Soutenez le forum !
1234
Partagez

Moutons noirs (kô)

Mei
Mei

Moutons noirs (kô) Empty
Dim 23 Juin 2019 - 22:05
Moutons noirs
Comme toutes les dernières journées, la kunoichi quitta sa demeure pour partir dans un jogging matinal. À cette heure-ci, il n’y avait pas trop d’obstacle et le temps frisquet venait lui imposer une contrainte. L’exercice l’éloignait de toutes ses craintes de voir un membre Asaara apparaître devant elle ou pendant son sommeil. La dernière lettre de Fuu la rassura, confirmant que sa présence dans le clan était nulle et presque oubliée. Si les gardiens du désert ne l’approchèrent pas pour les prochaines semaines, et bien ça lui laissait le temps de maturer vers l’âme d’une guerrière.

Riku termina sa course en réalisant qu’un objet très important lui manquait. Elle palpa son corps à la recherche de quoi que ce soit. Elle se sentait plus légère. Lorsque sa main effleura son cou, un hoquet de surprise l’envahi. Le pendentif que Fuu lui avait offert lors de son départ de Kaze, n’entourait plus sa gorge. Une séquence de panique commença, attaquant tous les sens de la jeune femme. Son regard courait de gauche à droite pour repérer le collier aux couleurs dorées et ambres. Malheureusement, les environs se résumaient à une perte de temps. La Asaara recommença à faire un tour, retraçant le même chemin pour s’assurer de ne rater aucun coin possible. Puis, elle croisa un jeune homme. Le bijou, dans sa main.

« Ce rosaire, il est à moi ! »

Elle s’approcha dangereusement avec un large sourire. La joie se lisait dans ses prunelles. Riku laissa l’honneur au garçon de lui redonner son bien, tentant de ne pas lui arracher des mains. La politesse avant tout. Malheureusement, rien ne prouvait que l’objet lui appartenait, elle espérait ne pas être testé.

« C’est très important pour moi, il vient de ma cousine. Pouvez-vous me le donner ? »


Le rosaire possédait bien sûr le signe du clan des Asaara.
(c) AMIANTE


_________________

Moutons noirs (kô) M5zf
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8100-mei#67301
Asaara Kō
Asaara Kō

Moutons noirs (kô) Empty
Dim 23 Juin 2019 - 22:25




MOUTONS NOIRS
@Asaara Riku
Kaminari no Kuni Pays de la Foudre

Je suis encore et toujours en visite du Territoire de la Foudre et plus particulièrement du village plus très caché des Nuages. Kumo no Kuni appartenant maintenant à l’Empire du Territoire du Feu. Nous sommes le matin quand je décide d’aller dans des endroits que je n’avais pas encore vu et je dois dire que ce n’est pas pour me déplaire de faire ça si tôt. Il y a moins de monde, moins de commerçants et moins de bruit. J’ai toujours été habitué au désert de Kaze no Kuni ou encore aux chants des oiseaux à Hayashi no Kuni donc quand je suis dans un endroit trop bruyant, j’ai du mal à me concentrer. Rien de bien grave, pour sûr, mais voilà, j’ai quand même ma préférence pour le silence. Dans tous les cas, mise à part les lèves tôt et les travailleurs matinaux, je croise que très peu de monde aujourd’hui. Avec mon combat contre La Balance, j’avais pris l’habitude de beaucoup me reposer le matin et c’est pour cela que c’est bien la première fois que je vois le village conquis aussi tôt.

Sans qu’elle ne s’en rende compte, je croise une jeune femme qui était en plein jogging et c’est dès cet instant que je décide de me concentrer pour voir si je ressens du chakra en elle. Effectivement, elle a bien une énergie en elle qui me prouve qu’elle est très certainement une soldat de l’Empire, une de plus. Après, cela n’est pas forcément vrai, j’ai vu avec le temps qu’il y a bien des civils anciennement guerriers ou shinobis. Après tout, je peux être considéré comme un voyageur, un civil, alors que j’ai une âme de combattant. En tout cas, je ne m’attarde pas plus sur elle maintenant que je connaissais son chakra, je voulais juste être curieux, comme si souvent.

C’est là que je vois quelque chose au sol, si je ne m’abuse, c’est un pendentif qui se met autour du cou. Peut-être est-ce elle qui l’a fait tombé ? Je m’approche pour le ramasser et c’est une fois retourner que je peux voir un signe que je ne connais que trop bien. C’est sans aucun doute possible celui de mon clan, celui des Asaara. Est-ce à la femme que je viens de croiser ? Pas le temps de m’interroger longtemps quand je la vois courir vers moi en me disant que cela lui appartient. Je ne remets pas en doute ses mots, mais pour la première fois depuis que j’ai quitté le désert, je croise une potentielle personne appartenant à mon clan.

Je n’émets aucunes objections à lui rendre, d’ailleurs je tends tout de suite le bras pour qu’elle puisse récupérer son bien, mais je ne la laisserais pas partir aussi rapidement qu’elle est arrivée. Je me dois d’en savoir plus, il est véritablement rare de rencontrer des Asaara aussi loin de nos terres natales.

« Si cela est à vous, dois-je en conclure que vous êtes une Asaara ? Je reconnaîtrais ce signe n’importe où et n’importe quand. »

Aucune agressivité dans ma voix, même si je déteste la plupart des miens. Je ne veux pas qu’elle pense que je suis là pour la fliquer ou pour me battre. Non, si elle est ici, il y a de fortes chances qu’elle est décidé tout comme moi de ne plus vivre parmi les nôtres alors je veux savoir pourquoi.



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4840-asaana-ko-un-enfant-du-desert-termine#37639
Mei
Mei

Moutons noirs (kô) Empty
Lun 24 Juin 2019 - 0:31
Moutons noirs
Le rosaire retomba dans ses mains tremblantes. Le calme reprenait, ainsi que son souffle presque coupé par l’excitation. Le bijou régnait à nouveau dans son cou, portant presque avec fierté le signe d’une famille riche et puissante. Au contraire, ce n’était pas là l’intérêt de la jeune femme. Son bien représentait un lien familial très unique avec une petite cousine. La promesse d’un retour habitait dans ce présent. Une promesse lourde aux yeux de Riku, mais qui rassurait ailleurs un autre être humain. Jamais, elle retourna vivre sous le soleil chaud de Kaze no Kuni.

La rencontre aurait pu être brève et sympathique, mais l’homme se permit de laisser une question plus ou moins choquante s’échapper. Même si son ton représentait la douceur, la brune ne voyait rien de bon. Finalement, quelqu’un venait l’éliminer. Jouait-il un jeu pour apprivoiser l’empoisonneuse et l’attaquer dans un tournant ? Les possibilités se multipliaient, mais le visage de la kazejin restait souriant. Ah bien sûr, cette mystérieuse facette qui faisait d’elle une humaine prête à recevoir toutes les insultes du monde et continuer son chemin. La différence cette fois-ci, ce seraient peut-être ses derniers instants de vie.

« Oui je suis une membre de cette famille. Asaara Riku. »

Elle ne lui offrit pas sa main, mais un regard très intrigué. Sans aucun doute, ses émeraudes le scrutaient de haut en bas. Sa tenue ne semblait pas être digne d’un long voyage, ni d’un accoutrement digne d’un temps chaud. Un point rassurant. La famille ne passerait pas du tout par l’aide d’un assassin pour se salir les mains. Les protecteurs préféraient rester dans une solitude malsaine. Alors… pourquoi reconnaissait-il aisément le bijou ?

« Êtes-vous un kazejin qui s’est confronté aux gardiens du désert ou.. un pur Asaara ? »

Riku montrait définitivement des signes de doutes en cet inconnu. Son sourire ne tenait plus, ni sa démarche. Son comportement évoluait vers un vilain pétage de plombs. Après tant de jours à craindre une rencontre imprévue, Riku ne souhaitait plus fuir. C'était maintenant ou jamais.

« En fait, inutile de perdre notre temps. Si c'est ma mort que tu cherches, je t'accueille à bras ouvert. Tue-moi si c'est ton désir. »
(c) AMIANTE


_________________

Moutons noirs (kô) M5zf
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8100-mei#67301
Asaara Kō
Asaara Kō

Moutons noirs (kô) Empty
Lun 24 Juin 2019 - 13:43




MOUTONS NOIRS
@Asaara Riku
Kaminari no Kuni Pays de la Foudre

Le jeune femme sourit et confirme qu’elle est bien de la famille Asaara et que je touchais juste. Elle me donne même son identité entière sans craindre quoi que ce soit. Décidément, les gens habitant ici ne semble vraiment pas méfiant. Elle, comme tous les autres, n'hésite pas à me dire qui ils sont alors qu'ils ne me connaissent pas vraiment, pourtant il y a eu une guerre ici, rien ne leur prouve que je ne suis pas ici en mission de reconnaissance. Soit, ils ont de la chance, ce n'est pas le cas, mais peut-être qu'ils devraient apprendre à être moins révélateurs sur leur personne. Je remarque également le regard intrigué de la jeune femme qui semble me regarder de haut en bas. La curiosité de celle-ci se fait entendre quand elle me demande si je suis l'un des leurs ou si j'ai déjà eu affaire avec des Asaara. Il est vrai que ce n'est pas tout le monde qui connaît notre signe de clan et je peux comprendre son questionnement.

« Disons que j'ai longtemps, très longtemps, vécu dans le désert de Kaze no Kuni. »

Contrairement à elle, je préfère rester très vague sur ma personne, je suis peut-être trop méfiant, mais je préfère qu'il en soit ainsi tant que je n'aurais pas donné ma réponse sur mon entrée ou non dans l'Empire. Ce qu'il se passe ensuite est impensable, je n'aurais jamais cru qu'elle perdrait son sourire et commence à douter de mes intentions. Elle se met à me tutoyer d'un seul coup pour m'offrir sa mort sur un plateau, comme ci elle était résigné et qu'elle fuyait la mort jusqu'ici. Qu'à-t-elle bien pu vivre pour penser que sous prétexte qu'il y ait des chances que je sois de son clan fait que je veuilles la tuer ? J'en sais pas tellement sur ma famille du désert, mais je vois qu'ils n'ont pas l'air très tendre. Je la regarde avec un sourire aux coins des lèvres pour tenter de la calmer.

« Pourquoi voudrais-je te tuer ? Je ne te connais même pas, Riku. »

J'espère que cela la rassurera un minimum pour qu'elle ne se sente plus en danger, mais en même temps j'essaye d'en savoir plus sur ce qui a amené cette situation. Je trouve cela vraiment inquiétant pour elle, prête à mourir, prête à me laisser la tuer. Si elle a fuit le clan alors elle n'a rien à craindre de moi, au contraire, je serais même plus enclin à l'aider. Alors j'espère pour elle qu'elle se montrera coopérative et m'expliqueras ce qu'il se passe, comme ça, je pourrais la soutenir dans son combat. Je sais ce que ça fait d'être en guerre contre les Asaara et je ne peux qu'être de son côté, après tout, moi aussi j'ai fuis Kaze.



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4840-asaana-ko-un-enfant-du-desert-termine#37639
Mei
Mei

Moutons noirs (kô) Empty
Ven 28 Juin 2019 - 0:14
Moutons noirs
Croire le garçon ou continuer à lui tourner autour pour lui faire cracher le morceau ? Si la vérité régnait depuis le départ, ça signifierait que la mort se tenait proche. Peut-être dans quelques minutes, à un coin de rue. Tout semblait être une énorme coïncidence, mais après tant d’années à subir des « incidents », Riku ne souhaitait plus être si naïve.

Les quelques minutes qui passèrent ne lui plaisaient pas du tout. La kazejin se sentait coincer dans le rôle d’une vilaine jeune femme. Son comportement doux et si délicat, passait inaperçu face à ce jeune homme. Celui-ci empruntait une voix très calme, cherchant à apaiser les idées noires de la kunoichi. Intérieurement, elle le remerciait pour ses efforts, mais de l’extérieur, son corps restait tendu. Finalement, après un moment de silence, Riku laissa ses nombreuses craintes la quittée, loin, très loin.

« Pardon. » murmura-t-elle. Sa main traversa les mèches rebelles devant son visage rouge d’une précédente colère. Oh, ce sentiment. Une rare facette qui restait cacher, enfouie sous une tonne de sentiments. « Mais tu mens. »

Ses émeraudes plongèrent dans les rubis de son interlocuteur. Elle prenait une énorme chance en tentant une approche semi-passive, ça ne lui ressemblait pas. Kumo lui donnait un air nouveau, un terrain où sa famille ne pouvait pas venir jouer dans ses pattes. Malheureusement, quelqu’un devait changer la mise en lui glissant sous le nez le simple mot Asaara. Ce bijou, sera probablement oublié au fond d’un tiroir. Plus jamais, cette erreur sera commise. L’empoisonneuse cherchait des réponses et ce n’étaient pas ses critères d’abandonner facilement. La journée ne fait que commencer, tout comme cette étrange relation avec son sauveur.

« Peut-être que tu ne me connais pas, je ne nierai pas cette déclaration. Pourtant.. ta façon de me redonner mon rosaire et cette remarque sur ton ancienne vie à Kaze, je ne peux que croire que tu es lié a eux. Les gardiens du désert ont joué dans ton passé, n’est-ce pas ? Je sais que ma parole ne vaut rien comparer à tout ce groupe, mais je suis désolée si les Asaara t’ont blessé. »
(c) AMIANTE


_________________

Moutons noirs (kô) M5zf
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8100-mei#67301
Asaara Kō
Asaara Kō

Moutons noirs (kô) Empty
Ven 28 Juin 2019 - 0:45




MOUTONS NOIRS
Kaminari no Kuni Pays de la Foudre

La jeune femme qui m’accuse de vouloir la tuer a l’air d’avoir un sacré passer lors de ses jours à Kaze no Kuni. Le simple fait que je connaisse la marque de notre clan lui fait imaginer que je suis là pour l’assassiner. Après avoir tenté de la calmer, elle m’accuse de mensonge, pourquoi panique-t-elle autant ? De ce qu’à pu me raconter mes parents, ce n’est pas un clan très tendre, en tout celle où avait vécu ma mère pendant des années. Très connu pour leur xénophobie. Je trouve cela ridicule d’être aussi fermé et je suis bien content de ne pas avoir grandit avec eux, qui sait ce que je serais devenu.

Je ne cherche pas à fuir son regard, je le soutiens même, pour lui montrer qu’il n’y a aucune haine dans mes yeux, aucune envie de meurtre. Pour le moment, elle ne m’a rien fait et je ne suis pas aussi enragé que ça pour m’attaquer à n’importe qui pour aucune raison. Je ne sais vraiment pas ce qu’il se passe, mais je suis encore nouveau ici, je vais donc rester calme et l’écouter calmement. Il va bien falloir que je montre l’exemple bientôt alors autant m’entrainer avec cette Asaara. De plus, je ne vais pas le nier, le fait qu’elle soit de mon clan, peut-être même d’une famille pas trop éloigné de la mienne me donne envie d’en savoir un peu plus sur elle.

On ne peut pas dire que les gardiens du désert ont joués dans ma vie, enfin pas dans mon enfance, seulement récemment, juste avant de partir pour rejoindre Iwa no Kuni. C’est peut-être pour cette chance que je ne comprends pas forcément la sur-réaction de Riku.

« Je n’ai jamais vécu avec les membres de ton clan. Je n’ai aucune haine envers vous, mise à part ceux qui détiennent en prison une personne qui m’est chère. En tout cas, je peux te le promettre, Asaara Riku, je n’ai aucune intention de te faire quoi que ce soit. Surtout, si tu cherche à fuir les tiens, ça prouve bien que tu n’es pas de leur côté. »

Je tente une nouvelle fois de la calmer, lui faire comprendre que je n’ai aucune mauvaises intentions envers sa personne. Je sais ce qui pourra aider également, même si j’en ai pas réellement l’envie, je vais bien devoir m’y prêter.

« Je suis également un Asaara, mais je n’ai jamais grandit dans notre clan et j’en suis très heureux. Tu peux m’appeler Tanuki. »

J’ai consenti à lui avouer que nous avons le même nom, mais je préfère qu’elle me connaisse sous mon surnom comme toutes les personnes ici. Elle est la deuxième personne à connaître mon nom dans l’Empire après le Nara. Au moins je reste cohérent dans mes propos.



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4840-asaana-ko-un-enfant-du-desert-termine#37639
Mei
Mei

Moutons noirs (kô) Empty
Lun 1 Juil 2019 - 8:24
Moutons noirs
« Oh. »

La kunoichi apporta sa main devant sa bouche en signe de choque. C’était donc vrai, la prison. Une légende stupide qu’usaient ses parents pour la menacer sur ses comportements. Enfant, elle y croyait vraiment à ce bâtiment caché, débordant de criminels et de voleurs, mais en grandissant, cette pression perdait sa valeur. N’ayant jamais pénétré dans un tel lieu, Riku préféra croire que c’était une invention pour l’effrayer. Mais.. cette conversation confirmait cette étrange prison. Quelle horreur.

« Je croyais que cette prison n’existait pas. Je suis désolée de t’avoir fait parler de cette personne… » murmura-t-elle, les pommettes rouges.

Sa panique créait des situations peu agréable, comme celle d’entraîner ce shinobi à s’ouvrir sur des thèmes peu joyeux. Il tentait réellement de la rassurer, mais pourquoi ? La brune ne cessait pas de répliquer et à la limite de le pointer du doigt. Son comportement grossier ne représentait pas sa vraie personne, elle espérait le prouver et éventuellement, se rattraper.

La révélation frappa de plein fouet l’empoisonneuse. Un autre Asaara devant elle, qui ne souhaite pas l’éliminer ? Étrangement, cette fois-ci, elle osait le croire. Un réel sourire soulagé s’installa, prouvant que Riku s’adaptait à la présence de son interlocuteur. Déjà que l’histoire de la personne dans la prison la calmait, cette fois-ci, son coeur battait à un rythme régulier. La Kazejin ne savait pas du tout quoi dire, trop perturbée, mais heureuse. C’était une drôle de coïncidence. Puis, une question vint lui brûler la langue.

« Est-ce que tu sais manipuler le sable ? je le demande parce que… » elle arrêta soudainement.

Beaucoup assimilent le sable à sa douce personne, ignorant complètement que sa seule capacité reste le dokuton. Pour son pauvre niveau, posséder deux pouvoirs serait un miracle. Même dans le futur, l’apprentissage du désert ne l’intéressait pas. Tout pour être loin de sa famille. Hosen lui avait ouvert les portes du monde des armes. Manipuler des senbons, une épée, peut-être même, des lames exotiques… du corps-à-corps pur. Tout l’intéressait, sauf le domaine des Asaara. À pas de loup, Riku s’approcha du jeune homme et se pencha vers lui.

« Parce que moi, je ne suis pas née avec le don du sable. »

Le jugement, l’insulte, la peur.. pour une première fois, la brune ne ressentait aucune honte à le dire à un lointain cousin. Elle souriait, avec un peu de tristesse, mais tout de même, la joie de voir un membre avec un coeur lui faisait du bien. Fuu et ce Tanuki, les seuls gardiens de Kaze possédant la carte de l’amitié.
(c) AMIANTE


_________________

Moutons noirs (kô) M5zf
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8100-mei#67301

Moutons noirs (kô)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: