Soutenez le forum !
1234
Partagez

Animal ou humain, un peu des deux mondes [Ryoko]

Konran Tenzin
Konran Tenzin

Animal ou humain, un peu des deux mondes [Ryoko] Empty
Jeu 22 Aoû 2019 - 22:35
Je me levai de mon dojo, le soir venait de tomber. J'étais épuisé par la journée passer à tenter de maîtriser une transformation qui était encore assez nouvelle pour moi. Je commençais plus ou moins à en comprendre les aspects sensoriels, même si je me doutais qu'avec le temps, les odeurs et les bruits pourraient me révéler bien plus de choses que ce dont je percevais pour l'instant. Mais en ce qui concernait l'aspect transformation, cela était un tout autre niveau. Un niveau pour lequel mon inexpérience me posait pas mal de soucis. C'était la seconde fois que je tentais une transformation complète grâce à mon "chakra bestial" si je pouvais l'appeler ainsi, et c'était aussi la seconde fois que je restais bloqué dans cette forme. J'avais cru qu'en tant qu'assimilateur, tout ce qui faisait écho à la transformation, au passage entre ma forme humaine et non-humaine (parlant aussi bien de ma forme animale qu'élémentaire) serait facile, mais ce n'était pas le cas.

L'assimilation m'était venu avec un naturel déconcertant, comme si je n'avais toujours été que vent. Depuis mon plus jeune, j'étais habitué à utiliser ces capacités que mes deux parents possédaient. J'étais bien sûr encore en train de le perfectionner, ne cessant jamais de tenter d'innover, mais les bases et une bonne partie du panel de technique des assimilateurs m'étaient acquis. J'avais cru, à tord, que la transformation Yasei suivrait le même chemin. Mais tout comme Yanosa et Ryoko, qui avaient découverts leur capacité assez récemment, j'éprouvais des difficultés pour le moins douloureuses à appréhender cette partie de mon entourage. Je serais bien retourné lire quelques livres à la bibliothèque, mais je n'étais pas sûr que ces derniers puissent faire quoi que ce soit pour m'aider à l'heure actuelle. J'en étais donc venu à la conclusion pure et simple que pour parvenir à régler ce soucis, il me fallait donc parler à quelqu'un qui avait traversé les mêmes épreuves.

Lors de notre dernier -et premier- entraînement d'équipe, Ryoko m'avait montré qu'elle avait un peu mieux appris à maîtriser sa transformation en anguille. Bien mieux que la première fois où elle s'était transformé dans mon dojo. Tout comme moi, cette première fois-là, elle avait du attendre de tomber à court de chakra pour reprendre forme humaine. Cela m'était déjà arrivé deux fois, et je n'étais pas sûr de vouloir attendre que cela se produise une troisième fois. Cependant, même si la Sekken n'était pas parvenu à se transformer lors de l'entraînement, après celui-ci, elle était passée de l'état d'humaine à sirène, puis de sirène à humaine, et cette fois-ci sans afficher grande difficulté. Après avoir récupérer un peu de chakra, je me levai et parti en direction des quartiers résidentielles. Je savais à peu près où habitait la Femme-Savon-Anguille, et je m'aventurai donc parmi les habitations. En passant à côté d'une maison, je flairai l'odeur de Ryoko et d'Abuto, et je m'arrêtai brusquement devant celle-ci. La soirée venait tout juste de tomber, et j'espérais ne pas les déranger. Je frappai donc de manière un brin hésitante à la porte et lorsque quelqu'un ouvris la porte, je m'inclinai profondément, autant en signe de salutation que d'excuses.

-Désolé de vous déranger en ce début de soirée, je voulais juste parler à Ryoko-chan par rapport...Eh bien par rapport à toute cette histoire de Yasei...Si ça ne vous dérange pas...

A part pour les entraînements et les apprentissages, je n'avais pas l'habitude de déranger les gens. Mais cette fois-ci, je ne voyais pas d'autres solutions. J'aurais peut-être pu attendre le lendemain matin, ou convoquer Ryoko à mon dojo. Mais j'estimais qu'en tant que celui qui avait besoin de renseignements et de conseils, c'était bien à moi de devoir me déplacer. Ça ne résolvait toujours pas le fait que j'aurais pu attendre le lendemain matin, mais j'étais déjà là.


Kuchyose:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Animal ou humain, un peu des deux mondes [Ryoko] Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739 https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702
Sekken M. Ryoko
Sekken M. Ryoko

Animal ou humain, un peu des deux mondes [Ryoko] Empty
Ven 23 Aoû 2019 - 16:54
Lors de cette soirée, Ryoko et Abuto avait décidé de faire quelques travaux sur une pièce de la maison qui n'avait pas été utilisé depuis un moment, donc ils ont décidé de la remettre en état suite à certains projets en cours, rien que la rose souhaite dire pour le moment, mais c'est en cours, elle le sait. La savonneuse et le manipulateur de fil usait de leur "talent" de bricolage pour tenter de monter quelques meubles, puis de leur talent de peintre pour tenter de rendre la pièce bien plus jolie que ce qu'elle était avec cette vieille couleur bois, des couleurs plus joyeuse était de vigueur, surtout pour l'utilité de cette chambre. Enfin, c'est lorsque les deux ne se lance pas dans un combat de peinture suite à un petit accident d'Abuto qui a envoyé une parcelle de peinture sur le visage de la savonneuse. Heureusement que le sol et la fenêtre ainsi que la porte était protégé par du plastique et que les deux étaient habillés de vieux vêtements, notamment Ryoko qui a récupérer un des vieux T-Shirt d'Abuto dans lequel elle nageait dedans, littéralement.

Enfin, on venait toquer à la porte, comme ce fut Ryoko la plus présentable malgré les quelques tâches de peinture sur son visage et ses cheveux, ainsi que ses bras et ses jambes, mais ce fut celle qui a été le moins recouvert de peinture. La rose se dirige donc vers la porte d'entrer, l'ouvrant à moitié pour voir de qui il s'agit. Il s'agissait de Tenzin, venu ici pour en apprendre plus sur les Yasei, certainement suite à ses nouveaux sens et probablement quelques transformations. Enfin, la rose lui sourit en lui ouvrant la porte.

- Salut Tenten-kun, non, tu nous déranges pas, on allait prendre une pause de toute manière, je préviens Abuto et je te rejoins, attends-moi dehors.

Elle va donc voir Abuto après avoir refermer la porte, le prévenant que Tenzin est venue la voir pour en apprendre plus sur leur capacité commune de se transformer en animal. Bon, il faisait un peu la moue lorsqu'elle lui dit ça, mais elle lui disait que ça ne prendrais normalement pas longtemps et que, comme ça, il aura le temps de faire le repas qu'il souhaite, surtout que dernièrement, c'est Ryoko qui n'a pas cesser de faire la cuisine, alors il pouvait bien se bouger un peu pour faire un repas de temps en temps. Elle revient, non sans avoir tenter de retirer les quelques traces de peintures sur ses membres, son visage et ses cheveux, la manipulation du savon ainsi que du Suiton est toujours utile pour ce genre de situation.

- Bien, me voilà Tenten-kun, on bouge un peu en discutant de ça ? Tu as un endroit où on pourrait parler ? Chez nous il y a quelques travaux donc c'est un peu le bazar en ce moment, fufufu~.

Et elle ne pouvait pas dire ce que cela peut bien être, pas pour le moment en tout cas, même si elle suspecte l'assimilateur de suspecter quelque chose de particulier.

_________________
Animal ou humain, un peu des deux mondes [Ryoko] 3ls1
Merci cerise pour l'avatar et la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish https://www.ascentofshinobi.com/u603
Konran Tenzin
Konran Tenzin

Animal ou humain, un peu des deux mondes [Ryoko] Empty
Ven 23 Aoû 2019 - 19:00
Incliné, je ne pus voir au début qui avait ouvert la porte -même si au vu de la taille des petits pieds qui se présentaient devant moi, la réponse était toute trouvée. Je ne fus pas surpris lorsque j'entendis la voix de Ryoko me saluer. Ce qui me surpris, cependant, c'était la forte odeur de peinture qui se dégageait de la maison. Je trouvais déjà que cette odeur était particulièrement prenante avec un nez humain, mais avec l'odorat plus développé d'un homme-loup ? C'était presque insoutenable. Les larmes me montèrent aux yeux alors que l'odeur me piquait les sinus, m'obligeant à toussoter et à mettre le bras devant le nez. Lorsqu'elle m'annonça qu'elle allait voir Abuto-san pour le prévenir, j'acquiesçai avec entrain, désireux de m'éloigner de cette odeur le plus vite possible. Je demandai quand même à ma coéquipière, entre deux quintes de toux, de saluer son mari de ma part. Ce dernier avait été un shinobi très prometteur que j'avais affronté une fois dans un combat assez singulier qui mêlait non pas l'art du combat en lui-même, mais celui de la dissimulation.

Suite à cela, elle s'enfonça dans la maison et je fis de mon mieux pour ne pas écouter leur conversation, même si quelques fuites de mots me parvinrent. Cependant, j'étais assez poli pour ne pas tenter de les assembler dans ma tête et ainsi reconstituer mentalement cette discussion qui ne m'était nullement destiné. A la place de cela, je m'éloignai un peu de la maison, tournant dos à la porte, pour tenter de respirer un air un peu moins saturé par les odeurs de peinture fraîche. Ryoko revint quelques secondes plus tard et me présenta l'évidence des travaux chez eux tout en me demandant si j'avais un endroit où aller. Après un court instant de réflexion, j'acquiesçai et fis signe à la demoiselle de me suivre. Le soir était tombé, et si je ne m'abusais pas, il ne devait pas y avoir grand monde à cet endroit là.

-On va aller à l'Académie. Normalement tous les élèves sont chez eux, et le coin devrait être tranquille.

Puis après que nous ayons commencé à marcher, je jetai un regard à la tenue de ma coéquipière et élève. Celle-ci n'était vêtue que d'un ample t-shirt qui -à vue d'oeil et à vue de nez- devait certainement appartenir à son mari. Elle avait quelques tâches de peintures par-ci par-là, mais elle semblait toutefois avoir fait un effort pour les retirer car il n'en restait que des résidus. Je fronçais les sourcils.

-Tu ne risques pas d'attraper froid dans cette tenue ?

Je savais que la Sekken était habituée des tenues légères pour le combat, mais là nous n'étions pas en plein entraînement. J'avais pensé que l'adrénaline et la chaleur du combat suffisait à la réchauffer, mais je me disais maintenant qu'elle était peut-être tout simplement peu sensible au froid. Tout comme j'étais bien moins sensible que la plus part des Iwajins aux fortes températures. Je continuai donc ma marche pendant quelques secondes en silence, cogitant et remuant les pensées de la discussion à venir tandis que mes pas foulaient distraitement les quartiers résidentiels. Mais après une ou deux minutes ainsi, je ne pus m'empêcher de prendre la parole, bien avant qu'on n'arrive au point où on devait se poser. Ne désirant pas qu'on s'intéresse plus que nécessaire à ma conversation, c'est donc à voix basse que je pris la parole.

-J'ai eu ma première transformation, il y a quelques jours. Je me suis transformé en un loup blanc, aussi grand que moi. Tu y crois toi ??

Enfin oui, bien sûr qu'elle y croyait. Elle pouvait se transformer en anguille électrique, et le bruit courait déjà dans Iwa qu'elle était une "sirène". Je soupirai un bref instant, avec un petit sourire qui disparut rapidement en me rappelant de mes quelques soucis. Je décidai cependant de commencer la discussion autrement qu'avec mes problèmes, nous aurions le temps d'en reparler.

-Ça a commencé comment pour toi ?

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Animal ou humain, un peu des deux mondes [Ryoko] Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739 https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702
Sekken M. Ryoko
Sekken M. Ryoko

Animal ou humain, un peu des deux mondes [Ryoko] Empty
Ven 23 Aoû 2019 - 22:09
En venant le voir, Ryoko le voit être pris d'une grosse toux, ce qui la faisait hausser un sourcil. Etait-il allergique à la peinture ? C'est ... étrange comme allergie, mais c'est vrai que les peintures regorgent de pleins de choses qui pourrait être des allergènes. Peut-être tiendrait-elle quelque chose qui permettrait de prendre sa revanche sur Tenzin, utiliser la peinture pour réussir à le vaincre, ce serait de la "triche", mais tous les moyens sont bons pour gagner un combat, même les pires ! Elle en rit presque d'avance en imaginant un Tenzin toussotant face à elle incapable de se défendre correctement, ce serait certes une victoire pas très glorieuse, mais cela reste une victoire quand même après tout. Enfin, ce sera pas pour tout de suite, mais on pouvait déjà la voir manigancer ce coup pour bien plus tard.

Enfin, elle revient le voir, il a un endroit où ils peuvent se rendre : l'académie. C'est vrai qu'il est tard et que les élèves présents dans l'académie ne doivent pas être des masses, encore faut-il qu'ils arrivent à y entrer. Cependant, c'est vrai que Tenzin est prof de cette académie, il en a de la chance lui, elle aussi aimerait bien en être une pour apprendre le Suiton aux autres, même si c'est une affinité qui n'est pas très apprécié bizarrement. Tout le monde préfère le Fûton ou le Kâton, voire le Dôton, mais bon, comment leur en vouloir ? Enfin, Tenzin lui demande si elle n'a pas froid dans cet accoutrement, Ryoko lui répondit d'un sourire affichant toute ses dents une réponse négative.

- Oh, tu sais, je suis habillée comme d'habitude, j'ai juste un gros T-Shirt au lieu d'une veste, donc je suis habituée à ces températures. Et puis, on n'est pas encore en hiver, fufufu~.

Dit-elle toujours de bonne humeur, bien que la suite semble se faire dans un silence assez dérangeant, a-t-elle dit quelque chose de mal ? Elle cligne des yeux, se demandant pourquoi Tenzin n'est pas aussi bavard que d'habitude ... certainement est-il en train de stressé vis-à-vis de sa transformation ? Elle a connu ça, elle aussi est allée demander de l'aide dans un silence absolue, elle est même passer par la fenêtre pour pouvoir voir Aimi sans passer par son père. Enfin, il commence à dire quelque chose à voix basse, il lui révèle qu'il a eu sa première transformation en loup, certainement que la sienne a été aussi douloureuse que la sienne, bien que lui sa transformation soit totale et non pas partielle comme c'est le cas pour Ryoko.

- Depuis quand tu utilises des questions rhétoriques mon cher Tenten ?

Dit-elle en riant un peu, puis en reprenant un peu plus son "sérieux", toujours avec le sourire. Enfin, elle peut l'aider à comprendre certaines choses, même si Ryoko n'a pas non plus la science infuse sur ce qui touche la transformation animale ... Enfin, il décide de lui demander comment ça c'est passé la première fois. Ryoko se rappelle bien quand est-ce qu'elle s'est transformée la première fois, ce n'était que des petites modifications mineures ... mais elle s'en rappelle tout de même.

- Ça a commencé lors d'un entraînement avec Toph, au bord d'un lac. J'ai été très épuisée physiquement et elle m'a propulsé dans l'eau, j'ai failli me noyer et, certainement par peur, stress, adrénaline ou les trois, ma première transformation a eu lieu, même si ce n'était que des branchies qui ont poussé à ce moment-là.

Elle se tenait les oreilles, c'est vrai qu'elle avait peur la première fois, ne comprenant pas ce qui s'est passé, même si cela lui a sauver la vie, l'empêchant de se noyer par la même occasion et de temporiser un peu, même si cela n'a été que de courte durée.

- Après, les transformations ont été en crescendo, d'abord mes organes électriques se sont formés, puis j'avais quelques écailles qui sont apparues, et enfin, j'ai pu me transformer partiellement pour la première fois lors de notre entraînement. C'était la première fois que c'était aussi douloureux, et depuis, je n'ai pas eu d'évolution. Il semblerait du coup qu'il existe deux sortes de transformations : une hybride comme moi, et une qui prend totalement la forme de l'animal à l'échelle humaine, comme toi ...

Puis, elle s'arrête en voyant qu'ils passent devant l'académie, encore une fois, elle s'est montrée très bavarde, même si elle n'a pas parlé très fort pour respecter le ton imposé par Tenzin en quelque sorte. Pourtant, elle n'a même pas utiliser son pouvoir pour glisser, enfin, au moins, les voilà à destination.

- Eh bien, je n'ai pas vu le temps passer pendant que je parlais, fufufu~.

Enfin, plus qu'à espérer que Tenzin ait la clé.

_________________
Animal ou humain, un peu des deux mondes [Ryoko] 3ls1
Merci cerise pour l'avatar et la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish https://www.ascentofshinobi.com/u603
Konran Tenzin
Konran Tenzin

Animal ou humain, un peu des deux mondes [Ryoko] Empty
Sam 24 Aoû 2019 - 13:57
Je remarquai le regard de pure malice que Ryoko me jeta lorsque je commençai à toussoter aussi discrètement que possible, et je pus presque voir les rouages maléfiques de son esprit s'engrener. Ryoko était ce qu'on pouvait considérer comme une vraie kunoichi en toute circonstance. Toujours prête à tirer de ses avantages et des faiblesses de son opposant. Etant l'une de ses victimes régulières, je ne savais pas si c'était un trait que j'appréciais chez elle ou si c'était le contraire. Elle avait commencé avec ma pudicité, et maintenant que je m'y étais en quelque sorte plus ou moins habitué, voilà que je voyais déjà les prochains supplices arriver. Je soupirai intérieurement, cependant je ne considérais pas cela comme une bonne chose. A force, je finirai certainement par m'habituer à cette nouvelle faiblesse et l'outre-passer. Cela servait d'avoir quelqu'un qui savait prendre partie des faiblesses de ses adversaires. Cela me forçait par la même occasion à progresser et à corriger ces faiblesses. C'était certainement la raison principale pour laquelle je ne lui en voulais pas, bien au contraire.

Comme je m'y attendais, lorsque je lui fis la remarque sur sa tenue vestimentaire, elle la balaya d'un sourire éclatant. Elle semblait dire que c'était à peu de choses près comme sa tenue habituelle, ce qui d'un côté n'était pas faux. Même si les t-shirts aussi grands laissaient généralement passer bien plus d'air. Et bien que nous ne soyons pas en hiver, certaines nuits avaient tendance à être un peu plus fraîches que d'autres. Je haussai donc les épaules en guise de réponse et je continuai le chemin vers l'Académie. Après mes quelques secondes de silence, je finis par prendre la parole, avant de me faire taquiner par Ryoko sur ma question rhétorique. Elle avait tout à fait raison, mais je ne pus m'empêcher de sourire d'un air pensif.

-Je ne suis pas encore habitué à toutes ces...choses. Ce qui pourrait paraître étrange et ironique pour quelqu'un qui se transforme en vent.

Suite à cela, nous abordâmes la question des premières transformations de la demoiselle Sekken Mugirawa, et celle-ci retrouva un air plus ou moins sérieux même si son sourire persistait. Mais connaissant la kunoichi, son sourire était sa marque de fabrique. Je l'écoutai attentivement, curieux et désireux d'en apprendre plus sur les premières transformations de ma semblable Yasei. Ses premiers changements furent légers et, contrairement à moi, motivé par l'adrénaline et la peur. D'abord les branchies étaient apparus pour la sauver de la noyade, ensuite étaient venus les organes électriques et les écailles jusqu'à la forme que je lui connaissais maintenant. C'est à dire la queue d'anguille et tout ce qui allait avec. J'acquiesçai au fur et à mesure qu'elle parlait, écoutant religieusement les enseignements de ma cadette. Il s'avérait cependant qu'elle ne s'était jamais transformé totalement. J'étais au courant en ce qui concernait la transformation partielle/totale, je l'avais lu dans les livres et mes parents m'en avaient parlé.

-J'ai remarqué aussi pour les deux types de transformations...Même si pour ma part je pense que ça a commencé par mes sens. Et ensuite les poils blancs, mes oreilles qui s'allongent, mes yeux qui changent de couleur, et pour finir la transformation totale.

Tout en parlant nous arrivâmes devant l'Académie, et je sortis la clé d'une des salles du bas que je gardais toujours sur moi. C'était ma salle d'enseignement, et de ce fait, nous prîmes places là où nous le pouvions. Je repris assez distraitement, la contrariété pouvant s'entendre dans ma voix.

-Cependant, que ce soit la transformation partielle ou totale, je n'arrive pas le moins du monde à retrouver ma forme humaine... A moins de venir à court de chakra et de m'évanouir. Ce qui peut s'avérer assez embêtant. J'ai vu que tu la maîtrisais un peu mieux non...? Tu as fait comment ?

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Animal ou humain, un peu des deux mondes [Ryoko] Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739 https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702
Sekken M. Ryoko
Sekken M. Ryoko

Animal ou humain, un peu des deux mondes [Ryoko] Empty
Sam 24 Aoû 2019 - 17:59
Il semblerait que Tenzin a détecter chez la rose ses futurs manigances, mais cela ne changera rien, puisque la rose compte quand même utiliser ces fourberies contre lui, après tout, elle vient de découvrir une faille chez lui, donc elle compte bien l'exploiter pour remporter leur prochain affrontement, quitte à venir en cachant plusieurs pots de peinture, elle devrait peut-être demander à Abuto d'en sceller dans des sceaux pour qu'elle les fasse apparaître tout en les transportant de manière discrète ... ou alors elle peut tenter de le narguer avec l'odeur de son savon, cela risque aussi de ne pas plaire à ses narines d'animal, encore heureux que Ryoko n'ait pas les mêmes problèmes, ça aurait été embêtant d'avoir un odorat développé avec son pouvoir, même si elle a désormais un autre moyen de détecter les personnes autour d'elle ... mais elle ne dira rien pour le moment. Pour le moment, elle ne peut que se transformer hors combat, donc ces utilisations sont encore trop limités à son goût, mais bon ... au moins, elle a des idées pour exploiter cette transformation qui n'était pas prévu à la base.

Enfin, après avoir parler de son style vestimentaire actuel, Tenzin disait qu'il n'est pas encore habitué à ses transformations, malgré son assimilation en vent, mais Ryoko ne voyait pas le rapport entre s'assimiler en vent et se transformer en loup, ce n'est pas pour rien qu'on parle d'assimilation et non pas de transformation en vent. Enfin, elle trouverait tout de même étrange de se retrouver un jour face à un loup pouvant s'assimiler en vent ... on pourrait croire à une apparition divine d'un Amaterasu. Enfin, elle explique comment ça s'est passé sa première fois, lui expliquant étape par étape ce qui s'est passé, et Tenzin aussi a remarqué qu'il existe deux types de transformation, mais Ryoko pourrait en citer une troisième qui est différente des autres ... Enfin, ils entrent dans l'académie grâce à la clé de Tenzin, se retrouvant dans sa salle d'enseignement.

- Eh bien, c'est plutôt joli par ici, je me demande bien à quoi ressemble la salle d'enseignement du Suiton ...

Bien qu'elle craigne que l'endroit est bien plus délabré qu'ici puisque personne ne doit l'utiliser beaucoup, en gros, il faudrait passer un coup de ménage avant de l'utiliser ... elle soupire en pensant à ça, ce serait dommage, mais ce serait hélas la triste vérité puisque le Suiton n'est pas du tout populaire par ici.

- Comment j'ai fais ? Je suis allée voir la meilleur médecin d'Iwa pour m'aider à comprendre ce qui m'arrivait, et elle m'a aidé à me transformer, puis à redevenir moi-même. En fait, il faut que tu parviennes à forcer ton chakra bestial à se calmer et à le stocker dans un coin de ton corps où tu peux le réactiver. Par contre, il va vraiment falloir insister, sous peine que ton chakra bestial reprenne le dessus, c'est ce qui mets arriver la première fois que j'ai essayé, et je me suis retrouvée transformée en une anguille de taille réelle. Je dois avouer que j'ai eu peur sur ce coup, fufufu~.

Enfin, elle observe Tenzin, se demandant si, lui-aussi, arrivait à activer sa transformation, peut-être devrait-elle le lui demander directement.

- Sinon, tu arrives à activer ta transformation Tenten-kun ?

Il fallait déjà commencer par se transformer avant de tenter de redevenir humain après tout.

_________________
Animal ou humain, un peu des deux mondes [Ryoko] 3ls1
Merci cerise pour l'avatar et la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish https://www.ascentofshinobi.com/u603
Konran Tenzin
Konran Tenzin

Animal ou humain, un peu des deux mondes [Ryoko] Empty
Ven 30 Aoû 2019 - 11:42
Il fallait que j'apprenne rapidement à maîtriser mes nouvelles capacités, que ce soit mon odorat, mon ouïe ou encore ma transformation. Dans l'état actuel des choses, ces capacités m'étaient plus incapacitantes que bénéfiques d'un point de vue général. Incapable de l'utiliser en combat ou de manière fiable, j'étais toutefois tout aussi incapable de réfréner les accès sensoriels qui me prenaient plus souvent ces derniers temps. Lorsque je parlai de l'ironie de mon incapacité à maîtriser parfaitement ma transformation animale, cela sembla paraître un peu curieux pour Ryoko. Je vis l'étonnement sur son visage, montrant le fait qu'elle ne comprenait pas forcément le rapport entre les deux. Même si pour moi il était naturel de faire le rapprochement entre ces deux transformations, quand bien même le mécanisme semblait un peu différent. Cependant, la Sekken ne fit aucune remarque sur ce sujet, et s'attarda d'avantage sur la pièce que je venais d'ouvrir. La pièce réservée à l'instruction de l'affinité du vent. Elle fit des compliments sur la qualité de la salle, bien que je ne sois pas forcément le destinataire de ces compliments, et se demanda comment était la salle d'enseignement du Suiton.

A vrai dire, je ne l'avais jamais vu, et je n'avais pas vraiment cherché à voir les autres salles dédies aux autres éléments. Même s'il était assez évident que le suiton était l'un des éléments le moins représenté parmi la communauté de la Roche. Mais derrière cette petite remarque d'allure anodine, je perçus dans la voix de mon interlocutrice une certaine curiosité mêlée d'envie. Il était connue que la Sekken était une manipulatrice plus qu'avérée de cette affinité, et maintenant qu'elle était chunin...

-Il y a moyen que tu poses ta candidature en tant que professeur de suiton. Il n'y a pas beaucoup d'entre vous à Iwa, mais il y en a quand même. Et puis ainsi tu pourras voir la salle qui y est dédiée, terminai-je avec un petit sourire.

Lorsque nous abordâmes la discussion au sujet de son contrôle de sa forme Yasei, celle-ci sembla me répondre avec une assurance telle que j'eus presque l'air d'être passé à côté de l'évidence. La meilleure eisenin d'Iwa ? D'ordinaire j'aurais pensé à Etsuko, mais elle n'était plus. Chassant la tristesse qui menaçait de faire place dans mon coeur, je redirigeai mes pensées vers ce qu'elle était en train de dire. La seconde eiseinin à laquelle j'aurais pensé était Aimi-chan, qui ressemblait dans un sens pour moi à Etsuko-sensei. Mais cela pouvait très bien être quelqu'un d'autre dont je ne soupçonnais pas l'identité. Après tout je ne connaissais pas l'identité de tous les ninjas médicaux d'Iwa. Nous revînmes rapidement au coeur de la discussion, et Ryoko m'expliqua que pour maîtriser cette forme et redevenir humain, il fallait calmer le chakra bestial. Je me mis alors à réfléchir à ce que cela pouvait bien donner. Transiter d'une forme élémentaire à une forme humaine me semblait aussi facile que de passer d'une pièce à l'autre, mais sortir du lac que j'avais imaginé pour représenter l'énergie du loup...me semblait différent.

-Oui, j'arrive à me transformer. Après tout, l'animal fait autant partie de moi que le vent, du coup j'ai utilisé mon assimilation pour parvenir à mieux ressentir le loup, et à transiter vers lui...Je me représente l'énergie du loup comme un grand lac dans lequel je mets les pieds pour me transformer...Peut-être qu'une démonstration serait plus efficace que des mots ?

Sur ce point, je fermai les yeux et me représentai mentalement une fois de plus l'énergie Yasei qui sommeillait en moi. Comme je commençais à en prendre l'habitude, je pris contact avec la partie bestiale de mon être qui était constamment là, et qui attendait d'être sollicitée. Et une fois de plus, je me retrouvais au bord du lac. J'avançai et mis mes pieds à l'intérieur, et tout de suite, je sentis les changements commencer à s'opérer. La fourrure blanche recouvrit mes cheveux et les poils de mon corps d'un duvet plus ou moins important en fonction des endroits. Cela renforça mes favoris et les poils sur mes avant-bras s'épaissirent. Mes yeux quant à eux changèrent de couleur pour devenir doré, et mes dents s'allongèrent un peu pour devenir des canines aiguisées. Mes griffes sortirent, ainsi que ma queue, et mes oreilles s'allongèrent et s'affinèrent un peu. Cela prit quelques secondes, ce processus encore bien trop long pour pouvoir l'utiliser en combat, et je laissai mes sens me guider. Puis je rouvris les yeux.

-Voilà, ceci est ma forme intermédiaire. Je me retrouve ainsi quand je ne mets qu'une partie de mon corps dans le "lac" dont je t'ai parlé.

Mais alors que je plongeais à nouveau dans mon esprit, je sentis que les bords du lac avaient disparu, et que je me retrouvais au milieu d'un océan d'eau calme. Aucun rivage à l'horizon. Je soupirai.

-Mais sous cette forme, les bords du lac disparaissent. Je ne sais pas comment sortir de l'eau...Et si j'essaie d'avancer, je m'enfonce jusqu'à entamer la transformation complète...

C'était là où ça bloquait. Et j'aurais voulu sortir de là sans avoir à m'évanouir à chaque fois en dépensant tout mon chakra.

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Animal ou humain, un peu des deux mondes [Ryoko] Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739 https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702
Sekken M. Ryoko
Sekken M. Ryoko

Animal ou humain, un peu des deux mondes [Ryoko] Empty
Ven 30 Aoû 2019 - 18:34
Ryoko se met à réfléchir lorsque Tenzin lui parle de soumettre sa candidature pour devenir professeur de Suiton, elle se dit que cela ne serait pas une si mauvaise idée que ça, d'apprendre aux autres la manipulation de l'eau, surtout qu'elle a déjà fait ses preuves, après tout, tout le monde l'a vue sa grosse vague déferlé sur les pyromanes du coeur commercial comprenant un assimilateur Katon et une jeune femme au corps de fillette manipulant son système sanguin, cela a même permis à Ryoko déteindre le début d'incendie, même si cela n'a pas permis au père d'Aimi de continuer à vivre ... enfin, la rose préfère ne pas y penser, si ça se trouve, la cause du décès du père de la doucereuse est dû à autre chose, alors elle évite de se flageller avec ça. Pour le moment, il n'y a aucune enquête à ce propos, l'affaire a déjà été close, retrouver la raison de la mort du vendeur d'armes ne lui redonnera pas la vie malheureusement. Enfin, il n'y a pas accès, et c'est dommage, de toute manière, elle doit être pleine de poussière à ce stade.

- Ça marche comme ça ? J'aimerai bien y déposer ma candidature dans ce cas, mais je pensais que c'était le responsable de l'académie qui choisi sur le tas en fonction des aptitudes sur le terrain. Après, peut-être qu'en tant que professeur, tu pourrais faire passer le message que je suis intéressée à ce poste et que je suis prête à poster ma candidature, après tout, tu connais mes capacités en Suiton "senseï", fufufu~.

Elle a toujours un peu de mal avec cette appellation, pour elle, ce sera encore "Tenten-kun", même si elle n'a aucuns problèmes à le considérer comme son supérieur, après tout, cela lui permettra peut-être de battre Toph, vu que Tenzin réussissait à égaliser avec la princesse Hyûga, autant tenter de se rapprocher de son niveau pour réussir à battre la Hyûga une bonne fois pour toute. Enfin, après lui avoir donner quelques explications, elle demande à Tenzin s'il sait se transformer ou non, il lui répond positivement, qu'il est capable de prendre forme en imaginant son chakra bestiale ... comme si c'était un lac dans lequel il plongeait ? Ryoko fronce les sourcils en entendant ça ... peut-être était-ce là que venait le problème ? Que c'était un problème de visualisation ? En tout cas, il réussi à prendre une forme semi-canine, avec les oreilles, un peu de fourrure, et une queue.

- Je pense savoir d'où vient ton problème ... tu essaies d'assimiler ta forme animale Tenten-kun.

C'était pour elle ce qu'il tentait de faire, à trop rapprocher son assimilation et sa transformation en loup, il finit par tenter de faire la même chose, ce qui ne fonctionne pas du coup. Enfin, si, il arrive à devenir un loup, mais du coup, pour faire machine arrière, il n'y arrivera pas. Elle ne résiste cependant pas à venir lui grattouiller la tête juste derrière son oreille, souvent là où les chiens aiment bien qu'on caresse.

- L'assimilation et la métamorphose ne marchent pas pareil, si en assimilation, ton corps est remplacé par ton élément, la métamorphose c'est ton corps qui est directement impacté. Je pense qu'il s'agit aussi d'un problème de visualisation : la source de ton chakra animal vient de ton corps, mais tu l'imagines comme si c'était un élément extérieur. Tu imagines que c'est un lac alors que tu en es la cascade.

Dit-elle, alors qu'elle se met ensuite à le grattouiller avec sa deuxième main, c'est qu'il doit aimer ça normalement. De toute manière, elle ne peut pas s'en empêcher, elle a fortement envie de caresser ce gros toutou.

- Peut-être devrais-tu revoir comment tu visualises ton chakra animal, et éviter de tenter de t'assimiler avec. Si tu veux, moi, je visualise mon chakra bestiale comme si c'était une poche remplit d'un chakra perlé, quand je l'ouvre, ces perles parcourent mon corps pour me donner ma forme hybride, mais je peux décider de leur couper la voie à certaines parties de mon corps, mais aussi de les ramasser pour les remettre dans cette poche. Essaie de faire pareil, pas forcément en te basant sur cet exemple, mais tu comprends maintenant comment moi je fais.

C'était tout ce qu'elle pouvait faire pour le moment ... difficile d'aller plus loin, elle n'est pas médecin donc elle ne pouvait pas impacter le chakra comme Aimi l'a aider à faire.

- Cependant, fait attention, parfois ton chakra bestiale peut se montrer ... récalcitrant, comme un enfant de bas âge qui refuse un ordre, il fera un caprice et tu te retrouves bien vite sous une forme de loup tout à fait normal si tu ne t'imposes pas. Tu dois dompté la bête et éviter qu'elle prenne le contrôle.

_________________
Animal ou humain, un peu des deux mondes [Ryoko] 3ls1
Merci cerise pour l'avatar et la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish https://www.ascentofshinobi.com/u603
Konran Tenzin
Konran Tenzin

Animal ou humain, un peu des deux mondes [Ryoko] Empty
Sam 31 Aoû 2019 - 2:34
La proposition que j'avais faite à Ryoko de rendre sa candidature disponible sembla intéresser la jeune femme. A vrai dire, elle était chunin et avait démontré à maintes reprises sa maîtrise dans l'art de manipuler le suiton. Je pensais en effet qu'elle ferait un bon professeur dans cet art. Elle sembla réfléchir un peu, et m'émis ses doutes et suppositions. Elle pensait que l'académie recrutait en fonction des preuves que les shinobis avaient apportées sur le terrain, et elle n'avait pas tord dans un sens. Cependant, suite aux récents évènements, il était fort probable que Muramasa-dono -Directeur de l'Académie et membre du conseil- soit un brin débordé. Lui faire quelques appels de phares pourraient s'avérer opportun dans la situation présente. Cependant en effet, comme Ryoko le suggérait, il y avait peut-être un moyen plus discret de faire ces appels de phares. J'acquiesçai distraitement, avant d'assurer le geste d'un mouvement vif de la tête.

-En effet, ça devrait être possible de te recommander pour ce poste. Tu as montré à plus d'une reprise ta capacité à user du suiton. Non seulement dans l'affaire Tenshi, mais aussi de ce que j'ai entendu, contre ces mercenaires venus attaquer Iwa. Personne ne remettra en doute tes capacités.

Il n'y avait que peu de doute à avoir là-dessus. Dès que j'en aurai l'occasion, j'en profiterai pour glisser quelques mots à l'administration du Conseiller Borukan afin qu'ils remontent l'information. Je laissai échapper un sourire amusé lorsque je perçus la taquinerie dans la voix de la Sekken lorsqu'elle m'appela "senseï". C'était en effet assez étrange, même si c'était actuellement la réalité. Par la suite, nous reportâmes la discussion sur la transformation animale, et Ryoko me fit remarquer à juste titre que je tentais certainement trop de comparer mon assimilation à ma métamorphose Yasei. Ce qui était peut-être à l'origine de mon blocage car ces deux mécanismes étaient foncièrement différents selon elle. J'écoutai attentivement ce qu'elle était en train de me dire, et je pensais comprendre où résidait le problème. Lorsqu'elle me parla de la poche de chakra avec les perles qui coulaient sur elle, je haussai les sourcils. En effet, cette métaphore ne m'inspirait pas énormément, même si je comprenais le sens qu'elle voulait lui donner.

-Donc si je comprends bien, la transformation Yasei fait parti de moi...Mais je n'échange pas ma place pour celle du loup ? Je le laisse me recouvrir...comme tu laisses ces perles te recouvrir, avant de les remettre en place...

C'était intéressant comme vision des choses. Mais alors qu'elle parlait, la Sekken s'était rapproché de moi et avait commencé à me gratouiller derrière l'oreille. Au début, je sursautai face à ce geste incongru, mais mon oreille frétilla quelque peu de satisfaction face à ce contact. Contact que je rompis cependant assez rapidement. Malgré la satisfaction et le fait que c'était plaisant, c'était aussi un peu étrange d'un point de vue humain. Je m'éloignai donc pour cesser le contact, même si mes oreilles continuaient de frétiller un peu. Par ailleurs, je ne voulais surtout pas que les gens prennent l'habitude de me gratouiller derrière l'oreille sous ma forme canine, comme il le ferait avec leur animal de compagnie. Cependant, je me laissai aller à imaginer m'allonger contre Ema sous cette forme, et avoir ses mains dans ma fourrure. Je rougis un peu, avant de rapidement me reconcentrer sur la discussion en cours. J'écoute les dernières mises en garde de Ryoko sur les risques que le loup se rebelle, et je souris de manière ouvertement amusé. Ce n'était pas comme si c'était exactement ce qu'il avait fait les deux dernières fois.

D'un autre côté, je me recentrai sur ma manière de visualiser mon chakra animal. J'étais la cascade ? Hum...Il était vrai que j'avais pris un lac dans un premier effort de visualisation, mais maintenant que j'avais saisi ce que Ryoko me disait, le vent me semblait plus adapté à ma personne. J'en revenais toujours à là. C'était d'ailleurs ce que je contrôlais de mieux, alors s'il fallait contrôler quelque chose, autant que je l'associe au vent, non ? Cependant, contrairement à l'assimilation, je ne devais pas laisser le chakra bestial prendre ma place, mais je devais le laisser me recouvrir. J'imaginai donc le chakra bestial comme un second vent m'entourant, et je tentai de stopper le flux du vent, de le faire quitter autour de mon corps et de le faire retourner au fond de moi. Les premières secondes, cela sembla fonctionné. Je sentis petit à petit les poils se rétracter, mes oreilles reprendre leur forme initiale ainsi de suite. Mais brutalement, le vent que je tentais de faire régresser s'emballa, et se transforma subitement en une véritable tornade. D'un coup la transformation s'accéléra, et d'un état presque humain, je basculai rapidement vers le loup. Chaque fois, la transformation était plus facile, mais toujours douloureuse. Mes os craquèrent les uns après les autres, de plus en plus vite, avant que je ne me retrouve au sol, sous la forme d'un loup d'un mètre quatre-vingt de haut.

En me relevant sur mes quatre pattes, je secouai la tête pour faire partir les derniers relents de douleurs qui tétanisaient mes muscles. Puis d'un air calme, je fixai Ryoko avant de fermer à nouveau les yeux. Je réitérai l'exercice, faisant taire petit à petit la tornade de chakra bestiale qui enveloppait mon corps. Petite à petit, je commençai à revenir sous forme partielle. Cependant l'effort était épuisant, et je ne pus totalement redevenir humain dans un premier temps. Restant sous forme partiellement transformé, je m'arrêtai, exténué, et m'affalai contre la chaise du bureau de la salle.

-Je commence un peu à entrevoir ce que tu me disais Ryoko-chan...Même si c'est très épuisant. Je ne suis pas sûr d'y arriver entièrement ce soir. Mais avec un peu d'exercice, je devrais pouvoir le faire...Merci pour tes précieux conseils...!

J'allais certainement rester sous forme à moitié lupine pendant le reste de la soirée. Contrôler cet aspect de ma personne demandait un fin contrôle de chakra et une concentration mentale énorme. J'étais actuellement épuisé psychologique et physiquement par mes multiples transformations douloureuses et successives. Si je tentais de contrôler à nouveau mon chakra, celui-ci échapperait certainement à ma poigne et s'emballerait. Je finirais par me retrouver en loup, sans moyen de revenir sous forme humaine avant de m'évanouir d'épuisement ou de m'endormir ce soir. Au moins, j'avais réussi à régresser de ma forme totale à ma forme partielle. Après avoir échoué à revenir à ma forme humaine, mais c'était un détail qui ne me chagrinait pas plus que ça. Je préférais me concentrer sur les petits progrès que je faisais petit à petit.

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Animal ou humain, un peu des deux mondes [Ryoko] Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739 https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702
Sekken M. Ryoko
Sekken M. Ryoko

Animal ou humain, un peu des deux mondes [Ryoko] Empty
Sam 31 Aoû 2019 - 22:57
Tenzin accepte donc de servir d’intermédiaire, cela voulait dire qu'il avait pleinement confiance en les capacités de Ryoko pour servir de professeur Suiton, cela faisait gonfler sa fierté d'avoir fait tout ce chemin. La rose a travailler dur pour paraître comme une des meilleure manipulatrice de Suiton, même si ce n'était qu'un objectif secondaire, le premier étant de montrer à quel point son savon est redoutable, ne plus être qualifié de "blague" à part entière. Cela semble marcher, la preuve vue que la demoiselle est devenue l'élève de Tenzin, un des meilleurs shinobis d'Iwa. Il y a donc de quoi être fière en effet, enfin, il accepte de transmettre sa candidature, en espérant que cela marche, pour le moment, Muramasa doit la connaître uniquement en tant que "sirène d'Iwa", un surnom qu'elle n'affectionne pas tant que ça, puisque camouflant en vérité ses véritables capacités à manipuler le savon pour se concentrer que sur la manipulation de l'eau et la transformation en animal hybride.

- Je l'espère bien, sinon je les noierai pour leur donner un avant-goût de mes capacités, fufufu~.

Dit-elle évidemment en plaisantant, elle n'a pas l'attention de noyer une personne, même Tsuyoshi elle n'a pas envie de le noyer - elle réserve des punitions bien pire que la mort à cet enfoiré -. Enfin, l’appellation de senseï semble aussi lui faire drôle, donc elle décide de rester sur son Tenten-kun, après tout, c'est bien plus affectif et moins vieillissant que Tenzin-senseï. C'est ce que pense en tout cas la savonneuse qui aura du mal aussi si on l'appelait senseï ... mais si elle va devenir professeur, il va falloir qu'elle s'y prépare. En tout cas, Ryoko est prête à faire ce sacrifice, même si ça risque de la rendre plus vieille ... la pauvre, à peine adulte elle risque de prendre des rides en se faisant appeler de la sorte.

Enfin, après ses explications, Tenzin semble mieux comprendre comme la métamorphose marche et pourquoi cela diffère de l'assimilation, ce n'était pas gagner, mais elle a réussi à le faire comprendre, c'est le plus important. Encore un peu de fierté dans l'âme de la rose qui gonfle le torse. Mais elle est un peu moins enjouée lorsque Tenzin décide de s'éloigner de la main de Ryoko pour ne plus subir ses gratouilles, alors que, pourtant, il avait l'air d'aimer ça ! Son oreille frétillait au rythme de ses doigts au niveau de la base de cette oreille, elle pouvait même sentir sa queue se battre en avance si elle avait continuer. Enfin, elle compte le refaire un peu plus tard quand même, en attendant, Tenzin retente de se transformer, ce qui ne marche pas du premier coup, devenant un loup à taille humaine pendant un court instant, avant de reprendre sa forme hybride.

Cela la rendu fatigué, elle peut comprendre, étant elle-même passé par là, s'étant même endormie en câlinant Aimi, si ce n'était pas mignon. Enfin, Ryoko l'observe se mettre assis sur une chaise derrière le bureau, fatigué, alors évidemment, toujours sous le charme de ses petites n'oreilles, elle vient se placer derrière lui pour les grattouiller à nouveau.

- Je m'en doute bien, moi j'y arrive avec un peu d'entraînement à pouvoir reprendre ma forme hybride, puis à redevenir humaine, même si ce n'est pas encore assez maîtriser pour que je l'utilise en combat. Mais je sens que je m'améliore, donc toi tu devrais avoir autant de facilité que moi à contrôler de mieux en mieux cette forme animale, fufufu~.

Dit-elle en grattant au niveau de son oreille en riant, c'est qu'elles étaient douce ces oreilles ! Enfin, maintenant qu'il maîtrisait un peu mieux sa forme ... peut-être que, maintenant, ses sens sont plus entraînés.

- D'ailleurs, je ne t'ai pas entendu dire que j'émettais une autre odeur, était-ce finalement ton odorat qui joue un tour ?

Dit-elle sur un air enjoué, bien qu'un peu curieuse.

_________________
Animal ou humain, un peu des deux mondes [Ryoko] 3ls1
Merci cerise pour l'avatar et la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish https://www.ascentofshinobi.com/u603
Konran Tenzin
Konran Tenzin

Animal ou humain, un peu des deux mondes [Ryoko] Empty
Dim 1 Sep 2019 - 19:00
Lorsque j'annonçai à Ryoko que j'acceptais de soutenir sa candidature au post d'enseignante du suiton, celle-ci parut assez fière et contente. Ce qui ne manqua pas de me faire sourire à mon tour d'un air enjoué. Comme je l'avais pensé, je pensais que Ryoko ferait une excellente professeure de cette affinité. Elle était certes taquines, mais elle ne manquait pas de patience et d'attention, et sa maîtrise de l'affinité n'était à envier à aucun Kirijin. Tout du moins, c'est ce que je pensais, étant donné qu'à vrai dire je n'avais jamais affronté aucun kirijin ayant cette affinité. Lorsque dans son élan de joie, elle menaça en rigolant de noyer ceux qui s'opposeraient à sa candidature, je ne pus m'empêcher d'éclater de rire. Cela lui ressemblait bien, de dire de telles choses. Et même si cela porterait grandement préjudice à ses chances d'y accéder, j'aurais bien aimé voir leur tête face aux vagues d'eau qu'elle était capable de libérer.

Après les échecs bien manifestes de ma tentative de retrouver forme humaine, je m'assis donc lourdement sur la chaise de mon bureau. Je ne vis pas la Sekken passer à nouveau dans mon dos pour tenter de me grattouiller les oreilles, mais c'est après avoir ouvert les yeux que je constatai son absence devant moi. Lorsque je sentis sa main derrière mes oreilles, mon oreille frétilla à nouveau, cependant je m'écartai tout de suite et ne pus m'empêcher de lâcher un petit grognement d'avertissement. Pendant une fraction de seconde, j'avais aussi montré les crocs, avant de me reprendre et d'arboré un air sérieux.

-Je ne suis pas juste un loup, Ryoko-chan, tu peux pas me gratter derrière les oreilles comme ça.

Et puis, si je la laissais faire qui plus est, quelle crédibilité aurais-je ensuite comme son supérieur et son senseï de surcroît ? La demoiselle Sekken ne tarda pas cependant à m'avouer qu'elle avait, suite à cela, fait des progrès rapides et avait appris à maîtriser sa forme hybride. Elle n'arrivait pas encore à l'utiliser en combat, mais elle m'encourageait à faire encore des progrès pour que je puisse à mon tour maîtriser cette forme. J'acquiesçai avec tout le sérieux du monde, pressé d'enfin maîtriser mes nouvelles capacités et ce qu'elles me permettraient de réaliser.

-Merci pour ces encouragements Ryoko-chan ! J'espère qu'on pourra tous les deux bientôt l'utiliser en combat.

Mais alors que je ne m'y attendais pas du tout, elle me posa alors une question par rapport à ce que je lui avais dit l'autre jours. Sur son odeur qui était bizarre. Je m'y étais habitué, mais maintenant qu'elle le faisait remarquer, je me rappelai de ce petit détail. Je maîtrisais un peu mieux ma transformation, alors je me disais qu'il y avait surement des chances pour que j'arrive à mettre le doigt sur ce qui me turlupinait la dernière fois. Me rapprochant alors de Ryoko, je fermai les yeux pour humer son odeur dans son cou. Non, il y avait bien toujours cette odeur étrange. Pas différente, mais...comme si l'odeur de la jeune femme était plus forte. Cependant...

-Non...Elle est bien toujours là. Et ce n'est toujours pas l'odeur de ton repas que je sens. Mais je n'arrive pas à l'identifier...

Je savais reconnaître une femme d'un homme à l'odeur. A force de me promener en ville depuis que j'avais mes sens développés, je m'étais entraîné à reconnaître les différentes odeurs que je sentais. J'avais ainsi remarqué que les odeurs des femmes étaient différentes de celles des hommes. Elles étaient toutes certes différentes, mais celles des hommes et celles des femmes avaient leur similitude entre chaque sexe. En reniflant à nouveau Ryoko, je pris une inspiration un peu plus profonde. Avant de froncer les sourcils.

-C'est comme si...ton odeur de femme était plus forte...Ou quelque chose du genre. C'est étrange. D'habitude elle est plus subtile, mais chez toi...enfin bon. C'est bizarre.

Je n'en savais pas encore suffisamment sur l'odorat pour déchiffrer parfaitement tous les signaux qu'elle envoyait. Il fallait encore que je me renseigne sur les sens des animaux. Une fois que je serais devenu un expert, je sentais que mes capacités sensorielles seraient bien plus affinées et me permettraient de faire des miracles.

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Animal ou humain, un peu des deux mondes [Ryoko] Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739 https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702
Sekken M. Ryoko
Sekken M. Ryoko

Animal ou humain, un peu des deux mondes [Ryoko] Empty
Dim 1 Sep 2019 - 22:17
Après avoir manifester la joie de pouvoir potentiellement devenir prof Suiton, elle l'observait tenter de reprendre sa forme humaine en passant par sa forme animale, ce qui ne lui permis pas de ne plus avoir sa partie animale encore apparent, surtout ces deux belles oreilles qu'elle veut encore caresser, ce qui est un peu plus forte qu'elle, surtout qu'il a l'air de ne pas vouloir qu'elle les lui caresse, elle se demande bien pourquoi. Parce qu'il se sentirait trop honteux ? Elle ne voit pas pourquoi, surtout qu'elle l'a connu en lui mettant sa tête contre ses seins, donc on peut dire qu'il a subit bien plus pire que les caresses au niveau de ses oreilles. Parce qu'il n'aimait pas ça ? Pourtant vu comment ses oreilles frétillaient, il avait l'air d'aimer ça. Peut-être que, maintenant qu'il est son senseï et son supérieur hiérarchique, il ne veut plus qu'elle s'amuse avec lui comme elle jouait avec lui avant, mais tout de même ... pourquoi ne pas l'avoir empêcher dès le début de faire ça ?

- Je t'ai déjà mis la tête contre mes seins à plusieurs reprises, volontairement et involontairement, j'ai fais semblant de t'embrasser sur les lèvres et tu m'as déjà vu avec les seins nus, tu crois que je vais m'empêcher de grattouiller tes oreilles ? Elles n'ont qu'à être moins aguicheuses, fufufu~.

Dit-elle en le regardant avec les mains prêtes à attraper ses oreilles et les yeux scintillants d'une lueur taquine et joueuse, prête à recommencer si l'occasion lui présente. Peut-être devrait-elle se mettre à se cloner et à l'assaillir de tous les côtés, en tout cas, cela lui donnait une raison de plus de vite redevenir humain, pour éviter les cas où une Ryoko sauvage apparaissait pour lui grattouiller les oreilles alors qu'il déteste ça. En tout cas, la rose l'a tout de même encouragé pour qu'il puisse réussir à reprendre sa forme humaine, mais aussi de pouvoir l'utiliser lors d'un combat. Il la remercie, puis il lui dis qu'avec un peu d'entraînement, ils réussiront tous les deux à pouvoir se transformer en combat.

Enfin, elle parla des odeurs qu'il sentait, et le voilà en train de la sentir, lui disant que ce n'était pas son repas qu'il sentait, mais qu'il sentait une odeur de femme plus féminine encore que le reste des femmes. Cela fit sourire Ryoko, elle savait depuis le début ce qu'il sentait, mais le voir se torturer la tête était plaisant quelque part. Enfin, elle pouvait lui donner une piste, une petite, histoire qu'il réfléchisse de son côté, de toute manière, bientôt, elle ne pourra plus le cacher.

- Oh, peut-être est-ce mes hormones féminines qui sont plus nombreuses, cela doit vouloir dire que je deviens encore plus sexy, fufufu~. Enfin, je te laisse réfléchir à tout ça, moi je sais ce que tu sens depuis le début, fufufu~.

Dit-elle en lui caressant une nouvelle fois la tête, puis le salua poliment, elle n'avait plus rien à lui apprendre maintenant, donc elle pouvait le laisser ici, sauf s'il voulait la retenir pour lui dire quelque chose. Elle, elle a encore de la peinture à faire après tout.

_________________
Animal ou humain, un peu des deux mondes [Ryoko] 3ls1
Merci cerise pour l'avatar et la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish https://www.ascentofshinobi.com/u603
Konran Tenzin
Konran Tenzin

Animal ou humain, un peu des deux mondes [Ryoko] Empty
Lun 2 Sep 2019 - 0:40
Alors que je reprenais Ryoko sur la manie qu'elle semblait prendre de vouloir me grattouiller l'arrière des oreilles, celle-ci semblait être un peu perplexe et ne pas comprendre les raisons qui me poussaient à refuser. Comme elle le fit remarquer, elle avait déjà fait bien des choses qui pouvaient s'avérer bien plus gênantes -et qui l'avaient été, sur le coup-. Comme avoir ma tête entre ses seins, ce qui ne s'était pas très bien passé pour moi la première fois. Chose dont elle avait tendance à être assez fière d'ailleurs. Cependant, les papouilles derrière les oreilles pour moi prenait une toute autre dimension. Je n'étais déjà pas familiarisé à cette forme animale. Et ensuite les loups n'étaient pas des chiens domestiques. Même si c'était un brin agréable, je n'avais pas l'impression que c'était ce que voulait mon loup. En tout cas, pas dans ces conditions. La seule personne que je me voyais laisser gratter derrière mes oreilles, c'était Ema. Ma douce Ema....Faisant une moue déterminée, je m'éloignai à nouveau de la Sekken.

-Ce n'est pas la même chose, dis-je le menton levé. Et puis, les loups ne se font pas gratter derrière l'oreille ainsi.

Je fus presque tenté de lui tirer la langue, mais c'était peut-être un brin trop enfantin pour qu'elle me prenne au sérieux par la suite. Alors je me retins. Mais alors que je commençais à sentir la Sekken, et à lui faire part de mes observations sur l'odeur que je sentais, celle-ci commença à sourire. Je fronçai les sourcils, car ce sourire ressemblait beaucoup à celui de quelqu'un qui savait exactement ce qui se passait. Et je ne tardai pas à avoir ma confirmation quelques secondes plus tard. Sous une forme assez taquine, ce qui ne me surprenait guère de celle qu'on surnommait parfois "la sirène d'Iwa". Des hormones féminines ? Mais pourquoi aurait-elle ses hormones féminines en ébullition ? Je fronçai les sourcils à nouveau, posant une main sur mon menton pour m'aider à réfléchir alors que la Sekken tentait de passer sa main dans ma chevelure -encore une fois sans succès. Elle me salua ensuite alors en partant. Je répondis distraitement.

-Bonne nuit Ryoko-chan, rentre bien.


Et je me replongeai immédiatement dans mes réflexions. Je n'étais pas un pro de la médecine et des hormones, mais il me semblait qu'il n'y avait pas tant de raisons que ça pour que les hormones féminines soient en ébullition. Il y avait les...euh comment elles appelaient ça déjà ? Les...anglais qui débarquent ? Je n'avais jamais compris ce que cela signifiait, et qui étaient ces "anglais", mais je supposais sans mal que cela venait d'un autre monde. Mais si cela avait été le cas, j'aurais certainement senti l'odeur ferreuse, surtout de si près. Non cela devait être autre chose. Et la seule autre raison que je connaissais c'était...

-Oh mon dieu...

Je rougis en moins de temps qu'il ne fallait pour l'écrire. Ryoko sera bientôt...bientôt... Je rougis encore plus, et m'empressai de partir pour rejoindre mon dojo et digérer l'information. Je ne m'y attendais pas le moins du monde. C'était un véritable choc. Et cela expliquait les vomissements qu'elle avait eu à l'entraînement.

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Animal ou humain, un peu des deux mondes [Ryoko] Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739 https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702

Animal ou humain, un peu des deux mondes [Ryoko]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Quartiers désolés
Sauter vers: