pas la fiction mais bien la vrai vie. Il avait une interaction avec une autre personne humaine. Durant des années à son arrivé au village, il n'avait dieu que pour la lecture. Il ne faisait rien à part ça. Toute la journée, lire,lire encore et encore. En-maganiser le plus possible d'information qui pourrait être utile un jour.

La il voulait profiter du moment présent. La bonne action qui venait de faire le faisait devenir incontrolable. Il sautait partout, agitant rapidement les bras pour montrer sa satisfaction face à l'un des plus gros problème qui l'avait eu à résoudre depuis des lustres. Réparer le sac de provision. Mais pour lui c'était un grand pas en avant. Petit à petit il pourrait s'ouvrir au gens qu'il rencontrera au fil du temps. Pour l'instant il dansait, son masque offrant la pleine réjouissance de part sa forme. Malgré son coté fou, il écoutait les paroles de Aimi, sa nouvelle amie. Elle demandait si Kai été bien le prénom de notre fou du roi. Celui ci tournait sur lui même et hoché la tête pour affirmer que oui.

Dans son élan de générosité celle ci tendit un petit pain tout chaud en direction du Sendai. Il n'avait vraiment pas l'habitude de ce genre de situation. Il reculait d'abords de plusieurs pas, puis avançait à nouveau pour encore reculer. Un mouvement avec sa anche droite, une jambe se pliant il bondit tel un singe. Attrapant le petit pain et tout en pivotant sur lui même l'engloutit d'un seul coup. Des petits ricanement de joie tout levant les bras en l'air comme un signe de victoire. Puis une réaction plus sérieuse en fixant lourdement Aimi. Kai pointer ses deux mains vers la jeune fille pour .. applaudir tout en tapant des pieds au sol.

Arriva alors le moment logique d'une rencontre atypique comme celle des deux personnes si présents. La façon de s'exprimé venait troubler la jeune demoiselle. Trouvant cela particulièrement original, phrase qui ne manquait pas de faire plaisir à notre jeune garçon. Celui ci pointait son doigt face à lui pour lui répondre brêvement.

« Shinobi... Kai ... Oui »

Contant de cette contre, Kai avait une idée assez étrange. Pour tisser des liens un peu plus fort, et après avoir eu un cadeau il voulait à son tour faire quelque chose de plus grand. De par la caractéristique de son chakra et son utilisation du fuin, Kai était capable de poser des sceaux sur les surfaces et faire apparaitre des formes à sa guise. Il avait eu l'idée de partir faire un tour, d'une façon peu commune. En volant. En mimant les mouvements des oiseaux, Kai essayer de faire comprendre ce qu'il avait en tête.


« Aimi Vol.. Vol.. »

Tout en s'avançant la paume de la main en avant vers Aimi ...[/i]



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4727-le-prince-arrive-clear
Chiwa Aimi
Chiwa AimiEn ligne

Un sans visage voit un sourire [ Aimi ] Empty
Lun 13 Mai 2019 - 12:42


Un sans visage voit un sourire




Les rues se remplissaient à vue d’œil, mais la Chiwa ne faisait pas vraiment attention à ce qui l’entourait, elle était bien trop intriguée par ce petit bout de personnage très original. Une fois de plus, il l’amusa alors qu’il commençait à sautiller partout tel un petit kangourou tout en gigotant ses bras en même temps : elle n’imaginait même pas la tête des passants qui devaient se poser des questions. Aimi ne se serait jamais autant enthousiasmée d’avoir réparé un sac, mais si cela pouvait le rendre heureux hein… La rousse haussa des épaules et pencha la tête sur le côté en souriant, tout en croisant ses bras, le laissant s’amuser. Par la suite, il lui confirma qu’il se prénommait bien Kai, elle comprenait aussi qu’il utilisait donc l’essence même du chakra, cela faisait-il partie de ses capacités ?

Par la suite, pour le remercier de lui être venue en aide, elle partagea son petit pain aux haricots avec le jeune Kai. Il semblait prendre peur face à ce geste désintéressé, reculant légèrement avant de revenir et de reproduire ce geste apeuré. La kunoichi sourit doucement, se voulant rassurante envers ce petit bonhomme. Soudainement, il bougea de façon à bondir sur le pain et le manger d’une traite dans une danse amusante. L’Eisei Nin semblait apprécier le met et elle était contente de constater cela. Ses gestes semblaient le montrer en tout cas, et ses petits rires lui firent comprendre qu’il avait une voix au moins... Puis il se calma d’un coup fixant la jeune femme ce qui la surprit sur le moment avant de fixer ses deux mains tendues vers elle avant de l’applaudir. Elle passa une main derrière sa tête et sourit gênée, ne comprenant pas pourquoi il la félicitait.

Pointant son doigt, il fit apparaître de belles-lettres de chakra qui lui confirmait que le jeune iwajin était genin et elle hocha positivement de la tête lui faisant comprendre qu’elle avait saisi. La douce se surprenait tout de même de ne jamais l’avoir vu auparavant. Ensuite, il se mit à battre des bras comme un oiseau avant de s’exprimer de nouveau. Vol ? Vol comme les oiseaux ? Il tendait ses paumes où étaient dessinées les sceaux qui faisaient tout apparaître. Seulement, la Chiwa ne pouvait pas voler, comment cela serait-il possible ? Oh, cela pourrait être intéressant, ce sentiment de liberté que la jeune femme appréciait tant.


« Oh Kai, je ne sais pas voler, tu sais… Tu as cette capacité toi ? Tu peux ? »

Peut-être qu’il lui proposait en fait ? Il pouvait faire voler les gens ? La jeune femme le regarda quelque peu interloquée, comment ? Avec ses sceaux ? Cela aurait été vraiment une superbe expérience, mais le temps lui manquait.

« Et bien, cela aurait été une première, j'aurais vraiment apprécié découvrir le monde de là-haut, mais je ne peux rester plus longtemps, je dois aller aider mon père. Je vous remercie infiniment pour votre proposition et j'espère qu'on se reverra bientôt pour essayer le vol en chakra ! »

La doucereuse lui offrit un grand sourire avant de s'incliner. Elle fit demi-tour puis prit le chemin en direction de la boutique.


Spoiler:
 

_________________
Un sans visage voit un sourire [ Aimi ] H2t6
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-taketora https://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa https://www.ascentofshinobi.com/u1037

Un sans visage voit un sourire [ Aimi ]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Cœur dévasté
Sauter vers: