Soutenez le forum !
1234
Partagez

Faire ses preuves [Arata]

Yamanaka Jun
Yamanaka Jun

Faire ses preuves [Arata] Empty
Sam 18 Mai 2019 - 16:07
Duo cherche partenaires d’entraînement ce samedi 11h, terrain d’entraînement n°5

Reposant sa plume, il laissa le petit morceau de parchemin sécher sur le côté alors qu’il attaquait son deuxième message. La guerre civile avait pris fin récemment et déjà devaient-ils se remettre à s’entraîner, sans possibilité de se reposer. Il aurait d’avantage préféré partir en mission, mais la perspective unique de partir en mission au sein du village sans pouvoir aider les îles alentours ne l’enchantait guère. Aussi, cette manière d’occuper son temps libre paraissait bien plus appropriée. Il n’était pas maçon mais shinobi et un shinobi se devait de gagner en puissance.

Motivé tout comme son cadet de l’équipe Shinpuu à s’améliorer, le Yamanaka lui avait proposé cet entraînement en duo suite à leur combat. Car il fallait être honnête et l’attaque récente l’avait confirmée : ils ne se battraient que rarement seuls. Commençant son message pour l’entraînement qu’il prévoyait de faire en compagnie de sa sœur, le lendemain, il entendit Akifumi hululer d’excitation à l’idée d’exécuter sa tâche de messager. Le petit hibou avait décidemment de l’énergie à revendre

* * * * *

Content de faire la grasse matinée, il effectua son rituel matinal avec entrain, se craquant occasionnellement les phalanges d’excitation pour ce combat. Car quand bien même il savait pertinemment qu’ils allaient gagner, une chose l’intriguait : comment Arata se démènerait-il seul face à ses deux adversaires ?

Adressant un petit sourire espiègle à son reflet, il sortit de la salle de bain et termina de s’équiper. Le Yamanaka interviendrait occasionnellement bien sûr. Mais cette fois ce ne serait pas lui qui guiderait le combat mais son cadet qui se remettait bien trop en doute à cause des évènements récents. Il était temps qu’il se prouve à lui-même que lui aussi en avait à revendre.

Arrivant sur le terrain d’entraînement alors que le duo adverse et le gamin l’attendaient, il ébouriffa le bonnet de la crevette en guise de salutations et salua de la tête ses adversaires.

- Excusez-moi du retard. C’est quand vous voulez et que les meilleurs gagnent.

Regardant son cadet, il le poussa en avant d’une petite tape avant de l’interpeller suffisamment fort pour que les autres puissent l’entendre.

- Allez Arata, show time. Si vraiment tu as besoin d’aide dis le moi mais j’compte sur toi mon grand.

Nona Kimiko:

- Tu ferais bien mieux de l’aider dès le départ si vous comptez espérer gagner.
- Non ça va j’m’en fais pas trop. Allez montre-leur ce que t’as dans le ventre mon grand.

Fit-il, s’adressant tour à tour à la kunoichi puis au gamin qui n’avait jusqu’à maintenant rien demandé. La jeune femme stoïque en face sortit un petit rouleau de sa manche et en sortit quatre pantins de la taille de petits enfants difformes avant de leur adresser un sourire.

- Comme vous voudrez.

Fit-elle malicieusement avant de relier chaque pantin de fils chakratiques. Une Kazejine tout comme le garçon ? Voilà qui promettait. Invoquant son hibou, celui-ci apparut silencieusement, restant tout comme son propriétaire, à l'écart, laissant le Meikyu seul.

Spoiler:




Dernière édition par Yamanaka Jun le Sam 25 Mai 2019 - 21:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5218-yamanaka-jun#41172 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-kiri https://www.ascentofshinobi.com/t7417-yamanaka-jun-carnet-de-route-uc
Meikyū Arata
Meikyū Arata

Faire ses preuves [Arata] Empty
Mar 21 Mai 2019 - 21:46
Toujours un peu assombri par les derniers événements, mais sur le chemin de l'acceptation Arata se leva ce matin-là avec la ferme intention de progresser. Jun Yamanaka son partenaire de l'équipe Shinpuu avait accepté son cadet comme un équipier convenable dans sa quête de pouvoir à la recherche du Rinbō no kanshu. L'arc légendaire des contes et légendes d'Hayashi no kuni l'arme dont on disait qu'elle renfermait l'âme vengeresse d'Hogo-sha la protectrice des forêts du pays du bois. Une histoire qui avait donné son nom à l'arc forgé de la main de l'un des ancêtres d'Arata, Warumono Meikyū. L'idée de faire partie prenante de la redécouverte d'une arme de légende conçu des mains même du clan des sceaux originaire du désert de Kaze rendait plutôt euphorique le petit érudit.
Les encouragements que Jun avait prononcé à son égard avait aussi eu un effet euphorisant sur le Meikyū. D'ailleurs, le programme du jour était sensé lui redonner confiance en lui. Deux jours plus tôt Jun avait proposé au genin, un entraînement en duo face une autre équipe de kirijins. L'idée emballait bien évidemment le ninja aux sceaux, mais il avait aussi très peur de décevoir son camarade, c'est donc déterminé, mais la boule au ventre que le petit gars était entré dans sa douche ce matin.

Après sa routine matinal, à savoir quelques assouplissements, une bonne douche et un petit-déjeuner riche en vitamine, mais assez léger pour ne pas l'alourdir le genin partit en direction d'un rendez-vous supposé intéressant.
Il arriva le premier sur le terrain d'entraînement et fut très vite rejoins par deux personnes qu'il ne connaissait pas, plus âgé que lui et sans doute plus fort. Ce sont donc deux kunoichi entre la vingtaine et la trentaine pour la plus âgés des deux qui vinrent le saluer:

Bonjour, tu dois être Jun ou bien Arata, demanda avec un sourire poli la plus jeune ?

La jeune femme était pieds nus plus grande de plusieurs centimètres par rapport à l'adolescent, elle portait une chevelure longue et lisse au teint brun sombre, mais pas vraiment noir. Elle avait attachée ses cheveux en un chignon simple pas très sophistiqué, plutôt pratique en réalité. Elle ne cherchait pas à se mettre en valeur, mais n'en avait pas vraiment besoin. Les traits fins de son visage et de ses yeux bridés languissaient d'une réponse de la part d'Arata qui ne vint pas donc elle reprit:

Je suis la genin Nona Kimiko et elle c'est le chuunin Daiya du clan Asaara, nous sommes vos adversaires à toi et ton partenaire, dit-elle en montrant la femme plus âgée qui l'accompagnait.

Elle était plutôt grande avec un regard froid et elle ne pipait pas un mot. Une longue chevelure châtain que le soleil de fin de matinée emplissait de reflets dorés, le tout décoré de bijoux en or. La profondeur de ses yeux aux iris couleur fauve était appuyé par un maquillage sombre recouvrant le bandeau de son regard de ses tempes à son nez. Habillé de manière ample avec une cape d'épaule d'un rouge carmin et un linge de lin en guise de tunique.

Asaara Daiya:

Enchanté, je suis Arata, répondit-il innocemment. Pourquoi me donner l'origine clanique de votre équipière cela me donne l'avantage de savoir ce dont elle est supposément capable alors que dès l'arrivée de mon propre équipier nous devrons nous affronter, interrogea le curieux histoire de faire la conversation en attendant le retardataire, mais aussi par réel intérêt pour son interlocutrice ?

Eh bien, nous connaissons tous deux vos noms et il serait inégal de ne pas vous communiquer les nôtres qui ne sont pas toujours révélateurs de nos compétences, expliqua Kimiko. Quant à moi, vous n'aurez pas longtemps à attendre pour deviner mes inclinaisons en matière de combat, précisa la jeune femme singulière en montrant du doigt le nouvel arrivant.

Jun venait de se pointer avec un léger retard, on pouvait supposer que c'était déjà incroyable qu'il ait si peu de retard. Néanmoins, il s'excusa pour son retard inapproprié pour quelqu'un qui était l'organisateur de cette rencontre amicale. Pour ne pas manquer à la tradition le grand blond sûr de lui ébouriffa la tignasse de son cadet par-dessus son bonnet fétiche en guise de salutation. Quand se contenterait-il d'une accolade ?! Enfin, le Yamanaka envoya Arata comme on envoyait un foutu soldat au front et en première ligne. Ce qui aurait pu vexer le genin, mais au fond c'était la stratégie qu'il aurait adoptée aussi. Arata était un petit gars d'action même si ses talents ne se résumaient plus à charger, marquer, frapper, esquiver désormais il restait néanmoins un excellent combattant au corps à corps. Quant à Jun s'était un shinobi fait pour évoluer à distance de ses adversaires...

Alors que s'opérait déjà une rivalité entre Kimiko et Jun qui s'envoyait quelques bravades verbales Arata comprit que son partenaire ne comptait pas entrer en jeu de suite. Pourtant, en face se tenait un membre du célèbre clan Asaara manipulateur du sunaton, l'art de manipuler le sable par le biais du chakra. Un clan redoutable et redouté qui évoluait le plus souvent à distance comme beaucoup d'utilisateur exclusif du ninjutsu. Il ne serait pas aisé pour lui de l'atteindre avec quelques attaques seulement de ninjutsu surtout si Kimiko lui servait de défense. D'ailleurs, de quoi était capable la plus jeune ?
La réponse à sa question silencieuse posée en pensée à lui-même ne se fit pas attendre lorsque la jeune femme invoqua quatre marionnettes aux allures d'enfants voir même de bambins. Des bambins plus qu'inquiétant qui semblait tout droit sorti de contes et légendes effrayantes. L'un d'eux avait le visage et le tronc comme arrachés et représenté dans le bois sculpté le squelette de celui-ci sous sa peau de bois. Les autres portais des masques venus de divers cultes mystiques des contrés du Yuukan...
Une marionnettiste un sujet qui intéressait beaucoup le genin avant les récents événements et auxquels il comptait bien se consacrer plus tard dans sa carrière shinobi. Il utiliserait ce combat comme une référence à son étude de l'art de manipuler des marionnettes.

Inutile d'attendre plus longtemps, il devait surprendre rapidement la manipulatrice de pantins s'il voulait avoir un quelconque coup d'avance sur ce duo de kunoichi. Il fonça en impulsant du chakra dans ses jambes pour prendre de la vitesse et arriver en deux en trois mouvements prêt de l'un des pantins démoniaques de son adversaire. D'un mudra préparer lors de sa course vive vers celui-ci Arata avait activé un sceau sensé sceller ce qu'il touchait à l'intérieur. En l'appliquant sur la marionnette cible, il avala sans effort celle-ci à l'intérieur du Shīrushīru, le sceau de scellement.
Bien sûr c'est la surprise qui avait permis au membre du clan des sceaux de sceller le bambin de bois au masque coloré. C'est aussi la surprise qui lui avait fait prendre une rafale de sable violente sous la forme d'une paume ouverte le projetant à quelques mètres de là.

Daiya Asaara avait réagit face à la proximité du jeune Meikyū vis-à-vis des marionnettes de sa partenaire avant qu'il ne puisse réitérer une quelconque attaque sur les armes de Kimiko. Au moins, le genin avait su priver Kimiko Nona de l'une d'entre elles au prix d'une sale claque tout de même. Légèrement amoché, mais maintenant debout Arata regarda Daiya avec un sourire...
INFO:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5189-meikyu-arata-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-kiri https://www.ascentofshinobi.com/t5683-meikyu-arata-carnet-de-bord
Yamanaka Jun
Yamanaka Jun

Faire ses preuves [Arata] Empty
Sam 25 Mai 2019 - 12:42
Comme il s’y attendait, Arata venait de courir comme un dératé en direction de ses adversaires. Ces semaines en tant que coéquipiers et leur combat récent leur avaient permis à tous deux de confirmer le fait que le gamin était plus adepte du combat rapproché, n’hésitant pas à surgir soudainement de son adversaire pour mélanger fuinjutsu et taijutsu. Il avait certes quelques attaques à distance mais pas de quoi baser la totalité de son style dessus.

Pratiquant en un instant un semblant de mudras, il visa la marionnettiste, sa main ayant comme un réflexe involontaire afin de rompre sa maîtrise si originale pour que le Meikyu absorbe la poupée. Souriant, il se demanda si Arata était trop impulsif pour foncer tête baissée ou s’il avait pris l’habitude de compter sur son genre de soutien discret ? Le gamin se prenant une rouste magistrale, Jun se craqua le cou. La chunin en face avait-elle capté sa participation précédente et décidait de rentrer dans la danse à son image ?

Voilà qui s’annonçait problématique… Car même s’il avait insisté sur le fait qu’Arata pouvait s’en occuper seul, il savait au fond de lui que ce n’était pas possible. Il n’en était pas encore là…

- Arata, fais comme à notre combat !

Mais déjà la manipulatrice de sable qui finissait de se recouvrir d’une fine pellicule de sable finissait la formation de sa deuxième technique : la formation d’un pic extrêmement volumineux et acéré qu’elle fit partir du sol pour transpercer son rapace. Akiro se penchant de côté, il balaya le projectile qui lui fonçait dessus sur le côté, s’éloignant de sa position initiale au cas où le sable se reformerait alors que le Yamanaka réitérait sa fourberie précédente sur celle qui misait sur sa précision pour attaquer le Meikyu.

- Akiro, veille à occuper l’autre, qu’elle n’intervienne pas.

Les trois marionnettes fondant sur le petit binoclard en contrebas alors que leurs bouches s’ouvraient dans une grimace disgracieuse, la déstabilisation perturba de nouveau le maniement de deux d’entre eux, le mouvement de la main leur faisant rater leur attaque alors que le troisième pantin expulsait une dizaine de petites aiguilles électriques imbibées de poison qui foncèrent sur le brun tandis qu'une véritable tornade avalait la manipulatrice de sable à leurs côtés.

Spoiler:


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5218-yamanaka-jun#41172 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-kiri https://www.ascentofshinobi.com/t7417-yamanaka-jun-carnet-de-route-uc
Meikyū Arata
Meikyū Arata

Faire ses preuves [Arata] Empty
Sam 25 Mai 2019 - 20:11
Sale claque tout de même, Arata avait été bien surpris et même s'il souriait, il s'en voulait clairement. Ah c'est certain seul contre deux, c'était une autre histoire. Ce n'était certes pas la première fois que le genin se retrouvait en infériorité numérique, mais la plupart du temps les adversaires n'avaient pas de technique shinobi ou n'avait pas son niveau tout simplement. Là dans le cas présent, Kimiko et Daiya étaient de son niveau si ce n'est plus fortes que lui. Jun était sans doute décidé à voir un peu Arata se débrouiller seul pour le moment...
Lorsque soudain, Jun intervint oralement dans ce combat déjà engagé, il conseillait son cadet sur la marche à suivre. Il le fit en lui rappelant leur dernier combat suggérant de faire ce qu'il avait déjà fait. Oui, c'est possible l'une ou l'autre des techniques utilisées contre Jun était susceptible de marcher, mais laquelle, il est marrant le gus aux bouclettes blondes. Fais comme à notre combat, le Meikyū n'avait pas lancer qu'une simple technique durant ce combat...

Ouais, tu es bien marrant, murmura-t-il pour lui_même les dents serrées.

Pendant ce temps la kunoichi membre du célèbre clan Asaara était déjà à l'oeuvre, en lévitation au plus proche de ses mains figées dans la posture du mûdra de la chèvre une longue pique de sable près à fuser sur sa cible. C'est ce qu'elle fit en prenant Akiro le volatile géant allié du Yamanaka, quand avait-il invoqué le piaf ? Peu importe Akiro était capable de se débrouiller seul et Jun ne laisserait pas son poulet favoris subir les assauts de la femme du désert.
Arata ne se laisserait pas distraire d'ailleurs il étudiait depuis le début du combat et ce avec attention les mouvements de doigts de la marionnettiste pour délier le sens. Néanmoins, la tâche était moins aisée qu'il n'y paraissait. Faute de mieux, le petit érudit détermina cependant avec précision quelle main contrôlait quelle marionnette. Aucun doute, il devait l'empêcher de manipuler ses pantins. Il se rappela une discussion avec Nanna Kazuma sur les célèbres manipulateur de marionnettes, ils étaient pour bons nombres d'entre eux des combattants à distance. Rare était ceux qui se reposaient sur autre chose que leur esprit malin ainsi que leur art si fin et précis. Oui, le genin partirait du postulat que sans sa capacité à faire se mouvoir ses marionnettes Kimiko serait sans défense. Akiro s'occupait de Daiya et Jun faisait ce qu'il faisait.

Kimiko Nona n'allait pas ne rien faire suite à la perte d'un de ses petits bijoux. C'est dans un trio d'attaque en triangle parfait que les pantins foncèrent vers le genin, l'utilisatrice provoqua volontairement des espaces entre ses marionnettes. Arata pourrait en détruire une aisément, mais les deux autres le frapperaient et qui sait quel mécanisme l'artiste avait caché au milieu du bois de ses créations. Peu importe, les marionnettes étaient comme propulsées par les filins de chakra de la marionnettiste, elle ne touchait pas le sol. Instinctivement, le genin infusa une grosse quantité de chakra répartis entre ses jambes et ses bras. Il composa plusieurs mudrâs à grande vitesse tandis que deux pantins chaviraient dans le vide...
Arata lui était déjà à quatre pattes, réduit à une position presque animal, c'est à l'aide de ses bras puis de ses jambes fichées dans la terre qu'il se propulsa libérant le chakra infusé dans ses muscles. Une vitesse très rapide, trop rapide pour le dernier pantin qui avait lancé de manière hasardeuse des aiguillons raiton. Tout passait au-dessus de lui ou plutôt lui passait au-dessous de tout, Kimiko n'eut pas le temps de dire ouf. Encore moins de faire faire volte face à une de ses créatures.

Le propre chakra raiton d'Arata chargé via les signes incantatoires préparés plus tôt se déchargèrent à mi-course pour laisser s'exprimer l'anguille électrique du garçon. Kimiko eut deux choix, subir et faillir ou esquiver et être piégée. Elle esquiva au dernier moment comme Jun l'avait fait, mais comme lui elle n'avait pas eu le temps de se sortir suffisamment de la trajectoire. Elle fut touchée à la jambe droite et Arata était déjà sur elle, apposant vivement un sceau indélébile sur sa peau au niveau de l'avant bras gauche relié d'après ses observations à deux des pantins de la jeune femme.

Bubun mahi no shīru, sceau de paralysie partielle, tu as été privé de trois de tes pantins en moins de trois minutes, cesse le combat, dit l'adolescent d'une voix sereine et monocorde.

Il avait dégainé un kunaï et celui-ci était désormais sur la gorge de Kimiko...

Durant tout ce temps, Daiya n'était pas resté sans rien faire et martyrisait le pauvre Akiro. Elle tenta de l'occupée un moment avec une vague de sable haute comme une maison et large comme l'envergure du volatile. Une vague qu'elle propulsa dans la direction d'Akiro, mais aussi celle de Jun. Une vague qu'elle s'apprêtait à refermer sur le corps en comparaison menu du grand blond. Dans le cas ou le Yamanaka serait prit au piège à l'intérieur, Daiya refermerait son attaque tel un étau sur la cible. D'ailleurs de son autre main, l'Asaara préparait déjà un mudra simple qui fit apparaître une micro tempête de sables incandescents, elle maîtrisait donc aussi le katon.


INFO:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5189-meikyu-arata-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-kiri https://www.ascentofshinobi.com/t5683-meikyu-arata-carnet-de-bord
Yamanaka Jun
Yamanaka Jun

Faire ses preuves [Arata] Empty
Mar 28 Mai 2019 - 19:45
Bon … Ce n’était pas exactement le combo auquel le Yamanaka songeait -enfin pas dans cet ordre- mais ils y étaient tout de même un peu. Voyant que l’Asaara avait enduré sans sourciller le déchainement venteux qui s’était refermé sur elle, le Yamanaka incita son hibou à esquiver l’attaque qui déjà partait de la chunin. Elle ne perdait visiblement pas de temps alors qu’Arata se tenait au-dessus de la marionnettiste.

Claquant des doigts pour diriger l’attention de l’oiseau vers la déferlante de sable, le Yamanaka tendit ses bras en direction du duo qui semblait en pleine discussion.

- Non mon petit Arata, c’est toi qui a commis une erreur. Tu aurais dû m’achever dès que tu en avais l’occasion…

Un petit sourire espiègle s’affichant sur son visage, elle plissa furtivement son auriculaire, le sol qui les entourait se craquelant pour révéler d’énormes mâchoires d’acier destinées à se refermer sur eux. Elle se savait perdante mais en activant le mécanisme à l’intérieur de sa carapace cachée la nuit précédente, elle savait qu’elle aurait une chance de mettre hors combat le gamin s’il n’était pas immunisé au poison soporifique qui s’apprêtait à se déverser dans le réceptacle.

Mais la marionnette se figea, la tête de la jeune femme retombant mollement, son sourire satisfait disparaissant pour se transformer en petit rictus mesquin.

- Je rêve … Quelle connasse… Avoir profité de notre planification pour nous tendre ce genre de piège. Bien joué pour avoir accouru de la sorte. Qui sait quelles autres surprises elle nous réservait là-dessous.

Se redressant dans un petit rictus de douleur -le Meikyu n’y était pas allé très mollo décidément-, la jeune femme s’arma de l’un de ces kunais.

- qu’on se le dise, sous cette forme je suis pas sûr de pouvoir être très utile,mais reste tout de même près de moi, avec un peu de chance elle hésitera avant d’attaquer.

Au-dessus d’eux, le hibou transportait le corps amorphe du Yamanaka avec précaution, prêt à le réceptionner dans ses serres en cas de virage trop serré. Il avait pu s’envoler assez haut dans les cieux pour éviter une attaque à celle qu’il venait de parer, réitérant sa tempête pour disperser le sable avant de repousser en complément les grains de sables trop aventureux dans la direction de la jeune femme au regard si résolu.

Spoiler:


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5218-yamanaka-jun#41172 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-kiri https://www.ascentofshinobi.com/t7417-yamanaka-jun-carnet-de-route-uc
Meikyū Arata
Meikyū Arata

Faire ses preuves [Arata] Empty
Sam 1 Juin 2019 - 21:16
Kimiko se lança dans une petite tirade explicative d'un air suffisant en avançant qu'Arata avait fait une erreur. La jeune artiste bougea l'auriculaire de sa main encore non immobilisée puis un craquement venu du sol se fit entendre, la terre autour d'eux se fissura pour laisser apparaître la gueule béante d'un dispositif fait de bois et d'acier. Instinctivement Arata concentra du chakra dans ses jambes prêt à fuir la mâchoire sur le point de l'enfermé là où il se tenait actuellement. Donc la jeune marionnettiste aurait pris le parti de s'enfermer avec lui et donc de subir sa propre offensive, il s'agissait d'autre chose. La cage brune et grise de son adversaire devait renfermé des secrets qu'il allait être heureux de ne pas découvrir.
Avant même qu'il n'ait pût relâcher son chakra pour fuir le piège machiavélique de Kimiko, sa manœuvre prit fin alors que la voix de Kimiko parlait avec l'intonation et les mots de Jun Yamanaka. Le shinobi manipulateur des psychés adversaires avait dénié montrer ses talents héréditaires pour sortir Arata d'une mauvaise passe et celui-ci lui en était reconnaissant. Le geste lui semblait emprunt de camaraderie et faisait d'eux un véritable duo.

A l'extérieur, elle n'aurait pas eu l'avantage de connaître le terrain à l'avance ni de s'y rendre la veille. Si tel était le cas, j'aurais décelé ses intentions, affirma Arata avec un sourire. Merci du coup de main, ajouta-t-il.

C'est pourtant vrai ce genre de stratégie était difficile à mettre en place en situation réelle hormis peut-être si Kiri était assiégé et que Kimiko Nona attendait l'ennemi à un point donné, mais encore rien n'était moins sûr. Pourtant, le combat intéressait désormais au plus haut point le jeune passionné qui depuis peu s'intéressais à cet art particulier des shinobis. Qu'ils gagnent ou qu'ils perdent, cet entraînement serait riche en expérience pour eux.
Un duo n'est-ce pas ? Le Meikyū comptait montrer à son camarade que lui aussi pouvait compter sur son aide dans les combats. Il s'empressa déjà de désactiver le sceau qui empêchait les mouvements de ce qui était désormais le corps hôte de l'esprit de Jun.

Voilà, maintenant tu devrais pouvoir bouger ce bras aussi avec le corps de celle-là, par contre je ne peux rien faire pour sa jambe pour le moment, expliqua-t-il alors qu'il se doutait bien que la jambe de Kimiko touché par son anguille raiton devait être carrément sous le coup de contractions musculaires intenses. Tu les entends dans ta tête quand tu es en eux, se posa-t-il la question très sérieusement en s'imaginant pris dans la technique de transposition du clan Yamanaka ?

La question était juste en passant, Arata ne s'attendait pas à une réponse immédiate d'ailleurs il avait carrément autre chose à faire alors qu'il voyait Daiya déjà tenter de profiter de la situation. C'était sans compter l'intervention du genin qui tout en parlant n'avait pas hésité à reproduire les mudras que lui avait appris son aîné afin de créer trois clones dont l'un d'eux partis tout de suite au-devant du danger paume en avant pour activer l'emprisonnement des éléments, Yōso no tōgoku. L'original et ses deux copies purent voir une pique de sable, dirigée vers Akiro et le corps inerte de Jun, se faire avaler par le sceau du clone qui souriait. En renvoyant le sable vers son propriétaire...
Une deuxième copie du kirijin était déjà à l'oeuvre aussi puisqu'il avait concentré son chakra raiton au bout de ses doigts pour envoyer une décharge électrique sous forme d'arc tous en direction de la native du désert. Elle prit de plein fouet le choc, mais...

Son visage et son corps semblèrent s'effriter puis redevinrent normaux une seconde plus tard. La jeune femme du clan Asaara utilisait une technique de haut rang en se protégeant avec son sable à la façon d'une armure vivante. Alimenté par son chakra le sable du désert lui servait de seconde peau aussi solide que de l'acier et aussi malléable que le sable qui la composait.
Débarrasser de Kimiko pour un temps, ils allaient tous les deux devoirs utiliser quelque chose d'assez puissant pour terrasser son armure:

Jun ce genre d'armure est difficile à faire tomber, il va nous falloir quelque chose de percutant... vraiment percutant, cria Arata en sautant de côté pour esquiver un shuriken.

Daiya allait faire quelque chose.

Boost moi ça et vite, cria-t-il de nouveau malaxant son chakra à l'aide de multiples mudras exécuter à grande vitesse espérant se voir aider par l'esprit de Jun.

Le genin avait une idée en tête, son chakra raiton concentrer près de ses mains et son anguille sur le point de partir, il espérait que Jun allait lui octroyer plus de puissance et de précision. La combinaison de leurs affinités et/ou des pouvoirs du Yamanaka devrait faire mouche.
INFO:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5189-meikyu-arata-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-kiri https://www.ascentofshinobi.com/t5683-meikyu-arata-carnet-de-bord
Yamanaka Jun
Yamanaka Jun

Faire ses preuves [Arata] Empty
Sam 8 Juin 2019 - 16:39
- Je peux les empêcher de me parler et d’assister à ce qu’il se passe si c’est ça ta question.

Petit sourire en coin, il reconnaissait là être partisan d’une sorte de plaisir malsain. La question n’était pas s’ils pouvaient lui parler mais s’il pouvait les faire taire, car oui, ses victimes avaient l’occasion de se débattre mentalement. Et même s’il pouvait les plonger dans une sorte de torpeur en les excluant bien loin à l’intérieur de leur psyché, il aimait assister à leur impuissance. Et Kimiko n’en faisait pas exception, ses cris de rage et de frustration faisant écho dans son esprit.

Ayant des difficultés pour se déplacer et l’Asaara en profitant évidemment pour attaquer son enveloppe, Jun-Kimiko fit signe à son hibou de descendre alors qu’Arata les protéger, annulant sa transposition alors que le gigantesque hibou serrait avec vigueur la genin dans ses serres, l’empêchant d’utiliser de quelconques mudras.

- Compris.

Concentrant son chakra futon il en revêtit à distance l’éclair qui déjà fusait afin d’améliorer sa perforation, l’Asaara ne se laissant pas démonter et dressant un important rempart de sable sur lequel l’anguille phare du brun était vouée à s’échouer. Concentrant de nouveau son chakra futon, il manifesta une imposante bourrasque de vent à côté de l’anguille qui vit sa trajectoire déviée de côté, trajectoire de nouveau modifiée par une nouvelle bourrasque d’Akiro qui battit une dernière fois des ailes pour propulser le Meikyu sur le rempart de sable.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5218-yamanaka-jun#41172 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-kiri https://www.ascentofshinobi.com/t7417-yamanaka-jun-carnet-de-route-uc
Meikyū Arata
Meikyū Arata

Faire ses preuves [Arata] Empty
Sam 8 Juin 2019 - 22:22
Jun avait compris et ce très rapidement en faisant cesser sa technique de transposition après avoir fait récupérer le corps de la marionnettiste par Akiro. Ainsi, Kimiko bien installer dans les serres fermes et puissants du volatile, elle ne pouvait plus faire un quelconque mudra et vu la hauteur peu de chance qu'elles puissent se lier avec les marionnettes restantes désormais au sol.
Le Yamanaka avait matérialisé son chakra fûton pour diriger l'anguille raiton du jeune Meikyū. Lié à son chakra Arata pouvait aussi sentir le fûton, d'ordinaire supérieur au raiton, renforcé la puissance de perforation de son anguille. L'esprit malin du grand blond évita le mur de sable érigé pour parer l'anguille via une bourrasque fûton, catapulter dans une mauvaise direction l'anguille fut néanmoins remise sur le bon chemin par une énième bourrasque venu cette fois du grand duc maître des cieux.

Tandis que cela se passait, Arata s'était mis en position et avait déjà commencé à signer pour composer l'ensemble des mudras nécessaire à son idée. L'un de ses clones sur le coup frappa à une reprise le mur de sable dos de la main en avant le sceau d'emprisonnement des éléments actif, Yōso no tōgoku.
Le corps de l'adolescent original propulser par le fûton de son compagnon fusait à toute vitesse vers ce mur poing en avant, autour de lui sifflait le vent tandis que les éclairs de son raiton crépitait autour de son corps donnant un son tout particulier à l'alliance des talents de Jun et des siens. On eu dit le cri ou plutôt le chant d'un oiseau gigantesque fendant les cieux, telle une comète sur son adversaire. Ainsi entouré de vent et de foudre, Arata vit disparaître devant lui le mur de sable aspiré par la technique fuinjutsu de son propre clone. Son poing raiton vint choquer contre la tempe de Daiya déjà vacillante et l'armure affaiblie par l'anguille raiton boosté au fûton. La jeune femme vola jusqu'au bout du terrain s'écrasant dans un fracas, mais bien vivante son armure l'ayant protégé du pire. Bien sûr Arata aurait retenu le coup si elle avait été sans protection aucune, elle ne pipait pas mot. Elle regardait le ciel, vaincu...

Quant à Kimiko du haut de son perchoir volant, elle râlait de s'être fait avoir par "une poule qui parle" pour la citer. Alors qu'Akiro descendait pour déposer sa prise au sol, le genin regarda Jun avec un grand sourire:

On a deux techniques à bosser pour la prochaine fois Juni, argua-t-il avec un entrain qu'il n'avait plus eu depuis un temps qui datait d'avant la guerre civile.

INFO:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5189-meikyu-arata-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-kiri https://www.ascentofshinobi.com/t5683-meikyu-arata-carnet-de-bord
Yamanaka Jun
Yamanaka Jun

Faire ses preuves [Arata] Empty
Mar 18 Juin 2019 - 15:00
Ses deux défenses mises à mal, l’Asaara valdingua à l’autre bout du terrain, propulsée par leur semblant de technique combinée. Consciente mais mentalement vaincue, elle regardait le ciel alors qu’Arata comprenant qu’il s’agissait là de leur victoire l’apostrophait sur leurs combos à retravailler.

Redescendant du haut de son hibou, il ordonna à Akiro d’ouvrir ses serres, Kimiko s’en dégageant, râlant de plus belle, alors qu’elle se remettait sur ses pieds, sa jambe qu’elle tenait entre ses mains la faisant quelque peu souffrir.

- Hmpf, c’était un coup de chance. J’avais préparé énormément de surprises pour vous.

Passant lentement son doigt sur un bout de chair où apparaissaient quelques cloques en grimaçant, elle regarda le plus petit de ses adversaires pour lui expliquer en quoi il avait tort concernant l’utilité de ses aptitudes et de sa préparation.

- Au contraire, à l’extérieur j’aurai quand même pu avoir l’avantage. Cela dépend de la mission et du temps de préparation dont je dispose. Prend par exemple un convoi que je devrais escorter : je pourrais piéger le convoi ou les participants eux-mêmes. Une attaque ? Sécuriser le périmètre pour piéger tout fuyard etc… Mais bon, j’aurais dû moins attendre, je ne me doutais pas que vous m’attaqueriez directement en chargeant comme des sauvages. Tu parles de galanterie … Ah et toi, rend-moi ma marionnette.

Rappelant toutes ses pièces à elle, dont celles enterrées qui finalement n’avaient pas servi, elle les rescella dans ses propres rouleaux alors que sa comparse se relevait pour s’approcher d’eux et signaler à sa partenaire qu’elle était blessée. Arata se proposant pour la soigner, Jun finit par missionner son hibou pour amener la jeune fille à l’hôpital avec Arata pour éviter que la marionnettiste garde une quelconque cicatrice … Et pour laisser son jeune coéquipier seul avec la jeune Genin. Qui sait, une nouvelle conquête ?

Le combat avait été intéressant, prouvant qu’ils commençaient mine de rien à se connaître mais qu’ils avaient encore des efforts à faire pour travailler en symbiose et compter mutuellement sur l’autre comme il le faisait déjà avec sa sœur. Quant à ces techniques combinées dont le petit brun parlait, oui, ils allaient devoir y réfléchir…

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5218-yamanaka-jun#41172 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-kiri https://www.ascentofshinobi.com/t7417-yamanaka-jun-carnet-de-route-uc
Meikyū Arata
Meikyū Arata

Faire ses preuves [Arata] Empty
Ven 21 Juin 2019 - 22:34
Kimiko râlait et prétextait que c'était un véritable coup de chance, en gros si on lui avait laissé le temps d'utiliser l'ensemble de son panel de marionnettes, elle aurait vaincu à coup sûr. Puis elle se pencha sur sa jambe, l'effet du raiton d'Arata était dévastateur et encore il ne le maîtrisait pas encore pleinement. Encore heureux pour Kimiko, l'étendue de la puissance du ninjutsu effrayait presque l'adolescent. Lors de combat comme celui-ci dit amical ou d'entraînement, il allait devoir faire plus attention. Il ne fallait quand même pas qu'il abîme ses collègues, après tout il avait aussi bien amoché Jun lors de l'affrontement tendu quelques jours plus tôt. Et comme pour lui, il allait s'occuper de la jambe de sa camarade.

Viens là que je te soigne, Daiya aussi si tu en as besoin, inutile de laisser s'aggraver les choses, lança le genin.

Kimiko semblait à peine l'entendre et commença un cours magistral sur l'art du piège. Elle montra à Arata qu'il était dans l'erreur et que selon la mission, elle pouvait avoir son avantage. Une escorte oui, c'est une chose et ces talents sont intéressants dans ce cadre-là. Piéger les personnes même qu'elle avait à protéger lors d'une escorte aussi. Sécurisé un bivouac en piégeant les alentours pour prévenir les attaques et les intrusions, c'est vrai c'était dans ses cordes. Il n'empêche que lors d'un combat surprise, sa méthodologie et sa stratégie n'étaient pas efficaces et Arata ne pouvait pas se le sortir de la tête. Oui, il avait attaqué de manière vive et sauvage en se souciant peu du danger, mais c'était aussi son atout Meikyū qui le lui permettait, pouvoir se régénérer faisait de lui un risque-tout. Pourtant, il travaillait sur le fait de moins s'exposer, mais on ne va pas contre nature dans la vie, c'est ainsi.

Il activa le sceau du renouveau, Koshin no inkan puis enfin le soin du renouveau, Koshin no teire afin de passer sa main comme un baume sur la cuisse de la jeune fille. Elle eut un rictus de soulagement, lorsque les pouvoirs Meikyū soulagèrent sa douleur, régénéra sa peau et ses cellules pour la rendre comme avant l'attaque raiton. Elle avait la peau douce sous la main d'Arata, il caressa une dernière fois la zone auparavant blessé pour s'assurer de sa réparation complète puis enleva sa main de peur de froisser sa patiente. Les regards des deux shinobis se croisèrent et elle rougit avant de pester:

Dis donc n'en profite pas non plus, pervers, quel petit mal élevé tu fais, la prochaine fois je te battrais. La prochaine fois, on s'affrontera en un contre un et on verra si tu feras le fier sans ton ange gardien aux techniques intrusives, râla la marionnettiste.

Daiya s'était relevé toujours silencieuse, elle ne parlait pas, mais se savait défaite, elle rappela à l'ordre et ce d'un simple regard sa camarade. Une fois, la marionnette sceller rendu à Kimiko et tous ses pièges relevés puis sceller dans ses sceaux Akiro conduisit les deux rivaux adolescents à l'hôpital pour s'assurer que la jeune femme ne conserve aucune cicatrice ou séquelle interne.

En attendant, même sans Jun tu étais sous la lame de mon kunaï et sans son intervention j'aurais pû te trancher la gorge et me propulser en arrière sans demander mon reste. Sur le terrain tu serais morte, tu devrais t'endurcir en taïjutsu, argua la binocle un poil provocateur.

Oh, mais... tu... je suis une marionnettiste je n'ai pas besoin du taïjutsu, ne m'insulte pas, pesta la kunoichi.

Akiro pouffa à la manière d'un hiboux.

Je ne me moque pas, j'aimerais apprendre à manier les marionnettes aussi en réalité. Je dis juste que le taïjutsu est important pour un ninja, car face à un adversaire assez rapide rien ne peut combler sauf si ta marionnette va plus vite que moi. Pourtant, si je t'ai bien observé il y a toujours un temps de latence entre l'ordre que tu donnes avec tes doigts puis la réaction de ton pantin. C'est ce qui fait que tu n'as pu me parer avant que je ne t'atteigne, avec une technique de taïjutsu létale j'aurais pu te tuer tout à l'heure, désolé de te le dire, avoua le garçon véritablement désolé pour la jeune femme.

Kimiko se tut.

C'est vrai tu veux apprendre, dit-elle avec un sourire charmant.

Arata acquiesça.



INFO:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5189-meikyu-arata-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau-kiri https://www.ascentofshinobi.com/t5683-meikyu-arata-carnet-de-bord

Faire ses preuves [Arata]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [B/Libre] Faire ses preuves
» Faire ses preuves ; Ft Haruko
» Faire ses preuves | Bakuhatsu Jin
» Faire ses preuves [Tadao]
» Faire couler plus d'encre que de sang, voilà une autre manière de faire la guerre [PV SUZURI K. & Asaara K.]

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Grand Dojo
Sauter vers: