Soutenez le forum !
1234
Partagez

Deuils et retrouvailles [ PV : Anzu ]

Metaru Itagami
Metaru Itagami

Deuils et retrouvailles [ PV : Anzu ] Empty
Mar 25 Juin 2019 - 23:59
Deuils et retrouvailles [ PV : Anzu ] RP_Akina_dark_forest

Sur le coup je ne m’en étais pas véritablement rendu compte, prise par mes émotions, ravagées parce que j’avais vu au sein de Kumo gakure par le biais de mes clones, je n’avais pas vraiment réalisé, tout ce que j’avais perdu ce jour-là. C’est le voyage vers Hayashi qui me permit de faire la part des choses, les gens parlaient peu, tous faisaient plus ou moins le deuil de quelque chose, ou quelqu’un qu’ils avaient perdu. Pour ma part, je faisais le deuil de plusieurs individus : Hisao, Shuuhei… et Reiko chan. J’avais encore de violentes montées d’adrénaline en pensant à elle, le simple fait de me rappeler de l’air triomphant de Rei et montrant à ses suivants la tête de Reiko suffisait à me faire enrager. Je lui en voulais, je lui en voulais à mort… mais… j’avais bien conscience que me retourner maintenant ne serait rien de plus ni de moins que courir vers une mort certaine.
Sans compter les nombres Hijin qui avaient investi Kumo et qui le protègeraient, il y avait aussi le fait que j’étais loin, loin, loin d’être prête à affronter pareil adversaire… J’étais faible… bien trop faible pour le mettre à mal, et cette impuissance était l’un des éléments qui me déchirait le plus le cœur. Non pas parce que je maudissais simplement ma faiblesse… non, je me maudissais aussi d’être incapable de me venger comme il se doit, je haïssais d’être incapable de venger ceux qui me tenaient à cœur tombés durant cette guerre… je me détestais de ne point être en mesure de récupérer mon titre, de récupérer mes terres, de récupérer mes richesses, de récupérer la position sociale que j’avais… Présentement… je n’étais rien.

Hisao et Shuuhei… c’est à force de tenter d’enterrer mes sentiments que je tentai de me projeter sur un futur immédiat, comment allions-nous vivre ? Comment allient se passer telle ou telle réhabilitation ? C’est en pensant aux plans financiers et autre que je m’en rappelai… même si j’avais sur moi des biens intéressant, une fois que j’en aurais disposé, je ne serais plus qu’une roturière avec un passé de noble, une simple roturière avec des enfants qu’elle risquerait d’avoir du mal à élever en pareille circonstance… la quiétude de Kumo et de ma place en son sein m’avait préservé de la cruauté du monde… à peine avais-je quitter ces murs, que cette dure loi m’avait rattraper.
Il restait une chose pour laquelle j’étais forte, une chose pour laquelle je savais briller, hormis le travail de forgeron… il faut croire que je vais devoir briser de nouvelle vie… Shuuhei m’avait-il à l’époque mise sur la voie à dessein ? Savait-il qu’un jour je replongerais… * Il faut croire que je n’ai pas vraiment d’autre choix…* Pensai-je faisant naitre un creux de ma main une écaille de fer couleur obsidienne… Je ne suis bonne qu’à ça de toute façon… Un peu trop bonne même…

--------------------------------------------------------

C’est en arrivant à Hayashi, en rencontrant certains des survivants des évènements qui avaient secoué le village que je l’appris. Hayashi aussi dans une période presque similaire avait aussi eu son lot de mésaventure. Entendre que la délégation de Kumo avait participé aux évènements dans le but d’aider le village m’emplit de fierté… mais aussi de crainte. En l’entendant, aux côtés de Kumiko et Ume chan, je sentis la main de ma fille se refermer de plus en plus fort contre la mienne.
Même si elle voulait paraître forte, Kumiko restait une enfant, une enfant qui avait enfin tissé de forts liens avec quelqu’un d’autre que moi… il était évident qu’elle s’inquiète de l’état d’Anzu… et pour ma part moi aussi. Mon cœur avait sauté un bond ou deux lorsque j’appris que les affrontements avaient été d’une ampleur particulièrement dantesque… la présence de l’homme au chapeau ayant mime été signalée… s’était tant d’informations qui ne cessèrent de jeter de l’huile sur le feu, faisant grimper encore et encore mes craintes et inquiétudes pour la violette et Akina chan.

Fouillant Hayashi à sa recherche, laissant Kuu et Ume chan chercher de leur côté, je ne voulais pas… accepter cette possibilité… celle de perdre un nouvel être cher à mes yeux ; cette pensée ne pouvait dans pareil moment que me m’effondrer davantage… pourquoi ? Qu’avions-nous fait pour mériter tant de punitions ? Était-ce maintenant que je payais le prix de mon passé ? Était-ce maintenant que me rattrapait le poids de mes nombreuses erreurs ?
J’avais cherché partout, dérangeant un peu tout le village, croisant quelque Kumojin en pleine conversation avec notre groupe de survivant, mais nulle An-Chan, nulle Akina-chan… ralentissant petit à petit, au milieu de la forêt entourant le village, j’avais finis par m’arrêter... la tête vide, le cœur vide… les sentiments silencieux… je ne voulais penser à rien, ne voulais rien… petit à petit mon esprit s’emplissait de ressentis… petit à petit je commençais à perdre pied… petit à petit… je perdais de vu ce que j’avais voulu tant protéger au fil du temps et je le savais… je me perdais moi-même… dans ce flot de sentiment négatif… je voulais que tout disparaisse…

– pourquoi… ? Pourquoi… pourquoi… pourquoi… … … … … … … pourquoi… ?

En plein milieu de cette forêt, en plein millieu d’un deuil qu’elle avait du mal a accepter, Itagami craquait… être forte pour ses filles était une chose, mais elle n’étais plus sure d’avaoir la force de le faire dans les valeurs qu’elle s’était établie… lentement, avec de plus en plus e de convictions, elle rejetait tout… sa manière de faire, sa manière de voir, sa manière d’avertir le monde tel qu’il était… Kuu chan l’avait déjà dit quelque temps plutôt… certe de manière plus dramatique, mais c’était on ne peu plus vrai…
Les larmes Silencieuse d’Itagami portaient un autre deuil… le sien… tel qu’elle était présentement ; cette femme qui petit a petit s’était endormi dans le luxe qui la lovait depuis presque toujours… la dégoutait a un point qu’elle ne saurait présentement nomer… haine et ressenti envers Rei ? Oubliez les, ces ressenti qu’elle avait en vers elle-même les surpassaient… et de loin.

_________________
Deuils et retrouvailles [ PV : Anzu ] True_kuu

Ma Naïveté nous a perdu... ça ne se reproduira pas


Deuils et retrouvailles [ PV : Anzu ] Ica3

Mother of two beatiful Angels
Spoiler:
 


[ Merci pour les Kits Raikage Sama ! ]
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1186-metaru-itagami
Metaru Anzu
Metaru Anzu

Deuils et retrouvailles [ PV : Anzu ] Empty
Jeu 27 Juin 2019 - 18:33
Le groupe commençait à partir d'Hayashi quand Sazuka lui a demander de scanner la zone, Anzu a pu donc réussir à détecter deux présences : celle du groupe kumojin, mais aussi une autre présence plus sombre, plus agressive au loin. En analysant un peu plus la composition du chakra, elle semble reconnaître certaines parties qui lui rappelle Itagami, mais elle ne pouvait laisser le groupe sans elle, alors elle y a envoyer deux clones pour qu'elle soit sûr que ce soit bien elle et, si possible, l'emmener la voir. Les deux clones se précipitent donc vers cette présence qui lui a été révélé hostile alors qu'Anzu, de son côté, attendait patiemment que le groupe de shinobis s'approche du sien pour prévenir les autres.

Les deux clones finissent par trouver une silouhette qui semble ressembler à celle d'Itagami, cependant, les deux voient qu'elle possède en plus des écailles sur ses bras, des écailles de métal, comme si elle venait de se transformer en hybride draconique. Il ne manquait plus que la queue, et on aurait le parfait mélange entre une humaine et un dragon de métal. Les deux clones s'approchent silencieusement de la blonde, l'entendant ressentant malgré l’agressivité de la blonde de la tristesse venant de cette femme.

- Itagami ?

C'est ce que dit l'un des clones alors que l'autre reste un peu en retrait, espérant qu'elle ne soit pas devenue folle à lier, mais visiblement, en entendant sa voix, son agressivité semble se calmer, et elle remarque que ses yeux sont devenus jaunes, certainement dû à la résonance, et ce qui explique les écailles aussi.

- Que fais-tu ici ? Et où sont Kumiko et Seina ?

C'était les premières questions que le clone posait, et elle voulait être sûre qu'elles sont en sécurité, même si Anzu, la vraie Anzu, a déjà croisé les deux filles qui sont avec le groupe en ce moment.

_________________

Deuils et retrouvailles [ PV : Anzu ] 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine https://www.ascentofshinobi.com/u784
Metaru Itagami
Metaru Itagami

Deuils et retrouvailles [ PV : Anzu ] Empty
Sam 29 Juin 2019 - 18:48
Deuils et retrouvailles [ PV : Anzu ] RP_Akina_dark_forest

Fureur, terreur, haine, inquiétude, colère et angoisse. Tels étaient les sentiments qui faisaient rage au sein de la Metaru ; tels étaient les sentiments que tant bien que mal elle essayait de cacher au reste du groupe. Debout dans la forêt d’hayashi, elle avait perdu le désir d’avancer, perdu le désir de reculer, perdu le désir de faire quoi que ce soit d’autre sinon s’enterrer dans ces sentiments qui la submergeait présentement. Ce torrent de ressentis, l’intensité de ces sombres pensées qui peut à peu l’engloutissait lorsqu’elle quelle n’arrivait pas à fuir dans des taches diverses… c’était une situation que jamais elle n’avait vécue… jamais elle n’avait rencontré et probablement, jamais elle n’aurait désiré traverser.
Le choc de la perte de ses proches, de son village et de ses statuts était passé, quelques jours après leur départ. Itagami vivait présentent un mixe de douleur, de culpabilité et de haine envers et contre tout. Loin derrière elle se trouvaient les moments où elle se disait que ce n’était qu’un mauvais rêve ; loin derrière elle se trouvait la possibilité de se réveiller de ce cauchemar en se rendant compte que rien de ceci ne s’était passé ; que Shuuhei batifolait comme à son habitude, qu’Hisao jetait de temps à autre un regard à son tabac qu’il avait arrêté de consommer depuis la naissance de sa fille… que Reiko continuait de s’en prendre à dame nature et s’attaquant à main nue à une montagne… oui… cette désillusion de renier ce qui s’était passé à Kumo gakure s’était brisé depuis belle lurette.
C’est vains espoirs n’arriveraient pas, cette vaine illusion ne serait rien de plus ni de moins qu’une illusion, peu importe à quel point elle implorait les cieux pour ça… et elle en avait conscience ; en tant que personne particulièrement réaliste, se bercer de rêves ne lui ferait se sentir que plus pathétique encore qu’elle ne s’estimait déjà. Cependant… une question ne cessait de revenir encore et encore ; pourquoi… pourquoi elle ?

Sa survie lui semblait être une insulte à ceux qui étaient tombés, parce qu’elle était une mère ? Non, même cet argument ne tenait en rien, quand bien même le sourire de Kuu ou de Seina était de fins rais de lumière dans ces ténèbres, l’ancienne responsable de la raffinerie ne parvenait en rien à accepter de faire parti des survivants. Lors de sa traversée du village, ses clones avaient remarqué plusieurs corps, dont ceux de mères, ceux d’enfants… la guerre ne faisait point de distinction dans son sillage. Il s’agissait d’un monstre dénué de raison, dévorant les deux partis qui l’avaient créé, engageant dans son féroce appétit tous ceux qui se trouvaient à sa portée.
Elle ne faisait de distinction pour personne, pour les vieillards qui s’étaient effondrés sur la route, pour le jeunot qui s’était retrouvé piétiné par la foule terrorisée, pour ces femmes qui s’étaient réfugiées dans des bâtiments réduits à l’état de décombres… pour ces civiles qui ne verraient plus jamais le jour, car emporté par les flames de cette « guerre ». Ces images, ces souvenirs, cette dévastation… tels étaient ceux que lui avait ramené le clone qu’elle avait envoyé jadis… et tel était les atrocités qui depuis lors jamais ne semblaient arrêter leur course dans ses pensées… revenant encore et encore, encore et encore… tous ces braves gens, tous ces innocents, toutes ces victimes… pourquoi… pourquoi elle… pourquoi elle leur avait survécu ?

Mais c’était une interrogation à laquelle elle ne pouvait pas répondre… car à chaque fois qu’elle revoyait les victimes, à chaque fois cette statue de Shuuhei et le bracelet d’Hisao lui revenaient en mémoire… et malgré sa tristesse, malgré sa douleur… tous ces sentiments s’embrasaient toujours plus violemment à chaque fois que faisait surface le souvenir de la tête de Reiko… tenue fièrement par ce bâtard…


YAMANAKA REI ! ! !



----------------------------------------------------------

Le poing serré, mes yeux maintenant ambrés écarquillés, j’en montrais littéralement les dents devant cette frustration qui ne cessait de se faire de plus en plus cinglante. Pourquoi était-il si bruyant ? Pourquoi frappait-il si fort ? J’en avais mal au crâne, pourquoi… pourquoi mon cœur frappait avec tant de rage contre mes côtes quand j’en venais à penser à lui ? Une main à la poitrine, l’autre se fermant si fort contre elle-même que j’en sentais le sang y perler, je cherchais… cherchait un moyen de me calmer. Un gout de sang dans la bouche, puis la présence de celui-ci aux commissures de mes lèvres me le firent comprendre… c’était à ce point-là que je le haïssais… c’était à ce point-là que je ne supportais point de le savoir en vie…
Étouffant une quinte de toux, laissant une autre gerbe de sang fuir les travers de mon être, j’accumulais de plus en plus de chakra pour… tenter quelque chose, n’importe quoi… lorsque finalement dans ce brouhaha se fasse entendre une voix… lointaine, inquiète… presque familière.

Je m’étais brusquement retournée essuyant du revers de la main l’hémoglobine qui me fuyait, avant de poser enfin le regard sur la propriétaire de cette voix. … An… chan… ? incrédule, avançant un peu vers la violette, quelques tintements métalliques se firent entendre ; mais là n’étaient pas mes préoccupations. Elle était vivante, elle… elle avait survécu à ce qu’hayashi avait traversé, à ce que ce fameux homme au chapeau avait prévu pour cette nation. Mon An-chan avait survécu…
Pressant le pas jusqu’à elle, je bondis dans ses bras, ne lui laissant pas le loisir d’essayer de me fuir avant de la serrer contre moi, répétant son nom encore et encore, comme pour bien m’assurer qu’il ne s’agissait point d’un nouveau rêve… la câlinant un long moment avant de la libérée de mon emprise… je lui volai un long… long baiser avant de la prendre à nouveau dans mes bras :

Les cieux soient loués… je ne t’ai pas perdue toi aussi… J’avais beau essayer, j’avais beau lutter de toute mes forces… même en pareille situation, même alors que je sentais le cœur de la violette battre contre le mien qui s’était enfin apaisé, même… bercée dans cette joie fugace qu’était le soulagement de la retrouver en un seul morceau… je n’arrivais pas… à verser la moindre larme…

- Kuu chan… Kuu chan Seya et Ume chan sont partie à à ta recherche au sein d’Hayashi, les autres surviv… j’avais commencé ma phrase avant d’y marquer un frein… c’était vrai qu’elle ne savait pas encore… baissant lentement le regard, le sentiment de culpabilité se faisant toujours plus pesant, je finis par lâcher la violette…
Pour qui… ou quoi… me prenais-je ? je n’étais pas une héroïne de guerre, encore moins n’étais-je en droit d’être si heureuse après avoir montré encore et encore mon incompétence… … je… ne te mérite pas…

_________________
Deuils et retrouvailles [ PV : Anzu ] True_kuu

Ma Naïveté nous a perdu... ça ne se reproduira pas


Deuils et retrouvailles [ PV : Anzu ] Ica3

Mother of two beatiful Angels
Spoiler:
 


[ Merci pour les Kits Raikage Sama ! ]
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1186-metaru-itagami
Metaru Anzu
Metaru Anzu

Deuils et retrouvailles [ PV : Anzu ] Empty
Dim 30 Juin 2019 - 16:01
Après s'être mise à crier un nom qu'elle reconnaît, celui de Yamanaka Rei, un des survivants du génocide de Hi, Itagami, lorsque le premier clone l'a appelé, s'est retournée, presque ... perdue. Les écailles qui ornaient ses bras se sont mise à tombées, ses yeux jaunes brillaient encore de leur lueur citrine alors qu'elle s'approche doucement avant de prendre le clone d'Anzu dans ses bras. Celui-ci est surprise de ce comportement, d'habitue, Itagami se la joue plus sournoise pour réussir à la câliner, et là, alors qu'elle vient de l'appeler, elle se retrouve déjà dans ses bras, s'arrêtant de câliner pour lui faire un long baiser, sous le regard gênée et le visage aussi rouge que le clone victime de ce long baiser de son autre homologue, celui-ci détournant le visage pour ne plus assister au spectacle, avant que le clone se fasse recâliner, tentant de s'extirper de ce câlin en étant aussi rouge qu'un poivron, heureusement qu'elle l'a retenu dans ce très gros câlin.

- D-Doucement Itagami, j-je ne suis pas vraiment Anzu, je suis un de ses clones, je suis donc fragile ...

Le clone sentait une sensation iodée dans sa bouche, comme si elle venait de goûter à du sang, et à regarder au niveau des lèvres de la blonde, elle pouvait voir non seulement des traces légères de chocolat, mais aussi quelques traces de liquide écarlate. Le deuxième clone s'approche, alors que le premier garde Itagami dans ses mains, les posant sur ses épaules. La Metaru semble avoir vraiment eu peur qu'elle soit morte, pensait-elle qu'elle était plus faible que ça ?

- Je suis vivante oui, tout comme les autres membres de l'expédition.

En effet, malgré ce qui s'est passé à Hayashi, les autres membres sont vivants, et Anzu pouvait se sentir presque chanceuse de s'en être bien sortie. Enfin, lorsque Itagami lui dit qu'Ume et Kumiko sont à sa recherche, le deuxième clone en retrait se met à se concentrer, tandis que le deuxième vient prendre Itagami dans ses bras lorsqu'elle lui dit qu'elle ne la mérite pas.

- Allons Itagami, dit pas des choses comme ça ...

- Je ressens la présence d'Ume et Kumiko près des membres de l'expédition, elles sont avec d'autres personnes.

- Dans ce cas, elles m'ont retrouvées aussi ...

Le premier clone caresse la tête de la blonde, puis la lève pour que son regard violet puisse croisé le regard or de la Metaru.

- Allons les rejoindre, Itagami, je suis là-bas aussi. Tu me diras en chemin ce qui s'est passé là-bas.

Dit-elle alors que le deuxième clone commence à entamer sa marche vers le campement.

_________________

Deuils et retrouvailles [ PV : Anzu ] 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine https://www.ascentofshinobi.com/u784
Metaru Itagami
Metaru Itagami

Deuils et retrouvailles [ PV : Anzu ] Empty
Mar 2 Juil 2019 - 17:06
Deuils et retrouvailles [ PV : Anzu ] RP_Akina_dark_forest

Certaines choses ne changeaient pas, comme certaines douceurs garderaient probablement à jamais leur même saveur. Le chocolat retrouvé sur les lèvres d’Anzu eu tôt fait de confirmer qu’il s’agissait bien d’elle et que la violette tait bel et bien vivante, bel et bien là... ce n’était pas son esprit torturé qui lui jouait des tours…
Ceci dit, même si la joie de la retrouver elle et sa timidité légendaire étaient suffisantes pour me faire oublier mes cauchemars, il n’en restait pas moins vrai que je ne m’estimais pas le droit de vivre ce genre de moment de tranquillité. Ce village que j’avais failli à tait normalement aussi le sien… qu’aurais-je dû faire à ce moment ? Envoyer Yamiko et… et… Nobususke kun… défendre le village… … sauver les civils ? Pendant que moi j’aurais tenté de tenir Rei en duels singuliers ? Non… je n’y aurais certainement pas survécu vu ce qu’il est advenu de Reiko… mais… Nobusuke Kun lui peut être… serait encore là à présent…


Levant la tête au ciel, je m’empresser de chasser ces ides, si présentement je venais à changer ma vie contre celle de Nobusuke… qui élèverait mes filles ? Qui leur apprendrait la nouvelle de mon éventuel décès ? Et comment ? Je les condamnerais à une vie sans leur mère, à un monde aussi cruel sans moi pour les guider ? Bien entendu j’avais des personnes de confiance pures ça… Anzu ici présente par exemple… mais … avais-je le droit de me montrer égoïste et aussi désirer les voir survivre évoluer et progresser ? … Mais.
Restant silencieusement un instant alors l’An chan en question était accompagné par une autre, confirmant bien qu’il s’agissait d’un clone, j’eus un fin sourire…. Et de nouvelle question. Mon chakra était-il devenu si sinistre qu’elle craignait de m’approcher d’elle-même. Ça en disait long …

Poussant un soupir, cherchant quelque part dans mon esprit ou commencer cette sinistre histoire, je ne savais trop comment me lancer dans ledit sujet. Je ne savais pas vraiment si quelqu’un avait envoyé un courrier au groupe d’Hayashi leur expliquant la situation, mais j’en doutais. Les chances que ledit document soit intercepté et vendu à des ennemis des quelques survivants que nous étions étaient bien trop importantes. Paranoïa ? Peut-être… mais vu l’état dans lequel nous étions… vu ce qu’il restait des quelque Kumojin refusant la domination teikokujin… prudence tait maintenant mère de tout.

Anzu chan… … Nous avons perdu Kumo… Me lançai-je après un certain silence, cherchant bien mes mots. Je fermai les yeux un instant, revoyant le chaos qui restait des ruines de la ville, revoyant les victimes que j’aurais normalement dû éviter… revoyant les gens agonisants… que je n’avais pas été en mesure de protéger … avant de finalement rouvris la bouche pour lui expliquer la situation.

Le village avait subi un assaut contre lequel nous n’avions su le défendre, un assaut contre lequel nous n’étions pas préparés… un assaut qui nous à couté aussi bien notre foyer... que nombre de vies… Alors que je parlais, je tripotais le bracelet de prisonnier d’Hisao que mon clone avait été en mesure de ramener. Le bras droit de la Kage… celui qui aurait dû être ma moitié… j’osais espérer pouvoir le considérer comme disparut… mais au vu de la situation… je me devais de me rendre à l’évidence…
Tentant tant bien que mal de poursuivre mes explications, essayant d’éviter de trop m’attarder sur les victimes que j’y avais vues, je fis un dernier commentaire sur ce qu’avait causé la résonance à Kumogakure… notamment, l’état… indescriptible dans lequel était … … … feux… le nidaime Raikage.

- … j’aurais du faire mieux… j’aurais pu … faire mieux… Me murmurai-je en fronçant le regard, repensant à ce qu’avait été cette confrontation avec la tête de l’assaut. Si j’avais battu cet homme… si j’avais abattu Rei… les choses auraient certainement… certainement été différentes.

_________________
Deuils et retrouvailles [ PV : Anzu ] True_kuu

Ma Naïveté nous a perdu... ça ne se reproduira pas


Deuils et retrouvailles [ PV : Anzu ] Ica3

Mother of two beatiful Angels
Spoiler:
 


[ Merci pour les Kits Raikage Sama ! ]
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1186-metaru-itagami
Metaru Anzu
Metaru Anzu

Deuils et retrouvailles [ PV : Anzu ] Empty
Mer 3 Juil 2019 - 22:10
Anzu, après ses retrouvailles avec Itagami qu'elle n'a pas vu depuis ... depuis un long moment déjà, des retrouvailles très gênante pour la violette qui n'est pas habituée à recevoir tant d'amour et de baiser, la violette, ou plutôt son premier clone, a jugé plus nécessaire de l'emmener avec elle voir les autres membres de l'expédition. Il y avait certainement d'autres personnes qu'elle aimerait voir et qui sont partis en expédition à Hayashi. Si Yamiko est revenue à Kumo, peut-être voulait-elle voir d'autres personnes, discuter avec Raizen, parler avec Sazuka, ou rencontré les autres membres envoyés là-bas suite à la demande de l'expédition.

Cependant, lorsqu'Anzu lui demande ce qui s'est passé, la blonde ne perd pas son temps : elle lui dit clairement qu'ils ont perdu Kumo. La violette s'arrête un moment, l'autre clone aussi, observant la Metaru. Elle est un peu surprise, même si la surprise n'est pas si ordinaire que ça : l'homme au chapeau les avait en quelques sortes prévenus, et jamais elle ne pensait que ce serait vrai, jusqu'à ce qu'Itagami le lui confirme, elle qui vient justement de Kumo.

- Je vois ... l'homme au chapeau avait donc raison ...

Elle se demandait comment cela est possible, pouvait-il par hasard ... voir le futur ? Elle se secoue la tête, non, impossible, même en élaborant la meilleure des détections. Peut-être est-ce un genre de vrai devin ... ou bien est-ce juste qu'il a été prévenu par un puissant Yamanaka, ce Rei peut-être ? D'ailleurs, Itagami semble avoir affronté cet homme, et cela semble s'être soldé par une défaite. Anzu fronce les sourcils en l'entendant, elle prenait la responsabilité de la perte de Kumo. Certes, elle a perdu, mais elle est persuadée que ce n'est pas le seul facteur. Cependant, la voir se flageller elle-même ne lui ressemblait pas, le clone ne voyait qu'un moyen de la réveiller : une claque. Assez retentissante pour qu'Itagami, même avec sa résistance habituelle, puisse l'entendre si elle ne la ressentant pas.

- Désolé, mais c'est pour te remettre les esprits dans l'ordre. Ce n'est pas parce que tu as perdu contre Yamanaka Rei que Kumo a perdu, une ville se prend en plusieurs victoires, elle ne dépend pas d'un seul combat. Et nous aussi, on a notre part de responsabilité, on a demandé à des kumojins de nous rejoindre ici suite à la découverte d'Hikari, et si on ne pouvait pas se rendre là-bas pour protéger notre village, on aurait pu empêche cette résonance de se produire !

Elle n'a pas l'habitude de parler aussi longtemps, mais il fallait bien ça pour que la blonde puisse comprendre que tout n'est pas que de sa faute. Enfin, Anzu se met à soupirer, puis elle attend une réaction de la Metaru avant de repartir avec elle.

- En attendant, ne te flagelle pas autant, en faisant cela, tu donnes à Rei une victoire de plus, en plus de t'avoir battu en combat, il t'aurai battu mentalement, te marquant de cette sensation de faiblesse qui ronge ta peau, ne lui laisse pas cette victoire supplémentaire et va au-delà de cette faiblesse.

_________________

Deuils et retrouvailles [ PV : Anzu ] 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine https://www.ascentofshinobi.com/u784
Metaru Itagami
Metaru Itagami

Deuils et retrouvailles [ PV : Anzu ] Empty
Lun 8 Juil 2019 - 16:06
Deuils et retrouvailles [ PV : Anzu ] RP_Akina_dark_forest

J’aurais pu changer les choses, non … non j’aurais dû changer les choses, que représentait le post d’Heidan que j’incarnais si je n’étais même pas capable de protéger le village qui m’avait ainsi nommé ? EN prenant la tête de leur général, j’aurais certainement pu déstabiliser leur rang, en faisant tomber Rei, j’aurais certainement pu sauver Reiko, en fauchant Rei… ni tous ces pauvres gens, ni Nobusuke n’aur…
Qu’est-ce qui s’était passé ? Pendant un bref instant mes pensées avaient marqué un arrêt, ma vision s’était soudainement décalée et finalement… la douleur sur ma joue ainsi que l’expression sur le visage d’Anzu finirent par me m’éclairer sur ledit mystère. Portant lentement la main à la joue ou se rependait cette douce sensation, tout était devenu… particulièrement calme. Je n’entendais plus de cris… je n’entendais plus de flammes, je ne m’entendais plus penser… il n’y avait présentement qu’elles… et moi : An-ch… Commençai-je après un moment de silence un peu perdu, avant qu’elle ne s’explique.

Silencieuse, profitant de ce calme soudain et des paroles de la jeune Sendai, je laissai lentement se taire la rage qui bouillonnait. Bien entendu je savais que ceci n’était que provisoire… mais c’était justement ça qui faisait de ces quelques instants de paix un petit trésor qu’elle m’avait confié. Kumo n’était pas tombée sur le coup d’une et une seule bataille, je le lui concédais, mais malgré l’expression plus ou moins soulagée que j’avais sur le visage, je n’en restais pas moins sure qu’avoir Rei aurait pu changer les choses ; peut-être pas toutes… mais au moins quelques-unes. Et… c’était probablement ce que je me reprochais le plus.
La violette avait renchéri en parlant d’eux même qui avaient quitté Kumo et donc amenuisé la force du village pour cette fameuse mission ; mais aussi que cet effet de résonance était quelque chose auquel ils auraient pu remédier. Fronçant le regard, une nouvelle pensée pour Shuuhei piégé dans cet élément qu’il cherchait jadis avec tant d’ardeur, je ne trouvais pas grand-chose à dire pour lui montrer que je désirais l’accompagner dans ce moment de difficulté face à tant de remords ; mais… à bien y regarder, elle m’avait coupé l’herbe sous les pieds ; vu que c’était ce qu’elle faisait présentement pour moi…

* Haha… j’ai passé tellement de temps à vouloir aider les gens… que j’en avais presque oublié ce que c’était que d’être la personne dans le besoin… * pensai-je en l’observant. * Et de recevoir l’aide tant recherchée…* Gardant les yeux mis clos, la main sur la joue alors qu’un fin sourire se dessinait sur mes lèvres… … hum… tu as certainement raison… Fis-je dans un murmure…

Ceci dit… cette ombre de sourire s’évanouit bien vite lorsqu’elle prononça le nom du Yamanaka… Quelque part Il était peut-être plus blessant encore d’entendre quelqu’un d’autre dire que l’on n’avait pas été à la hauteur, mais pour le coup ma compagne marquait un point… un point d’une importance capitale… continuer de pleurnicher ainsi ne revenait finalement qu’à me soumettre à ce « combat » qu’il n’avait dominé que par de lâches fourberies… qu’à me soumettrea une défaite, que j’avais encore du mal a accepter en tant que tel… et ça… c’était hors de question.

------------------------------------------------------

Contrairement à ce qu’avait espéré Anzu, l’expression d’Itagami ne s’adoucit point sur ces mots, au contraire. Se fronçant lentement sous l’effet d’un sérieux qu’elle lui avait rarement vu, la Metaru semblait presque être revenue à l’état dans lequel Anzu l’avait trouvé, à la différence qu’il ne régnait plus le même Chaos dans son esprit.
Elle était devenue, plus calme, moins… perturbée… sans vraiment le savoir la Sandai lui avait donné aussi bien une cible, qu’une personne contre qui rediriger tous les ressentis qui l’assaillait présentement… le simple fait de lui avoir permit de se retirer de la liste des personnes coupables de sa situation actuelle avait été une libération.

Toutes ces années passées à lutter contre les Genjutsus, sceaux et autres souffrances mentales que lui avaient infligé son Némésis avaient certes fini par la rendre plus résistante à ce genre d’affliction mentale, mais aussi plus irritable en vers leur utilisateur. « Continuer de se faire souffrir ainsi serait donner à Rei une nouvelle victoire sur toi… sur un plan mental… » ça avait été les bons mots… les bons mots, pour qu’elle pense clairement… à arrêter de s’apitoyer sur son sort et aller de l’avant… il lui restait encore quelque chose d’important à faire… mais pour le moment …


Tu as raison An-Chan … entièrement raison… … … Allons y…




_________________
Deuils et retrouvailles [ PV : Anzu ] True_kuu

Ma Naïveté nous a perdu... ça ne se reproduira pas


Deuils et retrouvailles [ PV : Anzu ] Ica3

Mother of two beatiful Angels
Spoiler:
 


[ Merci pour les Kits Raikage Sama ! ]
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1186-metaru-itagami
Metaru Anzu
Metaru Anzu

Deuils et retrouvailles [ PV : Anzu ] Empty
Lun 8 Juil 2019 - 16:57
Bien qu'elle pensait peut-être avoir exagéré d'avoir donner une claque à la blonde pour la faire réagir, il semblerait qu'Anzu ait réussi à faire ce qu'elle voulait : arrêter de faire en sorte qu'Itagami se morfonde de la sorte dans son coin. Cette claque était donc nécessaire pour qu'elle la réveille, et visiblement, malgré son visage qui n'a pas beaucoup changé niveau expression malgré un petit sourire lorsqu'elle l'a remercier, elle se sent un peu mieux. A vrai dire, malgré son air menaçant, elle remarque qu'Itagami semble maintenant plus calme et concentré, comme si elle lui a permit de faire le point.

C'est certainement le cas, et tant qu'Itagami ne se sent pas comme la seule responsable de la perte de Kumo, tout ira bien, c'est ce qu'elle pense. La blonde lui avait après tout avoué qu'elle était bien plus troublée malgré sa manie à toujours sourire, et elle le ressentait un peu parfois, surtout lorsqu'elle lui a parlé de ses parents. Certainement que cela se passera comme avant, sauf qu'elle ne cachera pas ses sentiments négatifs. Enfin, le clone sait que Kumiko réussira probablement à la refaire sourire, comme Seina d'ailleurs.

- Bien, allons rejoindre Kumiko et Seina.

Elle l'invite donc à la suivre, elle et l'autre copie, pour qu'elle puisse retrouver la véritable Anzu avec ses deux petits anges qui lui servent de fille.

_________________

Deuils et retrouvailles [ PV : Anzu ] 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine https://www.ascentofshinobi.com/u784

Deuils et retrouvailles [ PV : Anzu ]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Hayashi no Kuni, Pays du Bois
Sauter vers: