Soutenez le forum !
1234
Partagez

Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Metaru Anzu
Metaru Anzu

Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] Empty
Lun 17 Juin 2019 - 19:35
Après son réveil et que son état s'est amélioré, Anzu a envoyé un message à Raizen, en effet, la violette, malgré ses longues heures de sommeil, lui avait promis de se pencher sur son entraînement à la sensorialité. S'il savait l'utiliser de base, le Meikyu ne devait pas connaître divers moyens d'utiliser la sensorialité pendant un combat ou hors par exemple. Cela ne se limitait pas qu'à détecter une présence ou camoufler le bruit de ses pas après tout. Ça, tout le monde pouvait à peu près le faire, quoique, certains sont tellement des billes dans ce domaine qu'ils n'arriveront pas à différencier la droite de leur gauche, elle se doute que Raizen ne soit quand même pas de ce niveau, mais on ne sait jamais, il pourrait se montrer terriblement pataud lors de ses "tests", elle n'espère pas, il doit montrer un certain exemple quand même.

Elle lui a donc donner rendez-vous à l'orée de la forêt d'Hayashi, pour le moment, ils ne doivent pas quitter le pays du Bois pour le moment, comme Anzu n'a pas encore récupérer une partie de son potentiel qu'elle a perdu suite à cette résonance, enfin, elle garde tout de même la main proche d'une splendide représentation en chakra d'un gros marteau au cas où Raizen tente de lui faire le même coup de la dernière fois, juste pour servir d'avertissement de ne pas tenter de rouler sur les mêmes plateformes qu'il a emprunter lors de leur "rendez-vous" dans la maison d'Anzu.

- Te voilà Raizen.

Evidemment, elle n'avait pas besoin de trop se concentrer pour détecter la présence du Meikyu, même s'il tentait de se camoufler, elle trouvera toujours un moyen de le détecter. Enfin, la violette tourne la tête vers la position du kazejin, attendant qu'il montre le bout de son nez, sa main frôlant légèrement le manche du marteau qui pouvait facilement briser un crâne en plusieurs morceaux, toujours par précaution.


_________________

Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine https://www.ascentofshinobi.com/u784
Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] Empty
Mar 18 Juin 2019 - 3:44

Se réveillant en sursautant, le Meikyû était en sueur, comme s’il venait de se réveiller suite à un mauvais cauchemar. Portant directement sa main à sa tête pour voir s’il était blessé, il fut surpris de se rendre compte que seul un mal de tête imposait une telle pression à son cerveau. Bien qu’il n’en avait jamais vécu un, le tout semblait presque similaire à une commotion cérébrale.

Prenant ainsi une grande respiration pour remettre son esprit dans un état beaucoup plus neutre, il se concentra calmement sur sa respiration, prenant le temps de se recentrer lentement, mais surement. Ayant une grande importance, le fait de méditer l’avait grandement aidé à regagner le calme total dans son esprit, mais aussi à développer ses facultés sensorielles. Dès lors, il ne faisait qu’un avec son corps, son âme et sa confiance, regagnant ainsi un calme exemplaire.

-Kai !

Finalisant sa méditation sous une explosion chakratique, une violente aura se mise à se former autour de lui. Dégageant ainsi une quantité de chakra phénoménale, la forme assez brute et brusque se modula tranquillement pour revenir regagner son corps sous la forme d’une aura chakratique assez calme et dense. Utilisant souvent cette capacité pour se défaire de toute forme d’immobilisation, le Meikyû l’utilisait aussi suite aux méditations pour éveiller de nombreuses portes invisibles dans son cerveau. Reprenant le principe même des portes célestes, sa version était toutefois beaucoup moins puissante et plutôt symbolique. Si on veut, c’était juste un bon moyen de rehausser la circulation chakratique dans son organisme.

Soupirant alors qu’il venait de se lever, sa première réflexion fut de rejoindre Anzu. Elle lui avait promis de l’aider avec ses facultés en sensorialité, chose qu’il ne pouvait se permettre de refuser. Même si leur rencontre avait été quelque peu turbulente, il ne s’en faisait pas pour la suite.

Du moins, il ne s’en faisait pas jusqu’à ce qu’il voit l’importante masse chakratique qu’elle caressait. Bien que son esprit s’agitait en quelque chose, il continua de marcher tandis que l’importante aura chakratique continuait de faire surface. Puis, tout d’un coup, il la relâcha avant de s’approcher de la jeune femme.

-Je vois que la belle au bois dormant ne s’est pas réveillée du bon pied...

Lui faisant un sourire qui signifiait pertinemment qu’il appréciait la taquiner, son manque de crainte envers la menace criante était un symbolisme de sa force physique, mais surtout de sa force mentale. Après tout, Raizen faisait partie de ceux qui considéraient les paroles comme étant les armes les plus dévastatrices.

-Dans notre groupe, il n’y a pas beaucoup de gens ayant des aptitudes sensorielles développées, donc aussi bien les améliorer pour que tu te sentes un peu moins seule, surtout que j’ai entendu que tu t’es bien débrouillé pendant le fameux cataclysme.

Passant du sourire taquin à un rictus sympathisant, il s’étira calmement avant d’arrêter soudainement de bouger.

-On commence par quoi un coup de marteau pour la forme ou la sensorialité?

Allant droit au but, il lui faisait plus ou moins comprendre qu’il n’était pas forcément venu pour se faire menacer. Bien qu’il aimait souvent taquiner, son état d’esprit semblait l’interpeller à augmenter son niveau au regard des derniers événements qu’ils avaient tous traversés.

_________________
Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] J22k
Merci Aimi o/

Kumo - Assemble:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Metaru Anzu
Metaru Anzu

Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] Empty
Mar 18 Juin 2019 - 17:54
Comme elle s'en doutait, Raizen se montrait très taquin à son égard, et cela, avant même de commencer la discussion. Il n'a pas perdu son temps, elle soupire, l'observant en posant une main sur sa hanche, gardant toujours l'autre libre au cas où. La violette ne veut pas avoir la même surprise que la dernière fois, donc elle prévoyait certaines mesures au cas où il tenterait de la surprendre comme avant. La Sendaï devait certes l'entraîner à la sensorialité, mais elle ne voulait pas qu'il voit ça comme un rendez-vous romantique où il essaiera d'encore une fois jouer avec les sentiments de la manipulatrice d'armes lourdes. Enfin, il la traitait de "belle au bois dormant", sans doute voulait-il faire référence au fait qu'elle a dormis pendant 4 jours à cause de sa surconsommation de chakra et la résonance.

- Même pas tu me salues ? Je viens ici pour t'apprendre à utiliser la sensorialité, et même pas tu me dis bonjour ?

Dit-elle sur un ton très froid et sévère, laissant planer une atmosphère assez oppressante un court instant - et ce serait pire si elle utilisait ses illusions -, avant de se mettre à "sourire" - ce qui est bien plus effrayant que lorsqu'elle reste neutre -.

- Je plaisante bien sûr, je le prends pas si mal que ça ... pas trop ... peut-être.

Enfin, elle reprend son visage neutre et semi-boudeur, il était temps de reprendre un peu de son sérieux. Raizen voulait mettre en lumière le manque flagrant de senseurs dans leur groupuscule, ce qui n'est pas si étonnant pour Anzu : elle a vécu la même chose à Kumo pendant longtemps, voire même pire puisqu'elle remarquait avec surprise qu'elle était la seule à manipuler la sensorialité à ce niveau alors que les autres ne savait même pas utiliser de la sensorialité basique.

- La masse se tiendra tranquille tant que tu ne tentes rien. Et je remarque aussi que tu as échoué le premier test ... si je l'ai fais aussi grosse, ce n'est pas uniquement pour te briser le crâne au cas où tu tenterais des choses, mais aussi pour voir à quel point tu es sensible au chakra qui la compose. Visiblement, tu as autant de sensibilité que Sazuka dans ce domaine.

Et oui, Sazuka n'était pas une très grande professionnel de la Sensorialité, comme Umeka en fait ... et Yamiko ... et Kenshin ...

_________________

Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine https://www.ascentofshinobi.com/u784
Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] Empty
Mer 19 Juin 2019 - 4:42

Observant Anzu, le Meikyû eut un léger sourire, constatant qu’elle pouvait être drôle, même lorsqu’elle était bel et bien menaçante. En omettant les récents événements, il se serait fort probablement entêté à la taquiner de manière plus intense. Or, il se voyait mal agir comme un cancre et créer sa propre récréation alors que des enjeux importants brûlaient à plein feu.

De ce fait, il se contenta de mémoriser la farce relativement effrayante de la Sendai pour la réutiliser contre elle. C’était quand elle s’y attendrait le moins qu’il allait le lui rappeler. Après tout, un excellent shinobi savait se servir aussi bien de sa bouche que ses lames. Autrement, Raizen pourrait se considérer comme une simple masse physique inapte à réfléchir et arborant plutôt un comportement réactif, voire proactif, physiquement, sans entéléchie derrière.

-Difficile d’avoir envie de te saluer quand à tout moment tu peux me fracasser le crâne...

Souriant légèrement alors qu’elle venait de suivre avec le genre de test qu’il aurait lui-même fait subir à son équipe, le Jonin se surprit à penser qu’Anzu avait grandement évolué depuis quelque temps. Si ça se trouve, les arbres n’étaient pas les seules choses poussant à une vitesse fulgurante à Hayashi. L’évolution qu’ils avaient tous respectivement connue était conséquente à un tel phénomène de croissance général. Or, il allait bientôt être l’heure de quitter cette terre...

-Je dois avouer que je n’étais pas vraiment concentré sur ça.

Sur le coup, il pencha légèrement la tête tandis que ses sens étaient concentrés sur l’orgueilleuse. S’il percevait Anzu, Raizen était beaucoup plus préoccupé par autre chose. Il voyait bel et bien le manteau chakratique similaire à celui que Shuuhei lui avait montré. La masse était aussi bel et bien présente, semblant composée de chakra pur qui lui permettait de prendre une telle ampleur. Or, étrangement, ce qui attirait le plus son attention était sa perception des émotions qu’elle dégageait.

-J’ai plutôt l’impression d’avoir pu voir une certaine fluctuation chakratique quand tu m’as vu, comme si tu étais plus ou moins préoccupée, gênée, frustrée ou toutes ses émotions.

Portant soudainement sa main au niveau de son crâne, il relâcha sa concentration alors que des voix semblaient prendre contrôle de sa conscience et de son esprit. Représentant un phénémoène latent qu’il vivait depuis la résonance, le Meikyû avait besoin de repos. Or, rien ni personne n’allait lui faire manquer cette opportunité d’apprendre la sensorialité avec un maître dans cet art.

-Dans tous les cas, je ne te dirais pas bonjour et j’ai peut-être échoué ton test, mais je suis prêt à apprendre. J’ose aussi espérer que j’ai une vitesse d’apprentissage similaire à celle de Sazuka. Autrement, je risque d’être un cancre, mais je compte sur toi pour illustrer le mieux possible ce que je dois faire.

Léger rictus au visage, le Meikyû était plus que confiant. Or, cette impression qu’il dégageait était aussi carburée à l’essence même des événements qui suscitaient une telle demande. Éventuellement, ils allaient tous pour devoir de mettre la main à la pâte et de diversifier leur champ d’expertise. Or, avant de piloter les autres, le Kumojin se devait de voir ce qu’il pouvait faire pour lui-même afin de mieux cadrer ses attentes.

-Alors on commence par quoi ? Anzu

Alors qu’il venait soudainement de faire taire les sons ambiants le nuisant, son côté taquin pouvait entièrement reprendre le dessus. Malgré tout, ce positionnement révélait à bon entendeur un niveau de concentration assez accru. En connaissant suffisamment Raizen, ce défi visait surtout à mettre au défi son enseignante du moment.


_________________
Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] J22k
Merci Aimi o/

Kumo - Assemble:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Metaru Anzu
Metaru Anzu

Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] Empty
Mer 19 Juin 2019 - 17:58
- Je suis bien obligée de prendre ce genre de dispositions pour éviter que tu tentes quoique ce soit et que tu deviennes le dernier membre de ta lignée.

Il disait ne pas vouloir la saluer à cause de son envie de lui briser la tête, mais elle lui a dit qu'elle ne le ferait uniquement s'il tentait quoique ce soit contre elle, comme un baiser par exemple. Encore heureux, il reste à une distance raisonnable, même si cette distance est facilement grattable avec ce genre d'arme lourde. Après tout, elle était capable pas plus tard qu'il y a quatre jours de faire grossir sa lance sur une distance hallucinante, alors un marteau ... mais encore une fois, elle n'est pas non plus une brute, bien que tout le monde au village semblait le croire avant son "évolution" et sa promotion au grade de Chunin. Enfin, Raizen avoue ne pas être très concentré sur ça, Anzu pose une main sur sa hanche en le voyant.

- Pourtant, tu savais qu'on allait apprendre différents moyens d'utiliser la sensorialité. Donc tu devais t'attendre à ce genre de test ... n'est-ce pas ?

Enfin, il lui dit qu'il arrivait par contre à détecter une fluctuation de chakra de son côté lorsqu'il l'a vu, ce qui n'est pas totalement vrai. Anzu regardait sur le côté en gonflant la joue, l'air boudeur.

- Je ne vois pas de quoi tu parles.


La violette se met ensuite à soupirer, avant de l'entendre dire qu'il ne la saluera pas et qu'il souhaite continuer à apprendre. Il disait vouloir être capable d'avoir la même vitesse d'apprentissage de Sazuka, sur ce, elle se mettait à pouffer en repensant à l'apprentissage laborieux qu'elle a dû faire pour lui apprendre sa technique ...

- J'espère que tu seras quand même plus rapide ...

Elle soupire à nouveau, maintenant, il était temps de passer au test, il voulait déjà commencer la pratique ... tant mieux pour lui.

- Commençons simplement : combien de présences ressens-tu dans l'arbre à droite ?

Elle montre l'arbre en question, avant de savoir ce qu'elle peut lui apprendre, elle veut savoir ce qu'il est capable de faire déjà.

_________________

Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine https://www.ascentofshinobi.com/u784
Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] Empty
Jeu 20 Juin 2019 - 4:26

Se retenant presque de ne pas sourire alors que la Sendai tombait dans son jeu de provocation, Raizen ne pouvait que considérer les menaces de celle-ci comme étant claires. Il n’y avait pas 36 000 moyens d’évoquer à quelqu’un qu’il n’était pas bienvenus sur un certain territoire, mais celui-ci était particulièrement efficace pour la plupart des gens. Bien que ce n’était pas forcément le cas de Raizen, la priorité demeurait cet entrainement. Après tout, s’il mettait son enseignante dans une situation l’incapacitant, il aurait tôt fait de se retrouver à la case de départ.

-Avant d’entamer cet entrainement, je tiens à te remercier du temps que tu passes en ma compagnie.

Fermant docilement les yeux pour laisser ses sens planer, Raizen était assez intuitif. Ayant plus ou moins eu un avant-goût de ce qu’était d’apprendre seul sans avoir des instructions particulières, il avait hâte de voir de quelle manière Anzu allait pouvoir l’aider...

-On verra bien d’un comment je suis en terme de rapidité bien que la vitesse est souvent quelque chose qui n’est pas forcément un gage de qualité.

Dès lors, ses sens commencèrent à faire le tour du périmètre, tentant de détecter ce qu’elle voulait concrètement qu’il perçoive. Dès lors, en examinant l’arbre, il pouvait bel et bien ressentir une source chakratique assez particulière. Or, c’était quelque chose qu’il avait déjà analysé par le passé. Après tout, il n’était pas si mauvais...

-Je ne sens qu’une seule prés...

S’arrêtant d’un seul coup, ses sens semblèrent se décupler. Atteignant une situation d’euphorie, il se rendit compte qu’une multitude d’ondes chakratique dispersés l’entoureraient. N’ayant aucun fil spécifique et ayant plutôt des positions assez diffuses, Raizen se sentait tout d’un coup assez perdu. Ce qu’il avait ressenti n’était pas le chakra que contenait les arbres d’Hayashi, mais bien quelque chose de plus faible, plus discret, mais tout de même vivant.

-Une distinctive, le reste était assez diffus donc je ne saurais dire autre chose.

Se sentant perplexe, une importante vague de vent s’éleva pour venir balayer la chevelure du Jonin. Quelque chose d’étrange se passait chez lui, mais il n’arrivait pas à mettre le doigt dessus. Certes, il savait pourquoi il venait voir Anzu, mais ses aptitudes sensorielles lui semblaient assez confuses.

-Par contre, depuis la résonance, je dois t’avouer ne pas avoir l’impression de pouvoir ressentir aussi bien le chakra. J’ai presque l’impression que quelque chose brouille ou modifie mon aptitude à capter des traces chakratiques.

S’ouvrant sur sa situation, il se demandait si cela lui était déjà arrivé...

-Par moment, j'ai même l'impression d'entendre des voix...

_________________
Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] J22k
Merci Aimi o/

Kumo - Assemble:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Metaru Anzu
Metaru Anzu

Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] Empty
Jeu 20 Juin 2019 - 18:23
Anzu hausse un sourcil en l'entendant dire qu'il était content de passer du temps avec lui, que voulait-il dire par là ? Est-ce encore un moyen détourné de la draguer ? Elle est toujours persuadé que le Meikyû, même s'il affirme qu'elle saurait quand il la draguait, tente de l'avoir dans son filet. Elle se méfie quand même, toujours prête à lui donner un coup de marteau au cas où. Elle reste donc sur ses gardes, même s'il reste encore à distance. De toute manière, il y a des risques qu'il se retrouve dans une illusion ... avant de se prendre le coup de marteau. Elle n'est pas sûr qu'étant terrifié il arrive à encaisser son attaque à temps, même avec son armure ...

- C'est toi même qui a parlé de vitesse d'apprentissage Raizen, je compte toujours t'entraîner au rythme que je souhaite.

La sensorialité n'a pas été appris par Anzu en deux jours seulement, il a fallu des années pour qu'elle atteigne son niveau. Enfin, s'il souhaite allez plus vite, il n'avait qu'à réussir plus rapidement ses exercices. La violette lui a donc demander un exercice simple : combien de présence il ressentait dans l'arbre à droite ? La réponse ne se fait pas attendre, il disait n'en percevoir qu'une, avant de souffrir d'un mal de tête qui refait hausser un sourcil à Raizen. Il lui disait que le reste était diffus, et qu'il n'arrive à rien dire de plus. Elle fronce les sourcils lorsqu'il lui dit ensuite qu'il entend plusieurs voix dans sa tête. Elle commence à comprendre ce qui lui arrive ...

- Ces voix ne sont pas des voix qui se trouvent dans ta tête, mais des voix que tu entends au loin. La résonance a certainement réveillé tes sens en les boostant un peu, et comme tu ne sais pas encore les utiliser ...

Anzu reste calme, c'était compréhensible son cas, mais visiblement, seule elle n'a pas senti de grosse différence après cette résonance. Certainement grâce au dieu Renard qui veille sur elle ... c'est assez difficile de se dire que son pouvoir, suite à ce qu'elle a pu voir, n'est ni plus ni moins qu'un don offert par un dieu, ou une malédiction de ce dernier, cela dépend du point de vue. Elle qui pensait pouvoir trouver des réponses ici ... finalement, elle a l'impression de faire fausse route.

- Il va falloir que je t'apprenne à filtrer ce que tu détectes avant que je t'apprenne à comment t'en servir. Commence par supprimer de ta tête tous les bruits animaux qui te paraissent lointain, puis continue de supprimer les sons que tu entends jusqu'à ce que tu ne m'entendes que moi.

La Sendaï savait que le Meikyû pouvait le faire, même s'il n'est visiblement pas très doué avec la sensorialité, elle sait qu'il n'est pas si débile que ça ...

_________________

Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine https://www.ascentofshinobi.com/u784
Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] Empty
Ven 21 Juin 2019 - 4:21

Soupirant légèrement, Anzu rendait beaucoup trop faciles les appels aux doubles sens. S’il avait été de meilleure humeur, il les aurait peut-être relevés. Or, il se devait de se garder une petite gêne, fait qui lui permettrait de survivre une ou deux journées supplémentaires.

-Comme toutes choses, un rythme peut être imposé par un individu, mais il faut s’assurer que les deux puisent suivre le même rythme, Anzu.

Bien qu’il le pensait assez fort, il se retenait de connoter cette réponse par une allusion sexuelle. Après tout, si elle n’était pas si prude qu’elle le prétendait, elle comprendrait ce qu’il disait. Autrement, ceci lui éviterait de mourir à l’instant présent.

-Les voix dont tu fais mention m’appellent, elles ne discutent pas... mais bon, peut-être que j’entends mal.

Préférant lui faire confiance sur cela, il serait beaucoup plus attentif lors des prochaines expériences. Pour le moment, il allait tenter de maîtriser ce qu’elle lui conseillait de faire.

-Je n’entends que toi dans mes pensées de toute manière. Toi et ton aura semi-meurtrière...

Alors qu’il parlait encore, ses sens se plongèrent soudainement dans une situation similaire à de l’extase. Transcendant plus ou moins son environnement pour venir faire taire tous les stimulus externes, tout autour de lui devint rapidement sombre outre Anzu et son aura chakratique verte. Encore une fois, il pouvait la voir fluctuer et s’affoler, signe qu’elle n’était pas très stable émotionnellement.

Lentement, son niveau sensoriel connaissait une hausse si intense qu’il croyait entendre et sentir son souffle. Ce qu’il ne réalisait pas était fort probablement le fait qu’il en avait même oublié sa propre conscience. Ainsi, sans même le remarquer, le Meikyû s’était déplacé pour être face à face avec elle. Brisant la distance qui les séparait sans aucune hésitation ou gêne, il pouvait sentir son souffle sur lui aussi physiquement que mentalement. On aurait presque dit qu’il entrait en transe, phénomène assez particulier qui avait un effet assez relaxant sur sa personne. Malgré tout, Raizen gardait son sérieux, signe pertinent qu’il était en forte période de concentration.

Tentant de parler alors qu’il sentait le manteau verdâtre de la Sendai s’imposer dans la zone tout autour de lui, il se sentait étrangement en sécurité.

-J’y arrive, je pense, mais pourquoi ton chakra est-il si vert et agité ?

Faisant directement mention à ce qu’il percevait alors qu’il était droit devant elle, la proximité sensorielle et physique n’était plus qu’un mythe alors qu’il fonçait tête baissée avec les yeux fermés.


_________________
Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] J22k
Merci Aimi o/

Kumo - Assemble:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Metaru Anzu
Metaru Anzu

Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] Empty
Ven 21 Juin 2019 - 17:59
Anzu hausse un sourcil, quel était cet allusion qui lui paraît obscure ? Elle l'ignore, mais en tout cas, elle est sûre d'une chose : il ne parle plus du rythme d'entraînement. Elle commence à comprendre lorsque quelqu'un tente de faire passer un message dissimiler, sauf que, pour la Sendaï, cela ne passe pas. Elle ignore même ce qu'il veut dire derrière ça, à priori, elle ne fait pas de danse, ni de musique. Enfin, elle reste sérieuse, les bras croisés, lorsqu'il lui dit que les voix dans sa tête l'appelle et ne parle pas, chose du coup bien plus étrange ...

- Il est probable que ce soit à cause des arbres d'Hayashi dans ce cas, et que la perturbation chakratique de la résonance leur a donné une nouvelle fonction encore inconnu.

C'était qu'un avis, mais raison de plus pour commencer à filtrer ce qu'il ressent, Anzu attend donc, patiemment, qu'il ne détecte qu'elle et uniquement elle. Chose qu'il a l'air de faire avec facilité, sans doute s'est-il entraîné avant, dans tous les cas, il arrive à filtrer ce qu'il entend, pareil pour les auras chakratiques qu'il ressent. Il dit n'entendre qu'elle et son aura semi-meurtrière, elle hausse un sourcil, contrôlant encore son chakra jusqu'à preuve du contraire.

- Je n'ai pourtant rien fait.


Enfin, il dit y arriver, et maintenant, il demande pourquoi son chakra est si vert et agité. Anzu ne comprend pas ce qu'il veut en venir, dans tous les cas, si son chakra est vert, c'est uniquement parce qu'elle l'a décidé ainsi. Si elle le voulait rouge, alors elle changerait sans problème, pareil si elle le voulait noir ou blanc, cela ne reste que cosmétique comme changement. Et s'il était agitée, et bien, elle vient tout juste de se réveiller, normal que son chakra soit encore agité avec la résonance qui a eu lieu récemment.

- S'il est vert, c'est parce que je le voulais vert, et s'il est agité, c'est à cause de la résonance, d'autres questions ?

Evidemment, elle n'en attendait aucunes autres, mais maintenant qu'il arrive à ne détecter qu'elle et uniquement elle, il est temps de passer à de la détection plus ciblée.

- Maintenant, reconcentres-toi sur cette arbre, fais la même chose que si c'était moi et dis-moi combien il y a de présences dans cet arbre.

Elle attendait, bras croisés, s'il avait vraiment réussi ou non ce test.

_________________

Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine https://www.ascentofshinobi.com/u784
Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] Empty
Sam 22 Juin 2019 - 3:25

Soupirant légèrement, la raideur d’Anzu se voyait être beaucoup plus problématique qu’il ne l’aurait pensé. En plus d’être sèche dans ses réponses, elle ne mettait aucunement Raizen dans une situation de détente. Au contraire, il était indirectement crispé parce ce qu’il sentait chez elle.

-Je sais qu’il y a qu’une seule et unique présence Anzu. Par contre, avant de poursuivre, j’aimerais m’assurer qu’on soit aligné et qu’on travaille sur la même longueur d’onde.

Ouvrant les yeux pour venir la confronter du regard, le Meikyû la regardait du haut de son mètre 91. Il détestait littéralement les moments où quelqu’un le méprisait. Quelle que soit la manière, ce genre d’expression se devait d’être connoté de bonnes raisons. Bien qu’il avait un côté joueur et taquin, dans le cas suivant, il n’entendait pas rire. Après tout, agir de manière juste avec autrui était important et éviter l’orgueil déplacé l’aiderait forcément à avancer.

-Donc, je préfère que tu me dises dès maintenant si tu as un problème avec moi et lequel c’est.

Ne la délaissant pas du regard, le Meikyû pouvait se permettre un luxe dérogeant à son entrainement un tantinet sachant qu’il n’était pas si vert en sensorialité. S’entrainant avec Spero de manière assez active, Anzu servait plutôt de second maître pour accélérer le processus, ni plus, ni moins.

-Donc, je préfère que tu me frappes, gifle et que tu vides ton sac plutôt qu’être contraint de subir ton humeur. Je n’ai pas besoin de sensorialité pour le percevoir et toi non plus je pense, juste un peu d’introspection.

Brisant ce moment soudainement sérieux par un délicat sourire, le Jonin n’était pas très rancunier. Il aimait tout simplement entretenir des relations qui faisaient du sens. Ensuite, peut-être que son style d’enseignement ne changerait pas, mais au moins, la situation serait clarifiée de tous les sens.


_________________
Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] J22k
Merci Aimi o/

Kumo - Assemble:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Metaru Anzu
Metaru Anzu

Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] Empty
Lun 24 Juin 2019 - 23:27
Il semblerait que la façon dont Anzu essaie d'apprendre à Raizen ne plaise pas à ce dernier. Elle hausse un sourcil, toujours les bras croisés, l'observant sans changer une seule fois son visage. La violette n'avait pas peur des personnes plus grande qu'elle, même s'ils tentent de l'intimidé du haut de son presque 2m, une taille ridicule quand on a croisé le seigneur du Mokuton en personne du haut de son 2m et demi, voire certains diraient qu'il ferait dans les 3m. Enfin, s'il comptait l'intimidé de la sorte, il a autant de chance que de réussir à la charmer de cette façon.

- Je n'ai aucuns problèmes avec toi, j'ai bien l'impression que c'est plutôt l'inverse Raizen.

Elle tend deux doigts vers lui, puis après un "piou" qui a l'air très mignon dit comme ça, le corps de Raizen se crispe d'un seul coup, avant que celui-ci tombe à la renverse. C'était un Genjutsu très simple à réaliser, et plutôt inoffensif, qui avait juste pour but de le faire tomber sans trop le blesser. C'était ce genre de Gen qu'utilise Anzu, et elle n'en a pas honte. Elle s'approche de celui-ci, ce coup-ci, le surplombant lui alors que l'inverse se produit.

- Tu dis te plaindre de "voix dans ta tête" puis tu dis que tu n'entends que ma voix. Crois-tu vraiment que je vais utiliser une illusion juste pour t'appeler et t'attirer vers moi ? Je n'ai pas besoin d'assouvir mes besoins primaires avec quelqu'un d'autre, ni même d'un "mâle" pour me satisfaire, et j'ai pourtant l'impression que tu veux que je te demande de l'aide pour ça.

Elle recule, prenant son marteau qu'elle a créé avec son chakra, manipule le chakra contenu par cette arme pour en faire une hache de lancée avant de la lancer sur l'arbre qu'elle voulait qu'il détecte depuis le début. Sous le choc, trois silhouettes noires s'envolent de celui-ci, silhouettes qui vont se camoufler dans la forêt.

- Je prends de mon temps que je dois conserver pour me reposer pour t'entraîner, alors mets-y du tien. La présence dont tu me parles était celui de l'arbre, tu ne faisais que détecter le chakra accumulé dans son feuillage depuis le début, ce n'est pas pour rien que je t'ai demandé de filtrer les différentes sources de présences, je voulais que tu le fasses ici pour détecter au travers de ce feuillage ... visiblement, il va falloir que je te tienne encore plus par la main.

Dit-elle alors qu'elle se retourne face à lui, toujours les bras croisés.

_________________

Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine https://www.ascentofshinobi.com/u784
Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] Empty
Mar 25 Juin 2019 - 0:02

Prenant le temps d’analyser Anzu, rapidement, il se heurta à un revirement inattendu. Tandis que Raizen la regardait de haut, il se retrouvait soudainement au sol, changeant ainsi d’angle et de perspective. Si ce n’était du fait qu’il avait vécu un épisode similaire avec Spero par le passé, peut-être aurait-il était plus choqué. Pourtant, il n’en fit rien, se contentant de darder son regard dans ses iris en quête de réponse

Vinrent ensuite quelques éléments suffisamment révélateurs pour qu’il en comprenne quelque chose. Anzu semblait encore figé sur cela, interprétant sa manière d’être comme étant une invitation quelconque à l’assouvissement de ses propres désirs. Sur le coup, il ne put s’empêcher d’avoir un léger sourire qui ne fit que s’accentuer lorsqu’elle lui montra ce qu’elle cherchait à détecter. Lançant ainsi son marteau nouvellement transformé en hache, le Meikyû constatait de nouveau à quel point ces capacités étaient idéales pour tout sort d’utilité. Or, l’admiration pouvait attendre pour le moment sachant qu’ils avaient des chats plus importants à fouetter.

Ne combattant pas l’illusion qu’elle avait utilisée pour lui ramener les pieds sur terre, le Meikyû se contenta de fermer les yeux, faisant le vide total dans son esprit pour n’isoler que les faits importants. Faisant un tri excessivement rapide, tout avait l’impression de se produire au ralenti tandis qu’il analysait le moindre comportement qu’elle venait d’avoir avec lui. Chaque geste, chaque parole et chaque respiration comptaient. Arborant respectivement des clés qu’il se devait de saisir pour s’assurer de ne manquer aucune information, il ouvrit finalement les yeux.

Bien que paraissant long, ce moment n’avait duré qu’une fraction de seconde. Simplement, derrière tout cela, son cerveau prenait le temps d’examiner tous les faits avant de lui permettre de réagir de manière adéquate.

-Par où commencer ?

Bien qu’insignifiante, cette phrase donnait quelques secondes supplémentaires au Meikyû pour qu’il y forme sa réplique.

-Tes besoins primaires te regardent Anzu. Je pense qu’il est parfois délicat de me suivre quand je te taquine et quand je suis sérieux, mais j’entends bel et bien des voix depuis la résonance et ce n’est pas forcément lié à toi.

Soupirant, le visage assez calme et détendu du Meikyû se crispa légèrement pour dépeindre une source de tracas qu’il s’apprêtait à partager :

-Je suis d’ailleurs venu spécifiquement pour être en mesure de mieux comprendre d’où ça venait. Je ne disais pas cela pour te mener en bateau ou quoique ce soit du genre. Bien qu’en me calmant et en me concentrant, j’ai pu m’aligner totalement sur ta voix, n’empêche que c’est quelque chose qui risque de rester que je vais forcément devoir comprendre et analyser. Cependant, ce n’est fort probablement pas pour cela que tu es présente aujourd’hui et bien que cela ne paraisse peut-être pas, j’apprécie le temps que tu consacres à mon enseignement.

Se relevant soudainement après avoir brisé l’illusion avec aise, Raizen porta sa main à sa chevelure avant de la regarder avec attention.

-Ensuite, si tu as un problème quelconque, n’hésite pas à le partager, car pour ma part il n’y a rien qui soit pertinent dans la circonstance actuelle.

Prenant le temps de bien utiliser ses mots et ses tournures de phrase pour nuancer ses propos, le Meikyû arborait soudainement un caractère beaucoup plus neutre et sérieux. On aurait presque dit qu’il était formel...

-Sur ce, si tu le veux bien, je suis prêt à recommencer.

Laissant soudainement s’échapper de son corps une sphère chakratique visant à le ramener dans une zone de concentration totale, on pouvait dénoter un changement d’aura chez le Meikyû. Un shinobi de son niveau ne pouvait sortir de nulle part. Comme tous les maîtres dans leurs arts respectifs, Raizen avait peaufiné le sien jusqu’à atteindre un certain état d’équilibre. Simplement, pour atteindre l’étape suivante, il avait besoin d’aide. Or, cela n’enlevait rien à l’aura imposante et concentrée qu’il dégageait après ce court partage de pensées.


_________________
Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] J22k
Merci Aimi o/

Kumo - Assemble:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Metaru Anzu
Metaru Anzu

Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] Empty
Mar 25 Juin 2019 - 1:04
Il ne pensait pas se faire viser une nouvelle fois par une de ses illusions, cela lui a certainement permis de le mettre à terre sans trop de difficulté ... en tout cas, il semble se concentrer pour tenter de sortir de l'illusion, une illusion qui a déjà pris fin, mais s'il le souhaitait ... La violette resta à le regarder les bras croisés, attendant une réaction de sa part, n'importe quelle réaction, elle se doutait qu'il n'allait pas rester là sur le sol à tout ressentir. Il commence déjà par mettre les points sur les i, il disait que ses besoins ne la concerne qu'elle, et que les voix qu'il entend n'est pas forcément la sienne. Bon, tant mieux, cela voulait dire qu'il est bien venu ici pour apprendre, pas pour lui faire perdre son temps à vouloir qu'elle devienne plus "accessible".

- Je ne suis pas une experte en illusion malheureusement, je ne peux t'aider pour tes voix.

Il disait qu'il pensait que venir ici réglerait ces questions sur ces voix qu'il entend, mais Anzu ne peut pas et maîtriser la sensorialité, et maîtriser les illusions. Elle sait les utiliser de manière experte, ça, c'est certain, mais pas autant que la sensorialité. Enfin, il accepte de repartir s'entraîner, très bien, Anzu peut donc reprendre ses exercices en le laissant reprendre sa concentration, si cela lui permettait de pouvoir faire fit des voix qu'il entend ... elle le laisse faire, bien que cela l'impression que peu en sachant déjà son niveau.

- Bien, reprenons du coup.

Alors que sa hache a finit par être absorber entièrement par l'ancien arbre du deuxième exercice - le premier étant le marteau -, elle va devoir trouver un exercice à faire, se concentrant pour détecter s'il y a un endroit qu'il puisse filtrer comme avant. Les arbres ne contiennent aucunes vies malheureusement, ces oiseaux devaient resté à la pression exercé par la quantité de chakra présent dans ces feuillages. Elle l'observe, sortant de son dos deux bâtons de chakra : elle n'a pas trouvé de moyen pour qu'il puisse filtrer dans la nature, alors elle lui lance les deux bâtons de chakra qui exerce la même qualité de chakra, sauf que l'un d'eux contient un des sceaux qu'utilise Sazuka pour transporter sa nourriture. Le seul moyen de les différencier serait donc de réussir à détecter à travers le chakra du bâton celui contenu par le sceau, ce qui est un exercice bien plus compliqué qu'il en a l'air.

- Maintenant, reprenons l'exercice du filtrage : lequel des deux contient le sceau ? Tu n'as le droit de briser aucuns des deux, ni même de les bouger, utilise juste ta sensorialité.

_________________

Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine https://www.ascentofshinobi.com/u784
Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] Empty
Mar 25 Juin 2019 - 2:00

Observant Anzu à nouveau, la situation semblait soudainement prendre une tournure bien différente, comme si elle entrait soudainement dans sa zone de confort. En discutant d’une manière dont elle était plus qu’accoutumés, les deux arrivaient à atteindre un point où il n’y avait aucune friction entre leurs dialogues respectifs. Étant ainsi sur la même longueur d’onde, le Meikyû pouvait noter quelques éléments supplémentaires à ses conclusions sur le personnage qu’était Anzu. Or, il comptait prendre le temps de revoir le lot d’information qu’il avait cumulé plus tard. Pour le moment, il était l’heure de se concentrer sur la tâche actuelle, fait qui le surprenait plus ou moins sachant que le défi était assez facile...

Face à la détection d’un bâton ayant un sceau puis d’un second, un sourire se traça sur les lèvres du Meikyû. Si l’exercice en lui-même ne semblait pas très difficile, le principe était excessivement ingénieux. Pouvoir détecter le nombre de sceaux sur un individu pouvait être une technique sensorielle qui saurait se révéler excessivement utile. Sachant que le fuinjutsu n’était pas l’art le plus populaire, en découvrir certaines prémisses ou pouvoir même localiser des sceaux de manière générale était plus qu’utile. C’était même ce qu’il considérait comme un avantage irremplaçable.

-Ne t’en fait pas pour les voix, je trouverais bien un moyen.

Feignant un léger sourire pour briser le froid qui harmonisait leur synergie soudaine, Raizen prit le temps de regarder les deux bâtons. Il pouvait tricher rapidement en utiliser une de ses techniques pour découvrir l’utilité du sceau. Pourtant, il ne voulait pas utiliser le moyen le plus simple, préférant tout simplement opter pour ce qui serait le plus formateur pour lui.

-Ce ne sera pas un problème.

Sans bouger, le Meikyû laissa ses sens planer. Se heurtant dès lors à une multitude de stimulus, on pouvait clairement voir sur son visage qu’il avait de la difficulté à filtrer le lot important de phénomènes qui heurtaient ses sens de part et d’autre. Vraiment, cet exercice de filtrage n’était pas si facile, mais très formateur. Étant apte à faire le vide dans son esprit assez rapidement, Raizen opta pour un mécanisme qu’il effectuait lorsque ses pensées sautaient dans tous les sens. Éteignant ainsi rapidement la plupart des phénomènes le troublant indirectement, il récupéra une expression beaucoup plus calme et apaisée tandis qu’il venait finalement de retomber sur les deux bâtons en question. Durant depuis déjà une minute, l’exercice durait beaucoup trop de temps à son goût, mais il n’avait pas le choix s’il ne voulait pas tricher.

-Mhm...c’est le bâton à droite.

Le disant avec conviction, il avait aisément pu capter la présence d’un rythme chakratique différent à un endroit précis du bâton. Un peu comme lorsqu’il sondait son propre corps et se heurtait à ses sceaux, ce qu’il avait vu n’avait été qu’une brève évidence.

Ouvrant ainsi les yeux, il passa ensuite sa main sur le bâton en question avant de laisser planer ses sens. Étant accoutumé à cette technique, il put aisément y déchiffrer l’utilisation du sceau en y posant sa main.

-Et il referme un sceau de stockage permettant fort probablement d’y mettre de nombreux objets de types utilitaires. Au regard de sa taille, c’est le genre de sceau que tu utilises fort probablement pour déménager Anzu.

Alliant son expertise en fuinjutsu et en sensorialité, il relâcha soudainement toute la tension qu’il avait mise dans sa concentration avant de passer à la prochaine étape.

-Je ne veux pas remettre en question ton régime d’entrainement, mais si le tout te convient, je suis prêt à passer à la prochaine étape.

Dans cette formalité se cachait un léger air de défi tandis qu’il tentait de voir comment elle réagissait lorsqu’on entrait dans sa zone de confort. Cela lui rappelait étrangement ses entrainements avec Hisao...




_________________
Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] J22k
Merci Aimi o/

Kumo - Assemble:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Metaru Anzu
Metaru Anzu

Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] Empty
Mer 26 Juin 2019 - 21:01
Anzu l'observe donc à l'oeuvre, les bras croisés, observant attentivement comme il se débrouiller pour filtrer le chakra qu'il détecte, ce qu'elle constate déjà, c'est la lenteur qu'il met pour réussir à détecter les sceaux. Elle fronce les sourcils, une minute, c'est trop long à son goût, en une minute, un ennemi aura le temps de faire la danse du poireau ou de venir activer ce sceau avant même qu'il sache qu'un sceau se trouve ici. Elle présent déjà le soucis de sa détection : il cherche à en savoir trop, et de ce fait, il prend du temps à connaître l'utilité d'un sceau au lieu de savoir s'il y en a un ou pas. C'est bien beau de savoir que le sceau qu'a Anzu est capable de ranger diverses objets pour un déménagement, mais ce n'est pas le but de l'entraînement.

- C'est un sceau qu'utilise Sazuka pour stocker ses plats et que j'ai emprunter pour notre exercice ...

De là à dire que c'était un sceau qui sert pour les déménagement ... certainement a-t-il très peu d'affaires pour que ça passe, mais sinon ... Enfin, il voulait lui demander de déjà passer à la vitesse au-dessus, lui donner un exercice plus compliqué à faire ... dans ce cas, Anzu créé déjà deux bâtons de chakra, même exercice, sauf qu'elle les lance de sorte à ce qu'il les rattrape tout les deux dans sa main ... et que l'un d'eux possède un sceau explosif.

- Tu as 5 secondes pour trouver lequel possède le sceau, sinon il explose dans ta main.

Et avant même qu'il commence à poser des questions, le compte à rebours a déjà commencer, et non, il ne s'agit pas de secondes de Namek, mais de vrais secondes. De quoi le mettre un peu en situation de stress, mais aussi en situation plus "crédible" puisque 5 secondes suffit à une personne pour remarquer que la personne possède son sceau et l'enclenche ... il voulait passer à la vitesse supérieur, non ?

_________________

Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine https://www.ascentofshinobi.com/u784
Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] Empty
Jeu 27 Juin 2019 - 4:21

Par prochaine étape, Raizen ne voulait pas forcément dire aller beaucoup plus vite. Simplement, il était prêt à passer à l’étape supérieure. Ne se doutant aucunement qu’il avait possiblement pris trop de temps à l’étape précédente, il se doutait bien que son approche n’avait rien d’opérationnel. Après tout, ce n’était pas le genre de technique qu’il pouvait utiliser en plein milieu d’un combat sachant qu’une minute était excessivement longue et que bien souvent, les fractions de seconde comptaient dans une opposition entre deux adversaires.

-Sympathique.

Se permettant cette remarque alors que les deux bâtons allaient dans sa direction, le Meikyû n’avait aucunement peur d’échouer. Sans hésitation, il se concentra, comme si c’était une seconde nature. Émettant l’équivalent d’une puissante vague de chakra à partir de son organisme, il capta une sensation différente sur l’un des bâtons. Dès lors, il attrapa celui de droite avant de laisser tomber l’autre. La sensation avait été vague et plus ou moins minime, mais à la dernière seconde, il avait tout de même ressenti quelque chose de différent.

-J’espère ne pas m’être trompé...

En temps normal, le Meikyû se serait fort probablement heurté à un mur face à cette épreuve s’il n’avait pas utilisé une technique similaire pour briser la supercherie de Madoka pendant le tournoi. Si on veut, c’était ce genre d’expérience critique qui avait forgé sa première expérience en sensorialité. Bien que l’écart entre cette époque et le moment présent était assez minime, le tout l’avait tout de même aidé à ne pas exploser sur le moment.

-Je sais que je ne devrais pas tenter le Diable, mais quelle serait selon toi la prochaine étape après celle-ci ?

Faisant preuve de provocation, le Meikyû savait pertinemment qu’il allait heurter son point de flexion très bientôt, le moment où son intuitivité n’allait plus être suffisante pour le permettre de s’en sortir. Dès lors, il risquait de se heurter à un mur. Or, pour le moment, il devait tout de même rencontrer ce niveau de manière à prendre le pouls global de sa situation et avancer.

-mis à part détecter ton sourire...

Lui faisant un léger clin d’œil, le Jonin demeurait sérieux bien qu’il aimait particulièrement la taquiner. Malgré tout, Raizen devait avouer qu’elle semblait particulièrement tendue depuis le début de leur entrainement, comme si quelque chose la tracassait plus que d’habitude.


_________________
Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] J22k
Merci Aimi o/

Kumo - Assemble:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Metaru Anzu
Metaru Anzu

Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] Empty
Jeu 27 Juin 2019 - 17:01
Anzu a envoyé ses bâtons, l'un d'eux contenait un sceau explosif et elle se doutait qu'avec un peu de stress et un chronomètre plus serré, l'exercice serait plus compliqué que de lui laisser le temps de bien analyser les bâtons. Il réussi à attraper le bâton vide tandis que l'autre tombe au loin, et à la fin des 5 secondes, la violette incante un mudra, puis celui-ci se met à exploser au loin. Bien, il savait détecter rapidement, c'était déjà un bon progrès. Se limiter qu'à l'essentiel peut sauver des vies là où en savoir plus pourrait en sauver aussi, mais cela reste plus risqué pour soi-même, notamment si on ignore s'il y a encore des ennemis autour ou non. C'est bien pour ça qu'Anzu utilise ses détections les plus poussées uniquement si elle est accompagnée ou en sécurité.

- Je voulais d'abord vérifier que tu sois bien capable de filtrer rapidement pour le reste de l'entraînement.

Il voulait connaître la prochaine étape de l'entraînement, bien qu'il voulait la taquiner en voulant lui demander s'il s'agit de détecter son sourire - ce à quoi, elle se met à regarder à côté en boudant tout en gonflant la joue une nouvelle fois -, elle veut d'abord tester encore d'autres aspects de la sensorialité. La détection n'est qu'une partie de la sensorialité, celle-ci comprenait aussi la dissimulation aussi. Ainsi, elle devait lui montrer comment utiliser la dissimulation.

- Tu es capable de détecter en filtrant les présences, cela te sera utile pour détecter les sceaux et les genjutsus, mais à un certain niveau, cela te permettra de savoir combien de combien de personnes se composent une présence. A partir de ça, tu pourras rajouter d'autres informations comme leur déplacement par exemple. Mais maintenant, on va passer à la dissimulation.

Elle incante des mudras, puis se met à se henge en Raizen, prenant au passage sa voix, mais aussi son poids. C'est un henge amélioré qui lui permet de pouvoir se déplacer en prenant la forme qu'elle veut tout en évitant de se faire différencier par le bruit de ses pas, car une chose qu'on a tendance à oublier, c'est que le henge permet de modifier l'apparence, mais l'être garde ses anciennes caractéristiques : son odeur, son poids, sa voix ... ainsi il fallait que la dissimulation soit fidèle.

- As-tu vu les mudras que j'ai composé ? Tentes de les faire à ton tour, il s'agit de là d'un henge plus avancé qu'un henge basique qui te permet de changer ta voix et ton poids. On testera ensuite d'autres moyens de dissimulation avant de passer un test pour voir si ta dissimulation est à la hauteur ou non.

Elle garde l'apparence de Raizen, croisant ses bras du haut de son 1m90 et quelques, en attendant de voir s'il arrive à la copier ou non ou si elle doit lui répéter quelques mouvements.


_________________

Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine https://www.ascentofshinobi.com/u784
Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] Empty
Sam 29 Juin 2019 - 3:47

Anzu était tellement colérique, c’en était incroyable. Étant passé de la fille intéressante et curieuse à une personne excessivement colérique, Raizen avait bel et bien l’impression qu’il se faisait de plus en plus antagonisé. Même si le tout venait fort probablement du fait qu’il la taquinait continuellement, il ne pouvait s’empêcher d’y lire et détecter son côté sérieux qui semblait revenir de manière excessivement récurrente. C’était assez particulier sachant qu’il était incertain d’y voir de l’agacement ou de la gêne. Représentant plus ou moins un mélange des deux, il était peut-être plus sage d’y aller doucement avec elle compte tenu des circonstances de la dernière fois.

-Intéressant, je me demande si...

Alors qu’il allait poser une question sur la détection des sceaux, celle-ci se transforma en lui. Représentant une copie conforme de sa personne, même sa voix avait changé, signe fondamental qu’il était face à une technique de haut niveau. N’étant pas qu’une illusion, le tout était une manière aisée de se faire passer pour quelqu’un d’autre. Sur le coup, Raizen arqua un sourcil, se demandant soudainement comment il était censé faire cela s’il ne l’avait jamais fait. Elle lui demandait donc de faire un henge avancé alors qu’il n’était pas le plus doué en dissimulation. En ayant fait quelques un à l’époque où il était encore à l’académie, Raizen faisait face à sa première impasse. Si la détection était l’aspect qu’il avait le plus travaillé, la dissimulation était tout autre, un art qu’il ne maîtrisait pas encore, mais qui pourrait être intéressant sous son aspect furtif.

-Il va falloir que tu me guides, tout ce que je sais faire c’est ça

Dès lors, il malaxa son chakra avant de le concentrer au centre de son organisme pour soudainement y relâcher une vague à l’interne qui changea son apparence. Ressemblant ainsi, partiellement à Anzu, on pouvait y dénoter quelques défauts. Or, le plus apparent par rapport à l’exemple d’Anzu se faisait plutôt sentir dans sa grandeur, mais aussi dans sa voix qui n’avaient pas changé.

-La dissimulation n’est pas mon point fort en sensorialité, donc là il faudra possiblement y aller doucement...

Vraiment, Anzu sautait du coq à l’âne, réagissant à ses moindres paroles pour lui donner des défis soit trop intenses ou soit pas assez intense. Malgré tout, il était excessivement curieux de voir si cela allait lui permettre d’apprendre plus rapidement. Après tout, il était avec celle qui maîtrisait le mieux sa sensorialité dans le groupe. Ainsi, qu’elle l’antagonise ou pas, il avait besoin d’elle.

-Dans tous les cas, je comprends mieux ce qui fait de toi un shinobi redoutable.

Ayant un registre de technique beaucoup moins commun, le tout faisait d’Anzu une femme colérique et unique. Combiné à l’utilité qu’elle donnait à chacune de ses compétences, celle-ci en devenait rapidement très redoutable.


_________________
Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] J22k
Merci Aimi o/

Kumo - Assemble:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Metaru Anzu
Metaru Anzu

Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] Empty
Dim 30 Juin 2019 - 15:34
Alors qu'il semblait avoir une question, Anzu s'est mise à passer de la détection à la dissimulation. En effet, maîtriser la sensorialité et ne faire que de la détection, c'est comme si un expert du Taïjutsu n'utilisait que ses poings et pas ses pieds, les voleurs faisant les meilleurs gardiens, ceux qui savent le mieux détecter la présence d'autrui sont ceux qui connaissent les ficelles d'une dissimulation parfaite. C'est comme ça qu'Anzu voit les choses, et sa piste de réflexion n'est pas si bête que ça. Dissimulé sous la forme de Raizen, elle lui demande de tenter de l'imiter, ce qu'il n'arrive pas à faire malheureusement. Non seulement Raizen a gardé sa taille et son timbre de voix, mais en plus, il l'a fait disons ... un peu ... grosse ?

- Je ne suis pas si grosse que ça ... ta vision de ma personne me déconcerte.

Dit-elle sous un ton qui pouvait faire croire qu'elle ne le disait pas sérieusement, et c'est ce qu'elle voulait, même si elle voulait juste tenter de changer d'atmosphère vu que Raizen se sent encore opprimé. C'est fou de se dire que la jeune fille d'Itagami a un meilleur niveau en dissimulation que le diplomate du groupe, en même temps, un bavard comme lui aura du mal à être discret. Enfin, après cette petite vanne qui semble ne pas trop marché, elle l'observe, puis l'écoute en fronçant un peu les sourcils.

- Enfin, je pensais que ton niveau en dissimulation valait celui que tu avais en détection, visiblement, maître corbeau est plutôt maître perroquet.

Elle reprend sa véritable forme, étant resté un peu trop longtemps sous la forme de Raizen, elle l'observait d'en bas, étant redevenu plus petite que lui. Ce n'est pas pour autant qu'elle paraît effrayée devant une personne qui fait quelques pommes de plus que soit.

- Il va falloir que je revois tes entraînements pour la dissimulation à la baisse, on va donc commencer par un henge de base Ōmu-san.

Elle commence donc par faire quelques mudras basiques, ceux qu'on apprend à l'académie, l'henge était une technique basique, mais peu maîtrisé, souvent les gens font l'erreur lors de la visualisation de leur apparence temporaire. Elle les faisait à intervalle assez long pour qu'il puisse les identifier, puis elle se transforme en l'apparance qu'elle avait avant sa promotion en Chunin.

- Ton problème ne vient pas des mudras que tu composes, mais il vient de la projection que tu fais en visualisant une apparence. Penses d'abord à un corps ou un objet que tu as pu voir en détails, visualise-le bien, puis utilise-le pour te henge en cette forme.

Elle attendait son essai, attendant qu'il réussisse à visualiser l'apparence qu'il veut prendre pour qu'il puisse lancer son camouflage.

_________________

Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine https://www.ascentofshinobi.com/u784
Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] Empty
Lun 1 Juil 2019 - 4:05

Arquant un sourcil, Raizen devait avouer être confus. Hésitant entre la confusion liée à la tentative maladroite de faire une blague et le surnom qu’elle venait soudainement de lui donner, la concentration n’était plus. Pour une fois, le Meikyû venait de relâcher sa confiance, comme si ce qu’on venait de lui dire l’avait directement atteint. Se contentant d’un rictus assez léger, mais court, son non verbal voulait tout dire. Quoiqu’elle disait après le fameux ‘’omu-san’’ attendrait pour le moment.

-Le perroquet ? Je ne vois pas en quoi cet oiseau a du sens sachant que les corbeaux peuvent très bien imiter des voix aussi.

Lui faisant un cours de connaissance générale, seul un sourire vindicatif se lisait sur son visage tandis qu’il la défiait du regard :

-Donc, si tu veux tant me donner un surnom, tu peux y aller pour Kuro-san ou Raizen-senpai, je te laisse le choix.

Fermant les livres sur ce petit moment de distraction, le jonin ne voulait pas s’attarder sur le sujet sachant que lui accorder un droit de réplique n’avait jamais fait partie de son approche. Comme dit, tout bon négociateur savait quand se compromettre, quand augmenter son offre, mais aussi quand offrir un choix décisif sans appel. Bien que sa dernière négociation ne s’était pas produite comme prévu, il tenait tout de même à suivre les préceptes qui faisaient de lui l’homme qu’il était.

-Où en étions-nous ? Ah oui, au Henge de base...

Ramenant sélectivement la discussion sur le sujet principal, il devait avouer être de meilleure humeur. Semblait-il que la tentative indirecte ou plutôt maladroite d’Anzu de le provoquer avait eu un effet positif sur lui. Ressentant indirectement le besoin de témoigner son allégeance aux corvidés sombres, il se concentra du mieux qu’il le pouvait. Faisant usage de son don de visualisation, cette fois-ci, il projeta non seulement la voix de Anzu, mais aussi son apparence. Arrivant ainsi à un résultat assez ressemblant, on pouvait aisément voir qu’il avait ajouté sa propre touche personnelle au personnage. En effet, le Meikyû ressemblait maintenant à Anzu. Simplement, sa tenue était différente. Si on veut, il avait adopté un profil beaucoup moins conservateur et plus aventurier. On pouvait le voir à travers le bouton de son haut qui était ouvert contrairement au modèle de base.

Le Meikyû s’était aussi amusé à détacher la cravate qu’elle semblait porter avec fierté de manière à lui donner un profil beaucoup plus décontracté. Or, ce n’était pas tout. Après avoir modulé son chakra, Raizen avait laissé son énergie circuler pour s’attaquer à ses sens. Cette fois-ci, il les avait concentrés sur sa gorge de manière à moduler sa voix.

-Alors, tu en penses quoi ?

Bien que sa voix était féminine et différente, le Jonin s’était plus ou moins amusé à connoter son imitation d’un grain de sel de séduction et de douceur supplémentaire.

-J’ai décidé d’y ajouter ma touche personnelle, c’est pas mal non...Anzu chan ?

Lui faisant un clin d’œil, symbole catégorique de son comportement habituel, si Sazuka avait été présente, elle l’aurait possiblement officiellement diagnostiqué pour son trouble de l’œil. Pourtant, ce n’était pas le cas.

-Mais si je dois faire une version plus réaliste, je peux hein...

Portant son doigt à ses lèvres, l’expert des jeux mentaux prit quelques secondes pour visualiser Anzu avant de lui offrir littéralement le même regard qu’elle lui avait offert un peu plus tôt. Gonflant les joues comme une enfant gâtée et capricieuse, il croisa les bras sur sa poitrine en la regardant sévèrement.

Comment allait-elle réagir devant un miroir de sa propre personne ?


_________________
Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] J22k
Merci Aimi o/

Kumo - Assemble:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Metaru Anzu
Metaru Anzu

Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] Empty
Lun 1 Juil 2019 - 20:21
Il semblerait que Raizen, malgré son intelligence, sa taquinerie et son sens de la reparti, ne comprend pas pourquoi elle le surnomme maître perroquet et non pas maître corbeau. Soit c'est parce qu'il n'est pas assez cultivé, soit parce qu'Anzu n'a pas été clair quand au choix de ce nom d'oiseau au lieu de celui du corbeau. Elle soupire, puis observe Raizen qui n'a rien comprit du tout en posant une main sur sa hanche, le fixant avec un air dépité. Il tente de lui faire un cours sur le fait que les corbeaux puissent eux-aussi imiter les voix qu'ils entendent, mais elle va lui faire un autre cours.

- Contrairement au corbeau dont la robe est assez noire pour se camoufler la nuit tombée, les perroquets et leur robe rouge flamboyante sont de piètres maîtres du camouflage. Donc cela restera Omu-san jusqu'à ce que tu me prouves que tu es capable d'être plus discret qu'un perroquet, et tu peux toujours courir pour le "senpaï".

Et puis quoi encore, il ne veut pas qu'elle se change, prenant des habits de maid serveuses, et qu'elle le voit comme un mâle dominant qui a fait d'elle un membre de son harem ? Il peut toujours rêver, alors là, s'il croit qu'il va réussir à avoir Anzu de la sorte, il se met les doigts dans l'oeil ! Enfin, Omu-san décide de repartir sur le henge, la violette attend donc qu'il réussisse à faire son camouflage suite à ses explications, et il y réussi ... pour le plus grand malheur de la violette qui voit une version d'elle plus ... aventureuse, plus osée. Elle ouvre grand les yeux en rosissant, puis elle détourne le regard en étant totalement gênée par ce que lui fait le Meikyû en face d'elle.

- Tu te moques de moi c'est ça ?

Il avait osé tenté de la faire plus allumeuse et séductrice, la violette grince les dents alors que son chakra commence à s'affoler, morte de honte par ce que Raizen fait, formant un genre d'aura qui vient envahir petit à petit le terrain où il se trouve, une aura qui est détectable malgré Raizen, Raizen qui a l'impression de se sentir flotter dans un genre de monde sans gravité, alors qu'Anzu était furieuse de voir que le Meikyû lui faisait un coup pareil. Une forme démoniaque semble s'émaner de la violette, venant menacer de dévorer le Meikyû qui a toujours l'impression de flotter dans ce vide étrange qu'il a causer.

- Je t'interdis de me couvrir autant en ridicule !

C'était l'immense colère d'Anzu qui a activé cette illusion alors qu'elle commençait à agir sur les sens du Meikyû qui se trouvait prisonnier de cette colère personnifiée devant lui.

_________________

Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine https://www.ascentofshinobi.com/u784
Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] Empty
Mer 3 Juil 2019 - 4:28

Rien qu’à voir sa réaction, le Meikyû voyait pertinemment que sa mauvaise interprétation de Anzu avait fait son chemin jusqu’à elle, peut-être un peu trop efficacement même. Faisant preuve d’une susceptibilité à toute épreuve, si elle semblait bien l’avoir prit au début, la suite de sa réaction démontra tout sauf du contrôle. Cédant littéralement à la pression qu’exécutait sa propre perception de soi, elle décida de passer à l’offensive.

Ainsi, sans qu’il puisse faire quoi que ce soit, une violente aura s’empara de la totalité de son corps tandis qu’il se voyait immobiliser par celle-ci. Dès lors, un mouvement de panique traversa l’esprit du Meikyû tandis qu’il utilisa malgré lui sa sensorialité pour capter d’où ça venait. Tentant de comprendre ce qu’il se passait, il ne savait pas s’il était piégé dans un genjutsu ou s’il était bel et bien prisonnier d’une poigne invisible. Dans tous les cas, il savait que son flux chakratique était perturbé et le fait qu’il le soit pouvait s’avérer excessivement problématique. Ayant récemment élaboré un sceau incomplet à cette fin, le Jonin tentait tant bien que de mal à rétablir son flux chakratique de manière à ne pas déclencher automatiquement celui-ci. Après tout, son objectif n’était pas de blesser sa tutrice du jour. Bien qu’elle ne semblait pas avoir le même type de soucis, on pouvait dire qu’il l’avait bien cherché, si on veut.

-Il faut vraiment que tu apprennes à te mettre dans une position qui empêche les gens de jouer avec ta tête, ça pourrait te couter cher.

Tout comme Hisao lui avait dit par le passé qu’il parlait trop durant ses combats. Étant excessivement provocateur et joueur, son ancien chef d’équipe lui avait indiqué à quel point, face à certains combattants, le tout pouvait se retourner contre lui à la vitesse de l’éclair. Après tout, réfléchir à des moyens de provoquer l’adversaire nécessitait du temps et de la patience. Bien qu’il pouvait considérer cela comme intuitif, il y avait tout de même une partie de son cerveau qui était occupée à traiter ce genre d’information. Dès lors, il ne pouvait être en totalité dans le combat, chose qui était faisable contre un adversaire nettement plus faible. Or, il y avait certains niveaux d’oppositions qui nécessitaient une concentration totale. C’est exactement pour cette raison que Raizen avait plus ou moins appris à se taire pendant les combats, n’utilisant que la parole dans les cas de nécessités.

Le cas suivant était un cas où la parole était nécessaire. Ne sachant s’il devait utiliser du chakra pour briser la technique qu’Anzu venait d’utiliser, la seule chose qu’il percevait était une aura violente et menaçante qui pouvait très bien être liée à sa cs. Ainsi, Raizen décida d’opter pour son arme la plus infaillible :

-Ensuite, je ne voulais pas te ridiculiser, je voulais juste te montrer que j’avais compris comment m’y prendre...

Bien que l’explication du corbeau et du perroquet faisait du sens, il devait avouer ne pas avoir totalement aimé la comparaison qu’elle avait faite. Ayant plus ou moins créé un lien avec les corbeaux, il pouvait presque s’y identifier totalement. Dans tous les cas, utiliser la crainte sur un homme comme Raizen était une mauvaise idée. Utiliser des illusions astucieuses pouvait le mettre dans un mauvais état. Or, tenter d’influencer sa peur était une mauvaise idée sachant qu’il avait peur de très peu de choses. Si on veut, ses peurs étaient beaucoup plus mentales que physiques. Comme dit, toutes douleurs physiques, jusqu’à un certain degré pouvait être supporté et ignoré comparé à plusieurs douleurs émotionnelles et psychologiques.

Ainsi, il observait la scène sans rougir pour autant, se contentant d’attendre que Anzu le libère et se calme enfin.

-Donc, c’est quand tu veux pour me relâcher à moins que tu préfères me voir faire des efforts...

Quoiqu’il arrive, Raizen allait créer son issue de secours.


_________________
Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] J22k
Merci Aimi o/

Kumo - Assemble:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Metaru Anzu
Metaru Anzu

Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] Empty
Mer 3 Juil 2019 - 21:49
Anzu observe Raizen entièrement pris dans son illusion, même en tentant un Kaï, chose qu'il ne peut pas faire, ayant senti qu'un de ses sceaux s'est brisés et qu'il s'agit de celui qui permet de briser ses illusions, il ne pourra pas s'en sortir aussi facilement. S'il est peut-être conscient de se retrouver dans une illusion, la source qu'elle utilise pour le plonger doit lui être inconnu. La violette le regarde de manière froide et sévère, visiblement, l'altération ne lui fait rien, il allait donc falloir passe à d'autres genres d'illusions. Le Meikyû pensait qu'il s'agissait d'un caprice, qu'elle allait la libérer après avoir fait évacuer une partie de sa colère, mais il n'a pas ressentie à quel point Anzu s'est sentie humiliée devant sa prestation.

- Tu penses que ce n'est qu'un caprice c'est ça ? Tu ne vois donc pas que ta façon de te comporter a été très vexante pour moi.


Elle porte sa main en évidence, puis, elle se met à claquer ses doigts, une douleur vient d'apparaître dans la gorge du Meikyû, une douleur vive qui ne l'étouffe pas, mais dont le claquement a déclenché. Il s'agissait d'une illusion destructrice qui a pour effet de fragilisé ses cordes vocales de manière temporaire, il se retrouve donc aphone, incapable de parler alors qu'elle le libère de cette illusion, toujours dans cette situation.

- Puis que l'altération ne t'a pas suffit, je t'ai temporairement couper la parole en te lançant une illusion qui a heurté tes cordes vocales. Tu retrouveras ta voix demain, le temps que tu réfléchisses à ce que tu viens de faire, Raizen.


Elle n'a aucune honte, ni aucuns remords de lui avoir fait perdre ne serait-ce qu'une journée l'usage de la parole, mais elle aurait pu aller plus loin. Mais son importance dans l'expédition fait qu'elle a dû revoir ses "dégâts" à la baisse.

- Et si ta vision d'une femme normale, celle que je dois suivre pour toi, est celle d'une femme aventureuse et tentatrice, alors je préfère rester coincée que de me plier à cette vision.

Elle commence ensuite à repartir après avoir utiliser un fumigène pour couvrir ses arrières et disparaître sous les yeux certainement en état de choc du Meikyû muet.

_________________

Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine https://www.ascentofshinobi.com/u784
Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] Empty
Jeu 4 Juil 2019 - 4:50

Alors qu’il pensait que tout irait bien, la situation ne fit que s’envenimer. Comprenant de plus en plus à quel point Anzu était affecté par la situation, étrangement, la seule chose qu’il put ressentir à travers tout cela fut son désarroi. Étrangement, elle semblait blessée, comme si le Meikyû l’avait mis dans une position assez délicate.

Entre s’attaquer à l’esprit de quelqu’un, le briser et blesser, la ligne était assez mince, mais les résultantes étaient complètement différentes. En plus d’être vexée, son comportement était vindicatif. Ne comprenant pas tout de suite ce qui causa la douleur dans sa gorge, il posa sa main à son cou, tentant de contrôler la douleur incessante qui carbonisait ses cordes vocales.

Que venait-elle de faire ? Il était impossible qu’elle ait pu brûler ses cordes vocales d’un claquement de doigts. Bien que la tentative de réplique était impossible, il ne pouvait paniquer sachant qu’elle venait elle-même d’admettre qu’il était plongé dans une illusion dont il ne connaitrait jamais le mécanisme. Soupirant, il aurait été plus simple qu’elle grille ses cordes sachant qu’à tout moment, Raizen aurait pu demander à être guéri.

Ne pouvant prononcer la moindre parole, pour une des rares fois, le Jonin ressentait un léger soupçon de tristesse. Ne regrettant pas son comportement, il regrettait toutefois l’impact que le tout avait eu sur cette jeune femme. Ne semblant en âge ou plutôt en état de comprendre la différence entre la provocation et la réalité, le Jonin fut forcé de regarder sans pour autant pouvoir influencer son sort le discours qu’elle avait à dire. Pour une fois, il n’était plus celui qui menait verbalement le bal.

Or, l’art de la discussion ne résidait pas uniquement dans les paroles. Cet art comme tous les autres arts vivait aussi dans les silences qui voulaient parfois tout dire. Ainsi, ne tentant aucunement de parler, il la laissa étaler son désarroi vis-à-vis de la manière dont elle percevait sa personnification des femmes. Bien que fausse, celle-ci s’évanouit sous un nuage de fumée, comme s’il n’y avait simplement rien qui pouvait lui faire changer d’avis.

Soupirant, elle oubliait fort probablement que la fumée n’était pas suffisante pour brouiller ses traces. Si en temps normal, il aurait été plus simple de la laisser partir, le Meikyû se contenta d’utiliser ses sens pour suivre les déplacements de son chakra. Il se mordit ensuite le doigt afin de faire apparaître son fidèle compagnon.

L’observant, il lui fit quelques signes qui relataient de sa situation. Ingénieux comme il était, Spero fit usage des quelques indices avant de projeter sa vision pour comprendre qu’il était dans une situation délicate, mais non urgente.

-Ne compte pas sur moi pour être ton perroquet. Je peux te dépanner pour le transport, c’est tout.

Acceptant qu’il embarque sur lui, le Meikyû s’agrippa avant de planer pour rattraper Anzu. En temps normal, Spero aurait probablement ignoré Raizen, retournant dans son monde pour l’avoir dérangé lors d’un moment futile. Pourtant, il savait pertinemment que Raizen ne faisait appel qu’à lui que pendant les moments importants. Ainsi, bien qu’il ne pouvait le verbaliser, le ressenti de sa subordonnée demeurait important à un certain degré.

Ainsi, il ne mit qu’un bref moment avant de rattraper celle-ci. Planant fièrement sur son corbeau, il se rapprocha d’elle de manière à ce qu’elle capte sa présence.

-Je suis avec Raizen, mais en aucun cas mon but à votre égard n’est hostile. Je n’ai aussi pas l’intention de traduire ses paroles. Si ça ne tenait qu’à moi, j’aurais décliné la demande de Raizen, mais s’il m’a invoqué, c’est parce qu’il y avait une certaine importante à cet incident. Bien à vous.

S’arrêtant soudainement de parler, le Meikyû fixait Anzu suite aux propos de son partenaire, cherchant du regard à savoir comment elle se sentait. Ne véhiculant aucun signe d’amusement, mais aucun signe de compassion pour autant, il était neutre, comme s’il n’était qu’un simple observateur jusqu’à ce qu’il décide de l’intercepter en attrapant son poignet. Dès lors, étant sorti du dos de son corbeau, Spero en profita pour disparaître. En attendant, Raizen attendait de voir quelle allait être la réaction de celle-ci, sachant qu’il ne pouvait parler.


_________________
Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] J22k
Merci Aimi o/

Kumo - Assemble:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Metaru Anzu
Metaru Anzu

Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] Empty
Ven 5 Juil 2019 - 0:19
Il était important pour la Sendaï de pouvoir organiser sa "fuite", et donc, elle savait que Raizen allait se mettre à la pourchasser. Après tout, il venait pour apprendre la sensorialité, c'était qu'il la maîtrisait de base. Donc Anzu a tout fait lorsqu'elle a fuit, cette bombe de fumée n'a que servi de première brique, évidemment qu'elle pouvait faire plus. Elle avait réussi, après tout, à s'infiltrer dans la capitale d'Hayashi pour avoir plus d'informations sur Hikari, la cité secrète qu'elle a découvert avec sa senseï. Donc ce ne sera pas Raizen qui arrivera à la retrouver aussi facilement qu'un bouton au milieu du visage, même accompagné de son kuchyose.

Cependant, c'est bien un corbeau qui apparaît devant la silhouette de la violette, un corbeau plutôt grand, mais qui, pourtant, arrive à se faufiler à travers la forêt d'Hayashi, venant se poser devant la violette qui observait la scène. Elle cache son visage, englober par une ombre qui recouvrait même son nez, restant tête baisser pour ne pas montrer le ressenti de la violette, se sentant humiliée profondément par ce que venait de faire Raizen. Même si la punition est juste à ses yeux, elle ne pouvait sentir le peu d'estime qu'elle a pour elle-même se briser, pour elle, c'était un vrai affront que venait de faire le Meikyû, un affront qu'elle veut camoufler comme elle camoufle sa véritable ombre.

Elle savait que ce n'était pas hostile, et pourtant, Raizen lui attrape le poignet, pas assez fort pour que l'éclatante vérité se révèle. Elle reste tête baissé, alors qu'elle pouvait sentir la présence de l'oiseau disparaître. Elle sert des dents, non pas de douleur, mais de rage de voir qu'elle tentait de se réfugier alors que Raizen l'a retrouvé. La violette voulait être seule, c'est tout.

- Raizen, lâches-moi, je ne peux te rendre ta voix, alors fiches-moi la paix et laisse moi seule.

Dit-elle alors qu'elle sentait les joues s'humidifiées, détournant à ton pris sa tête pour qu'il ne puisse voir que sa chevelure violette. Elle qui n'avait même pas confiance en elle-même niveau émotion, niveau sociale, tout ça venait de voler en éclat par un simple comportement gamin. Elle voulait se réfugier dans sa bulle, être loin des autres, en attendant que tout ceci passe ... que son coeur se reforme pour revêtir l'armure qu'elle porte tout le temps.

_________________

Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine https://www.ascentofshinobi.com/u784

Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen]

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Hayashi no Kuni, Pays du Bois
Sauter vers: