Soutenez le forum !
1234
Partagez

[H]Yôton | Pv. Yuki Rakka

Borukan Ashitaka
Borukan Ashitaka

[H]Yôton | Pv. Yuki Rakka Empty
Mar 4 Juin 2019 - 2:02
Ashitaka avait combattu avec ferveur une nouvelle fois, prouvant son amour pour Iwa en risquant sa vie. C'était quelque chose dont les guerriers n'aimaient pas se vanter, aussi ne disait-il rien à ce propos. Agir plutôt que parler. Voilà ce qu'il préférait faire, ses actes parleraient pour lui. Enfin, il savait s'exprimer quand même, heureusement. Mais il n'était pas le plus beau parleur, trop franc peut-être. Quoi qu'il en soit, il faisait partie des vainqueurs et ce jour ne serait pas son dernier.

Le grand rouquin passa alors la journée à aider ça et là de son mieux, les premiers travaux de reconstruction des quelques destructions commençant déjà. Alors qu'il terminait d'aider une vieille femme à rentrer chez elle en faisant fondre les débris qui s'étaient entassés devant sa porte, refroidissant son magma à grand coup de suiton une fois le pas de la porte bien libéré, il se retourna en entendant une voix. Celle de sa mère. Ainsi, il était attendu au quartier général Borukan. Quelqu'un souhaitait le voir, mais elle ne lui disait pas qui.

Il hocha la tête. Accepter les missions, quelles qu'elles soient. Ceci était peut-être le début de l'une d'entre elles. Le Loup se dirigea donc vers la bâtisse, traversant les quartiers calmes des Borukan, ceux-ci n'ayant pas été atteint par les attaquants de la journée. Tout le monde était encore sur le front pour agir, ou alors ils se trouvaient à l'hôpital pour y recevoir des soins. Enfin, pas tout à fait tout le monde.

Arrivant finalement dans la bâtisse, il en poussa la porte, entra et se dirigea directement vers le salon d'accueil. Là, une jeune fille patientait, la mine un peu boudeuse. Difficile à déchiffrer, mais il avait l'impression de la connaître. Elle avait un peu grandit, mais ses yeux rebelles et cet air fâché lui rappelèrent finalement qui elle était. Yuki Rakka, une des seules Yuki encore à Iwa. La seule ? Il n'était plus sûr.

« Yuki Rakka, c'est ça ? Qu'est-ce que je peux faire pour toi ? »

À peine avait-il posé sa question qu'un autre Borukan, sur le côté de la pièce, se racla la gorge.

« Borukan Ashitaka, cette jeune fille n'a plus de gardien. Et dans le clan, vous êtes le plus à même de vous occuper d'elle. Aussi le clan vous confie sa garde. »

Il y eut un instant de flottement. Le Loup cherchait à savoir si l'on se moquait de lui ou s'il allait réellement devoir garder la fillette qui ne semblait pas particulièrement heureuse de l'avoir sur le dos. Sans doute lui avait-on déjà dit que ce serait lui qui serait son nouveau papa, ou son nouveau grand frère, allez savoir. Il ferait plutôt grand frère d'ailleurs, au vu de la différence d'âge entre eux. Le rouquin se reprit alors et hocha la tête avant de faire totalement face à Rakka, la détaillant un peu.

« Bien... Tu veux parler ici ou tu veux que je te montre là où tu vas habiter d'abord ? Si tu as des questions d'ailleurs... N'hésite pas. »

_________________
[H]Yôton | Pv. Yuki Rakka 59615_s
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6560-borukan-ashitaka-du-magma-a-la-glace-termine https://www.ascentofshinobi.com/u563
Yuki Rakka
Yuki Rakka

[H]Yôton | Pv. Yuki Rakka Empty
Ven 5 Juil 2019 - 11:30
À l'ombre des murs de son domaine, Rakka oubliait les événements de la journée et frappait le mur d'une balle qui revenait inlassablement se perdre dans sa main. Concentrée sur sa tâche, elle ne sentit que vaguement le chakra volcanique de celui qui vint la déranger. Résolument, elle l'ignora, ne le salua pas, mais lui adressa un regard qui lui fit stopper la sphère lorsqu'il délivra son message. Les sourcils de la pré-adolescente se froncèrent. Iwa n'allait-elle cesser de la passer de main en main ? Était-elle si dangereuse ou si peu fiable qu'il lui eut fallu un gardien ? Que disait-elle...une nourrice ! D'abord obtuse, elle ne daigna pas bouger et fixa le Borukan avec insolence. Il ne voulait pas s'en aller sans elle ? Elle soupira et se leva avec toute la mauvaise volonté du monde.

Ce fut en traînant des pieds qu'elle arriva au domaine des cracheurs de lave. Irrépressiblement, son coeur se serra. Sa dernière visite ici datait de... Elle craignait de revoir son ancien maître. Il l'avait abandonnée, certes, mais elle avait abandonné aussi et ne voulait pas voir ce qu'il pouvait penser d'elle... Relevant ses grands yeux dorés à l'approche de la demeure des Borukan, Rakka fut surprise par les regards de quelques membres qu'elle avait déjà rencontré dans l'ombre d'Akimoto. Si elle avait craint un jugement, elle ne s'était pas attendue à recevoir quelques sourires et un bon accueil quelque part. Elle fut rappelée par son guide et son humeur s'assombrit de nouveau. Ils s'enfonçaient dans les quartiers Borukan et l'homme la laissa là, au milieu d'un salon, lui intimant d'attendre.

De mauvaise grâce, elle obtempéra. La pré-adolescente croisa les bras sur une poitrine encore inexistante et s'attela à ignorer celui qui l'avait fait venir ici. Qu'importait qui le clan avait décidé de lui coller sur le dos, la petite Yuki savait qu'il ne resterait pas. Aller, elle lui donnait deux mois avant qu'il ne trouvât plus intéressant à faire. Alors qu'elle était dédiée à ces mesquineries, un homme se joignit à eux. Elle le détailla sans grande politesse, fronçant les sourcils sur ce grand dadais aux cheveux rouges et aux yeux d'or qui lui demandait ce qu'il pouvait faire pour elle.

Une réponse cinglante faillit lui sortir de la bouche, mais le représentant qui était venu la chercher interrompit sa tirade pour donner un tout autre sens à ses mots. Furibonde, ce fut le premier qui reçut un regard noir. Et son avis à elle ? Rakka se sentait tel un chat que l'on chassait d'une porte à l'autre, ou un colis indésirable. Le dénommé Ashitaka semblait prendre la chose normalement, pas elle. Bien évidemment, le messager s’éclipsa, sûrement pour mieux laisser le nouveau binôme se découvrir.

"Je connais déjà les lieux, asséna la Yuki. Akimoto-sensei ne m'a jamais laissée à la porte, affirma-t-elle ensuite comme pour écraser son nouveau tuteur sous le poids de l'ancien. Où est-ce que tu comptes me faire vivre ? Il est hors de question que je quitte le domaine de ma famille."

Sa voix était agressive, loin du calme et de la retenue glacée inhérente à son clan, mais elle se sentait acculée par l'impression que l'on voulait lui arracher tout ce qu'il lui restait de son père, de ses origines... La demoiselle serra le point pour éprouver la pression du bandeau paternel à son poignet et cette sensation sembla apaiser sa soudaine panique.

_________________
[H]Yôton | Pv. Yuki Rakka 1569154701-rakka-signature-3
Like how a single word can make a heart open
Autres signatures:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1010-presentation-de-rakka-en-cours https://www.ascentofshinobi.com/t1503-yuki-rakka
Borukan Ashitaka
Borukan Ashitaka

[H]Yôton | Pv. Yuki Rakka Empty
Ven 5 Juil 2019 - 18:43
Une chose était certaine, la petite n'appréciait pas ce qui se passait. Pas du tout. C'était un mauvais point, un mauvais départ. Malheureusement, il fallait bien commencer, elle ne pouvait pas être abandonnée à elle-même, Ashitaka le savait et ne souhaitait pas laisser l'une de ceux qui étaient responsables de sa maturité nouvelle laissée sur le côté de la sorte. Sa relation avec Akimoto ayant beaucoup fait réfléchir l'admirateur de ce dernier, et l'avait aidé à grandir lui-même. Comme un petit animal acculé, elle montra les griffes, ne pouvant fuir cette semi-aggression. Il était allé trop vite.

« Excuse-moi, j'ai pas l'habitude de... discuter comme ça. Je te propose un truc, on s'assoit là et on parle plus calmement. Je vais pas te forcer à quoi que ce soit. Pas maintenant, pas sans raisons qui te seront bénéfiques. Ok ? »

Essayant de reprendre à zéro cette rencontre qui partait mal, le Loup lui désigna les divans qui entouraient une table basse un peu sur le côté, proche de l'âtre actuellement éteint, la saison n'étant pas vraiment celle des feux de cheminée. Il s'installa sur l'un des canapés et l'invita à nouveau d'un geste de la main de s'assoir face à lui pour discuter.

« Bon, maintenant qu'on est un peu plus confortablement installés, je reprend. Je suis Borukan Ashitaka, Jônin d'Iwa. Tu peux m'appeler un peu comme tu veux, c'est toi qui voit. Je sais manier l'eau, le vent et le magma ainsi que mon katana. Je vis seul dans une maison sur le bord extérieur du quartier Borukan, mes parents ont leur maison aussi, plus à l'intérieur. J'ai découvert à l'instant que j'allais devoir m'occuper de toi, alors j'ai pensé que ça voulait dire que tu n'avais plus de maison et que t'avais besoin d'un toit. »

Il lui fit un sourire gentil, essayant gardant ses mains en évidence, posées sur la table. Il n'allait rien faire d'aggressif, il était direct, honnête. Il se montrait le plus abordable et prêt à la discussion qu'il savait l'être, même s'il n'avait jamais été le plus grand des diplomates, surtout avec les enfants, là où le domaine des sentiments avait une part beaucoup plus grande dans la discussion.

« Si tu as un chez toi, tu n'es pas obligée d'en partir. On va trouver un moyen, mais ce serait plus simple pour nous deux si on pouvait vivre sous le même toit. Donc à toi de voir si tu préfères qu'on vive chez moi ou chez toi. Ok ? On pourra visiter ma maison si tu veux, pour te faire une idée. »

Il se gratta alors un peu les cheveux, cherchant quoi dire de plus et comment le dire.

« Tout ça me semble un peu précipité, alors ce que je te propose, c'est qu'on y aille à notre rythme. J'ai toujours beaucoup admiré Akimoto, surtout quand j'étais petit. Il m'a beaucoup fait réfléchir et il a toujours été une source d'inspiration pour moi. Je pense pas encore être à la hauteur, mais je vais faire de mon mieux pour t'aider en continuant à t'apprendre ce que tu souhaites découvrir. »

Ashitaka s'arrêta à nouveau, laissant à Rakka le temps d'assimiler ce qu'il venait de lui dire, le temps de réfléchir à ce qu'elle voulait répondre et ce qu'elle pouvait accepter ou non pour le moment.

« Ah et, tant que j'y pense, je sais que tu es déjà plutôt douée, alors je voulais savoir si tu avais participé aux défenses ou si on t'avait dit de rester chez toi. Si tu y as participé, tu veux bien me dire un peu comment ça s'est passé pour toi ? »

Il laissa finalement le temps à la kirijine de répondre comme elle le souhaitait, espérant qu'il avait réussi à la calmer un peu et à l'inviter à établir un contact avec lui.

_________________
[H]Yôton | Pv. Yuki Rakka 59615_s
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6560-borukan-ashitaka-du-magma-a-la-glace-termine https://www.ascentofshinobi.com/u563
Yuki Rakka
Yuki Rakka

[H]Yôton | Pv. Yuki Rakka Empty
Mar 20 Aoû 2019 - 21:34
Rakka fixa un peu plus longuement le Borukan. Clignant des paupières, ses iris mordorées s'attardèrent sur celles d'Ashitaka.Pouvait-elle croire cet homme ? Cette bienveillance et cette gêne qu'il manifestait devant une tâche qu'il ne connaissait pas ? L'enfant avait peur d'être blessée bien plus que d'être utilisée par le village. À dire vraie, cette idée ne lui effleurait même pas l'esprit tandis qu'elle s'asseyait face au shinobi. Attentive et silencieuse, elle laissa son visage perdre son expressivité pour prêter attention à ce qu'Ashitaka lui proposait.

La fillette secoua la tête en signe de négation lorsqu'il s'ouvrit sur ses théories. Attentionné ou était-ce une ruse ? Elle ne savait pas et se concentra sur le glissement qu'elle ressentit sur son épaule. Ses cheveux étaient longs maintenant, assez pour la gêner parfois, mais...sa mère lui manquait et leurs disputes sur les rébellions de sa crinière était ce qui lui revenait le plus régulièrement en tête. Pouvait-on la reconnaître depuis son arrivée à Iwa ? Sa peau avait foncé et ses cheveux s'étaient éclaircis. Il n'y avait plus la mer et les vagues pour bercer ses songes, juste le poids de la roche qui lui avait pris jusqu'au dernier membre de sa famille.

« Iwa a accordé une terre à ma famille après notre arrivée, narra-t-elle en baissant les yeux. Mon père et...

Sa voix s'étrangla en repensant à la trahison d'Ayuka et Watari. Un tremblement agita ses mains et l'une se referma sur le bandeau de son père qu'elle gardait résolument à son poignet.

- Je ne veux pas quitter ce qu'il me reste de lui, souffla l'enfant. Ce n'est pas très loin d'ici. Je ne veux pas partir, répéta-t-elle sans y faire attention.

Elle ne voulait pas se mêler à d'autres. Tout le monde l'abandonnait, à commencer par Akimoto qu'Ashitaka admit admirer. Sur cela, elle se montra à nouveau agressive, l'oeil foudroyant son nouveau "sensei". C'était l'orage qui grondait dans l'esprit de la jeune Yuki et la sensation de froid qu'elle sentit sur son bras lui fit comprendre qu'elle laissait encore son chakra lui échapper. IL aurait du l'aider à contrer cela.

- Je ne suis pas certaine que tu veuilles savoir à quelle hauteur j'estime Akimoto-sensei. Plus que lui, penses-tu faire mieux que ceux lui ayant succédé ? Je ne veux pas paraître pessimiste, mentit-elle, mais je crois que tu ne tiendras guère plus que les autres.

C'était dit, le rapport de confiance se posait là et la presque adolescente croisa les bras sur sa poitrine naissante avant de s'enfoncer indélicatement dans son assise.

- Pourquoi la survie d'une genin t'intéresse-t-elle ? Je ne veux pas débattre d'évidence. Qu'as-tu fait de plus que moi ? »

_________________
[H]Yôton | Pv. Yuki Rakka 1569154701-rakka-signature-3
Like how a single word can make a heart open
Autres signatures:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1010-presentation-de-rakka-en-cours https://www.ascentofshinobi.com/t1503-yuki-rakka
Borukan Ashitaka
Borukan Ashitaka

[H]Yôton | Pv. Yuki Rakka Empty
Dim 25 Aoû 2019 - 18:01
Le Loup laissa à la jeune fille le temps d'assimiler tout ce qu'il venait de lui dire, attendant ses réponses et ses réactions. Il était assit sur un canapé, patientant en la regardant sans détours. Il soutenait son regard pour qu'elle puisse voir les hésitations et la vérité dans ses yeux dorés, qu'elle puisse voir qu'il ne s'agissait là que de la vérité. Elle commença par lui dire sa position sur chez elle, ce qui lui restait de sa famille, de son clan en somme. Ce n'était pas quelque chose que le Borukan partageait avec elle, ce besoin de garder un lien avec son passé et ses proches aussi fort, mais il comprennait dans un sens qu'une si petite fille avait besoin de bases plus solides que lui qui avait toujours un peu négligé, voire repoussé tout cet aspect.

« Compris. Je ne te forcerais pas à quitter ce lieu si tu souhaites y rester, tu peux. Sois certaine de ça. »

Elle semblait encore sous le choc de la perte de ses ainés, sans doute destabilisée dans ce pays qu'elle ne connaissait pas bien. Avec la retraite d'Akimoto qui avait décidé de tout délaisser, elle y compris, c'était facile de se laisser emporter par la peine immense que tout cela avait du engendrer. Sans appuis pour continuer, elle avait été laissée à sa détresse, une grave erreur peu sensible de la part de l'ex-tsuchikage. Mais après tout, il n'était pas connu pour ses remords ou ses hésitations. Il prennait des décisions et allait jusqu'au bout, quitte à moins faire attention à ceux qui l'entouraient. Enfin, c'est ce qu'en retirait Ashitaka à ce moment.

La suite cependant sembla énerver un peu plus la jeune Yuki. Sans doute était-elle encore très attachée à Akimoto, malgré l'abandon. Cela ne semblait même pas avoir affecté ce qu'elle pensait de lui, ou alors elle le vénérait littéralement comme un dieu auparavant.

« Mieux que lui ? Je ne sais pas. Mais détrompes-toi. Je ne suis pas quelqu'un qui abandonne. Jamais. Le temps te le prouvera, j'ai confiance. »

Cette fois encore, il ne flanchait pas un instant. Il était sûr de lui, confiant dans ses capacités et sa force. Il n'irait pas forcer sa chance mais cette dernière était suffisante, aidée de ses capacités, pour qu'il continue à vivre encore un bon moment. La petite Rakka ne serait plus seule, sans guide ou aide, avant un bon moment. Il s'en faisait la promesse tout autant qu'à elle.

La Kirijine de naissance semblait avoir un fort caractère et appuyait encore une fois sur ses questions. Elle n'avait plus confiance en d'éventuels gardiens, aussi devait-il faire ses preuves s'il voulait avoir une chance de lui redonner un peu confiance en ceux qui l'entouraient. Chose qui serait importante dans son futur parcours en tant que Kunoichi.

« Je vais te faire la version courte. Tu es une iwajine désormais, Akimoto-san s'est occupé de toi, tu es la dernière des Yuki qui sont venus jusqu'à Iwa pour trouver une nouvelle maison et le village a fait un choix en vous accueillant. Je pense comprendre pourquoi maintenant, alors je compte bien l'assumer à mon tour et te prouver, même si ce n'est qu'à toi, qui je suis et quelle est la philosophie d'Iwagakure no Sato. C'est peut-être présomptueux encore une fois, mais quand je fais un choix, je vais au bout. Et désormais, puisqu'on a décidé que j'étais la meilleure personne pour s'occuper de toi, alors je serai encore une fois à la hauteur des attentes de mon clan, de mon village. »

Il soupira un peu et se redressa, se pencha légèrement en avant pour mieux la regarder dans les yeux.

« Évidence ou non je m'en moque. Je t'ai dit ce que je pensais. Si tu as des doutes, si tu as des questions, poses les moi sans détour. Si tu as une proposition pour ce que je t'ai dis au sujet de l'habitat, si tu acceptes que je vienne dans ta demeure pour t'aider directement et qu'on puisse construire une bonne relation, alors je viendrais. Si tu ne supportes pas cette idée, alors tu devras me suivre pour voir exactement où j'habite et je ferai de même pour savoir où tu es. Je suis désormais ton gardien et ton garant. Je suis là pour toi. Compris ? »

_________________
[H]Yôton | Pv. Yuki Rakka 59615_s
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6560-borukan-ashitaka-du-magma-a-la-glace-termine https://www.ascentofshinobi.com/u563
Yuki Rakka
Yuki Rakka

[H]Yôton | Pv. Yuki Rakka Empty
Dim 25 Aoû 2019 - 20:14
Une grimace répondit au shinobi. Rakka se plongeait dans ses pensées et n'aimait guère l'insistance d'Ashitaka. L'imitant et posant ses coudes sur ses cuisses, la petite genin soutint le regard de son tuteur. Son esprit fulminait, l'enfant ne trouvant nulle échappatoire pour se soustraire à la présence du Borukan, elle doutait.

« Pourquoi ne profites-tu pas de tes parents plutôt que de vouloir à toute fin vivre avec une étrangère ? L'une ou l'autre de tes propositions... Aucune ne me convient, cela reste inconvenant. Même Diao-san ne s'est pas permise une telle chose lorsqu'elle s'est réclamée ma nouvelle gardienne et elle était dépositaire d'un arrangement avec mon père, poursuivit-elle d'une voix un peu plus grave. Pourquoi t'impliquer de la sorte ? Tu n'as aucun lien avec moi, avec ma famille, tu ne vas pas pouvoir me traîner sur les missions de ton niveau, tu ne seras pas non plus libre pour ta vie personnelle, alors pourquoi ?

Sur un soupir, la jeune fille rassembla les questions lui brûlant les lèvres, mais les paroles de sa mère grondaient encore dans son esprit. Elle n'était qu'une enfant tributaire du bon vouloir des adultes et se rappelait les tapes qu'elle pouvait se prendre derrière la tête lorsqu'elle laissait autrefois sa langue trahir ses pensées. Eduquée dans des idées archaïques et patriarcales, Rakka avait appris où était sa future place et savait des choses qu'une petite fille devait peut-être ignorer pour préserver son innocence, mais sa mère n'était pas là et son père-même avait trahit sa parole. Pourquoi ne pas croire Ashitaka ?

- Quel est ton but, Ashitaka ? Je ne parle pas en terme de mission, je parle au terme de ta vie de shinobi. Est-ce que cela vaut un tel hiatus ? Un tel sacrifice quelque part : toi aussi tu vis seul, pourquoi briser ce voeux pour quelqu'un que tu ne connais pas ?

La genin se redressa et posa les mains de chaque côté de son dos. Ashitaka avait survolé un sujet auquel elle n'avait plus pensé depuis longtemps... Son arrivée à Iwa avait fait d'elle une Yuki. L'interrogatoire marquait encore son esprit immature et c'était bien ce choc qui avait révélé la glace sommeillant en elle. C'était ce village qui lui avait permis de trouver purement et simplement son père. Iwa lui avait donné plus qu'elle ne l'aurait imaginé lorsqu'elle était montée sur ce bateau quittant Kiri. Avait-il besoin de lui rappeler ce qu'elle était ? Pouvait-il citer d'autres shinobis du village dans son cas ? Rakka était iwajin, mais le Borukan ne semblait pas saisir à quel point ces mots étaient vrais et à quel point elle les comprenait malgré son jeune âge.

- Tu as cité les grandes lignes de ma vie, mais tu n'as finalement pas été informé de grand chose, avoua-t-elle sur un faible sourire en tentant d'oublier la douleur derrière ces souvenirs. Sans présomption ni méchanceté, je sais quelle est la philosophie d'Iwagakure no Sato, Ashitaka. Je crois que je pourrais t'apprendre plus sur cela que tu ne le penses, acheva l'exilée sur un sourire un peu plus chaleureux. »

Son père aurait-il choisi un autre endroit pour la mettre à l'abri ? Aurait-il choisi un autre endroit pour lui permettre de grandir selon ses propres voeux ? L'homme lui manquait, mais il était mort pour Iwa. Pour lui donner un futur, il avait été jusque là et elle le comprenait malgré ses sentiments contradictoires.

_________________
[H]Yôton | Pv. Yuki Rakka 1569154701-rakka-signature-3
Like how a single word can make a heart open
Autres signatures:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1010-presentation-de-rakka-en-cours https://www.ascentofshinobi.com/t1503-yuki-rakka
Borukan Ashitaka
Borukan Ashitaka

[H]Yôton | Pv. Yuki Rakka Empty
Dim 25 Aoû 2019 - 21:23
Profiter de ses parents. Voilà bien un concept qui était loin d'Ashitaka. Le Loup n'était pas de ce genre, et sa considération même pour ses paternels n'était pas bien haute. Ils étaient des monsieur tout le monde, peu intéressants, sans motivation. Il eut un petit rictus, écoutant la suite du discours de la jeune fille à la langue bien pendue pour lui répondre à nouveau.

« Je n'ai pas ce besoin là contrairement à d'autres. Si cette idée te gêne, alors on fera comme tu voudras. Mais je préfèrerais au moins savoir ton adresse exacte et que tu connaisses la mienne, question pratique. Tu es très curieuse et c'est bien, c'est nécessaire même. Mais ne pense pas que tout est totalement rationnel. J'ai beaucoup entendu parler de toi même si tu es encore très jeune. Peut-être parce que je voue une grande admiration à Akimoto-san, mais je pense que tu y es aussi pour quelque chose. Tu m'intrigues, alors si le clan a décidé que je devais m'occuper de toi, j'entends le faire bien. Je ne pourrais jamais remplacer tout ce qui t'a été enlevé, mais je peux te proposer autre chose. Une autre manière de vivre, d'avancer malgré la douleur et la peur qui peuvent t'habiter. »

Elle renchérit alors, semblant avoir encore des doutes, ce à quoi il répondit avec la même assurance. Il la pensait rassurante, à voir si Rakka le prendrait dans le même sens, elle qui était si étrange avec un vocabulaire bien développé pour une si jeune fille. Sans doute était-ce lié à toutes ces pertes qu'elle avait subi si jeune en si peu de temps...

« Mon but est de protéger Iwa et ses habitants, de faire avancer Iwa dans la bonne direction et avec elle, le clan Borukan. Tu sembles penser que m'occuper de toi n'en fais pas parti, je suis persuadé du contraire. Tu as un grand potentiel, je le sais. Akimoto n'était pas quelqu'un qui s'occupait de n'importe quoi. Et si tu es toujours là pour me parler alors que je suis persuadé que tu as participé aux combats au vu de ton caractère, c'est que tu es déjà douée. Ce que je te demande, c'est de me laisser une chance de m'occuper de toi, de t'aider à avancer. Tu crois que c'est un sacrifice, je pense que c'est la meilleure chose à faire. Et je vis seul simplement parce que je n'avais personne avec qui vivre jusque là. Tu refuses, j'accepte, mais j'espère que tu reviendras sur ta décision. C'est plus dur d'apprendre à connaître quelqu'un quand on ne peut pas le voir tout le temps, je pense. Du moins pour une relation de ce genre. »

Elle semblait alors perturbée par la suite de son discours, comme s'il avait sans le faire exprès parlé de quelque chose qui l'avait atteinte plus qu'il ne l'aurait souhaité.

« Non en effet, je n'ai pas été informé de quoi que ce soit. J'ai juste su que tu étais avec Akimoto-san pendant une certaine période et qu'auparavant tu étais avec les Yuki. C'est bien là les seules informations que j'ai réellement sur toi avec ton nom. Et si tu en sais beaucoup sur la philosophie d'Iwa, alors je n'ai pas à te la rappeler, c'est d'autant plus agréable. Je n'ai pas la réputation d'un grand philosophe. »

Il sourit légèrement, essayant de rendre l'atmosphère un peu plus douce, confortable et propice à la discussion. Elle en avait sans doute besoin, sans doute plus que de beaucoup d'autres choses. Elle était certes une enfant, mais pas le genre de ceux qui vivaient une vie paisible, qui se développaient lentement pour avoir une vie simple et saine. Elle avait grandit dans une certaine souffrance, traversant de nombreuses épreuves. C'était à lui de réussir à surpasser ça pour avancer avec elle.

« Si tu es d'accord, je te propose d'aller maintenant découvrir ma maison, et tu me montreras la tienne, juste l'adresse ou l'intérieur, je te laisse choisir. Je ne suis pas ton professeur donc je ne vais pas te demander de me dire tes capacités, me faire une démonstration ou je ne sais quoi, mais sache que si tu as des doutes ou que tu as besoin d'aide pour progresser, je suis là. Je pourrais t'apprendre tout ce que tu voudras tant que je le connais moi-même. »

Il se leva alors, la regardant de ses yeux ambrés pendant quelques instants avant d'observer autour de lui. Il n'y avait personne dans la salle, la rue devant semblait elle aussi calme. L'agitation aux portes était encore sans doute grande, mais bientôt tous reviendraient dans les quartiers résidentiels pour constater les dégâts et entamer les réparations.

« Il reste encore un peu de temps avant que les chemins soient bondés de monde. On y va maintenant ? »

_________________
[H]Yôton | Pv. Yuki Rakka 59615_s
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6560-borukan-ashitaka-du-magma-a-la-glace-termine https://www.ascentofshinobi.com/u563
Yuki Rakka
Yuki Rakka

[H]Yôton | Pv. Yuki Rakka Empty
Dim 25 Aoû 2019 - 22:58
Hôchant doucement la tête, la Yuki se plongea un peu plus dans ses souvenirs à mesure que le Borukan complétait son profil. Sous ses yeux et dans l'intimité de cette pièce, elle apprenait qui était celui que ce clan si respectable avait jugé bon de lui mettre sur le dos. Au fond, cette manipulation était-elle une action isolée des manieurs de lave pour garder la dernière Yuki dans leur camp ou bien Iwa craignait-elle de voir l'ancienne kirijin se retourner contre eux ? Personne n'allait lui répondre à ce sujet et seul le temps s'avérait maître pour la jeunette qui se montra attentive. Lui non plus ne savait pas et cela la rassura sur la petite part de confiance qu'elle pouvait peut-être lui accorder.

« Montre-moi, finit-elle par demander en guise d'acquiescement.

Elle ne contra pas ses mots ne ne renchérit, elle assimilait juste ses paroles, comme si elle se laissait apprivoiser. Rakka voulait oublier les souvenirs de cet interrogatoire, repenser à l'après, quand Chogen lui avait remis son bandeau, quand son père l'avait rassurée. Il fallait qu'elle sorte et ce fut presque avec engouement qu'elle fut précéda le shinobi avant de se retourner pour savoir où aller. Ses yeux mordorés se posaient alors sur le village qu'elle avait déjà protégé lorsque Kiri avait tenté de les récupérer... C'était là que son lien avec Akimoto s'était joué, là qu'elle s'était battue pour de vrai pour la toute première fois.

- Pourquoi t'être isolé ainsi de ton clan ? demanda-t-elle avec un reproche dans la voix. »

Elle qui n'avait plus personne peinait à comprendre cette envie. Que ne donnerait-elle pas pour voir le domaine Yuki construit par son père et sa..."tante" exploser de vie ? Se rendant compte de ses pensées, elle se mordit l'intérieur de la joue. Lui se proposait pour cela, mais ce n'était pas ce qu'elle avait en tête et son regard se fit plus méfiant à mesure qu'ils s'approchaient, ou s'éloignaient, elle ne savait pas trop et ne connaissait pas cette partie.

_________________
[H]Yôton | Pv. Yuki Rakka 1569154701-rakka-signature-3
Like how a single word can make a heart open
Autres signatures:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1010-presentation-de-rakka-en-cours https://www.ascentofshinobi.com/t1503-yuki-rakka
Borukan Ashitaka
Borukan Ashitaka

[H]Yôton | Pv. Yuki Rakka Empty
Lun 26 Aoû 2019 - 23:13
Sortant de la bâtisse, Ashitaka guida la Yuki au travers du quartier des manipulateurs de lave. Il ne pressait pas spécialement le pas, laissant à Rakka le temps d'assimiler un peu le trajet entre la maison du clan et celle du Loup. Ça lui ferait toujours quelques repères pour le retrouver si elle avait du mal. Tournant au coin d'une des ruelles, il déboucha sur la rue dans laquelle il habitait, à côté d'une petite épicerie de quartier. À l'autre bout de la rue, un dojo enseignait l'art du combat à mains nues, un domaine qui n'avait intéressé le Borukan qu'en surface.

« C'est là. Et pour ta question, je ne suis pas particulièrement isolé, je suis dans le quartier de mon clan. Je m'entraine presque tous les jours avec eux et je vais tous les jours à la maison de clan. Tant que je ne suis pas en mission qui m'en empêche bien sûr. J'ai simplement choisi l'autonomie et... Une certaine distance avec mes parents. Pour te dire exactement, je les trouve lâches et médiocres. Ils se laissent défendre, ne font rien par eux même alors qu'ils ont la force nécessaire pour. Ils refusent d'utiliser leur potentiel et c'est quelque chose qui m'énerve énormément venant d'eux. J'ai une certaine honte d'eux. Normalement je n'en parle pas mais je pense que si on doit construire une bonne relation, je ne dois pas te mentir sur ce genre de... détail. »

C'était d'autant plus important à ses yeux que la jeune fille n'avait plus ses parents. S'il ne lui expliquait qu'à demi-mots, elle risquait de se braquer, de croire qu'il se moquait d'elle peut-être même. Et il ne le souhaitait pas. À ses yeux, son père et sa mère auraient pu tout deux le battre en duel s'ils avaient décidé d'y mettre un peu d'efforts, et pourtant il avait une certaine expérience désormais. Mais ils ne faisaient rien. Ils se comportaient comme des paysans sans la moindre défense alors qu'ils étaient des Borukan.

« Tu veux visiter quand même, ou juste voir la devanture te suffit ? Si tu veux, on rentre un peu, sinon, je te suivrais pour voir où tu habites exactement. Je ne suis jamais allé jusqu'à la demeure des Yuki. »

Il s'était retourné vers Rakka, attendant de voir ce qu'elle souhaitait, ce qu'elle décidait. La jeune fille semblait balancer entre la haine et la peine, ce qui n'était pas particulièrement souhaitable. Pour l'instant, le guerrier aux cheveux roux cherchait un moyen de communiquer, ensuite il pourrait petit à petit rassurer le petit animal effrayé qu'elle était pour enfin construire une véritable relation. Peut-être le considérerait-elle un jour comme un grand frère ?.. Ou peut-être qu'il ne serait jamais qu'un ennui de plus à ses yeux. Dans tous les cas, il ferait de son mieux. L'expérience serait instructive tant pour lui que pour elle, il n'en doutait pas un instant.

_________________
[H]Yôton | Pv. Yuki Rakka 59615_s
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6560-borukan-ashitaka-du-magma-a-la-glace-termine https://www.ascentofshinobi.com/u563
Yuki Rakka
Yuki Rakka

[H]Yôton | Pv. Yuki Rakka Empty
Mer 28 Aoû 2019 - 11:02
Silencieusement, la genin se contenta de baisser la tête en entendant les paroles du Borukan à l'encontre de ses parents. De quoi pouvait-il se plaindre ? Elle n'était pas la seule enfant livrée à elle-même au village. Ne savait-il pas qu'avoir deux parents en vie était un cadeau dont il se devait de profiter ? Ravalant son amertume, Rakka se contenta de presser le pas jusqu'à se présenter devant la maison d'Ashitaka. D'abord, elle avait souhaité lui asséner une pique acerbe, mais après sa diatribe, elle était mitigée. Son père lui avait cédé le goût de la perfection et la suffisance l'exécrait. C'était en quelque sorte ce qui la convainquait de ne pas penser à sa mère, ballottée de main en main selon le bon vouloir d'autrui...

« Je...te remercie de ta franchise, finit-elle par articuler sans affronter le regard du rouquin.

Faussement intéressée par la demeure de son nouveau tuteur, la jeune fille tentait de cacher sa déception. Beaucoup de Borukan était de talentueux artiste et les statues des disparus témoignaient de leur habileté, mais elle ne trouvait nulle esthétique poussée dans la façade qu'elle détaillait.

- Tu ne t'embarrasses pas de détails, soupira l'enfant.

Tendant la main en laissant son chakra chercher une quelconque raison de ne pas entrer, elle effleura le mur du bout des doigts. Souffrant de son métissage, Rakka n'avait pas encore retrouvé toutes ses sensations après l'abus de glace ayant martyrisé son toucher. La roche lui parut coton et un voile traversa son regard en réalisant la chose.

- Si je dois me fier à "ça", tu es d'une banalité criante. Rien pouvant justifier que le clan t'ais choisi pour t'occuper de moi, provoqua-t-elle. Je ne m'attends pas à te lire à travers un bouquet de fleurs, mais j'aimerais voir ce qu'il y a à l'intérieur. »

L'architecture d'Iwa n'avait rien à voir avec celle de Kiri et même le domaine imaginé par son père s'inspirait plus d'un mélange de souvenirs heureux loin du Pays de l'Eau. Que pouvait cacher la modestie d'Ashitaka ? Comme beaucoup de jeune gens de son âge, Rakka était curieuse.

_________________
[H]Yôton | Pv. Yuki Rakka 1569154701-rakka-signature-3
Like how a single word can make a heart open
Autres signatures:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1010-presentation-de-rakka-en-cours https://www.ascentofshinobi.com/t1503-yuki-rakka
Borukan Ashitaka
Borukan Ashitaka

[H]Yôton | Pv. Yuki Rakka Empty
Sam 31 Aoû 2019 - 17:47
« Et je te remercie de ta compréhension. »

Le Jônin ne s'attarda pas en explications et autres, il savait que c'était déjà complexe pour la jeune fille qui avait perdu énormément de comprendre ce positionnement de la part du Loup. Ce n'était pas non plus qu'il détestait sa famille ou souhaitait leur mort. Il avait été inquiet à leur sujet pendant l'attaque, d'autant plus qu'ils étaient de piètres combattants, et ses camarades tombés au combat eux étaient meilleurs. Il soupira un peu à cette pensée mais n'en expliqua pas la raison alors qu'il lui montrait rapidement la façade de la petite bâtisse. Quand elle prit la parole pour le tester un peu, il ne put s'empêcher d'avoir un léger sourire.

« Tu n'aimes pas la simplicité ? Désolé jeune fille, je ne suis pas encore Tsuchikage. En attendant, je n'ai que ce dont j'ai réellement besoin. Le reste est mis à profit dans les missions et les entraînements. Et si tu acceptes, tu pourras profiter de ça. Enfin on verra ça plus tard. Pour faire court, je préfère l'épuration aux facéties architecturales, et c'était moins cher. »

Le Borukan se dirigea alors vers la porte et l'ouvrit, invitant d'un geste la Yuki à rentrer derrière lui alors qu'il lui tenait la porte à l'intérieur. Il laissa la porte se rabattre de son propre poids alors qu'elle pouvait découvrir un salon-entrée assez large pourvu d'un canapé, deux fauteuils et une table basse, répartis devant une antre de cheminée. De l'autre côté d'un bar, une petite cuisine avec une table permettait de manger jusqu'à quatre environ.

« La salle de séjour, mais c'est aussi la pièce que j'utilise pour discuter un peu plus sérieusement avec des gens qui ne sont pas du clan. Pour les Borukan, on se retrouve à la maison de clan. »

Inutile de développer à quoi servait une cuisine ou une table à manger, et l'absence de décoration si ce n'est une pierre enduite à la chaux pour donner un aspect plus agréable aux murs. il continua le long du bar pour atteindre directement la porte centrale du fond, laissant l'autre porte plus loin sur la droite fermée pour le moment. Ils y reviendraient après. Il poussa donc le battant du milieu du mur du fond, lui dévoilant une chambre encore très simple. Un lit avec une table de chevet, quelques placards pour ranger les affaires, c'était tout. Une dernière porte sur la gauche déjà ouverte dévoilait une salle de bain. Il y avait toujours cette même absence de la moindre sculpture si chère à certains membres de son clan. Juste du mobilier simple sur un sol en carreaux de terre cuite agréables aux pieds nus. Il lui proposa alors de découvrir la dernière porte, une simple pièce de la même taille de sa chambre où trônait une table avec une chaise entourées de quelques étagères où quelques dossiers et livres se trouvaient presque perdus au milieu du vide. Il n'avait pas encore eu le temps de trop les remplir en seulement deux ans.

« Alors, tu veux boire quelque chose et me dre un peu ton avis sur cette maison ou tu souhaites juste me montrer l'emplacement de ta demeure et aller faire ce que tu veux ? »

L'inviter sans lui forcer la main, toujours lui laisser une porte de secours pour qu'elle sache qu'il ne la contraignait pas, il cherchait à se montrer le plus simple et le plus compréhensif qu'il savait l'être. Le guerrier patienta donc, son regard ambré croisant celui tout aussi doré de Rakka. Qu'allait-elle décider ?

_________________
[H]Yôton | Pv. Yuki Rakka 59615_s
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6560-borukan-ashitaka-du-magma-a-la-glace-termine https://www.ascentofshinobi.com/u563

[H]Yôton | Pv. Yuki Rakka

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'apprenti et la genin (pv Yuki Rakka)
» Nouveau flocon en cet hiver | PV Yuki Rakka
» Le commencement | Yuki Rakka
» Curiosité [Yuki Rakka]
» Rencontre sur fond de mer [PV Yuki Rakka]

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Quartiers désolés
Sauter vers: