Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Apprentissage forcé - Pv Harumi
Un héro — Asaara Fuu EmptyAujourd'hui à 9:04 par Kobane Harumi

» 02. Questions sur les règles
Un héro — Asaara Fuu EmptyAujourd'hui à 9:00 par Gozan Arukisa

» Mort, vie, renaissance [Sharrkan]
Un héro — Asaara Fuu EmptyAujourd'hui à 6:44 par Meikyû Raizen

» Projet Clanique
Un héro — Asaara Fuu EmptyAujourd'hui à 5:28 par Metaru Shūuhei

» [Mission B] Lui, il creuse [Kamui]
Un héro — Asaara Fuu EmptyAujourd'hui à 4:03 par Damahara Kamui

» Tu es libre [Kuchiyose]
Un héro — Asaara Fuu EmptyAujourd'hui à 4:00 par Kogami Akira

» [MISSION C] Meurtre en coulisses — [Damahara Kamui]
Un héro — Asaara Fuu EmptyAujourd'hui à 2:24 par Damahara Kamui

» Retour à la réalité
Un héro — Asaara Fuu EmptyAujourd'hui à 1:58 par Kogami Akira

» 野心 Raviver la flamme
Un héro — Asaara Fuu EmptyAujourd'hui à 1:42 par Kogami Akira

» Discrétion : maître mot
Un héro — Asaara Fuu EmptyAujourd'hui à 1:02 par Kaguya Shitekka

Partagez

Un héro — Asaara Fuu

Yamazaki Okiko
Yamazaki Okiko

Un héro — Asaara Fuu Empty
Sam 2 Nov 2019 - 18:40
L'ancien gardien de la stèle s'était retiré quelques temps du monde shinobi, à la suite d'un entrainement qui avait mal tourné pour lui. Seul qui plus est, il avait tenté de maîtriser des techniques de hauts rangs sans toutefois pouvoir les maîtriser à la perfection. Le résultat avait été fatal et le jeune genin avait passé quelques semaines alité dans un lit. Il ne sortait que maintenant, tout récemment, de ce lit d'hôpital. Okiko avait besoin de sortir, de prendre l'air frais du village caché de la Brume.

Depuis qu'il était arrivé, tout s'était enchaîne à une vitesse hallucinante et il s'était rendu compte que... Il s'était retrouvé dépassé. Le fonctionnement de Kiri n'était clairement pas le même que celui d'Hikari, ici, les gens pensaient les uns aux autres. Ici, les gens prenaient soin des autres. Le Yamazaki devait leur rendre cette générosité, il devait faire en sorte d'être un parfait Gardien autant pour Kiri que pour les Kirijins.

Dans ces pensées alors qu'il déambulait dans les ruelles kirijines, l'élémentaliste s'arrêta net lorsqu'il vit un homme tenter de dérober quelque chose à une personne. Un voleur.

— Eh! Toi! Le voleur se retournait vivement vers le Yamazaki, mais continua sa course. Okiko effectua quelques signes incantaoires dans cette petite ruelle où il n'y avait que la victime, Okiko et le voleur. Posant ses mains au sol, une légère crevasse se forma sous les pieds du malfrat, l'immobilisant alors. — Il vous a volé quelque chose, non? Demandait alors le shinobi à cette personne inconnue.


@Asaara Fuu

_________________
Un héro — Asaara Fuu J6f2

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons https://www.ascentofshinobi.com/t9700-les-quatre-saisons-yamazaki-okiko#82395 https://www.ascentofshinobi.com/u1017
Asaara Fuu
Asaara Fuu

Un héro — Asaara Fuu Empty
Sam 2 Nov 2019 - 20:32
Lors d'une réunion, Fuu, qui accompagne les deux membres de la banque Sabaku comme d'habitude, bien qu'elle a tout de même le loisir de les laisser seuls pendant quelques instants, se retrouve dans un bar kirijin, le fait qu'il soit kirijin ne la dérange pas, c'est le fait que ce soit un bar qui le dérange. La demoiselle ne portait pas l'alcool dans son cœur, et elle le faisait savoir, de toute manière, vu son physique, les gens penseraient faire affaire à une fillette d'une dizaine voire d'une douzaine d'années, ils ne risquent pas de lâcher une bouteille aussi facilement, et tant mieux elle a envie de dire. Même s'il faisait froid et qu'un lait fraise n'était plus vraiment la bienvenue, sauf s'il fallait le chauffer, elle était partante pour une boisson plus chaude ou qui réchauffe un peu plus. Tout ça pour dire qu'une affaire qui se passe dans un bar, sous le regard vigilant du kirijin qui a accepter de les surveiller.

Fuu ne se sentant pas trop à l'aise dans cet endroit, et surtout, après avoir eu un mal de tête suite au dialecte tournant au niveau des affaires des deux employés, elle sort un moment pour prendre l'air et s'aérer l'esprit, se blottissant dans son manteau bien chaud qu'on a accepter de lui acheter, manteau enveloppé dans une cape qui orne le symbole de la banque Sabaku. Enfin, un peu d'air frais ne lui fait pas de mal, surtout après avoir participer à un échange qui la dépasse complètement, elle n'est pas trop affaire la jeune Fuu, elle est juste sous contrat de la banque, pas une employée. Elle a d'autres préoccupations pour le moment, notamment comment réussir à rendre visite à ces assimilateurs Yoton ? Elle ne peut pas se rendre là-bas toute seule, elle doit trouver un membre de ce clan, mais elle ne sait pas comment les différencier.

Enfin, un homme passait pas loin d'elle, un jeune voleur qui tente de lui faire les poches. Fuu n'a pas le temps de dire oups que déjà quelqu'un s'occupe de l'immobiliser, non sans ... défiguré un peu la rue dans laquelle elle se situe. Elle espère qu'il n'y a pas d'autres personnes dans cette ruelle vu la crevasse qu'il a fait sous les pieds de ce voleur.

- ... Non, il ne m'a rien volé du tout.

C'est l'avantage d'être assimiler, c'est posséder des cachettes que les pickpockets ne réussiront jamais à attendre, même en fouillant bien dans sa poche. La seule chose qu'ils trouveront, ce ne sont que des papiers de bonbons, et encore.

- Mais merci quand même de l'avoir arrêter monsieur.

Dit-elle en saluant poliment l'homme qui s'est daigné s'occuper de ce voleur à sa place, lui permettant de ne pas à avoir à user de ses jutsus, surtout dans le contexte dans lequel elle se trouve.

_________________
Un héro — Asaara Fuu 1560052146-asaarasigna
Merci à mouton pour le kit o/
♫ Thème ♫
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6652-les-eaux-ont-beau-couler-dans-tous-les-sens-le-sable-restera-toujours-au-fond-presentation-asaara-fuu-terminee#55560
Yamazaki Okiko
Yamazaki Okiko

Un héro — Asaara Fuu Empty
Lun 4 Nov 2019 - 10:08
Okiko n'avait jamais fait dans la demi-mesure, aujourd'hui ne faisait pas l'exception. La crevasse légère s'était formé sous les pieds du malotru, l'empêchant d'avancer... Il ne semblait pas être utilisateur de chakra, sinon la technique dès plus basique aurait pu être évité par ce-dernier. Okiko s'était de suite tourné vers la victime, lui avait donc demandé si rien ne lui avait été volé. La filette parce que le brûlé ne lui donnait pas plus de dix ans lui disait que rien ne lui avait été dérobé, il eut un léger sourire, cette dernière remerciant alors le genin.


— Tu peux m'appeler Okiko. Parce qu'il tentait réellement de s'intégrer, de ne pas être l'homme méchant et froid qu'il avait toujours été. Il tentait d'être celui qu'il était il y a quelques années, avant la mort de son mentor.

Le shinobi regardait l'homme qu'il avait arrêté. Il n'avait rien volé donc... Sa tentative avait foiré. D'un regard, le Yamazaki lui fit comprendre qu'il pouvait partir mais qu'il n'avait pas intérêt à recommencer. Il n'hésiterait pas à montrer les crocs.

— Il faut faire attention tout de même. Les pick-pockets sont légions ici malgré le travail de la Kenpei. Parce qu'il s'était douté qu'elle n'était pas une kirijine. Ça se voyait.

Lorsqu'Okiko était arrivé à Kiri, on lui avait fait comprendre que cela se voyait qu'il était étranger et aujourd'hui, il comprenait ce qu'ils voulaient dire puisque lui-même le voyait.

— Yamazaki Okiko. Décida-t-il de se présenter.

_________________
Un héro — Asaara Fuu J6f2

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons https://www.ascentofshinobi.com/t9700-les-quatre-saisons-yamazaki-okiko#82395 https://www.ascentofshinobi.com/u1017
Asaara Fuu
Asaara Fuu

Un héro — Asaara Fuu Empty
Lun 4 Nov 2019 - 17:21
L'homme dit qu'elle peut l'appeler Okiko, il n'a pas l'air bien méchant, bien qu'il manque un peu de joie sur son visage, après tout, un "héro" se devait de sourire aux personnes qu'il sauve. Même si là ... Fuu n'avait pas tant besoin d'être sauver, surtout par lui, parce qu'il y a un certain loup qui rode dans les parages et qui observe le petit chaperon lors de son périple. Enfin, tout ça pour dire que l'assimilatrice a déjà un sauveur qui lui a été attribué, bon, c'est surtout un surveillant, un genre de tuteur pour éviter qu'elle fasse des bêtises, mais la protège aussi pour éviter qu'elle ait une mauvaise expérience à Kiri, déjà qu'elle a entendu des rumeurs comme quoi un kirijin aurait volé la collectionneuse et que, depuis, il est difficile de mettre la main dessus. Enfin, l'homme lui dit de faire attention car les pickpockets sont plutôt fréquent malgré le travail de la Kenpeï pour ne plus que ça se reproduise, un peu comme son premier jour.

- Je ferais attention, mais je vous rassure, je ne mets rien dans mes poches. Et puis, j'ai déjà quelqu'un qui me surveille.

Enfin, il finit par se représenter en tant que Yamazaki Okiko, certainement un kirijin vu qu'il n'a pas l'air d'être surveiller lui, mais c'est surtout le bandeau qui l'a aidé. Enfin, après qu'il se soit présenter, la jeune fille à la peau pâle refait une courbette en attrapant sa cape pour la lever.

- Asaara Fuu, kazejin et représente de la banque Sabaku ici. Enchanté.

Elle cesse sa courbette, puis se redresse en l'observant, constatant sans difficulté la brûlure sur son visage, se demandant bien ce qui lui est arrivé, mais c'est fort indiscret de le demander, alors elle détourne le regard.

_________________
Un héro — Asaara Fuu 1560052146-asaarasigna
Merci à mouton pour le kit o/
♫ Thème ♫
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6652-les-eaux-ont-beau-couler-dans-tous-les-sens-le-sable-restera-toujours-au-fond-presentation-asaara-fuu-terminee#55560
Yamazaki Okiko
Yamazaki Okiko

Un héro — Asaara Fuu Empty
Sam 9 Nov 2019 - 11:22
Le shinobi était fier d'avoir arrêté un prétendu voleur, voleur qu'il décida de laisser repartir. Vu ce qu'il venait de se prendre comme technique de la part de l'élémentaliste, nul doute qu'il hésiterait la prochaine fois pour passer à l'action. Entre la Kenpei et certains bons samaritains, il allait être compliqué de tenter certaines infractions. Le genin aux cheveux bicolores décida d'expliquer à la jeune fillette qu'elle devait faire attention à ses poches, les pick-pockets était nombreux et savaient se fondre dans la masse. Heureusement, elle répondit qu'elle ne mettait rien dans ses poches et qu'une personne la surveillait déjà.

— Ah oui? Pourquoi êtes-vous surveillés? Demanda-t-il. Sûrement parce qu'elle était étrangère, tout comme lui l'avait été. A son arrivée, il y avait eu pas mal de monde autour de lui.

A son tour, elle se présenta. Asaara Fou de Kaze no Kuni, le pays du Vent et elle représentait également la banque Sabaku. Le Yamazaki ne connaissait cette banque que de nom, et la vraie fausse information qui en était sorti dans le Kunai Emoussé. Bien qu'il était sur Hikari, Okiko avait décidé de lire les archives du monde lorsqu'il était arrivé à Kiri, en savoir plus sur ce qui l'entourait.

— La banque Sabaku? Vous êtes là pour quelque chose de précis alors? Car, il doutait qu'elle soit là pour une simple visite de courtoisie.

_________________
Un héro — Asaara Fuu J6f2

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons https://www.ascentofshinobi.com/t9700-les-quatre-saisons-yamazaki-okiko#82395 https://www.ascentofshinobi.com/u1017
Asaara Fuu
Asaara Fuu

Un héro — Asaara Fuu Empty
Dim 10 Nov 2019 - 17:32
Lui demandait-il vraiment pourquoi elle est surveillée ? Fuu hausse un sourcil en entendant cette question, peut-être n'est-il pas au courant que la jeune femme en face de lui soit une kunoichi. Pourtant, elle lui a dit qu'elle était une kazejin, par définition, une kunoichi indépendante qui n'est pas kirijin, une shinobi qui n'appartient à aucuns villages, seulement au peuple du pays du Vent et à la banque Sabaku. Après tout, c'est sous contrat qu'elle est ici, pour réussir à trouver un membre du clan Yamanaka, mais aussi, et Eirin a suffisamment été clair dessus, pour qu'elle s'améliore en venant ici. Pour quelle raison ? Certainement pour avoir une kunoichi plus qualifiée ou parce qu'elle a vu qu'elle avait besoin de "grandir " en explorant d'autres horizons.

- Je suis une kunoichi, une étrangère, normal que je sois surveillée, non ?

Dit-elle tout simplement alors que, maintenant, son "héro" souhaite en apprendre plus sur les raisons de leur visite ici, déjà, le principal objectif est de trouver un Yamanaka qui puisse les aider dans leur quête pour retrouver le voleur de la banque Sabaku. Puis, ils sont venus ici pour rétablir la vérité, sur ce soi-disant vol qui n'a pas lieu d'être, et enfin, pour affaires, forcément, la raison pour laquelle elle est encore ici d'ailleurs.

- Pour faire simple, nous sommes là pour régler cette affaire de "vol" et pour affaires tout court.

Cette raison devait déjà été éventer dans tout Kiri normalement...

_________________
Un héro — Asaara Fuu 1560052146-asaarasigna
Merci à mouton pour le kit o/
♫ Thème ♫
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6652-les-eaux-ont-beau-couler-dans-tous-les-sens-le-sable-restera-toujours-au-fond-presentation-asaara-fuu-terminee#55560
Yamazaki Okiko
Yamazaki Okiko

Un héro — Asaara Fuu Empty
Ven 15 Nov 2019 - 5:14
Le Yamazaki se démontrait curieux, il ne l’était pas vraiment mais tentait de faire l’effort de s’intéresser surtout. Il demandait ainsi pourquoi était-elle surveillé bien qu’il se doutait de la réponse qui lui serait donné, venant de la cité ancestrale, Okiko avait aussi été surveillé pendant un petit laps de temps avant de démontrer qu’il serait un fier Kirijin. Sa terre natale avait toujours été le pays de l’Eau. De ça, il en avait toujours été fier.

— Ma question était stupide. Toutefois, il existe des Kazejins qui ne sont pas Shinobis. Vous auriez pu être une simple commerçante. Bien que l’idée paraissait farfelue en voyant l’accoutrement de la femme du Vent.

L’élémentaliste continuait son questionnement donc, s’intéressant a la filette. Venant de la banque Sabaku, il se demandait la raison de sa présence ici. Kiri avait besoin d’argent pour se reconstruire peut-être ?

— Excusez mes questions et ma curiosité. Je sors d’une assez longue convalescence qui m’a laissé sur le côté un certain moment. Il avait tenté de repousser ses limites sans toutefois y parvenir, se blessant plutôt gravement.

Le regard vairon du jeune adulte se posait sur l’enseigne du Cheval Aqueux. En sortait-elle? Ce n’était pas vraiment un bar pour touristes mais plus pour habitués kirijins.

— Loin de moi l’idée de vous importuner...

_________________
Un héro — Asaara Fuu J6f2

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons https://www.ascentofshinobi.com/t9700-les-quatre-saisons-yamazaki-okiko#82395 https://www.ascentofshinobi.com/u1017
Asaara Fuu
Asaara Fuu

Un héro — Asaara Fuu Empty
Mar 19 Nov 2019 - 20:57
Fuu n'est pas trop d'accord avec ce que viens de dire le jeune homme, un marchand aurait dit qu'il serait marchand, pas kazejin, kazejin prouves que c'est une shinobi de Kaze, et la façon de se présenter montre qu'elle est kazejin avant représentante de la banque à Kiri, rien de plus, rien de moins. Et puis, avait-elle vraiment l'air de ressembler à une marchante ? Certes, elle a une cape sur le dos ornant le symbole de la banque Sabaku, mais avait-elle l'air vraiment, hormis ce détail, de ressembler à une quelconque commerçante ? Elle lâche un soupir, montrant clairement que son argument ne tenais pas debout.

- J'ai dit que j'étais kazejin, pas commerçante. Sinon, j'aurai dit que je l'étais lorsque je me serais présenter. Et puis, mon nom prouve que je fais partis d'un clan shinobi, non ?

Enfin, une fois cela rétablit, il voulait en savoir plus sur l'affaire de la banque, savoir ce qui s'est passé, ou alors a-t-elle mal compris ce qu'il sous-entendait ? Qu'est-ce qu'il voulait savoir ? C'est une bonne question, l'Asaara l'observe, attendant qu'il continue, mais elle n'eut à la place qu'un gênant et assez long silence, comme s'il attendait une réaction particulière ... mais quelle réaction ? Elle hausse un sourcil, certes, il sortait d'une convalescence mais ... que voulait-il savoir ? Qu'il abrège, car s'il ne voulait pas l'importuner, il a intérêt à parler. Fuu travaille peut-être pour retrouver un voleur de banque, mais ce n'est pas pour autant qu'elle doit jouer les inspectrices.

- ... et donc ?

Que voulait-il savoir ? Il voulait en savoir plus sur la banque ? Sur Kaze ? Sur elle ? Pourquoi se met-il à être si flou ? Est-ce à cause de l'adrénaline d'avoir arrêter un voleur ? Est-ce à cause de sa convalescence et il réfléchit lentement ? Est-ce parce qu'il a peur de la gêner ?

_________________
Un héro — Asaara Fuu 1560052146-asaarasigna
Merci à mouton pour le kit o/
♫ Thème ♫
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6652-les-eaux-ont-beau-couler-dans-tous-les-sens-le-sable-restera-toujours-au-fond-presentation-asaara-fuu-terminee#55560
Yamazaki Okiko
Yamazaki Okiko

Un héro — Asaara Fuu Empty
Ven 22 Nov 2019 - 11:20
Elle semblait mal prendre les propos du garçon originaire du territoire de l'eau, cependant il n'avait pas dit cela pour la blesser... Kazejin voulait simplement dire habitant de Kaze du point de vue du Yamazaki, il était Mizujin et Hayashijin pour sa part... Enfin, il écoutait les propos de la femme travaillant pour la banque Sabaku, s'excusant alors de son ignorance puisqu'il sortait d'une assez longue convalescence. Peut-être que ce coma lui avait fait perdre quelques bribes de mémoire, déjà qu'il ne connaissait pas réellement le monde qui l'entourer puisqu'il avait longtemps été enfermé dans Hikari.

— Être kazejin veut seulement dire que vous venez de Kaze no kuni, non? Il se stoppa, continuant sur le nom qu'elle portait. Asaara. Cela ne lui parlait pas du tout. Asaara? Il s'agit d'un clan shinobi? Demanda-t-il.

Un clan réputé qu'il devait forcément connaître? Il ne connaissait même pas encore les clans vivants sur Kirigakure no Sato... Long soupir.

— En plus d'être convalescent... J'ai vécu dans une cité très reculée et coupée du monde. Je ne connais pas tout ce qu'il m'entoure, et je n'ai jamais mis les pieds à Kaze no Kuni.

Il décidait de lui préciser tout cela pour qu'elle comprenne qui il était vraiment.

— J'aimerai en savoir plus sur Kaze, la banque Sabaku et ton clan... Les Asaara.

_________________
Un héro — Asaara Fuu J6f2

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons https://www.ascentofshinobi.com/t9700-les-quatre-saisons-yamazaki-okiko#82395 https://www.ascentofshinobi.com/u1017
Asaara Fuu
Asaara Fuu

Un héro — Asaara Fuu Empty
Ven 22 Nov 2019 - 15:52
"Habitant de Kaze", en effet, ça voulait dire ça, mais elle aurait dit commerçante quand même, non ? Bah, la jeune kunoïchi hausse les épaules, ses parents lui ont toujours dit de dire qu'elle était une kazejin, et pour elle, cela voulait juste dire qu'elle est une kunoïchi de Kaze. Après, chacun à le droit de se tromper, mais elle a tout de même dit qu'elle est du clan Asaara, donc il devait au moins suggérer qu'elle était une kunoïchi, non ? Visiblement, ce n'est pas le cas, vu qu'il ne connaissait pas son clan, ce qui la choque un peu, avec la popularité du clan Asaara, elle pensait que tout le monde le connaissait. Elle fait une tête plutôt triste en voyant que ce n'est pas le cas, et dans ce cas, elle comprend qu'il ne sait pas qu'elle pouvait être une kunoïchi, après tout, s'il ne connaissait pas le clan Asaara.

- Je comprend pourquoi vous ne saviez pas que je pouvais être kunoïchi, désolé du coup ...

Elle se sentait un peu mal sur le coup, enfin, l'important, c'est de s'excuser, non ? Faute avouée à moitié pardonnée ? Quoique, a-t-elle vraiment avoué sa faute ? Elle s'est juste excusée, rien de plus. Enfin, maintenant, il disait qu'il voulait en savoir plus sur Kaze, sur la banque, et maintenant, sur son clan, le clan Asaara. Par où commencer ?

- Kaze est le pays qui se trouve au Sud-Est du Yuukan, il est réputé pour ses hautes températures et son désert qui reste remplit de mystères, mais aussi pour avoir en son sein la banque Sabaku, la plus grosse banque du monde. Toute les puissances y ont mis leur économie, ce qui fait que le pays est prospère grâce aux richesses offertes par la banque.

Quand à son clan ...

- Mon clan, le clan Asaara, sommes un des clans majeurs de Kaze avec le clan Yasei et le clan Meikyu. Nous sommes tous des manipulateurs de sable, enfin, presque tous, et la situation est plus ... difficile à expliquer en ce moment depuis cet étrange phénomène. Enfin, nous les Asaara nous nous occupons de garder le désert en grande partie, quand les Meikyu veillent au Dieu du Désert et les Yasei ... je ne sais pas trop ce qu'ils font. Même nous, les autres clans, on ignore où ils sont installés à Kaze ...

_________________
Un héro — Asaara Fuu 1560052146-asaarasigna
Merci à mouton pour le kit o/
♫ Thème ♫
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6652-les-eaux-ont-beau-couler-dans-tous-les-sens-le-sable-restera-toujours-au-fond-presentation-asaara-fuu-terminee#55560
Yamazaki Okiko
Yamazaki Okiko

Un héro — Asaara Fuu Empty
Sam 7 Déc 2019 - 11:20
Elle s'excusait, comprenant les raisons qui faisaient que le Yamazaki n'avait pas reconnu la femme en tant que kunoichi. Peut-être aurait-il connu son clan, se serait-il douté qu'il s'agissait d'une kunoichi? Enfin, ils n'allaient pas parler du sens "kazejin" ou autre durant des heures, le shinobi de Kiri s'intéressait drôlement au pays d'où elle venait. Ayant été coincer la majeure partie de sa vie sur Hikari, Okiko n'avait jamais eu l'occasion de voir autre chose et en savoir plus, même oralement, l'intéressait. Elle accepta donc de parler un peu plus du pays de Vent.

Kaze était donc le pays le plus au sud du monde shinobi, composé de désert et de températures élevés, le pays possédait également la plus grande banque du monde. La banque Sabaku, dont elle était la représentante dans son voyage à Kirigakure. Dans sa tête, le garçon se faisait des images pour s'imaginer tout ça, tout ce qu'elle lui disait. Elle reprenait la parole pour parler de son clan, les Asaara. Quelles étaient leurs forces, se posait-il la question.

Clan majeur, manipulateur du sable, protecteur du désert. Manipuler le sable... Pouvoir étrange mais fort intéressant qui offrait énormément de possibilités de combat.

— Manipuler le sable... Il s'agit d'une capacité intéressante et très puissante, il doit y avoir de grands combattants dans votre clan.

Répondit-il, s'intéressant comme toujours. A vrai dire, Okiko n'aimait pas se battre mais il entrait dans une sorte de transe lorsqu'il devait combattre. Il n'était pas la même personne.

— Si vous avez besoin d'aide pour vous retrouver dans le village, visiter... N'hésitez pas... Continua-t-il.

_________________
Un héro — Asaara Fuu J6f2

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons https://www.ascentofshinobi.com/t9700-les-quatre-saisons-yamazaki-okiko#82395 https://www.ascentofshinobi.com/u1017
Asaara Fuu
Asaara Fuu

Un héro — Asaara Fuu Empty
Sam 7 Déc 2019 - 19:56
Après ses excuses, Fuu explique de quel pays s'agit Kaze, le présentant comme elle le pouvait à une personne qui ne connaît rien du monde, ce qui est compliquée. Mais elle parvient à donner une explication qui semble lui convenir. Elle en profite aussi pour présenter son clan, lui qui ne connaît pas le clan Asaara, elle a fait courte, sans rien dévoiler de confidentiel, ce serait honteux si elle donnait des informations privées qui mettraient en danger son clan, ainsi que son pays. En tant que bonne patriote, elle se sentirait très mal si une chose pareil se déroulerait, elle ignore ce qui lui arrivera si jamais elle ouvre la bouche et révèle quelque chose de grave ... mais cette peur la rendra muette sur le coup, elle en est persuadée.

- Une capacité puissante, oui, mais qui nécessite d'avoir du sable à disposition. Les Asaara ne peuvent pas créer leur propre sable ... enfin, la plupart.

Elle ne sait pas si lui dire qu'elle est en vérité une assimilatrice Sunaton allait compliqué la chose ou non, elle a réussi à lui expliquer en quoi consiste le Sunaton utilisé normalement ... et puis, elle aussi aimerait savoir comment fonctionne cette assimilation, ce nouveau pouvoir qui lui a été conférer suite au sacrifice de ses parents par elle ne sait quoi. Si c'est le dieu du Désert qui a décidé ceci, alors c'est une sinistre blague, ou un terrible et rude défi.

- C'est très gentil, mais mon surveillant m'aide déjà à présenter ce qui m'entoure ...

_________________
Un héro — Asaara Fuu 1560052146-asaarasigna
Merci à mouton pour le kit o/
♫ Thème ♫
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6652-les-eaux-ont-beau-couler-dans-tous-les-sens-le-sable-restera-toujours-au-fond-presentation-asaara-fuu-terminee#55560
Yamazaki Okiko
Yamazaki Okiko

Un héro — Asaara Fuu Empty
Mer 11 Déc 2019 - 14:47
L'art de manipuler le sable, communément appelé Sunaton. Un drôle de pouvoir mais qui pouvait fort être intéressant, il n'était pas surpris et le genin avait bel et bien compris que dans le monde où il vivait, il y avait des personnes possédant différents pouvoirs. Manipuler la lave, la glace tout comme lui pouvait utiliser toutes les affinités primaires alors que d'autres ne le pouvaient pas forcément, c'était ce qu'il avait appris en arrivant à Kirigakure no Sato. Les plus forts pouvaient contrôler jusqu'à deux affinités, le Yamazaki en possédait déjà quatre et il n'attendait que de monter en puissance et en force pour maîtriser la seule affinité restante. Il s'entraînait pour cela et être parfaitement complet.

Pour autant, les Asaara ne pouvaient que manipuler le sable et non pas le créer... Un terrible défaut dans un combat. S'il n'y avait pas de sable à proximité, ils étaient donc.... impuissant?

— Comment faites-vous si vous n'avez pas de sable? Hormis utiliser le Genjutsu, le Taijutsu et autres arts et domaines qu'un shinobi connaissait.

En tant que bon Kirijin, Okiko lui proposa de l'aider à se repérer dans le village. A son arrivée, il avait vite été perdu. Kiri était grand, il y était si facile de se perdre et se faire dupé par des personnes malhonnêtes.

— Un surveillant? Qui est-il? Peut-être que Okiko le connaissait. Il était une arrivée encore récente dans le village, mais, au niveau shinobi, il arrivait à repérer qui était qui jusqu'à présent.

_________________
Un héro — Asaara Fuu J6f2

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons https://www.ascentofshinobi.com/t9700-les-quatre-saisons-yamazaki-okiko#82395 https://www.ascentofshinobi.com/u1017
Asaara Fuu
Asaara Fuu

Un héro — Asaara Fuu Empty
Mer 11 Déc 2019 - 17:46
Il a vite compris qu'un Asaara sans sable aura du mal à se battre, c'est pourquoi les Asaara se promène toujours avec une jarre remplie de sable. Ce n'est rien de traditionnel ou de décoratif, c'est juste de quoi avoir du matériel pour utiliser des techniques Sunaton de base. Du coup, la question est légitime, et donc Fuu comprend pourquoi il la pose, même si, en tant que shinobi, il doit savoir qu'il n'y a pas que le Ninjutsu dans les arts shinobis. Après tout, l'assimilatrice a appris à utiliser le Taïjutsu en plus du Sunaton, ne serait-ce pour ne pas se retrouver sans défense lors d'un combat.

- Eh bien, il y a d'autres moyens de se défendre en tant que shinobi, que ce soit les affinités ou d'autres arts comme le Taïjutsu ou le Bukijutsu. Mais généralement, une Asaara dispose toujours d'une jarre remplie de sable. Moi ... je suis un cas particulier on va dire ...

Et elle n'en est pas fière, quand elle sait ce que cela lui a coûté et comment elle est perçue désormais, il n'y a pas de quoi être content de se retrouver dans la même situation quelle, avec le même "don". Enfin, il voulait désormais connaître qui est supervisé à sa surveillance. Peut-elle le dire ? Elle ne voit pas pourquoi elle ne le dirait pas, c'est un kirijin, peut-être un membre de la Kenpeï, donc peut-être que son identité est déjà connu de sa part, juste qu'il voulait savoir si elle ment ou non.

- Il s'appelle Zeref, c'est un membre de la Kenpeï qui me surveille depuis que je suis arrivée ici.

Elle ignore s'il la surveille 24h sur 24, peut-être prend-il des pauses de temps en temps sans qu'elle le sache, mais c'est son travail de l'observer, pas le sien d'être constamment à portée de vision, même si elle ne cherche pas à le semer.

_________________
Un héro — Asaara Fuu 1560052146-asaarasigna
Merci à mouton pour le kit o/
♫ Thème ♫
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6652-les-eaux-ont-beau-couler-dans-tous-les-sens-le-sable-restera-toujours-au-fond-presentation-asaara-fuu-terminee#55560
Yamazaki Okiko
Yamazaki Okiko

Un héro — Asaara Fuu Empty
Jeu 12 Déc 2019 - 14:22
De ça, il avait bien compris mais parfois, les personnes étaient plus performants dans leur art de prédilection que dans un autre. Le Yamazaki s'était, quant à lui, perfectionner dans le Nintaijutsu. Un mélange de Ninjutsu et de Taijutsu, lui permettant de faire des choses incroyables avec les affinités qu'il possédait pour le moment et il n'avait pas encore atteint le fameux niveau ultime qu'il voulait atteindre. Bref, lui posant une question qui lui semblait logique, l'Asaara prit le temps de lui répondre sans s'énerver de ce fait. Il se montrait curieux, une première depuis qu'il avait quitté la Cité Ancestrale!

Ils portaient donc une jarre remplie de sable leur permettant de ne pas être pris au dépourvu. Et elle disait qu'elle était un cas particulier, mais il était vrai qu'il n'apercevait pas de jarre dans son dos. L'avait-elle stockée? Ou lui avait-on confisquer à son arrivée à Kiri?

— Un cas particulier? Comment ça? Lui demanda-t-il, elle ne pouvait pas s'arrêter maintenant alors qu'elle avait commencé à parler.

Le jeune adulte lui demandait par qui était-elle surveiller, bien qu'il imaginait qu'il s'agissait d'un membre de la Kenpei. Zeref était donc ce surveillant, un léger sourire s'afficha sur le visage du garçon aux yeux vairons. Un sourire à peine visible pour un garçon comme lui.

— Oh, vous êtes bien surveillés. Zeref et moi sommes de la même équipe de travail. Déclara-t-il, bien qu'il n'était assigné dans aucune unité spéciale comme Zeref ou bien Reikan, leur chef d'équipe.

_________________
Un héro — Asaara Fuu J6f2

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons https://www.ascentofshinobi.com/t9700-les-quatre-saisons-yamazaki-okiko#82395 https://www.ascentofshinobi.com/u1017
Asaara Fuu
Asaara Fuu

Un héro — Asaara Fuu Empty
Ven 13 Déc 2019 - 19:56
Le cas particulier qu'est Fuu semble intéressé Okiko, et en le voyant regarder autour d'elle, elle se doute qu'il cherche sa jarre. Hors, elle n'en possède pas comme il pouvait le voir, en effet, Fuu n'a plus besoin de prendre avec elle un contenant rempli de sable, maintenant, c'est elle le sable, c'est son corps qui produit ce sable. Et les membres de son clan qui sont restés "Asaara" la voit comme ... un monstre, voire une hérétique, mais comme beaucoup d'Asaara sont dans le même cas qu'elle, certains la protège. Elle aurait aimé que cela se passait pareille que pour sa cousine partie loin de chez elle parce qu'elle manipulait le poison au lieu de manipuler le sable.

- Je suis mon propre sable maintenant ...

Elle le dit comme si c'était une honte ou une maladie grave, après tout, son clan qu'elle apprécie beaucoup la renie à cause de ça. Mais elle repense à ce que cela lui a coûté de posséder ce "don", elle repense à la disparition de ses parents ... mais elle oublie aussitôt l'idée. Elle refuse d'y repenser, même si c'est dur de ne pas se rappeler de la fois où ses parents sont devenus du sable pour la laisser seule avec cette mutation de son pouvoir.

- Je l'ignorais que Zeref était dans une équipe, il est allé m'accueillir avec Aditya lorsque je suis arrivée ici.

Et depuis ce temps, il est toujours derrière lui, heureusement qu'elle a réussi à briser la glace entre lui et elle, une glace qu'il voulait intact mais qu'elle a réussi à abattre ... maintenant, les deux sont amis, même s'ils n'ont pas l'occasion de parler ensemble dernièrement.

_________________
Un héro — Asaara Fuu 1560052146-asaarasigna
Merci à mouton pour le kit o/
♫ Thème ♫
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6652-les-eaux-ont-beau-couler-dans-tous-les-sens-le-sable-restera-toujours-au-fond-presentation-asaara-fuu-terminee#55560
Yamazaki Okiko
Yamazaki Okiko

Un héro — Asaara Fuu Empty
Mar 17 Déc 2019 - 8:53
Le garçon cherchait la jarre sur l'Asaara mais il ne trouva rien, elle parla de cas particulier la concernant et il lui demanda plus de précisions, réellement intéressé parce qu'elle pouvait lui apprendre de plus. Cela ne tarda pas : elle était son propre sable désormais, avait-elle répondu. Il hocha doucement la tête, c'était une assimilatrice. Il en avait déjà croisé des assimilateurs de feu et de vent, généralement. C'était dû à un changement récent, il comprit rapidement.

— Est-ce la résonance qui vous a octroyé ce don? Lui demanda-t-il.

Il l'avait bien connu la Résonnance, puisqu'elle avait également changé ses pouvoirs à lui. Okiko n'était clairement pas né élementaliste, il l'était devenu en restant bien trop proche de ce Dieu des Eléments. De sa stèle, particulièrement.

La représentante de la banque Sabaku était surveillée par un dénommé Zeref, ce-dernier était l'équipier d'Okiko dans la team 7. Cependant, ils ne s'étaient pas vus récemment, le genin sortait d'une assez longue convalescence.

— Je vois. Vous êtes entre de bonnes mains, clairement. Il complimentait son ami. Pouvait-il le considérer ainsi? Il essayait de se rapprocher de son équipe comme il le pouvait.

_________________
Un héro — Asaara Fuu J6f2

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons https://www.ascentofshinobi.com/t9700-les-quatre-saisons-yamazaki-okiko#82395 https://www.ascentofshinobi.com/u1017
Asaara Fuu
Asaara Fuu

Un héro — Asaara Fuu Empty
Mer 18 Déc 2019 - 22:32
Après avoir révélé son "secret", sa mutation, sa honte auprès de cet homme, Fuu se sentait assez sale. C'est comme ça que ses cousins la voyaient désormais, comme une mutante, une personne ne pouvant plus prétendre au statut de membre du clan Asaara. Ces personnes sont très extrémistes parfois ... comme Tali en fait. Malgré tout ce qu'on pouvait dire sur Tali, une chose était bien vrai : cette femme est à l'image de la majorité du clan Asaara, un clan de puriste très friand à tout ce qui est différent. Heureusement, Fuu a été éduqué autrement que par la vision de ces gens, celle de ses parents, elle, était bien différent. Enfin, Fuu reporte son attention sur Okiko qui parle d'une ... "résonance".

- La ... quoi ?

Elle penche la tête sur le côté, n'ayant jamais entendu parler de cette résonance. Elle était au courant du phénomène, mais à Kaze, ils n'ont pas pu mettre un nom dessus. C'est donc comme ça que cela s'appelle ? Elle l'ignorait, après, peut-être parle-t-il d'autre chose ... enfin, elle entend la porte de la taverne s'ouvrir, les deux employés de la banque sortir. Fuu devait maintenant repartir travailler. Elle devait rester auprès de ces hommes qui étaient ses "tuteurs politiques" en quelque sorte, des garde-fous, donc avant qu'ils se mettent à croire qu'elle les a laissé et en a profité pour s'enfuir, elle se tourne vers son "héro".

- Navré, je dois vous laissez, le travail m'appelle. Puissiez-vous marcher sur du sable chaud.

Elle fait une courbette par politesse, avant de repartir auprès de ces deux employés de la banque dont elle était la représentante.

_________________
Un héro — Asaara Fuu 1560052146-asaarasigna
Merci à mouton pour le kit o/
♫ Thème ♫
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6652-les-eaux-ont-beau-couler-dans-tous-les-sens-le-sable-restera-toujours-au-fond-presentation-asaara-fuu-terminee#55560
Yamazaki Okiko
Yamazaki Okiko

Un héro — Asaara Fuu Empty
Jeu 19 Déc 2019 - 11:31
La Résonnance, il en parlait comme si tous connaissait ce terme. Ce n'était pas lui qui avait inventé ce mot là, les gens avaient décidé d'appeler cela comme ça au bruit que cela avait fait. Okiko l'avait très bien entendu, il avait été très proche. Et son regard s'était assombri l'espace de quelques secondes en pensant qu'il n'avait rien pu faire pour protéger la stèle. Les moines aussi n'avait rien pu faire, alors au final... Le Yamazaki avait esquivé une mort certaine. La jeune femme ne connaissait pas ce mot, il tenta de lui expliquer.

— Résonnance. C'est comme ça qu'ils l'ont appelé, la vague d'énergie qui a traversé le monde. Certains se sont vus des capacités naître, d'autres ont perdus leur pouvoirs et encore d'autres se sont vus assimilés.

Lui aussi avait été altéré. Les éléments qu'ils contrôlaient, c'était grâce à ce Dieu que désormais l'Homme au Chapeau possédait. Deux hommes sortaient de la taverne, la kunoichi de Kaze devait désormais s'en aller.

— Au plaisir. Répondit-il, donc ne connaissant pas cette citation qui devait probablement venir du Pays du Vent, là d'où elle venait. Et le genin tourna à son tour les talons afin de vaquer à ses occupations.


Spoiler:
 

_________________
Un héro — Asaara Fuu J6f2

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons https://www.ascentofshinobi.com/t9700-les-quatre-saisons-yamazaki-okiko#82395 https://www.ascentofshinobi.com/u1017

Un héro — Asaara Fuu

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: