Soutenez le forum !
1234
Partagez

Des nouvelles du feu [Inja]

Yamanaka Ayumi
Yamanaka Ayumi

Des nouvelles du feu [Inja] Empty
Dim 2 Juin 2019 - 11:53
Près d’une semaine après les évènements, Ayumi avait envoyé un courrier officiel auprès du Mizukage. Les rumeurs allaient bon train dans le village, entre les commerçants, les voyageurs, les artisans, les shinobis de retour de mission : elle voulait en avoir le cœur net. Et, avec son frère promu, elle avait d’autant plus de questions et de demandes. Elle, elle se sentait déjà plus forte, plus expérimentée, grâce notamment aux entraînements avec Saji, mais aussi grâce au hasard qui avait décidé de la mettre face à un démon à queue. Il fallait désormais aller de l’avant dans leurs projets, et plus particulièrement dans le sien, car si l’on en croyait le post-it de Jun, il avait entamé le sien.

Elle ne s’attendait pas à avoir une réponse rapide, mais force était de constater qu’elle s’était trompée. A peine deux jours après l’envoi de la missive, un oiseau frappa très tôt à la fenêtre de la kunoïchi, portant avec lui un parchemin scellé du sceau de l’Ombre de la Brume. Elle le déplia pour apprendre avec une certaine stupeur que sa demande d’entretien avait été accordée, et qu’elle était attendue en toute fin d’après-midi au palais. Elle haussa un sourcil d’étonnement : elle ne s’attendait déjà pas à être reçue, mais aussi vite ? Elle ne savait pas ce qu’elle devait en penser, et si Inja était un homme proche du peuple ou un politicien qui n’avait rien de mieux à faire.

Qu’importait, au fond, puisqu’elle avait obtenu ce qu’elle voulait. Elle profita de sa journée avant de s’apprêter pour l’entretien. Elle prit une longue douche, soigna ses cheveux, s’habilla dans une tenue shinobi confortable, qui servait plus en ville qu’en mission, et se dirigea vers le palais. La nuit commençait à tomber, et les fenêtres des habitations kirijines s’illuminaient peu à peu à travers la fine brume qui errait paresseusement dans les rues du village. Elle se trouva rapidement devant l’imposant édifice du Mizukage et s’y engouffra. Comme elle s’y attendait, elle ne fut pas libre de ses mouvements : des gardes se trouvaient là, lui demandèrent de décliner son identité et la raison de sa venue. Ayumi présenta la lettre et put être escortée jusqu’au bureau de l’Ombre de la Brume devant lequel on la laissa seule.

Elle frappa donc, attendant qu’on l’invite à entrer. Elle se présenta alors, droite, les mains dans le dos, face à son supérieur suprême. Elle était seule dans le bureau avec lui. Elle ne l’avait jamais rencontré, tout au plus avait-elle entendu quelques histoires et légendes le concernant, mais elle n’avait jamais pu le voir de ses propres yeux. Il dégageait quelque chose de puissant, une énergie et un chakra qu’elle n’avait jamais pu croiser tout au long de ses pérégrinations. Le genre de shinobi qu’elle voulait affronter et, à terme, surpasser.

Mais l’heure n’était pas au combat, à l’affront ou à la mise à mort. Devant lui, elle s’inclina respectueusement, toujours debout à l’entrée de la porte, attendant les directives. Elle savait comment cela se passait et, sans rien connaître du Mizukage, elle préférait s’en tenir au protocole.

« Mizukage-Sama. C’est un honneur d’être reçue. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5645-yamanaka-ayumi https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416
Kagai Inja
Kagai Inja

Des nouvelles du feu [Inja] Empty
Mer 12 Juin 2019 - 20:04


Le Kagai patientait, en un sens plutôt occupé à trier la paperasse qu'à réellement attendre, mais le peu d'effort nécessaire lui laissait davantage le loisir de considérer l'instant comme de l'attente, voire du repos, sachant pertinemment qu'il s'agit d'une journée nouvelle au cours de laquelle il devrait recevoir plusieurs shinobis. La première personne à passer était une Yamanaka, Ayumi de son prénom, dont le berserker avait entendu parler évidemment, sans l'avoir néanmoins rencontrée. Son ancien rôle de Chef des Armées avait laissé des séquelles, celle d'un homme préoccupé par la connaissance parfaite des shinobis de son village, ayant écumé les rapports de mission et d'effectifs au point d'être arrivé à un savoir si poussé des noms et actes connus des kirijins, qu'il ne pouvait plus s'arrêter et risquer de tout perdre sous le prétexte de sa nouvelle fonction.

Le bois de la porte retentit, annonçant l'arrivée de la Yamanaka, avant que celle-ci n'entre finalement.

Yamanaka Ayumi je présume. Pas besoin de perdre du temps, tu peux s'asseoir si tu en ressens l'envie, mais surtout, j'aimerais savoir la raison de ta demande d'entretien.

En tant que leader du village, Inja avait une confiance poussée en ses camarades, sachant pertinemment que si le travail du contexte, de l'organisation et de l'éducation de la Brume était bien fait, chacun de ses rendez-vous amènerait sur une audience avec un but véritable, sans qu'il n'ait à se soucier de perdre son temps, mais plutôt de le rentabiliser avec l'aide et l'initiative de chacun des shinobis présents à Kirigakure no Satô.

J'ai pu lire les rapports de la dernière tragédie qui a touché le village et tiens à te féliciter au passage. Les équipes de marquage ont fait un travail remarquable... C'est en partie grâce à toi aussi que le village est encore debout.

...Et qu'il n'avait pas eu à perdre la vie pour protéger la Brume. C'était un fait, face au monstre, le Mizukage aurait tout donné pour mener son rôle jusqu'au bout, quitte à devoir affronter le Dieu de l'Eau par lui-même et mourir face à ses assauts, s'il avait pu accorder des secondes supplémentaires aux autres shinobis, le choix aurait été indubitable.

_________________
Hakai VS World:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3404-kagai-inja-99#25741 https://www.ascentofshinobi.com/t3521-arcanes-d-inja-le-berserker http://www.amneos.fr/
Yamanaka Ayumi
Yamanaka Ayumi

Des nouvelles du feu [Inja] Empty
Sam 15 Juin 2019 - 15:41
Elle s’assit face au shinobi, le laissant terminer sa tirade avant de prendre la parole. Elle eut un léger sourire lorsqu’il la remercia pour le travail effectué, se remémorant l’intervention du vieux Kaguya qui ne serait pas réellement en accord avec les dires de son supérieur, et encore moins avec ce rang d’héroïne qu’on tendait à lui prêter. Elle savait cependant que le temps de son Ombre était compté, et qu’elle devait aller droit au but.

« Je suis désolée d’abuser de votre temps, Mizukage-sama. J’ignore si vous le savez, mais je suis originaire du Pays du Feu. »

Ce n’était pas un secret, mais elle ne le criait pas pour autant sur tous les toits. Une majorité de Kirijins étant issus du Pays de l’Eau, si tous étaient aussi xénophobes que le chef Kaguya, elle serait pendue sur place publique.

« J’ai rejoint Kiri dans le but de m’améliorer, d’enfin rester à un endroit stable et pour défendre des valeurs qui me sont chères. Et également car j’ai rencontré sur ma route un Sabre à pouvoir. »

Elle ne mentait pas, mais omettait une vérité importante : celle qui consistait à dire qu’elle ne comptait ni mourir pour ce village, ni y rester éternellement. Avoir rejoint une base militaire lui permettait évidemment de gagner en puissance, avoir rejoint Kiri lui permettait de ne pas être traquée par la Confrérie, avoir rejoint un village mettait fin à sa vie de mercenaire : mais elle avait d’autres projets, plus grands et plus complexes.

« J’y suis évidemment fidèle, mais j’avoue m’inquiéter pour ma terre natale. Les rumeurs vont bon train, mais j’aimerais connaître la vérité. Quelle est la situation du pays du feu, actuellement ? »

Il y avait toutes sortes d’histoires contées par les marchands et les voyageurs. Si elle avait su en dégager le vrai du faux, la vérité brute lui était encore étrangère, et elle comptait sur son Mizukage pour la connaître – s’il était en mesure de lui dévoiler, bien évidemment.

« J’ai également une demande à formuler, Mizukage-sama. »

La politesse et le respect dont elle faisait preuve auraient étonnés quiconque la connaissait un peu. Ayumi n’était pas venue que pour des nouvelles du feu. Cela faisait plusieurs mois qu’elle était désormais Kirijine. Elle se battait loyalement, elle accomplissait ses missions avec parcimonie et efficacité : elle n’avait jamais échoué. Plus que tout, elle s’était dressée face à Sanbi, quand d’autres avaient préféré fuir et s’échapper, ou se cacher en attendant que la tempête passe. Elle espérait donc que ce titre d’héroïne de Mizu lui permettra d’obtenir la faveur pour laquelle elle était venue.

« Comme vous le savez peut-être également, j’ai longtemps été mercenaire avant de rejoindre le village. J’ai… beaucoup voyagé, affronté beaucoup d’ennemis et ai été libre de mes mouvements et gestes pendant très longtemps. J’ai accepté, en venant ici, d’endosser le rôle le plus bas dans la hiérarchie – ce qui était, pour être franche, une évidence. Néanmoins… Je ne me sens pas à l’aise entre les murs du village. Je ne veux pas de promotions forcées, ni de pistons… Je voudrais juste une chose… »

Être Genin à Kiri, c’était l’interdiction de quitter le village. C’était être enfermée entre quatre murs sans avoir la possibilité de faire ce qu’elle voulait vraiment, à savoir accomplir des missions un peu plus compliquées et s’épanouir un peu plus au sein de Kiri. Elle avait de l’expérience, elle n’était pas toute jeune : en dehors du grade, aucune raison de la cantonner aux mêmes restrictions que des tout jeunes shinobis. Elle comprenait évidemment qu’on lui ait réservé le même sort, mais elle voulait désormais plus.

« J’aimerais la permission de sortir seule du village, malgré mon rang. »

Peut-être cela lui permettrait d’obtenir ce qu’elle n’avait pas encore réussi à obtenir : de l’amour pour Kiri. Tout son futur était cantonné à une seule et unique décision de son Ombre.

_________________


Des nouvelles du feu [Inja] Ayumi_sign_001
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5645-yamanaka-ayumi https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416
Kagai Inja
Kagai Inja

Des nouvelles du feu [Inja] Empty
Jeu 20 Juin 2019 - 13:24


Le Kagai resta silencieux tandis que la femme d'asseyait, démarrant une explication par la description de ses origines, un moyen de l'amener au plus profond de la discussion, l'une des raisons de sa vue ici, au beau milieu du bureau temporaire du Rokudaime Mizuakage.

Le cinquantenaire n'avait pas grand chose à dire... Il savait des choses, mais préférait ne pas se prononcer, sachant que la plupart des actions menée en territoires neutres ou ennemis étaient toujours délicates à découper, mêlant du vrai et du faux. Seulement, la Brume avait été bien trop occupée depuis peu pour avoir pu prendre le temps d'envoyer des éclaireurs et espions en dehors du territoire de l'eau, dont la majorité des îles étaient dorénavant contrôlées.

Mais alors qu'il se préparait à répondre, la genin enchaîna sur autre chose, une demande bien plus spécifique qu'une prise d'information, voire même une demande de privilège auquel il était toujours compliqué d'accéder...

Le cinquantenaire hésita, essayant de se remémorer les récents évènements et dernières autorisations qu'il avait pu délivrer. Le problème n'était pas d'interdire la sortie des shinobis, mais bel et bien d'en maîtriser les actions et informations, chose qui a grande échelle était ingérable pour la Brume.

Cependant, la voix rauque du Kagai prit finalement la parole, il avait pris une décision, mais devait déjà commencer par le sujet du feu.

Je ne vais pas te mentir. Si nous pensons sérieusement que les choses bougent à Hi no Kuni, et ce depuis bien longtemps, après les évènements liés à Nara Alderan, qui en était devenu le Seigneur... Aucunes informations récentes ne nous sont parvenues, rien d'officiel. Beaucoup de choses se bousculent, des rumeurs, certaines heureuses, d'autres plus sombres. Il n'est pour l'instant pas possible de démêler le vrai du faux.

Ceci dit, le Kagai enchaîna, arrachant de la pile à sa droite l'un des modèles d'autorisation qui délivrait en cas de besoin. Un sceau apposé, une signature, ainsi qu'une note sur le bureau restant seulement à l'usage du Mizukage qui devait de son côté gérer les informations du Kyôi quant à cette autorisation exceptionnelle.

Il serait dommage de se faire arrêter par la surveillance perpétuelle des plus grands espions et agents furtifs de la Brume.

Ce n'est pas un droit donné à tous, mais tu as déjà prouvé à la Brume ce que tu valais. Je t'autorises donc, à travers ce papier, à quitter la Brume selon tes besoins... Néanmoins, il s'agit d'un contrat de toi à moi. Il nous faudra un compte rendu de tes déplacements lors de chaque virée, par mesure de sécurité pour la Brume... Et pour pouvoir agir s'il venait à t'arriver quelque chose.

Reculant le dos vers le fond de sa chaise, le cinquantenaire fixa la femme du regard, comme un moyen de lui faire comprendre que cette décision relevait d'une confiance qui devait rester sans faille.

Je compte sur toi pour ne pas échapper aux obligations de missions auxquelles tu pourras être affectée. Il s'agit d'un autorisation de quitter le territoire, pas d'agir indépendamment du village. J'espère que c'est clair.

A ces mots, le ton était donné, mais aussi la possibilité rare pour Ayumi de pouvoir quitter l'une des obligations, considérée par beaucoup comme excessive, de rester enfermer au coeur de la Brume elle-même.

_________________
Hakai VS World:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3404-kagai-inja-99#25741 https://www.ascentofshinobi.com/t3521-arcanes-d-inja-le-berserker http://www.amneos.fr/
Yamanaka Ayumi
Yamanaka Ayumi

Des nouvelles du feu [Inja] Empty
Jeu 20 Juin 2019 - 19:41
Elle écouta avec attention les informations données par l’homme face à elle. Si les nouvelles du feu l’intéressaient au plus haut point, elle ne pouvait contrôler les battements de son cœur dans l’attente de la réponse qui l’intéressait encore plus : elle avait été un électron libre des années durant, voguant au gré de ses besoins ou simplement au gré de ses volontés. Elle s’était faite hydrolyser lors de sa décision de rejoindre Kiri et de servir le Pays de l’Eau, mais elle ne supportait que très peu l’ordre de rester enfermée.

Sans surprise, les autorités n’avaient pas plus d’informations sur Hi – ou ne voulaient pas les donner à une simple Genin. Après tout, après une guerre civile sanglante, Kiri avait dû faire face à un véritable démon, des préoccupations qui le tiennent relativement éloignées des problèmes d’Hi no Kuni. Ayumi se contenta alors d’hocher la tête : les rumeurs, c’est tout ce qu’elle avait déjà, et tout ce qu’elle aurait au bout du compte. Elle irait elle-même chercher l’information… si elle pouvait y aller.

Le couperet tomba. Elle était autorisée à sortir du village selon ses besoins, comme un gradé pouvait le faire. Elle réprima un soupir de soulagement : elle ignore si elle aurait pu continuer à vivre comme ça très longtemps. Et Kiri lui serait encore très utile un petit moment. Elle se contenta de garder un air sérieux en écoutant les recommandations du Mizukage : elle devait envoyer des rapports réguliers sur ce qu’elle faisait et où elle était. Elle s’inclina légèrement lorsqu’il eut terminé.

« Vous m’obligez, Mizukage-Sama. Vous ne serez pas déçu. »

Elle s’inclina une nouvelle fois avant de tourner les talons, toujours impassible. Inja lui accordait ici une faveur que peu pouvait se targuer d’obtenir. Elle avait combattu Sanbi ; elle avait réussi absolument toutes ses missions sans rechigner une seule fois ; elle n’avait jamais contesté le moindre ordre, même face au Kaguya elle était restée de marbre ; elle avait l’expérience du terrain et des voyages. Si elle avait la légitimité de son côté, la légalité, elle, ne l’était pas. Jusqu’à présent.

Sortant du bureau et passant devant de nombreux gradés et administrés qui s’affairaient dans le palais du Mizukage, elle resta stoïque de longues minutes. Une fois dans la rue, seulement, au milieu de la foule, elle s’accorda un léger sourire satisfait et disparut dans un coup de vent, sans que personne n’y fasse attention.

Elle quitterait Kiri bientôt, des projets plus grands l’attendaient ailleurs. Elle ne la quitterait que temporairement et surtout, que métaphoriquement : elle agira pour la grandeur, la gloire et l’intérêt du village jusqu’à ce qu’elle puisse agir pour sa grandeur, sa gloire et son propre intérêt. En attendant, les deux devraient s’entremêler. Inja ne sera pas déçu, ça, elle s’en assurera.

_________________


Des nouvelles du feu [Inja] Ayumi_sign_001
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5645-yamanaka-ayumi https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416

Des nouvelles du feu [Inja]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Palais de la Brume
Sauter vers: