Soutenez le forum !
1234
Partagez

Il faut promener le tigre ! Littéralement - TSUYOSHI

Hokazuka Shinju
Hokazuka Shinju

Il faut promener le tigre ! Littéralement - TSUYOSHI  Empty
Jeu 27 Juin 2019 - 22:02
Il faisait beau, le ciel était dégagé et il y avait une légère petite brise qui soufflait dans les rues rocheuses d'Iwa. Bref, un temps parfait pour se balader, non ? Et par ce temps parfait, Shinju, une kunoichi du clan Hokazuka,avait décidé de sortir Arashi, son cher et tendre ami félin. Et oui, ce tas de poils sur patte a bien besoin de sortir. Il faut dire qu'une telle bête, ce n'est pas fait pour rester enfermée. Enfin de toute manière, elle ne sortait jamais sans son tigre pour un nombre incalculable de raison.

La jeune kunoichi avait donc sauté dans ses vêtements, noué son écharpe autour du cou, remplit sa petite sacoche de kunai puis brossé le pelage d'Arashi avant de sortir de son petit logement avec toute la bonne humeur dont elle pouvait faire preuve. Que verrait-elle de nouveau aujourd'hui ? Elle avait hâte de le découvrir. C'est ce qui la faisait se lever le matin et c'était terriblement agréable.

Ses pas foulèrent enfin le sol de la rue dans laquelle elle demeurait puis elle laissa son instinct la guidé dans les autres ruelles. Prendre à droite, encore à droite et puis aller à gauche jusqu'à ce qu'une odeur alléchante vienne chatouiller ses narines. Ce ne fut plus l'instinct qui la guida mais bel et bien son estomac. Et son estomac avait une forte voix vu la vitesse à laquelle Shinju marchait. Elle avait même fini par monter sur le dos d'Arashi. La jeune et jolie blonde était donc debout sur lui, reniflant l'air avec une certaine envie. Ça sentait la viande. Mais alors que le duo arrivait enfin vers la source de cette odeur, une poudre vola par la fenêtre. C'est bête mais il s'agit seulement de poivre à cause d'un couple qui se dispute. Franchement, quelle idée de balancer ses affaires par la fenêtres ... Comme si ça allait arranger leur situation ... Enfin bref. Le problème d'avoir un odorat sur-développé, c'est qu'on est bien plus sensible à ce genre de chose.


La jeune Hokazuka et son animal éternuèrent une fois ... Puis deux et ensuite, on ne pouvait plus compter. Au point que les deux compères furent obligés d’arrêter leur petite balade. De toute façon, ça leur avait coupé l'appétit. Ils étaient donc assis sur le bord de la rue, tentants de se débarrasser du poivre qui continuer d'envahir leurs sensibles petits museaux. Et sans même s'en rendre compte, ils avaient effrayés les passants. En même temps, qui n'aurait pas peur d'un gros tigre qui se promène tranquillement dans la rue, sans attache ? En plus, à chaque fois qu'il éternuait, Arashi dévoilait ses crocs tranchants ce qui ne lui donnait pas réellement un air inoffensif.

La blonde laissa son regard se perdre dans le vide avant de pousser un simple soupire rempli d'ennui. Toute sa bonne humeur avait fichu le camps. Elle n'avait aucune chance de découvrir quelque chose de nouveau si il n'y avait personne autour. D'une main, elle se mit à caresser la douce fourrure de son ami et marmonna.

- Sérieusement ... Quel ennui cette promenade. On aurait dû rester à la maison ou bien aller se balader ailleurs, tu ne trouves pas ?

Le tigre, pour seule réponse, ronronna et se roula au sol pour demander plus de caresse ce qui bien sûr, fit rire la demoiselle qui se lança à deux mains sur son ventre pour lui offrir de l'affection.

- Oh bah oui mon doudou ~ Mais tu sais quoi ? J'ai un bon pressentiment au fond ! Je suis sûre qu'il se passera quelque chose d'intéressant aujourd'hui !

_________________
Nous croyons regarder la nature, mais c’est la nature qui nous regarde et nous imprègne. Laisse juste ton âme vibrer avec elle Theme here
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6927-i-feel-the-wind-in-my-hair-hokazuka-shinju-en-attente-de-validation
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Il faut promener le tigre ! Littéralement - TSUYOSHI  Empty
Ven 28 Juin 2019 - 21:52
Le Hyûga se promenait dans les ruelles du quartier résidentiel. Depuis quelques temps ses journées se limitaient à s’entraîner, encore et encore. Bon quelques fois, il parvenait à trouver le temps pour discuter en rencontrer des gens, mais soit cela se faisait fortuitement, soit c’était le plus souvent dans des lieux dédiés pour cela. La dernière fois tiens, il avait rencontré un ninja de Joheki no Kuni. Un samouraï appartenant à plusieurs clans nobles apparemment. Un homme avec qui il avait échangé et dont il n’avait pas trop apprécié la compagnie. En effet, alors que dès le début, le Hyûga avait forcé la discussion malgré les réponses à côté de son interlocuteur, lui s’était entêté en essayant d’en savoir toujours plus. Au final où est-ce que tous ces échanges l’avaient mené ? Eh ben à se rendre compte d’une trahison…

La tête dans les nuages, Tsuyoshi marchait histoire de décompresser, lorsqu’au détour d’une ruelle, il vit quelque chose de peu courant. Une jeune femme, une kunoichi à n’en pas douter car elle était en compagnie d’un tigre littéralement. S’arrêtant un instant, le Chuunin observa la scène. La jeune femme, semblait mignonne. De taille correcte pour une femme, elle avait de longs cheveux blonds. Son tigre quant à lui… Il semblait bien balèze pour un tigre. S’approchant de ce duo insolite, le Hyûga demeura à bonne distance avant de saluer la jeune femme.

_ Bonjour à vous. Je suis Hyûga Tsuyoshi…

Il attendit qu’elle daigne se présenter et donner à son tour son nom et prénoms. Il enchaîna :

_ Beau tigre… C’est un kuchyose ? Il parle ?

Il attendit la réponse. A vrai dire Tsuyoshi ne savait pas que des ninjas puissent se promener avec des animaux autres que des kuchyoses. Non… Seuls les Inuzuka le pouvaient non ? Et ils étaient originaires de Hi no Kuni et quelque peu en voie de disparition.

_ Je peux m’asseoir ? Il indiqua l’endroit où il voulait s’asseoir, à proximité de la kunoichi. Si elle acceptait, alors il irait s’asseoir avant de poursuivre.

_ Vous êtes à Iwa depuis longtemps ?

_________________
Spoiler:
 


Il faut promener le tigre ! Littéralement - TSUYOSHI  03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Hokazuka Shinju
Hokazuka Shinju

Il faut promener le tigre ! Littéralement - TSUYOSHI  Empty
Ven 28 Juin 2019 - 23:06
Shinju se perdait dans cette démonstration de tendresse envers son compagnon félin mais rapidement, une voix vint l'interrompre. Une voix masculine et vide de toute hostilité. La jeune femme se tourna vers le propriétaire de celle-ci pour découvrir un homme. Celui-ci était assez grand. Il avait de longs cheveux noirs et des yeux de même couleur. Il se présentait alors comme un membre du clan Hyûga. Pourtant, ses yeux étaient normaux. La première chose que remarqua Shinju. Deux possibilités ... Soit il mentait, soit il avait une caractéristique particulière. Dans les deux cas, la jeune Hokazuka était intriguée. Et il en était de même pour son interlocuteur qui se mit à poser diverses questions. Dans un premier temps, elle décida donc de se présenter à son tour.

- Je suis Hokazuka Shinju , enchantée ... Et lui, c'est Arashi

La discussion s'axa alors sur la présence d'Arashi. Le hyûga supposa qu'il s'agissait alors d'un kuchyose. C'était ce à quoi chaque personne pensait en les voyant. Et ça faisait rire la blonde qui échappe donc un petit ricanement, loin d'être moqueur, attention. Juste amusé. Elle répondit donc tout de même à sa question, pour ne pas le laisser dans l'erreur.

- Raté ~ C'est un animal tout ce qu'il y a de plus banal

Ouh Shinju, petite menteuse. Arashi ? Banal ? Il en était loin ! Mais bon, il ne fallait pas révéler son jeu dès le premier tour, non ? Et puis, à elle de poser des questions, au risque de mettre les pieds dans le plat. Au moins, ils gagneraient tout les deux du temps.

- Et toi alors ? Tu es vraiment un hyûga ? Tes pupilles divergent ... Sans vouloir te vexer

Elle lui fit un petit sourire tout en l'invitant en s'asseoir d'un simple geste de main. Cela serait plus agréable pour discuter. Entre-temps, le félin s'était redressé pour s'asseoir derrière sa maîtresse et poser sa tête sur son épaule. Il fixait alors le nouvel arrivant tranquillement. Les deux compères attendaient alors une réponse à leur question, leur curiosité attisée.

- Enfin bref, ça doit faire ... un an que je suis ici ? Peut-être un peu plus, je me souviens pas vraiment ! Et toi alors ? Tu dois être ici depuis un moment pour te sentir assez à l'aise de manière à faire passer des interrogatoire à des inconnus ~

Bon ... Là, le rire fut un peu moqueur. Mais dans le bon sens du terme. Une simple petite blague. Par contre, s'il se braquait, il serait immédiatement classifié comme ''rabat-joie". Enfin bref. Shinju regardait l'homme toujours avec son joli petit sourire. Pendant ce temps, Arashi reniflait l'air, histoire de se faire une idée de qui était en face. On peut découvrir plein de trucs rien qu'à l'odeur d'une personne ! Son régime alimentaire, son état de santé ... Comme une carte d'identité. Et on ne peut pas la falsifier.

_________________
Nous croyons regarder la nature, mais c’est la nature qui nous regarde et nous imprègne. Laisse juste ton âme vibrer avec elle Theme here
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6927-i-feel-the-wind-in-my-hair-hokazuka-shinju-en-attente-de-validation
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Il faut promener le tigre ! Littéralement - TSUYOSHI  Empty
Mar 2 Juil 2019 - 0:06
Son interlocutrice s’appelait donc Shinju. Elle avait dit être une Hokazuka. Le Hyûga aussitôt qu’il entendit ce nom de famille, regarda plus précisément l’immense tigre qui servait de compagnon à la kunoichi. Il n’eut guère besoin de dessins pour savoir que ce n’était pas un kuchyôse qui accompagnait Shinju en lui servant accessoirement de garde du corps, pour peu qu’elle en ait besoin. Non. C’était plus un familier, un animal de compagnie et aussi partenaire de combat non "invocable". Celui-ci n’était pas un pokémon. Il prenait de l’espace, et ce, tout le temps dans la mesure où il est toujours présent auprès de son maître, en l’occurrence, sa maîtresse.

_ Arashi ? Un animal banal ? A d’autres Shinju ! Tu as dit que tu étais une Hokazuka… Cela résume toute la situation.

Il fit un léger sourire en mode « je t’ai percé à jour t’inquiètes pas ». Et c’était le cas quand bien même tout ceci n’était qu’amusement et que Shinju faisait preuve d’humour et d’intelligence dans ses propos. Le Hyûga, était un hijine de base. Il était né à Hi no Kuni, il y avait grandi et donc avait plus vécu là-bas qu’ici à Iwa. Il avait suivi de loin l’histoire des Inuzuka, les ancêtres si l’on veut, des Hokazuka. Après tout, Inuzuka et Hyûga partageaient le même pays initialement, avant la disparition des dresseurs de chiens. Ce pays était Hi no Kuni.

_ Tu sais, je suis tsuchijin, mais hijine de base. J’ai grandi là-bas à Hi no Kuni… Je suppose que tu y as vécu aussi vu que tu as l’air d’avoir la vingtaine.

Il marqua une pause et laissa le temps à son interlocutrice de s’exprimer au besoin. Il poursuivit ensuite.

_ Tu as vécu où ? Hayashi no Kuni comme certains l’affirment concernant les Hokazuka ?

Il avait entendu la remarque de la Hokazuka concernant ses pupilles. Il avait bien aimé l’adjectif que Shinju avait utilisé à ce propos. Cela d’ailleurs eut le don de le faire sourire.

_ Elles divergent hein… Je suis né comme ça. J’y peux rien sinon l’accepter. C’était ce que j’ai eu de mieux à faire.

Le Hyûga enregistra le fait que la Hokazuka était là depuis environ un an. Il se disait bien qu’elle n’avait pas duré ici. Après tout, il l’aurait bien remarqué non elle et son tigre dont elle ne se séparait certainement jamais.

_ Un interrogatoire carrément ! Désolé pour mes mauvaises manières. Je suis un curieux avec un style un peu direct, je te l’accorde. Quand quelque chose m’étonne, je préfère poser la question sans détours. Et comme j'ai jamais vu Arashi dans les parages...

Le Hyûga rigola franchement à la blague de la Hokazuka. Il se gratta la tête comme honteux. Il y avait nécessairement un part de vérité dans les propos de la jeune femme. Mais bon, il était nécessaire de voir le bon côté des choses. Après tout, ils étaient là à faire connaissance et ça, c’était une bonne chose non ?

_ Continuons l’interrogatoire tu veux ? J’ai un rapport te concernant à déposer au Shishiza…

Le Shishiza… Le Hyûga n’en était même pas membre. Un gros mensonge, si gros que ca n’en était pas un. Enfin, à moins que Shinju y croit ? Mais le Hyûga lui avait lâché tout ça sur le ton de la blague, dans la continuité de la Hokazuka.

_ Et tu as quel âge dis-moi ? Hum… Vingt ?

_________________
Spoiler:
 


Il faut promener le tigre ! Littéralement - TSUYOSHI  03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Hokazuka Shinju
Hokazuka Shinju

Il faut promener le tigre ! Littéralement - TSUYOSHI  Empty
Mer 3 Juil 2019 - 15:53
Ah ça c'est sûr, le tigre prenait de la place. Il y avait bien des soucis à être continuellement accompagnée d'un animal aussi gros et aussi féroce. Comme aller au restaurant ? La plupart du temps, on a le droit à des cris et un mouvement de panique. Et parfois, ce sont les enfants qui, impressionnés, veulent à tout prix caresser l'animal. Bien que celui-ci se laisserait faire avec plaisir, la plupart des parents sont bien trop effrayés et elle finit toute seule dans le bâtiment. Résultat ? Les enseignes les plus célèbres refusent de la laisser entrer avec Arashi.

Bref. Dans tous les cas, le hyuga semblait bien informé car il sut des l'énonciation du nom d’Hokazuka qu'il en déduit que le félin était tout sauf un simple gros chat. Cela fit rire la jolie blonde. Dans un sens, ça ne l'embêtait pas, après tout, ils faisaient tout les deux parties d'Iwa. Elle ne le voyait donc pas comme un ennemi. Puis Tsuyoshi commença à évoquer Hi no Kuni, leur terre natale. Ah que de souvenir ... Shinju se perdit un instant dans ses pensées, son visage assombri avant de revenir à elle.

- C'est ça ! Je devais avoir quatorze ans quand nous avons dû partir

Par partir, elle voulait dire fuir. C'est sûr qu'elle n'avait pas trop eu le choix à l'époque. Déjà que la branche de sa famille divergeait du reste du clan car sa grand-mère et elle n'avait pas de chien ninja mais un autre animal ... Alors là, elle n'avait pas eu le choix. Heureusement qu'elle n'était pas vraiment attachée à ces terres sinon, la rupture aurait était brutale. L'homme qui faisait face à la jeune kunoichi commença alors à lui demander l'endroit où elle avait fini de grandir ce qui lui valut une réponse assez sérieuse et pourtant, dite d'une voix presque chantante comme pour atténuer la rudesse.

- Je ne suis pas autorisée à te donner cette information

Mais concentration. Revenons aux pupilles du Hyuga qui sont si spéciales contrairement aux autres membres de son clan. Ou plutôt, encore plus spéciale. Le ninja face à elle assuma leur différence. Il était à ce qu'il disait, né comme ça. Mais Shinju décela une pointe d'amertume dans sa voix. Ça lui avait sans doute attiré des ennuis mais la jeune femme n'y voyait que des avantages. Et elle ne se retint pas de le clamer.

- Mais c'est génial ! Grâce à ça, tu peux t'infiltrer bien plus facilement que les autres Hyuga ! C'est un véritable avantage !

Elle écouta le reste de son blabla en rigolant joyeusement. C'était un drôle d'énergumène qu'elle avait rencontré aujourd'hui et au fond, elle avait le pressentiment qu'elle le croiserait encore bien des fois. Pourquoi ? Elle ne sait pas. L'instinct tout simplement. C'était appréciable d'écouter une personne ne tourne pas autour du pot. La discussion est plus rapide et simple.

Ce qu'elle retenait, c'est surtout que le jeune homme était un mauvais menteur. Le shshiza ? Sérieusement ? S'il en faisait réellement partie, jamais il n'aurait évoqué le sujet. Même pour rigoler. Alors Shinju ne le prit aucunement au sérieux, une main venant gratouiller le cou de son animal chéri qui continuait de fixer celui qu'il considérait encore comme un inconnu.

- Tu y étais presque j'en ai 21 ! Et toi ? Tu sembles plus vieux que moi ... Je me trompe ?

Le tigre se décolla de sa maîtresse et se dirigea vers Tsuyoshi, lui tournant autour d'un air presque méfiant et le reniflant tranquillement. La jeune femme ne put que ricaner en voyant le ninja se tendre à l'approche d'un tel animal.

_________________
Nous croyons regarder la nature, mais c’est la nature qui nous regarde et nous imprègne. Laisse juste ton âme vibrer avec elle Theme here
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6927-i-feel-the-wind-in-my-hair-hokazuka-shinju-en-attente-de-validation

Il faut promener le tigre ! Littéralement - TSUYOSHI

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Quartiers désolés
Sauter vers: