Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Le chemin du retour [Solo]

Sendai Hanae
Sendai Hanae

Le chemin du retour [Solo] Empty
Dim 29 Sep 2019 - 22:44
Rester, partir. Partir, rester. Hanae a longuement pensé à cette question qui la tourmente autant qu'elle la dérange. Rester, c'est pouvoir revoir Reikan, renouer avec son passé, retrouver la joie et un but. Mais aurait-elle vraiment le cran de venir à la rencontre de celle qui est plus qu'une amie pour elle, qui est en fait véritablement une sœur, après ce qui lui est arrivé ? Elle est la seule responsable de sa sottise, et de tout ce que cela a engendré. Si la Yasei a fait son deuil, peut-elle seulement aller à sa rencontre de la sorte ? Quelle réaction aura la brune ? Et la question ne se résume pas à cela. Bien entendu qu'à terme, la féline sera heureuse, et évidemment que leur rencontre sera marquée par la joie. Cependant, partir, c'est retourner vers le village qu'elle a plus ou moins lâchement abandonné à son sort. Se confronter à ce maudit empire, même si cela signifie une mort certaine. Ou, éventuellement, courber l'échine et prier pour ne pas être exécutée à son retour, pour trahison. Au fond, le plus simple serait qu'elle parvienne à retourner à Kumo, dans un premier temps, au moins le temps que les choses ne se règlent, et elle pourra ensuite partir et voyager de nouveau, tout en gardant le bandeau de Kumo en tant que signe de son appartenance au village caché dans les nuages. Alors c'est donc cela, la décision est prise, et Hanae n'y reviendra pas : elle compte bien réparer ce que son égoïsme a créé, quitte à en mourir.

D'un pas déterminé, elle se dirige alors vers le port Naragasa, avec tout son attirail, assez maigre en réalité, prête à prendre le premier bateau venu en direction de Kaminari. Qu'est devenu le village ? Comment vont Yahiko, Hiko et Kanna ? Sera-t-elle emprisonnée et exécutée, ou bien pardonnée à condition de devenir irréprochable ? Tant de questions se bousculent dans sa tête, et lorsqu'elle aperçoit tous les bateaux amarrés, elle se retourne et jette un dernier regard sur ce village encore meurtri par les récents événements. L'écarlate y a fait de belles rencontres, en y repensant. Elle n'a pas vu sa Yasei préférée, mais a pu rencontrer un Irounin de confiance, qui saura veiller sur elle si elle en a besoin. La rubiconde y a aussi vu un directeur assez atypique, qui donne beaucoup d'importance aux informations sur le monde extérieur. Ce n'est pas si étonnant, après tout ce village se trouve coupé du monde, au même titre que le pays tout entier d'ailleurs. La Sendai a également rencontré un pseudo macho et une petite princesse des neiges, dont elle n'oubliera pas les noms.

Elle tourne maintenant le dos à Kiri, et regarde la mer. Le voyage de retour sera-t-il aussi agité que l'aller ? Peut-être peut-elle négocier pour que des marins expérimentés la reconduisent, après tout, elle a donné des informations importantes à ce village, sans pour autant trahir le sien. Tout ce qu'a fait la rougeoyante n'a été que faire venir ces nouvelles un peu plus vite. Elle s'avance, et s'adresse à un homme qui semble assurer la sécurité des environs. Que lui dira-t-il ?

"Bonjour monsieur, je suis une kunoichi de Kumo, je suis venu ici suite aux récents événements, pour trouver refuge, mais j'ai décidé de cesser de profiter de l'hospitalité de Kiri. Après tout, si les personnes comme moi ne se battent pas, qui le fera pour sauver mon pays ? Pensez-vous pouvoir me recommander une embarcation sûre pour que je puisse rentrer chez moi ?"

L'homme la jauge, il paraît sceptique, puis attrape une liasse de papiers à sa ceinture. Il feuillette le tout jusqu'à s'arrêter, puis acquiesce, et la regarde de nouveau en souriant à moitié.

"D'après ce que je vois, vous avez effectivement le droit de circuler ici, et il semble que vous n'ayez rien fait de suspect. Je vous laisse vous diriger sur votre droite, certains navires se dirigent vers Kaminari, mais je ne puis vous assurer la sécurité totale: cette mer est souvent dangereuse."

Elle s'incline en signe de respect et de remerciement, et se rend sur le côté désigné par l'homme. La jeune femme sort tout l'argent qu'il lui reste, et le donne au capitaine du premier bateau venu. La traversée peut donc commencer...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur
Narrateur
Narrateur

Le chemin du retour [Solo] Empty
Jeu 3 Oct 2019 - 17:01


Le navire Kirijin prenait la mer en direction du pays de la foudre sans encombre. Les marins étaient pour la plupart aguerris et les manœuvres s'enchaînaient sous la direction du capitaine. Avec les changements dans ce pays, ces voyages là étaient compliqués. Il y avait toujours un risque, même si le navire n'était clairement pas militaire et non équipé pour le combat. Il ne risquait pas de se faire prendre pour une force d'invasion.

Cependant, après plusieurs heures de navigation mornes et sommes toutes similaires, l'un des marins signala une voile croisant au large. On dirait un navire un petit peu plus haut que celui de Hanae. Il était assez loin, même il semblait petit à petit se rapprocher en faisant mine de passer parallèlement. Cependant, le capitaine du navire était assez méfiant, ce genre d'approche était inhabituel. Il fit signe à ses marins de faire attention, sans changer de route. De toute manière, ils ne pouvaient pas accélérer plus que cela, les voiles étaient tendues au maximum. Cependant, au dernier moment, le navire armée d'une vigie métallique pour l'épronage vira de bord à toute vitesse en profitant d'un vent avantageux.

"ATTENTION ! ILS VONT NOUS RENTRER DEDANS ! VIREZ DE BORD !"

Hurla alors le capitaine afin d'essayer d'éviter l'assaut, car maintenant que le navire se rapprochait dangereusement, l'équipage du navire fou semblait être prêt au combat toutes armes dehors et aux regards carnaciés.
Revenir en haut Aller en bas
Sendai Hanae
Sendai Hanae

Le chemin du retour [Solo] Empty
Mer 9 Oct 2019 - 21:34
Le voyage se déroulait bien, pendant une longue période. Hanae ne discutait pas particulièrement avec l'équipage, étant constitué d'hommes dans sa totalité, elle n'en trouvait pas le besoin ni l'intérêt. Mais comme toutes les choses qui se déroulent bien ont une fin, une ombre un peu inquiétante la mit en alerte. Un bateau, semblant inoffensif vu de loin, et surtout pour la Sendai qui n'y connaît rien en navigation, apparaît soudainement. Elle vient s'appuyer sur le bastingage, et reste concentrée sur cette présence impromptue. S'ils attaquent, elle devra défendre seule le navire, car malgré leur apparence, les matelots ne sont sans doute pas des combattants aguerris. D'une oreille fureteuse, elle entend les bougres montrer de l'inquiétude, bien que certains tentent de se rassurer en disant que la piraterie se fait de plus en plus rare, dans ces eaux. La jeune femme, quant à elle, préfère se faire sa propre idée. Lorsque l'embarcation est assez proche, elle remarque rapidement que l'avant est un peu trop renforcé pour être classique, et le cri d'un des hommes la fait réagir assez vite, car devant ses yeux le spectacle se met en marche.

"Eh merde..."

D'un coup, les pirates dérivent de leur trajectoire, ce qui ne laisse pas un grand temps à la rubiconde pour défendre son moyen de transport. D'une manière assez rapide, elle enchaîne des mudras, puis place ses mains devant elle, en direction du bateau qui arrive vraiment vite. Un mur de chakra pur rouge apparaît alors, protégeant une bonne partie de son propre bateau est protégée par lui, et au contact avec l'épaisse et large forme écarlate, les pirates subissent un violent choc, qui malgré le renforcement de leur proue, leur fait subir des dégâts. Pire que cela, le mur étant fixe, il ne bouge pas d'un pouce, alors qu'il arrête totalement le leur. L'écart est sur le point de se créer entre les deux véhicule lorsque la Kazejine fait de nouveaux mudras, afin de créer un clone de chakra pur. Il lui est identique en tous points, et saute chez les assaillants avant que la distance ne l'en empêche. Le but ? Le faire perdre du temps en s'assurant qu'ils ne puissent pas rattraper le navire de la sauvage. De son côté, l'originale regarde le capitaine:

"Dépêchez-vous, mon clone nous fera gagner du temps."


résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur
Narrateur
Narrateur

Le chemin du retour [Solo] Empty
Lun 14 Oct 2019 - 18:13


Les marins du navire qui transportait Hanae n'était pas du tout des combattants, des hommes forts par l'effort et le travail, mais certainement pas capable d'affronter des hommes en armes dont c'était le métier. C'était bien pour cela qu'ils avaient peur de voir le navire s'approcher tant et plus de leur bastingage. L'approche de ce navire étranger n'était pas du tout normal, il pouvait avoir une avarie évidemment, mais à voir ce qui était monté à la proue, il n'y avait aucune chance.

Les pirates avaient bien l'intention de se servir par la force de tout ce qu'ils pouvaient, mais c'était sans compter la présence fortuite et bien venue d'une certaine ninja. Le mur bien épais fit assez solide pour résister à la charge, ce qui provoqua un bruit sourd et puissant tandis que le navire pirate le percuta à grande vitesse. Le choc fit puissant et avec sa vitesse, le navire fit déporté sur le côté, alors qu'il avait subit quelques dommages, mais rien de si grave à l'immobiliser. Une petite volée de flèches partit en direction des voiles du navire où se trouvait Hanae afin de le ralentir au maximum.

Tandis que le navire tente de s'éloigner des pirates, des bruits de combats se firent entendre. Les pirates attaquaient alors le clone ne pouvant bien évidemment pas voir la différence entre un vrai ou un faux. Un ninja de renom pouvait bien massacrer un navire ennemi seul ! Le navire pirate n'essayait pas du coup de revenir à la chasse pour le moment tant que cet ennemi était à bord. S'il tuait un ninja isolé, c'était toujours cela !
Revenir en haut Aller en bas
Sendai Hanae
Sendai Hanae

Le chemin du retour [Solo] Empty
Lun 14 Oct 2019 - 18:34
L'action se fait suivre par la réaction. Hanae n'est pas la seule à avoir de la ressource, et les assaillants confirment presque instantanément leur statut en envoyant une volée de flèches. Toutes ne pourraient pas être arrêtées par l'écarlate, qui se trouve bien embêtée. Néanmoins, d'un coup, elle bondit assez haut pour se positionner entre la voile et la salve de projectiles, et fait apparaître une armure d'un rouge vif autour de son corps. La protection n'est pas énorme, et elle n'a pas le temps de refaire un mur comme le précédent, mais au moins la voile n'aura qu'à être réparée par les matelots qui savent sans aucun doute s'y prendre, si on leur en laisse le temps. La première étape de la défense de la Kumojine est donc opérée, mais en parallèle, la loi du talion se met en place d'une façon assez rapide. En effet, le double se tient déjà sur la figure de proue, et alors que les présumés pirates abaissent leurs arcs, elle a déjà envoyé deux projectiles de la couleur du sang vers leurs voiles. La vitesse est grande, et les marins n'étant à première vue pas des shinobis, ils auront du mal à contrer ce qu'a prévu la sauvage.

"Œil pour œil..."

Les shuriken fûmas - car c'est la forme qu'ils prennent - se dirigent de chaque côté de la grand-voile, et la tranchent de part et d'autre en un éclair. Avec cela, le vent ne leur sera plus d'aucune utilité, et même si la voile du navire de la Sendai est abîmée, il est clair que les dégâts ne sont pas comparables. Enfin, pour faire bonne mesure, et comme cette embarcation est pleine d'hommes vils et fondamentalement mauvais, les projectiles continuent leur course en tentant de trancher un maximum d'entre eux. Peut-être auront-ils la chance de détruire le clone en lui fonçant dessus avant de subir plus de blessés ou de morts, mais quoi qu'il en soit, cela ne fera pas leurs affaires, car leur proie s'échappera sans aucun doute. D'ailleurs, comme pour compléter ce que disait son clone juste avant, la vraie Hanae, tout en voyant le navire ennemi rétrécir de plus en plus, murmure:

"Dent pour dent..."

***


Quelques moments passent, le clone finit par être détruit et les pirates, affaiblis, semblent désespérés de ce qu'il vient de se passer, au moment même où ils comprennent qu'ils n'ont pas eu la véritable kunoichi mais un clone. Ils ne reviennent pas à la charge, et finalement la rubiconde finit par apercevoir les terres de la foudre, où elle pose pied avec beaucoup de joie, mais également la boule au ventre. Elle remercie rapidement les marins, puis prend la direction de son village...

résumé:
 


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur

Le chemin du retour [Solo]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Port Naragasa
Sauter vers: