Soutenez le forum !
1234
Partagez

Entre la vie et la mort [Solo]

Meikyû Raizen
Meikyû RaizenEn ligne

Entre la vie et la mort [Solo]  Empty
Dim 28 Juil 2019 - 23:35

Observant les cieux en ce temps pluvieux et orageux, le Meikyû était en quête de réflexion. Passant à travers une multitude d’informations qui envahissaient son esprit, il devait avouer avoir du mal à faire le vide dans sa tête. Légèrement similaire à ce qu’il pouvait plus ou moins catégorisé d’euphorie mentale, le seul élément qui arrivait vraisemblablement à le calmer était la pluie tonifiante et froide qui tombait sur son crâne parsemé de sa nouvelle chevelure. Beaucoup plus longue qu’accoutumé, on pouvait vraisemblablement voir un Raizen beaucoup plus mystérieux tandis que ses mèches trempées couvraient la totalité de ses iris.

Levant la tête vers les cieux, une mince bouffée de fumée s’échappa de ses lippes, comme si son âme évacuait son organisme. Pourtant, ce souffle venait de cette cigarette à base d’herbes qu’il s’était procurées à Hayashi. Synonyme de ce qui était souvent consommé à Kaze par les oracles qui hallucinaient bien souvent une multitude de choses, les herbes qu’il avait choisies avaient des propriétés relaxantes qui avaient su faire leur preuve. Arrivant plus ou moins à canaliser la surdose d’énergie et de réflexion qui traversait trop souvent son esprit, c’était le seul moment où Raizen arrivait à faire le vide.

Avoir besoin d’un élément déclencheur pour se dissocier d’une quelconque manière était assez néfaste, il en avait conscience. Toutefois, chaque personne avait son pêcher ou plutôt son point d’inflexion. Puis, au regard des récents événements, il l’avait bien mérité.

Commençant tranquillement à atteindre un niveau ou plutôt un statut justifiant ses hautes réflexions, Raizen se préparait mentalement à prendre ses nouvelles fonctions. Rien qu’en y pensant, il avait un mince sourire qui brisait le portrait solennel qu’il portait en permanence. Pourtant, malgré l’excitation, une certaine dose de crainte se mêlait à ce cocktail des plus mystérieux.

Le mettant ainsi dans une situation particulièrement euphorique et cataclysmique, le repos était de mise avant qu’il ne soit trop tard pour revenir en arrière. Étrangement, il avait l’impression que cette situation ne pouvait pas bien se finir. Pourtant, il avait tout de même accepté de plonger dans ce qui serait son cercueil ou son tremplin. Quoiqu’il arrive, certaines choses finiraient enterrées et mortes tandis que d’autres lui permettraient de se propulser à un niveau qu’il n’avait jamais pu découvrir par le passé. Or, que certains aspects de sa personne meurent ou vivent, le tout importait peu.

La frontière entre la vie et la mort était devenue beaucoup plus obscure et soudainement, sa solitude s’était transformée en amplitude. Pourtant seul, autour de lui, de nombreuses ombres et âmes l’observaient, attentives de voir ce qu’il ferait et ce qu’il deviendrait. Nouveau bourreau des deux mondes, Raizen Meikyû ne pouvait plus vivre dans l’unilatéralité. À cheval entre la vie et la mort, il était fort possible qu’il ne trouve sa place dans aucun des deux mondes à partir de ce jour. Malgré tout, il saurait trouver des bénéfices à ce changement soudain, du moins, il l’espérait.

Un coup de tonnerre puis un second retentirent. Même si l’éclair ne frappait jamais deux fois au même endroit, chaque fois qu’il frappait provoquait pourtant une crainte certaine dont il comptait s’inspirer pour cette nouvelle technique qui venait de lui traverser l’esprit.

Tel un éclair de génie, le Meikyû écrasa sa cigarette avant de soupirer longuement. Fermant les yeux, il se concentra avant d’effectuer quelques mudras. Visualisant clairement la technique qu’il voulait, il termina sous son dernier mudras qu’il conserva jusqu’à la fin :

-Chapitre de l’Apocalypse : ...

Dès lors, un spectacle des plus unique se produisit, transformant la situation pourtant calme en concert aussi destructeur que salvateur.

Satisfait de cette première tentative, il soupira de soulagement avant de tourner dos à la scène macabre qu’il venait de laisser derrière lui. Bien qu’inoffensive, cette tentative soudaine venait de briser la barrière entre les deux mondes qui ne faisaient maintenant plus qu’un.

Tandis qu’il partait en direction opposée, la terre pourtant calme fut perturbée une fois, puis une seconde. Propageant dès lors une aura chakratique des plus lugubres, le Meikyû fut forcé de s’arrêter sur le chemin. Se tournant, il constata un spectacle des plus étonnant. Similaire à une expérience de miroir de soi, son regard était maintenant noyé dans une expérience des plus traumatisante. Était-ce une hallucination ou une réalité ?

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578

Entre la vie et la mort [Solo]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Hayashi no Kuni, Pays du Bois
Sauter vers: