Soutenez le forum !
1234
Partagez

Soigner le Sang [pv. Chiwa Aimi]

Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

Soigner le Sang [pv. Chiwa Aimi] Empty
Mar 4 Juin 2019 - 0:52
Katsuko s'était tue pendant les réponses de Toph. Elle avait donné de son temps pour aider ces Iwajins après qu'ils soient venus sans le moindre respect dans son pays pour venir traquer Deku, et voilà comment ils la repayaient. En la laissant enfermée dans une cellule ridicule et en ne lui accordant aucune confiance. Elle avait fermé son visage, coupé toute expression. Si elle devait rester ici dans ces conditions, elle se montrerait alors moins patiente. Mais quoi qu'il en soit, il lui fallait être soignée avant tout. Sans ça, elle ne pouvait rien faire, juste attendre et espérer.

La journée passa lentement. Le poste d'abord très actif se calma rapidement, tout le monde repartit, y compris le lâche qui se fit embarquer par une jeune femme aux cheveux rouges après qu'elle l'ait soigné en partie. C'était pas plus mal d'arrêter d'entendre ce bouffon qui geignait comme une fillette pour une égratignure. Seule à entendre quelques autres prisonniers se plaindre et quelques gardes leur demander plutôt poliment de se taire pour que ce soit moins long et plus supportable pour tout le monde, elle frappa un peu dans le sol pour se calmer face à cet emprisonnement qui l'ennuyait au plus haut point.

Une fois défoulée, elle se rallongea sur le petit banc, fermant un peu les yeux. Le sommeil viendrait peut-être l'aider à patienter. Neiko regarda alors le plafond tandis que les bruits du poste de police réduisaient petit à petit en volume. Elle s'ennuyait. La journée défila ainsi lentement, seconde après seconde, minute après minute.

La jeune femme aux cheveux roses se concentra alors sur le décor, ne parvenant pas à fermer les yeux avec la douleur permanente qui s'amusait à la chahuter. Des barreaux sobres, un lieu visiblement neuf, presque entièrement dépourvu de graffitis, un banc solide et propre. Pas grand chose quoi. Une couchette était dans un coin, elle choisit finalement de s'y allonger. Ça aiderait peut-être après tout...

Alors qu'elle s'apprêtait à s'y allonger, elle entendit des bruits de pas se rapprocher dans le couloir. Se retournant, elle croisa les bras, fixant l'entrée de la petite cellule où elle était seule, attendant de découvrir qui arrivait, et de voir si c'était pour elle qu'on venait finalement. Après tout, cette fille aux cheveux rouges lui avait bien promit de revenir la soigner, non ?

_________________
Soigner le Sang [pv. Chiwa Aimi] 5m0g
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues https://www.ascentofshinobi.com/u336
Chiwa Aimi
Chiwa Aimi

Soigner le Sang [pv. Chiwa Aimi] Empty
Mer 5 Juin 2019 - 13:28


Soigner le sang




Le début de soirée était entamé, la doucereuse quitta l’hôpital en soupirant, épuisée plus que jamais et pourtant, elle n’avait pas encore terminé sa journée. Après avoir quitté le groupe, elle était accompagnée de Musashi jusqu’à la morgue, même si elle avait la force de soulever tout le monde, il s’agissait de corps sans vie et c’était très délicat, alors heureusement qu’il était là. Arrivée à l’entrée de la bâtisse hospitalière, le Han l’avait aidé à déposer les victimes sur deux brancards avant qu’elle se dirige et ’occupe des deux défunts iwajin durant de longues heures. Après avoir entamé sa longue tâche, la rousse fut rejointe par Taishi qui l’aida à terminer son rapport. Cependant, la soirée se rapprochait et la rouquine devait encore envoyer une lettre à la petite Hyuga connue pour ses prouesses lors de l’attaque, accompagnée de ses deux camarades samouraï, sauvant le village d’une redoutable technique manipulatrice, afin de lui donner rendez-vous le lendemain de matinée à l’hôpital pour lui remettre son travail. Le rubis laissa donc l’Hayai, lui promettant qu’ils discuteraient plus tard. Rédigeant la petite missive, elle demanda à ce que le mot soit envoyé en urgence au domaine des Hyuga puis rangea son rapport et le prélèvement dans son casier, à l’abri de tous.

Avant de quitter les lieux, Aimi se souvint du piteux état de l’informatrice rose et attrapa une de ses blouses médicales. Enfin, la kunoichi à la longue chevelure de feu se dirigea en direction du commissariat. L’Eisei Nin avait promis à cette mystérieuse prisonnière de venir lui apporter des soins et elle ne manquait jamais à sa parole. Alors tranquillement, la jeune femme arpentait les rues qui avaient besoin d’un bon coup de main d’œuvre, toutefois, elle était soulagée de constater que les dégâts n’étaient pas aussi importants qu’elle l’ait cru. Le fait d’avoir travaillé sans malaxer son chakra lui avait permis de reprendre des forces, bien que physiquement, elle avait envie de dormir durant de longues heures. Arrivant à destination, les lieux étaient bien moins remplis qu’en début de journée, il y avait encore des gardes qui surveillaient les détenus et l’endroit était très silencieux. Les ayant déjà vus des heures auparavant, la Chiwa se contenta de les saluer respectueusement d’un mouvement de tête avant de se diriger vers la cellule en question.

La doucereuse y trouva la petite silhouette vêtue légèrement, croisant les bras attendant impatiemment qu’on vienne la voir. Un air désolé s’afficha sur le minois de la Kunoichi qui ouvrit la cellule entrant dans la pièce neuve et immaculée, refermant derrière elle.


« Bonjour, vous êtes Neiko c’est bien cela ? Désolée de l’attente insoutenable, j’ai eu beaucoup à faire, mais comme promis et à la demande de Toph-san, je suis venue vous apporter les soins. Si vous voulez bien vous asseoir. » La médic-nin l’invita à s’installer sur la couchette, tendant la main vers l’endroit. « Je vous ai aussi apporté ma blouse, vous serez plus à l’aise, au chaud et plus… vêtue. »

Son ton était calme, posé, quelque peu las par tout ce qu’il s’était passé aujourd’hui, la jeune femme se contenta de suivre la petite prisonnière et commença par analyser les dégâts de ses blessures, l’aidant à retirer la veste qui couvrait ses épaules. Personne n’était là pour regarder ce qu’il se passait, donc elle pouvait se découvrir sans problème. Son dos était brûlé et son ventre très bleuté, allant même au violet, il était certain sur ses cotes étaient touchées.

« Je vais commencer par votre dos, comme ça vous pourrez vous allonger et je terminerai par vos côtes. »

Après de rapides mudras, un halo de chakra verdoyant entoura ses deux mains, alors que la fille aux longs cheveux roses lui tournait le dos. Ses mains se posèrent tout doucement sur les brûlures, les arcanes médicaux faisant le travail, remplaçant la peau morte par une nouvelle plus belle et pale, les rougeurs qui disparaîtraient au fur et à mesure du temps.




_________________
Soigner le Sang [pv. Chiwa Aimi] Aimii
Merci Yenno <3
Spoiler:
 


Dernière édition par Chiwa Aimi le Lun 10 Juin 2019 - 14:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-taketora https://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa https://www.ascentofshinobi.com/u1037
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

Soigner le Sang [pv. Chiwa Aimi] Empty
Mer 5 Juin 2019 - 18:44
Bras croisés, Katsuko vit effectivement la rouquine revenir vers elle. Cette dernière semblait épuisée, mais elle tenait encore debout et semblait avoir suffisamment de chakra pour la soigner, sans quoi elle ne serait certainement pas revenue pour la soigner à cette heure la. Elle se recula légèrement tandis que le garde ouvrait la cellule pour laisser l'irounin rentrer, détaillant un peu la femme qui semblait plus jeune qu'elle bien que leurs apparences puissent donner l'impression contraire.

L'air désolé qu'elle afficha cependant fit un peu tiquer Katsuko qui n'aimait pas être prise en pitié. Elle détestait cela. Très fière, elle ne supportait que très mal d'être rabaissée de cette façon. Si les insultes et les coups étaient bien encaissés sans le moindre mal, ces regards pouvaient la rendre folle. Cependant, la douleur la rappelait à l'ordre. Elle ne se jeterai pas sur cette rouquine pour lui apprendre le respect.

« Oui, m'appelle Neiko. Me regarde pas comme ça. C'est chiant. Et j'ai vécu bien pire alors t'en fais pas. »

Elle haussa un peu les épaules lorsque la jeune femme lui proposa sa blouse, visiblement pleine de bonne volonté, ce qui aidait la vampirette à garder les pieds sur terre. Ce n'était pas par vice qu'elle la regardait ainsi.

« Tu t'appelles comment ? »

Parfaitement capable de gérer cette douleur qui aurait pu être insupportable pour un civil normal, elle se contenta d'obéir aux consignes de la médecin pour que celle-ci s'occupe d'elle. Quand bien même elle pouvait l'accepter, la douleur n'était pas agréable. Elle se sentirait d'autant mieux avec quelque chose d'un peu plus complet puisque la veste de la savonneuse était un peu humide et sale, ayant été en contact avec sa peau trempée et boueuse après que Ryoko l'ait appuyé au sol.

Elle frémit légèrement en sentant les mains salvatrices qui ravivaient quelques instants la douleur avant de la faire disparaître tout doucement, soignant ses plaies. Les brûlures finissaient de se résorber, mais c'était surtout les lésions internes qui étaient ainsi réparées, celles que la manipulatrice de sang ne pouvait pas soigner avec ses capacités sanguines actuelles. Peut-être y parviendrait-elle plus tard mais pour l'instant, elle restait limitée.

Elle se racla alors un peu la gorge, cherchant quelque chose à dire pour rendre le silence moins pesant, mais elle ne voulait pas non plus trop en dire. Katsuko n'aimait pas particulièrement se dévoiler à des inconnus, Taishi faisant figure d'exception.

« Le village est dans quel état ? J'ai juste compris qu'il était pas détruit, que l'invasion avait été arrêtée, mais j'ai rien vu. Ya beaucoup de morts ? »

_________________
Soigner le Sang [pv. Chiwa Aimi] 5m0g
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues https://www.ascentofshinobi.com/u336
Chiwa Aimi
Chiwa Aimi

Soigner le Sang [pv. Chiwa Aimi] Empty
Mer 5 Juin 2019 - 20:26


Soigner le sang




Elle en avait du répondant cette Neiko, était-ce la frustration de rester enfermée toute la journée dans une cellule sans intérêt ? Ou était-elle simplement de nature grincheuse ? La Chiwa n’aimait pas prendre les gens en pitié et n’appréciait pas non plus inspirer ce genre de sentiment, même si elle avait le cœur sur la main et qu’elle pouvait faire preuve de gentillesse, il ne fallait pas en abuser non plus. De plus, avec tout ce qu’il venait de se passer, cette attaque, cet ordre mystérieux et vicieux, la résonnance, sa maison, son père, la déclaration de Taishi sur cet empire de feu puis la morgue… La doucereuse était fatiguée de devoir se justifier, mais bon, si elle voulait que la tension ne monte pas, elle ferait un effort.

« Te regarder comment ? Je n’aime simplement pas être en retard, c’est tout, je n’ai pas pitié ou quoi que ce soit. Je sais que ça ne doit pas être évident d’être enfermée ici, dans peu de temps, tu pourras sortir, enfin, je l’espère pour toi. »

Aimi faisait un geste vers elle, lui proposant sa blouse, mais la rose semblait s’en contre-fiche ce qui fit soupirer l’Eisei Nin, ne pas perdre patience, comprendre qu’elle pouvait en avoir marre d’être enfermée « aller Aimi, tu vas y arriver ». La Chiwa se contenta de poser la tunique blanche au bout de la couchette, invitant la prisonnière à s’asseoir. Comment s’appelait-elle ? Rah, la médic était tellement fatiguée qu’elle en oubliait les politesses.

« Aimi. Chiwa Aimi. »

Ses paumes se posaient sur son dos parsemé de vilaines brûlures et commencèrent le travail, sentant que la jeune femme devait souffrir, ce qui était normal. Les tissus se régénéraient petit à petit, et les rougeurs finiraient par disparaître après quelques minutes de soin intensif. Ensuite, la kunoichi invita Neiko à s’allonger sur le dos pour s’occuper de ses côtes fêlées, ce qui prendrait plus de temps à reformer. Tirant sur les bouts de tissus brûlés qui collaient à la peau, la surprise se lut dans ses iris écarlate, tandis que tout ce qui recouvrait le haut de son corps partaient avec le morceau de textile, faisant voir ses innocentes formes, ce qui ne dérangeait pas plus que cela le rubis. Ses pupilles sanguines pouvaient observer une longue cicatrice droite partant du nombril et remontant jusqu’aux côtes. Qu’est-ce qui lui était arrivé ? La rousse posa de nouveau ses mains recouvertes d’un halo chaleureux sur le bas de la poitrine de la détenue, faisant passer son chakra en profondeur, ressoudant les côtes et le remettant en place, le travail était très minutieux et prendrait plus de temps. Si elle trouvait normal que son dos soit chaud à cause de la brûlure, sa peau l’était tout autant devant, ce qui interpella l’Eisei Nin.

« Est-ce que tu te sens fiévreuse ? Je te trouve anormalement bouillante. Et cette cicatrice… Ce que tu as subi a dû être horrible. »

Le silence dominait la cellule, ne sachant que dire pour dynamiser l’ambiance, son raclement de gorge en disait long aussi et la Neiko devait penser pareil, faisant légèrement sourire la Chiwa. La fille aux longs cheveux bonbons l’interrogea sur la situation du village, légitime sûrement vu qu’elle avait fait partie de ces assaillants, mais Aimi n’était pas sûre d’être en droit d’en dire beaucoup.

« Je ne suis pas sûre de pouvoir t’en dire beaucoup, je ne suis sûrement pas assez gradée pour donner des informations sur la situation du village. Tout ce que je peux te dire, c’est que les dégâts matériels ne sont pas aussi importants qu’on le pensait, même s'il y aura besoin de reconstruction. Mais il y a eu des pertes et surtout suite à cette résonance. D’ailleurs, as-tu ressenti quelque chose, toi aussi Neiko ? »

Son minois s’attrista légèrement, repensant à sa maison et à son père, dont elle n’avait toujours pas de nouvelle. Elle se concentra de nouveau sur ses cotes.




_________________
Soigner le Sang [pv. Chiwa Aimi] Aimii
Merci Yenno <3
Spoiler:
 


Dernière édition par Chiwa Aimi le Lun 10 Juin 2019 - 14:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-taketora https://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa https://www.ascentofshinobi.com/u1037
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

Soigner le Sang [pv. Chiwa Aimi] Empty
Jeu 6 Juin 2019 - 15:38
Katsuko se renfrogna un peu lorsque la fille aux cheveux rouge lui indiqua qu'il ne s'agissait pas de pitié mais de simple gêne par rapport à son retard. La vampirette n'aimait pas se tromper ainsi, gromellant un peu.

« T'es venue, c'est déjà très bien. Il y en a plusieurs qui préfèreraient me voir morte parce qu'ils comprennent pas ce que signifie être contrôler sans pouvoir réagir, sans pouvoir faire la moindre chose pour se défendre... »

Se laissant approcher en surveillant malgré tout ses mouvements comme un petit animal méfiant, elle eut un flash dans son esprit qui la fit grimacer. Le médecin mandaté par son père lorsque ce dernier venait de la battre avait cette même approche, comme face à un animal sauvage qui pouvait se retourner pour attaquer. Elle revint à elle lorsqu'elle sentit les mains de la Chiwa la toucher pour commencer les soins avec bien plus d'attention que l'homme n'en avait pour elle quand elle était adolescente, ce qui l'aida à rééloigner ces mauvais souvenirs.

La fille essaya alors de lui retirer sa tenue à moitié brûlée qui avait fondu avec sa peau, tirant sur celle-ci. La douleur était bien présente mais la demoiselle aux yeux sanguin ne laissa rien paraître, habituée aux mauvais traitements et aux blessures qui en découlaient. Beaucoup seraient à terre, en train de pleurer. Mais pas elle. Elle était une mercenaire, pas une enfant. Aimi finit par réussir à tout enlever à l'aide de patience et de chakra, et elle s'arrêta sur son ventre. Elle avait dû remarquer la cicatrice laissée par Shima. Celui-là... Elle l'aurait en temps voulu.

« Fiévreuse ? Non, pourquoi ? »

Elle se passa une main sur le front, ne sentant rien d'anormal. Incapable de remarquer sa chaleur corporelle inhabituelle, la demoiselle regarda Aimi d'un air un peu intrigué, ne sachant pas comment prendre cette nouvelle.

« C'est si bizarre que ça ? J'ai été brûlée non ? J'me sens bien moi. Et la cicatrice... Mauvais souvenir d'une mauvaise rencontre avec un sale pervers. Rien d'intéressant à raconter. »

Neiko tenta ensuite ses questions avant d'écouter la réponse de l'eisenin qui ne fut pas si satisfaisante qu'elle l'aurait espéré. Elle soupira alors un peu avant de lui répondre à son tour.

« Je sais pas ce qu'on t'a dit sur moi ou mes intentions, mais je travaillais pour Toph, et recommencer ne me dérange pas. J'ai jamais voulu de mal à Iwa, j'ai un travail en cours à Ame no Kuni. La dernière chose que je veux, c'est que Iwa soit détruite ne serait-ce qu'en partie et projette la faute sur moi. J'ai pas envie de payer pour quelque chose que j'ai pas vraiment fait, puisque j'étais contrôlée. Je veux juste revoir un ami et rentrer à Ame pour terminer ma mission là-bas. Alors si je demandais la situation d'Iwa, c'est par politesse mais c'est aussi parce que je me bats pour la liberté et la survie d'un peuple voisin de celui-ci. On aura certainement des relations dans le futur, c'est mieux si elles sont bonnes. Si jamais tu veux bien m'en dire plus maintenant que tu sais ça, c'est mieux. »

Elle se tut un peu pour avaler sa salive, gênée pour faire un long monologue dans sa fatigue suite à ses blessures qui se sont rappelées à son bon souvenir un peu trop souvent à son goût durant cette longue attente.

« Et la résonance, c'est la vague de pouvoir qui s'est passée un peu plus tôt ? J'ai senti un truc passer oui, mais je crois pas que ça m'ait fait quoi que ce soit. J'ai pas l'accès à mon chakra de toute façon. Tu crois que c'est à cause de ça que je suis malade ?.. »

Elle la regardait, ayant fait le lien entre cette question et le fait qu'elle ait relevé sa température un peu plus tôt. Des phénomènes bien étranges qu'elle ne comprennait pas vraiment, d'autant moins enfermée dans une cellule du poste de police sans accès à la moindre information.

_________________
Soigner le Sang [pv. Chiwa Aimi] 5m0g
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues https://www.ascentofshinobi.com/u336
Chiwa Aimi
Chiwa Aimi

Soigner le Sang [pv. Chiwa Aimi] Empty
Sam 8 Juin 2019 - 12:41


Soigner le sang




Cela ne semblait pas plaire à la rose de se tromper sur ses intentions, mais cela fit légèrement sourire la jeune femme devant cette moue boudeuse, on dirait une enfant. Non, Aimi ne savait pas ce que c’était d’être manipulée par une simple technique, de ne rien pouvoir faire tout en ayant conscience de ce qu’il t’arrive et en cela, la Chiwa ne pouvait que compatir..

« En effet, je ne sais pas ce que c’est, cela devait être horrible d’essayer de combattre cette force qui t’incitait à agir sans que tu ne le veuilles. »

Avec une douceur qui lui était unique et minutieusement, la rousse effectuait les premiers soins sur son dos puis une fois terminé, elle l’incita à l’allonger lui retirant les tissus sur son buste qui collaient et qui gênaient. Son corps était brûlant sous ses mains qui soignaient ses côtes fêlées, cela interpella la jeune femme, car la température d’un corps n’était pas aussi anormalement élevée. En tout cas, Aimi trouvait cette Neiko très courageuse, les douleurs devaient être présentes, mais elle ne laissait rien paraître, elle devait avoir l’habitude et s’en était bien triste. Lorsque la médic nin lui demanda si elle se sentait fiévreuse, la détenue répondit que non, trouvant cette question surprenante, comme si elle ne s’en rendait pas compte. Elle rétorqua par la suite qu’elle se sentait bien pourtant. Concernant cette marque sur son ventre, il s’agissait d’un souvenir d’une très mauvaise rencontre, qu’est-ce qu’elle avait bien pu vivre ? Enfin, la jeune femme ne semblait pas vouloir en parler, ce qui était compréhensible.

« Pour avoir l’habitude de vérifier les températures de mes patients, je peux te certifier que vu la tienne, tu ne devrais même pas être en état de parler. Enfin, je ne sais pas ce qui t’est arrivé, mais j’espère que celui qui t’a fait ça a payé cher. »

Aimi déclara ensuite qu’elle n’était pas certaine de pouvoir lui donner des informations au vu de son statut et de la situation tendue en ce moment, mais cela ne semblait pas lui plaire. Chose qu’elle savait déjà, c’était son rôle d’informatrice, travaillant pour la petite Hyûga. Elle lui expliqua alors qu’elle n’a jamais voulu de mal à la cité de la Roche et qu’elle a des choses à faire à Ame et ne voulait pas qu’on lui rejette la faute, alors qu’elle avait été contrôlée, ce qui était compréhensif. Ses interrogations étaient louables, elle voulait se battre pour son peuple et la Chiwa voulait aussi défendre sa patrie, en ne donnant pas des informations à n’importe qui. Mais si les relations entre les deux pays venaient à être étroitement liées, cela changeait la donne et la jeune femme ne voulait pas être la cause de possibles tensions, mais en même temps, ce n’était pas à elle de donner ce genre d’informations… Que faire ? Réfléchissant à une réponse à donner qui satisfaisait tout le monde, Neiko reprit la parole la questionnant sur la résonance, Aimi hocha de la tête pour confirmer ses dires, elle lui demanda si c’était à cause de cela qu’elle était malade. Ses mains toujours sur le ventre de la jeune femme, son chakra s’atténuait doucement, ayant presque terminé les réparations osseuses.

« Tu es dans une situation délicate, vouloir le bien de notre village et finir par t’en prendre à lui, sans le vouloir. Je ne te rejette pas la faute pour ma part, si ça peut te rassurer, tu ne m'as pas l’air d’avoir de mauvaises intentions envers nous, je ne serais pas là sinon. Je ne veux pas que les possibles relations entre nos deux pays soient entachées. Mais il faut que tu comprennes que je ne suis qu’une genin et que les informations que je possède, je ne suis sûrement pas en droit de te les donner. Tout ce que je peux te dire, c’est que cette attaque a touché Iwa en plein cœur et que le sommet s’en voit ébranlé, ayant perdu des éléments importants. Mais ne me force pas la main, Neiko, j’ai déjà pleins de soucis à régler, je ne veux pas devoir rendre de compte à mes supérieurs. »

Aimi soupira et retira ses mains de son ventre avant de lui tendre sa blouse blanche, les soins étaient terminés et la jeune femme pourrait se redresser maintenant.

« J’ai tellement vu de choses étonnantes avec cette résonnance que plus rien ne m’étonnerait. Est-ce que tu as l’affinité Katon ? Cela pourrait expliquer ta peau bouillante. » Aimi attrapa sa sacoche et l’ouvrit, avant de récupérer une petite gourde qu’elle gardait avec elle et lui tendit « Tiens, tu devrais boire. »


_________________
Soigner le Sang [pv. Chiwa Aimi] Aimii
Merci Yenno <3
Spoiler:
 


Dernière édition par Chiwa Aimi le Lun 10 Juin 2019 - 14:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-taketora https://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa https://www.ascentofshinobi.com/u1037
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

Soigner le Sang [pv. Chiwa Aimi] Empty
Sam 8 Juin 2019 - 17:59
La vampirette haussa les épaules. Horrible ? Elle ne saurait dire. Perturbant, oui. Elle ne se sentait plus elle-même, plus vraiment consciente mais à la fois sachant parfaitement ce qu'elle faisait. C'était bizarre. Très dur à décrire. Elle préféra donc garder le silence et ne pas développer plus la description de cette sorte de possession étrange. Autant passer à autre chose, Toph elle-même avait dit que celle qui l'avait fait, Mamushi, était morte.

La discussion continua un peu et la médecin lui indiqua qu'elle était anormalement chaude, ce qu'elle n'avait pas remarqué un instant. Katsuko fronça les sourcils quand la jeune femme aux cheveux rouges insista, lui certifiant qu'elle ne devrait même pas pouvoir parler. C'était quoi ce bordel encore ?..

« Je sens rien de bizarre pourtant... »

Elle ne releva pas le souhait de l'infirmière. Non, il ne l'avait pas payé du tout. Pas encore. Mais ça ne saurait attendre. Dès qu'elle aurait terminé avec Seichi, il deviendrait l'une de ses cibles. De toute façon, il avait abandonné le navire sans rien dire. Il était disparut comme ça un jour, la laissant derrière. Il avait du sentir qu'elle était devenue trop dangereuse pour qu'il la maîtrise sans doute. Mais il se trompait. Fuir ne servirait à rien sinon à retarder le jour du châtiment. Cette pensée lui donna un sourire carnassier qu'elle ne put retenir complètement. S'en rendant compte après quelques instants, elle toussa un peu et se racla la gorge, tournant les yeux sur le côté. Elle aurait sa vengeance.

Elle se reconcentra sur la tirade d'Aimi dont elle avait loupé les premiers mots. Elle semblait plutôt compréhensive, pas méchante. Bon, elle lui pardonnerait son regard qui lui déplaisait. Neiko soupira un peu quand la rouquine s'excusa presque de ne pas lui donner trop d'informations, se justifiant pendant beaucoup trop longtemps.

« C'est bon, c'est bon, j'ai compris, tu diras rien de plus. C'est pas grave. Toph verra bien ce qu'elle accepte de me dire elle-même quand elle viendra pour qu'on parle de la suite. »

Elle attrapa la blouse tendue et la mit sur son dos, trop grande pour elle. Elle flottait dans toutes les directions, ce qui la rendait assez ridicule à ses yeux. Soupirant car ne pouvant espérer mieux pour le moment, elle écouta la médecin qui recommençait à parler.

« L'affinité Katon ? Non, je maîtrise pas ça. J'ai le vent et la terre qui sont à mes ordres, même si je commence tout juste à réussir à faire quelques trucs avec le Doton. Mais je maîtrise le sang, c'est mon seul vrai pouvoir. Tu crois que ça pourrait être lié à ça ? »

Alors qu'elle lui expliquait ça, elle remarqua qu'elle s'était penchée pour ouvrir une sacoche, en sortant une gourde. Mais derrière celle-ci, un autre objet, autrement plus intéressant, fit plisser les yeux de la vampirette.

« Qui t'a donné ce kunai ? »

Elle avait cru le reconnaître. Le sien, celui que Taishi lui avait donné. Son ton avait brusquement changé, beaucoup plus tranchant. Ils s'étaient partagés ses affaires ? C'était quoi ce délire ?

« Pourquoi mon kunai est dans tes affaires ? Les parchemins je m'en moque que vous me les ayez pris. L'argent aussi, même mon katana même si j'y tiens. Ce kunai par contre, on me le prend pas. »

Devenue aggressive malgré son état encore faible, elle fixait Aimi, prête à attaquer si elle n'avait pas de réponse convainquante.

_________________
Soigner le Sang [pv. Chiwa Aimi] 5m0g
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues https://www.ascentofshinobi.com/u336
Chiwa Aimi
Chiwa Aimi

Soigner le Sang [pv. Chiwa Aimi] Empty
Sam 8 Juin 2019 - 18:46


Soigner le sang




Elle ne sentait rien hein ? C'était très étrange, Neiko servirait à elle seule à faire office de radiateur en plein hiver. M'enfin, il y avait forcément une raison à tout cela. La rose ne semblait pas vouloir s'étaler au sujet de cette marque qui intriguait beaucoup l'Eisei nin, elle était du genre très curieuse, mais pouvait comprendre si elle n'avait pas envie d'en parler. De plus, la prisonnière semblait se perdre dans ses pensées bien étranges, au vu de la tête qu'elle faisait, ce petit air sauvage dans ses iris vermeils et ce sourire... Aimi ne préférait pas s'attarder sur cela, haussant des épaules, elle n'était peut-être pas très nette, mais elle ne semblait pas méchante non plus.

La Chiwa essaya de lui expliquer qu'il était compliqué pour elle de lui donner des informations, la rousse ne voulait pas risquer des représailles, elle avait bien d'autres problèmes en tête qu'une remontrance certaine, si elle en disait trop. Neiko semblait ne pas vouloir insister, elle attendrait de voir Toph, très sage idée. Se couvrant avec sa blouse d'infirmière qui était trop grande pour elle, la rendant assez adorablement amusante, Aimi exquis un petit sourire, se retrouvant en elle quelques mois auparavant; cette fille ne faisait que soupirer dit donc. Elle maîtrisait donc le futon et le doton, très intéressant, elles possédaient toutes les deux une affinité en commun. La détenue lui confia qu'elle maîtrisait le sang, chose très surprenante, ne sachant pas que des individus possédaient ce genre de capacité. Cela pourrait être en lien en effet, si son chakra était lié au sang et que la résonance semblait impacter le chakra des gens.


« Tu maîtrises donc des techniques liées au sang ? Très intéressant. Étant donné que cette résonance touche ce qui est lié au chakra, c'est fortement possible que ta température élevée soit liée, fais tout de même attention, sait-on jamais. Oh et, je maîtrise le vent moi aussi. »

Ouvrant sa sacoche, elle sortait une gourde qu'elle lui tendit avant de s'approcher à refermer son petit sac d'outils, le ton de sa voix n'était clairement plus le même lorsqu'elle lui demanda d'où venait le kunai qui ornait la besace. Relevant son visage, arquant un sourcil, son minois d'habitude las et fatigué était déformé par une certaine colère, la Chiwa ne comprenant pas ce qu'il lui arrivait tout d'un coup. Son kunai ? Mais qu'est-ce qu'elle racontait ? L'Eisei nin ne savait même pas où étaient confisquées ses affaires, ce petit bout métallique semblait lui être très précieux pour qu'elle se mette à devenir si sauvage. Neiko la dévisageait comme si elle lui avait volé le dernier Anpan du sachet. La Chiwa fronça des sourcils, ce malentendu n'avait pas lieu à cette part d’agressivité à son encontre, alors qu'elle avait tout fait pour la rendre le plus à l'aise possible. Aimi posa la gourde à côté et sortit le kunai avec la pointe brîsée, aux reflets verdoyants, de toute façon, la rose l'avait vu, elle ne pourrait pas le cacher. Cette arme de jet qui ne lui était pas utile pour attaquer lui rappela sa rencontre avec le brun et ses bouches étranges. La genin lui montra l'arme, posant son doigt sur le bout brisé de l'objet qui avait servi à découvrir ces dents étranges dans ses avant-bras.

« Quoi tu parles de ça ? Ça m'étonnerait que ce kunai brisé t'appartienne, surtout qu'il m'a été donné par quelqu'un à qui j'ai apporté des soins, il y a quelques temps maintenant, par reconnaissance. Je n'ai pas la moindre idée d'où se trouvent tes affaires, par ailleurs, alors si tu pouvais me retirer ce regard assassin s'il te plaît, depuis le début, je ne pense pas avoir été désagréable avec toi. »

La kunoichi soupira et rangea le kunai dans sa sacoche, c'était étrange qu'elle réagisse ainsi, puis comme cela se faisait-il qu'elle pensait que c'était le sien ? Taishi s'amusait à offrir ce genre d'arme à tout le monde ? Une chose était certaine, Neiko avait été en contact avec lui, peut-être qu'elle pourrait en savoir un peu plus ? Enfin, Aimi attrapa la gourde et la lui tendit de nouveau.

« Je te propose de boire un coup avant de m'expliquer pourquoi un kunai de Taishi t'a mise dans cet état, je suppose que tu as eu affaire à lui, n'est-ce pas ? Et n'essaie pas de me mentir. »

La Chiwa ne détachait pas son regard de la rose, elle savait qu'elle touchait droit dans le mille et ne sortirait pas sans comprendre ce qu'il lui était arrivé, la jeune femme n'était pas un monstre, elle était cependant très curieuse et son intérêt pour la Neiko avait grandi soudainement, est-ce qu'elle connaissait les sombres secrets de l'Hayai, elle aussi ?


_________________
Soigner le Sang [pv. Chiwa Aimi] Aimii
Merci Yenno <3
Spoiler:
 


Dernière édition par Chiwa Aimi le Lun 10 Juin 2019 - 14:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-taketora https://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa https://www.ascentofshinobi.com/u1037
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

Soigner le Sang [pv. Chiwa Aimi] Empty
Sam 8 Juin 2019 - 23:02
Neiko hocha la tête. Oui, elle maîtrisait le sang. Un pouvoir bien particulier et incompris, qui menait souvent à des problèmes. Mais qui était diablement pratique pour la vampire de jour. Elle hocha la tête à la remarque de la Chiwa qui annonça manier le futon elle aussi. Si jamais elle se cherchait un partenaire d'entraînement pendant son séjour ici, elle pourrait peut-être aller la voir. Mais la suite la dérangea bien plus.

Toute griffe dehors après avoir vu le kunai de Taishi dans la sacoche de la soigneuse, la vampirette était prête à attaquer si la réponse ne lui convenait pas. Mais Aimi ne sembla pas désarçonnée par l'attitude soudainement aggressive de Katsuko, bien au contraire. Elle était un peu remontée de cette accusation qui, la demoiselle aux cheveux roses le comprit bien vite, était une erreur.

La Chiwa sortit alors l'arme ce qui fit se rabaisser rapidement la vampirette qui remarqua la pointe brisée du kunai. Ce n'était pas le sien. Le sien était en parfait état, et quelle aurait bien pu être l'utilité de le briser s'il ne l'était pas de base ? Elle n'était même pas sensée l'avoir vu... Elle détourna alors un peu le regard, baissé en diagonale vers le sol comme une enfant prise en faute, écoutant Aimi jusqu'au bout avant de répondre.

« Je... Excuse-moi... J'ai cru que c'était mon kunai et que... Fin... J'y tiens... Un peu... Je te demande pardon... »

Mal à l'aise, n'aimant pas ainsi être prise sur le fait d'une telle erreur, elle se tortura les mains, regardant maintenant droit vers le sol, ne sachant pas comment se sortir de cette situation. Elle releva légèrement les yeux quand elle sentit un mouvement vers elle, attrapant la gourde d'eau et remerciant Aimi au passage d'une voix un peu faible, ne buvant pas immédiatement. Elle attendit ainsi que la Chiwa reprenne la parole pour l'écouter jusqu'au bout.

Elle rougit légèrement à la mention du nom de Taishi avant de se mettre à boire d'un seul coup pour éviter que cela ne puisse se voir, espérant aussi un peu baisser sa température au niveau de ses joues et faire disparaître cette vilaine couleur rosâtre qui les teinta quelques secondes. Retrouvant un peu de son sérieux, elle baissa les yeux à nouveau, gênée différemment cette fois-ci, cherchant ses mots en regardant ses mains.

« Donc c'est bien un de ses kunaïs... Oui j'ai eu affaire à lui, et... Je l'apprécie bien... J'aimerais bien le revoir, savoir s'il est toujours en vie... Il s'est passé pas mal de choses et je sais pas s'il lui est aussi arrivé des trucs... »

Si cependant cette curieuse pensait que la vampirette en dirait plus, elle se trompait lourdement. Elle ne parlerait ni de la raison de leur rencontre, ni de ce dont ils avaient parlé. Elle demeurait avant tout une informatrice et elle n'était pas du genre à offrir des renseignements pareils à une fille juste parce qu'elle l'avait soigné et qu'elle était jolie.

_________________
Soigner le Sang [pv. Chiwa Aimi] 5m0g
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues https://www.ascentofshinobi.com/u336
Chiwa Aimi
Chiwa Aimi

Soigner le Sang [pv. Chiwa Aimi] Empty
Dim 9 Juin 2019 - 0:00


Soigner le sang




Après ses explications, la jeune femme espérait bien que la rose se calme, parce que sa réaction était disproportionnée pour la Chiwa, ne méritant pas cet élan d’agressivité. Enfin, il y avait forcément une explication ? Soudain, elle semblait gênée, après avoir sorti l'arme et le lui présenter en lui indiquant que c'était un cadeau suite à des soins apportés, sans forcément préciser le reste de leur rencontre. Neiko semblait honteuse et s'excusa timidement, hésitante comme une enfant innocente qui avait fait une bêtisé, Aimi fut attendrie par cette scène. La Chiwa lui sourit doucement, avant de lui tendre la gourde. Ce petit merci, la rousse l'avait très bien entendu, ce qui la fit sourire davantage, enfin des formules de politesse et de respect. Si la détenue pensait pouvoir cacher ses rougissements avec le récipient d'eau, elle se trompait lourdement, rien n'échappait à la médic-nin, qui arqua un sourcil. C'était plutôt étrange de la voir si embarrassée maintenant, à quoi, pouvait-elle bien penser ? La Chiwa avait donc raison, elle avait bien eu affaire à lui. Et en plus de cela, la Neiko l'aimait bien ? Hum hum... Aimi posa une main sur son menton et lui lança un regard amusé. La jeune femme tendit sa main et la posa doucement sur sa tête, ne voulant pas la brusquer, il était vrai qu'elle avait un petit air sauvage en plus puis elle caressa doucement, comme Ryoko lui avait appris.

« Tu vas sûrement être contente de savoir qu'il va très bien. En fait, j'étais avec lui juste avant de venir te voir, d'où mon petit retard, et il va très bien, même si fatigué. Alors toi et Taishi... ? Le reste ne me regarde sûrement pas de toute façon... Je ne peux pas t'en dire plus sur sa présence ici, car c'est encore très délicat, mais si je le vois, je pourrais lui faire passer le mot qu'une certaine Neiko est dans les parages... Ça te dit ? »

La jeune femme lui sourit doucement, elle n'était pas si sauvage que ça en fait, Aimi n'aimait pas juger au premier regard, pourtant elle l'avait presque fait et elle s'en voulait. Il ne restait plus beaucoup de temps et l'Eisei nin était épuisée, elle s'étira et profita des quelques minutes restantes pour la questionner sur ce pays mystérieux dont elle entendait souvent parler.

« Tu m'as parlé du peuple d'Ame, tu as l'air de tenir beaucoup à la cause que tu défends, est-ce que tu peux me parler de ce pays où on dit qu'il pleut sans arrêt et de toi un peu, ce que tu fais dans la vie ? D'où te vient cette capacité de sang ? Dis toi, c'est pour me remercier de te rendre service auprès de Taishi ! »



_________________
Soigner le Sang [pv. Chiwa Aimi] Aimii
Merci Yenno <3
Spoiler:
 


Dernière édition par Chiwa Aimi le Lun 10 Juin 2019 - 14:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-taketora https://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa https://www.ascentofshinobi.com/u1037
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

Soigner le Sang [pv. Chiwa Aimi] Empty
Dim 9 Juin 2019 - 11:24
Calmée et gênée, Katsuko ne savait plus trop comment se mettre face à cette Irounin calme qui lui annonçait qu'elle connaissait Taishi. Elle baffouilla un peu et essaya de cacher son embaras, sans trop de succès. Aimi revint même un peu à la charge, demandant en sous-entendu si elle était liée à Taishi.

« Je te dis... Je le connais et... J'aimerais bien le revoir... »

Elle se mit alors à jouer un peu avec son unique pince à cheveux, ayant donné l'autre à Taishi le temps qu'ils seraient séparés. À bien y repenser, elle attendait peut-être trop de choses de cette relation. Elle se projetait sans doute trop. Ils ne s'étaient vu qu'une soirée et qu'une nuit. Et même si elle avait été très plaisante, elle était unique. Pas de quoi construire des projets diraient des gens plus sages.

Puis, après quelques instants, elle comprit ce qu'Aimi venait de dire et releva d'un seul coup la tête, cherchant dans ses yeux si elle disait la vérité. Taishi était là ? Pas loin ? Elle cligna des yeux deux fois, comme pour s'assurer qu'elle ne rêvait pas. La vampirette fut soudain prise d'un doute. Est-ce qu'elle devait lui demander de lui dire ça ? Est-ce qu'il viendrait si elle lui demandait ? Elle baissa les yeux après avoir scruté ceux de la Chiwa pendant quelques secondes, réfléchissant à sa réponse.

« Je... Je ne serai pas contre qu'il apprenne que je vais être à l'hôpital à partir de demain normalement, pour finir de me rétablir et de me reposer... Mais... Il est vraiment ici ?.. »

Elle releva à nouveau le regard, partagée entre l'inquiétude et l'incompréhension. Comment il avait bien pu se retrouver à nouveau à Iwa alors qu'il en était partit avant de la rencontrer pour aller vers Hi no Kuni ? Qu'est-ce qui avait pu se passer pour l'y faire revenir ? Neiko était perturbée par cette information, ne sachant pas si elle devait y croire ou non. Elle préféra le faire, par espoir. Au pire, elle n'aurait juste pas de nouvelles pour l'instant. Elle pourrait toujours en avoir quand elle aurait récupéré son propre kunai.

Voilà que la jeune femme aux cheveux rouges se mit à la questionner, mettant en avant la possibilité qu'elle l'aide pour Taishi comme raison de lui parler. Neiko la regarda quelques instants puis soupira, vaincue. Elle voulait revoir l'Hayai, aussi se plia-t-elle à l'exercice, réfléchissant cependant soigneusement à ce qu'elle dirait à la rouquine.

« Oui, il pleut toujours à Ame no Kuni. Enfin presque. Mais les accalmies sont très rares et très courtes. C'est surtout un pays pauvre qui souffre de la pègre et de ses voisins qui l'utilisent comme champ de bataille. »

Léger reproche dans la voix, elle s'en moquait au fond mais elle était fidèle à Seichi puisqu'elle avait été "recrutée" pour les soutenir et qu'elle menait toujours à bien ses missions.

« Pour ce qui me concerne, je suis mercenaire parce que j'ai pas eu le choix de faire autre chose mais aussi parce que c'est la seule chose que je sais bien faire. Prendre un contrat, une mission et la mener à bien coûte que coûte. Je n'ai pas un seul échec à mon actif pour ce qui est des missions que j'ai choisi de remplir. En une dizaine d'années d'activité, je pense que c'est correct. Et ma faculté à manier le sang... C'est héréditaire. C'est tout ce que je sais dessus. J'ai appris seule ou presque et ça continuera certainement comme ça. Les informations n'affluent pas sur le clan dont je descend. »

Elle soupira un peu avant de la reregarder.

« Et toi, à part soigner les gens et maîtriser le vent, tu fais quoi de ta vie ici ? C'est si bien que ça Iwa ? »

_________________
Soigner le Sang [pv. Chiwa Aimi] 5m0g
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues https://www.ascentofshinobi.com/u336
Chiwa Aimi
Chiwa Aimi

Soigner le Sang [pv. Chiwa Aimi] Empty
Dim 9 Juin 2019 - 12:17


Soigner le sang




Est-ce qu'elle avait vu juste ? Son manque d'assurance précédent semblait avoir tout bonnement disparu, une fois qu'elle sortit de sa bouche le nom de ce brun mystérieux, qui lui en faisait voir de toutes les couleurs. Ses bafouillages étaient amusants, Aimi avait l'impression de se revoir en elle, quand elle était si timide et peu amicale, même si le contexte-là était différent. Oui, oui, la Chiwa avait très bien compris qu'ils se connaissaient, enfin, elle n'allait pas insister, ce n'était pas son genre de vouloir tant embarrasser quelqu'un. Pour se rattraper, la rousse lui proposa que si elle le revoyait, elle lui ferait part de sa présence à Iwa, si bien sûr elle le souhaitait. La jeune femme triturait doucement la petite barrette dans les cheveux, comme si elle avait une petite poupée entre les mains, se demandant à quoi, pouvait-elle bien penser. Soudain, la Neiko releva la tête, forçant la jeune femme à lâcher ses cheveux, qu'est-ce qu'il se passait ? Venait-elle d'assimiler les informations ? Pourtant, son regard était étrange, comme si elle n'était
pas sûre de la véracité de ses paroles, ses iris semblables aux siennes cherchaient sûrement une réponse dans le miroir de son âme avant de baisser son regard, cette proposition l'intéressait.

Aimi décrocha un sourire plus que fier, ayant raison, comme souvent, elle avait une facilité déconcertante à lire le visage des gens, sûrement une habitude à force de les côtoyer sans arrêt. L'avertir donc qu'elle allait être à l'hôpital, d'accord c'était dans ses cordes, en plus ils avaient prévu de se revoir en espérant que rien ne change leur plan. La question tomba, était-il vraiment ici ? Peut-être qu'elle n'en croyait pas ses oreilles et que c'était trop beau pour être vrai, mais Aimi n'avait aucune raison de lui mentir. La Chiwa croisa les bras et prit un air faussement contrarié.


« Insinues-tu que je ne dis pas la vérité ? » Son visage se radoucit et prit un air plutôt mystérieux « Oui, il est ici, en chair et en os, plus vivant que jamais. Les raisons de sa présence ici sont très sombres et peu joyeuses, il s'est passé des choses graves en fait et il devait m'apporter son aide pour quelques renseignements, d'où mon entretien avec lui tout à l'heure. J'ai prévu de le revoir donc je ne manquerai pas de lui parler de toi, sauf si le destin fait que vous vous retrouvez avant. »

L'Eisei nin lui fit un petit clin d'œil avant de changer de sujet, sa curiosité l’amenant à parler d'Ame. Son soupir et sa mine vaincue firent sourire la doucereuse, elle se surprenait à être un peu vicieuse sur le moment, alors que ce n'était pas son genre. M'enfin, le rubis écoutait attentivement ses paroles. La dernière phrase attira son attention, la jeune femme ne savait pas que ce pays vivait aussi tristement, et que nous, voisins, l'utilisions comme champ de bataille, elle n'avait pas vraiment eu le temps de s'informer sur tout le passé de la cité de la Roche. La rose était donc une mercenaire, cela lui allait plutôt bien à y réfléchir, et en plus de cela, elle semblait être une spécialiste en la matière. Sa faculté, à manier le sang était donc héréditaire, cela venait donc de son clan, qu'elle n'avait pas entendu parler, il faudrait qu'elle s'informe sur tout ça, curieuse comme elle était. Le fait qu'elle avait appris seule était tout à fait louable, même si elle ne comprenait pas comment tout ça fonctionne. Ensuite, elle la questionna à son tour sur sa vie, et qu'elle vie ? Qui ne ressemblait plus à rien pour le moment, seul Musashi lui permettait de tenir le coup.

« Je t'avoue que je ne saisis pas encore tout ce qui a pu se passer à Iwa dans le passé, mais je ne suis pas pour qu'on utilise une autre nation comme champ de bataille, les répercussions sont vraiment mauvaises pour vous. J'espère sincèrement que le peuple retrouvera ce qu'il mérite et que nos deux nations auront de bonnes relations. Alors tu es mercenaire ? Je suppose donc que si je dois donner une mission à quelqu'un plutôt délicate, tu seras la meilleure pour la réaliser ? Et ton sang... Tu le manipules donc comme tu le souhaites, tu le fais jaillir et tout ? Et pour regagner des réserves quand tu l'utilises, tu fais... comment ? »

La question était peut-être étrange, mais c'était comme le chakra non ? Cela devait revenir avec le temps, mais c'était du sang, si elle n'en avait pu dans le corps, elle ferait comment pour vivre ?

« Ma vie... Avant aujourd'hui, était plutôt simple, je faisais mon boulot à l'hôpital, formait des shinobis à l'Iroujutsu, m'entraînait à mes heures perdues, je passais du temps avec Musashi et j'aidais mon p..père à la bou..boutique. » La fin fut plus difficile à dire, des images de sa maison détruite et la disparition de son père refaisant surface, elle était en plus de tout ça très fatiguée et très touchée par cette journée. La jeune femme posa une main sur son front, et ferma les yeux, respirant un peu plus fortement, non ça n'allait pas, rien n'allait.« Et en une journée, j'ai presque tout perdu... La boutique, mon père qui a disparu, mes aptitudes au katana sont devenues néant et toute cette situation alarmante, s'il n'y avait pas Musashi, je ne sais pas ce que je serais devenue. »

Aimi ne savait pas pourquoi elle avait sorti tout cela d'un coup, la Neiko devait s'en foutre, elle avait déjà sûrement pleins d'autres problèmes en tête. Surtout qu'elle avait déjà à moitié craqué devant l'Hayai.

« Excuse moi, je ne sais pas ce qui m'a prit de te dire tout ça d'un coup... Je n'aime pas m'apitoyer sur mon sort... Je suis juste las de cette journée. Je ferais peut-être mieux de te laisser te reposer... »


_________________
Soigner le Sang [pv. Chiwa Aimi] Aimii
Merci Yenno <3
Spoiler:
 


Dernière édition par Chiwa Aimi le Lun 10 Juin 2019 - 14:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-taketora https://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa https://www.ascentofshinobi.com/u1037
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

Soigner le Sang [pv. Chiwa Aimi] Empty
Dim 9 Juin 2019 - 13:28
Gênée, Katsuko se fit encore un peu bousculer par Aimi qui la regardait, lui demandant si elle la traitait de menteuse. Secouant légèrement la tête pour affirmer que non, la vampirette ne savait plus trop où se mettre. Elle assimilait difficilement qu'il était ici, ne comprenant pas trop comment il avait pu revenir à cette case si rapidement. Si c'était le cas, alors il était certainement soigné. Dans l'état où elle l'avait croisé, il n'aurait certainement pas pu faire autant de chemin. Cette pensée la rassura un peu, se disant qu'il devait aller bien.

« D'accord... »

Les yeux baissés vers ses mains dans lesquelles se trouvaient sa pince, elle répondit à la médecin puis relança la conversation pour en savoir un peu plus, laissa finalement Aimi lui répondre. Cette dernière la questionna à nouveau sur son pouvoir notamment, changeant de sujet par rapport au sort d'Ame qui n'était pas spécialement agréable à ressasser.

« J'ai la réputation d'être efficace oui. Pour mon sang, j'en ai plus que la normale et je le régénère naturellement plus vite avec mes capacités naturelles. C'est juste ça. Je peux aussi utiliser celui de mes adversaires s'il est à l'extérieur de leur corps, je ne peux pas le chercher directement en eux. Sinon je serai sans doute invincible, et ce n'est heureuseement pas le cas... Je me contente de survivre et de faire ce que la vie me permet de faire. Enfin, faut que je fasse attention. Si je fais n'importe quoi avec mes techniques, je peux me tuer moi-même ou tomber d'anémie en plein combat. Mais comme j'ai toujours vécu avec ce pouvoir, je connais mes limites et je ne les trépasse pas. »

Neiko posa ensuite ses propres questions, essayant d'en savoir un peu plus sur cette médecin plutôt gentille qui semblait ne pas avoir trop d'apprioris. Elle n'allait pas lui parler de son problème lié à la consommation de sang. C'était quelque chose que son père avait réussi à créer, à lui faire subir une dépendance du liquide vital comme d'autres auraient pu en avoir avec l'alcool. Mais alors qu'elle lui répondait, l'irounin sembla d'un seul coup s'effondrer dans ses sentiments. Visiblement, l'attaque n'avait pas épargné sa famille.

Ne sachant pas trop comment réagir, Katsuko lui posa une main sur l'épaule et détourna un peu le regard. Elle n'avait pas eu la chance d'avoir un père à qui elle tenait, mais elle avait sa mère et son frère qu'elle espérait retrouver encore. Elle la laissa alors finir et se reprendre doucement, s'écartant alors d'elle sans rien dire. Elle restait pensive, silencieuse. La journée avait été longue pour beaucoup, même si pour la kazejine, elle l'avait été d'une manière différente que pour ceux qui étaient libres à reconstruire leur cité et soigner leurs blessés.

_________________
Soigner le Sang [pv. Chiwa Aimi] 5m0g
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues https://www.ascentofshinobi.com/u336
Chiwa Aimi
Chiwa Aimi

Soigner le Sang [pv. Chiwa Aimi] Empty
Dim 9 Juin 2019 - 14:18


Soigner le sang




Le cas de l'Hayai était résolu, la doucereuse lui avait promis que si elle le voyait, qu'elle lui ferait part de sa présence ici et Aimi ne revenait jamais sur sa parole. Un petit sourire accompagnant ses lèvres rosées, alors qu'elle l'écoutait attentivement. Il était bon de savoir que cette Neiko mystérieuse avait une bonne réputation, qui sait ? Peut-être que cela pourrait lui être utile un jour ? Ensuite, la rose lui expliqua qu'elle avait une réserve sanguine plus importante que la normale et qu'elle le régénère plus vite grâce à ses dons mystiques, chose qui donnait donc la réponse à ses interrogations. Utiliser l'hémoglobine de ses adversaires s'il est répandu ? D'accord, c'était des informations à retenir, peut-être qu'un jour, elles lui seraient utiles.

Survivre... Oui, en effet, c'était comme cela qu'elle voyait les choses maintenant la petite Eisei Nin, la terreur de ce monde assombrissait les beautés qu'elle chérissait tant, et son espoir, aujourd'hui, en était entaché. Aimi se contenta de hocher de la tête, assimilant ses informations avant de passer elle aussi aux confidences. Si ses paroles étaient simples au début, tout remontait à la surface alors qu'elle tentait de s'expliquer sur la vie qu'elle menait, lui balançant toute sa douleur et son désarroi. Elle ne savait absolument pas pourquoi elle lui disait tout cela, mais la rousse en avait besoin. Une main réconfortante se posa sur son épaule, lui faisant relever la tête, son regard ne dissimulant pas de sa surprise. La Chiwa soupira et reprit son calme, reprenant de la contenance, mais ne manqua pas de remercier la jeune femme. Puis d'un coup, elle se releva et s'étira, il était peut-être temps pour elle de rentrer et de se glisser dans le lit de son bien-aimé.


« Et bien, je pense qu'il est temps que je te laisse te reposer, je ne sais pas depuis combien de temps, je suis ici, mais moi aussi, j'ai besoin de dormir. Si tu le veux bien, j'aimerais bien qu'on se revoie. Au début, je ne savais pas trop comment te doser, je t'avoue, mais tu es plutôt sympathique en fait. Je ne manquerai pas de tenir Taishi au courant si je le croise et hum merci pour... ça. » Dit-elle en posant sa main sur son épaule alors que ses joues rosirent. « En tout cas, si tu veux bien qu'on se revoie, j'ai des petites idées concernant tes capacités, qu'on verra plus tard. Qui sait, peut-être que nous pourrions nous rendre service mutuellement. Aller repose toi bien et tiens le coup, bientôt, tu pourras sortir. Oh et, pour la blouse, garde la pour le moment, je la récupérerais plus tard.»

Aimi lui offrit un franc sourire, même si son visage était marqué par la fatigue, elle lui fit un signe de la main, attendant qu'elle lui réponde puis quitta la cellule en laissant le garde refermer derrière elle. Ses pas se dirigèrent vers la sortie du commissariat, il était temps de rentrer et de dormir, si elle y arrivait.


_________________
Soigner le Sang [pv. Chiwa Aimi] Aimii
Merci Yenno <3
Spoiler:
 


Dernière édition par Chiwa Aimi le Lun 10 Juin 2019 - 14:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-taketora https://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa https://www.ascentofshinobi.com/u1037
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

Soigner le Sang [pv. Chiwa Aimi] Empty
Dim 9 Juin 2019 - 17:08
La vampirette évita un peu le regard de la médecin, n'ayant pas pour habitude de réconforter les gens et ne sachant pas vraiment comment le faire. C'était sans doute la première fois qu'elle le faisait. Sans doute parce qu'elle l'avait soigné et qu'elle ne l'avait pas insultée, traitée comme un monstre comme d'autres avaient pu le faire. Elle hocha un peu la tête quand la Chiwa lui proposa de se revoir et réitéra quand elle parla de Taishi. Elle fronça un peu les sourcils, relevant le regard pour chercher ce qu'elle pouvait bien vouloir dire par petites idées. Elle ne fit cependant aucun commentaire. Si cette dernière était fatiguée et voulait en parler plus tard, quémander des informations maintenant ne ferait que la déranger. La vampirette verrait bien en temps voulu ce qu'elle avait pu sous-entendre par là.

« Ok... Bonne nuit... »

Elle lui répondit d'un léger signe de la main, se retournant vers sa couchette pour s'allonger dans la cellule austère. Plus que dans une prison, elle se serait cru dans un monastère enfoui au fin fond d'Hayashi no Kuni ou de Hi, un endroit où personne ne venait jamais et où les gens vivaient dans de petits cachots sans véritablement y être enfermé. Elle soupira un peu et prit le temps de se remémorer la journée, essayant de dormir un moment avant que Toph n'arrive. Ce serait sans doute la meilleure chose à faire que de reprendre un peu d'énergie pour pouvoir tenir un discours construit et ainsi obtenir ce qu'elle souhaitait.

Ses idées étaient assez simples, et la demande lui paraissait plutôt légitime, à voir ce qu'il en serait du point de vue de l'Iwajine au katana. Elle n'aurait probablement pas la même vision de la chose mais peut-être que ça passerait quand même. Ce n'était pas dirigé contre Iwa après tout, et s'ils acceptaient, ça permettrait de construire quelque chose à l'avenir entre leurs deux pays, ce qui devait être plutôt bénéfique pour Tsuchi no Kuni.

Neiko s'enroula un peu dans la blouse d'Aimi pour l'utiliser en tant que couverture, l'été étant là ça suffirait largement. Elle avait vu bien pire et ce n'était pas ces quelques temps en tant que prisonnière d'Iwa qui auraient raison de son moral, ils pouvaient en être certains. Elle bailla un peu puis sombra dans un demi-sommeil jusqu'à ce que de nouveaux pas s'approchant des barreaux de sa cellule ne la réveillent. Il était temps de sortir son plus beau discours, le moment de vérité était arrivé.

_________________
Soigner le Sang [pv. Chiwa Aimi] 5m0g
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues https://www.ascentofshinobi.com/u336

Soigner le Sang [pv. Chiwa Aimi]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Cœur dévasté
Sauter vers: