Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

La voie des os [PV Sesshū]

Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

La voie des os [PV Sesshū] Empty
Mar 10 Sep 2019 - 21:11
La voie des os [PV Sesshū] Xhvf

L'emploi du temps strict de Shitekka imposait à ce dernier un entrainement régulier. Dès son arrivée dans l'enceinte de la Brume, il avait pris conscience de son manque d'expérience en tant que ninja. Il avait tout à apprendre sur les arts shinobis. Pour rattraper ses pairs, le Kaguya avait alors fourni d'importants efforts pour maîtriser son chakra, puis ses pouvoirs. Au péril d'une routine drastique, ne laissant que peu de places aux loisirs, l'enfant de Saroruncasi parvint à combler l'écart. Son titre de Chūnin de Kiri, ainsi que de Héros de Mizu, illustraient parfaitement cette réussite personnelle.

La venue de Shitekka aujourd'hui sur les terrains d'entrainement du complexe militaire lui rappelait que le chemin vers le progrès était sans fin. Ce jour-là, l'écorché se dirigeait de bon matin vers le domaine dirigé par son cousin Wutu-Fuku. Le fond de l'air, frais en ce début de matinée, tirait le ninja de sa somnolence, là où la majeure partie de la population dormait encore. Sur place, les timides rayons du soleil offrait une vue imprenable d'une bonne partie de la ville.

Pour autant, ce panorama saisissant n'était pas du goût de l'aborigène. Pris d'un vertige constant pour la ville et ses dimensions inhumaines, il n'avait jamais su déceler les charmes urbains de cette cage de brume qui l'étouffait. Ce malaise s'estompa au gré du temps. Mais il restait suffisamment présent pour inciter Shitekka à s'en tenir à l'essentiel. Premier sur les lieux, plutôt que de flâner en attendant son adversaire du jour, il débuta une séance d'échauffement. La fraîcheur matinale avait éveillé son esprit, au tour des étirements de réveiller son corps.

Finalement, après plusieurs minutes de préparation physique, une présence se manifesta à proximité du terrain. L'endroit, une sorte d'arène de gravier blanc rappelant la scène de duel du domaine Kaguya, serait idéal pour la silhouette qui venait de se présenter à Shitekka.

« Sesshū, je t'attendais ! Comment vas-tu ? »
Alors que l'Augure lui fit l'honneur de sa présence, le métisse Kaguya s'approcha de ce dernier pour le saluer d'une poignée de main. En proposant à Sesshū un duel d'entrainement, Shitekka espérait poursuivre la séance d'entrainement sur le sol des Kaguya qu'avait organisée Sesshū. Et dans le même temps, montrer à son aîné les fruits de plusieurs mois d'entrainement et de combats en conditions réelles sur le terrain.


_________________
La voie des os [PV Sesshū] Shitenousigna



Dernière édition par Kaguya Shitekka le Dim 22 Sep 2019 - 17:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Kaguya Sesshū
Kaguya Sesshū

La voie des os [PV Sesshū] Empty
Jeu 12 Sep 2019 - 11:43
ost : sebille's theme

Après des mois de travail acharné aux quatre coins de l'archipel, entraînements et remises en question, attaque d'ampleur sur le village de Kiri et bouleversement majeur du flux immuable du chakra à l'échelle du Yuukan, les deux frères se retrouvaient enfin. Tandis qu'à l'époque, l'un avait aidé l'autre à se préparer à un éventuel Agni Kai où il allait devoir prouver sa valeur, cet évènement singulier n'était pas encore survenu, si bien que nombre d'enfants de l'os avait oublié cette affaire intérieure, bien loin des feux de la rampe. Mais ça n'était pas une raison pour abandonner l'entraînement. Ce que la lettre de Kaguya Shitekka avait rappelé au Prédicateur du clan des maîtres du Shikotsumyaku.

Shitekka.

Dès que leurs regards se croisèrent, Sesshū vint enlacer son frère pour rattraper le temps perdu. La fraternité des enfants de l'os méritait qu'on la préserve au quotidien. Au premier plan de la nouvelle dégaine du Kaguya, le sang-mêlé posait la première fois ses yeux sur la tenue d'office de son allié, et sur sa longue chevelure induite par la Résonance.

Je craignais de ne plus avoir le temps de te revoir. Je vais très bien – notre chef m’a récemment confié l’honneur de diriger les nôtres sur le chemin de la spiritualité, comme mon maître l’avait tant désiré. Tu as devant toi... le premier Prédicateur du clan.

L'augure ne pouvait contenir sa fierté bien longtemps. Un rictus nerveux étirait déjà ses lèvres pour y accueillir un sourire pur, presque enfantin.

Nous évoluons.

Sesshū croisa les bras, et releva l'échine, digne de la figure de renom qu'il était devenu.

Mais ne tergiversons pas outre mesure là-dessus. Nous aurons l'occasion de partager le pain après ce duel, lorsque nos corps se seront unis. Commençons ?

_________________

La voie des os [PV Sesshū] 1200px-Aries.svg
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5395-kaguya-sesshu-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8088-kiri-equipe-01-onkochishin-lecon-du-passe-fermee https://www.ascentofshinobi.com/t5408-kaguya-sesshu#42969
Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

La voie des os [PV Sesshū] Empty
Ven 27 Sep 2019 - 22:59
La voie des os [PV Sesshū] Xhvf

Malgré la proximité apparente entre les deux Kaguya, il était clair que le temps avait fait son office. Depuis leur dernière rencontre sur le parquet du dojo clanique, les deux hommes avaient bien évolué. La fameuse résonance contribua fortement à cette métamorphose. Ce fut ainsi un nouveau Sesshū qui se présenta devant Shitekka, dont la prolixe crinière et l'accoutrement singulier témoignaient d'un changement tant physique que social. La position de Prédicateur, telle que la décrivait Sesshū, apparut absconse au prime abord auprès de l'Urumi. Mais après réflexion, cette fonction ressemblait à s'y méprendre à celui de tuskur, le shaman du kotan. Plutôt que de se morfondre sur sa relation prochaine avec Renzaburō, le Chūnin accepta l'accolade de son aîné, reconnaissant bien là la figure chaleureuse du clan Kaguya.
« Félicitations, Prédicateur. J'espère que les kamuys guideront le clan vers l'unité et l'équilibre, espérait le Kaguya de sang-mêlé. »
Il ne connaissait rien des dogmes religieux de son clan maternel, encore moins des aspirations spirituelles de son cousin. Aussi, afin de ne pas se perdre dans un débat qui n'avait pas sa place sur un terrain d'entrainement, Shitekka répondit volontiers à l'invitation de Sesshū. D'un hochement de tête, il consentit, et se mit en place sur l'arène. Dans le silence matinal du lieu, le bruit de ses pas s'enfonçant dans le sable blanc comblait la vacuité des alentours. Bientôt, autour d'eux, il ne restait plus que ce sol albescent, et un ciel d'un bleu apaisant. On distinguait presque le clapotis résonner par delà le port.

Mais les deux Kaguya n'étaient guère là pour se complaire dans les hauteurs de Kiri afin d'apprécier les alentours. Quittant sa bulle contemplative, Shitekka apprécia la distance entre son adversaire du jour et lui. Sans plus tarder, l'Urumi prit l'invitation de commencer au sérieux, et ouvrit la marche. D'un geste assuré, sa main droite vint prélever trois kunais de sa besace afin de les projeter sur le Kaguya. En lançant les projectiles avec une trajectoire impeccable, l'ancien chasseur n'avait pas seulement fait montre de sa dextérité : le timing entre le premier kunai et les suivants fut légèrement décalé pour couvrir plus de portée et forcer Sesshū à une plus grande esquive, pour peu que ça soit la contre-mesure de son choix.

Au même instant, une étincelle de chakra anima les vertèbres du joueur de mahjong. Sa main gauche trouva une note explosive, qu'il dissimula sous son kaparamip au niveau de son dos. Un léger craquement s'échappa à la base de son rachis, avant que sa dextre ne ressorte vide. Pour ce début d'affrontement, Shitekka avait démarré en douceur, mais c'était pour mieux redoubler d'intensité par la suite.


tl;dr:
 

_________________
La voie des os [PV Sesshū] Shitenousigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Kaguya Sesshū
Kaguya Sesshū

La voie des os [PV Sesshū] Empty
Mer 9 Oct 2019 - 3:29
La voie des os ft. Kaguya Shitekka

Depuis l'Agni Kai du bâtard Urumi contre le maître du Shikotsumyaku Kaguya Shintaro, l'augure ne pouvait s'empêcher de lorgner sur les prouesses martiales de son demi-frère. Enseveli dans un terreau de curiosité et de déformation professionnelle, c'en était presque devenu un fantasme. L'éducation étrangère de Shitekka le rendait-il plus dangereux qu'un enfant de l'os ? Pouvait-il seulement le vaincre en combat régulier, avec ou sans les milliers d’œillades de leurs frères et sœurs de l'os ?

Lorsque Sesshū se ressassait l'affrontement, il s'amusait à prendre la place de Shintaro pour s'imaginer ses propres passes d'armes, en réponse à celles de l'Urumi. Lorsque sa cible s'enfouissait dans le sol, il ouvrait son troisième œil pour ne pas le perdre des yeux. Lorsque sa proie envoyait brusquement toute l'ossature de son bras sur lui, il bondissait sur le côté pour éviter l'empalement, ayant suffisamment d'informations grâce à sa sensorialité pour prévoir cet assaut. À la place de Shintaro, ce combat aurait été bien plus long. À la place de Shintaro, Sesshū aurait repoussé son adversaire dans ses derniers retranchements. Mais... comment pouvait-il être sûr d'accomplir tant de bons choix malgré la transe du duel ?

La réponse était simple : il en était incertain.

Hélas, l'approche de son combat ne lui apportait aucune réponse quant à cette question épineuse. Il espérait seulement que ses réflexes soient à la hauteur pour ne pas compter sur l'analyse théorique, mais bien trop froide et distante, de son expérience du combat.

Et pour cause, dès les premières secondes du débat martial, trois projectiles ferreux se dirigeaient déjà vers le corps du Kaguya pour l'empêcher de réfléchir sans clepsydre, tel qu'il le faisait dans l'ombre du souvenir de Shintaro.

En guise de réflexe, l'instinct de survie en étendard, une mince couche osseuse vint habiller son avant-bras gauche, placé en avant pour essuyer la pluie de kunaï ennemie. Hélas, seul l'un d'entre eux vint se briser contre la protection de l'augure, car les deux autres se plantèrent dans la chair de l'augure d'une facilité déconcertante.

Sans relâcher le moindre signal de douleur, il insuffla du chakra dans les vaisseaux de ses jambes pour bondir très rapidement sur son adversaire perfide, le jugeant bien trop à l'aise à distance... avant de révéler un parchemin explosif dans le creux de sa paume.

Katsu.

Et de cet ordre simple, le sceau du Prédicateur se déclencha soudain – à bout portant.

HRP :
 

_________________

La voie des os [PV Sesshū] 1200px-Aries.svg
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5395-kaguya-sesshu-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8088-kiri-equipe-01-onkochishin-lecon-du-passe-fermee https://www.ascentofshinobi.com/t5408-kaguya-sesshu#42969
Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

La voie des os [PV Sesshū] Empty
Ven 11 Oct 2019 - 23:00
La voie des os [PV Sesshū] Xhvf

Shitekka avait ouvert le bal en tranchant avec les préceptes des arts martiaux Kaguya. Fiers combattants, les Kaguya pratiquaient un Taijutsu où l'utilisation de son corps, et de son squelette, constituaient les fondamentaux. Il était commun d'utiliser une partie de son ossature, même pour attaquer à distance. Le Kaguya de sang-mêlé rompait avec cette tradition en utilisant des armes de métal, tout ce qu'il y avait de plus basique, avec néanmoins une grande adresse. Cette dextérité, fruit de nombreux mois d'entrainement acharné pour combler son retard avec le commun des Genins, lui permit de surprendre - ce fut en tout cas son appréciation - son adversaire Sesshū. S'il eut effectivement le temps de mettre en place un jutsu pour se défendre, cette protection ne fut que partielle.

Deux des trois dagues aciéreuses goutèrent à la chair du Prédicateur, tandis que la dernière rebondit contre l'écorce d'ivoire déployée par Sesshū. Mais cette réussite ne fut que de courte durée pour Shitekka. Sans prêter attention à la douleur qui l'assaillait, l'apôtre du Shikotsumyaku fit exploser son chakra dans ses membres inférieurs pour réduire la distance qui le séparait de l'Urumi. Face à cette charge inattendue, le Kaguya de sang-mêlé n'eut à peine le temps de se remettre en position, et à se préparer à la suite de l'assaut. Quand la paume bien tendue du Prédicateur se présenta face à Shitekka, le flanc gauche qu'il présentait en retour commença à se hérisser d'une herse d'os.

La détonation fut vive, emportant le sable blanc de l'arène sous quelques nuages de fumée et de poussière. Le choc fut brutal, mais en déployant sa version protectrice de la danse du Mélèze, Shitekka s'épargna une bonne partie de l'impact. Plutôt que des brûlures provoquées par l'explosion, l'enfant de Saroruncasi accusa quelques contusions, la présence de cette cohorte osseuse ayant épongé les flammes. En contrepartie, cette protection fut repoussée contre son créateur à la manière d'un coup d'enclume : alors que le Karamatsu no Mai s'étiolait en morceaux à même le sol, on distinguait entre deux volutes de poussière quelques bleus parsemant le flanc gauche de Shitekka.

Si la douleur était vive, le Kaguya ne pouvait pas à son tour faire abstraction de l'opportunité qui se présentait à lui. Il était vrai que le chasseur entretenait un style de combat orienté sur la distance. Mais au gré de ses expériences, il apprit à se prémunir des affres de la mêlée, comme en témoignait sa réponse à Sesshū. Bravant les restes de fumée, Shitekka vint trouver le bras de son adversaire pour l'agripper fermement avec sa main gauche. L'instant d'après, son chakra déferla à travers son rachis, qui se déploya au gré de sa pensée. L'appendice vertébral s'étendit par le coccyx et serpenta au-dessus du sol pour tenter de s'enrouler autour du Kaguya.

« Pungararymuse. »
Le Prédicateur reconnaissait certainement cette technique : ce fut la même qu'employa Shitekka lors de la séance d'entrainement qu'avait organisé Sesshū. La danse de la lierre avait pour objectif de restreindre totalement les mouvements de l'assaillant. Mais à ce jutsu, plus ou moins familier auprès du Prédicateur, comportait une nouveauté à présent. Dans cet arbre de vertèbres d'un blanc immaculé, se trouvait en sa cime un parchemin explosif. La note, placée précédemment par Shitekka avant d'ouvrir le bal, s'apprêtait à exploser à tout moment, pour peu que son utilisateur sentait perdre le contrôle exercée par son immobilisation. À cet effet, il recula de quelques pas pour se mettre à l'abri du souffle de l'explosion. Il aurait été fâcheux à ce stade de subir une seconde déflagration alors que la première fut amortie de justesse, non sans mal.


tl;dr:
 

_________________
La voie des os [PV Sesshū] Shitenousigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Kaguya Sesshū
Kaguya Sesshū

La voie des os [PV Sesshū] Empty
Sam 12 Oct 2019 - 0:06
La voie des os ft. Kaguya Shitekka

Ainsi la mêlée avait retrouvé sa place de maîtresse. Au terme d'outils shinobi et de subterfuges fuyants, il ne restait plus que le cœur de tout duel entre enfants de l'os : le Shikotsumyaku. Et ce fut en voulant imposer son rythme sur celui du combat que Kaguya Shitekka décida de prendre le taureau par les cornes – du moins, le Prédicateur par le bras – pulsant déjà du chakra le long de son rachis pour déployer son nouveau plan.

Ce que l'augure attendait de pied ferme.

Malgré la douleur émanant ses plaies, et l'ingéniosité sournoise de son adversaire, Sesshū était d'un calme olympien. Lui n'attendait qu'une chose : rester au plus près de son ennemi de circonstance. Et le destin semblait lui offrir ce vœu sur un plat d'argent.

Alors que le sang-mêlé décida d'agripper le membre meurtri de son demi-frère, sévèrement brûlé par la déflagration du parchemin explosif, ce dernier conforta son idée de lui rendre la même caresse, mais d'une prise confortée pour ne lui laisser aucun échappatoire.

Cependant, il lui fallait d'abord déployer sa réponse dans le bon ordre, car une telle charge guerrière de la part de l'Urumi ne pouvait mener à un assaut nul. Et cet assaut attendu prit rapidement la forme d'une colonne vertébrale autonome, télescopique, serpentant sous les pieds de l'augure pour venir restreindre ses mouvements. Une seule réaction vint en tête à l'enfant de l'os : se protéger au plus vite. Et de cette simple pensée réflexe, une armure totale vint l'habiller complètement, de la tête aux pieds, et ce d'une vitesse stupéfiante.

La couche osseuse put tout juste recouvrir l'épiderme du guerrier-né qu'une explosion retentit. Selon toute vraisemblance, un parchemin explosif était caché dans le rachis animé de l'Urumi – mais Sesshū n'était pas en mesure de le deviner. Il avait autre chose en tête. À peine avoir essuyé le souffle de l'explosion, sentant l'emprise de la colonne vertébrale se détendre, et voyant son adversaire tenter de se dégager de sa présence, il vint agripper à son tour le coude du sang-mêlé. Les nombreux os et jointures de sa main se consolidèrent aussitôt en un seul bloc. En un seul verrou tenace sur lequel l'homme reposait tout son plan...

... avant que le crâne de l'enfant de l'os ne parte brusquement à la rencontre de sa proie.


HRP :
 


_________________

La voie des os [PV Sesshū] 1200px-Aries.svg
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5395-kaguya-sesshu-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8088-kiri-equipe-01-onkochishin-lecon-du-passe-fermee https://www.ascentofshinobi.com/t5408-kaguya-sesshu#42969
Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

La voie des os [PV Sesshū] Empty
Jeu 17 Oct 2019 - 21:46


La voie des os [PV Sesshū] Xhvf

Les joutes entre membres du clan Kaguya avaient un petit quelque chose d'unique. En puisant leurs techniques directement de leur squelette, les guerriers de la horde d'Ivoire donnaient lieu à des affrontements intenses et rapides. L'exécution des mudras devenaient dès lors secondaires, ne laissant aucun répit à l'opposant. Dans le cas d'une lutte fratricide, cette dynamique organique atteignait alors son apogée.

Shitekka en avait fait les frais dès son arrivée à Kiri. Que ce soit avec son regretté sensei Shyko, son opposant à l'Agni Kai, ou bien d'autres Kaguya, l'enfant de Saroruncasi s'accoutuma vite à cette frénésie belliqueuse. Grâce à son héritage culturel, plaçant les chants rituels et les danses cérémonielles au cœur du culte des kamuys, il parvint à inclure son expertise d'Urumi dans les jutsus Kaguya pour en tirer le meilleur.

Il en résulta ainsi un affrontement d'une riche intensité. En sollicitant promptement leur ossature, les deux combattants ne marquaient aucun temps mort. Tout s'enchainait avec une fluidité presque anormale pour un entrainement. Si tôt l'étreinte du lierre d'ivoire en place, Sesshû prit soin de couvrir son corps d'une protection osseuse. L'erreur du Kaguya de sang-mêlé fut de sentir une résistance s'opposer si tôt l'armure entravant la progression de sa technique. Le mudra nécessaire à l'activation du sceau d'explosion fut dès lors employé, détruisant une partie de l'armure au niveau du torse.

La seconde erreur du Kaguya fut de croire que sa contre-mesure à courte portée serait efficace face à un membre du clan aux os de guerre. Pire encore : en essayant de se distancer à nouveau, le Prédicateur trouva le moyen de garder à proximité son adversaire. Au moyen d'une entrave d'os, bien différente de la Danse du Lierre, il verrouilla la position de l'Urumi, alors vulnérable. Confronté à cette position forcée, l'enfant de Saroruncasi fit alors face à un nouvel assaut de Sesshū. Son crâne se dota d'un heaume d'ivoire, paré pour s'encastrer dans le corps sans défense de Shitekka.

Cependant, en bon membre de la horde d'ivoire, le combat était loin d'être terminé. Après tout, pour un Kaguya, tant que son squelette subsistait, l'affrontement pouvait continuer. L'Urumi n'appréciait guère les échanges de coup au corps à corps. Toutefois, il disposait d'un arsenal de jutsus lui permettant de faire arme égale avec son opposant. Face à la menace imminente du coup de crâne renforcé, le bâtard Kaguya fit appel à la danse du Mélèze pour se protéger. La caboche solidifiée de Sesshū percuta alors un ensemble d'humérus, de cubitus et de radius surgissant par nuées depuis le bras valide du Chūnin.

Malgré cette défense, Shitekka concéda la force de son adversaire : l'élan et la puissance du jutsu furent tels que le Mélèze manqua de céder. Les protubérances se brisèrent, alors que le bras droit s'opposait à la course du coup du Prédicateur. Dans une pure lutte de force, le Kirijin repoussa son antagoniste avec ce même bras, alors que les deux constructions osseuses se brisèrent chacune. Dans un second temps, le balafré chercha à se libérer de l'étreinte exercée sur son coude. Son chakra déferla sur l’entièreté de son corps, invitant son squelette à se déchaîner en tout point. Une myriade de piques osseuses surgirent alors de toute part, bras gauche compris. Le déploiement, aussi bref qu'intense, brisa à son tour le carcan d'albe qui entravait Shitekka.

Après avoir manifesté son soulagement d'un sourire malicieux, le Kaguya de sang-mêlé reprit finalement le recul qu'il espérait. Il avait impérativement besoin de reprendre de la distance pour la suite du combat. A cet effet, il préféra mettre toutes les chances de son côté pour s'assurer une retraite efficace, contrairement à la fois précédente. Tandis qu'il appréciait la liberté de mouvement de son bras gauche, du droit, il visa de la main Sesshū afin d'expulser deux rafales de phalanges acérées. La plupart des projectiles se focalisait sur un unique point : une grosse brèche sur la gauche du plexus solaire dans l'armure du Prédicateur, causée par l'explosion du parchemin de Shitekka. Plus qu'une diversion, cette offensive pouvait permettre à Shitekka de reprendre le rythme de ce duel.


tl;dr:
 

_________________
La voie des os [PV Sesshū] Shitenousigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Kaguya Sesshū
Kaguya Sesshū

La voie des os [PV Sesshū] Empty
Mar 17 Déc 2019 - 14:09
La voie des os ft. Kaguya Shitekka

Le duel était magistral. Un affrontement d’égal à égal. Et surtout : entre deux enfants de l’os ayant déjà prouvé la maîtrise de leur art. Si une audience Kaguya avait été là, elle aurait sans doute dû concéder le fait que le bâtard Shitekka méritait sa place dans les rangs de l’armée d’albâtre, tellement il redoublait d’aisance dans l’utilisation des techniques du clan. À chaque assaut se trouvait sa défense ; à chaque défense se trouvait sa riposte.

L’échange implacable des techniques des deux frères résonnait dans le Complexe Shinobi, et ailleurs, des morceaux d’os se voyant propulsés aux quatre coins des terrains d’entraînement telles des balles perdues d’un conflit effréné. Des têtes apparaissaient ci et là, alertées par la bataille accélérant crescendo. On y aperçut des jeunes étudiants curieux ; mais aussi des professeurs soucieux du bien-être de leurs ouailles. Très vite, le duel déborda en quelque chose de plus spectaculaire, sans perdre la moindre once de violence. Rares étaient ceux qui avaient assisté à la démonstration des talents d’un maître du Shikotsumyaku – et encore moins à l’affrontement entre deux de ces incroyables forces contre-nature.

Et celui-ci n’était pas prêt de s’arrêter de sitôt.

Dès que l’Urumi tendit ses doigts vers la faille béante de l’armure du Prédicateur, il suffit d’une pensée à ce dernier, et d’une brève impulsion de chakra, pour reformer la blessure d’une épaisse couche d’os. La salve de phalanges vint se briser contre la nouvelle protection, la hérissant d’une succession de protubérances osseuses, hélas sans grand intérêt.

Là était toute la puissance du Shikotsumyaku.
Une défense solide à la vitesse d’exécution quasi absolue.

Sesshū contre-attaqua. D’un bond rapide vers son adversaire à l’écart, il rejoint à nouveau sa mêlée pour ne lui laisser aucune chance de tirer son épingle du jeu. Le Prédicateur savait pertinemment que son frère disposait de nombreux atouts, lorsqu’il pouvait les poser sur la table. Il lui fallait simplement l’empêcher de mettre en œuvre ces tactiques fourbes, et donc l’acculer constamment.

À défaut d’un coup de crâne, de poing, de pied, ou de genou, Sesshū concrétisa sa ruée par des tours sur lui-même, conservant l’énergie cinétique de la charge pour gagner aussitôt en vitesse, et déclencher aussitôt sa technique « du Déluge ». D’innombrables excroissances osseuses, pointues et acérées vinrent dès lors quitter le corps de l’enfant de l’os pour être projetés tout autour de lui, sans angle mort. Des shinobi étrangers au combat déployèrent rapidement des protections pour protéger les leurs de dégâts collatéraux malvenus.

HRP :
 


_________________

La voie des os [PV Sesshū] 1200px-Aries.svg
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5395-kaguya-sesshu-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8088-kiri-equipe-01-onkochishin-lecon-du-passe-fermee https://www.ascentofshinobi.com/t5408-kaguya-sesshu#42969
Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

La voie des os [PV Sesshū] Empty
Mer 25 Déc 2019 - 18:38
La voie des os [PV Sesshū] Xhvf

Il y avait dans ce duel toute la noblesse d'un affrontement entre deux cerfs. Le choc entre les bois, pareil à celui entre les os des deux Kaguya, égalait néanmoins la violence d'un combat entre rhinocéros. Tandis qu'il luttait contre le Prédicateur, Shitekka n'avait plus rien du fébrile Urumi forcé de s'affirmer lors de son Agni Kai. Ses mois passés à pratiquer le ninjutsu, le taijutsu, ainsi qu'à affiner son Shikotsumyaku lui permirent de maintenir une cadence exemplaire, propre aux membres du clan Kaguya. Il avait appris à mieux écouter son squelette, à l'exploiter en tant qu'arme de guerre : Shitekka déployait dorénavant des défenses robustes, à la hauteur des offensives de son adversaire.

L'affrontement, d'une rare violence, attira peu à peu l’œil des shinobis et instructeurs indiscrets. Un duel entre Kaguya en dehors du domaine relevait, après tout, de l'exception. Il fallait être presque fou pour ne pas profiter de ce rare spectacle qu'offraient Sesshū et Shitekka. Certes, le même schéma se dessinait. Une succession de défenses, suivies de ripostes quasi-immédiates.
Mais c'était là tout le charme du style de combat des Kaguya : puisant au plus près la matière de leur Kekkai Genkai, la spontanéité constituait le maître mot des enfants de l'os.

Pour ce tour, Sesshū avait choisi de croire en la solidité de son armure pour absorber l'impact des dix balles digitales. La scène en résultant eut tout juste le temps de surprendre, désespérer Shitekka, avant que ce dernier ne soit confronté à la contre-attaque de son confrère. Tout se déroula en un éclair, laissant à un œil peu averti une mise en scène brute, vivace, difficile à suivre. Avec la même spontanéité que le Prédicateur, le balafré recouvrit toute une face de son corps d'une couche d'os pour éponger la salve d'épieux fusant de toute part. De l'autre côté de sa protection, l'enfant de Saroruncasi entendait les projectiles se heurter violemment à la paroi osseuse, et rebondir dans tous les sens. Autour des deux Kaguya, ce fut une assemblée de piques d'albe qui s'éparpillèrent dans le sable du terrain.

L'enchainement réalisé par le Prédicateur fut d'une telle véhémence que son adversaire avait reculé de quelques pas. Si jusqu'à présent les deux hommes s'échangeaient des coups, et surtout des os, Shitekka s'octroya un temps de repos pour souffler. Son front dégoulinait de sueur; entre effort et consommation de chakra, son corps échauffé appelait à la pause. Mais entre Kaguya, le répit étant une notion abstraite, ce regain de temps se traduisit par un repli stratégique. Conscient que Sesshū cherchait à l'acculer par tous les moyens en réduisant la distance les séparant, il essaya à nouveau de le distance de quelques mètres.

« Je crois que j'ai pas le choix, à ce stade… »
Dans un bref moment de répit, Shitekka évalua ses options. Certaines de ses possibilités s'avéraient dangereuses au vu de la présence d'un public dans les alentours. Ces mêmes curieux reculèrent par ailleurs lorsque Sesshū éparpilla de multiples projectiles à proximité. Il y avait surtout cette armure, que le Prédicateur se plaisait à maintenir autant que possible. L'Urumi avait besoin de frapper fort en un seul point, s'il osait espérer toucher enfin son adversaire. Face au manque de choix dans son répertoire de techniques, une seule option figurait en tête de liste.

Cela ne lui plaisait guère de révéler ce jutsu dans un tel contexte, pour un simple entrainement à la vue de tous, mais il n'avait pas le choix : un autre Kaguya ne lui aurait pas laissé l'opportunité de faire autrement, après tout.

Paume tendue vers son cousin, Shitekka concentra une immense quantité de chakra dans son bras. Le Kaguya ajusta la position de sa main, prenant en compte le sens du vent, et ciblant plus spécifiquement la jambe gauche de son antagoniste. L'instant d'après, une impulsion de chakra libéra la calamité de sa cage de chair. Un harpon, façonné à partir de son ulna, fusa à une vitesse folle du creux de sa main. La violence de la libération fut si importante que le bras du Kaguya se déforma et recula, pareil à un canon d'artillerie. La lance, hommage discret au père fondateur des Urumis, souleva dans son sillage un léger halo de sable et de poussière. Les dégâts eux, ne seraient en aucun de cette légèreté menaçante si Sesshū s'engageait à encaisser le jutsu le plus puissant du répertoire de Shitekka.


tl;dr:
 

_________________
La voie des os [PV Sesshū] Shitenousigna



Dernière édition par Kaguya Shitekka le Sam 18 Jan 2020 - 18:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Kaguya Sesshū
Kaguya Sesshū

La voie des os [PV Sesshū] Empty
Jeu 26 Déc 2019 - 17:32
La voie des os ft. Kaguya Shitekka

C’était la fin.

L’égalité de puissance des deux enfants de l’os n’était que de façade ; et la preuve formelle de cette vérité allait percuter la nuque de l’augure sans plus attendre. Après tout, le sang-mêlé avait appris des meilleurs, notamment l’ancien chef de clan, Kaguya Shyko. Même si ce dernier avait été un véritable frère pour le Prédicateur, ils n’avaient jamais osé s’échanger leurs techniques et autres bottes secrètes pour aller de l’avant. Hiroko, le feu maître de Sesshū revendiquait déjà ce rôle de précepteur.

C'était la fin.

Dès que l'Urumi déclara ne plus avoir le choix, l'instinct de survie de son adversaire accusa un soubresaut d'effroi. Y avait-il un pallier au-dessus de son niveau actuel, qu'il pouvait atteindre pour remporter le combat ? Sesshū ne voulait pas y croire. Il avait insufflé déjà tant d’énergie dans cette escarmouche, qu’une hausse de son rythme allait certainement le rattraper. Et pourtant, son frère d’armes tendait son bras vers lui, la paume orientée vers sa jambe, tandis que son regard recelait une détermination pure.

C'était la fin.

L'organisme du Prédicateur s'affola pour essayer de fuir l'impasse. Le gouffre dans lequel il était tombé se creusait davantage à vue d’œil ; plus le temps avançait, plus son destin était condamné. Shitekka allait-il risquer de blesser mortellement son partenaire ? Pour sûr. Dans un combat entre maîtres du Shikotsumyaku, les remords faisaient pâle figure.

C'était la fin.

Et pourtant, Sesshū désirait y croire ardemment, jusqu'au bout. Tandis que son squelette entier supprima son poids naturel en altérant son architecture, l'homme brûla son chakra par les deux bouts pour en propulser une quantité astronomique de chakra dans ses jambes, quitte à ne plus pouvoir le malaxer après coup. Lorsque le projectile mortel de Shitekka quitta sa paume, le Prédicateur eut à peine le temps de se déplacer de quelques centimètres que la pointe de la lance transperçait déjà... son pied. L'impensable avait été atteint : l'augure avait épargné son artère fémorale, entre autres capillaires composant cet immense et juteux réseau sanguin, échappant ainsi à la mort. Mais ce haut-fait n'était, hélas, qu'une maigre victoire face aux conséquences qui lui pendaient au nez.

Malgré sa tolérance à la douleur, Sesshū ne put résister à celle qui lancinait son pied déchiqueté. D'innombrables éclats gorgés de chakra avait pénétra son épiderme, sa chair, et même son os, qui s'en était retrouvé brisé de mille fractures. Quand est-ce que l'Urumi avait développé une telle technique ? Pouvaient-ils réellement être considérés en égal ? Le Prédicateur ne gaspillait-il pas son temps à essayer d'accompagner son jeune ami sur la route de l'Agni Kai ? Un gouffre infini s'était créé entre les deux guerriers-nés, et il fallait un niveau proche du divin pour pouvoir le traverser. Loin de celui de Sesshū, en somme.

C'était la fin.

HRP :
 


_________________

La voie des os [PV Sesshū] 1200px-Aries.svg
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5395-kaguya-sesshu-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8088-kiri-equipe-01-onkochishin-lecon-du-passe-fermee https://www.ascentofshinobi.com/t5408-kaguya-sesshu#42969
Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

La voie des os [PV Sesshū] Empty
Jeu 26 Déc 2019 - 21:03
La voie des os [PV Sesshū] Xhvf

Lorsque l'enfant de l'os prit la décision de révéler son arcane ultime, Shitekka plongeait sans le réaliser dans un bain d'inconscience. L'urgence de la situation, ou plutôt la détresse face à cette armure inamovible, incita le chasseur à user de son joker. D'un naturel calme et réfléchi, son expérience des longues parties cérébrales de mahjong n'avait pas suffi à le faire succomber aux sirènes de la hâte.

Dans son esprit, il ne restait effectivement aucune option possible si ce n'était de frapper le plus fort possible en un point pour passer outre cette maudite armure d'ivoire. La faute à un répertoire de jutsus trop dangereux pour l'audience qui s'était installée à proximité du duel de Kaguya. Au fond, le problème ne venait pas des techniques qu'il possédait, mais plutôt de celles qu'il n'avait pas penser à élaborer.

Ce fut ainsi que dans la précipitation, l'enfant de Saroruncasi décocha sa plus puissante flèche.

Il fut trop tard de penser aux conséquences de son geste. Le projectile affola les éléments, avant de transpercer avec fracas le pied du Prédicateur. Malgré ses efforts, rien n'empêcha réellement la lance d'atteindre sa cible. Une vive douleur s'empara de l'adversaire de Shitekka. Effondré dans l'arène, l'Urumi réalisa son geste avec un léger décalage. Il dut assister, quelques longues secondes plus tard, à son partenaire d'entrainement incapable de se relever, pour comprendre la situation.

Affolé devant la scène d'horreur qui se tenait sous ses yeux, Shitekka se rua sur son cousin pour venir à son secours. En tant qu'Urumi, le Kaguya abhorrait la possibilité de tuer quelqu'un. Et la simple vision du pied décharné de Sesshū arracha à son homologue un profond sentiment de nausée. Rapidement, le sable immaculé se recouvrait d'une mare d'écarlate. L'Urumi paniqua davantage, et chercha autour de lui, son regard fuyant autant que possible ce pied écorché qu'il ne saurait voir.

« Un médecin ! Un médecin, vite ! Que quelqu'un m'aide ! »
C'était la première fois qu'il remportait un combat d'entrainement ainsi. Et Shitekka s'en voulait terriblement d'avoir laissé Sesshū dans un pareil état. Tandis que la foule se mit en branle pour venir en assistance au blessé, le remord envahissait progressivement le Kaguya de sang-mêlé. Ce n'était pas une victoire, pour lui : c'était plutôt la preuve sanglante de son incapacité à exploiter correctement son pouvoir sans risquer d'en venir à des extrémités dont il serait incapable d'assumer les conséquences.

_________________
La voie des os [PV Sesshū] Shitenousigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264

La voie des os [PV Sesshū]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Complexe Shinobi
Sauter vers: