Soutenez le forum !
1234
Partagez

Découverte [Mission D]

Hyûga Toph
Hyûga Toph

Découverte [Mission D] Empty
Mar 25 Juin 2019 - 23:25
Intitulé de la mission:
 
Le dojo Jishin avait réouvert ses portes. L'activité recommençait petit-à-petit, et heureusement Toph pouvait compter sur l'aide de plusieurs assistants, dont ses ours. Oui, les invocations de la chunin se baladaient librement dans le complexe sous-terrain et n'hésitaient pas à donner quelques conseils en taijutsu. Des Hyûgas venaient aussi s'entrainer. Il y avait des visages connus, d'autres moins. Leurs entrainements étaient plutôt ciblé sur le taijutsu - même si la maitresse du dojo donnait de temps en temps un cursus sur l'art du Kenjutsu Hyûga. Et enfin, il y avait Ryoko, sa meilleure disciple.

Disciple que Toph devrait consulter, d'ailleurs, mais cela allait devoir attendre, car une étrange missive était arrivée de la part de l'Académie.

Tout venait du mystérieux phénomène qui avait touché Tsuchi. Et Hayashi. Et puis même Kumo, d'ailleurs, selon le rapport de Taishi. Ce qu'on appelait la résonance dans certains milieux était bien mystérieux et énigmatique. Une conséquence de celle-ci était que certains shinobis redevenaient civils - tout comme Abuto-san - et que des civils devenaient au contraire apte à gérer le chakra. Si l'un était frustrant bien que facile à accommoder, l'autre cas de figure était déroutant, dangereux et stressant. Des adultes ne maitrisant pas leur chakra pouvaient devenir des dangers pour le village mais aussi pour eux-même. La priorité de l'Académie était de les former sur le tas. Mais certains semblaient des cas difficiles, et on en avait envoyé trois cas au dojo de Toph pour leur faire apprendre les bases. Il était implicité que son status de célébrité pouvait aider à la tâche (qui semblait devenir une requête désespérée au vu de certains adjectifs utilisés, ces élèves n'étaient pas faciles.)

Une goutte de transpiration plus tard, Toph se dit qu'elle n'avait pas grand chose à craindre. Et puis, son Byakugan pouvait aider dans ce genre d'apprentissage. En effet, voir le système de circulation de chakra n'était pas qu'un outil de shinobi, mais également pédagogique. Avec un peu d'expérience, on pouvait mieux diriger un étudiant au niveau des sensations de son chakra interne, lui indiquer ce qu'il faisait mal et lui montrer précisément où cela se passait. L'Amazone avait déjà recourut à cette méthode à quelques reprises.

Elle accueilli donc ces trois aspirants. Ho Tun, Penga, et le Sombre. Ho Tun était gros et grand. Ses regards fuyants à gauche et à droite n'étaient guère rassurés. Bien que ne portant pas le nom de Borukan, il leur était affilié et avait une affinité avec la lave. Penga était une fille de l'âge de Toph, d'une aristocratie mineure, et semblait être capable de bouger ses cheveux à volonté. En autre. Curieuse et énergique, Toph aurait certainement appréciée une telle rencontre si elle n'était venue avec un serviteur avec elle. Et deux bagages. Et le dernier.

Le Sombre était le stéréotype de l'adulescent qui n'avait pas quitté sa crise. Grand. Tout de noir vêtu avec des ustensiles métalliques aux oreilles. Il murmurait des étranges malédictions et semblait juste vouloir partir le plus vite et le plus loin. Ce qu'il savait faire était inconnu, bien qu'il avait manifestement plongé ses parents dans un début de genjutsu.

Et c'était probablement volontaire.

Bref, c'était une équipe du tonnerre qu'on lui avait fourni là. Malgré tout, elle se força à faire un sourire. Elle se courba pour leur faire un salut propre, sans fioriture et sans pour autant trop en faire. Ils devaient se prouver méritant, après tout.

Bienvenu au dojo Jishin. Je suis Toph.

Ca, l'Amazone ? Je te voyais plus grande. Le ton était las, ennuyé à l'extrême. Le sourcil de Toph se leva malgré elle, triggered par l'allusion à sa petite taille qui était autrefois le tabou de tout Iwa.


Vous pensez vraiment être capable de nous aider ? Je... suis... vraiment nul... un danger pour les autres.

J'espère qu'on ne va pas avoir cours ici, je risque de me salir.

Toph resta abasourdie quelques secondes devant la qualité des matières premières qui s'offraient à elle. Elle se releva lentement et les toisa du regard. Cela allait être un problème. Elle sentait déjà le sang battre à sa tempe. Ce n'était pas, à proprement parler, la crême de la crême, mais plutôt le fond du panier, la lie du tonneau. Une épreuve de patience. Elle prit une grande inspiration, suivit d'une longue expiration.

De un, pas de majordome. De deux, discipline. On se redresse, on se présente et on m'écoute. Pas de talons hauts non plus, d'ailleurs. Ajouta-t-elle en constatant l'attirail parfaitement inadaptée de Penga.


Mais...

La fausse princesse essaya de protester. Le sombre levait déjà les yeux au ciel, faisant un "t'es pas ma mère, et puis même si tu l'étais je t'écouterais pas" très visuel. Toph ne lui laissa pas le temps. Elle libéra une impulsion de chakra qui déstabilisa les trois aspirants - bien que seule celle aux talons hauts tomba à terre.

Il SUFFIT ! Etre shinobi demande de la discipline, du respect, et du courage.

Ce à quoi Ho Tun répondit par un crachat de lave qui manqua de peu Iorek.

Vraiment, une fine équipe.

_________________
Découverte [Mission D] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Découverte [Mission D] Empty
Sam 7 Sep 2019 - 9:23
Le Sombre était le dernier encore debout et arriva encore à se plaindre que c'était terriblement ennuyeux. Un boken parti dans sa direction et le frappa dans les côtes. Un défouloir parfait et Toph était particulièrement fière d'avoir réussi à ce qu'il attende cinq minutes avant de se plaindre. Elle lui dit.

Si tu as le souffle pour te plaindre, tu as le souffle pour faire trois tours de plus. N'oubliez pas, l'endurance physique et la discipline sont nécessaires pour tout shinobi. Un esprit sain, dans un corps sain.

Evidemment, il n'arriva pas à faire ses trois tours. Il s'effondra avant. A sa décharge, il avait tenu dix tours de plus que To Hun, et quatre de plus que Penga. Un exercice des plus basiques, en théorie, mais surtout une nécessité. Aucun d'entre eux ne connaissait vraiment la discipline et Toph avait eu besoin de quelque chose de simple pour dépenser leur énergie tout en assurant son autorité sur eux.

D'où la course. Simple. Efficace. Et un coup de boken dès que quelqu'un se plaignait ou gémissait.

Une fois qu'ils furent tous à terre, en train de respirer dans ce bruit délicieux de poumons au bout de leurs vies, entre coupé par des sanglots et des déglutitions, Toph se permis un sourire. Ils avaient beaucoup rechignés, c'est vrai. Quelques coups de sabre de bois les avait remis dans la course. Il s'agissait, maintenant, de les remettre dans le droit chemin et leur apprendre les bases de sorte que l'Académie puisse les reprendre en son sein.

Cela demandait d'abord de les recadrer psychologiquement. Une attitude correcte faisait déjà la moitié du travail.

Elle commença donc avec Ho Tun, le Borukan. Ce qu'il manquait ? Avant tout de confiance en lui, cet absence était si énorme qu'elle le paralysait dans toutes ses manipulations de chakra. Toph l'avait observé avec son chakra, et il le manipulait de manière constante mais chaotique, ce qui donnait parfois un résultat... lavifiant. Après, un pouvait perdre de son ventre AUSSI, mais c'était moins critique. Elle se mit a genoux devant lui et le regarda droit dans ses yeux.

Tu es un Borukan. Tu n'avais pas accès à ta capacité clanique auparavant, mais tu la mérite autant que quiconque. Sois fier de ton appartenance. Sois fier de ce que tu peux faire. C'est normal de ne pas y arriver tout de suite. Pour devenir un maitre dans un domain, on dit souvent qu'il faut y mettre 10000 heures. Aux premiers abords, cela peut paraitre énorme. Mais réfléchis-y. Ce n'est que trois ans pour devenir l'égal des plus grands. En trois ans, tu peux devenir un jonin respecté de tous. C'est un investissement important, mais le travail - contrairement au talent - est une valeur sûre.

Elle se releva et se dirigea vers la deuxième. Penga. Penga ne nécessita pas une approche avec des gants. Non, il lui fallait quelque chose de plus dur, et quelque chose de parfois difficile à avaler.

La Vérité.

Ta famille est peut-être aisée, et peut peut-être te protéger de tous tes soucis, mais tu vas obtenir un pouvoir d'une toute autre mesure. Des responsabilités également, car te comporter de la sorte va juste inviter tes subalternes à te poignarder dans le dos. Je vais être franc, j'ai été moi-même tenté de te faire des malheurs pourtant on ne se connait pas depuis longtemps. T'es juste insupportable. Mort par rébellion arrive plus souvent que tu ne puisse le penser. Tu as besoin d'alliés. Travailles ton attitude. Penses aux autres. Tu vas avoir le pouvoir de tous les protéger, ta famille, ton village. Et tu le feras de tes propres bras.

Puis elle se tourna vers le dernier. Le Sombre. Malgré son état d'épuisement, il arrivait à garder un air profondément ennuyeux.

Quant à toi...

Toph réfléchit. Oui, il était avant tout paresseux et ennuyé de la vie.

Ouais j'ai pas de discours flamboyant pour toi, mais je pense que la vie de Shinobi sera moins ennuyeuse simplement. Tu verras des choses extraordinaires, et tu feras des choses que tu n'aurais jamais imaginé être possible. Mais fais attention à toi, quand même.

Une fois ces trois peps talk terminé, elle leur donna congé pour la journée, quasiment certains qu'ils étaient désormais dans de meilleur disposition pour écouter ses cours.

Et ce fut le cas le lendemain. L'atmosphère était semblable, mais différente. Sans que la personnalité de tout et chacun ne change vraiment d'un demi-tour en une nuit, il y avait des différences notables. Penga posait des questions aux deux autres. Ho Tun répondait volontier et semblait plus à l'aise, même si toujours inconfortable, tandis que Toph expliqua les différents composants du chakra et des moyens basiques de le contrôler.

Quand au Sombre... Toph se jura l'avoir vu sourire pendant une seconde alors qu'elle démontrait une technique ninjutsu. Mais cela devait être une impression, n'est-ce pas ?

_________________
Découverte [Mission D] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Découverte [Mission D]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Quartiers désolés
Sauter vers: