Soutenez le forum !
1234
Partagez

Le lien du sang | Ft. Imekanu

Kaguya Sesshū
Kaguya Sesshū

Le lien du sang | Ft. Imekanu Empty
Jeu 10 Oct 2019 - 1:28

Qu’importaient les récentes promotions de l’augure quant à son clan et son village, il y avait une chose à laquelle il tenait toujours à cœur : Chihiro. Maintenant que son apprentie avait la compagnie du Genin Yasei Zoku, membre de l’équipe d’intervention de l’enfant de l’os, elle réclamait chaque jour davantage d’entraînements pour pallier son jeune âge face à l’expérience du métamorphe ; d’où la présence de Kaguya Sesshū au Complexe Shinobi. Malgré les nombreux clones d’ombre du Prédicateur se baladant aux quatre coins du village, celui-ci n’avait plus assez de chakra, ni de temps libre, pour assouvir les attentes de son élève assoiffée de connaissances. La solution était inévitable : recruter des renforts.

Ainsi, aux premières lueurs d’une journée d’été, il se dirigea vers l’Académie de son homologue Kaguya Wutu-Fuku, et s’arrêta dans l’enceinte centrale du Complexe, entre les deux bâtiments en « U », afin d’y trouver le parfait candidat. Déjà, des recrues potentielles s’aventuraient à l’art du chakra, en étudiant ses principes fondamentales pour mieux l’appréhender. Certains, plus expérimentés, guidaient de jeunes shinobi dans cette voie, s’improvisant professeurs avant de rejoindre leurs classes respectives.

Mais mêlaient-ils la pratique à la théorie, par ici ?

— Je suis sûre que je peux le battre, lui.

L’intervention de Chihiro happa brusquement l’augure de ses songes.

Ce garçon qui fait deux fois ta taille ?
— Je suis pile à la bonne hauteur, d’abord !
Maligne…

Sesshū posa ses yeux sur le concerné. Un adolescent élancé, athlétique, d’atours aux couleurs de Kiri… mais aussi de la famille Yuki. Pourtant, son corps semblait taillé pour le combat – à défaut de tout miser sur l’arcane puissant de son clan. Intéressant. Avait-il été touché par la Résonance, lui aussi ? Les assimilateurs avaient tendance à s’approprier la mêlée du fait de leur nouvelle nature, après tout.

Tu sais ce que tu dois faire alors.
— Le défier en duel !
Exactement.

La petite fille bondit hors du banc sur lequel ils étaient installés puis, d’un pas assuré, fonça vers l’éphèbe sans une once de peur dans le regard. Au contraire ; elle était certaine de pouvoir vaincre cet adversaire dans la fleur de l’âge, et ce grâce aux précieux enseignements de son maître. Ce qui rendit Sesshū le plus fier des professeurs.

Le clan n’a qu’à bien se tenir…

_________________

Le lien du sang | Ft. Imekanu 1200px-Aries.svg
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5395-kaguya-sesshu-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8088-kiri-equipe-01-onkochishin-lecon-du-passe-fermee https://www.ascentofshinobi.com/t5408-kaguya-sesshu#42969
Imekanu
Imekanu

Le lien du sang | Ft. Imekanu Empty
Ven 20 Déc 2019 - 0:05

Le lien du sang | Ft. Imekanu Jsf1



Le complexe shinobi était un lieu qu’Imekanu connaissait bien maintenant. Après s’y être présentée pour y découvrir qu’elle faisait partie de l’équipe de Shitekka et d’avoir appris sa maîtrise auprès de lui, l’archère y était retournée pour contempler les ninjas s’entraîner ou se défier. Cette journée aussi sera la même. Enfilant son arc et son carquois sur son épaule, la traqueuse quitta son nid sauvage pour se rendre au nouveau bâtiment très impressionnant. L’archère n’avait pas osé s’imposer ou faire remarquer sa présence, bien trop embarrassée pour cela. Ses compétences n’étaient pas encore très développées et elle se découvrait encore, ne sachant pas vraiment dans quelle direction allée. Si le ramat du feu était entré en harmonie avec elle, il fallait qu’elle continue à le maîtriser. Pour le moment, l’Urumie ne faisait confiance qu’à son arc, ses dons en sensorialité et au Rentanjutsu. Et encore là, c’était un vaste monde bien compliqué pour Imekanu lorsqu’il s’agissait d’y mêler du chakra.

La brune finit par arriver sur les lieux et y trouva des personnes qu’elle avait déjà remarquées. De nature réservée, l’archère restait tout de même très attentive à ce qui l’entourait. Ses pas la menèrent instinctivement au milieu du complexe où un grand terrain en forme de U était bordé par des couloirs et des salles de classe ou autre. La jeune femme alla se poser contre un muret, non loin d’une autre présence qu’elle ne connaissait pas, mais elle ne la remarqua pas plus que cela, bien trop concentrée sur cette jeune fille qui se lançait à corps perdu sur une montagne, sans avoir peur et bien décidé à lui faire comprendre qui elle était. L’enfant du Mata Kotan était très surpris de voir autant de courage et de détermination dans un si petit corps. Tellement qu’elle s’en trouvait jalouse. Un long soupire s’échappa de ses fines lèvres avant de prendre son arc et de le regarder longuement.

« Si seulement j’étais aussi forte que Shitekka… Ou si je comprenais tout ce monde entouré de chakra… Moi aussi je ferais pareil… »
Son sensei savait tellement de choses, alors qu'il venait d'un monde bien différent. Il avait appris, s'était fait à leur culture, s'était entraîné durement. Imekanu avait l'impression de ne pas en faire assez et de rester au point de départ. Ce n'était pas ainsi qu'elle allait pouvoir protéger le Mata Kotan ou l'île du Saroruncasi, il fallait qu'elle se comprenne mieux ainsi que ce don de chakra offert par Ape-huci. Oui, il le fallait.




_________________
Le lien du sang | Ft. Imekanu Imeka
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7228-imekanu-termine https://www.ascentofshinobi.com/t7285-imekanu-carnet-de-bord#61135 https://www.ascentofshinobi.com/u914
Kaguya Sesshū
Kaguya Sesshū

Le lien du sang | Ft. Imekanu Empty
Ven 20 Déc 2019 - 0:53
Le lien du sang ft. Imekanu

L’intrépide enfant de l’os martelait la chair de son Némésis comme s’il n’avait été qu’un sac de sable endurant. Pris au dépourvu, l’adolescent de deux têtes de plus que la fillette dut se rendre à évidence : il était primordial de ranger son sourire narquois pour se concentrer sur ce combat jugé gagné d’avance, à défaut de mordre la poussière par une clé de bras.

Vous n’avez rien à lui envier.

L’augure adressa un fin sourire à la jeune femme qui se morfondait sur son sort. Adossé à un pilier de la cour intérieur, dans l’angle mort de l’Urumi, celle-ci n’avait pu se rendre compte de sa présence – jusqu’à maintenant. Le Prédicateur s’était aligné aux côtés de la spectatrice, le cœur empreint d’une fraternité exultante.

Cette peste fait mine de n’avoir pas froid aux yeux, mais dans le fond, Chihiro a peu confiance en elle. Le secret est de toujours chercher une meilleure version de soi-même.

L’enfant de l’os revira son attention sur les prouesses de son apprentie pendant quelques coups, tandis qu’elle persévérait contre un ennemi de plus en plus rancunier, hargneux, véhément. Une épaisse couche d’os habillait déjà son crâne, ses avant-bras, et ses tibias, pour l’aider à concrétiser sa danse de l’Ortie.

Veuillez m’excuser. J’ai peut-être espionné vos errances malgré moi, mais il m’a semblé entendre le nom de Shitekka ; c’est un honneur de faire la rencontre de l’une de ses proches. Je me nomme Sesshū. Son partenaire d'entraînement, et... j'ose l'espérer, son ami.

Une relation singulière forcée par la main de Renzaburô. Sesshū allait-il un jour devoir choisir entre la fraternité et la loyauté ? L'augure, nourri aux horreurs, avait déjà décidé d'un camp.

Je l’assiste actuellement pour son prochain Agni Kai – le duel qui décidera de sa légitimité au Domaine. De quoi mettre toutes les chances de son côté. Mais vous avez raison : Kaguya Shitekka est très fort. Il n'a pas besoin de leçons ; seulement du soutien.

_________________

Le lien du sang | Ft. Imekanu 1200px-Aries.svg
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5395-kaguya-sesshu-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8088-kiri-equipe-01-onkochishin-lecon-du-passe-fermee https://www.ascentofshinobi.com/t5408-kaguya-sesshu#42969
Imekanu
Imekanu

Le lien du sang | Ft. Imekanu Empty
Ven 27 Déc 2019 - 1:36

Le lien du sang | Ft. Imekanu Jsf1



La tête de l’Urumie tourna vivement vers cette voix qui s’adressait à elle sans aucune présence à ses côtés. Jusqu’à ce qu’une silhouette bien plus grande qu’elle ne se montre, des pupilles aussi claires que sa longue chevelure immaculée contrastant avec un accoutrement bien sombre. Imekanu ne l’avait jamais vu ici. La jeune femme se contenta de lui rendre son sourire marqué sur son faciès blafard. Chercher une meilleure version de soi-même… C’était une façon de voir les choses intéressantes dit comme cela. Ne montrer en apparence que ce qu’on souhaiterait être ? Oui, peut-être que l’archère pourrait le faire…

« Vous dites que si je trouve cette moi capable de combattre mes doutes et mes peurs, j’arriverai à les vaincre ? C’est pas bête… Je dois m’en donner les moyens…»

La traqueuse hocha de la tête songeuse, tandis que ses pupilles céruléennes fixaient cette jeune fille qui ne lâchait rien et montrait une volonté à toute épreuve. Elle fut surprise de constater que celle-ci manipulait l’art des os comme son cher Urumi ce qui lui faisait comprendre qu’elle avait à faire à quelqu’un de son clan. Mais la surprise s’accentua lorsque l’homme à ses côtés lui fit comprendre qu’elle connaissait Shitekka lui aussi et le considérait comme un proche et un camarade. Imekanu était contente de savoir que le balafré pouvait compter sur des personnes de son clan et qu’il le considère ainsi. Parce que de son souvenir, le brun à la pupille dorée n’en gardait pas que de bons souvenirs.

« Oh, vous connaissez Shitekka ! Le monde est petit alors qu’il me semble si immense… Je suis Imekanu, enfant du Mata Kotan et Urumie, enchantée Sesshu. J’ai rencontré Shitekka, il y a quelques lunes déjà et ce fut une bénédiction de pouvoir être à ses côtés dans ce village si différent de mes habitudes. Il est mon sensei, mais aussi quelqu’un de cher à mon cœur. Je suis certaine que vous en êtes aussi pour lui. »

Un duel pour prouver sa légitimité dans son clan ? C’était un peu ce qu’il lui avait expliqué, que sa nature de sang divisé n’était pas appréciée de tous. Elle ne savait pas qu’il allait devoir se battre pour cela. C’était assez effrayant à s’imaginer ce qu’il pouvait s’y passer et une mine inquiète se dessina sur le minois de la brune. Mais oui, il était fort et il ne se laissera pas faire aussi facilement, s’en était certain et elle comptait bien prier pour lui de toutes ses forces pour qu’il réussisse à gagner sa place auprès de ces personnes qui étaient aussi sa famille.

« Il m’a aidé à maîtriser le feu et m’a soutenu comme personne ne l’a jamais fait. Il mérite qu’on se batte à ses côtés pour ce qu’il désire. Il est fort et je ne comprends pas tout de ce qui se passe dans ce clan, vous êtes aussi un manipulateur des os, je suppose, tout comme cette enfant ? J’ai compris que de par sa nature Urumie et Kaguya, cela n’avait pas été facile pour lui…»

La native de Saroruncasi avait envie de savoir et de comprendre. Shitekka s’était toujours montré avenant et doux avec elle, et même si elle ne comprenait pas encore ce lien qui les liait, elle voulait être là pour lui, comme il l’était avec elle et peut-être que ce Sesshu pourrait l’aider à comprendre.

_________________
Le lien du sang | Ft. Imekanu Imeka
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7228-imekanu-termine https://www.ascentofshinobi.com/t7285-imekanu-carnet-de-bord#61135 https://www.ascentofshinobi.com/u914
Kaguya Sesshū
Kaguya Sesshū

Le lien du sang | Ft. Imekanu Empty
Sam 28 Déc 2019 - 12:12
Le lien du sang ft. Imekanu

Le Prédicateur admira sa jeune apprentie se mouvoir avec aisance sur le terrain d’entrainement. Tandis que le colosse s’épuisait à vue d’œil à cause d’une colère grandissante, la fillette de deux têtes de moins que lui redoublait d’ingéniosité pour exploiter son précieux kekkei genkai. Après avoir recouvert ses tibias, son crâne, et ses avant-bras d’une couche osseuse, ce fut dès lors sa colonne vertébrale qui se rajouta à l’équation du duel pour surprendre le géant en face d’elle. D’un soudain coup horizontal, le rachis décharné vint faucher les jambes du garçon, qui s’écroula lourdement en arrière à en soulever la poussière de l’arène. Devant le spectacle, le fier enfant de l'os sourit.

J’ai peur que vous ne soyez pas concernée par les maux de notre clan. Ce serait trop long d’expliquer les tenants et aboutissants du cas de Shitekka. Mais, encore une fois, vous avez raison. Ses détracteurs puisent leurs reproches dans ses origines bâtardes.

La fillette, après avoir exulté de joie, tendit une poigne ferme vers son adversaire au sol. Bien que ce dernier n'arrivait pas à avaler ce qu'il venait de lui arriver, il accepta toutefois sa défaite, et s'aida de l'appui de sa partenaire duelliste pour se relever. Dans son regard se mêlait complicité et malice. Ça n'allait pas se terminer là ; il allait s'entraîner, et se venger.

N’ayez aucune crainte. Le débat sera bien caduque. Shitekka a fait preuve d’un potentiel pouvant trancher grand nombre de langues fourchues. C’est un prodige. Et je l’affirme sans aucune gêne – malgré la fierté inhérente à mon éducation Kaguya. Votre sensei, dit l’augure pour rebondir sur les paroles de son interlocutrice, me surpasse en tout point. Et j’ose avouer cet échec personnel après plus de deux décennies d’entraînements quotidiens.

Le Prédicateur lorgna son pied meurtri, celé dans une botte renforcée afin de le maintenir en place. L’ultime projectile de l’Urumi, chargé d’une quantité de chakra capable de séparer la mer en deux, avait ridiculisé la solidité pourtant légendaire de l’armure Kaguya.

Ce n'est qu'une question de temps. Il m'est d'avis que notre vénérable chef, Kaguya Renzaburô, fait planer l'échéance de l'Agni Kai pour ne pas donner une chance à son petit-fils de prouver sa valeur aux yeux de tous. Car lui-même la connait. Mais...

L'enfant de l'os se concentra sur la scénette à laquelle se livraient les deux shinobi, en train de discuter, détendus après l'effort commun. Quelque chose piqua le cœur de l'augure.

J'en ai sûrement déjà trop dit. Parlons de vous, plutôt. Vous avez pensé à rejoindre les forces de Kiri ? Le Palais de la Brume cherche désespérément de nouvelles têtes.

_________________

Le lien du sang | Ft. Imekanu 1200px-Aries.svg
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5395-kaguya-sesshu-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8088-kiri-equipe-01-onkochishin-lecon-du-passe-fermee https://www.ascentofshinobi.com/t5408-kaguya-sesshu#42969
Imekanu
Imekanu

Le lien du sang | Ft. Imekanu Empty
Dim 29 Déc 2019 - 0:33

Le lien du sang | Ft. Imekanu Jsf1



Les deux Kirijins observaient l’enfant sûrement très lié à Sesshu qui se donnait dans cet entraînement d’une manière très agile et aisée. Imekanu était vraiment surprise de la voir se battre aussi bien, surtout que l’homme à ses côtés était plutôt un colosse… Mais c’était sans compter sur ses talents de manipulatrice des os, qui lui permirent de mieux se battre et encaisser. Quand l’apprentie retira par la suite sa colonne vertébrale de son dos, l’Urumie se décomposa et grimaça légèrement comme si c’était à elle qu’on lui retirait cette partie du corps osseux très importante. Une main discrète passa dans son dos pour vérifier que la sienne était toujours présente, ouf.. L’enfant se servit de sa nouvelle arma pour faire tomber le garçon qui tomba comme un oiseau qui s’était pris une flèche et Imekanu ne put s’empêcher d’applaudir face à cette raclée donnée.

Sesshu avait raison, l’archère était bien trop loin de toute cette histoire pour y être concernée, en plus de ne pas comprendre tout ce qui s’y tramait. La seule chose qui l’intéressait, était Shitekka et le fait de savoir qu’il n’était pas heureux avec eux suffisait pour l’inquiéter, même si elle n’était pas surprise que sa vie de sang-mêlé ait une place dans cette histoire. Imekanu se contenta alors de hocher de la tête tandis qu’elle observait la fillette aider son adversaire à se relever, ça, c’était une belle mentalité. Ce regard échangé lui rappela le sien, lorsqu’elle jouait avec ses ainés à celui qui atteindrait le plus de cible au tir à l’arc, lorsqu’elle échouait ou que l’un d’eux échouait, il était certain qu’une revanche serait prise et c’était sûrement ce qui allait se passer entre les deux kirijins face à elle.
Sesshu avait sûrement dû lire sur son minois son inquiétude et tenta de la rassurer en ne tarissant pas d’éloge sur le balafré, avouant même que celui-ci le surpasser et largement. L’Urumie était alors surprise et honorée d’entendre que son sensei était aussi bien vu par les autres,. Elle était fière d’être son élève, et même plus que ça, une Urumie comme lui.


« Je crois en lui, je n’ai jamais douté de son potentiel et savoir que vous le reconnaissez aussi me rassure. J’ai juste à lire dans vos yeux que vous êtes quelqu’un de fort aussi, ne lâchez pas l’affaire, même si j’ai l’impression que vous semblez souffrir d’un mal ? »

Sa fixation sur son pied lui mettait l’aiguille sous le nez, qu’avait-il bien pu se passer entre les deux hommes ? Quelque chose que l’archère ne comprendrait sûrement pas. Un nom fit l’apparition sur son registre, Renzaburô, elle se souvenait très bien de ce nom, l’Urumi à la pupille dorée lui en avait parlé, il s’agissait de son grand-père.

« Il m’en a vaguement parlé de ce Renzozaburojenesaispasquoi et il ne m’inspire pas confiance… Mais c’est son grand-père alors je suppose que ce n’est pas rien pour Shitekka. Quoi qu’il arrive, je sais que je serai toujours présente pour lui et je le promets devant les Kamuys. »

La chasseresse se contenta de lui sourire, il était hors de question de laisser tomber le Kaguya, et cela, peu importe ce qui pouvait bien arriver. Il avait été là comme personne pour elle et cette complicité qui s’était créé entre les deux Urumis ainsi que cet attachement à son égard le justifiait bien. Rejoindre les forces de Kiri ? Il ne semblait pas avoir vu le bandeau shinobi attaché à sa ceinture ? Fièrement, Imekanu lui montra alors son ventre où était cousu l’armoirie de Kiri qui lui prouvait qu’elle faisait partie des rangs de la brume.

« Je suis Genin depuis quelques mois Sesshu, quand Sanbi est venu, j’ai été atteinte de la Résonance et j’ai appris à maîtriser le chakra, je suis encore en apprentissage, mais grâce à Shitekka, je m’améliore très vite. Vous devez être quelqu’un d’important dans le village non ? Vous semblez habitué et informé de beaucoup de choses, sauf de mon existence, mais ça ce n’est pas difficile… »



_________________
Le lien du sang | Ft. Imekanu Imeka
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7228-imekanu-termine https://www.ascentofshinobi.com/t7285-imekanu-carnet-de-bord#61135 https://www.ascentofshinobi.com/u914
Kaguya Sesshū
Kaguya Sesshū

Le lien du sang | Ft. Imekanu Empty
Ven 3 Jan 2020 - 17:06
Le lien du sang ft. Imekanu

L’alchimie de la Résonance se confirmait à nouveau. Tandis que le phénomène arrachait le chakra à un pan de la population, une tierce communauté en profitait soudainement. La précieuse affinité – certes tellurique – de l’augure avait-elle été transmise à son interlocutrice Urumi ? En pensant cela, l’enfant de l’os sourit en coin. Le deuil de son ancienne nature avait déjà été pansé. Il n’y avait plus que de l’expérience personnelle, ainsi que les agréables moments passés avec son entourage durant sa convalescence.

Ne faites pas attention à mon pied. Shitekka n’y est pas allé… de main morte. Mon squelette en a été broyé. Si cela peut vous rassurer quant à sa compétence.

L’enfant de l’os offrit un sourire sincère à la jeune femme. Il n’y avait aucune rancœur dans sa voix. Seulement de l'amour fraternel, et de la fierté militaire.

Si vous voulez « toujours être présente pour lui », et l’aider à combattre ses démons, alors croyez en lui. Et n’assistez pas à son Agni Kai imminent. Cela ne pourrait que nuire à sa réputation – même si l’idée de le soutenir dans l'arène est ennivrante.

La conversation se déroula ; et, très vite, les deux connaissances amorcèrent le sujet de la profession, et de l’importance dans la société à Kiri. Après toutes ces récentes vagues, Sesshū ne savait pas encore sur quel pied danser. Son grade honorifique de Prédicateur l'avait-il rendu si prestigieux aux yeux du monde ? Lui n'avait pas changé d'un iota.

J’ai consacré ma vie au bien-être des miens. J’ai été… éduqué pour cela. C’est mon quotidien. Mon but existentiel. Alors, oui, d’une certaine façon, je suis devenu important pour… mon entourage. Aussi vaste a-t-il pu devenir, avec le temps et les aléas.

L’image de Yasei Reikan lui avait traversé l’esprit pendant une demi-seconde. La manière dont parlait l’Urumi du bâtard Kaguya rappelait l’affection qui liait les deux moitiés.

Profitez de l'aura de Shitekka autant que vous le pouvez. L'aide d'un ami est inestimable. Je n'aurais jamais pu réaliser le rêve de mon feu maître sans avoir rencontré les miens miens. Je ne cesse de remercier le destin d'avoir côtoyé ces avatars d'entrain.

Le Prédicateur porta sa main sur la dague en cristal pendant autour de son cou.

J'espère que j'entendrai de bonnes choses à votre sujet. Je vous ai à l'oreille, attention. Ne m'obligez pas à corriger votre compagnon quant à sa manière d'instruire ses pairs.

_________________

Le lien du sang | Ft. Imekanu 1200px-Aries.svg
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5395-kaguya-sesshu-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8088-kiri-equipe-01-onkochishin-lecon-du-passe-fermee https://www.ascentofshinobi.com/t5408-kaguya-sesshu#42969
Imekanu
Imekanu

Le lien du sang | Ft. Imekanu Empty
Ven 17 Jan 2020 - 14:22

Le lien du sang | Ft. Imekanu Jsf1



La fine main de l’Urumie se dirigea dans son panier accroché à sa taille. Elle avait bien entendu l’explication de Sesshu. L’archère ne doutait pas des compétences du balafré, mais il ne fallait pas laisser une blessure durer, cela pouvait coûter cher. Elle sortit une fiole qu’elle avait concoctée pour favoriser la reconsolidation des os. Sur le Kotan, les blessures liées aux pièges de chasse pouvaient briser un os pour les plus dangereux. Imekanu lui déposa sa fiole dans le creux de sa main en souriant.

« Prenez cela une fois par jour pendant une semaine et cela pourra aider votre pied. C’est important de soigner une blessure, vous avez des responsabilités ! »

Un air faussement autoritaire se dessina sur son visage, avant de lui rendre un sourire tout aussi sincère. La suite de ses paroles plutôt conseillères interpella la chasseresse qui haussa d’un sourcil. Nuire à la réputation de Shitekka ? Ces Kaguya, étaient-ils à ce point conservateurs ? Elle comprenait maintenant lorsque l’Urumi lui disait qu’il n’était pas accepté de tous pour son sang-mêlé. Imekanu soupira, elle voulait être là pour lui et l’encourager dans ce combat qui voulait dire beaucoup.

« Je ne souhaite pas nuire à Shitekka. Je croirai toujours en lui et je l’attendrai de pied ferme. Mais je compte sur vous pour garder un œil sur lui, sinon je n’hésiterai pas à vous trouer l’autre pied ! »

Ce n’était pas vraiment une menace, elle ne s’en prenait pas aux gens sans raison. Mais le Kaguya brun était beaucoup pour lui, il était son Kotan et celui qui l’avait sauvé d’une solitude et de démons coriaces.

« Nous devons prendre soin des nôtres et les chérir. Il n’y a rien de plus important et avec eux, on peut tout surmonter ! Votre pendentif est très beau. Prenez en soin. »

C’était assez amusant, elle avait fait don du sien à Shitekka aussi. C’était pour l’aider dans sa quête d’union avec le Kotan-kor-kamuy, mais cela restait très précieux pour elle. Un regard amusé se déposa sur cette grande silhouette, c’était une manière de dire qu’il l’avait à l’œil non ?

« Je ne connais pas cette expression… Mais je ne vous décevrez pas et Shitekka non plus ! D’ailleurs, je pense que je vais aller le retrouver, il doit continuer à m’apprendre les bases. Je suis ravie de vous avoir rencontré, Sesshu du clan Kaguya. Prenez soin de votre pied et de vos proches. »

Le saphir s’inclina avant de lui faire signe de la main. Avant de quitter le complexe, Imekanu eut une petite idée. Elle s’approcha du milieu de la cour et salua les deux shinobis.

« Ce fut un plaisir de vous voir vous entraîner. Cela me donne envie de faire de même ! »

Elle salua de nouveau le shinobi à la chevelure albinos et les deux apprentis avant de quitter les lieux à la recherche de la fameuse salle de classe. L'enfant du Mata Kotan était décidée à apprendre auprès de son sensei


Spoiler:
 

_________________
Le lien du sang | Ft. Imekanu Imeka
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7228-imekanu-termine https://www.ascentofshinobi.com/t7285-imekanu-carnet-de-bord#61135 https://www.ascentofshinobi.com/u914

Le lien du sang | Ft. Imekanu

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Complexe Shinobi
Sauter vers: