Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Départ vers le pays des sauvages [Solo]

Sendai Hanae
Sendai HanaeEn ligne

Départ vers le pays des sauvages [Solo] Empty
Dim 2 Juin 2019 - 12:19
Kumo est tombée. Ce fait est désormais inéluctable, les forces en présence ne permettant pas de la reprendre si facilement. Reiko est morte, elle qui tenait jusqu'ici le village d'une poigne de fer, montrant sa supériorité sur ses sous fifres, elle n'est désormais qu'un kit, tête et corps séparés. Hanae se trouve à l'arche grise, qui a aussi subi de nombreux dégâts, et réfléchit au fait d'avoir pris la bonne décision. Rester aurait pu être judicieux, pour tenter de faire tomber les occupants dans l'ombre, organiser une sorte de résistance muette, mais elle ne possède pas le vice ni l'ingéniosité nécessaires pour y parvenir. Quid de cette brune, qui a proposé de la rejoindre pour lutter contre cette annexion ? Impossible également, la rouge ne peut se permettre de se joindre à un tel mouvement, déjà parce qu'il est bien trop spontané et ne peut avoir été murement réfléchi, et aussi parce que se plonger dans l'inconnu est quelque chose qu'elle a toujours fait seule, alors elle partira de son côté.

Cette onde de choc a aussi modifié quelque chose en elle, et c'est l'autre raison qui la pousse à ignorer cet appel de la jeune femme : la vengeance est indéniablement le sentiment principal qui l'habitait, et pour des raisons inconnues, le message d'une certaine femme a fini par atteindre son cœur : est-ce dû à cet événement incompréhensible, ou simplement aux récentes nouvelles ? Impossible à déterminer. Mais dès cet instant, la rougeoyante a décidé que tuer ne fait plus partie de ses moyens d'accomplir un objectif. Toujours opter pour la solution pacifique est bien plus juste, car quiconque a fait le mal peut l'avoir fait pour des raisons étriquées, pas forcément mauvaises, finalement. Ce qui lui est arrivé par le passé n'était pas poussé par de nobles ambitions, mais juger toute personne sur cette seule ignominie n'est pas juste, en soit.

Lorsque la flamboyante arrive au port le plus proche du village, aux frontières du pays, elle cherche un bateau. Elle a de quoi payer, et ne veut pas que son voyage soit connu. Elle se rend à un endroit où elle aurait dû aller depuis au moins trois ans, déjà,et ne souhaite pas revenir en arrière. Un grand bateau de pêche se trouve amarré, et la sauvage s'en approche. Elle vient vers celui qui semble être le capitaine, ou peu importe comment se nomme le chef de ce genre de bateau, et lui tend une liasse importante de billets, pour être sûre d'avoir son attention.

"Bonjour, je souhaiterais me rendre à Mizu no kuni, pensez-vous que cela soit possible avec votre embarcation ?"

Les étoiles dans les yeux du vieil homme, et son sourire, indiquent à la Sendai que rien n'est impossible contre de l'argent. C'est ainsi que, quelques heures plus tard, le voyage commence...


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur
Narrateur
Narrateur

Départ vers le pays des sauvages [Solo] Empty
Mer 5 Juin 2019 - 8:26

Le capitaine du grand navire de pêche observa tout cet argent tout en continuant son travail. Ses hommes étaient un petit peu plus intrigués qu'étonnés, ce n'était pas la première fois en ces temps troublés que des badauds lui demandaient de faire la traversée, mais rarement avec autant d'arguments. Il regarda cette femme de haut en bas, cela devait être un dignitaire ou une kunoichi pour avoir autant d'argents.

« On va bientôt appareiller, pour faire de la pêche. Mizu no Kuni n'est pas vraiment sur la route, mais avec un petit peu d'effort de mon navire, on pourrait bien y faire une halte madame. »

C'était le bon moment pour se faire de l'argent tant de personnes souhaitaient fuir le pays de la foudre par peur bien souvent, par nécessité par d'autres. Le navire ne pouvait partir si rapidement, il fallait préparer les filets et tout le matériel nécessaire. Ils étaient des marins après tout, même si l'offre généreuse pouvait tourner bien des têtes. Le voyage commençait, et le navire s'éloignait des côtes pour le grand large. Il y avait des nuages assez concentrés, mais rien qui semblait faire peur aux hommes de la mer. L'argent était récupéré, et le capitaine avait promis de partager avec ses hommes. Dans ce genre d'accord, c'était un peu la norme.

« Si je puis me permettre, pourquoi Mizu no Kuni ? Le pays de l'eau, ce n'est pas l'endroit le plus agréable. Il paraît qu'il y a des bandits partout malgré la purge. »

Demanda le capitaine à son hôte de marque. C'était davantage pour discuter que pour la passer à la question, même si ce n'était pas sa décision qui lui déplaisait au final avec autant d'argent. Alors que cela faisait bien quelques heures que le navire voguait fièrement en direction du pays de l'eau, la mer commençait à devenir agitée. Le plus étrange c'était qu'il n'y avait pas plus de cent que cela, et le ciel était plus ou moins clair, mais rien d'extraordinaire. Il y avait comme une sorte de houle, le navire accusait des creux de plusieurs mètres et il semblait avoir des difficultés à avancer.

« il y a quelque chose d'anormal... »

Eut juste le temps de dire le capitaine avant que le navire penche très fortement vers tribord, à tel point que l'on avait l'impression qu'il allait se coucher sur le côté. Des bruits étranges se firent entendre avant que tous puissent voir des tentacules glisser le long de le coque, puis sur le pont. Les marins étaient paniqués, et ils tentaient de s'accrocher où ils pouvaient sans guère de possibilités de répliquer dans ses conditions. Ils se mirent à l'opposer de la bête monstrueuse en essayant de maintenir le navire à flot. Aussi loin des côtes, ce n'était pas le moment de se faire attaquer par une pieuvre géante, et pourtant !

Revenir en haut Aller en bas
Sendai Hanae
Sendai HanaeEn ligne

Départ vers le pays des sauvages [Solo] Empty
Mer 5 Juin 2019 - 18:53
La facilité à obtenir cet aller simple pour Mizu no kuni satisfait Hanae, qui embarque un peu plus tard avec les pêcheurs. Sans doute l'argent est-il un puissant moyen de parvenir à ses fins dans le Yuukan. Araho Daiki... Non, Yamanaka Rei ne dira pas le contraire, étant donné le nombre de mercenaires qu'il a pris avec lui pour faire tomber Kumo. Mais la rouquine n'est pas là pour juger ou s'interroger, elle veut simplement traverser cette mer, en espérant ne pas passer trop prêt de Wasure no Kuni, ce lieu devenu un territoire hostile depuis qu'il est connu, et que cet Homme au Chapeau en a libéré les pires criminels. La question du capitaine, venue au bout d'un certain temps de voyage, alors que la rougeoyante se tient au bastingage, ne la choque pas. Qui voudrait aller à Mizu no kuni, pays des sauvages, des brutes et lieu de débauche ultime ? Pas une jeune et belle femme en tout cas. Elle lui jette un regard dédaigneux, et lui répond presque par dépit.

"Une amie m'a dit de m'y rendre, il y a longtemps. Je n'ai pas eu l'occasion de m'y rendre avant, mais l'heure est venue de le faire, mes engagements étant rompus dans ma patrie."

L'engagement de protéger son village n'existe plus si le village est annexé. Derrière, le reprendre est une autre histoire. Mais ce qu'elle a à récupérer dans le pays de l'eau lui donnera un grand pouvoir, et elle saura l'utiliser à bon escient... Si toutefois ce bateau réussit à passer l'événement dérangeant qui se produit alors. Des tentacules ? Certains esprits mal placés penseront forcément à un mot en six lettres, et espèreront que tout parte dans une direction disgracieuse pour la flamboyante, mais qu'en sera-t-il ? Utiliser tout art ninja n'est pas possible, car pour une raison étrange, une partie du chakra de la sauvage lui est totalement inaccessible depuis que cette secousse a été ressentie. Cela revient peu à peu, mais il y a tout de même une impossibilité à utiliser la moindre de ses techniques pour l'instant, et même si l'animal n'est pas un ninja, cela aurait pu la sortir de cette situation désastreuse. Le mouvement des marins est malin, il lui donne du temps, et c'est tout ce dont elle a besoin. Non loin d'elle, la Sendai se saisit d'une sorte de lance, bien pointue, et se sert de ses talents en Kenjutsu pour taillader les bras de l'octopus se trouvant assez proches d'elle. Le sang gicle, mais la bête ne cède pas.

"Aidez-moi, si vous souhaitez sauver votre embarcation. Il faut la blesser suffisamment pour qu'elle ait peur. Les pieuvres sont très intelligentes, et ont peur de l'Homme, si elle sent une trop grande résistance, elle fuira et ne reviendra plus."

Pris d'un courage étonnant, trois des penauds se saisissent de lances et de harpons à leur tour, et s'attaquent aux parties de la bête marine qui tentent de faire couler le navire. Sur les huit que possèdent le poisson, seulement quatre ont été utilisées, ici. Sans doute que le poulpe ne souhaite pas tout y perdre en cas de forte résistance. Cela tombe bien, car c'est pile le nombre de résistants, les autres faisant un contrepoids suffisant. Prise d'une rage énorme, la jeune femme taillade sa propre cible un grand nombre de fois avant de la transpercer totalement. Un bras se retire alors, gardant l'arme en lui. Elle attrape une machette qui traine, et se dirige vers le suivant, sautant pour donner un grand coup descendant. Mais un tentacule vient la fouetter, l'envoyant de l'autre côté du navire, blessée. Par chance, les pêcheurs parviennent à faire reculer la bête, malgré que l'un d'eux se retrouve inconscient.

Reprenant ses esprits, la Kumojine se dirige dans la direction où partent les huit bras, et voit la bête non loin de la coque. Elle prend une lance, et la jette vers le visage de l'animal. Touché ou non ? Impossible de le certifier, mais le monstre ne reviendra pas. Le voyage peut donc reprendre, une fois les hommes de bord de nouveau opérationnel, quelques minutes après...

Hanae souhaite arriver en un morceau, et d'après le capitaine, ce genre de choses n'arrive qu'une fois par mois en moyenne, donc ce n'est pas si fréquent. Au moins, le message est passé, et la suite sera plus calme, jusqu'à arriver à ce port de pêche sur les côtes du pays de l'eau...



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur
Narrateur
Narrateur

Départ vers le pays des sauvages [Solo] Empty
Ven 7 Juin 2019 - 9:23


Peu effarouché par le regard, le capitaine sourit alors en hochant la tête légèrement, toujours au fait de continuer son travail malgré tout.

« Une amie c'est bien ça, c'est important d'en avoir des véritables, et vous allez la rejoindre là-bas cette amie ? Être à plusieurs dans ce pays, j'imagine que cela doit aider. »

Mes engagements étant rompus dans ma partie, cela voulait tout dire, et le capitaine du fière navire de pêche savait très bien ce que cela voulait dire avec les circonstances actuelles.

« L'important, c'est de rester en vie. Le reste n'est qu'adnedotique. »

Commenta simplement le vieil homme en maintenant la barre dans une direction. Homme de peu de foi, il ne se battait pas pour ce genre de choses. Cependant, ils n'avaient guère l'occasion de poursuivre cette agréable discussion, car un monstre des profondeurs semblait avoir été dérangé par la présence de ce morceau de bois, à moins que ce soit la faim des morceaux de chaires qui s'agitaient dessus qu'il poussa l'animal à attaquer. Après la taillade au niveau d'un tentacule, l'octopus recula légèrement, mais elle restait toujours dangereuse et solidement accrochée à la coque de noix. L'attaque fut brutale, bien que suffisamment court. La bête je souhaitait pas s'attarder sur une proie si résistante. Lorsque Hanae harponna la bête avec plus ou moins de succès, cette dernière cracha un flot d'encre avant de s'enfuir dans les profondeurs. Cela ressemblait à un dernier pied de nez ou simplement pour réussir à fuir face au danger.

Le bateau de pêche avait subit un peu de dommages et des blessés. Le capitaine savait qu'il allait devoir s'arrêter un moment à Kiri pour réparer et se remettre de cette épreuve mouvementée. L'argent allait sans doute aider et il en resterait encore pour ses hommes. La côte du pays de l'eau était en vue, la mer était calme et plus rien n'allait gêner l'arrivée du navire jusqu'au port, qui paraissait assez moderne. Une surveillance semblait être en place, il ne serait sans doute pas aisé de se glisser sans être apperçu.

Revenir en haut Aller en bas
Sendai Hanae
Sendai HanaeEn ligne

Départ vers le pays des sauvages [Solo] Empty
Ven 7 Juin 2019 - 14:02
La pieuvre étant vaincue, même si sa mort n'est pas certaine, Hanae peut désormais regarder droit devant elle, au large, en direction de Mizu no kuni. Les terres ne sont pas en vue, mais elle sait du capitaine que c'est bien la bonne direction. Aucun autre trouble ne vient déranger l'avancée, et l'embarcation fini par arriver à bon port. La Sendai aurait pu quitter le navire, et par le biais de ses capacités de ninja marcher sur l'eau pour ne pas être vue par les personnes du port, pour rejoindre la côte et partir en quête de cette fameuse cité. Non, la rouquine n'a aucune mauvaise intention à l'encontre de Kiri ou du pays de l'eau, et n'est même plus affiliée à Kumogakure no sato, elle peut donc en toute liberté se présenter à la douane et espère être acceptée sur l'île, pour la durée de son voyage. Le chef du bateau s'approche d'elle, et elle lui dit alors :

"J'ai changé d'avis, si j'entre en cachette, cela pourrait me valoir des ennuis. Accostez comme prévu, et dîtes simplement que vous m'avez amenée ici sur ma demande. N'omettez aucun détail, et ne mentez pas bien entendu, même pour l'argent."

Elle n'a rien fait d'illégal, puisqu'elle peut bien décider à qui donner son argent. Même si le bateau n'est pas fait pour le transport de personnes, les pêcheurs ont choisi de l'amener ici. S'il explique la rencontre avec la pieuvre, peut-être que cela passera pour un acte de bonne foi, ou simplement comme une manière de se défendre elle-même. Dans tous les cas, elle ne vient pas pour Kiri, mais pour l'île qui l'entoure, et un endroit précis. En précisant cela, elle pourra alors sans doute passer, du moins l'espère-t-elle ?


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur

Départ vers le pays des sauvages [Solo]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kaminari no Kuni, Pays de la Foudre
Sauter vers: