Soutenez le forum !
1234
Partagez

Une visite et des nouvelles ? [Tenzin]

Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Une visite et des nouvelles ? [Tenzin] Empty
Jeu 6 Juin 2019 - 13:06
Tsuyoshi était sur son lit d’hôpital. Le premier jour d’hospitalisation. Il venait d’être soigné. Les points de suture encore frais sur sa jambe lui avaient laissé une cicatrice bien visible. Elle lui faisait un peu mal. Il posa un doigt sur les contours de cette blessure. L’image de celle qui lui avait causé autant de dégâts lui était revenue en tête. Tête de bouc. Il ne connaissait pas encore son nom. Il savait tout juste qu’elle était hospitalisée avec lui, dans ce même hôpital mais dans une chambre différente. Encore heureux… Tête de bouc n’y était pas allée avec le dos de la cuillère comme on dit. Elle avait littéralement fondu sur lui avec la ferme intention de l’estropier, arme à la main. Il avait eu de la chance. Tout simplement de la chance. Car instinctivement, le Hyûga avait pu générer un bouclier, le Kaiten un peu avant le choc. Ce Kaiten lui avait sauvé la jambe.

Le Hyûga se souvint du choc. Il avait juste entendu le bruit en réalité, sans en ressentir la douleur. C’est souvent comme ça lorsqu’on se fait gravement blesser. La douleur n’est pas subite parfois. Par moments il faut d’abord prendre conscience des dégâts. Et des fois cette prise de conscience n’intervient jamais, l’évanouissement venant en premier. Quelques secondes après le choc pourtant, Tsuyoshi avait fini par sentir sa douleur. Et à sa grande douleur s’ajoutait la peur. La peur de voir sa vie se terminer brutalement face à cet adversaire qui semblait increvable. Tsuyoshi pouvait s’estimer heureux. L’intervention de Ryoko lui avait assuré de vivre plus longtemps même si Tête de Bouc avait fini par être calmée par les Hakke Kushô encaissés et provenant du Hyûga. Ce dernier, probablement pris par son instinct de survie, avait bombardé son adversaire de techniques de paume du Hakke histoire de la tenir éloignée de lui.

Il en était là désormais. Vivant, mais marqué à jamais par la rencontre avec Tête de Bouc. Son regard se porta vers la fenêtre. Iwa aussi avait survécu. Comme souvent. Combien d’assauts cette ville avait-elle subi depuis sa jeune existence ? Un peu trop. Cependant, ce coup-ci, le village risquait gros. D’ailleurs à combien s’estimaient les pertes suite à cet assaut ? Les estimations avaient-elles été faites ? Et les estimations liées aux dégâts matériels ? Le village devrait mettre les bouchées doubles pour obtenir ces informations puis aller de l’avant le plus vite possible malgré les écueils. Et des écueils, il y en avait. La mort du Kage en était un par exemple. L’explosion qu’il avait entendu était liée à la mort du Kage. Tsuyoshi n’avait pas connu l’homme personnellement. Il n’était donc pas affecté personnellement par cette mort. Cela dit, perdre son Kage était négatif pour n’importe quel village ninja qui se respectait. Si d’après les rumeurs Iwa n’avait pas subit tant que cela des assauts des mercenaires à la solde de cette Mamushi, elle avait en revanche subi suite à la résonance et elle continuerait d’en subir à cause de la perte d’un homme ou d’une femme occupant la fonction de Kage.

Alors qu’il réfléchissait à tout cela, le Hyûga remarqua l’arrivée d’un homme. Un homme qu’il connaissait bien puisqu’il s’agissait de son coéquipier : Tenzin. Ce dernier était probablement venu le visiter. C’était là une attention qui était honorable.

_ Entre Tenzin… Comment te portes-tu ? J’imagine qu’un ninja comme toi n’a pas eu trop de mal à se défaire de ses adversaires contrairement à moi... Fit Tsuyoshi assez honteux de sa situation.

Quelque chose, cela dit, chiffonnait le Hyûga. Il devinait que Tenzin avait vécu une fin de journée pesante ou alors qu’il avait perdu des êtres chers.



_________________
Spoiler:


Une visite et des nouvelles ? [Tenzin] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Konran Tenzin
Konran Tenzin

Une visite et des nouvelles ? [Tenzin] Empty
Ven 7 Juin 2019 - 0:55
Peu de temps s'étaient écoulées depuis que j'avais récupéré Tsuyoshi aux mains d'Aimi, une jeune eisenin du village, pour l'emmener ensuite à l'hôpital. Nous avions tous beaucoup à faire, et je n'avais pas eu le temps de m'attarder à son chevet après l'avoir laissé entre les mains des médecins. Mais j'avais confiance en la médecine Iwajin et à la solidité de mon coéquipier pour que ce dernier soit toujours présent et en meilleure forme quand j'aurai le temps de passer le voir. Et je ne laissai pas une trop longue période s'écrouler entre ces deux moments, désireux de m'enquérir de l'état de santé de mon coéquipier. Le Hyûga avait visiblement vécu des moments difficiles avec celle qui se faisait appeler "Neiko", mais il avait tenu bon, suffisamment pour permettre à Iwa de garder la face avant que les Amazones ne finissent le travail. Ryoko avait elle aussi grandement contribué à la sauvegarde de mon coéquipier, et il allait falloir que je pense à la remercier pour ce fait un de ces quatre.

Cependant, ma visite n'avait pas pour seul but de m'enquérir de l'état de santé de mon camarade de la Team Gosei 25, mais aussi de lui apprendre de funestes nouvelles. Une nouvelle que j'avais moi-même apprise il y avait peu. Celle de la mort de notre cheffe d'équipe, notre senseï, et la cheffe du Shishiza : Etsuko. Elle avait péri à Kumo, tentant de défendre le village de notre nouvelle alliance, des mains d'un nouvel ennemi : Teikoku. Et plus précisément, de Chokoku Tomoe. Rien qu'à l'évocation de ce nom dans mes pensées, la colère faisait rage en moi. Mais lorsque j'arrivai devant l'hôpital, je laissai toute cette colère dehors. J'étais d'abord venu rendre visite à un ami, un camarade, et je souhaitais d'abord lui transmettre des émotions positives. Errant dans les couloirs d'un hôpital que je connaissais maintenant par coeur, je m'approchai rapidement de la chambre où se trouvait l'un des membres de l'illustre clan des Hyûgas. Et alors que mes pieds foulaient le carrelage de ce bâtiment à l'odeur désagréable et aux couleurs fades, je me rappelai l'une des premières fois que j'avais mis les pieds ici. Pour voir Lee-sensei, en compagnie de Hayate. Des noms qui me semblaient à présent bien lointains...Des anciens membres de l'équipe Gosei originelle...J'en étais le seul rescapé à présent. Je soupirai alors que je frappai doucement avant d'entrer dans la chambre du Hyûga.

-C'est moi, Tsuyoshi-san.

Il ne tarda pas à me faire entrer avant de me poser quelques questions, et notamment sur comment les choses s'étaient déroulées de mon côté. Mon adversaire Kirijin était mort, le second était en prison, et j'étais en vie. C'était un plutôt bon Cependant je voyais dans son regard la culpabilité. Une culpabilité que je ne comprenais pas réellement.

-Ça n'a pas été chose aisée, mais j'ai pu m'en tirer. Nos adversaires à Meho et moi étaient des Sendais. Puis d'un froncement de sourcil désapprobateur, je regardai Tsuyoshi. Ne sois pas trop dur avec toi. Après tout, tu es encore vivant, et Ryoko aussi. Ce qui me fait dire que tu t'en es plutôt bien sorti ! Alors comment va ta jambe ? Et tu as senti cette secousse après l'invasion ? Des choses étranges se sont passées...

Je parlais bien évidemment du fait que nombre de personnes s'étaient vu affectés par un "choc" que peu de gens pouvaient décrire à l'heure actuelle. A travers tout Iwa, des shinobis avaient perdu l'usage de leurs affinités, des civils s'étaient soudainement retrouvés doués pour les arts ninjas, d'autres s'étaient perdus dans les éléments...Mais ce n'étaient que des mots, des paroles quelque peu creuses qui me permettaient de retarder au mieux l'annonce que j'avais à faire au Hyûga. Et plus le temps passait, plus j'avais du mal à me défaire de la tristesse qui envahissait mon coeur.

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Une visite et des nouvelles ? [Tenzin] Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739 https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Une visite et des nouvelles ? [Tenzin] Empty
Ven 7 Juin 2019 - 14:26
Le Konran entra dans la pièce. Il semblait y aller doucement, probablement parce que c’est ainsi lorsqu’on pénètre dans une chambre d’hôpital. Il est vrai que Tsuyoshi était mal en point. Mais il n’était guère mourrant. Il avait mal partout, certes, à causes des brûlures subies, mais il avait surtout mal à la jambe. Une jambe immobilisée qui avait reçu des soins importants. Plus que cette attitude calme, presque attentionnée du Konran, ce fut l’expression de son regard qui toucha le Hyûga. Il lui semblait que Tenzin parvenait à lire en lui comme dans un livre. Avait-il remarqué sa honte ? Si oui, il fallait donc se ressaisir. Essayant de se redresser afin de poser le buste sur le dos du lit, le Hyûga souhaitait faire meilleure figure.

_ Meho ? Je ne le connais pas… Des Sendai ? Tout cela est très bizarre. Que faisaient des Sendai à Iwa pendant l’assaut ? Comment cela peut-il s’expliquer ? Moi j’avais affaire à des nukenins. Du moins ils ne portaient aucun signe distinctif d’appartenance à un village et leurs pouvoirs ne pouvaient pas non plus être rattachés à un pays ou village ninja…

Le Hyûga avait entendu la suite des propos de Tenzin. Il avait parlé de Ryoko. Elle s’en était sortie. Tsuyoshi le savait et cela était encore motif de honte pour lui-même si Tenzin essayait de lui remonter le moral. Revoir dans sa tête l’épisode où il se faisait porter par la Sekken jusqu’au commissariat en compagnie de Tête de bouc le forca a porter le regard vers le sol. Il ne rebondit pas sur les remarques de Tenzin concernant le fait qu’il était certainement trop dur avec lui-même. Intérieurement, il se disait que le Konran faisait tout pour le ménager. Pourtant autant qu’il sache, ce n’était pas en ménageant un homme que l’on pouvait parvenir à l’aider à en devenir un. Par comparaison, Tsuyoshi ne se doutait pas un instant que Tenzin allait survivre à l’assaut… Pourquoi ? Tout simplement parce que Tenzin était fort, incroyablement fort ! Et le résultat de son affrontement avec l’ennemi l’avait prouvé. Quant à lui… Il était venu à bout difficilement de Tête de bouc. Et encore !

_ Ma jambe ? Ça va… Elle va guérir. Les médecins sont très forts. Je sais que je retrouverais toutes mes sensations… Fit le Hyûga. Il parvint à regarder à nouveau son coéquipier dans les yeux. La détermination… On pouvait dire ce qu’on voulait, Tsuyoshi pouvait avoir tous les défauts du monde, la détermination était une de ses qualités. Il était déterminé à se relever après ce qu’il considérait comme un échec. Il était déterminé à devenir aussi fort que Tenzin. Il allait devenir ce ninja sur qui l’on pourrait compter les yeux fermés. Son regard l’exprimait alors clairement. Ce n’était pas un défi, pas envers Tenzin. C’était un défi envers lui-même. Le défi d’un homme fier, mais blessé dans son amour-propre.

_ Assieds-toi Tenzin. Quel malpoli je fais… Ne reste pas debout ! Le Hyûga indiquait au Konran une chaise dans le coin de la pièce.

_ Oui j’ai senti cela quand j’étais au commissariat… Je dois te dire que je n’ai pas vraiment compris ce que c’était. A peu près au même instant, j’ai vu des choses bizarres. J’ai vu un homme se changer en lave en plein dans le commissariat… On m’a aussi dit qu’un médecin était en train de me soigner là-bas lorsqu’il s’est subitement volatilisé… Ce phénomène est très inquiétant… J’espère qu’Iwa ne traînera pas à tenter d’y apporter une réponse. On ne peut vivre avec pareille insécurité.

Tsuyoshi n’aimait pas du tout ce phénomène qu’il avait ressenti et dont il avait remarqué l’étendue des dégâts ou entendu parler. Il ne savait pas encore qu’il avait perdu quelque chose pour gagner autre chose.

_ Pendant un laps de temps, il m’a été possible de prévoir une action imminente de la voir en réalité comme je te vois actuellement. Cela ne m’est plus possible… Et toi ? J’espère que tu n’as pas été impacté. Si ?

Le Hyûga regardait son coéquipier d’un air interrogateur.


Spoiler:

_________________
Spoiler:


Une visite et des nouvelles ? [Tenzin] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Konran Tenzin
Konran Tenzin

Une visite et des nouvelles ? [Tenzin] Empty
Ven 7 Juin 2019 - 23:35
Face à mes quelques remarques, Tsuyoshi se redressa un peu semblant reprendre un peu du poil de la bête. Cependant, les informations que je venais lui apporter semblaient le plonger dans une certaine confusion, facile à comprendre. Car comme il venait de me le révéler et comme je le savais déjà, il n'y avait pas que des Kirijins qui avaient attaqué le village. La situation, bien qu'un peu déblayée grâce à Toph et aux Amazones, restaient toutefois assez confuses et bien des informations nous manquaient. Toutefois, je tentai du mieux que je pouvais de rassurer le Hyûga avec les quelques informations que je détenais en ma possession et que je pouvais me permettre de divulguer.

-Tout ceci reste assez incertains, mais il semblerait en effet que des mercenaires et des Kirijins nous aient attaqué. Il nous manque beaucoup d'information, mais à première vue, cela ne semble pas être un coup de Kirigakure no Sato. En tout cas, aucune information ne pointe vers ce sens. Quant à Meho...commençai-je avec un mince sourire bien qu'un peu triste. Je pense que tu apprendras rapidement à le connaître. C'est un genin du village, mais il a du potentiel.

Cependant lorsque je mentionnai Ryoko, il baissa à nouveau le regard dans un geste qui ressemblait une nouvelle fois à une forme de culpabilité. Bien que je n'étais pas devint et que je n'utilisais aucunement ma sensorialité pour deviner ce qu'il ressentait, j'étais devenu plutôt bon en matière de langage sensoriel. Après avoir vécu seul et livré à moi-même, mendiant dans les rues de Tsuchi, il avait bien fallu que je développe quelques capacités de lecture pour survivre dans la rue. Et puis observer le monde alors que je mourrais de faim était devenu mon quotidien pendant au moins une bonne année. Mais très vite, quelque chose de nouveau apparu alors dans les yeux anormalement normaux de Tsuyoshi. Une détermination féroce. Une détermination qui me fit sourire. Une détermination et des flammes qui me rappelaient celles que j'avais vu tant de fois dans un miroir auparavant dans mes propres yeux. L'envie et la motivation inébranlable de devenir plus fort. Comme une réponse à ses sentiments, je hochai la tête.

-Dès que tu seras rétabli, il faudra qu'on reprenne l'entraînement. En attendant, guéris-toi et repose-toi bien. Tu en auras besoin...

C'était une promesse que je lui faisais là. La promesse que nous deviendrons plus forts. La promesse que nous allions nous entraîner dur pour la suite, car j'étais certain qu'il y aurait une suite. Suite à sa demande toutefois, je pris mes aises sur la chaise qu'il venait de me désigner en hochant la tête de remerciement. Il me conta alors ce qu'il avait eu comme expérience de cette "vague d'énergie" qui nous avait frappé à Iwa, ne sachant pas encore quel nom mettre sur ce phénomène. Certains n'avaient rien ressenti. D'autres s'étaient vu métamorphosés. D'autre encore avaient subi des "perturbation" de leur chakra certes transitoires mais qui étaient tout de même assez inquiétants. Tsuyoshi en était lui-même la preuve, et de ce que j'entendais il avait expérimenté ce qui pouvait peut-être s'apparenter à une déformation des capacités des Hyûgas. Mais voir des moments imminents comme...voir dans le futur ?! Je n'aurais jamais pensé que ce genre de prouesses étaient possibles. Même temporairement. Mon air impressionné ne put s'effacer rapidement de mon visage avant que je ne réponde à mon coéquipier.

-Eh bien j'ai été moi aussi en quelque sorte impacté. Il semblerait que ce phénomène soit lié au chakra d'une manière ou d'une autre...Pendant un instant, j'ai perdu le contrôle du mien. Je me suis assimilé sans le vouloir, et je n'ai pu reprendre forme que plusieurs secondes après. Pendant ce laps de temps...j'ai senti une vague d'énergie. Intense. Mais impossible de savoir d'où elle provenait, ou même jusqu'où elle s'étendait. Tout était confus...C'est bien la première fois que ça m'arrive...Mais il n'y a nul doute qu'Iwa fera tout pour se renseigner sur ces évènements. Bien trop de choses semblent aller de travers, ces derniers temps...

A la pensée de ce moment, je regardai par la fenêtre tentant de me remémorer ce que j'avais ressenti à ce moment là. J'avais beau être un assimilateur de vent, mes capacités sensorielles et mes pouvoirs ne m'avaient servi à rien. J'avais été tout à fait incapable de les contrôler, et ce que j'avais senti dans le vent restait un mystère absolu que je ne saurais décrypter. Je soupirai à nouveau. Car ce n'était pas là toutes les nouvelles que j'avais à annoncer à mon coéquipier. Bien que mon regard ne quitta pas la fenêtre pendant plusieurs secondes, je vis dans le reflet des persiennes mon regard s'emplir de tristesse. Je soupirai à nouveau et baissai la tête, en proie à l'hésitation, à la tristesse et à la douleur...Cependant je devais à Tsuyoshi la vérité, et je me devais de la lui délivrer en le regardant droit dans les yeux. Et pas avec une attitude fuyante comme je venais lâchement de montrer. Relevant ma tête, je plantai le saphir de mes yeux dans l'obsidienne des siens.

-Ce n'est pas tout...J'ai d'autres mauvaises nouvelles. Puis après avoir pris une grande inspiration, je me lançai. Etsuko-senseï nous a quitté...

Je laissai cette information flottait dans l'air quelques secondes, la laissant arriver à l'esprit de mon coéquipier avant d'enchaîner avec quelques autres informations.

-Elle nous a été ramené par un shinobi du nom de Taishi. Elle et un autre de nos compatriotes, Shin, sont morts à Kumo semblerait-il. Je ne peux pas encore dire beaucoup plus, comme d'habitude ces derniers temps il semblerait, bien des informations nous manquent...mais je te tiendrai au courant du mieux que je peux.

Je laissai à nouveau quelques secondes, le temps de laisser le Hyûga assimiler ces informations et éventuellement poser les questions qui pouvaient lui venir à l'esprit.

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Une visite et des nouvelles ? [Tenzin] Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739 https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Une visite et des nouvelles ? [Tenzin] Empty
Sam 8 Juin 2019 - 11:57
Tenzin confirmait… Il pensait que des mercenaires ainsi que des kirijins avaient été derrière l’assaut sur Iwa. Mais comme il l’affirmait lui-même, il semblait qu’à première vue ce ne soit pas Kiri qui soit derrière l’attaque. Alors si ce n’était pas Kiri, ce ne pouvait être non plus Kumo. Ces deux villages n’étaient probablement pas alliés. Et s’ils l’étaient, ils ne devaient pas l’être au point de pouvoir coordonner des assauts sur Iwa. D’ailleurs dans quel but l’auraient-ils fait ? En réalité, des raisons il pouvait y en avoir en cherchant bien, mais honnêtement, le Hyûga ne pouvait s’imaginer que cela puisse suffire pour mener pareille attaque. De toutes façons des bruits de couloirs courraient. Il se disait que tous ces hommes étaient manipulés. Manipulés par une certaine Mamushi que des Amazones avaient buté.

Tenzin parla aussi de Meho, un Genin du village qui vraisemblablement avait du potentiel. Il estimait que le Hyûga le rencontrerait bien vite. En entendant cela, Tsuyoshi, hocha de la tête. Il espérait que Tenzin ne se trompait guère. Tenzin évoqua aussi la reprise de l’entrainement. Il parla de façon à ce que le Hyûga se mette en tête que l’entrainement en question ne serait pas de tout repos. Pour cela, Tsuyoshi devait revenir frais et reprendre pleine possession de ses moyens. Le message fut reçu cinq sur cinq. D’un nouveau hochement de tête, regard toujours déterminé, Tsuyoshi montra au Konran qu’il serait prêt. Intérieurement, le Hyûga savait qu’il était encore très loin du niveau de Tenzin. Seulement, il s’était donné pour mission de se rapprocher du niveau de son coéquipier. C’était une nécessité. Une équipe ne pouvait être performante que lorsque les ninjas qui la composent sont de niveau convenable, tous. Et pour l’heure, Tsuyoshi estimait son niveau correct. Loin de ce qui lui semblait convenable.

Tenzin évoqua ensuite les effets de la résonance. Il expliqua avoir perdu le contrôle de son chakra et s’être assimilé involontairement n’ayant pu reprendre le contrôle de sa forme que plusieurs secondes après. Tsuyoshi écarquilla des yeux en entendant cela. Même Tenzin, le puissant Tenzin avait été forcé à subir des phénomènes l’impactant directement dans son corps. Il parla d’une vague d’énergie intense dont il ne pouvait deviner la provenance. Tsuyoshi baissa les yeux. Il tentait de se remémorer. Lui était dans de sales draps lorsqu’il a ressenti les effets de la résonance. Les choses étaient un peu floues pour lui dès qu’il tentait de se souvenir dans le détail ce qu’il avait pu ressentir. Alors que Tsuyoshi reportait son regard sur Tenzin, il lui sembla que ce dernier était empli de peine. Quoi ? Avait-il perdu quelque chose suite à la résonance ? Si oui, il ne voulait certainement pas l’évoquer… En ce cas, Tsuyoshi ne lui demanderait rien. Ce serait indélicat. Et alors que Tenzin affirma avoir d’autres mauvaises nouvelles, le Hyûga s’attendait à ce qu’il se livre sur des problèmes personnels, mais il n’en fut rien.

Tenzin prononça des mots qui n’eurent aucun sens pour le Hyûga dans un premier temps. Que pouvaient signifier « Etsuko senseï nous a quitté » ? Ça voulait dire quoi ? Tsuyoshi fronça les sourcils. Il n’avait pas eu le loisir de beaucoup penser à la Naari. Cela faisait un bon bout de temps qu’ils ne s’étaient plus vus. Un bon bout de temps qu’ils n’avaient pas été convoqués. A vrai dire, il avait entendu dire qu’elle avait voyagé, mais sans plus.

_ Comment ça quitté ? Balbutia le Hyûga l’air étonné.

La suite des propos du Konran apportèrent plus de clarté dans l’esprit du Hyûga. Tenzin parla d’un certain Taishi qui avait amené les corps ainsi que du décès de Shin. Etsuko et Shin étaient morts à Kumo. Qu’y faisaient-ils ? Probablement une mission. Tsuyoshi garda le silence. Il ne réalisait pas. Il avait du mal à le croire. Pour s’en assurer, il regarda Tenzin. Le regard était triste, profondément triste.

_ Shin ? Je l’ai connu… Il m’avait vendu un parchemin ninja de haute facture. Avait dit laconique le Hyûga.

_ Etsuko-senseï… Tsuyoshi avait du mal à le croire. Il ne savait quel sentiment prenait le plus le dessus. L’incrédulité ? L’incompréhension ? La déception ? La douleur ?

_ Est-ce ce Taishi le fautif ? Non… Il ne se serait pas pointé au village… Alors sait-il comment ça s’est passé ? Pourquoi ? Qui ? Comment-est-ce possible d’ailleurs. Etsuko-senseï était forte. Très forte…

Le Hyûga demeurait dans l’incrédulité. Non cela ne pouvait être possible… Il faudrait qu’il voit la Naari de ses propres yeux pour le croire.

_________________
Spoiler:


Une visite et des nouvelles ? [Tenzin] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Konran Tenzin
Konran Tenzin

Une visite et des nouvelles ? [Tenzin] Empty
Dim 16 Juin 2019 - 13:14
Tsuyoshi était à mille lieux de se douter des informations que je m'apprêtais à lui apporter, et cela ne rendait les choses que plus compliquées. Lorsqu'il buta sur les premiers mots que je prononçai, son subconscient venant naturellement buté face à la "disparition" de notre sensei, la fin de ma phrase vint achever toute chance de méprise à ce sujet. Mes poings se serrèrent et mon regard attristé et impuissant se porta vers le sol. Je n'avais rien à dire face au silence profond et au regard inquisiteur de mon partenaire Hyûga. Il n'y avait en moi qu'une grande tristesse et une colère refoulée qui ne demandait qu'à s'exprimer. Un jour...bientôt...C'était tout ce que je demandais au destin. Même si j'étais conscient qu'il allait falloir que je prenne mon mal en patience. Là n'était pas encore le temps d'y penser pour autant. Tsuyoshi m'apprit alors qu'il avait aussi connu Shin, ce qui me surprit un peu car le ninja était plutôt solitaire et bien moins populaire que la cheffe du Shishiza. Mais ce n'en était que plus triste. Je connaissais Shin car il avait participé à l'époque au tournoi des genins, et nous avions fait une mission ensemble par la suite.

La voix de Tsuyoshi s'éleva à nouveau, prononçant le nom de notre ancien senseï avec un air absent, lointain, comme s'il avait du mal à remettre les éléments dans leur contexte. Comme s'il tentait d'échapper à cette réalité sans réellement le pouvoir. Je pouvais comprendre ce sentiment car pendant un instant, j'avais ressenti la même chose. J'avais vu les corps sans souffle de mes camarades, éprouvé leur peau fraîche et sans vie. Et pourtant, pendant tout le trajet qui m'avait mené jusqu'à l'hôpital, j'avais été absent. M'éprenant même à penser que tout cela n'était qu'une mascarade, une vaste blague qui allait finir par se terminer. Mais il n'en était rien. Et tout comme moi, il était maintenant venu l'heure pour le Hyûga de se poser des questions. Je laissai quelques secondes s'écouler, laissant à mon camarade le loisir de se poser des questions, d'essayer de faire en vain des conclusions avec des informations qu'il ne détenait pas. Je relevai alors les yeux pour pouvoir répondre au mieux à ses interrogations.

-Celle qui serait fautive serait à priori Chokoku Tomoe, une ancienne chunin du village qui est parti en même temps que tout ces Hayashijin. On enquête encore sur leur mort pour en savoir plus.

Je fis une petite pause pour réfléchir à comment formuler la suite. Je ne pouvais pas encore tout dire, car beaucoup des informations relayées par Taishi étaient encore à vérifier. Cependant je ne souhaitais pas mentir à mon unique coéquipier, et décidai de révéler autant que possible, sans dépasser les bornes.

-Etsuko-sensei et Shin-san étaient au village des Nuages pour conclure une alliance avec ces derniers. Kumo aurait été attaqué par une puissance émergente du nom de Teikoku, mais je ne peux encore rien révéler sur le sujet. Il faut qu'on ait plus d'informations, qu'elles soient plus sûres. Nos camarades seraient morts en défendant Kumo.

Tout ce que je venais de dire, Tsuyoshi pourrait l'apprendre dans les rues, avec les rumeurs qui courraient. Ce n'était rien de plus que ce que Taishi avait révélé à haute voix au grand public. Je fis une nouvelle et courte pause pour laisser Tsuyoshi intégrer ces informations avant de reprendre.

-En effet, Etsuko-senseï était forte. Et Shin aussi. Je ne connais pas le niveau de Tomoe, mais je doute qu'elle y soit arrivée seule contre nos deux camarades. Peu importe cependant.

Peu importait en effet. Car une fois qu'on aurait mis la main sur Tomoe, on pourrait avoir le coeur net sur ce qui s'était passé là-bas. Et je me promettais de tout faire pour remettre la main sur l'ex-Iwajin. Quitte à en faire une demande au Conseil. En attendant...

-Il faut perpétrer le nom de l'équipe Gosei 25...en l'honneur d'Etsuko-senseï et de tous ceux qui en faisaient parti...

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Une visite et des nouvelles ? [Tenzin] Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739 https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Une visite et des nouvelles ? [Tenzin] Empty
Lun 17 Juin 2019 - 0:11
Tenzin avait lâché un nom. Un nom qui n’évoquait pas grand-chose dans l’esprit du Hyûga. Il avait dit que Chokuku Tomoe était probablement lié au meurtre de la Naari. Le nom en lui-même n’évoquait rien pour le Chuunin. Des Chokoku, il en connaissait et il en connaîtrait encore. Cependant, une Chokoku qui avait quitté le village en même temps que les Hayashijins et donc les Yaoguaï, il n’y en avait pas des tonnes. Tsuyoshi était là, le jour où les Yaoguaï et tous leurs sympathisants avaient quitté le village à la suite de la possibilité offerte par le Yondaime. Une bien triste décision au finale, dans la mesure où, par ricochet, elle leur avait coûté la vie de shinobis de valeur. Pour ce qui est de Shin, le Hyûga ne pouvait guère se prononcer au fond. Il ne connaissait pas si bien le Karasuma. Ils avaient juste échangé quelques minutes, chez le Karasuma, afin d’échanger un parchemin de grande valeur pour le Chuunin. Tsuyoshi n’avait pas oublié. Quant à Naari Etsuko, sa perte était évidemment préjudiciable pour le village. Le village avait perdu la cheftaine du Shishiza, mais surtout une femme exceptionnelle.

_ Chokoku Tomoe ? Ce nom ne me dit pas grand-chose, mais j’étais là le jour où les Yaoguaï et leurs sympathisants ont quitté le village et je me souviens bien des visages de ceux qui s’en allaient. Je me souviens également que certains ninjas, membres de clans importants du village, en étaient. Cette Tomoe devait certainement en faire partie… Cela signifierait qu’elle aurait rejoint le camp ennemi. Peut-être était-ce un mercenaire. Quoi qu’il en soit pourquoi… Pourquoi tuer ses anciens frères d’armes ?

Le Hyûga essayait de lever le voile de cette affaire dont il ne comprenait pas tout. Seulement, il savait bien que couché sur son lit d’hôpital, il ne pourrait rien résoudre. Dès qu’il quitterait l’endroit, il irait enquêter lui-même. D’abord, il lui faudrait replacer dans sa mémoire le visage de cette Tomoe. Remettre un visage sur ce nom. Ensuite, il lui faudrait participer à cette enquête… Son regard se porta du Tenzin. Ce dernier expliquait que le duo iwajin était à Kumo afin de conclure une alliance avec ce village ninja. Le Konran expliqua que Kumo avait été attaqué par une organisation du nom du Teikoku et que le duo iwajin composé de la Naari et du Karasuma, serait mort en défendant Kumo.

_ Le Teiko quoi ? Tsuyoshi venait d’apprendre pour la première fois l’existence de cette organisation. Mort en défendant Kumo ? Du coup le Teikoku était certainement l’organisation qui a attaqué Iwa également ? A moins que ce soit une entité alliée ? Le timing est bien trop intriguant.

Le Hyûga parlait comme dans sa barbe, comme perdu. Il reporta pourtant rapidement ses yeux vers son interlocuteur.

_ Si tu sais des choses supplémentaires, ne te prive pas de me les dire. De toutes façons, rien ne demeurera secret longtemps. A quoi bon au vu des capacités des ennemis ? Le phénomène que nous avons tous ressenti, la vague de chakra… C’est également le Teikoku ?

Tsuyoshi ne savait pas encore pour Mamushi, du coup, il ne pouvait pas l’inclure dans ses hypothèses concernant cette question qui lui tarauderait l’esprit longtemps, bien plus longtemps qu’il ne se l’imaginait à l’instant.

_Tenzin… Je sais que tu essaieras de tirer cette affaire au clair. Je veux t’aider. J’ai connu Etsuko senseï moins longtemps que toi, mais c’était quelqu’un que j’admirais, que j’aimais… beaucoup. Je voudrais te prêter mes yeux dans cette quête à venir pour peu qu’elle démarre… Non. En mémoire d’Etsuko senseï il nous faudra agir.

Et alors son esprit revint vers le nom qui avait été lâché il y a peu. Ce ou cette Chokoku…

_________________
Spoiler:


Une visite et des nouvelles ? [Tenzin] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Konran Tenzin
Konran Tenzin

Une visite et des nouvelles ? [Tenzin] Empty
Mer 19 Juin 2019 - 1:06
Peu à peu, Tsuyoshi semblait accepter les mots qui s'écoulaient de ma bouche. Tout du moins, accepter semblait être un grand mot, car la perplexité s'était vu remplacé par le questionnement, le désir d'information. C'était une manière de procéder que je partageais une fois de plus avec mon coéquipier. En savoir plus, toujours plus, pour savoir ce qu'il fallait faire. Car le but de tout cela n'était pas de rester là tranquillement, passivement. In fine, il allait falloir agir. Prendre des décisions. Mais lesquelles ? Et quand ? C'étaient les questions qui me hantaient, et j'espère avoir mon mot à dire sur ces dernières. Les remarques de Tsuyoshi et les questions qui en découlaient étaient nombreuses. Son cerveau tournait à plein régime, à lui aussi. Et je décidai de les prendre une par une. En ce qui concernait la Chôkoku, je fronçai les sourcils. Derrière sa question, je perçus une question plus profonde : avait-elle une raison de détester Iwa ? Et ça...

-Je n'en sais rien à vrai dire. Je sais juste qu'elle est partie avec Senku. Mais vu les conditions de leur départ, cela ne m'étonnerait pas qu'elle partage un ressentiment envers Iwagakure hérité du Guerrier.

Ou je pouvais totalement me tromper, et dans ce cas là ce serait pour une toute autre raison. Ce n'était que spéculations, et pour l'instant, je n'avais aucun élément réellement tangible contre cette ex Iwajin. Ni concernant son parcours, ni concernant le meurtre de nos camarades. La seconde question de Tsuyoshi cependant s'avérait assez délicate. C'était une pensée qui nous était parvenue et qui avait effleuré nos esprits. Cependant, pour ma part, quelques éléments discordaient. Des éléments étranges et cruciaux. Je fronçai les sourcils.

-Je conviens que le timing de ces deux attaques est étrangement coïncidant...Mais je doute du fait que ce soit ce Teikoku qui soit l'auteur de l'attaque du village. Nous avons été attaqué par des mercenaires et des kirijins, d'une première part. D'autre part, nos assaillants étaient contrôlés. Ceux de Teikoku semblaient conscients de leurs actes et pleinement au contrôle de ces derniers.

Pour preuve, Taishi en avait fait parti de ce Teikoku. Et, sauf si oublie magistral de sa part, il n'avait aucunement mentionné d'évènement de ce genre dans leurs rangs. Cependant, il était difficile de raisonner en fonction de données vérifiées qu'il nous manquait.

-Quant à cette "résonnance", elle semble aussi avoir eu lieu à Kumo. Mais encore une fois, impossible d'en savoir plus. Les recherches sont encore en cours.

Taishi semblait lui même en avoir été affecté, visiblement. Cela écartait la théorie selon laquelle Teikoku était derrière ce fait. Par ailleurs, pour certain d'entre nous, cela avait été particulièrement bénéfique. Si c'était une attaque contre Iwa, les modalités de cette attaque semblaient risibles. Mais enfin, nous en vînmes à parler de l'avenir. Et je constatai que le Hyûga me connaissait plutôt bien. Car en effet, je comptais bien faire de mon mieux pour en apprendre plus sur la mort de notre senseï et châtier le responsable. Avec un sourire, je hochai la tête.

-Et quand le moment sera venu, c'est avec plaisir que j'accepterai ton aide et tes yeux.

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Une visite et des nouvelles ? [Tenzin] Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739 https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Une visite et des nouvelles ? [Tenzin] Empty
Jeu 20 Juin 2019 - 2:18
Tsuyoshi savait depuis le premier jour que cette décision du Yondaime Tsuchikage de laisser partir des iwajins était une erreur à bien des égards. Certes, il voulait relacher la pression envers un ninja qui avait servi Iwa de longues années fidèlement et il voulait certainement éviter des troubles en tuant un homme qui avait bon nombre de soutiens dans le village ninja. Seulement, ne pas mettre à mort son ennemi et au contraire le laisser s’en aller avec ses soutiens avait occasionné ce risque, cette épée de damocles pendante sur le village. En laissant partir le Yaoguaï et ses ouailles, le Yondaime avait fait courir le risque d’une guerre future à Iwa. Le fait qu’une ancienne iwajine tue un haut membre du Yamazengo indiquait bien que les premiers coups étaient placés et que de fil en aiguille tout ceci finirait par une bien sombre histoire de bain de sang. Le Hyûga soupira.

_ Il était clair que Senku aurait du ressentiment envers Iwa. Lui ainsi que ses partisans… C’est vraiment regrettable, mais le Yondaime n’est plus là pour voir les conséquences de ses actions. Ainsi va la vie dira-t-on ?

Tsuyoshi était à mille lieux de s’imaginer que le Yaoguaï était décédé. Comment pouvait-il le savoir ou même se l’imaginer ? Rien que dans la posture de Senku, il apparaissait clairement que ce dernier était un combattant d’élite, de très haut niveau. Comment pouvait-on s’imaginer qu’il puisse perdre la vie hors des terres d’Iwa alors qu’il était certainement rentré sur ses propres terres à Hayashi no Kuni… S’il avait su cette information, alors certainement il aurait orienté sa refléxion autrement, bien conscient, ou alors s’imaginant aisément que la Chokoku, si tenté est qu’elle était le réel meurtrier de la Naari, s’était peut-être engagé avec le Teikoku et qu’elle n’avait fait que suivre les ordres. Peut-être n’avait-elle pas tué la Naari par simple plaisir ou par vengeance envers le Yondaime ? Mais alors si tel était le cas pourquoi s’être battu jusqu’à ce que mort s’en suive ? A moins qu’Etsuko-senseï se soit entêtée durant l’affrontement ? Oui mais était-ce logique pour cette dernière de le faire alors qu’elle se trouvait en terres étrangères ? Tsuyoshi avait envie de s’arracher les cheveux tellement de nombreuses hypothèses lui seraient venues à l’esprit pour peu qu’il sache que Senku était mort. En l’absence de cette information, il se tenait à cette conclusion pour l’instant : la Chokoku avait combattu la Naari et elle ne lui avait laissé aucune chance.

Le Konran avait répondu aux questions concernant le Teikoku et l’attaque sur Iwa. D’après ce dernier, il était peu probable que le Teikoku soit derrière l’attaque sur Iwa dans la mesure où le village militaire du pays de Tsuchi no Kuni avait été pris d’assaut par des mercenaires et des kirijins et qu’ils étaient contrôlés. Pour sa part, le Hyûga n’écartait aucune possibilité. Ou le Teikoku était derrière l’attaque, parce qu’une attaque simultanée sur deux villages militaires n’est pas possible par hasard, ou le Teikoku avait envoyé une entité alliée capable de contrôler des ninjas ou alors quelque chose de plus grand que le Teikoku était aux commandes et coordonnait tout ça. D’ailleurs le fait que la résonance ait frappé vraisemblablement Kumo le confortait dans ses hypothèses.

Tenzin avait accepté l’aide du Hyûga. Une aide qui nécessairement serait précieuse à l’heure de traquer la supposée meurtrière de la Naari. Tenzin avait beau être puissant, il était aisé de s’imaginer que la Chokoku serait à débusquer. Elle pouvait être n’importe où dans le monde mais probablement qu’elle serait soit à Kumo, soit à Hi no Kuni. Dans les deux cas, elle serait en pleine zone sous emprise du Teikoku.

Tsuyoshi respira un grand coup. Il porta son regard vers la fenêtre un moment. Il repensa subrepticement à la Naari. Presque automatiquement, lui vint en tête l’équipe de senseï… La team 25. Qu’allait-il advenir de cette équipe ? La Jonin n’était plus. Elle avait laissé deux Chuunin. Un Chuunin n’a pas réellement besoin de senseï, même si en avoir était nécessairement un plus, même pour un Kage. Entre deux Chuunin, aucun des deux ne pourrait diriger l’autre quand bien même Tenzin pouvait apporter beaucoup, en termes de savoir faire au combat, au Hyûga. Mais était-ce suffisant pour qu’ils demeurent dans la même équipe ? Le Hyûga soupira. Il savait ce qui lui restait à faire.

_ Tenzin… Qu’adviendra t-il de la team 25 ? Tu as une idée ? Son regard se plongea dans celui du Konran. Sans lui laisser le temps de se prononcer, le Hyûga poursuivit. Je pense qu’il faudrait que tu perpétues le nom de l’équipe et que tu la diriges. Je n’y ai été qu’un temps et toi tu as du voir passer tous ses membres de plus tu feras un bien meilleur enseignant que moi… Le Hyûga marqua une nouvelle pause. Son regard se perdit au dela de la fenêtre un temps. Il repensa à Etsuko-senseï…

_ Je vais quitter la team Tenzin… Je crois que c’est la décision la plus sage pour moi. Nous pourrons nous entraîner ensemble régulièrement si tu veux. Je dois apprendre à devenir aussi fort que toi, alors seulement je pourrais être un bon partenaire pour toi. Une courte pause pour voir la réaction du Konran puis il poursuivit. Prends des Genin et reconstruis l’équipe. Je verrais si je pourrais en faire de même un jour, mais ce sera seulement quand je jugerais que j’en suis digne.

Un regard et des yeux qui disaient merci. Merci pour les moments passés dans cette équipe. Merci pour le coéquipier qu’il avait été.

_________________
Spoiler:


Une visite et des nouvelles ? [Tenzin] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Konran Tenzin
Konran Tenzin

Une visite et des nouvelles ? [Tenzin] Empty
Sam 22 Juin 2019 - 15:50
-Ainsi va la vie, en effet...

J'avais écouté les paroles de Tsuyoshi et il s'avérait que ce dernier pointait du doigt la décision du Yondaime de laisser le choix à certains de s'exiler. Avait-ce été une bonne décision ? Ou une décision regrettable tel que le présent semblait nous laisser entrevoir actuellement ? J'avais un peu de mal à distinguer ce que je jugeais comme la bonne réponse actuellement et les évènements tendaient à semer le doute dans mon coeur. Mais pas dans mon esprit pragmatiques de shinobi. Car en effet, même si beaucoup de shinobis s'étaient vus étonnés de la décision de notre Ombre, voir même désapprobateurs, j'avais rapidement compris l'intérêt qu'avait eu cette démarche. Senkû avait été un guerrier puissant, un guerrier qui maîtrisait les Portes Célestes. Et ces dernières étaient redoutables, j'étais bien placé pour le savoir pour avoir affronté un adversaire similaire lors du tournoi de Kaze. Ce dernier n'était pas du niveau de Senku, et je lui avais concédé un bras cassé sans avoir su réagir à temps. Pour cause, je ne me rappelais pas avoir concédé dans le futur pareil blessures. Je ne pouvais que craindre ce dont le Yaoguaï était capable. Par ailleurs ses partisans étaient nombreux et valeureux. Si une sanction plus sévère avait été appliquée, il n'y avait que peu de doute à avoir sur une rébellion, et les dégâts auraient été grands pour la cité de la Roche. Et même si Tomoe avait attenté à la vie de nos camarades -ce qui n'était pas vérifié-, rien ne disait qu'ils ne seraient pas morts aux mains de l'Empire tout de même.

Je soupirai. Le reste de la discussion était plus calme. Quant au Teikoku et à l'attaque sur Iwa ainsi que la résonnance, la coïncidence était grande. Ces trois évènements étaient survenus quasiment en même temps. J'étais persuadé que Teikoku n'était pas derrière l'attaque d'Iwa, mais cela voulait-il dire que ces différents évènements n'avaient aucun rapport entre eux ? Difficile à vérifier. Mais un tel timing avec ces évènements de grand ampleur ? Je n'étais pas un professionnel en musique, mais cela ressemblait à une mélodie merveilleusement orchestrée. Par un grand maître d'orchestre. Surtout que de ce que nous savions, Kumo et Iwa avaient été attaqués par des lieutenants de l'Homme au Chapeau. Etait-ce donc lui ce maître d'orchestre ? Il y avait fort à parier. Mais encore fallait-il qu'on vérifie les informations apportés par Taichi. Dans tous les cas, tout cela ne me ramenait qu'à une seule personne plus ou moins accessible à cet instant précis : Chokoku Tomoe. Si on arrivait à mettre notre main sur elle, nous aurions bien des réponses à nos questions. Mais alors que je me faisais à ces réflexions, j'entendis le soupir de Tsuyoshi et tournai mon regard vers lui. Et ses paroles me laissèrent sans voix.

Que devient l'équipe 25 ? J'avais du mal à saisir au début le sens de ses mots, mais le reste de son discours se fit plus clair. Et je ne pus empêcher mon regard de se voiler de tristesse. Mon coeur se serra. Alors me voici seul au sein de l'équipe Gosei 25 hein ? Je baissai les yeux vers le sol. Ce n'était pas un adieu, non. Tsuyoshi et moi avions commencé à nous entendre plutôt bien, et à former un bon duo. Dans un premier temps dans l'entraînement contre Etsuko, et ensuite en mission. Mais même s'il ne ferait plus partie de l'équipe Gosei 25 dont il me laissait la charge, nous avions encore cette excursion pour retrouver Tomoe si celle-ci voyait le jour. Et puis comme il l'avait si bien dit, des entraînements on pourrait s'en faire bien d'autres. Je me levai pour me mettre face à la fenêtre qui donnait vers l'extérieur de l'hôpital, d'une part pour admirer le ciel et d'autre part pour cacher la tristesse qui ne savait quitter mon regard. Après un instant de silence où je testais intérieurement la sérénité de ma voix, je finis par prendre la parole.

-Je vois...Pour la peine, on fera un entraînement dès que tu seras remis sur pied, Tsuyoshi-san. Et cela veut dire que tu seras certainement à la tête d'une nouvelle équipe toi aussi, alors je te souhaite bonne continuation dans cette voix. Puis me retournant vers lui, je m'inclinai respectueusement. Merci pour tout ce que tu as fait pour l'équipe du Gosei 25.

Malgré la tristesse qui marquait mes traits, je lui offris un sourire sincère. J'avais hâte de voir ce que mon ancien coéquipier deviendrait et comment il évoluerait. J'avais déjà une idée d'un membre que je voulais recruter dans la nouvelle équipe 25. Mais fallait-il encore que tout cela se mette en place. Et en attendant, j'apprécierais les entraînements que je partagerais avec le Hyûga. Mais ce ne serait que plus tard.

-Il est temps que je te laisse te reposer. Je te tiendrai au courant pour notre affaire commune, mais en attendant, on se reverra sur le terrain d'entraînement.

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Une visite et des nouvelles ? [Tenzin] Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739 https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Une visite et des nouvelles ? [Tenzin] Empty
Dim 23 Juin 2019 - 4:18
Le Konran avait pris la décision du Hyûga avec philosophie. Ce dernier lui avait communiqué, du tic au tac sa décision de quitter l’équipe n°25. Il l’avait affirmé dès qu’il avait intégré le décès de Naari Etsuko. En effet, il ne se voyait pas poursuivre dans l’équipe au final à moins que Tenzin ait pu bénéficier d’une promotion. Seulement au dela de cela, Tenzin et lui étaient des Chuunin. En réalité, des Chuunin n’ont pas besoin d’un senseï. Ils sont potentiellement des senseï quand bien même ils auraient beaucoup à apprendre. Apprendre de la vie, ça le Hyûga l’avait fait. Il était âgé pour un ninja. L’espérance de vie de ces gens-là n’était guère élevée. Voir un ninja de cinquante ans était plutôt rare, au-delà relevait de l’exceptionnel. Tsuyoshi, lui, en avait presque trente. Vingt ans d’expérience d’abord à Hi no Kuni au service de son clan et depuis sa venue à Iwa, il travaillait et pour son clan et pour Iwa. Surtout pour Iwa, car pour l’heure, les intérêts de son clan se confondaient avec ceux d’Iwa. Dès lors en tant que Chuunin ayant été sous l’aile d’une senseï, qu’espérait-il apprendre de Tenzin ? L’une des seules choses que le Konran pouvait lui enseigner c’était des techniques. Indirectement, le Konran pouvait également lui permettre de tirer de précieux enseignements de leurs duels en entraînements. Au dela de cela, il n’y avait pas d’autres choses. Cela n’était guère suffisant pour qu’il continue dans l’équipe. Il avait intérêt à faire cavalier seul. D’ailleurs les autorités iwajines auraient-elles accepté que deux Chuunin demeurent dans la même team, l’un sous la houlette de l’autre ? Si le Hyûga avait été Kage, jamais il n’aurait permis cela. Le Chuunin acceptant de demeurer sous l’aile de son collègue ne méritait pas d’être Chuunin, par conséquent…

_ Oh je n’ai pas fait grand-chose… Je n’en ai certainement pas eu le temps ou l’occasion. En tous cas merci à toi de m’y avoir accueilli, de m’y avoir bien accueilli et cela, dès le premier jour.

Un sourire amical et très sincère. Au fond de lui, le Hyûga savait qu’il avait affaire à un esprit noble. Un ninja d’une grandeur d’âme assez particulière. Il était jeune mais fort et responsable. C’était assez rare.

_ Oui, à défaut d’avoir une mission ensemble, entraînons nous souvent. Je serai aux anges un jour si je parvenais à te battre. Je sais que je suis encore très loin de ton niveau.

Le Hyûga sourit encore. Les sourires qu’il faisait à son désormais ex coéquipier n’étaient pas des sourires qui laissaient apparaître les dents. Non. Des sourires lèvres pincées, mais des sourires francs, sincères. Après tout, au fond de lui, il n’oubliait pas qu’une douloureuse nouvelle lui avait été donnée : la mort de Naari Etsuko. C’est alors que Tenzin décida de s’en aller. Il en avait probablement assez entendu.

_ Merci pour ta visite Tenzin…

Le Hyûga joignit les mains en signe de salut. Il ne retint pas son ex coéquipier. Tous deux avaient effectivement de solitude à l’instant T. Un peu de solitude histoire de réfléchir à tout ce qu’ils s’étaient dit ainsi qu’aux conséquences qui en découlaient.

_________________
Spoiler:


Une visite et des nouvelles ? [Tenzin] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195

Une visite et des nouvelles ? [Tenzin]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aux tristes nouvelles [Taishi, Tenzin]
» TDG | Demi-finales | Combat 2 - Ashikaga Gabushi vs Konran Tenzin : Victoire Konran Tenzin
» TDG | Huitièmes | Combat 8 - Konran Tenzin vs Nagamasa Hisa | Victoire : Konran Tenzin
» TDG | Quarts | Combat 4 - Hyûga Hayate vs Konran Tenzin | Victoire : Konran Tenzin
» P08. KONRAN TENZIN contre MEIKYÛ KATAKUNA | VAINQUEUR - KONRAN TENZIN

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Quartiers désolés
Sauter vers: