Soutenez le forum !
1234
Partagez

Retour après la guerre [SOLO]

Hijikata Saichi
Hijikata Saichi

Retour après la guerre [SOLO] Empty
Ven 21 Juin 2019 - 8:39

Saichi mit à peine une journée pour rejoindre le village caché de la roche. Il ne s’était pas arrêté une seul fois en chemin, mangeant et buvant durant sa course, il devait arriver le plus vite possible. Un mauvais pressentiment le collait à la peau comme vêtements mouillé. en s’approchant du village, Saichi ne pu que remarque l’énorme cratère qui s’était installé près des murailles qui était elle aussi abîmé à certains endroits. Sans surprise, même l’iwajin comprenait que la guerre avait toqué aux portes de son village. Il ne s'attardait pas sur le trous qu’il pouvait observé bien qu’il se demandait par qui ou quoi celà avait été fait, peut être un de ses énormes monstre qu’il avait vue dans la forêt d’Hayashi, à la cité maintenant disparu. arrivé devant les grandes portes, hijikata s’inquiétait de plus en plus, chaque minute qui passait renforçait ses craintes. Plusieurs ninjas était posté au niveaux des remparts et à la grande portes, il se fit même arrêter par deux soldats prêt à en découdre avec lui, il avait beau porter le bandeau orné du signe d’iwa, les shinobis n’en restait pas moins aux aguets, il aurait très bien pu le prendre sur un cadavre, Saichi ne le prit pas personnellement. Après avoir révélé son identité, l’amejin attendait qu'un gardes le laisse enfin rentrer et ce fus le cas quand un ninjas arriva, confirmant que Borukan Muramasa avait prévenue de son arrivé tardive. En unhichelent de tête, le boxeur remerciait ses camarades shinobis et reprit sa route, droit vers son appartement.

Il ne prit pas la peine de s'arrêter devant les toit exploser, les maison ou magasin au devanture bruler, il avait par contre plus ou moins entendu par des comparses ou des villageois ce qu'il s'était passé au village caché, Saichi ne s'en preocupait pas, sa sœur était bien plus importante, elle pouvait parfaitement ce débrouiller, mais face à une guerre...c'etait tout autre chose. Fort heureusement, son nid n'avait subit aucun dégâts, malheureusement Siri demeurait disparue. Le cœur de l'iwajin battait de plus en plus vite, des goûtes de sueurs perlaient son front et son t-shirt collait son dos massif. De nouveau dehors, il ne pouvait que demander au voisins ce qu'il était avenue d'elle. La plupart, n'appréciant pas le personnage, l'esquivait ou bien n'avait même pas essayer de faire attention à une gamine, seule dans la rue entre deux feux. Se retenant de tous leur en coller une, il partit continuer ses recherche. Miracle, une vieille femme lui indiqua la direction d'un des abris où les habitants devait aller se cacher pendant une attaque ennemie. Heureux d'avoir enfin une information, Saichi remercia rapidement la dame avant de se hâter.

Plus grand monde était présent dans les abris, un jour s'était écoulé depuis l'acte terroriste qu'avait subis iwa, une grande majorité des gens était retourner chez eux, seul ceux ayant perdu leurs maison pouvait y rester, le temps de les reloger ou d'effectuer les réparations. Saichi agrippa un soldats qui tenait une liste des gens qui avait séjourné ici. En premier temps, le shinobi plus haut gradé que lui, amorçait un regard noirs sur Hijikata le mettant en garde. Pas un mot ne sortait de ses lèvres retroussé, la gueule paniqué et impatiente de l'amejin l'avait sûrement retenue de le coller en prison pour outrage. Effectivement, d'après le registre, la petite blonde s'était abrité en ce lieu, un long soupir s'extirpait des poumons de fumeur de l'intéressé. Premier bon point, elle n'était pas morte sous les coups de l'ennemie.

Il passa pas loin d'une heure à la chercher dans les alentours et ce fut dans un restaurant de nouille intacte, qui n'avait subit aucun dégâts de la guerre, que Siri avait trouvé refuge bien après la fin de l'attaque. Elle discutait dans le plus grand des calmes avec le cuisiniers qui l'avait servis un énorme bole mais vide à l'arrivée d'Hijikata. Les retrouvailles se faisait dans la joie, en long embrassade et quelque larmes. Saichi aurait aimé promettre de ne plus la laisser mais il savait qu'il n'allait sûrement pas pouvoir tenir parole, pas depuis qu'il était devenue shinobi d'iwa. Le commerçant insistait pour ne pas se faire payer ses repas, qu'elle l'avait déjà payer en histoire passionnante de son pays d'origine. En le remerciant sincèrement, Saichi et sa sœur Siri partirent en direction de leurs appartement sous la pluie de question de la gamine qui couvrait leurs bruit de pas.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5076-hijikata-saichi

Retour après la guerre [SOLO]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: