Soutenez le forum !
1234
Partagez

Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen]

Aller à la page : Précédent  1, 2
Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] - Page 2 Empty
Ven 5 Juil 2019 - 1:59


Observant Anzu, il était plus ou moins surpris de sa réaction et de son comportement. Bien qu’il pouvait sentir la rage bouillir en dedans d’elle, il ne s’attendait pas à la voir se briser entre ses mains à un stade aussi peu avancé de cette joute mentale. Le tout n’avait duré qu’un bref moment. Or, ça avait été plus que suffisant pour la mettre dans un état particulièrement difficile.

Bien qu’elle lui disait de fuir, le Meikyû ne pouvait s’empêcher de ressentir un certain désarroi face à cette situation. Quand quelqu’un rencontrait un mur pour une première fois, ce n’était jamais facile. Pourtant, cette fois n’était pas la première. Au contraire. On aurait presque dit qu’elle venait de perdre la moindre défense qu’elle revêtait. N’ayant pas forcément accepté que la perception d’elle soit altérée d’une certaine manière, le Jonin pouvait en conclure qu’elle ressentait un niveau d’insécurité assez important. Ayant été l’élément déclencheur principal, de cette prise de conscience, tout avait maintenant plus de sens sachant qu’elle était constamment stricte et assez réservée.

Le mettre dans une situation particulière durant laquelle elle était confrontée à tout ce qu’elle tentait d’éviter n’avait pas forcément dû être facile. Si plusieurs fuyaient comme la peste la perception d’eux-mêmes la plus catastrophique, Raizen l’embrasait, la confrontant et la regardant dans les yeux chaque jour depuis un court moment. Ayant été présenté principalement par Spero, il apprenait à voir les choses sous différentes facettes et perceptions, chose qu’il ne pouvait espérer de tout le monde. Pourtant, ce n’était pas pour autant qu’il était inutile face au désarroi que ressentait sa subordonnée. Au contraire, à la base de chaque remède, le virus existait. Ainsi, il allait utiliser son approche pour renverser le processus.

Bien qu’il n’avait pas accès à la parole, ce n’était pas pour autant que le Jonin était menotté de toute capacité. Au contraire, il y avait toujours un moyen de communiquer.

Alors qu’elle venait tout juste de détourner la tête, le Meikyû amena sa main au niveau de son menton de manière à venir gentiment l’obliger à lui faire face. Ne lui donnant pas le choix, Raizen voulait éviter qu’elle s’engouffre dans la roue qu’elle avait perpétuée et entretenue d’elle-même depuis déjà trop longtemps.

Levant ainsi son menton pour qu’elle le regarde, que de compassion était visible dans son regard. En se concentrant sur son visage, on pouvait même y lire un sourire compatissant.

Dès lors, il vint déposer une légèrement tape amicale sur son épaule avant de l’amener contre lui pour lui faire l’équivalent d’un câlin. Soupirant longuement, il conserva l’étreinte, attendant une réaction quelconque afin de ne pas la laisser seule dans ses pensées.

Plusieurs opteraient pour le fait de la laisser s’isoler. Or, ce n’était pas son cas. Être seule n’était parfois pas la solution. Qui était-il pour en juger ? Un homme imparfait, ni plus ni moins.

Parfois le silence avait son lot de mystère. Pourtant, Raizen à travers son comportement et non verbal indiquait clairement qu’il éprouvait de la compassion au regard de sa situation. N’étant pas la personne la plus émotionnelle, sa compréhension en était suffisamment avancée pour que ce genre de situation cause un haut niveau d’empathie. Après tout, Anzu était quelqu’un qui n’avait fait que se démarquer et s’améliorer depuis qu’il la connaissait. Prouvant à tous qu’elle était solide et imposante à sa propre manière, il voulait éviter de voir un tel potentiel s’effriter et craquer pour des facteurs liés à sa personnalité. Après tout, lire les gens était son point fort, autant dans la destruction que dans la guérison.



_________________
Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] - Page 2 J22k
Merci Aimi o/

Kumo - Assemble:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Metaru Anzu
Metaru Anzu

Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] - Page 2 Empty
Ven 5 Juil 2019 - 2:37
Anzu a ordonner à Raizen de la laisser seule, elle ne voulait pas qu'on la voit dans cet état, dans cette fragilité mentale et émotionnelle qu'il a lui même déclenché dans le but de la taquiner et de montrer ce qu'elle pouvait être à la place de l'armure qu'elle affiche tout le temps. Elle déteste perdre le contrôle de ses émotions, et Raizen venait de briser cette carapace qu'elle se force à porter sur son dos, elle se retrouve donc à pleurer devant lui, elle qui bouillonne de rage et qui voulait se laisse régénéré ces plaies dans son coin, comme une bête qui léchait ses plaies en toute sécurité, mais Raizen refuse de la laisser partir. Pire encore, il l'oblige à devoir tourner son visage pour qu'elle se retrouve à découvert, en pleine détresse, elle ne voulait pas qu'on la voit ainsi ... et pourtant, le Meikyû semble insisté.

Elle se retrouve ensuite contre lui après un sourire compatissant, la main sur son épaule, visage contre le sien. Elle voulait le dégager, le repousser violemment, l'envoyer voler contre un arbre à coup de maillet former de son chakra pur devenue si agressif à son égard, mais la chaleur de son corps, la tendresse de ce geste qui se veut réconfortant la paralyse dans ces intentions bestiales. Elle se retrouve à pleurer encore plus à la place, prise au dépourvue, sa tristesse se heurte contre sa peau bronzé, ses mains se positionnant sur son dos, plantant ses ongles contre ce dernier, preuve qu'elle est encore en colère malgré les larmes et sa voix tremblante.

- Je te haïs Raizen ... je te haïs de jouer aussi facilement avec mes émotions ...

Elle détestait quand une personne arrivait à la mettre dans cet état, et hormis lui, une seule autre avait réussi, mais c'était à l'usure, pas en la poussant à bout comme il l'a fait inconsciemment. Elle détestait quand quelqu'un arrivait à jouer avec sa joie et sa tristesse, avec son ressenti, avec sa colère ...

_________________

Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] - Page 2 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine https://www.ascentofshinobi.com/u784
Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] - Page 2 Empty
Ven 5 Juil 2019 - 4:30

Étant surpris de ne pas se voir être repoussé, le Meikyû déposa calmement sa tête sur l’épaule de la jeune femme. Sentant ses larmes coulant le long de ses joues pour longer son dos, il pouvait ressentir la souffrance qu’elle vivait à travers les ongles qu’elle enfonçait dans sa peau. Soupirant calmement, il la laissait tranquillement s’épuiser et se vider de ses émotions négatives. Quel que soit le supplice physique qu’elle devait lui infliger, Raizen était présent, à l’écoute et visiblement suffisamment préoccupé de son état pour faire preuve d’un rare moment de tendresse.

Peu de gens avaient connus cette facette de sa personne mis à part Asami. Pourtant, il savait faire preuve d’affection lorsque c’était nécessaire et lorsque l’envie l’en prenait.

S’il avait pu s’excuser, il l’aurait fait, mais le fait d’être muet était positif dans la situation actuelle. S’excuser ne lui aurait rien amené si ce n’était d’une perdre d’énergie pour quelque chose qu’il aurait répété si l’occasion s’était présentée. Surfant bien souvent avec le point d’inflexion des gens, le Jonin se devait de lui ouvrir les yeux sur ses propres faiblesses. Sans quoi, quelqu’un de réellement mal intentionné pourrait en bénéficier à son dépourvu.

Un autre long silence plana tandis qu’il attendit quelques minutes avant de se séparer d’elle. Portant tranquillement sa main à sa joue, un sourire se lisait sur son visage tandis qu’il venait essuyer calmement ces larmes. Chaudes et salées, ces larmes évoquaient nettement son désarroi en dehors de son regard rougi. Profitant ainsi de ce moment pour pousser calmement une mèche rebelle se mélangeant avec son regard, il profita de cette opportunité pour prendre le pouls de la situation.

Son air paressait désolé, mais on ne pouvait y lire que du positif sur son visage. Bien que muet, ce qu’il dégageait parlait de lui-même, tentant ainsi de lui faire prendre conscience qu’elle n’avait rien à se reprocher et qu’elle était plus forte qu’elle ne le laissait paraître. Finalement, il décida de venir tapoter délicatement sa tête en guise de signe nouveau de réconfort.

-Ca va aller lui dit-il en bougeant ses lèvres dans le vide.


_________________
Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] - Page 2 J22k
Merci Aimi o/

Kumo - Assemble:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Metaru Anzu
Metaru Anzu

Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] - Page 2 Empty
Ven 5 Juil 2019 - 17:47
Anzu, après avoir laisser la trace de ses ongles le long du dos du Raizen qui se retrouve marqué par la tristesse et la colère de la violette, en plus d'avoir perdu temporairement l'usage de la parole, se sentait un peu plus légère. Elle le relâche, le Meikyû fait de même, la Sendaï se frotte les yeux pour sécher une grosse partie de ses larmes. Le Jonin vient lui prendre une de ses mèches et la remettre dans sa chevelure, affichant un regard doux envers la Sendaï, tentant de parler en vain alors qu'elle reprend petit à petit ses couleurs.

- Si tu me refais pleurer ... la prochaine fois ... je t'étripe.

Elle détestait perdre autant le contrôle de ses sentiments, peut-être qu'elle devrait tenter de le voir la prochaine fois pour évoquer cette chose que sont les sentiments. Oui, la prochaine fois, car il ne s'agit que d'une simple copie d'ombre qui se trouve devant ses yeux, un simple appât pourtant bien fidèle au ressenti de l'original, une copie qui a réussi à s'en remettre alors qu'Anzu est probablement encore isolée dans son coin.

- Tu es bien plus doué pour lire dans les émotions des gens qu'en détection en tout cas ...

Dit-elle alors qu'elle place deux doigt dans sa bouche, avant de les mordre brutalement, puis disparaître devant les yeux du Meikyû comme disparaît d'autre clones comme elle l'aurait fait en souffrant.

---------------------------------------

Anzu se trouvait assez loin par rapport à Raizen et son clone, à vrai dire, elle a emprunté un chemin différent, un chemin plus long pour pouvoir reprendre ses esprits. Elle se doutait que le Meikyû la poursuivrait, donc elle a créé un appât très fidèle à elle-même, dans le même état qu'elle actuellement, alors que sa main dont le doigt est ensanglanté se pose sur le pelage noir de Freki, son fidèle garde du corps canin. Il n'était pas doué comme Raizen pour la soulager de cette tristesse qui la peinait, mais il la laisse monter sur son dos, camouflant son chakra via ce simple contact entre son poil encore roussi et sa main tremblante.

Alors qu'elle pleurait silencieusement, toujours en camouflant son chakra, l'expérience de son clone lui revient, son corps se libère d'un seul coup, un cœur alourdit par la honte et la perte de confiance en soit. Elle se sentait comme son clone était avant de disparaître, un peu plus légère d'avoir laisser cette plaie se vider un peu. Anzu cesse de pleurer, s'essuyant elle-même ses joues pour sécher ses larmes, observant son fidèle kuchyose qui a accepté d'au moins prété une épaule sur laquelle pleurer, plus figurativement que Raizen l'a fait.

- Merci de m'avoir laissé monté sur ton dos, Freki, pendant que je m'en remettais.

Elle lâche un sourire très timide, passant sa main sur la fourrure de son compagnon qui se sentait honteux de l'abandonner en plein combat, malgré les blessures. Sa fierté canine a pris un coup, autant que la fierté d'Anzu à ce moment là, certainement se montrait-il compréhensif quand à la situation de la violette. Mais maintenant, ils pouvaient rentrer au campement, maintenant que ses plaies se sont réparés.

_________________

Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] - Page 2 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine https://www.ascentofshinobi.com/u784
Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] - Page 2 Empty
Mar 9 Juil 2019 - 4:00

Se terminant sur une note tristement douce, le Meikyu devait avouer ne pas s’attendre à un tel dénouement. La seule chose prévisible était le désir de vengeance que semblait profaner Anzu à son égard. Autrement, elle venait tranquillement de reprendre contrôle de ses moyens avant de disparaître devant ses yeux. Étirant un bref sourire devant ce bref spectacle, il pouvait aisément conclure qu’il venait de se faire avoir de A à Z. C’était triste sachant qu’il avait cru pendant un court moment avoir fait preuve d’ingéniosité en la retrouvant grâce à son empreinte chakratique. Pourtant, elle avait utilisé un subterfuge qui démontrait de nouveau à quel point elle pouvait être efficace et montrer des aptitudes totalement différentes des autres shinobis. Si la force brute et ce qui était fatal pouvaient en attirer plus d’un, certains oubliaient que la fatalité était une question de perception. L’utilitaire pouvait se retrouver bien plus dangereux que ce qui était assez direct. À titre d’exemple, si le Meikyû avait des intentions malicieuses, elle s’en saurait non seulement sortie, mais elle l’aurait su, lui permettant ainsi de planifier toute réplique de manière conséquente.

Soupirant, le Meikyû leva les yeux vers le ciel, se demandant si elle voudrait bien continuer de lui enseigner sa pratique sensorielle. Malgré tout, il préférait qu’elle se concentre sur son propre bien-être pour le moment sachant que l’épreuve n’avait probablement pas été de tout repos.

Comme elle l’avait si bien mentionné et indiqué, le Meikyû était bien meilleur pour lire les émotions que pour détecter les gens. Les lire, les utiliser et les analyser faisaient partie de sa seconde nature. Pour lui, c’était presque quelque chose d’intuitif. Puis, grâce à son fidèle compagnon, il avait une nouvelle approche ou une vision lui permettant de voir les individus sous différents aspects et donc différentes perceptions. Bien qu’aux apparences inutiles, ceci lui permettait de faire preuve de nuance lorsque venait le temps de poser des jugements. Pour le commun des mortels, c’était bel et bien quelque chose d’éphémère, mais pas pour Raizen qui passait toutes ses journées à percevoir, comprendre, vérifier, examiner et agir en conséquences.

S’adossant ainsi contre un arbre, il abandonna l’idée de pourchasser la vraie version d’Anzu pour se remettre à utiliser ses capacités sensorielles. Si elle ne l’avait pas forcément aidé en totalité, elle lui avait tout de même offert quelques pistes qui sauraient lui permettre de s’entrainer seul.

Dès lors, fermant les yeux, le Meikyû se concentra subitement, laissant maladroitement son chakra se déployer autour de lui pour détecter tous les éléments dans les alentours. Se heurtant dès lors à de nombreux obstacles et un résultat relativement insatisfaisant, il s’arrêta quelques secondes avant de lever sa main devant lui. Créant un cercle à base du vent ambiant, il le fit tournoyer avant de l’élargir subitement. Le faisant de manière progressive, il tentait plus ou moins de reproduire l’expérience que pouvait lui procurer un clone lors de sa destruction dans son utilisation du vent. Après tout, avec un peu de chance, son utilisation du vent lui permettrait de détecter les éléments autour de lui.

Tranquillement, une, deux et plusieurs autres présences se firent détecter. Bien qu’imprécis, il venait indirectement de trouver sa catalyse. Le chakra neutre était utile et pertinent, mais il avait un bien meilleur contrôle de ses facultés Meikyûs et affinitaires. Si l’électricité ne se prêtait pas totalement à la détection, le vent était cependant parfait. Ainsi débuta l’éveil du fils du vent.



_________________
Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] - Page 2 J22k
Merci Aimi o/

Kumo - Assemble:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Metaru Anzu
Metaru Anzu

Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] - Page 2 Empty
Mar 9 Juil 2019 - 19:03
Anzu finissait par reprendre le contrôle d'elle-même, bien qu'un peu fatiguée et un peu légère. Elle passe sa main sur la longue robe de son chacal, celui-ci comprend le signe qu'elle veut lance. Freki se met donc à se lever, du haut de ses 2 mètres, une taille impressionnante pour un chacal, mais pas pour un kuchyose de son expérience. Le canidé commence à marcher tranquillement à travers la forêt d'Hayashi, une forêt qu'il connaît depuis sa plus tendre phase en tant que bébé chacal. Et comme il s'agit d'un proche d'Anzu par définition, il connaît l'emplacement du camp, et donc il se doute où la Sendaï veut l'emmener.

Sa marche se fait lente lorsque le vent commence à souffle aux alentours. La violette observe le vent se lever, le sent passer au travers des arbres, semblant les envelopper dans sa globalité. Elle comprit alors qu'il ne s'agissait pas d'un vent naturel, ce vent, aussi peu puissant soit-il, est un vent qui a été formé pour servir à détecter dans une zone plutôt grande. La demoiselle manipulatrice de chakra dans sa forme la plus pure pensait qu'il s'agit probablement de Raizen. Cependant, rien ne lui disait qu'il ne s'agissait pas aussi d'un autre shinobi étranger qui tente de les retrouver.

Ainsi, elle stoppa net Freki qui a ressenti lui aussi ce vent parcourir ses membres, il fallait rester sur ses gardes au cas où. Anzu se met à se concentrer, puis tente de ressentir d'où vient ces vents, tentant de déterminer qui est le centre de ces vents, puis, une fois avoir détecter la présence qui semble aux centres de ça, créé un dôme autour de lui pour empêcher les vents de se propager.

- Dépêchons-nous.

Le chacal se met donc à foncer vitesse grand V, elle doit retourner au camp avant que cette présence la détecte à nouveau.

_________________

Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] - Page 2 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine https://www.ascentofshinobi.com/u784
Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] - Page 2 Empty
Mar 16 Juil 2019 - 3:36

Commençant de plus en plus à réaliser à quel point un potentiel infini résidait s’il combinait une nature chakratique qu’il maîtrisait à un haut niveau à la sensorialité, le Meikyû eut un léger sourire. Ce n’était pas tous les jours qu’il faisait une découverte de ce genre. À bien y repenser, jamais il n’aurait pu atteindre un niveau de maîtrise aussi intense que celui d’Anzu sans faire appel à un catalyseur quelconque ou ses sceaux. Les Sendais étaient vraiment dans une catégorie à part lorsque venait l’utilisation de chakra et Raizen comprenait tout l’écart qui résidait entre eux. Bien qu’il existait des sceaux améliorant les aptitudes de sensorialité, il préférait conserver les trois sceaux avec qui il avait plus ou moins signé un pacte. Allant au-delà de simples sceaux lambdas, il avait plus ou moins été choisi pour les porter.

Se posant soudainement des questions, il leva sa main devant lui, manifestant ainsi un cercle de chakra futon. Dès lors, il créa une sphère. Se demandant jusqu’où il pouvait pousser ses compétences, il opta pour la formation d’un dôme dans lequel tous les éléments étaient victimes de minuscules brises de vent. Se concentrant, avec un peu d’effort, il pouvait ressentir le moindre mouvement. Maladroit au début, il commença à comprendre comment utiliser l’air ambiant pour se servir de repère au point où il arrivait à détecter toute personne ou créature entrant dans la zone qu’il avait délimitée. Vraiment, Raizen était dans un état d’extase face aux récentes découvertes qu’il faisait.

Ainsi, désirant voir jusqu’où ses limites se situaient, le Meikyû prit une grande respiration avant d’agrandir graduellement la portée de sa technique. Dès lors, il put ressentir des signes d’imprécision au point où graduellement, sa fine pellicule commença à transparaître rendant indiscrète sa tentative de détection jusqu’au point de rupture...

Satisfait, avec un peu d’exercice, ce type de technique pouvait s’avérer intéressant. Puis, s’il apprenait à maîtriser ses aptitudes, peut-être pourrait-il utiliser ses aptitudes de détections et de dissimulation pour masquer le mince dôme à base de vent.

Bref, c’était une question pour un autre jour.


_________________
Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen] - Page 2 J22k
Merci Aimi o/

Kumo - Assemble:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578

Un sens de l'orientation désastreux [PV : Raizen]

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Hayashi no Kuni, Pays du Bois
Sauter vers: