Soutenez le forum !
1234
Partagez

Liberté, mais pas sang condition [Katsuko]

Hyûga Toph
Hyûga Toph

Liberté, mais pas sang condition [Katsuko] Empty
Sam 8 Juin 2019 - 12:37
Quelques jours après son dernier passage, Toph arriva au commissariat. Les tensions étaient un peu retombée. Le village s'était calmé. C'était un bon moment pour s'occuper de Neiko - l'informatrice d'Ame. Toph avait du discuter avec beaucoup d'intervenants pour finalement arriver à une décision. Et elle était maintenant devant sa cellule pour l'appliquer.

Chose promise, chose due. Tu as le droit à une libération provisoire, et sous surveillance. Tu peux même contacter ton organisation et expliquer que tu es retenue quelques temps contre ton gré. On devra surveiller ta correspondance, par contre, alors ne mets pas trop d'informations et ne demande rien de confidentiel. Ha, et ne fouine pas trop autour de toi. Un peu de curiosité c'est sain. Trop, et je devrais agir.

C'étaient des mesures assez strictes. Mais Iwa restait avant tout un village militaire. Ce n'était pas Martine à la plage ici. Néanmoins, elle pouvait prévenir son organisation et leur demander d'attendre un peu. C'était un énorme cadeau que Toph lui faisait car aucun autre prisonnier n'avait ce privilège. Ni même ces privilèges. Et cela avait coûté à la Hyûga.

Enfin, elle ouvrit la porte de la cellule. La clef tourna avec un tintement métallique.

Je n'ai pas eut le temps de retrouver ton kunai, j'irais demander à Ryoko-san où est-ce qu'elle a mis toutes tes affaires confisquées. Tu m'excuseras, j'ai beaucoup à faire ces derniers temps.

Gérer les affaires courantes d'un village était tout simplement épuisant. Toph n'avait pas la formation d'une comptable ou d'une politicienne et elle s'en rendait désormais compte. Tout cela lui demandai énormément de temps et d'énergie. Trop. Elle devrait trouver quelqu'un pour l'aider à faire tout cela.

Ou encore mieux - trouver un Tsuchikage et cela deviendrait son problème à lui.

La demande de la Sanguine vis-à-vis de son kunai n'avait pas été oublié par la jeune fille, mais avait tout simplement disparue dans une to-do list longue comme sabre. Et de jour en jour cela ne s'arrangeait guère. Toph passa à la suite des raisons pour lesquelles elle était venue.

On a pu te prodiguer des premiers soins ? Tu as été bien traitée ? Tu as mangé à ta faim ?

Des questions importantes, car si quelqu'un avait manqué à son devoir, l'Amazone s'assurerait que jugement s'ensuive.

_________________
Liberté, mais pas sang condition [Katsuko] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

Liberté, mais pas sang condition [Katsuko] Empty
Sam 8 Juin 2019 - 13:35
Katsuko était allongée sur sa couchette, repensant à son échange avec Aimi. Elle était plutôt gentille, mais elle n'était pas vraiment à même de partager les informations qui importaient à la vampirette. Elle se redressa doucement quand elle entendit des pas s'approcher de sa cellule, tournant la tête vers la silhouette qui s'approchait de ses barreaux. Elle se releva en la reconnaissant. C'était Toph.

Neiko s'approcha alors des barreaux, restant à une petite distance pour la laisser ouvrir comme elle semblait sur le point de le faire, et l'écouta attentivement. Ce n'était pas le moment d'être stupide si elle voulait être libérée rapidement. Elle hocha la tête quand sa lliberté conditionnelle lui fut annoncée, attendant la fin des informations pour répondre.

« Je vais surtout faire un tour à l'hôpital. L'irounin a fait un bon travail mais c'est pas suffisant. Normal, personne fait de miracles sur des os cassés en un instant, sauf peut-être les Kaguya. Pour mon organisation, ok, je dirais le moins possible. Par contre, j'aimerais, si possible, faire un tour des autres cellules pour t'indiquer les quelques personnes qui sont aussi avec moi et qui ont plus à coeur le futur d'Ame no Kuni que tout autre chose. Si tu peux faire en sorte qu'eux et moi soyons libérés avant le reste, ce serait un énorme coup de pouce pour Seichi. Parce qu'on est pas les seuls à avoir vu nos forces amoindries par ce "contrat" donc si on peut récupérer l'avantage plus tôt, ça évitera beaucoup de morts là-bas et je suis certain que le Prince en sera reconnaissant à Iwa. Gagnant gagnant quoi. »

Pas la peine de faire plus de détours, il n'y avait plus d'oreilles indiscrètes autour d'elles cette fois-ci. Elle pouvant donc parler franc-jeu sans craindre qu'un autre prisonnier à moitié conscient en train de se faire ramener l'avait entendu. Elle avait parlé suffisamment bas pour ne pas être entendue des cellules proches, mais avait du se rapprocher de Toph pour ça, et elle était certaine qu'on ne l'aurait pas laissé faire deux jours plus tôt.

« Je suis pas en vacances tant que j'ai pas terminé ma mission pour Seichi. Par conséquent, je fouine pas sans raisons, encore moins s'il y a des chances que ça ait des répercussions sur ma mission. Alors fouiller Iwa maintenant contre votre volonté, c'est bien la dernière chose à laquelle j'aurais pensé, et je compte pas le faire, rassure-toi. »

Elle soupira un peu et sortit quand Toph lui ouvrit, s'étirant un peu en grimaçant. L'exercice lui faisait du bien pour ses muscles mais sa poitrine disait bien l'inverse avec ses os encore fragiles et sa peau encore un peu bleuïe par la blessure qui n'avait pas été soignée immédiatement.

« Je comprend. Tant que je le récupère à la fin, ça me va. Même si le plus tôt serait le mieux. Si jamais tu as besoin aussi, je pense qu'une fois que je serai de retour à Ame, le temps de la révolte ne sera qu'une question de jours. Donc je pourrais rapidement me libérer une fois tout ça terminé et je serai disponible s'il y a besoin d'une informatrice mercenaire. Pour quoi que ce soit. J'ai réussi à infiltrer Kiri pendant plusieurs jours et à en ressortir sans la moindre blessure après tout. »

Neiko bailla un peu, cherchant des yeux la personne qui la surveillerait jusqu'à l'hôpital, puisque c'était bien là le premier lieu où elle comptait aller.

« Mis à part mon argent que j'aimerais bien récupérer rapidement pour m'acheter des habits et rendre cette blouse à sa propriétaire, je voulais te demander dans quelle mesure j'avais le droit d'utiliser mon chakra. La "résonance" est passée et il parait que je suis anormalement chaude depuis, alors j'aimerais bien voir ce que je peux faire ou non actuellement. Un entraînement pourrait être une bonne façon de tout checker par exemple... On est dans un village donc je suppose que vous vous doutez que seule et sous vos regards, je vais pas être assez folle pour tenter de m'évader. Surtout si tu acceptes ma demande d'essayer de libérer d'autres Amejins qui sont du côté de Seichi. »

Et ainsi sa première demande devenait une assurance de sa bonne tenue pendant son séjour à Iwa. Elle n'était pas certaine que ça marche, mais si Toph acceptait ses demandes, même progressivement, elle pourrait ainsi mettre ce temps à profit au lieu de simplement l'utiliser pour se guérir. Ce serait d'autant plus efficace que cela augmenterait les chances de Seichi d'en finir vite, et donc pour elle de passer à la suite et d'éventuellement rendre la pareille à Iwa. Gagnant gagnant.

« Pour les soins, ça va, pour le traitement, c'était calme, pour manger, j'ai vu bien pire. Rassure-toi, vos prisons sont de loin les plus humaines que j'ai pu voir. Et j'ai pas entendu de hurlements de douleur autour de moi donc j'ai tendance à croire que c'est pas simplement moi qui suit une exception. »

_________________
Liberté, mais pas sang condition [Katsuko] 5m0g
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues https://www.ascentofshinobi.com/u336
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Liberté, mais pas sang condition [Katsuko] Empty
Dim 9 Juin 2019 - 17:14
Neiko tirait une carte de sa manche, et trouvait le moyen d'obtenir un avantage de la situation. Aider Seichi à renverser le gouvernement d'Ame indirectement ? Pourquoi pas ? Mais c'était une décision géopolitique difficile à prendre seule. Mais seule, elle l'était. Dernière Conseillère. Presque Kage par interim, en ce moment. Soit, elle temporiserait le temps que quelqu'un puisse prendre cette décision. C'était une idée à garder en tête, en tout cas.

C'est envisageable. Maintenant ou après ton passage à l’hôpital, comme tu préfères. Je ne suis pas pressée. Mais saches que s'ils ont tués des iwajins, cela risque d'être tout de même plus difficile pour eux.

Et cela convenait à Toph. Elle trouvait normal et logique que les assassins d'iwa restent plus longtemps dans les geôles et soient jugés pour leur crime, malgré la circonstance atténuante. Après tout, comme l'avait prouvé Neiko, il y avait une certaine marge de manoeuvre avec l'ordre. Détruire Iwa n'impliquait pas nécessairement d'en tuer les habitants. En légitime défense, peut-être. Et encore, c'était au tribunal de juger.

Elle proposa ses services. Toph réfléchit. Il y eu un moment de silence que nul monologue interne ne brisa.

Tes services seraient appréciées. Peut-être avons-nous trop ignoré le Pays de la Pluie.

Toph n'était en principe pas pour l'utilisation de mercenaires. Mais depuis peu, elle voyait les choses sous un autre angle. Si utiliser des mercenaires en temps de guerre était toujours une aberration pour elle, les informations étaient d'une autre espèce. Si les Amazones avaient pu retrouver Kenta avant l'attaque sur Iwa, quelle avantage elles auraient eu ! Mamushi n'aurait pas fait long feu. Non, les informations étaient une denrée que la Hyûga commençait à saisir l'importance. Nouvelle question, de la part de sa prisonnière-presque-libre.

Compte tenu de ta condition, des faibles techniques peuvent aller sans nous prévenir. Un entrainement est possible, tant qu'il est planifié. Envoies moi une lettre dans ce cas-là, au minimum la veille.

Encore une concession de la part de la Hyûga, pour ménager une potentielle ressource intelligente. Neiko pouvait être une informatrice utile. Infiltrer kiri ? Pourquoi pas. Mais ce n'était pas la priorité. Tetsu, par contre... Peut-être qu'avoir un agent à l'intérieur pourrait faciliter les choses ? Cela méritait réflexion. Mais hormis cela, Toph se tourna vers la kunoichi qui faisait approximativement sa taille et lui posa une question importante.

Que penses-tu de cette situation ? Pas la prison, mais... cette attaque de la part de l'Homme au Chapeau. Que crois-tu qu'il cherchait ? J'ai du mal à comprendre pourquoi tout ce cinéma. Cette banque Sabaku, volée pour rien, cet embrigadement indirecte, ce lieutenant sans réelle protection... Pourquoi ?

Toph n'avait aucune idée sur la question. Elle avait un peu plus d'information que Neiko en ce moment, mais ce n'était pas pour autant qu'elle était plus avancée. Et elle se disait qu'au lieu de se triturer les méninges à elle, elle pourrait un peu torturer les cellules grises d'autres personnes. Son sommeil n'en deviendrait que plus apaisé.

_________________
Liberté, mais pas sang condition [Katsuko] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

Liberté, mais pas sang condition [Katsuko] Empty
Dim 9 Juin 2019 - 20:04
Cachant bien soigneusement son expression, elle hocha la tête à la première réponse de Toph. Elle prit quelques instants pour réfléchir avant de lui répondre à son tour.

« Autant le faire maintenant. T'auras plus de temps pour vérifier leurs actions d'ici à ce que vous me permettiez de partir. J'emmènerai ceux que vous accepterez de laisser partir en même temps que moi, les autres paieront leurs dettes puis nous rejoindrons. »

Laissant passer Toph devant pour qu'elles puissent commencer à faire le tour tandis que Neiko lui indiquerait les personnes dont elle était sûre de la fidélité, elles continuèrent d'échanger sur les autres sujets demandés par la vampirette. Elle hocha à nouveau la tête quand l'Amazone accepta sa proposition de mercenariat. Cela pourrait toujours lui donner du travail pour après.

Pour l'entraînement, la Hyûga se montrait à nouveau généreuse. Elle lui permettait de s'exercer, ce qui l'aiderait à retrouver des sensations de combat une fois qu'elle serait en état de s'exercer. Il fallait cependant qu'elle prévienne à l'avance, mais ce n'était pas très grave.

« Je te préviendrais autant en avance que possible par lettre si c'est ce que tu souhaites. Tu m'accordes ta confiance, je te montrerai que tu as raison de le faire. »

Sérieuse, la vampirette savait que ce n'était pas le moment de jouer. Elle pouvait gagner là un avantage certain pour Seichi si elle jouait bien ses cartes, et avoir été aussi aggressive dans ses demandes semblait porter ses fruits. Elle compterait bien ne pas le perdre et prouver à la Conseillère qu'elle avait vu juste en écoutant la demoiselle aux cheveux roses.

« De cette attaque ? Ça peut être une sorte de diversion, ou de recherche d'affaiblissement. Même s'il y perd une lieutenante, peut-être qu'elle était devenue plus une gêne pour lui qu'autre chose. Peut-être qu'il pressentait qu'elle le trahirait pour une raison quelconque alors il l'a envoyée à sa perte, comptant sur elle et sur les mercenaires dont il n'avait que faire pour tuer un maximum de shinobis iwajins. »

Elle se gratta un peu la tête, tournant le regard vers les cellules, cherchant des éventuels camarade. Quelques fois ainsi, pendant qu'elles parlaient, Katsuko lui désignait un homme ou une femme dans les geôles. Des camarades Seichijins plus ou moins proches mais dont elle était certaine de la fidélité. Il n'y en avait pas énormément, une trentaine en tout, et certains avaient sans doute tuer pendant l'attaque. Toph lui dirait combien d'entre eux pourraient sortir, ce serait toujours un avantage certain pour Ame no Kuni et son futur.

« Pour ce qui est de la banque et du contrat, c'est aussi un message. Il peut nous manipuler comme il le souhaite. Mais je le comprend pas vraiment. De ce que j'ai entendu, jusque là, il avait évité autant que possible de faire des morts civiles. Il se plaçait en opposant des shinobis. Mais là, il a envoyé des centaines de personnes sans trop se soucier de qui c'était, parce que je suis certaine qu'il y a pas que des mercenaires qui ont entendu l'ordre. Et les iwajins sont pas tous des ninjas. Il y a du avoir autant de victimes civiles et shinobi. Donc je comprend pas trop pourquoi il a fait ça comme ça. Et j'ai aussi le sentiment qu'il a jeté une arme très puissante. Non, le plus probable, c'est qu'il s'entendait pas avec elle pour une cause quelconque. Il a réussi à la berner et à l'envoyer à sa mort en affaiblissant ses adversaires. »

Katsuko fronça alors les sourcils avant de retourner le regard vers Toph d'un seul coup.

« Peut-être qu'elle était capable de le tuer avec cette capacité. Il y a vu une menace si jamais on parvenait à la retourner contre lui. Je l'ai juste entraperçu, il était juste trop puissant. Mais peut-être qu'il avait rien pour se défendre de ça précisément. La solution pour l'avoir, c'est peut-être de trouver un moyen d'obtenir cette capacité. Faire des recherches là-dessus, c'est peut-être la solution pour le battre. »

Elle haussa alors les épaules, reprennant une certaine flegme qui lui était naturelle.

« Mais le vaincre, le tuer c'est peut-être pas la solution. Elle est peut-être dans l'échange à l'amiable. Arrêter les morts, discuter. Paraît que ça marche parfois. »

_________________
Liberté, mais pas sang condition [Katsuko] 5m0g
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues https://www.ascentofshinobi.com/u336
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Liberté, mais pas sang condition [Katsuko] Empty
Mar 11 Juin 2019 - 18:50
Je suis d'accord que cela pouvait être une diversion. Nous affaiblir ? Honnêtement, l'assaut aurait pu nous anéantir, si Iwa ne s'était pas aussi bien défendu. Plus qu'une simple armée, il y avait même des kirijins et des mercenaires de tout le Yuukan !

C'était la fierté de Toph qui parlait, bien sûr. Mais également un certain réalisme. Dans d'autres circonstances... Si ses amis iwajins avaient répondu plus tard... Iwa serait détruite. La possibilité existait, et la probabilité n'avait pas été nulle, loin de là. Peut-être que c'était moins probable que d'arriver à défendre le village, car il y avait encore une échelle de pertes et de dégâts occasionnés qui pouvaient encore permettre de prétendre à la victoire.

Il se serait débarrassé d'elle ? Ou est-ce qu'il n'avait pas prévu notre embuscade ? Encore que, elle n'était pas surprise de nous voir. Elle nous avait peut-être repéré depuis longtemps. Et je n'ai pas eu l'impression d'avoir été, avec mes alliées, les favoris de ce combat. Ceci dit... si je comprends la possibilité, je n'ai aucune raison de croire qu'elle est plus probable qu'autre chose. Surtout avec ce casse de la banke Sabaku, réputée imprenable. Cela ne colle pas. Une perspective intéressante, ceci dit.

Comme quoi, Toph peut dire des conneries.

L'Homme au chapeau reste un homme avant tout. Il n'y a rien au monde qu'on ne puisse découper au sabre - alors que la maitrise du son soit une faiblesse particulière ? Non, je crois pas.

Quand je disais que Toph pouvait dire des conneries... Loin de là, un Homme ne portant pas le béret la contredisait en pensée. Toutefois, ici, et maintenant, c'était sa réflexion, sa pensée aussi faussée soit-elle. Elle ne pensait pas que cette capacité pouvait vraiment être utile, et puis...

Elle eut un frisson.

Non, cette capacité était maléfique. Contrôler quelqu'un sans qu'il puisse s'en protéger ? C'était le mal. Une telle capacité ne pouvait pas être recherchée, encore moins utilisée. L'Abysse regarde l'Abysse. En s'abaissant à utiliser de tels moyens, il ne pouvait y avoir que désolation et ruine de l'âme.

Et je refuse d'imposer ce que j'ai... ce que nous avons subit à quiconque.

Neiko fini par parler d'une dernière alternative. La discussion. Ce n'était pas une option que Toph ignorait de manière générale, mais elle savait faire la part des choses. Elle n'avait même pas essayé de raisonner Mamushi - elle savait très bien ce qu'elle faisait et le nombre de victimes que cela allait impliquer. Relâcher ces prisonniers et fanatiques ? Attaquer Iwa ? Si les actions précédentes de l'Homme au Chapeau semblaient protéger la société et les civils, cela n'était plus le cas. La fin ne justifiait pas tous les moyens.

Disons qu'il a un historique pour arriver et dire qu'il fait tout ça pour le bien de tous sans jamais expliquer quoi que ce soit. A ce jour, personne ne sait ce qu'il veut. Et s'il voulait parler, il l'aurait fait. C'est qu'il n'en voit pas l'utilité, ou pire, qu'il nous insulte.

C'était un peu du Bushido qui sortait là de l'Âme de Toph. Son honneur prenait forme. Quelqu'un qui se disait aussi fort et qui se donnait raison sans l'expliquer, c'était parce qu'ils ne valaient même pas la peine d'un dialogue. C'était les rabaisser plus bas que terre. Cela fit bouillir son sang. Heureusement, elle arriva à prendre le dessus et à se calmer - non pas qu'elle risquait de faire quoi que ce soit qu'elle allait regretter.

Rien n'était lié à cet odieux personnage ici.

Mais c'est un croquemitaine sur lequel je dois compter désormais, je suppose. Trouver des informations sur lui serait utile. Et je dois déterminer... des plans. Pour le moment si je dois le confronter, je pense que ma seule solution serait de temporiser par le dialogue. Mais si je pouvais un peu plus me préparer...

L'approche avait marché contre Tenzin. A force de l'affronter, Toph avait planifié des contre à ses techniques et des stratégies spécifiquement taillées pour le mettre à mal. Si cela avait marché contre Tenzin, le monstre caché d'Iwa - celui qui n'attirait pas l'attention sur lui, le plus sournois de tous - alors cela pouvait certainement donner des fruits contre l'Homme au Chapeau. Trouver des informations. Etablir des stratégies. Et prendre des risques.

_________________
Liberté, mais pas sang condition [Katsuko] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

Liberté, mais pas sang condition [Katsuko] Empty
Mer 12 Juin 2019 - 19:51
Katsuko écouta un peu les réponses de Toph mais cette dernière ne semblait pas de son avis. Qu'importe, ce n'était que des suppositions, elle n'était sûre de rien. Elle se contenta donc d'attendre que la jeune fille termine sa défense face à cette vision qui ne semblait pas vraiment la rassurer, même peut-être lui faire peur puisque l'attaque avait tout de même été massive et assez cruelle dans ce qu'elle avait pu arracher à Iwa.

La vampirette se contenta de hausser les épaules quand la chûnin membre du Conseil appuya son idée que cette technique monstrueuse ne pouvait pas être une de ses seules faiblesses, pensant que cette dernière aurait très bien pu se contenter de venir à Iwa et d'ordonner aux habitants eux-même de détruire leur ville. Si elle ne voulait pas non plus utiliser les meilleures armes imaginables pour affronter l'un des pires ennemis qui pouvait se dresser face à eux, cela la regardait. Neiko ferait ce qu'elle voudrait de toute façon, comme toujours.

« Sauf s'il vous en estime incapable. Si vous entamez la chose par contre, il pourra peut-être changer d'avis. Enfin ! Ça me regarde pas tellement. »

La jeune femme sourit légèrement à la mention d'informations sur l'Homme au Chapeau. Oui, elle aussi elle était curieuse, bien qu'elle n'ait pas les véléhités pour se dresser contre lui. L'attaquer c'était juste courir au désastre et elle comptait bien vivre encore longtemps.

« Pour les informations sur lui, j'ai quelques contacts çà et là. Je pourrais discuter un peu une fois à Ame et vous dire ce que j'y ai appris. On sait jamais. Et même après. Moi aussi il m'intrigue, mais je risquerais pas ma peau à l'affronter. »

Elle s'étira un peu en passant devant une dernière cellule. Elle reconnu l'homme qui y était assis, un jeune garçon d'environ 15 ans en haillons. Pas vraiment un combattant, il avait dû être dehors au mauvais moment.

« Et lui aussi. C'est un informateur, je doute qu'il ait pu blessé qui que ce soit. Il sait à peine manier un poignard. »

Regardant le garçon qui avait un sale bleu sur le côté de la tempe, il avait du se faire envoyer au tapis d'un seul coup. Pas vraiment le genre qui était capable de "détruire Iwa".

« Voilà pour ceux qui sont du côté de Seichi de manière certaine, je te laisse faire tes vérifications. Je vais à l'hôpital et je te tiens au courant par lettre si je trouve quelqu'un qui accepte de s'entraîner avec moi. Pour mes affaires, si tu me donnes l'adresse de cette Ryoko, je pourrais aller la voir moi-même. T'as l'air d'avoir pas mal de travail ces jours-ci. »

Loin d'être véritablement inquiète de la charge de travail que pouvait avoir la Hyûga, elle voyait surtout ses propres chances de récupérer ses affaires plus vite.

_________________
Liberté, mais pas sang condition [Katsuko] 5m0g
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues https://www.ascentofshinobi.com/u336
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Liberté, mais pas sang condition [Katsuko] Empty
Mar 18 Juin 2019 - 15:26
Toph eut un sourire quand Neiko avoua ne pas vouloir se frotter à l'ennemi public numéro un. Qui le voulait, de toute façon ? L'Homme au Couvre-chef se gaussait des Kages, flirtait avec des fanatiques, et le tout sans jamais montrer un seul moment de faiblesse. Jamais blessé. Jamais surpris. Non, si Toph devait l'affronter, cela ne serait pas de gaité de coeur, car cela avait tout d'une sentence inéluctable.

Est-ce que son sort était déjà décidé ? Est-ce que défaire Mamushi l'avait déjà désignée comme cible à abattre ?

Je ne crois pas que l'affronter soit effectivement quelque chose de sage ni à tenter. Sauf peut-être avec un bataillons de jonins à mes côtés. Mais le dialogue ne semble pas donner de résultats non plus pour autant.

Toph avait analysé les rapports précédents, toutes les notes disponibles sur ce mystérieux personnage surgit de nul part. Et force était de constater que mystérieux était son meilleur cognomen. Pour autant, tous étaient curieux. Et c'était visible que même Katsuko désirait mettre la main sur quelques informations, fusse-t-elles maigres.

Encore que, pour une informatrice, cela devait être encore plus tentant.

Elles passèrent devant une cellule et la kunoichi désigné un prisonnier dedans. Un membre de son groupe. Toph activa le byakugan pour bien voir sa signature chakratique et acquiesça.

Noté.

Ce faisant, elle prendrait note sur papier de tous ces proches de Neiko. Et proches du potentiel nouveau gouvernement. Cela intéresserait sans doute le réseau Tengu de savoir l’allégeance d'autant de mercenaires - même si concrètement ce n'était pas utile dans l'immédiat. Toph aurait même proposé de l'aide pour renverser ce gouvernement d'Ame pourri jusqu'à la moëlle, si elle n'avait pas la certitude, quelques part, que ce fameux Prince n'était sans doute pas mieux.

Du moins, c'était l'image qu'elle s'en faisait.

Neiko proposa d'aller chercher elle-même son équipement. Toph refusa poliment.

Non, je préfère m'en occuper personnellement, même si cela peut prendre un peu de temps. Ne t'inquiète pas.

En réalité, Toph préférait éviter que Ryoko ne rencontre accidentellement la Vampire chez elle. Ce n'était pas la recette pour la meilleure rencontre entre les deux kunoichis. Faire l'intermédiaire était plus sûr, même si cela prendrait un peu plus de temps. Après tout, Ryoko était sa disciple et Toph ferait extrêmement attention à ne pas la mettre en danger. Trop d'Iwajin était déjà passé de l'arme à gauche, ces derniers jours. Elle ne laisserait pas la savonneuse Sekken laissait bêtement la sienne, surtout qu'elle semblait bien s'entendre avec Abuto, un autre de ses élèves.

A l'hôpital, préviens bien que tu viens de ma part. Je leur enverrais une note explicative, mais on est jamais trop prudent de réactions... excessives.

_________________
Liberté, mais pas sang condition [Katsuko] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

Liberté, mais pas sang condition [Katsuko] Empty
Mar 18 Juin 2019 - 16:49
Katsuko termina son tour avec l'informateur qui fut lui aussi marqué par Toph. Cette dernière qui s'était rangé à son avis pour l'Homme au Chapeau lui confirma avoir retenu la trentaine d'individus qui étaient du côté de Seichi. Elle s'étira alors avant de grimacer un peu à cause de son bleu, puis proposa de s'occuper de récupérer ses affaires, en vain. Visiblement, cette Toph était très prudente. Elle ne faisait pas totalement confiance à la vampirette, ce qui lui arracha un sourire. Soit. Elle ne pouvait pas tellement se plaindre au fond. Elle avait bien géré son coup, il ne fallait pas tout ruiner désormais.

« Très bien, je comprends. Pas se perdre dans les choses à faire tout ça, je connais. »

Aller dans son sens pour la conforter dans sa position était sans doute la meilleure chose à faire. Lui indiquer ainsi qu'elle avait confiance lui donnerait peut-être envie de s'en occuper plus vite. Lorsqu'elle parla de l'hôpital, Toph lui précisa qu'elle enverrait une note pour les rassurer.

« Compris, je les préviendrais. Et souviens toi, n'hésite pas si tu as besoin d'informations. Je suis rarement contre un travail bien payé. Pour le Bakuhatsu j'ai pas eu le temps de trouver grand chose donc on peut dire que cette confiance que tu m'accordes suffira largement en paiement pour le travail effectué. »

La vampirette gardait son air sûr d'elle, faisant comme si elle n'avait jamais été prisonnière. Souvent, ne pas jouer le rôle que l'on attendait de soit pouvait conduire à une perturbation chez l'observateur, et ici, elle comptait bien en jouer pour ne pas être perçue comme une prisonnière et donc être bien traitée. Une technique un peu particulière mais qui avait déjà fait ses preuves.

« Sur ce, je vais pas t'embêter plus longtemps. Amuse-toi bien avec la paperasse. »

Dans un petit sourire, elle se retourna vers l'un des gardes à l'entrée qui l'accompagnerait et la surveillerait. Au moins elle était certaine de trouver l'hôpital comme ça.


_________________
Liberté, mais pas sang condition [Katsuko] 5m0g
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues https://www.ascentofshinobi.com/u336
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Liberté, mais pas sang condition [Katsuko] Empty
Jeu 20 Juin 2019 - 19:18
Neiko était décidément très conciliante, à part son refus initial de rester quelques semaines à Iwa le temps que tout s'acclimate. Elle semblait obtempérer. C'était une stratégie plus que viable, puisque qu'elle marchait sur Toph. La Hyûga n'avait guère envie de trainer une Amejin entre les pattes, et elle se comportait avec respect, courtoisie, professionnalisme. C'était un plaisir de traiter avec ce genre de kunoichi.

De temps à autre.

Elle proposait également ses services d'informatrices, de nouveau. Toph n'avait pas oublié ces compétences, mais n'en avait pas d'utilité tout de suite. A long terme, par contre, ce genre de contact serait très intéressant, même s'il y avait une chose à clarifier. Une vision particulière.


La vie ne se résume pas toujours à un échange équivalent, Neiko-san. Je t'étends l'hospitalité dont tu as fait preuve envers les miens à Ame. Les circonstances ne sont pas les mêmes, le moment est nettement plus tragique. Pour autant, nul besoin de compter chaque Ryos et pièce de cuivre.

Ce n'était pas un concept aisé, mais c'était celui d'un partenariat de service, sans regarder la valeur exacte de ces échanges. C'était une situation où les deux étaient gagnantes, finalement. Toph n'avait rien eu à craindre à Ame, et ce malgré la prime qui courrait sur sa tête suite à leur précédent. Et Neiko avait elle-même un traitement de faveur à Iwa, malgré les blessures occasionnées à Tsuyoshi.

Comme si cela pouvait amuser quelqu'un. On se reverra, Neiko.

Toph fit un signe à un garde de l'accompagner, et lui tendit un parchemin pour l’hôpital, tandis qu'elle rangea ses notes sur qui était qui. Elle activa son Byakugan. Rien n'était à signaler. Néanmoins, Toph ferait quelques vérifications aléatoires, juste histoire de s'assurer que rien n'allait de travers. Après tout, cela ne coûtait pas grand chose sinon un peu de chakra. Neiko semblait quelqu'un de professionnel et de fiable, mais Toph n'était plus du genre à donner sa confiance ultime sans raison.

_________________
Liberté, mais pas sang condition [Katsuko] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Liberté, mais pas sang condition [Katsuko]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: