Soutenez le forum !
1234
Partagez

Un savon vaut mieux que deux tu l'auras [Ft. Sekken Ryoko]

Aller à la page : Précédent  1, 2
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Un savon vaut mieux que deux tu l'auras [Ft. Sekken Ryoko] - Page 2 Empty
Dim 1 Sep 2019 - 12:49
Toph était occupé à diverses tâches administrative quand Neiko vint la voir une nouvelle fois. Sa requête était sensée, et Toph y aurait bien accédé volontier, sauf pour un point qui l'avait particulièrement énervé.

Le kunai avec le sceau de Taishi, c'est cela ?

Un simple examen avait révélé le sceau - après tout il était notoirement impossible de dissimuler un sceau, tout au mieux pouvait-on le camoufler. Le Byakugan avait dévoilé la signature chakratique que Toph connaissait très bien, pour l'observer régulièrement. Ce n'était rien de très sorcier, mais l'impact n'était pas innocent pour autant.

Car en théorie, Neiko pouvait potentiellement quitter Iwa avec un tel sceau. Enfin, personne ne pouvait vraiment savoir ce que ce sceau faisait - la maitrise de Taishi était innée et assez obscure, et il eusse fallu un expert en fuinjutsu pour en déterminer les tenants et aboutissements exact. Cela pouvait être également un sceau pour faire venir quelqu'un de l'extérieur d'iwa, par exemple.

Indéniablement, c'était un risque de haute sécurité. Toph se montra ferme là-dessus.

Si je peux comprendre un attachement émotionnel pour un objet en particulier, et si un kunai ne me pose non plus de grand problème, un sceau d'un téléporteur alors que tu es sous liberté conditionnelle, c'est une autre affaire. Je dirais même plus, ce n'est dans l'esprit de notre deal Neiko. Et tu as eu tout le temps de me préciser ce détail.

Surtout si elle le demandait sans préciser qu'il possédait un sceau, et encore moins son propriétaire. La Hyûga était déçue. Toph regarda Katsuko d'un air attristé. Elle aurait voulu croire et faire confiance à la mercenaire, mais il y avait des moments comme cela où elle ne semblait tout simplement pas vouloir agir de manière transparente et professionnelle. Entre cela et son comportement impatient des derniers jours...

Toph soupira, et attendit que l'amejin se défende ou explique son comportement... si elle désirait réparer les choses entre elle et la Hyûga.

_________________
Un savon vaut mieux que deux tu l'auras [Ft. Sekken Ryoko] - Page 2 Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

Un savon vaut mieux que deux tu l'auras [Ft. Sekken Ryoko] - Page 2 Empty
Dim 1 Sep 2019 - 13:25
La réponse de Toph arracha un rictus à la nukenin aux yeux sanguins. Elle la regardait avec un de ces airs qui énervait tout particulièrement la tueuse. Un de ces airs entre le compatissant et le supérieur dans une situation qui avantageait l'autre. C'était toujours avantageux d'être au milieu de son village, intouchable, invincible, face à un prisonnier qui n'avait pas vraiment de droits si ce n'est celui de patienter et de tourner dans les rues encore et encore.

« C'est ça ouais. Le kunai de Taishi, le même qu'à Aimi et qui sert qu'à lui donner la position du porteur si on active le sceau. À le prévenir. »

D'un air narquois, elle laissa un peu Toph réfléchir sur ce qu'elle venait de dire ainsi que sur la présence actuelle de Taishi en ses murs dont, Neiko en était certaine, la Hyûga avait parfaitement connaissance.

« Tu dis qu'on sait pas trop ce que fait ce sceau. Mais tu sais ce que fais Taishi. Tu sais qu'il est là. Et donc tu te doutes que si je lui avais demandé, parce que je l'ai déjà vu, il aurait pu me téléporter hors d'Iwa sans utiliser le biais d'un kunai orné. Je fais énormément d'efforts mais je t'ai dis, dès le premier jour, que j'avais besoin de partir le plus vite possible. Que chaque jour comptait. Ame est peut-être rien pour vous, qu'un pays qui peut éventuellement avoir une utilité future. À la rigueur celle de bouc-émissaire. Mais j'ai une morale contrairement à ce que tu sembles croire. Je trahis pas ma parole. Je vous ai dit que je resterais un certain temps pour vous aider dans votre enquête, mais personne est venu me demander plus d'éléments si ce n'est des petits curieux. Pas toi, pas de hauts gradés. »

Elle fixait Toph, le visage parfaitement neutre mais la voix froide et tranchante.

« L'esprit de notre deal, je l'ai suivi à la lettre depuis le début. Je tente pas de m'enfuir tant que vous avez besoin de moi. Mais vous me demandez rien et ça fait plus de deux semaines que j'attends sagement que vous finissiez votre reconstruction. J'ai attaqué personne, je t'ai prévenu deux jours à l'avance à chacun de mes entraînements, j'ai demandé mes affaires qu'à ma sortie de prison puis aujourd'hui. Et pour rappel, j'ai tué personne, j'ai rien détruit et j'ai même pas choisi d'attaquer ce village. J'aurais mille fois préféré pouvoir terminer ce que j'avais à faire à Ame no Kuni pour finir ce travail et pour pouvoir aller chercher... »

Katsuko s'arrêta. Elle s'était emportée, elle avait trop parlé. Elle tourna la tête sur le côté et lacha un petit Tss d'agacement, croisant les bras sur sa poitrine. Elle avait gagné trois centimètres en deux semaines, une croissance pour le moins anormale, d'autant plus à son âge, ce qui lui donnait peut-être -elle espérait- un peu plus de stature. Elle toisa à nouveau Toph après quelques instants à retrouver son calme, à faire le vide dans sa tête.

« J'ai des choses personnelles à faire après avoir libéré Ame. Et plus j'attends pour terminer cette rébellion, plus je repousse ces choses personnelles. Et donc les chances que j'arrive à temps. »

Ajouté à cela sa soif de sang qui ne faisait que grandir, elle avait de plus en plus de mal à se contenir, avec l'angoisse d'arriver trop tard pour sa famille et celle de ne pas réussir à terminer un travail, des paramètres que Toph n'avait pas à savoir même si elle avait échappé l'un d'entre eux en partie.

« Si je veux partir d'ici, j'ai même pas besoin de Taishi d'ailleurs. Je le ferai seule et il en sera en rien responsable si vous m'obligez à le faire. Parce que je me laisserai pas faire si votre nouveau chef se prend à l'envie de tuer tous les prisonniers, je te le garantis. Mais à la base, j'étais juste venu pour retrouver mes affaires pour pouvoir vivre sans emprunter de l'argent à vos hommes. C'est chiant de vivre à crédit dans une cité où on est enfermé sans pouvoir travailler. Je t'ai fait part de mes idées quand tu me l'as demandé, j'ai respecté le deal et j'ai pas tenté de fuir, et les seules réponses que tu m'envoies c'est des refus d'intimité et de me rendre des objets qui me sont précieux. Je pense que si quelqu'un respecte pas "l'esprit de notre deal" comme tu dis, c'est pas moi. »

En partie calmée, elle restait assez ennuyée, sans qu'elle ne tente de le cacher plus que cela. La Hyûga avait tous les éléments dont elle avait besoin en main, restait à voir si elle allait enfin arrêter de faire des histoires pour rien ou si elle continuait de provoquer la jeune femme aux yeux carmin qui n'était, à vrai dire, pas la plus patiente des kunoichis.

_________________
Un savon vaut mieux que deux tu l'auras [Ft. Sekken Ryoko] - Page 2 5m0g
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues https://www.ascentofshinobi.com/u336
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Un savon vaut mieux que deux tu l'auras [Ft. Sekken Ryoko] - Page 2 Empty
Lun 9 Sep 2019 - 23:00
Toph resta calme et observa l'énervement de la Kunoichi en face d'elle. Foncièrement, elle n'était pas d'accord avec les arguments présentés. Néanmoins, cet énervement n'était pas feint, elle en avait la conviction. C'était quelque chose de difficile à feindre, le courroux. Tout cela motivait Toph à poursuivre dans sa lancée, même si elle même était passablement énervée du comportement qu'elle avait en face d'elle.

Nous avons des visions différentes, Neiko-san. Comment pourrais-je savoir à quoi sert un sceau de Taishi ? Et si je lui pose la question, me dira-t-il la vérité ou est-ce qu'il te couvrira ? Aucun de vos chaperon n'a tardé à m'annoncer votre relation. C'est un risque que j'aurais préféré savoir avant d'être mis sur le fait accompli. Et je ne vois pas en quoi une liberté conditionnelle est une si éprouvante épreuve pour une kunoichi, surtout comparée aux geôles d'iwa. Mais je suppose que nous ne sommes pas l'une dans la position de l'autre.

Toph sortit un paquet de sous son bureau. Il contenait les affaires de Neiko.

Toutes ses affaires. Y compris un certain kunaï et ses parchemins. Et il y avait une lettre dessus.

Tiens.

La lettre contenait un document, approuvé du sceau du Conseil - même si le seul membre en séance était reconnue comme étant la représentante Hyûga. D'une façon, c'était un octroi de pouvoir personnelle à a limite de la légalité. D'un autre côté, c'était techniquement légal. Toph avait longuement hésité à utiliser cette option.

Tu es officiellement libérée. Enfin, officiellement est un grand mot, vu que j'ai quelque part une légitimité discutable, mais j'ai du récemment affirmer certaines décisions, et celle-ci me parait tout autant appropriée que les autres. Une partie des personnes listées te suivra d'ici quelques jours. Pour d'autres, la décision est impossible pour le moment - ils ont blessés gravement des iwajins ou fait des dégâts trop importants pour que je puisse seule les libérer.

Il n'était pas si aisé de se soustraire à la justice des hommes, parfois. Toph était téméraire, mais pas stupide. Elle ne risquerait pas le moindre suicide politique à Iwa. Elle comptait faire bien des choses encore - comme prendre les reines de son clan, par exemple, mais aussi entrer dans le Shishiza. Elle leva un index pour marquer un point important.

Pour autant, je te conseillerai de la prudence pour vos projets à Ame. Tu as peut-être envie d'en finir tout de suite. Et je peux comprendre ce sentiment. Néanmoins, acquérir des alliés même temporaire pourrait te sauver la mise, cette fois-ci.

Les rapports étaient formels, le Daiymo d'Ame avait engagé de l'aide. Neiko devrait sans doute placer un contrat pour s'aider de mercenaires - ou plutôt son organisation car ce n'était probablement pas de bonté de coeur qu'elle y était employée. C'était ce que le Seigneur féodale avait fait, de son côté.

Mais cette histoire-là n'était plus pour Toph, semblait-il.

_________________
Un savon vaut mieux que deux tu l'auras [Ft. Sekken Ryoko] - Page 2 Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

Un savon vaut mieux que deux tu l'auras [Ft. Sekken Ryoko] - Page 2 Empty
Mer 11 Sep 2019 - 14:51
Des visions différentes, en effet. Quand l'une faisait des efforts pour respecter un engagement, l'autre faisait des efforts pour ne pas le voir. Voilà la sensation qu'en avait la vampirette aux yeux carmin. Mais elle se garda bien de totue remarque, attendant que l'iwajine ait fini son discours. Seule la mention de Taishi lui arracha un nouveau rictus amusé.

« Contrairement à toi, j'ignorais en arrivant qu'il était là. Quand je l'ai vu avant tout ce bordel, il partait pour Hi no Kuni. J'avais aucune raison de te parler de mes sentiments pour quelqu'un que je pensais être à l'autre bout du continent. Et je pense qu'à ma place, tu te serais pas non plus dit que c'était une information nécessaire à partager. Tu sembles croire que j'ai passé mon temps à essayer de t'avoir, tu devrais avoir compris maintenant que c'est tout l'inverse. Que j'ai fait de mon mieux pour obtenir ce que je t'ai demandé quand t'es venue me faire sortir de prison. Parce que si je peux quitter Iwa seule, je peux pas emmener avec moi les hommes si vous ne me l'accordez pas. »

Elle soupira un peu et attrapa les affaires tendues par Toph, vérifiant rapidement leur état et le fait que tout y soit. Elle eut un léger plaisir à y découvrir le kunai avec le reste, mais ne fit pas plus de commentaire. Elle avait ce qu'elle voulait, il ne restait plus qu'à attendre sa libération désormais. Elle hocha simplement la tête quand la Tsuchikage temporaire lui expliqua qu'elle était libre avec certains des hommes montrés.

« C'était le deal. Jugez ceux qui le méritent, Seichi est une organisation juste, nous ne voulons pas de criminels impunis parmi nous. »

La remarque de Toph sur les alliés fit sourire la traqueuse kazejine qui lui répondit à nouveau après avoir croisé les bras sur ses affaires.

« Pour ce qui est des alliés, voilà un an et demi que nous nous appliquons à recruter, à échanger des services contre une aide pour ce moment, mais aussi à affaiblir les rangs ennemis. Si le Daimyo a trouvé un moyen d'avoir encore quelques renforts, ils ne feront pas le poids contre tout ce que nous avons accumulé et ce que nous leur avons enlevé dans cette guérilla. D'autant plus que cette opération de Mamushi l'a aussi affaibli en même temps que Seichi. L'avantage que nous avons, c'est ces hommes et moi qui pouvons partir avant les prisonniers que vous avez fait qui sont de leur camp. Un avantage de plus. Alors le Prince voudra certainement mettre un contrat pour mettre toutes les chances de son côté, mais nous avons déjà beaucoup travaillé. Le Daimyo nous a trop longtemps sous-estimé et il a perdu ce qui lui aurait permi de nous vaincre. La victoire est déjà nôtre. Sur ce, bonne journée, Hyûga-san. »

Un hochement de tête en guise d'adieu ou d'aurevoir, puis Katsuko se retourna et sortit sans plus attendre du bureau pour rejoindre Ryoko, du moins si elle l'avait attendu jusque là. Elle profita du court trajet pour réattacher son katana à sa ceinture et enfiler une cape pour faire de la place et ranger la blouse dans son sac.

« D'autres idées de quoi faire maintenant que j'ai pu récupérer mes affaires et que je suis officiellement libre ?Je suppose que ça arrêtera pas ma surveillance tant que je suis dans le village mais je dois attendre pour récupérer mes potes. En parlant d'eux, tu peux me montrer celui dont tu m'as parlé plus tôt, le grand blessé amejin ? »

Sans perdre le nord, Neiko attendait la réponse de la Sekken sur le potentiel dernier homme à ramener à Ame pour Seichi, pour le dernier face à face avec le Daimyo usurpateur.

_________________
Un savon vaut mieux que deux tu l'auras [Ft. Sekken Ryoko] - Page 2 5m0g
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues https://www.ascentofshinobi.com/u336
Sekken M. Ryoko
Sekken M. Ryoko

Un savon vaut mieux que deux tu l'auras [Ft. Sekken Ryoko] - Page 2 Empty
Jeu 12 Sep 2019 - 16:06
Ayant fait un crochet chez elle pour prendre un vieux sac pour mettre toutes les affaires de Neiko dedans, Ryoko est revenue devant le bâtiment où résidait le conseil, attendant donc que la jeune femme sorte du bâtiment avec une réponse et une preuve qu'elle peut récupérer ses affaires. La demoiselle est plutôt patiente, même si, en vérité, il n'a pas fallu longtemps pour qu'elle sorte de là, la rose a tout juste eu le temps de partir chez elle, tout mettre dans un gros sac, puis à revenir à cet endroit. La savonneuse n'avait donc plus qu'à attendre, veste sur les épaules, unique vêtement qu'elle porte en haut en plus de son soutien-gorge, avant de voir la petite tête rose de Neiko revenir chez elle, sabre à la ceinture, cape sur les épaules - elle se demande d'ailleurs bien pourquoi une cape, ça cache tout les jolis vêtements qu'elle porte -, et visiblement avec un papier qu'elle semble fière de lui montrer, papier avec le sceau du conseil qui disait qu'elle était libre.

- Et mon formulaire ? Tu l'as fais signé ?

Demanda-t-elle, car il ne s'agissait pas du papier qu'elle lui avait donné, mais d'une lettre à part signé par le conseil. Aurait-elle oublié ce pourquoi elle est venue ici ? Enfin, Ryoko se met à rire par la suite, lui redonnant la lettre, mais lui donnant aussi le gros sac qui contenait les vêtements achetés, mais aussi ses autres affaires, comme son argent et diverses objets. Visiblement, Toph avait pris ses armes, elle se demande quand même pourquoi elle ne voulait pas les lui laisser, c'est elle après tout qui les a pris.

- Je plaisante évidemment, je te nargue un peu. Te voilà libre du coup ? C'était plutôt rapide, je n'ai pas connu d'autres prisonniers devenus libres aussi vite. Enfin, voilà le reste de tes affaires du coup, j'espère que ce sera pas trop lourd pour ton corps en pleine croissance, fufufu~.

Enfin, elle voulait maintenant qu'elle lui montre où se trouvait l'Amejin blessé, même si elle a oublié qu'en fait, Ryoko ne lui a pas dit qu'il était blessé, mais qu'il est dans le coma. Aimi a fait du bon travail en neutralisant cet homme en lui tranchant les muscles pour l'empêcher de bouger, mais depuis, il ne s'est jamais réveillé. Dire qu'il avait tenté d'incanter une vague plus grosse que celle de Ryoko il paraît, la savonneuse l'aurait tué pour cet affront ... ou pas, ce serait dommage de perdre un collègue dans la discipline de la manipulation de l'eau, même ennemi.

- Je t'y conduis, j'ai prévenu mes "collègues" de ta venue pour identifier son corps, ils nous ont donnés l'autorisation pour y aller, chanceuse va, d'habitude ce genre de demande met quelques jours avant d'être accepté. Heureusement que le Shishiza veut à tout pris mettre un nom sur cet homme et savoir ce qu'il faisait.

A moins que ce soit à cause de son lien avec Toph ? Probablement, en tout cas, la savonneuse l'invite à la suivre jusqu'à l'hôpital réservé aux prisonniers. Après avoir dit son identité et celle de Neiko, les policiers les conduisent directement à la chambre bien gardée et équipée où se trouve cet amejin qui a manqué de noyer Iwa et qui semble bien dormir, mais qui refuse de se réveiller.

- Bien, le reconnais-tu ?

_________________
Un savon vaut mieux que deux tu l'auras [Ft. Sekken Ryoko] - Page 2 3ls1
Merci cerise pour l'avatar et la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish https://www.ascentofshinobi.com/u603
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

Un savon vaut mieux que deux tu l'auras [Ft. Sekken Ryoko] - Page 2 Empty
Ven 13 Sep 2019 - 10:51
La vampirette eut un instant d'arrêt en entendant Ryoko lui parler du formulaire. Vraiment ? Ils étaient si limités que ça les iwajins ? Alors qu'elle allait lui répondre sur un ton assez cinglant, pour bien lui faire comprendre à quel point elle commençait à la gaver avec ses formulaires, elle s'arrêta, remarquant le rictus de la Sekken qui se laissa finalement aller dans un rire amusé. Encore un peu sous tension avec les propos qu'elle venait d'échanger avec Toph, elle récupéra un peu sèchement ses affaires, rangeant avec soins la lettre dans son sac. Maintenant, elle avait toutes ses affaires, elle n'était plus dépendante. Elle pourrait rendre sa blouse à Aimi et rendre son argent à celui qui lui avait prêté de quoi s'habiller le premier jour.

« J'étais prisonnière alors que j'aurais pas dû l'être, c'est normal que je sois sortie vite. Puis j'ai des bons arguments je pense. Rassure-toi, j'suis plus solide que j'en ai l'air. »

Après avoir discuté de son camarade qu'elle imaginait blessé -on ne tombe pas dans le coma sans raisons- Katsuko hocha la tête aux dires de la savonneuse. Elle ignorait un peu le fonctionnement de ce village, mais l'administratif semblait être un poids particulièrement ennuyeux. Une raison qui confortait la nukenin dans son choix de rester libre avant tout, loin des fers que représentaient ces puissances pour ceux qui s'engageaient dedans.

« Si tu te trompes pas, je sais qui c'est. Sinon ben j'vous dirais juste que j'en sais rien. »

Neiko resta derrière Ryoko pour passer les gardes, semblant ennuyée par toutes ces protections qu'elle jugeait en surplus. C'était des prisonniers blessés dans un village shinobi, s'ils tentaient quoi que ce soit, ils étaient morts et ils devaient le savoir. Pourquoi autant de régulation pour des hommes qui n'avaient même pas choisi d'être ici ? Elle soupira un peu mais ne fit pas plus de commentaire jusqu'à arriver dans la pièce, reconnaissant sans doute possible l'amejin chasseur de primes.

« C'est lui oui. J'le connais. »*

Elle s'approcha un peu de l'endormi pour regarder un peu son état, souleva le drap pour regarder ses poignets, blessés. Son corps lui semblait sans trop de blessures. Il avait eu le temps de guérir sans doute en deux semaines ?.. Ou alors il n'avait juste pas été plus blessé que ça, allez savoir. Au final, ça ne changeait rien.

« Il s'appelle Yoichi. Shiobana je crois, pas sûre. C'est un chasseur de primes, vous avez du trouver son bingo book dans ses affaires, il se balade toujours avec. Il travaille avec moi normalement. C'est possible de le faire libérer lui aussi ? Je veux dire, s'il n'a pas fait de morts ou de destructions trop importantes bien sûr, sinon c'est normal qu'il soit puni. »

Patientant pour ses réponses, la vampirette observait un peu le comateux.

« Si c'est nécessaire, j'peux essayer de l'osculter et de l'aider à se réveiller. C'est dans mes cordes normalement. Enfin à voir comment mes techniques réagissent avec cette vague d'énergie. J'ai pas eu à les tester encore celles là. »

_________________
Un savon vaut mieux que deux tu l'auras [Ft. Sekken Ryoko] - Page 2 5m0g
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues https://www.ascentofshinobi.com/u336
Sekken M. Ryoko
Sekken M. Ryoko

Un savon vaut mieux que deux tu l'auras [Ft. Sekken Ryoko] - Page 2 Empty
Ven 13 Sep 2019 - 16:58
"Prisonnière alors que je n'aurais pas dû l'être", qu'est-ce qui ne faudrait pas attendre ... il semblerait que son statut privilégié avec Toph lui monte à la tête, enfin, elle sait bien pourquoi on l'a mit en prison, même hypnotisé, elle n'a pas manqué d’agresser Tsuyoshi - même si elle l'aurait pas mis en prison pour ça - et si on ne l'avait pas arrêté, elle aurait aidé son collègue à tout brûlé, après tout, l'hypnose n'est pas une excuse valable à son goût. Elle a mis des civils en danger, elle en paye les conséquences, pour elle, ce n'est que justice rendue, et elle aurait encore pu avoir bien pire comme "punition". Mais bon, au lieu de prendre le risque d'avoir une nouvelle crise, elle préfère ne rien dire pour cette fois et la laisser porter son équipement qu'elle lui a pris des mains bien sèchement.

Enfin, elle se rend avec elle à l'hôpital où se trouve les prisonniers, elle voulait savoir si un de ses compagnons se trouvent encore là, surtout qu'elle lui a parlé d'un homme qui semble correspondre à la personne qu'elle semble connaître, un homme plutôt grand avec un genre de sourire agrandi, et à peine sont-elles arrivés dans la chambre où se trouve le comateux que Neiko le reconnait déjà : Yoichi Shiobana, un chasseur de prime. En effet, ils avaient trouvé un bingo book dans ses affaires, cela expliquait donc pourquoi il en possédait un. Enfin, il semblerait aussi quelqu'un qui travaille avec elle dans le même but, et elle voulait savoir s'il pouvait être libérer, elle répond négativement. Contrairement à Neiko qui a pu être arrêté assez rapidement pour ne pas qu'elle fasse de gros dégâts, lui n'a pas manqué de tenter de raser une partie d'Iwa à coup de tsunami, heureusement d'ailleurs qu'il a raté ce jutsu et que les autres l'ont neutralisé.

- Désolé, mais si les médecins d'Iwa n'ont pas pu le sortir de son coma, je ne vois pas comment tu risquerais d'y arriver même en contrôlant la coagulation de son sang. Si certes notre conseil et notre village n'est pas au mieux de sa forme, les médecins d'Iwa restent les plus efficaces de tout le Yuukan. Et puis, je ne peux pas te laisser le toucher, surtout si tu me dis que tu n'as pas encore testé tes techniques, tu risques d'aggraver encore plus son état.

Elle soupir, puis observe le chasseur de primes amejin encore évanoui, de toute manière, ce ne sera pas elle qui prendra cette décision, mais le Shishiza, et son verdict sera identique.

- De toute manière, on ne pourra pas le libérer aussi rapidement que toi, vu qu'il a manquer de peu de raser une partie d'Iwa à lui tout seul.

C'était tout, maintenant qu'il savait ce qu'il était, les procédures vont pouvoir continuer, et elles n'ont plus rien à faire ici comme le souligne les autres membres du Shishiza qui s'occupaient de la sécurité de l'hôpital.

_________________
Un savon vaut mieux que deux tu l'auras [Ft. Sekken Ryoko] - Page 2 3ls1
Merci cerise pour l'avatar et la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish https://www.ascentofshinobi.com/u603
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

Un savon vaut mieux que deux tu l'auras [Ft. Sekken Ryoko] - Page 2 Empty
Sam 14 Sep 2019 - 13:22
Neiko écouta le commentaire de Ryoko sans répondre, ayant un léger sourire amusé lorsqu'elle parla de coagulation. C'était évident que les blessures n'étaient pas ce qui le retenait dans le coma. Quelque chose d'autre. Sans doute d'interne. Son état psychologique sans doute. Des remords peut-être ? Non, ça ne correspondait pas trop au personnage. Elle ne connaissait pas très bien l'animal, mais quelqu'un qui traquait autrui pour de l'argent uniquement, sans motifs, position personnelle ou obligation ne devait pas être du genre à avoir des remords. Elle même qui pourtant avait pas mal de restrictions dans ses modes d'opération, restrictions personnelles, avait une grande facilité à balayer les remords qui pouvaient survenir lorsqu'elle agissait. Sans doute parce qu'elle avait été obligée de les nihiler pendant plus de dix ans.

« Justement, ça pourrait être le bon moment pour tester, puisque sa vie n'a que peu d'importance pour vous. »

Elle regarda Ryoko avec un sourire doux qui devait paraître particulièrement étrange à quiconque la voyait. La vampirette n'avait pas la moindre affection pour ce type qui ne les aidait que pour rejoindre le Collectif, mais ça encore, ce n'était pas une information qu'elle partagerait avec Iwa. Les efforts qu'elle avait fait étaient à son goût suffisant, surtout avec les reproches stupides qu'elle avait dû encaisser. Elle soupira un peu. De toute façon, s'il avait commit de graves crimes, il ne sortirait pas d'ici et ne serait donc pas utile. Elle ne prendrait pas non plus de risques à argumenter pour lui. Après tout, il n'était qu'un membre comme un autre. Plusieurs n'avaient pas pu sortir, Katsuko l'avait accepté dès le départ, lui ne ferait pas exception. Qu'Iwa fasse sa justice comme elle l'entend, cela ne la regardait plus désormais.

« Plaisanteries mises à part, je comprends. Tant pis, il aurait eu son utilité, mais comme les autres qui doivent rester pour leur jugement après tout. »

Elle se redressa et s'étira, baillant un peu.

« Bon, j'ai une lettre à écrire pour prévenir mon chef qu'on arrive bientôt avec ceux que Toph a libéré. Je vais rentrer dans ma chambre, sauf si t'as d'autres idées intéressantes à me proposer. »

Un petit sourire amusé sur les lèvres, Neiko observait la Sekken qui semblait être revenue dans un mode un peu plus professionnel malgré sa tenue toujours inhabituelle pour une kunoichi.

_________________
Un savon vaut mieux que deux tu l'auras [Ft. Sekken Ryoko] - Page 2 5m0g
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues https://www.ascentofshinobi.com/u336
Sekken M. Ryoko
Sekken M. Ryoko

Un savon vaut mieux que deux tu l'auras [Ft. Sekken Ryoko] - Page 2 Empty
Dim 15 Sep 2019 - 17:37
Certes, c'est un criminel, mais dire que sa vie a peu d'importance pour Iwa, c'est un peu diaboliser le Shishiza et le village de la Roche. Certes, il finira probablement sa vie en prison s'il arrive un jour à se réveiller de son coma, mais sinon, ils essaient quand même de faire en sorte qu'il se réveille et ils ont fait en sorte que ses blessures soient guéris. Enfin, Neiko semblait vouloir utiliser Yoichi comme un sujet de test pour ses capacités, ce qui est hors de question, elle va se mettre à le sucer jusqu'à ce qu'il ressemble à un raisin sec si ça se trouve pour qu'il évite de trop en parler. Mais maintenant, ils savaient de qui il s'agissait, un chasseur de prime amejin, et ils pouvaient maintenant attendre que ce cher monsieur finisse par se réveille pour avoir d'avantage d'informations, même si ça risque d'être un réveil plutôt ... froid.

- Bien tenter, mais je suis pas sûr qu'un retour en prison te fasse plaisir, sauf si remplir la paperasse soit ta passion secrète. Quoique, vu que tu as oublié de remplir mon formulaire, j'en foute un peu, fufufu~.

Enfin, elle se doutait bien que Katsuko n'était pas sérieuse, mais tout de même, il fallait quand même renvoyé sa plaisanterie. Au moins, elle était compréhensive vis à vis de la libération impossible du chasseur de prime, ou alors il devait faire de sacrés efforts pour qu'on lui octroi ce genre de privilège, et encore, c'est si le bourreau n'a pas son bras qui le démange ... quoique, avec la mort d'Etsuko, est-ce qu'ils ont un nouveau bourreau maintenant ?

- Non, rien du tout, tu donneras le bonjour de ma part à Taishi et à son poulet. Dis-lui bien que la prochaine fois, je ramènerais de la sauce pour pouvoir manger Glouba s'il continue à être aussi gras, fufufu~.

Dit-elle en riant, avant de la conduire à l'extérieur de l'hôpital, puis en la saluant en espérant qu'elle passe le reste de son séjour au calme, même si elle a l'air d'aller au devant des ennuis, enfin, c'est pas sa mère.

_________________
Un savon vaut mieux que deux tu l'auras [Ft. Sekken Ryoko] - Page 2 3ls1
Merci cerise pour l'avatar et la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish https://www.ascentofshinobi.com/u603

Un savon vaut mieux que deux tu l'auras [Ft. Sekken Ryoko]

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Quartiers désolés
Sauter vers: