Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Un de plus — Y. Igasei

Aburame Hōshin
Aburame Hōshin

Un de plus — Y. Igasei Empty
Jeu 20 Juin 2019 - 13:48
Un de plus — Y. Igasei Aburamelogo



An 198
Hi no Kuni — Territoire du clan Aburame

Les consignes étaient claires ; interdiction de fréquenter qui que ce soit hormis son grand-oncle. Une règle stricte que le jeune Aburame ne pouvait pas permettre d’enfreindre. Il accordait beaucoup de respect pour celui qui l'avait recueilli et qui assumait pleinement le rôle d'un père et d'une mère qui l'avaient délaissé. Néanmoins, le garçon ne s'interdisait pas d'écouter aux portes. L'isolement avait naturellement fait naître la curiosité du bâtard qui s'adonnait à un petit jeu ; se faire petit et tendre l'oreille pour entendre quelques conversations. Une manière bien à lui d'en apprendre un peu plus sur l'environnement dans lequel il évoluait tout en récoltant de capitales informations sur l'actualité des siens. Ce jour-là, le manipulateur d'insecte se trouvait dos à un arbre, dans l'ombre la plus totale. À quelques pas de lui, se trouvait un binôme ; deux garçons qui devaient le dépasser de quelques années seulement. La conversation de ces individus ne semblaient pas si intéressante que ça aux premiers abords. Des sujets liés au clan, d'autres mentionnant quelques de leurs amis ; rien de palpitant pour Hōshin. Alors qu'il s'apprêtait à quitter l'endroit dans lequel il était plus ou moins dissimulé, un tout nouveau sujet l'incita à préserver sa position.

« — Il paraît qu'il n'est pas à sa première victime. Dit le premier.
J'en ai aussi entendu parler, vaguement. Mais je pense sérieusement que ce ne sont que des rumeurs. »

Voilà quelque chose de bien plus intéressant que le charabia habituel. Ils firent mention d'un individu originaire de Hi. Si l'identité de celui-ci était encore inconnue, son histoire avait le mérite d'intriguer l'Aburame. Un jeune homme qui mettait accidentellement fin à la vie de ses partenaires. Une histoire bien étrange ; comment un homme pouvait-il ôter la vie de ceux qui devaient partager avec lui de glorieux moments ? Le bâtard n'était pas prêt de recevoir une réponse immédiate, pour cause, un membre du clan un peu plus âgé réprimanda les deux protagonistes. Si un adulte mettait un terme à une conversation pareille, c'est que le récit devait être bien plus que de simples rumeurs.

An 203
Hi no Kuni — Non loin de la capitale de l'empire du feu

Après avoir pris les premières constantes, l'Aburame fit en sorte de fermer les yeux du pauvre homme qui venait de perdre la vie. Si l'accessoire qu'il portait permettait de camoufler ses expressions, il ne pouvait qu'être surpris de la scène actuelle. Le manipulateur d'insecte était loin de s'attendre à tomber sur un corps inerte. L'individu en question semblait avoir son âge et de nombreuses marques étaient visibles sur l’entièreté de son corps ; il sortait perdant d'un affrontement mortel.

Non loin du corps, une seconde silhouette se trouvait dos à un arbre. Le bâtard n'attendit pas longtemps pour se diriger vers celle-ci. Ses pupilles se posèrent sur cette personne qui était aussi mal en point. Mes félicitations pour ta victoire. Si Hōshin était malheureux pour le perdant, il était aussi bien déçu de ne pas être arrivé plus tôt. Non pas pour empêcher une quelconque mort, mais bien pour être spectateur de l'affrontement qu'il venait de manquer. Tu me dois naturellement quelques explications. Cette situation aussi surprenante soit-elle méritait de claires justifications. Et l'Aburame comptait bien les recevoir.




Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6855-aburame-hoshin-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t6906-aburame-hoshin-carnet
Yamanaka Igasei
Yamanaka Igasei

Un de plus — Y. Igasei Empty
Jeu 20 Juin 2019 - 19:17
Pays du Feu — Hi no Kuni

Le jeune homme du clan Yamanaka ne changeait pas les bonnes habitudes : comme il savait si bien le faire, ce dernier s'était retrouvé en plein milieu d'un conflit. Victime collatérale présente au mauvais moment au mauvais endroit ou élément déclencheur de l'affrontement, la question ne se posait même pas si l'on connaissait Igasei. Quoi qu'il en était réellement, le « Partner Killer » respecta ses mœurs combatives. Théoriquement, l'opposition impliquait quatre shinobis dont le Yamanaka. Par le biais de quelques tours digne d'un prestidigitateur, mais surtout grâce à une technique sensorielle de dissimulation avancée, il fit oublier sa présence puis se tapissa dans l'ombre d'un feuillage dense. Ensuite, Igasei observait calmement le combat en l'attente de trouver son futur pantin.

Après plusieurs longues minutes, le militaire employa sa technique de transposition — Shintenshin no Jutsu — sur le plus appétissant participant de l'expédition punitive. Alors que la masse immatérielle d'énergie spirituelle percuta de plein fouet la cible, l'enveloppe charnelle de l'utilisateur tomba lourdement au sol.

Ma frêle corpulence m'empêche de faire quoi que ce soit. Je t'emprunte ceci pendant disons... la durée de la baston ? susurra-t-il à sa victime tout en riant. J'essayerai de ne pas te casser. reprit-il sérieusement. J'ai bien dit « essayer » kusoyarō.

————
Trente minutes interminables passèrent.


Un plan parfait ne signifie pas que tout soit conforme aux attentes. prononça un des trois hommes. Un plan parfait est obtenu lorsqu'il dispose de la plasticité nécessaire pour gérer les débordements de manière... flexible.

Tout en prenant parole, l'interlocuteur enfonça froidement son arme blanche dans la cage thoracique d'un des trois militaires. Il toucha volontairement le cœur, infligeant une blessure mortelle à la personne touchée.

Tu ne partages pas mon avis, Yamanaka ? demanda-t-il en se retournant vers sa direction contre toute attente. Ma dextre épouse le sang d'un innocent : tu crèveras dans la souffrance sombre ordure.

Par chance ou par réflexe, le jeune homme extirpa sa conscience de l'homme avant qu'il ne rejoignit l'au-delà — il esquiva donc le même sort de peu. Malheureusement, ce n'était pas le cas des autres lésions... Igasei pissait le sang tout en dévisageant son adversaire robuste.

————
Dix minutes atroces passèrent.


Le champ de bataille semblait calme : plus personne ne s'exprimait. Bien qu'il restait deux survivants sur quatre, aucun combattant ne s'affrontait. Cela tournait au jeu du chat et de la souris ; l'un recherchait l'autre, l'autre fuyait l'un. Toutefois, une nouvelle personne s'invita d'elle-même... Dans un premier temps, elle rencontra un cadavre. Elle s'orienta ensuite vers le vraisemblable vainqueur... La silhouette adossée au tronc de l'arbre tomba sur le flanc gauche, la gorge ouverte en deux.

Mes salutations, voyageur. Vous vous adressez à la mauvaise personne. dit-il sur un ton blagueur. Loin d'être le grand gagnant de tout ce bordel, j'ai une interrogation. Avez-vous vu une personne à lunettes ?Je le recherche et...

Un échange de regards, le temps d'une discussion, une fraction de secondes... Cela était suffisamment nécessaire pour le « Partner Killer » d'exercer lâchement sa technique de transposition. D'ailleurs, le Yamanaka se dissimulait en hauteur dans l'angle mort du nouvel arrivant. Ni une ni deux, Igasei joignit ses mains dans le but de former un mudrā caractéristique de son clan: un mudrā en forme d'ovale. Il orienta l'objectif en la direction approximative du cœur du passant théoriquement concentré sur l'interaction qui avait lieu. Dès lors, il expulsa son esprit de son corps. Tandis que la masse immatérielle parcourut son chemin linéaire, l'enveloppe charnelle de l'utilisateur s'écroula une nouvelle fois. Décidément, le jeune homme ne cessait de reproduire ce processus.

Euh, tu vois le type en face de toi ? Eh bien... Ouai'p, merci pour ton aide. conclut Igasei en contrôlant l'Aburame.

Au passage, le « Partner Killer » profita d'être dans le subconscient de sa cible afin de lui faire revivre les quarante minutes précédentes. Le flux d'information conséquent transmit en si peu de temps provoqua un saignement de nez chez le Yamanaka. Cela engendrait même quelques migraines, certes négligeables, mais le problème reste qu'il forçait sur ses capacités sans même se soucier de l'état de son pantin. De surcroît, Igasei ne s'arrêta pas en si bon chemin : ce dernier sonda de façon séquentiel la mémoire de sa victime ; de quoi rajouter quelques supplices physiques supplémentaire.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6856-yamanaka-igasei-achevee
Aburame Hōshin
Aburame Hōshin

Un de plus — Y. Igasei Empty
Jeu 20 Juin 2019 - 20:02
Un de plus — Y. Igasei Aburamelogo



En voilà une surprise. Le bâtard se sentit bête le coup d'un instant ; il venait de s'adresser à un second cadavre et non le vainqueur de ce qui semblait être une opposition sanglante. La situation actuelle était beaucoup plus intrigante et l'Aburame se pensait même en danger. Non pas qu'il craignait ce qu'il pouvait lui arriver, mais l'événement auquel il faisait face était loin d'être rassurant. Alors qu'il s'apprêtait à se poser toute une série d'interrogation, une voix s'exclama. Malheureusement pour Hōshin, il fut pris de court par une technique bien étrange ; il venait de perdre le contrôle de son propre corps. Une fraction de seconde fut suffisante pour vivre les quarante minutes précédentes et comprendre le pourquoi du comment de cet incident. La récolte de données pareilles en si peu de temps était une première pour le manipulateur d'insectes ; de quoi lui laisser quelques séquelles. Tout d'abord pris par une migraine, il ressentit la chaleur d'un liquide glisser le long de son nez. Tout était relativement flou et le jeune homme ne savait guère se positionner. Néanmoins, il était sûr d'une seule chose : la personne en face de lui devait être abattue au plus vite. Initialement en déplacement pour regagner la capitale de l'empire de feu, il était devenu une marionnette humaine.

...et je vais te tuer. Concluait-il en reprenant le dernier mot de son interlocuteur.

Hōshin était loin d'être quelqu'un d'hostile. Il ne faisait que répondre à la menace qui venait de se mettre sur son chemin ; son instinct de survie prit naturellement le dessus. Tu es une menace et un danger pour ces terres. Tu ne mérites pas de vivre. La silhouette de l'Aburame ne quittait guère la position prise. Je ne suis pas généreux avec tout le monde. Mais eux, ils méritent toute ma générosité. À la fin de sa phrase, le bâtard fit part de tout son art : les arcanes secrets de son clan. Tout un essaim de minuscules scarabées tournoyèrent autour de lui. Mes insectes parasites destructeurs ont faim. Merci de faire office de destin. Si les oppositions connues du manipulateur d'insectes étaient relativement nombreuses, il ne s'illustrait jamais comme quelqu'un d'arrogant. Un trait qu'il n'appréciait pour rien au monde. Pourtant, voilà qu'il revendiquait étrangement ce côté fort détestable.

Trêve de bavardage, l'Aburame ordonna à ses insectes d'entamer les premières hostilités. La quantité utilisée était loin d'être importante ; cela n'était qu'un avant-goût pour forcer l'adversaire à révéler une de ses capacités. Ce qui ne tarda pas à se faire. L'individu en question mit la main sur son sabre et passa aussi à l'action. L'essaim fut rapidement écarté de l'affrontement et la contre-attaque suivit logiquement. Face à l'avancée fluide et élégante de l'épéiste, Hōshin préserva encore sa position. Inutile d'agir pour le moment ; il fallait attendre le dernier moment pour une réponse adéquate.



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6855-aburame-hoshin-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t6906-aburame-hoshin-carnet
Yamanaka Igasei
Yamanaka Igasei

Un de plus — Y. Igasei Empty
Jeu 20 Juin 2019 - 21:20
Pays du Feu — Hi no Kuni

À l'accoutumée, une personne prise de vertiges, de migraines et d'autres blessures de ce calibre serait incapable de se mouvoir convenablement. Cette personne, l'Aburame, faisait preuve d'une grâce exceptionnelle dans ses mouvements : calculés au millième de millimètres prêt, l'organisme de ce dernier sollicitait la quantité d'énergie minimale pour ses esquives ; aucune perte inutile. Heureusement pour le Yamanaka, son pantin réagissait drôlement bien à la manipulation suite à la technique de transposition. Plusieurs facteurs fragilisaient ou non l'emprise mentale d'Igasei sur sa cible et, à l'heure actuelle, ces éléments se manifestaient tous.

Suite à la lecture mentale, le « Partner Killer » en connaissait plus sur le panel de techniques de son vraisemblable jouet. En guise de première agression, il influença sa victime afin qu'elle débuta avec modération ce nouvel affrontement. Par ailleurs, le Yamanaka gagnait un temps précieux durant cette faible attaque. Lors de cette minute cruciale, il utilisa ses facultés sensorielles avant de les partager avec son frère d'arme de fortune.

Laisse-le s'approcher au plus près... de toute façon, ta vie est déjà en jeu... un mouvement salvateur : voilà ce qu'il te faut pour... survivre. susurra le manipulateur d'esprit tout en haletant.

Quant à l'habile épéiste, il avait une petite idée de ce qu'il se passait derrière la tête : encore une ruse et l'utilisation d'un jutsu d'Igasei. À vrai dire, le kenjutsu user était la seule personne qui avait connaissance des capacités du « Partner Killer ». Du moins, il en avait analysé les mécaniques avec une facilité déconcertante. C'est pour cette principale raison que ce dernier se jura de ne pas tuer l'individu qui se battait contre son gré.

Le coupe-jarret se préconisa intérieurement d'exercer une première coupe en diagonale envoyant une onde d'énergie spirituelle à mi-chemin suivie d'un mouvement horizontal au niveau des genoux. Après s'être répété ce schéma, il l'exerça réellement sur le terrain.

Fie-toi aux flammes blanchâtres.

À la manière d'une personne atteinte de cécité, l'Aburame semblait perdre l'usage de sa vue. Pour cause, l'environnement qui l'entourait devint totalement sombre. Au lieu d'apercevoir comme à l'ordinaire — c'est-à-dire comme la très grande majorité des militaires — Hōshin percevait le monde tel un senseur. Tout à coup, plusieurs flammes blanches éclairèrent la noirceur angoissante. Certaines brillaient faiblement — elles s'apprêtaient même à s'éteindre —, une autre rayonnait de mille feux. D'ailleurs, une barre oblique nacrée se rapprochait dangereusement de l'Aburame.

Tu le vois : c'est son attaque. Puisque cela doit être la première fois que tu goûtes à ce genre de chose, je vais t'aiguiller. expliqua calmement le Yamanaka. Malgré cet assaut, l'épéiste continue de concentrer une quantité anormale d'énergie dans ses membres supérieurs et inférieurs. Il n'interrompra donc pas sa charge et prépare une découpe brutale sur ton point d'esquive.

Pour être honnête, Igasei ne combat pas de la sorte. Habituellement, il est plutôt du genre à puiser les ressources de son pantin sans même lui adresser la parole. Or, dans cette situation, laisser mainmise à l'Aburame tout en l'influençant présentait des avantages comme celui de ne pas trop gaspiller de chakra.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6856-yamanaka-igasei-achevee
Aburame Hōshin
Aburame Hōshin

Un de plus — Y. Igasei Empty
Jeu 20 Juin 2019 - 22:00
Un de plus — Y. Igasei Aburamelogo



Survivre. L'objectif de cette opposition soudaine était évident. Il était impensable pour l'Aburame de rendre son dernier souffle maintenant. Il se savait vulnérable comme tout mortel, mais avait bien trop à accomplir avant de rejoindre les cieux. Le simple fait de quitter ces terres impitoyables sans faire la rencontre de ses géniteurs n'était pas envisageable. Une seule cible et unique lui faisait face et la seule issue de cet affrontement était la victoire. Le coupe-jarret fit un premier mouvement qui généra une onde d'énergie spirituelle droit vers le bâtard. Inciter l'adversaire à réagir précisément pour mieux frapper derrière ; voilà l'objectif de cette première action. La réaction du jeune homme fut instantanée : sa main droite frappa contre le sol pour lever un mur de terre face à lui, tandis que la gauche atteignit son dos. Une technique de défense classique qui avait entièrement sa place face à ce qui arrivait. Hōshin venait de révéler une seconde carte : sa maîtrise liée à l'élément de la terre.

Tout au long des différents points de l’opposition, le Yamanaka prenait un malin plaisir à communiquer avec l'Aburame. Une situation qui commençait sérieusement à le déranger, même s'il en tirait une expérience intéressante ; il agissait désormais comme un véritable senseur. S'il connaissait ce clan pour son histoire en rapport avec la nation du feu, il n'avait jamais eu le luxe d'en voir un à l'œuvre, encore moins d'être le pantin de ces talentueux marionnettistes. Tu veux mon avis ? Tu es trop bavard. Dit-il à voix-haute pour s'adresser à celui qui s'amusait avec lui. L'opposant approchait de plus en plus et s'apprêtait à attaquer. D'après les informations transmises par le manipulateur, l’assaillant s'apprêtait à cibler le point d'esquive. Si c'est comme ça, je ne vais pas esquiver. Plutôt que de se déplacer bêtement, Hōshin suivit les conseils de celui qui agissait comme un allié. Le malfrat frappa avec son sabre et un bruit se fit entendre ; deux armes venaient de s'entrechoquer.

Depuis le début des hostilités, l'Aburame s'était naturellement livré comme un adepte du combat à distance. L'adversaire ne pouvait que chercher le corps-à-corps. Malheureusement pour lui, il y avait du répondant même dans ce domaine. Lors de la création du mur, le manipulateur d'insecte utilisa sa main libre pour se saisir d'un kunai ; arme traditionnelle de l'équipement d'un shinobi. Dans la continuité de son mouvement, son autre main - celle qui ne tenait pas l'arme - atteignit la poignée de l'épéiste. La seconde même où le membre fut saisit, de minuscules insectes pénétrèrent au sein de son corps. Le processus était relativement simple : dévorer les ressources pour gagner en taille et dévorer la cible de l'intérieur.

Un mouvement inattendu qui allait sans doute porter ses fruits.



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6855-aburame-hoshin-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t6906-aburame-hoshin-carnet
Yamanaka Igasei
Yamanaka Igasei

Un de plus — Y. Igasei Empty
Ven 21 Juin 2019 - 19:07
Pays du Feu — Hi no Kuni
La représentation immatérielle de la conscience du Yamanaka, actuellement présente dans le subconscient de l'Aburame, fronça les sourcils lors de l'incantation de la technique rocheuse. Comme le soulignait Hōshin, Igasei conseillait encore et toujours son pantin. Toutefois, ce dernier se tut : il restait muet pendant plusieurs secondes à un moment relativement crucial du combat. De son côté, le « Partner Killer » continuait secrètement la lecture cérébrale de sa victime et il venait de tomber sur une scène qui lui glaça le sang. Les yeux du jeune militaire s'écarquillèrent... ses lèvres se mirent ensuite à trembler... une goutte de sueur perla de son front... ses épaules se raidirent... Le cauchemar du môme n'était pas devenu réalité, cependant une froideur glaciale s'emparait de son corps.

C'est... c'est... ...? commença-t-il a murmurer avant d'éclater de fou-rire, dévoilant sa peur apparente. ... un rêve... ... ?

Le temps que le Yamanaka se calma, son petit jouet livrait un duel au corps-à-corps avec l'épéiste. Alors que l'Aburame vint de bloquer son épée à l'aide d'un kunaï, il s'apprêtait à saisir le poignée de son adversaire. À cet instant t, Igasei se plongea dans une réflexion qui lui sembla prendre une éternité alors qu'elle ne dura qu'une fraction de seconde.

Une énergie spirituelle bien familière à Hōshin s'imprégna de force dans sa main libre qui effleurait à ce moment l'épiderme de son opposant ; la dextre de l'Aburame prit soudainement une teinte violâtre.

C'est de cette façon que vous appelez cette atrocité... Rinkaichū. dit-il froidement avant de disparaître du subconscient de l'Aburame.

Comme prévu, la clef de poignet fut un succès. Le coupe-jarret, première victime de l'exposition cutanée, tomba à genoux avant de saisir son membre infecté. La quasi-totalité des muscles de son organisme se raidirent, l'empêchant de se défendre d'un autre assaut. Ce pauvre homme ne pouvait qu'implorer ses adversaires de l'aider : chose qu'il fit.

Aidez-moi ! Aidez-moi ! S'il vous plait... AIDEZ-MOI ! beugla-t-il de toute ses forces.

À peine le vraisemblable bandit termina sa phrase que le Yamanaka se profila dans son angle mort armé lui aussi d'une arme blanche de type tantō. Il leva sa senestre armée en direction du ciel avant de la rabattre sèchement vers le sol. La cible de cette découpe tomba lourdement au sol. Du plasma sanguin s'échappait de la plaie mortelle, entourant rapidement le cadavre. Quant à Igasei, il se tenait silencieusement face à Hōshin. Du sang s'écoulait lentement sur son faciès : ce qui lui faisait office de veste s'imbibait également de ce même liquide rougeâtre.

Je regrette déjà de ne pas t'avoir tué...

Une sorte d'implosion interrompit le Yamanaka dans ses paroles. Pour preuve, un insecte géant déchiqueta l'organisme du défunt de l'intérieur, ouvrant la totalité de sa cage thoracique en deux afin d'en ressortir. D'ailleurs, la tâche violâtre à son poignet gagnait de l'ampleur puisque c'était actuellement l'entièreté de son membre droit qui était infecté. La bestiole difforme à la taille démente souffrait elle aussi des sévices de l'infection : une partie de son corps devenait violette à vue d'œil.

... pourtant, je pouvais très bien le faire. Pour être honnête, une sensation au plus profond de mon être s'est dévoilée lorsque je te contrôlais. Je n'ai jamais ressentis une telle chose avec d'autre... expliqua-t-il calmement.

Igasei n'était pas serein du tout.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6856-yamanaka-igasei-achevee
Aburame Hōshin
Aburame Hōshin

Un de plus — Y. Igasei Empty
Ven 21 Juin 2019 - 19:50
Un de plus — Y. Igasei Aburamelogo



An 187
Hi no Kuni — Territoire du clan Aburame

Expliquez-moi. Je ne comprends pas... ! Stupéfaction alors que le garçon observait les membres de son corps au teint violâtre.

Face à lui, se tenait Aburame Henzen, son grand-oncle qui semblait relativement serein face à cet événement troublant. Je ne pourrais t'expliquer cet événement, mon enfant. Ton père ne maîtrisait pas cet aspect de nos arcanes. Mais ne perdons pas de temps à comprendre le pourquoi du comment. Seule la maîtrise de ses insectes compte. Le vieil homme marqua un blanc, laissant apparaître sa main dissimulée sous sa manche. Il ne perdit pas de temps pour afficher à son tour le même teint que le jeune garçon ; lui aussi était capable de réclamer l'aide de ses redoutables bêtes. Hōshin tenait-il ce pouvoir de celui qui l'avait recueilli ? Il lui avait en effet fait don d'un insecte après avoir constaté que la symbiose ne réussissait pas. Néanmoins, une question se posait : comment faire don d'un tel insecte sans condamner le réceptacle ?

Nous ne sommes pas nombreux à pouvoir nous vanter de posséder de tels insectes. Ils se prénomment Rinkaichû. Des insectes venimeux de taille nanométrique. Lorsque tu entres en contact physique avec quelqu'un, les insectes se transmettent et détruisent les cellules de la victime. C'est un virus qui agit rapidement et efficacement. Il dissimula de nouveau sa main, après avoir retrouvé un teint de peau normal. Je vais tout t'apprendre. Je vais t'apprendre à maîtriser cette espèce d'insecte dans tous ses aspects. L'échec n'est pas permis, Hōshin...

An 203
Hi no Kuni — Non loin de la capitale de l'empire du feu

Comment était-ce possible... À quel moment l'Aburame eut la nécessité d'utiliser sa plus puissante et redoutable technique ? Il regardait la victime qui se tordait de douleur face à la progression rapide du virus mortel. L’antidote ne lui était pas inconnu, il était entièrement capable d'interrompre le processus pour épargner la victime. Malheureusement, il était trop tard. Le manipulateur s'était enfin révélé pour achever celui qui suppliait pour sa vie. Quelle réaction adopter après tous ses événements ? Devait-il s'attaquer à l’individu qui se tenait face à lui ? Quel en était l'intérêt ; il avait encore des informations à récolter. D'autant plus que ce n'était pas aussi facile que ça. En effet, il ne se mouvait même plus. L'impression d'être sous l'effet d'une paralysie. Hōshin avait beau savoir maîtriser son pouvoir, il n'avait jamais eu à l'utiliser pour abattre une personne.

Après une longue minute de blanc, l'Aburame décida finalement de briser le silence qui s'était doucement installé. De quel ressenti parles-tu...À quoi rime tout cela ? Sa silhouette se redressait lentement. Face à l'individu, il ne dégageait aucune expression, hormis l'incompréhension. Je n'ai rien compris aux événements récents. Tu dois être un de ces manipulateurs d'esprits, je ne me trompe pas, Yamanaka ? L'accent avait été mis sur l'identité de la personne. Tandis qu'il accorda un regard à la dépouille au sol, il réitéra sa toute première question après sa venue. Tu me dois des explications. C'est le minimum que tu puisses faire, je t'ai aidé à lui offrir son ultime repos. Il était surtout devenu une marionnette humaine l'espace de quelques instants.




Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6855-aburame-hoshin-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t6906-aburame-hoshin-carnet
Yamanaka Igasei
Yamanaka Igasei

Un de plus — Y. Igasei Empty
Ven 21 Juin 2019 - 22:05
Pays du Feu — Hi no Kuni
Le jeune homme du clan Yamanaka essuya le plasma sanguin accumulé sur son visage d'un mouvement las de sa dextre. Tout en éparpillant plus le sang qu'il en enlevait, le militaire écoutait attentivement son interlocuteur. Ce dernier avait visé juste sur l'appartenance du « Partner Killer » qui, pendant plusieurs secondes, observait silencieusement le ciel. Après ce temps mort, il rangea ses lunettes dans sa sacoche en cuir accrochée en bas de son dos.

Pourtant, j'ai déjà partagé pas mal d'information avec toi pendant la lecture mentale. répondit-il tout en réfléchissant. Après tout, cela n'a duré que le temps d'un claquement de doigts pour un taux d'information aussi massif... c'est compréhensible. Outre cela, je suis bel et bien un manipulateur d'esprit, le sang Yamanaka coule dans mes veines.

Igasei se ressaisissait calmement de ses émotions. De plus, il alimentait ses paroles à l'aide de plusieurs gestes basiques exercés avec ses deux mains. D'ailleurs, son intonation calme et reposée inciterait quiconque à le croire sur parole : on lui donnerait le bon dieu sans confession.

Avant d'être un Yamanaka, je suis un militaire frêle ainsi qu'inexpérimenté. Malheureusement, mes techniques ne me permettent pas également d'aller aussi facilement au corps-à-corps que toi. Puis, un shinobi de mon calibre — c'est-à-dire principalement senseur et orienté en soutien — qui traîne seul, je ne vais pas te faire de schéma. développa-t-il gentiment. La seule solution pour survivre était de t'emprunter toi !

Une seconde réponse était d'éviter de provoquer inutilement ce genre d'affrontement surtout lorsqu'on se sait fébrile. Hormis ce détail négligeable, le « Partner Killer » tentait de tourner le scénario à son avantage en jouant de ses qualités d'orateur et de son influence prodiguée par ses techniques secrètes.

En revanche, un élément semblait encore bien trop étrange. Habituellement, la technique de transposition est utilisée pour l'espionnage ou un autre objectif similaire : le Shintenshin no Jutsu n'est jamais utilisé en pleine hostilité comme cela à cause de ses défauts bien trop handicapants. De surcroît, la majorité des Yamanaka ne se bat pas de cette manière. Enfin, tout ces éléments dépendaient du vécu de l'Aburame, avait-il côtoyé assez de manipulateurs d'esprit pour connaître cela ?

En outre, je suis une cible bien trop facile pour eux. reprit-il. Moi-même, je ne sais de quelle façon j'ai obtenu cet holster en cuir — signe caractéristique d'un militaire. Si une chaîne alimentaire existerait au sein du Yūkan, je serais indéniablement positionné tout en bas de la liste. raconta-t-il tout en souriant.

Les cartes se jouaient petit à petit. Malgré tout, le Yamanaka restait sur ses gardes et se préparait à creuser la distance avec son interlocuteur.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6856-yamanaka-igasei-achevee
Aburame Hōshin
Aburame Hōshin

Un de plus — Y. Igasei Empty
Sam 22 Juin 2019 - 10:28
Un de plus — Y. Igasei Aburamelogo



An 187
Hi no Kuni — Territoire du clan Aburame

Nous sommes des Hijins. Le monde sait à quel point nous sommes redoutables. Lorsque tu apprendras à maîtriser les arcanes ultimes notre clan, tu apprendras à côtoyer tes semblables. Yamanaka. Nara. Inuzuka. Akimichi. Shinrin. Dès ce moment-là, tu auras conscience de la puissance de notre nation. Le grand-oncle et le jeune garçon traversaient une caverne, notamment caractérisée par de nombreuses gravures, représentants les piliers du Feu. Tes meilleurs alliés seront originaires de ta nation, Hōshin. Concluait-il.

Les événements internationaux avaient considérablement mis Hi dans l'ombre des institutions shinobis. Néanmoins, personne ne pouvait affirmer le contraire ; la nation du Feu restait plus que redoutable. L'empire le prouvait bien.

An 203
Hi no Kuni — Non loin de la capitale de l'empire du feu

Le soldat du feu avait vu juste ; son interlocuteur était bien un descendant du clan Yamanaka. Les explications concernant cette situation furent apportées. Le shinobi se rangeait dans la catégorie support. Autrement dit, il n'allait jamais au front et assistait ses frères d'armes qui se trouvaient au contact. Un style comme un autre qui correspondait naturellement à l'individualité du marionnettiste. Tout l'intérêt d'un manipulateur. Oui, il le comprenait. Malgré tout ce qu'il venait d'endurer, il arrivait à faire preuve de compréhension. Si l'Aburame n'était pas venu à ce moment précis, le Yamanaka pouvait difficilement assurer la victoire. Bien évidemment, toutes les justifications du concerné pouvaient être de grossiers mensonges. Mais une partie du pantin espérait le contraire.

Si tu agis comme un support... Tu devrais te trouver un compagnon pour partager tes périples. Répondit-il. Si le Yamanaka était lui-même conscient de sa faiblesse en situation de duel, alors comment pouvait-il continuer de vagabonder au sein de terres aussi dangereuses sans aucune compagnie. Tu n'as pas l'air d'être le méchant de l'histoire. Vu l'accoutrement de ces personnes maintenant décédées, il semblerait qu'ils fassent partie d'une seule et même organisation. Il s'approcha lentement de la dernière victime. C'était le meneur de ce petit groupuscule. Finit-il.

Le manipulateur de terre posa à nouveau ses deux mains sur le sol. Il canalisa une quantité de chaka sous terre pour modifier partiellement le terrain ; quelques plateformes inférieures apparurent en emportant les cadavres avec elles. Toujours en pleine concentration, la terre se referma pour définitivement enterrer les corps qui décoraient le chemin. Si tu es militaire, au même titre que moi... Nous nous reverrons. Dit-il en tournant le dos à son interlocuteur. À la prochaine, Yamanaka. Il était confiant quant à une nouvelle rencontre.






Dernière édition par Aburame Hōshin le Sam 22 Juin 2019 - 12:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6855-aburame-hoshin-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t6906-aburame-hoshin-carnet
Yamanaka Igasei
Yamanaka Igasei

Un de plus — Y. Igasei Empty
Sam 22 Juin 2019 - 12:01
Pays du Feu — Hi no Kuni
Le jeune homme du clan Yamanaka restait de marbre face à l'Aburame. À vrai dire, le « Partner Killer » ne comprenait pas réellement ce qu'il se passait actuellement. Pour preuve, ce dernier avait volontairement éclaté la bulle vitale de son interlocuteur en s'accaparant son organisme, mais également ses souvenirs, le temps d'un affrontement : son intimité, besoin et droit pour quiconque, venait d'être dévoilé à un inconnu. La réaction calme si ce n'est flegmatique d'Hōshin étonna une nouvelle fois Igasei. Le militaire dévisagea l'Aburame une dernière fois avant que celui-ci ne lui tourna définitivement le dos.

Outre ton attitude à simplifier les rapports en une simple opposition du bien et du mal, tu partages toi aussi la caractéristique de tes aînés : un caractère non émotif. pensa-t-il en l'observant partir.

Toujours a rester planter là à la manière d'un piquet, le Yamanaka donnait une impression d'immobilité et de passivité. Le regard du shinobi s'orienta en direction du sol fragmenté suite à la concentration d'une faible quantité d'énergie spirituelle affinitaire. Cette maîtrise du Doton représentait un petit plus pour le panel de techniques d'Hōshin qui était déjà assez conséquent. Toutefois, cette cerise sur le gâteau plongea Igasei dans une réflexion intérieure, le militaire mesurait l'écart de niveau qui le séparait de l'Aburame. À croire que la différence de puissance intriguait Igasei bien plus que ses blessures puisque le plasma sanguin du « Partner Killer » continuait de s'écouler lentement sur son faciès.

J'ai dit avoir regretté de ne pas t'avoir tué. Finalement, c'est plutôt toi qui a commis l'erreur de ne pas m'envoyer aux cieux. Tu as délibérément fermé les yeux sur les connaissances que j'ai acquises. Même après avoir percé les connaissances ésotériques de ton clan... Igasei poussa un soupire. De plus, il y a aussi les séquelles de l'emprise mentale sur ton organisme. Aburame Hōshin... ton grand-oncle tenait des paroles justes.

Un clin d'œil suffit au « Partner Killer » pour se volatiliser de la scène macabre d'un déplacement rapide — Shunshin no Jutsu. Dès lors, la silhouette du Yamanaka se décomposa en quelques hachures noirâtres avant de totalement disparaître.

Tu accordes aisément ton pardon... réfléchit-il.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6856-yamanaka-igasei-achevee

Un de plus — Y. Igasei

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Hi no Kuni, Pays du Feu
Sauter vers: