Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Inconnu dans le vent | Roka

Mei
Mei

Inconnu dans le vent | Roka Empty
Dim 16 Juin 2019 - 22:18
Cher Atoru,

Une tempête est annoncée à Kaze et ses alentours, je ne crois pas pouvoir t'envoyer Hikaru pour un moment. À l'heure actuelle où je t'écris, je n'ai pas reçu ta lettre, mais je préfère t'envoyer celle-ci pour prendre de l'avance. Ta plume me manque, ainsi que le récit de tes missions. Je me croise les doigts pour vivre ces aventures avec toi un jour, à Kumo. J'y pense depuis un certain temps... le clan est insupportable, ainsi qu'une certaine cousine. J'ai l'impression qu'on va m'éliminer d'un jour à l'autre, je dois partir. Ce n'est plus une envie, mais une nécessité.

Pour le moment, je passe mon temps au Colisée. J'ai très envie de m'inscrire pour me défouler, mais je ne suis pas forte. Même si tu me diras le contraire, je ne suis pas une bonne combattante, ni une tête forte en stratégie. Je tente de m'améliorer de jour en jour, je vais à la rencontre de la famille des portes célestes pour des entraînements, peut-être que ça 'aidera dans le futur.

Bonne journée,

Tendresse et amitié, Riku.

Accrochant le petit tube, conservant la lettre, à la patte de l'oiseau blanc, Riku recula. L'animal quitta dans le ciel sombre du désert. Hikaru, capable de parcourir pendant des jours et des heures sans arrêt, quitta en s'agitant les ailes. Coincé dans la tempête, il s'égara jusqu'à Jôheki.

_________________

Inconnu dans le vent | Roka M5zf
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8100-mei#67301
Hasegawa Roka
Hasegawa Roka

Inconnu dans le vent | Roka Empty
Lun 17 Juin 2019 - 18:50



Chasseur nomade


Les yeux levés vers les cieux, Roka observait, pensif, calculateur, estimant la vitesse du vent ainsi que la course des oiseaux. Se repérer sous les nuages devenait chose aisée lorsqu'on savait observer la nature et la faune, deux piliers de la vie en ce monde, certaines des raisons qui avait maintenue l'esprit de l'estropié parmi les vivants. Les yeux plissés, la mâchoire du chasseur se durcit, laissant paraître la forme osseuse de celle-ci sous la peau bien trop blanche qui lui servait de carapace vitale.

Une tempête a frappé la nuit.

A ces mots, Roka se mit à plier les jambes, à l'affût, la tête tournée vers sa droite, puis sa gauche, cherchant d'espérément la direction de laquelle venait de résonner un son aigu. De la détresse, de la solitude, une envie de rester sur terre, vivant, d'explorer le monde... Le cri évoquait tout ça à la fois, un lien étroit, mais bel et bien approche avec la vie du Chasseur de métal qui, proche de la nature et de son futur ne pouvait rester indifférent à pareil appel.

Quelques pas suffirent, il était là, une branche plantée dans l'aile, gisant au sol, seulement animé d'une force de survie, celle d'un être ne pouvant plus rien pour lui-même, implorant l'aide du destin... L'aide de Roka.

Ce qui attira l'attention ne fut d'abord pas la blessure de la créature ou sa détresse évidente, mais bien le papier enroulé à sa patte. Une lettre...

Le camp proche de Roka ne pouvait que le pousser à recueillir l'oiseau. Il devrait survivre, guérir, reprendre sa vie en main et... par réflexe, rejoindre l'endroit d'où il vient, guidé par sa nature animale.

Salutations Riku,
Je suis dans le regret de t'annoncer que la lettre s'est perdue en chemin, accrochée à la patte d'un miséreux attrapé dans la brutalité de la dernière tempête qui a frappé les côtes. L'animal est seulement blessé à l'aile, mais devrait reprendre son endurance après un moment, le temps pour moi d'appliquer quelques plantes médicinales naturelles sur la plaie. Je ne suis ni un expert de la guérison, ni un chaman, mais j'ai bon espoir que la nature pourra faire le nécessaire après du repos.

Le climat est cruel, impétueux et courroucé par les actes des Hommes, il a faim, est attiré par l'expression, la seule qu'il peut fournir au monde des vivants. La violence qui frappe la terre ne peut que s'exprimer en retour face aux guerres fratricides qui mènent les shinobis à la décadence, au désir de vengeance et la fin d'un monde de paix.

Le Colisée dont tu parles est l'un des meilleurs moyens de parfaire ses compétences, aiguiser ses sens et atteindre le sommet de la chaîne alimentaire. Le conseil d'un inconnu guidé par les désirs de liberté et de découverte du monde ne peut que t'aiguiller vers davantage de travail de l'esprit... Et plus important encore, à user de ta force pour le bien du monde et non pas pour la poursuite d'un destin guidé par un instinct primaire sanglant.

Je ne peux qu'être intrigué par la mention des Portes Célestes, réputées pour incarner la parfaite synergie entre le corps et l'esprit et t'encourager sur cette voie. En espérant que tu parviendras à tes fins, peu importe, finalement, la finalité dont le parcours ne peut qu'être dictée que par ta propre pensée. Par ta liberté.

J'espère moi aussi un jour atteindre ce paroxysme fusionnel que représente Hachimon.

Roka, chasseur nomade fier d'être guidé par sa propre volonté.


_________________
Inconnu dans le vent | Roka GUFPj2J


Dernière édition par Hasegawa Roka le Dim 23 Juin 2019 - 23:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6792-hasegawa-roka-chasseur-nomade#56566 https://www.ascentofshinobi.com/t6796-roka-journal-d-un-nomade
Mei
Mei

Inconnu dans le vent | Roka Empty
Mar 18 Juin 2019 - 3:24
Beaucoup trop de nuits et de jours passèrent sans l'apparition de son oiseau. Riku commençait à craindre le pire, jusqu'à cette nuit.

Bonjour Roka,

Je te remercie de tout mon coeur d'avoir pris soin d'Hikaru. Je craignais le pire, après tout, la tempête est terminé depuis un moment maintenant. Je vais de ce pas l'examiner pour voir si son aile se porte mieux. Cette lettre te sera envoyer par un autre oiseau messager, mais ne tente pas de le caresser ou lui donner à manger, il n'aime pas le contact humain.

Merci de t'intéresser aux propos de ma lettre. Je n'ai toujours pas oser entrer dans les rangs du Colisée. La majorité possède une force que je n'ai pas encore développer. Je suis très différente du reste de mon clan, donc c'est un peu difficile de trouver des ressources. Tu as d'ailleurs une belle plume et une belle façon de t'exprimer. J'ai toujours eu cette impression que les chasseurs et les nomades étaient un peu des bêtes, pardonne-moi. C'est une mauvaise impression que j'ai depuis des années, ça change suite à ta lettre.

Oh, je suis ravie de voir que tu t'intéresses à l'utilisation des portes célestes. Un art digne des plus grands guerriers. Malheureusement, par la faute de mon nom, je n'ai pas pu approcher la famille du désert possédant cette capacité. Mais je te glisse l'information, ce sont les Tadao. Des kazejins très joyeux et d'une puissante incroyable. Si tu croises le chemin d'un membre de ce clan, il acceptera probablement de te prendre sous son aile. Je te souhaite sincèrement de posséder ce savoir un jour. Peut-être qu'à ce moment, nous nous serons déjà croisés. Puis-je me permettre cette question: où es-tu présentement ? Je me demande si Hikaru s'est bien éloigné de la direction de Kumo.

Asaara Riku, kunoichi kazejin.

_________________

Inconnu dans le vent | Roka M5zf
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8100-mei#67301
Hasegawa Roka
Hasegawa Roka

Inconnu dans le vent | Roka Empty
Jeu 20 Juin 2019 - 14:47



Chasseur nomade


Roka aurait-il cru un jour que si loin de la civilisation, si éloigné d'un principe qu'il fuit depuis longtemps, il tomberait sur l'opportunité de créer un contact humain avec une personne qu'il ne connaissait pas, inconnue, loin de son campement. Généralement sinuant les sentiers et les ruisseaux, le chasseur avançait de camps éphémères en camps éphémères, progressant à travers la nature... Et pourtant, quelque chose en lui le taraudait, depuis qu'il avait recueilli l'oiseau, l'avait soigné du mieux qu'il le pouvait et répondu à la lettre de la femme de Kaze, il n'avait pas voulu déménager, explorer plus... Non, il sentait qu'il devait rester patient.

Une attente qui fut récompensée lorsqu'un matin, un nouvel oiseau se posa sur l'un des branchages qui formait son campement. Délicatement, il retire la lettre pour s'empresser de la lire, pris d'une curiosité puissante.

Chère Riku,

J'avoue ne pas m'être attendu à une quelconque réponse, bien que l'intime conviction que notre conversation n'était pas finie brûlait en moi, me laissant avide de quelque chose. Est-ce le manque d'approche de la civilisation après tant de temps ? Je ne t'en veux pas pour tes aprioris, il est naturel pour le cerveau humain de bases son jugement sur les informations qu'il possède, une denrée rare que les chasseurs nomades, s'il en existe d'autres, ne délivrent généralement pas, plutôt ancrés dans leur solitude, proches de la nature.

Je suis satisfait des informations que tu me prodigues. Je n'ai jamais pu m'aventurer en terrain sablé, mais retiendrais le nom de la famille dont tu me fais part, un moyen pour moi de, peut-être, faire croître le savoir que je m'évertue en permanence à développer, aiguiser et parfaire.

Cependant, reste sur tes gardes à propos des chasseurs. Si je suis un homme seul bercé par un désir insoutenable de liberté qui m'a forcé à prendre mes distances avec la civilisation, le monde est empli de terreur et je doute que la majorité de ceux qui ont fait le même choix que moi l'aient fait pour une raison identique. Je déplorerais bien même que la plupart n'aient été forcés à tout abandonner, probablement pour des causes qui n'ont rien à voir avec la noblesse que représente le monde de la nature.

Quant au Colisée, il s'agit d'une opportunité que tu devrais saisir, quitte à te forcer à franchir le pas si tant est que ton coeur et ton esprit sont voués à cette voie. Ne te force à rien, éloigne-toi des valeurs de ton clan si celles-ci ne te conviennent pas et seulement si tu sens que ta propre liberté te pousse à t'y rendre, saisis ta chance. La force de combat est une notion qui s'acquiert, les grands combattants ont suivi une voie, un chemin, une destinée et ne sont pas naturellement au-dessus des autres. Non, le corps est une arme qu'il se faut forger, seulement, certains disposent d'une matière première plus simple à façonner... Mais l'artisanat de cette arme repose sur l'expertise et la persévérance de celui qui la modèlera.

Quant à ma position, je dois t'avouer que ton oiseau a eu une bien belle chance d'être tombé proche de mon campement, au beau milieu d'une nature hostile. Il a sûrement survécu à bien des périples... car je me trouve en plein forêt de Joheki no Kuni, à des lieux de la destination que tu tentais d'atteindre... De l'autre côté du Pays du Feu.

Bien à toi Asaara Riku.

Roka

_________________
Inconnu dans le vent | Roka GUFPj2J


Dernière édition par Hasegawa Roka le Dim 23 Juin 2019 - 23:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6792-hasegawa-roka-chasseur-nomade#56566 https://www.ascentofshinobi.com/t6796-roka-journal-d-un-nomade
Mei
Mei

Inconnu dans le vent | Roka Empty
Ven 21 Juin 2019 - 2:07
Lettre envoyé quelques jours avant le départ vers Kumo. L'oiseau Hikaru bat des ailes avec joie, prêt à se rendre à Joheki.

Cher Roka,

Je suis touchée par cette révélation, laisse-moi te rassurer... je réponds toujours à mes lettres, peu importe où je suis, peu importe dans quel état je me tiens. Puis, avec une telle patience comme la tienne, il est hors de question que je reste en silence. Le sauveur de moi oiseau mérite tout mon attention. Tu sais, je suis persuadée que tu vas réussir à accomplir ton souhait d'aiguiser ton savoir. Avec l'effort et la force, tu peux arriver à tout. Une question de temps, selon-moi. Oh, peut-être que dans quelques lettres, tu seras un chasseur reconnu dans tous le Yuukan !

Merci pour ton conseil, je retiendrai cette leçon sur les chasseurs. Hum.. c'est probablement un mode de vie très particulier. Je présume que tu n'as pas de famille, ni de proches ? La solitude est une ennemie très puissante à la longue, j'espère que tu vas bien. Même si je ne te connais pas, je me sens étrangement liée à ta personne. N'hésite pas à changer ton campement, n'attends pas pour moi, Hikaru te trouvera. Je ne souhaite pas te retarder sur tes plans, surtout si tu tombes dans une mission.

J'aime lire ton opinion sur le Colisée. J'ai régulièrement visité l'endroit dernièrement, mais ce ne sera plus possible pour moi d'avoir la chance d'intégrer les combattants. J'ignore comment exprimer ceci, mais... tu es le premier à obtenir cette information. Je quitte Kaze no Kuni dans quelques jours. Je tremble un peu de la main, pardonne-moi si les mots sont saccadés. J'ai très peur, je deviens de plus en plus paranoïaque à l'idée qu'on m'élimine dans mon sommeil ou que quelqu'un possède l'information de ma fuite. Je suis restée silencieuse à ce sujet, mais je dois en parler, tu as l'honneur de savoir que bientôt, je serai à Kumo. Ce sera un voyage très long et probablement dangereux si je laisse des traces derrière moi, mais je me croise les doigts pour que tout se déroule à merveille. Je ferai attention pour ne pas croiser les chasseurs.

Oh ! Joheki no Kuni est si loin ! C'est si rare d'entendre parler de cet endroit, j'ai du observer une carte pour bien te situer. Tu as de la chance d'être dans la nature, je rêve de pouvoir me promener dans une forêt, sur de l'herbe verte. Ici, les scorpions nous piquent, les scarabées sont énormes et le soleil peut tuer un voyageur. Hikaru a probablement aimé son séjour auprès de toi, même si c'est blessure lui ont causer du mal. Tu aimes Joheki ou tu y restes pour une raison précise ? Et sans vouloir trop en demander.. tu comptes passer par Kumo, un jour ?

Avec espoir que tu passes une belle journée,

Riku

_________________

Inconnu dans le vent | Roka M5zf
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8100-mei#67301
Hasegawa Roka
Hasegawa Roka

Inconnu dans le vent | Roka Empty
Mer 26 Juin 2019 - 22:41



Chasseur nomade


Une nouvelle lettre en approche, dont le message changerait, sans qu'il le sache, le présent et le futur de l'homme de métal.

Chère Riku,
Sache que cela fait plusieurs fois que je lis ta lettre. Certains mots m'ont touché, à commencer par ce que tu peux me souhaiter, la réussite de mon emprise, bien que la renommée ne m'intéresse pas, bien au contraire, je préfère rester un anonyme pour tous et ainsi ne pas attirer les regards. Mais surtout, tu as touché un point sensible...

Voilà bien des années que je n'ai pas rencontré ma famille, la compagnie de celle qui m'a mis au monde et a tout fait pour que je devienne l'homme que je suis aujourd'hui me manque, je sais quelque part qu'elle a laissé sa trace parmi certains des villages de Hi no Kuni. Malgré mon désir de liberté et curiosité exponentielle, j'ai toujours voulu passer les voir comme je leur avais promis... Et pourtant, après tant de temps à errer, à ne finalement par les rejoindre, la culpabilité n'a fait que grandir en moi, ainsi qu'une peur, celle qu'ils ne soient plus de ce monde... Que les guerres les aient emporté. Non, je n'ai jamais pu me résoudre à tenir ma promesse et ce, aussi, parce que mon physique a plus qu'évolué... J'ai par bien des fois manqué de perdre la vie, laissant des séquelles visibles indélébiles qui peuvent en effrayer plus d'un.

Tu as choisis de partir à Kumo... voyager et il est temps pour moi aussi de changer d'endroit... M'en aller.

Non pas pour moi-même cette fois-ci, non. Je m'en vais tenter d'effacer les angoisses qui me hantent chaque nuits. Je m'en vais chercher ma mère à Hi no Kuni, au fond d'une nouvelle forêt que je n'ai que trop bien exploré.

Je vois dans notre correspondance une nouvelle vision de la civilisation, un moyen de me rassurer face à ce que j'ai toujours fui. Sois-en sûr, je reprends foi en l'humanité, grâce à toi. Il est fort possible que nos chemins se croisent un jour... Probable que mes pas de rôdeurs me mènent à la lisière du pays de la foudre, un pays que je n'ai jamais traversé et dont le manque d'information et de découverte me gratte le fond du crâne.

A bientôt, je guetterai, chaque jour, la venue d'Hikaru.
Roka

_________________
Inconnu dans le vent | Roka GUFPj2J
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6792-hasegawa-roka-chasseur-nomade#56566 https://www.ascentofshinobi.com/t6796-roka-journal-d-un-nomade
Mei
Mei

Inconnu dans le vent | Roka Empty
Lun 1 Juil 2019 - 7:18
Roka c’est magnifique! Pardonne-moi de sauter tout de suite sur cette partie, mais je suis si fière de toi. Je suis persuadée que cette nouvelle étape te mènera vers une grande aventure. Je ne comprends pas ta peur de perdre ta famille, mais je crois pouvoir l’imaginer. Tu sais, si tu ressens le besoin d’aller les voir, c’est sûrement parce qu’ils sont encore là. Dans le désert, on dit souvent que quand un proche nous quitte pour toujours, le sable devient froid sous nos pieds pendant quelques secondes. C’est une légende bien sûr, mais.. Parfois, j’aime y croire. Alors.. as-tu ressenti un refroidissement ? Je ne crois pas. Ils sont probablement forts comme toi.

Puis-je te demander de quelle façon un physique peut évoluer jusqu’à la terreur ? À mes yeux, les cicatrices et blessures sont les preuves du courage et de la force. Roka, ne doute pas de ce détail. Une famille, surtout une maman, ce doit d’aimer ses enfants.. peu importe ce qu’ils sont.

Je t’attendrai avec impatience à Kumo. Je passerai à l’Arche grise pour savoir si un chasseur est arrivé. D’ailleurs, je crois bientôt arriver au village de la foudre. Peut-être quelques jours, je suis très étonnée ! J’ai rencontré des étrangers très peu rassurant à l’oeil. Je n’ai pas énormément dormi dernièrement, je tente de progresser sans arrêt. Pour être honnête, je ne sais même pas où je suis présentement. J’ai l’impression d’être dans une forêt sans fin, il fait si sombre. À voir la lune, je crois avoir dépassé minuit. Hikaru t’apprécie énormément, il semble toujours presser de me quitter pour retourner à tes petits soins. Peut-être qu’il souhaitera rester avec toi un jour !

Je garde espoir de t’apercevoir bientôt, même si j’adore te lire. Je sais que suis probablement une inconnue, mais puis-je te demander une promesse ? Si nous nous rencontrons, tu me promets de ne pas me juger et continuer à m’écrire ? j’ai l’impression que cette magie qui nous réunit, nous quittera un jour. Ça me fait un peu peur. Je crois que le manque de sommeil commence à me rendre un peu trop émotive ha ha.

Je vais tenter de dormir, bonne nuit, où que tu sois.

Riku

_________________

Inconnu dans le vent | Roka M5zf
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8100-mei#67301

Inconnu dans le vent | Roka

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Souvenirs et correspondances :: Courrier et presse :: Lettres
Sauter vers: