Soutenez le forum !
1234
Partagez

Convocation [Miyamoto Teruyo]

Hyûga Toph
Hyûga Toph

Convocation [Miyamoto Teruyo] Empty
Sam 27 Juil 2019 - 12:11
Toph était derrière un bureau sculpté en pierre, dans son dojo. Le nez plongé dans des papiers, elle fut interrompue dans sa concentration par une toux polie mais prononcée. Elle leva les yeux et aperçut le messager - visiblement gêné de l'avoir dérangé. Elle alla droit au but.

C'est la liste ?

Il acquiesça et tendit un dossier à la Conseillière - car c'était en vertu de ce rôle là qu'elle avait demandé ces informations. Elle feuilleta la liste avec attention. Après l'avoir parcourut en entier, elle revint sur un nom en particulier. Miyamoto Teruyo. Sa fiche notait qu'il était père de famille et ne semblait pas maitriser de capacité quelconque. Plus vraisemblablement, il ne l'avait pas encore découverte. La majorité des shinobis en avait une, voir parfois deux après tout. Il était plutôt surprenant de ne pas en avoir que le contraire. Mais certain, comme le Yanosa, découvrait leur talent plus tard.

Et puis...

Il fallait bien commencer quelque part dans la liste.

Bien, commençons par lui. Faites-le venir ici.

Toph congédia le messager avant de reprendre sa paperasserie. Après quelques minutes, elle soupira, fit un clone de l'ombre pour prendre sa place et alla chercher un boken avant de quitter sa pièce "sérieuse" pour se diriger vers le dojo principal. Il y avait là un certain nombre d'étudiants Hyûgas, mais également son invocation Kuchyiose qui s'entrainait sur un mur. Diantre, Iorek était maintenant capable de fendre la roche de ses griffes.

Elle secoua la tête, et son inspection terminée, elle se rendit à l'entrée de son dojo en montant un escalier en colimaçon. Elle ouvrit les portes... et attendit. Son Byakugan était activé, et elle scrutait tous les alentours. Elle en profita pour faire quelques vérifications usuelles sur des personnes placées sur sa liste de surveillance. Taishi. Neiko. Les prisonniers. Ses membres d'équipes, et tout un paquet de personnes.

Tout cela le temps que Teruyo mettrait à arriver.

Spoiler:
 

_________________
Convocation [Miyamoto Teruyo] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

Convocation [Miyamoto Teruyo] Empty
Dim 28 Juil 2019 - 15:02
Il est de ces jours où la chance n’est pas de votre côté, et malheureusement pour moi, il a fallu que ce soit aujourd’hui. Voilà depuis bientôt une semaine que notre petite famille se préparait à cette petite escapade montagnarde pour rejoindre cette cascade si particulière, avec son point d’eau en contrebas qui permettait de s’y baigner et de passer une journée aussi agréable que possible où l’activité la plus fatiguant une fois sur place était de monter en haut des rocher et de plonger dans l’eau. Alors que les ancêtres étaient prêts, les sacs remplis, ma petite Saya avec sa bouée en forme de grosse grenouille et moi affublé de ma plus belle tenue, un homme frappa vigoureusement à la porte. Ce dernier, contrairement à ce cher Jurô, ne semblait pas porté sur l’amabilité et me délivra un courrier des autorités avant de quitter les lieux en trombe.

Maintenant que j’étais à nouveau un shinobi, difficile pour moi d’ignorer ce genre de chose et sans mots, je prenais connaissance du contenu qui m’était adressé. J’étais a priori convoqué dans la demeure des Hyûga, chez une certaine Hyûga Toph. Inconnue au bataillon. Enfin bon, si j’étais convoqué de manière officielle, c’est qu’elle devait être importante d’une certaine manière et que je ne pouvais pas me soustraire à son invitation. Rassemblant la famille, j’expliquais la situation et m’excusais auprès de chacun.

« T’en fais pas pour nous papa. Je sais que c’est pour le travail et que t’as pas le choix. Mais c’est important et c’est pas grave si tu viens pas avec nous. On pourra y aller tous les deux la prochaine fois ».

Des paroles pleines de sens de la part d’une petite fille de dix ans, mais malgré tout, il était facile de lire entre les lignes et de comprendre que derrière les bons sentiments se cachait une immense tristesse et qu’elle ne faisait que bonne figure pour ne pas me culpabiliser.

« Je suis désolé Saya, je te promets qu’on se fera une sortie rien que tous les deux, là où tu voudras aller ».

Saluant tout le monde, embrassant mon petit bout de chou, je quittais la maisonnée et prenais la direction de la demeure des Hyûga. Après une vingtaine de minutes d’escapades, j’apparaissais à destination, devant laquelle une jeune fille d’une quinzaine d’années semblait attendre.

« Bonjour mademoiselle, excusez-moi de vous déranger, mais j’ai rendez-vous chez les Hyûga. Si je ne me suis pas trompé, c’est ici. J’ai été appelé par une certaine Hyüga Toph, vous pourriez-me dire où la trouver ? ».

Tout en m’adressant à la demoiselle, je sortais de mon short rose, couplé à ma chemise à fleurs et à mes sandales, le rouleau que le shinobi m’avait donné.

Tenue de Teruyo:
 

_________________
Convocation [Miyamoto Teruyo] Terurusigna

Kit by Aimi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Convocation [Miyamoto Teruyo] Empty
Dim 28 Juil 2019 - 23:55
Le touriste eut l'audace de demander à Toph où elle se trouvait. Et bien, cela commençait bien.

Elle-même.

Elle l'observa de haut en bas et fit une grimace de déplaisir. Ce n'était pas vraiment ce qu'elle avait en tête lorsqu'elle l'avait convoqué. Peut-être était-ce là une autre des raisons pour laquelle il était encore genin à son âge si avancé ? Elle repris la parole d'un ton plus sévère. Juge.

Ceci était une convocation formelle en vertu de mon rôle de Conseillère d'Iwa. Par conséquent, saches que ta tenue et ta désinvoltures sont inappropriées. Mais ce n'est pas le plus important. Suis-moi.

Elle passa outre le séant de la porte et s'enfonça dans l'escalier en pierre taillée. Tout ceci, elle l'avait originellement fait à la force de son poignet et de sa maitrise doton. Néanmoins, avec le temps, ses bunshins se sont mit à l'aider. Son kuchyiose aussi. Son complexe sous-terrain était désormais assez... complexe. Le tout était illuminé par des flambeaux aux murs. Tout en descendant les marches, Toph repris la discussion. Elle parla politique.

Tu as certainement été lié à la recente attaque sur iwa, de près ou de loin. Tu as même peut-être été lié à l'attaque de kiri l'année passée Teruyo-san. J'ai personnellement participé à cet assaut, et je me suis juré de protéger Iwa au mieux de mes capacités. Mais je ne suis qu'une fille parmis un village. Une parmis tant d'autres - la seule chose qui me différencie peut-être est ma détermination à travailler dur et à m'entrainer. Alors je me suis promis de faire en sorte que tous les genins d'iwa soient prêt à affronter les difficultés à venir. Que chacun soit en mesure de protéger iwa.

Après un couloir ils arrivèrent dans une large pièce circulaire où s'entrainaient plusieurs personnes - et aussi un ours, son kuchyiose en réalité - mais il y avait encore une place généreuse pour deux personnes. Elle virevolta et fit face au shinobi en face d'elle. Un père de famille, sans pouvoir particulier, et qui avait même changé d'affinité suite au phénomène de résonnance.

Comprends-tu ?

Son regard était d'acier trempé. Sa main pianotait sur le manche de son boken en bois.

_________________
Convocation [Miyamoto Teruyo] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

Convocation [Miyamoto Teruyo] Empty
Lun 29 Juil 2019 - 23:35
Ainsi donc c’était cette jeune fille Hyûga Toph ? Comme tout le monde, j’avais vaguement entendu parler d’elle, mais savoir qui c’était exactement, je le découvrais là, maintenant, avec des yeux pleins de surprise.

« Ah ! ».

Elle semblait m’observer avec attention, ce qui en soit n’était pas étonnant, d’une part, car j’étais habitué à ce genre de démarche du fait de mon âge et de mon grade, mais sûrement plus particulièrement à cause de ma tenue. En attendant qu’elle termine son inspection, j’en profitais pour faire de même. En observant la jeune fille, une chose me frappa. Depuis que j’avais repris du service, j’avais eu de nombreuses interactions avec divers shinobis et pour majorité, j’avais eu à faire à de jeunes personnes plutôt qu’à des personnes de mon âge. Était-ce là uniquement le fait de mon âge avancé en tant que genin, ou une autre raison était à l’œuvre ? Une raison qui faisait que la jeunesse iwajin tenait en haute estime son village au point d’en devenir de fiers shinobis ? Mes pensées prirent rapidement fin par l’accroche de celle qui se définissait comme « Conseillère d’Iwa ». Pourquoi pas ? Après tout, je l’avais déjà dit à plusieurs reprises, mais dans le monde des shinobis, l’âge ne faisait toujours pas le talent et si cette Toph en était à cette position, c’est que ses capacités n’étaient plus à prouver.

« Ma tenue ? Ah oui, pardon. C’était ma journée de repos, j’étais en train de partir pour cette petite cascade. Tu sais, celle que l’on trouve en prenant le chemin de l’est, celle où il y a un petit bassin naturel qui … enfin bref, voilà. On m’a donné ma convocation sur mon départ alors me voilà. Voilà voilà ».

Bon, au vu de la réaction de la jeune fille, il semblait qu’elle n’attendît pas de réponse et qu’au mieux elle n’avait strictement rien à faire de mes explications. Sans un mot de plus, je suivais donc la demoiselle à travers les entrailles de la terre, éclairées par de simples torches, à croire qu’ils ne pouvaient pas s’offrir plus moderne. À moins que ce soit pour l’ambiance. Pendant notre petit voyage, elle sembla plus loquace et m’interrogea sur divers points, en profitant pour me faire l’apologie de sa dévotion. Dans ma tête, je ne pensais qu’à une chose, « un pur produit des shinobis ». Je comprends la nécessité de protéger le village, mais avait-elle seulement pris le temps de vivre un jour ? Jurô avait dû vivre quelque chose de similaire. Était-ce donc là l’apanage des clans du village que de vivre de cette manière ? Offraient-ils toujours ce genre d’éducation ? D’une certaine manière, j’étais triste pour elle. C’est une vie que je ne souhaitais pas à ma petite Saya en tout cas.

« Les récents évènements ? Non pas vraiment. J’ai eu de la chance, nous avons été épargnés. Et comme tu le sais, je n’ai été réincorporé que bien après cela. Même l’attaque de Kiri ne nous a pas touchée. Nous étions en voyage dans le village natal de ma femme pour y célébrer son anniversaire. C’est là qu’elle est enterrée. Mais bon, ça, tu dois déjà le savoir, je suppose. Bref, quoi qu’il en soit, c’est une bonne chose que d’être certains que l’on soit tous prêts » prêt à mourir si nécessaire, pensais-je.

Ce bref échange se terminait à notre arrivée dans une pièce où … un ours … et bien, après le tigre, voilà maintenant un ours. Bref, suivant toujours Toph, je me retrouvais rapidement dans un coin et sentais comme une oppression de cette dernière. Nul doute que je n’avais pas été convoqué par pur plaisir. J’étais là pour une bonne raison, et son sabre de bois à la main, il y avait fort à parier qu’elle voulait me tester. Je devais m’attendre à quoi du coup ? Une frappe simple mais rapide ? Une attaque dans le dos ? Un enchaînement majestueux ? Bon, au moins, si c’était belle et bien son intention, j’avais vu une partie de son jeu.

« Bien sûr que je comprends, sinon, je n’aurais pas demandé à être réintégré malgré la vie que je mène ».

Certains verraient un poil de désinvolture, pour ma part, j’étais juste en train de lui montrer que j’agissais en toute connaissance de cause.

_________________
Convocation [Miyamoto Teruyo] Terurusigna

Kit by Aimi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Convocation [Miyamoto Teruyo] Empty
Mar 30 Juil 2019 - 11:07
Toph était en train de marcher quand elle entendit l'explication du genin sur sa tenue. Elle se figea un instant, et pivota avec de s'incliner devant lui.

Mes excuses de t'avoir dérangé pendant ta journée de repos. J'ai tendance à oublier ce que c'est. Tu pourras la récupérer un autre jour. Si quelqu'un fait une remarque, tu peux m'envoyer un courrier.

Elle reprit sa marche. Non, Toph n'était pas exempte de faire des erreurs. Elle n'avait, d'ailleurs, pas pensé à vérifier la disponibilité de ce genin avant de le convoquer. Elle y penserait pour les prochains qu'elle inviteraient. Enfin, ceux qui en avaient besoin - car étant professeur à l'Académie, la Hyûga savait d'or et déjà que certaines recrues étaient tout à fait capable et ne demandaient pas d'attention particulière. Une fois dans le dojo, l'utilisateur d'Hikariton - ce qu'Iwa ignorait - expliqua qu'il avait été épargné des différents assauts. Il avait eu... beaucoup de chance. Quelque part, la récente attaque avait été repoussée rapidement, mais l'assaut de Kiri plus ancien avait fait plus de victimes.

Ainsi, Toph apprit que sa femme était décédée. Elle l'ignorait également.

Mes condoléances. Non, je ne fouille pas spécifiquement dans le dossier de tous les genins d'iwa non plus, je me suis arrêté aux données professionnelles. Tu as donc été... épargné. D'un côté c'est une chance que je t'envie. D'un autre côté, cela aurait été l'occasion de te faire gagner en expérience. Le problème est, qu'en général, le manque d'expérience tue.

Et c'était bien quelque chose qu'elle ne souhaitait à aucun genin de son village. Elle ferait son possible pour éviter une telle conséquence.

Elle regarda ses yeux et y vit une conviction. Ce n'était pas une passion fanatique comme elle pouvait le voir chez d'autre. Non, ce n'était pas des flammes. C'était des braises chaudes et tout aussi dangereuses, bien que moins démonstratives. Il était suffisamment mature pour effectivement comprendre que sa vie était en jeu, semblait-il. Elle ferma ses paupières et dit juste un mot.

Bien.

Elle rouvrit ses yeux, et ce n'étaient plus les mêmes. Une intensité se dégageait de son Byakugan. Sa vision était presque périphérique. Les différents élèves - et même son kuchyiose - étaient comme parcourut de constellations d'étoiles. Des tenketsus, en réalité. Plus qu'un simple doujutsu, elle pouvait également voir derrière les murs et au travers du sol et du plafond. C'était une précaution pour s'assurer de ne rien louper, mais aussi pour pouvoir enchainer avec ses propres assauts par la suite.

Sa main s'arrêta de pianoter sur le manche de son sabre en bois.

Le conflit est impossible à esquiver, in fine. Je vais te demander de m'affronter avec l'intention de me vaincre, ou de m'incapaciter. Ceci n'est pas un test ni un examen, il n'y a pas de conséquence négative possible à part quelques bosses. Eventuellement un bras cassé - des accidents, ça arrive. Bref... C'est un simple entrainement, et au besoin, cela se transformera en cours si je vois une lacune particulière. Montre-moi ce dont tu es capable.

Et elle attendit son assaut.
Récapitulatif:
 

_________________
Convocation [Miyamoto Teruyo] Toph1_1


Dernière édition par Hyûga Toph le Mer 31 Juil 2019 - 10:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

Convocation [Miyamoto Teruyo] Empty
Mer 31 Juil 2019 - 9:47
« Ah ! Merci pour tes condoléances, mais cela fait quelques années maintenant, j’ai fait mon deuil depuis tout ce temps. Et puis j’ai encore ma fille et le reste de la famille à la maison, ça fait toujours de l’animation au final ahah. Quant au manque d’expérience, peut-être, va savoir. Mais je ne suis pas certain que cela aurait été vraiment efficace dans la mesure où j’ai été réintégré à ma demande bien après ces deux évènements. Ma famille et moi n’étions donc que de simples civils parmi tant d’autres que vous tous tentiez de protéger ».

Ce petit échange avec la Hyûga fut bref, mais suffisant pour comprendre qu’elle avait en elle une force certaine et surtout une détermination à toute épreuve. Le simple fait d’être présent avec ici et maintenant, et dans ces conditions démontrait à mon sens une volonté d’assurance vis-à-vis des genins du village en premier lieu, mais aussi du reste du village dans un second temps, ce deuxième aspect étant plus ou moins lié à la réussite du premier groupe.

Et voilà donc le moment tant redouté. Il ne fallait pas avoir inventé l’eau chaude pour comprendre qu’en descendant jusqu’ici, en ayant cette discussion à cet endroit en lieu et place d’un simple bureau, viendrait le temps d’un affrontement en bon et due forme. Cependant, s’y attendre ne voulait pas dire que l’on était prêt à agir en conséquence. Mais au final, je n’avais pas vraiment le choix, ou du moins, on ne me le laissait guère. Le boken tenu fermement en main était un indice, l’activation du byakugan un deuxième et son discours venait sceller toute forme de doutes quant à ses intentions. Mais le fond du questionnement n’était pas de savoir s’il y allait avoir un affrontement, mais bel et bien pourquoi un tel combat. Souhaitait-elle me tester et connaître mon niveau afin de m’intégrer dans une équipe qui me correspondrait ? Était-ce mon statut de genin à mon âge qui me valait cet exercice ? Était-elle au courant de ma maîtrise de l’Hikariton et elle voulait voir ce que cela pouvait donner dans une situation de combat ou que sais-je d’autre ? Peux importe comment je m’imaginais les choses, il n’y avait aucune situation où je pouvais juste quitter les lieux sans en passer par la case affrontement. Me grattant la tête avec une certaine nonchalance, je répondais à la demoiselle tout en me positionnant en face d’elle.

« Eh bien, autant dire directement que c’est un cours. Après tout, cela fait des années que j’ai fait mes classes, autant dire directement que je suis un genin plutôt médiocre. Surtout quand on sait que j’ai eu la malchance de voir mon affinité naturelle transformée par une autre. J’ai tout à réapprendre au final ».

Bien, maintenant, réfléchir posément et trouver la moins pire des solutions. Que sais-je ? C’est un Hyûga et de fait, en me le montrant à l’instant, je sais qu’elle maîtrise le byakugan, cet héritage si particulier de leur sang. Et cet œil ? On dit qu’il offre une vision à 360° et qu’il permet de détecter les sources de chakra. Autant dire que si je comptais me rendre invisible, c’était peine perdue dans ces conditions. D’ailleurs, devrais-je opter pour l’Hikariton ou seulement me contenter du basique ? Si l’invisibilité était une perte de temps à mon avis, et donc de chakra, le fait de l’aveugler devrait en théorie fonctionne un temps. Mais avais-je vraiment envie de dévoiler toutes mes cartes, maintenant, dans ces conditions ? Je ne pense pas. À ma connaissance, je devais être le seul à manipuler le Lumière, autant dire que c’était plutôt un atout. Bref, il était temps d’agir et advienne que pourra.

« Bon, et bien, c’est parti ».

Suite à ces quelques mots, malaxant mon chakra en effectuant quelques mudras, je projetais les unes derrière les autres une dizaine de boules de vent qui contrairement à ce que j’avais pu voir quelque temps avaient n’avaient rien de tranchants, mais faisaient plutôt des dégâts contondants à l’impact. Suite à cela, sortant un fumigène de ma besace, je la lançais au sol, emplissant partiellement la pièce de fumée pour lancer à nouveau une rafale de boules de vent, suivi d’un kunai dans le prolongement.

Au final, j’étais en train de me dire que si sa vision était portée sur le chakra, alors elle verrait forcément venir les boules de vent à travers la fumée, mais que par chance elle n’aurait pas le temps de voir le kunai qui suivait. C’était une technique puérile et nul doute qu’un ninja de sa trempe ne se laisserait pas abuser par si peu, mais au moins, cela me permettrait de comprendre un peu comment fonctionnait ses yeux. D’ailleurs, je profitais de la fin de mon attaque pour m’écarter de côté. Là encore, je verrais si effectivement elle pouvait aisément me suivre de son regard perçant.

Spoiler:
 


_________________
Convocation [Miyamoto Teruyo] Terurusigna

Kit by Aimi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Convocation [Miyamoto Teruyo] Empty
Mer 31 Juil 2019 - 22:05
Teruyo ne semblait pas véritablement prêt à affronter tout de suite la Hyûga. Du moins, il semblait déjà s'excuser à l'avance d'une mauvaise performance - ce qui ne laisser pas Toph anticiper le meilleur de cette rencontre. Elle grinça des dents. Ce n'était pas nécessairement de sa faute, et elle ferait de son possible pour le remettre à niveau.

Le monde n'est plus ce qu'il était. Je n'ai foncièrement rien contre la médiocrité en soi, car il y a bien des domaines où je le suis, mais cela n'est pas suffisant. Il faut viser l'excellence pour apprendre à se battre. Pour survivre.

Car c'était bien là l'objectif - limiter le nombre de morts. Trop de shinobis étaient tombés sur le champ de bataille récemment. Par sa faute à elle, bien sûr, mais aussi par leur propre faute. Le Tsuchikage n'avait jamais véritablement montré ses capacités à Iwa, mais en tout cas, il n'avait pas été vu en train de s'entrainer sérieusement. Et cette faiblesse là, Toph ferait tout pour l'effacer de ses propres mains.

Un shinobi à la fois.

Le genin se décida tout de même à attaquer. Ses yeux déchiffrèrent les mudras, mais ne reconnaissait pas le motif. Cela n'était pas du doton, en tout cas. Lorsque les premiers projectiles partirent dans sa directement, la Hyûga fut fixée.

Futon, n'est-ce pas ?

Toph composa des mudras et généra de la pierre très solide sur son avant-bras. Un bouclier, pour être exact. Il était grand mais ne couvrait pas complètement le corps de la Hyûga. Une attaque sur une zone comme une technique katon suffirait à la blesser, ou même certaines techniques futon de bourrasques tranchantes. Néanmoins, contre ce genre d'attaques assez ciblés, c'était une excellente défense typique de l'affinité doton. Le bouclier encaissa sans aucun problème les dix premiers projectiles futon. Il fallait admettre que c'était sans doute de l'overkill de la part de la Chunin d'utiliser une technique de ce niveau. Néanmoins, le but n'était pas de donner une chance au genin - mais de voir où il était bon et où il devait travailler.

Il surprit positivement Toph en envoyant un fumigène avant de reprendre l'assaut et d'enchainer projectiles venteux avec un kunai "banal" derrière. Elle eut vaguement un sourire. La forme basique du Byakugan n'aurait pas distingué le projectile métallique dénué de chakra et caché dans les particulières de matières griseâtres. C'était une analyse exceptionnellement bonne de sa part. Si les fumigènes étaient utiles contre le Byakugan classique - celui que n'importe quel Hyûga utilisait - ils n'étaient néanmoins d'aucune utilité contre la rare forme avancée du doujutsu qui pouvait également voir au-delà des matériaux. Mais ce n'était pas par supériorité que Toph était contente. Elle souriait parce que cela avait été la même ouverture que Ryoko avait tenté contre elle, à la différence qu'elle avait utilisé un kunai explosif et non un kunai normal.

Et en soi, c'était une excellente ouverture. Les projectiles de vent et le kunai rencontrèrent le même destin funeste que la technique précédente - un choc frontal avec un solide bouclier en pierre. Pour autant, même si cela c'était soldé par un échec, Toph estimait que son partenaire du jour méritait un compliment sur son approche tactique.

Excellente initiative. C'est le genre de combo intelligent que j'affectionne. Lorsque les stocks seront disponibles, n'hésite pas à compléter ton armement avec un parchemin explosif pour augmenter le potentiel destructeur de cette combinaison. Voyons ta défense maintenant.

Car Toph n'allait évidemment pas se laisser faire aussi simplement. Ses mains composèrent d'autres mudras, et cette fois-ci la roche ne s'agglutina pas sur son avant-bras. Non. Ce fut un gros rocher qui s'extirpa du sol et s'envola dans la direction du genin. Après tout, Toph était une spécialiste de l'affinité doton et elle comptait bien l'utiliser contre son adversaire pour voir ses réactions - et accessoirement, pour ne pas le tuer. Car nombre de ses techniques samouraï n'étaient pas très "partenaire friendly", là où ses techniques doton étaient largement plus contrôlables et avaient moins de risques accidentelles.

Même si cela ne faisait jamais du bien de se manger un gros cailloux sur le crâne.

Et n'hésite pas à voir Tenzin-san ou Gabushi-san pour entrainer ta maitrise Futon. Tenzin, en particulier, est le véritable maitre du village dans cette affinité.

C'était un conseil gratuit. Toph pouvait bien entendu aider et entrainer n'importe qui en ninjutsu. Néanmoins, elle préférait rendre a Tenzin, ce qui appartenait à Tenzin - il était fils et maitre du Vent. Et si Teruyo devait apprendre de quelqu'un, cela serait de lui qu'il apprendrait le mieux. En attendant, elle se préparait patiemment à recevoir une nouvelle offensive de la part du genin.
Spoiler:
 


_________________
Convocation [Miyamoto Teruyo] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

Convocation [Miyamoto Teruyo] Empty
Ven 2 Aoû 2019 - 15:20
La fumée provoquée par mon fumigène se dissipait peu à peu dans la pièce où nous étions. Je pensais que le fait d’être ainsi enfermés et d’utiliser ce genre de stratagème m’aurait donné un léger avantage et pourtant non. Je n’avais entendu aucun cri à travers le brouillard grisâtre, ce qui était synonyme du fait que mes attaques n’avaient pas porté leurs fruits. Est-ce que cela devait me surprendre de la part de celle qui était une conseillère du village ? Non, à n’en pas douter. Pour autant, si d’après mes maigres informations sur le clan Hyûga, le fait qu’elle détecte mes boules de vent, j’étais surpris que le kunai n’ai pas fait mouche. C’est une fois notre vision commune revenue à quelque chose de normal que je comprenais enfin mon erreur. Au-delà du simple fait que Toph venait de dresser sur son bras une protection de pierre l’ayant aidée à encaissée mes deux techniques, il y avait une autre constante que je n’avais pas pris en compte. Si je voulais faire mouche avec mon kunai, il aurait fallu que je le lance d’une autre direction que celle de mes techniques. Car à agir ainsi, elle n’avait eu qu’à encaisser directement, et ce, même sans voir ce qui approchait. Quel idiot …

Enfin, non, pas tant que ça. N’est idiot que celui qui ne tire aucun enseignement de ses erreurs. Et pour le coup, dans tout ce qui touchait au combat entre shinobi, j’avais beaucoup à apprendre. Autant dire que des erreurs, j’allais en faire quelques-unes avant de devenir un shinobi accompli. Cependant, à l’entendre discuter entre deux passes d’armes, je ne savais pas trop quoi penser de tout cela. Était-ce un test de capacité ? Un cours particulier rapide ? Une curiosité quelconque ? Mais peu importe, être conseillé par quelqu’un d’expérience est toujours quelque chose d’enrichissant tant que la critique est constructive et non pas un simple dénigrement.

« Eh bien, merci. Je n’avais pas pensé aux parchemins explosifs. Le fuinjutsu n’est pas vraiment ma spécialité. Je devrais peut-être m’y essayer à l’occasion. Mais en tout cas, même si cela ne t’a pas touché, j’ai confirmé quelques hypothèses que j’avais. Autant dire que … ».

Ah oui, j’oubliais que la Hyûga ne semblait pas être la plus loquace et c’est ainsi, avant que je puisse terminer ma phrase, qu’elle malaxa son chakra et projeta vers moi un énorme rocher généré à partir du sol devant elle. Entre son bouclier précédent et cette attaque maintenant, nul doute qu’elle maîtrisait le doton. Autant dire que cela serait compliqué de lui infliger des dommages quand on s’attaque à quelqu’un qui est capable de générer des défenses aussi solides que la pierre elle-même. Autant dire qu’il faudrait que j’use de stratégie si je voulais arriver à lui infliger la moindre égratignure. Mais avant de penser à l’attaque, l’important était d’esquiver, n’ayant visiblement pas de quoi contrer son attaque dans mon répertoire.

Après une échappée somme toute classique qui laisser le rocher passer à côté de moi, s’écrasant à quelques pas de là, il me fallait réfléchir rapidement. Les idées fusèrent ici et là, des bonnes, des complètement idiotes aussi, et pour autant, de toutes celles imaginées, les seules qui à mon avis me permettraient de toucher la Hyûga nécessitait l’utilisation de l’Hikariton. Avais-je vraiment envie de dévoiler cela maintenant ? C’était un atout certes, mais sur le long terme, que nos puissants sachent cela pourrait être une aide dans une équipe adaptée. Et en y regardant de plus près, quels étaient les inconvénients à ne pas en parler ? C’était donc décidé.

À distance de Toph, une fois encore je tentais le coup du fumigène jeté entre nous deux, non pas que c’était une bonne idée pour un nouveau compliment, mais sûrement plus utile pour la suite. Dans la foulée de la petite boule qui explosa et libéra son brouillard, un kunai fusa vers la jeune fille. Quant à moi, la véritable attaque commençait maintenant. Nul doute qu’elle me suivait du regard de ses yeux, mon chakra me trahissait. Pour autant, alors que je contournais le nuage sur la gauche tout en avançant, une fois sorti de la fumée et après quelques mudra, je projetais une boule de lumière qui explosa dans un flash lumineux suffisant pour aveugler quelques instants quiconque la regarderait. Voilà mon atout dans l’histoire. Je me disais que si elle n’était pas aveuglée par le flash lumineux en lui-même, la masse de chakra explosant devant ses yeux me permettrait de terminer mon assaut.

Ainsi, le flash explosant, illuminant la pièce quasiment fermée, je contournais une fois encore la jeune fille par la gauche à nouveau, lui offrant une nouvelle fois une volée d’orbes de vent. Avec une vision à 360°, il serait logique de penser cet écart inutile, mais si elle était bien devenue aveugle le temps d’un instant comme prévu, elle aurait peut-être plus tendance à se protéger de face que de côté.

Prêt à me défendre, j’attendais le verdict…

Spoiler:
 

_________________
Convocation [Miyamoto Teruyo] Terurusigna

Kit by Aimi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Convocation [Miyamoto Teruyo] Empty
Ven 30 Aoû 2019 - 13:10
Son adversaire esquiva le rocher. Cela démontrait une maitrise du taijutsu ou éventuellement d'une arme. C'était une information intéressante. Il fit une variante de sa précédente manoeuvre qui ne surprit pas vraiment la Hyûga, jusqu'au moment où il envoya une orbe lumineuse.

Ca, par contre, c'était pas prévu du tout.

Que...

Aveuglée. Voilà qui n'était plus arrivé depuis longtemps à la Hyûga. Par principe, eut recours à son dernier rempart. Le Kaiten. Un tourbillon de chakra qui l'entoura et repoussa l'assaut (voir le genin s'il avait été suffisamment téméraire pour beaucoup s'approche d'elle). Sa vue revint après quelques secondes, et elle arrêta sa défense. Elle affichait un large sourire. Elle était... contente. Car ce shinobi en face d'elle n'était pas un simple touriste. Il avait de la jugeotte. Il avait même gardé cette capacité en dehors de son dossier. Elle devait être récente.

Un instant de nostalgie. Toph avait essayé autrefois d'apprendre l'Hikariton, avant de se rendre compte que ce n'était pas possible sans facteurs héréditaires.

Ha, tu as bien caché ton jeu... Teruyo-san. Excellente combinaison. C'est une stratégie particulièrement efficace contre le Byakugan. Même si notre clan nous a donné d'autres moyens de défenses.

Le vent et la lumière... Hum, quelque chose me dit que tu auras du mal avec ce qui va suivre. Je ne suis pas qu'adepte du doton, vois-tu...

La Conseillère composa des mudras et cracha une brume épaisse et s'y dissimula avec perfection. C'était certainement une technique difficile à contrer par le pas-si-jeune genin. Après tout, il semblait être doué en ninjutsu et en taijutsu - avec ses esquives. Il était peu probable qu'il s'y connaisse également en sensorialité, et ce même si son pouvoir ancestrale s'y prêtait. Il n'y avait guère que la maitrise du son qui pouvait maitriser celle de la lumière pour récolter des informations. Hormis le Byakugan.

Dissimulée dans les nappes blanches, Toph n'était pas aveugle pour autant. Son Byakugan était spécifiquement conçu pour ce genre de situation. Et elle se glissa sur le flanc de Teruyo avant de frapper ses côtes d'un coup de kenjutsu basique. S'il ne s'en défendait pas d'une quelconque manière. Mais la brume l'empêcherait d'esquiver, sans autre moyen de détection. Et le futon n'était pas la meilleure affinité défensive. Il n'y avait probablement pas de bonnes solutions pour le genins, pour l'instant. Mais c'était une leçon que Toph préférait qu'il apprenne maintenant, plutôt que lors d'une guerre.

Ou une invasion.
Spoiler:
 

_________________
Convocation [Miyamoto Teruyo] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

Convocation [Miyamoto Teruyo] Empty
Sam 31 Aoû 2019 - 11:10
Bingo, ma petite combine avait fait effet. La jeune fille semblait totalement aveuglée par la boule de lumière qui venait de produire un petit flash lumineux devant ses yeux. Si mon invisibilité était inefficace contre le pouvoir de détection du Byakugan, il semblerait que les pupilles blanches de la jonin ne pouvaient passer outre l’intensité lumineuse que je pouvais produire. Autant dire que si de tels dojutsu s’avéraient inefficace face à ce que j’avais envoyé, des yeux « normaux » ne pourraient résister eux non plus. Il faudra que je prenne le temps de réfléchir à ce qu’il m’était possible de faire. Aveugler plusieurs personnes, aveugler plus longtemps peut-être ? De manière permanente si nécessaire ? Au final, ce combat n’était qu’un entraînement, un test de la conseillère pour m’évaluer, mais au final, cela m’était tout autant utile. Je dois avouer que je m’étais trompé. Moi qui étais venu là sans réels objectifs et voyais initialement ce combat comme une perte de temps, j’avais fait fausse route.

Mais ce n’était pas le moment de réfléchir, il était temps d’agir. Toph aveuglé, j’avais le champ libre pour attaquer librement. Mais ça, c’était sans compter sur les talents d’un ninja de rang supérieur. Comme si mon petit tour de passe-passe pouvait être réellement efficace. Je parle là d’une ninja d’élite qui a du mettre sa vie en jeu à de multiples reprises et qui a du affronter bien plus fort que moi et se retrouver dans de pires difficultés. Il semble logique que même aveuglée la jeune fille ne se laisse pas faire. Alors que mes boules de vent fusaient en direction de leur cible, un tourbillon de vent, de chakra ou je ne sais quoi apparu autour de la combattante, la protégeant de mon attaque. Par chance, adepte du combat à longue et moyenne portée, le tourbillon n’était pas une menace pour le moment… à moins que l’utilisatrice ne soit en mesure de se mouvoir avec. A priori non …

À ma grande surprise, Toph me complimenta, encore. Au final, je n’étais peut-être pas si mauvais que ça. Malgré tout, ce n’était pas une raison pour me déconcentrer. J’aurais tout le temps nécessaire pour discuter de mon niveau avec mon entraîneur d’un jour une fois notre affrontement terminé. Écoutant avec attention la demoiselle, je m’attendais désormais au pire quand elle dévoila quelque peu son jeu. Des mudras inconnus, et voilà qu’une brume se levait dans la pièce. C’était maintenant à moi d’être aveuglé alors que ses yeux lui offraient la même vue que de la fumée de mes fumigènes. Si je lui glissais quelques mots, me répondrait-elle ? Ce serait idiot, mais au moins je saurais où elle se situe. Inimaginable qu’elle agisse de la sorte … mais sur un malentendu… qui sait.

« Il parait qu’il faut toujours avoir une carte dans sa manche. L’Hikariton était la mienne. Je me suis dit qu’il serait idiot de la cacher d’avantage dans ces conditions. Mais j’ai une dernière carte à jouer ».

Cette carte était une fois de plus l’Hikariton. La lumière avait l’avantage d’offrir de nombreuses possibilités pour peu que l’on sache de quoi on parle. Il n’avait pas été évident de maîtriser cela, mais cela valait le coup, même si j’étais loin de maîtriser tout le potentiel de cette affinité. Me concentrant, il était temps de détecter la présence de la demoiselle. J’étais désavantagé. J’avais un temps de réaction de retard et lorsque la jonin m’apparut enfin, j’esquivais de justesse son coup.

« Ici ! » en sautant sur le côté, esquivant le coup de sabre.

C’était une esquive de dernière minute à tel point que j’en avais trébuché. Me relevant, je m’adressais à la forme devant moi, espérant que tout ceci pouvait suffire pour aujourd’hui.

« Voilà mon atout. Tu peux te soustraire à une vision normale, mais tu ne peux pas cacher ta chaleur corporelle… Enfin bon … en tout cas j’abandonne, je vais être à court de chakra ».

Eh oui, c’était ça le problème lorsque l’on manquait d’entraînement. Difficile, voire impossible de tenir la mesure contre un ninja d’élite.



_________________
Convocation [Miyamoto Teruyo] Terurusigna

Kit by Aimi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Convocation [Miyamoto Teruyo] Empty
Sam 31 Aoû 2019 - 17:02
Il esquiva le coup de sabre de Toph. Ce n'était pas tellement difficile à esquiver, en soi. La technique était on ne pouvait plus basique - une frappe simple. Mais cela voulait dire une chose importante. Le genin avait étudié ses capacités de sensorialité et les avait un tantinet développé. Toph esquissa un sourire, tandis que son adversaire tombait au sol - vidé de son chakra. Il expliqua comment il avait fait.

Et Toph se dit qu'il pourrait peut-être comprendre le deuxième degré de la sensorialité.

Chaleur corporelle ? Hum... intéressant. Tu n'aurais donc pas vu une simple flèche d'une température ambiante arriver dans ta direction ?

Elle n'en dit pas plus. Il n'aurait qu'à tirer ses propres conclusions, ou à affronter Toph une seconde fois. Ce n'était pas quelque chose dont il fallait s'attendre de faibles adversaires, dans tous les cas, et ce n'était pas la première priorité. Elle avait parlé d'une flèche, mais ce n'était pas son meilleur exemple. Sa prédilection était dans les techniques doton qui venaient du sol. Normalement visibles de la surface, avec une telle brume elles devenaient complètement camouflées. Et venant de la terre, elles n'étaient pas spécialement froides ni chaudes.

La difficulté de la sensorialité venait souvent des multiples facettes qu'elle pouvait prétendre. S'il empruntait cette voie-là, cela serait un enseignement important pour lui. Toph rengaina son bokken et se permit une gratification.

J'espère que cela t'as été pleins d'enseignements. Globalement des félicitations sont de mises, et tu m'a mit en diffculté avec ton flash lumineux. Tu as des bonnes facultés stratégiques, des défenses et des attaques sommaires. Tu peux les améliorer mais tu es sur une bonne voie. Vu que tu maitrises l'Hikariton, je sais que tu as également la possibilité de te rendre invisible et de rendre invisibles tes attaques. C'est moins pratique contre un Hyûga, mais c'est essentiel contre beaucoup d'autres shinobis. Il te faudrait peut-être plus de défense élémentaire. Un kuchyiose, pour te compléter peut-être ? Ce sont des pistes, libre à toi de les suivre ou non.

Petit silence. Puis elle leva la main et afficha deux doigts en l'air et dit avec tout le sérieux qu'elle pouvait.

A vrai dire je ne te demande que deux choses. De faire des choix réfléchis. Et de vivre.

C'était l'objectif de Toph, après tout. Réduire un maximum les futurs tragédies en faisant maintenant le tour des genins prometteurs, et de s'assurer qu'il prenait tout ceci bien au sérieux.
Spoiler:
 

_________________
Convocation [Miyamoto Teruyo] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

Convocation [Miyamoto Teruyo] Empty
Mar 17 Sep 2019 - 11:52
L’expérience et l’intelligence de la conseillère faisaient mouche une fois de plus. Il est vrai qu’il est difficile de se défaire de sa température corporelle, et je ne me risquerais absolument pas à dire impossible dans un univers où le chakra offrait tant de possibilités, mais pour autant, Toph avait vite saisi les faiblesses d’un tel moyen de détection.

« En effet. Je n’aurais pas perçu une simple flèche au même titre qu’une détection via le chakra qui n’aurait pas vu un simple coup. Mais cette technique n’a pas pour vocation de voir les attaques ennemies, mais de trouver directement ces derniers. Bon nombre de ninjas, souvent senseur, savent cacher leur flux de chakra. De fait, une détection normale les rend « invisibles ». Ma technique me permet d’agir via d’autres biais de détection, moins conventionnels en effet, mais pour une efficacité différente. »

Par chance, cette brève discussion et mon abandon suite à une réserve de chakra trop basse pour agir sereinement, mon enseignante d’un jour sembla accepter ma reddition et rangea son sabre en bois. Nul doute que par ces brefs échanges, elle avait obtenu ce qu’elle souhaitait savoir de moi, mes quelques compétences actuelles et mes dons potentiels pour l’avenir. Je suppose que ce petit entraînement improvisé, du moins, improvisé pour moi, lui permettrait de m’intégrer au mieux dans une équipe adaptée.

Époussetant mes affaires, j’écoutais avec attention les recommandations et à ma grande surprise les félicitations de mon mentor temporaire. Elle avait abordé des points auxquels je n’aurais spontanément pas songé. Le fuinjutsu en premier lieu. Le fait d’accroître la puissance de frappe de mes kunais par un sceau explosif était logique, c’était même une base de l’enseignement d’un ninja. Mais les sceaux permettaient de nombreuses possibilités, et quitte à les utiliser, je devrais surtout réfléchir à comment les mettre en application avec mes propres capacités. Elle avait également fait mention d’un pacte animal. Il est vrai que n’ayant pas une force de frappe phénoménale, avoir un soutien de poids pourrait être pertinent. Regardant dans le coin de la pièce, je regardais l’ours qui s’entraînait. Ce serait peut être une bonne idée finalement, mais pour l’heure, d’une, je n’avais aucune idée de la manière dont je devais m’y prendre, et de deux, il me semblait plus opportun de maitriser d’avantage l’Hikariton avant de me diversifier et de disperser mes efforts. Ainsi donc, la suite n’appartenait qu’à moi. Même si l’on me donnait de bons conseils, même si les mentors adéquats à mes talents étaient disponibles, il ne tenait qu’à moi de travailler pour accroître mon potentiel. Au moins, désormais, j’étais fixé.

« Merci Toph pour tous ces précieux conseils. L’enseignement aura été rapide, mais pour autant, très bénéfique. Tes paroles m’ont donné de nombreuses pistes de réflexion. Je me permettrais de te demander une nouvelle audience si la nécessité s’en fait sentir. Encore merci, et à bientôt peut-être. »

Sur ces mots, je quittais les lieux, satisfait finalement de tout ce qui s’était passé.

Spoiler:
 

_________________
Convocation [Miyamoto Teruyo] Terurusigna

Kit by Aimi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine

Convocation [Miyamoto Teruyo]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Quartiers désolés
Sauter vers: