Soutenez le forum !
1234
Partagez

Et la lumière fût ! [Mission rang D]

Shishi Bogi
Shishi Bogi

Et la lumière fût ! [Mission rang D] Empty
Lun 4 Nov 2019 - 20:28

ET LA LUMIERE FÛT !


Description de la mission:
 

Une mission, c'était la première fois que Meikyû Kaito ce voyait attribuer une mission pour le village caché des nuages. C'était une mission de rang D certes, mais le jeune homme était prêt à effectuer les petites tâches pour le bien du village et aussi pour en apprendre plus sur les différentes particularités et habitants de Kumo. Le jeune Meikyû était même plutôt satisfait de la tâche qui lui incombe, venir en aide aux habitants du village suite à l'attaque du Teikoku était primordial pour lui.

Sa mission consistait à se rendre sur un chantier pour servir de main d'oeuvre mais également pour réorganiser le chantier suite à différents litiges. C'était cette deuxième partie qui inquiétait légèrement le jeune homme, peu habitué aux relations sociales. Les habitants voudraient-ils l'écouter? Et comment faire pour se faire entendre? Ce fût les principales questions que ce posait Kaito alors qu'il déambulait dans les rues à la recherche du temple des "adorateurs de la Lumière". Le jeune homme ne s'était jamais trop intéressé à la religion mais était au courant des deux courants qui étaient omniprésents à Kumo : le culte d'Isonade et les adorateurs de la Lumière.

Son esprit se figea un instant. Les yeux rivés vers le ciel au milieu de la rue, le jeune homme se rappelait des bribes de discussions entre ses parents concernant ces deux cultes. Ces derniers n'avaient jamais eu de réels désaccords, d'aussi loin que se souvienne le jeune homme, mis à part la fois où il les avaient surpris à parler religion. Sans être des fanatiques, les parents du jeune garçon avait une pensée différente sur le sujet, le père priant Isonade et la mère priant la lumière.

Le jeune détourna son regard du ciel, prit son carnet dans la poche intérieur gauche de sa veste et dessina de mémoire les emblèmes des deux cultes religieux. En observant ses deux fanions le jeune Meikyû pensa à ses parents et prit conscience qu'aucun d'eux n'avait essayé de le rallier à un des deux cultes, laissant au jeune homme le soin de se tourner vers le culte de son choix. Après un court instant, le jeune homme referma le carnet en cuir, le rangea dans la poche de sa veste, puis repris sa route, accélérant le pas pour arriver au temple.

Le Meikyû arrivait au lieu de rendez-vous qu'il avait placé sur sa carte du village de Kumo, lorsqu'un énorme brouhaha vint lui retentir aux oreilles. Arrivé à destination, le shinobi se rendit compte que la véritable cacophonie venait du lieu de rendez-vous : le temple des adorateurs de la Lumière. Le jeune homme s'arrêta à proximité du lieu pour écouter les esclandres de chacun et prendre la température du chantier qu'il devait intégrer :

"Arf d'puis quand c'est toi qui décide? -M'dit pas c'que j'ai à faire! -Arrêtez avec vos conneries on a du boulot là! Vous nous faites prendre du retard!

Le tapage venait donc d'une dispute entre les bénévoles venus aider à la reconstruction du temple. Le jeune Meikyû passa alors sa tête par ce qui semblait être la porte principale, celle-ci ayant connue des jours meilleures, étant à moitié effondrée et maintenue par ce qui s'apparentait à de gros rondins de bois. Kaito vit alors les trois hommes au cœur du conflit, deux ressemblant à des buffles tant ils étaient grands et imposants et le troisième bien plus petit au milieu des deux tentant de leur faire entendre raison. Le jeune homme prit alors une grande inspiration et se décida à entrer dans le bâtiment.

_________________
Thème musical

Et la lumière fût ! [Mission rang D] Signa10


Dernière édition par Meikyû Kaito le Ven 8 Nov 2019 - 17:36, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10055-pif-et-paaaaf-et-baaaam-terminee#85293 https://www.ascentofshinobi.com/t10065-les-aventures-fantastiques-de-bogi-le-magnifique-pas-a-jour#85364
Shishi Bogi
Shishi Bogi

Et la lumière fût ! [Mission rang D] Empty
Mar 5 Nov 2019 - 17:52

ET LA LUMIERE FÛT !


Expiration... Après avoir respiré un bon coup, Meikyû Kaito rentra alors dans le temple en ruine où traînait outils et autres échafaudages. Le jeune homme avançait lentement, cherchant déjà les mots qu'il allait utiliser pour calmer les ardeurs des trois inconnus en face de lui. Ayant fait ses premiers pas dans le temple, Kaito scruta les environs, un grand nombre de bénévoles était séparé en deux clans bien distinct, un groupe derrière l'homme de gauche, identifiable par un énorme tatouage sur le bras gauche et un autre groupe derrière l'homme de droite, identifiable par l'absence de son œil gauche.

Le jeune Meikyû arrivait bientôt à hauteur des trois hommes, qu'il entendait encore ce disputer, essayant de parler plus fort que l'autre sans vraiment s'écouter et en s'insultant par-ci par-là. La scène paraissait un peu surréaliste, deux hommes à la carrure impressionnante, s'affrontant à coup de noms d'oiseaux et de postillons séparé par un homme asser frêle qui ne savait pas vraiment où donner de la tête. Kaito continuait d'avancer lentement en observant la cacophonie lorsque tout d'un coup cette dernière s'arrêta net. L'homme au tatouage tourna alors sa tête vers le jeune homme et cria :

"Qu'es tu fou là l'gamin?"

Le jeune Meikyû ne s'attendait pas à être pris à parti d'un coup par l'homme et stoppa son avancé. Il regarda alors autour de lui et vit que tout les regards était maintenant tourné vers lui, ceux des groupes de bénévoles qui semblait interrogés et celui des trois hommes en face de lui. Le jeune Meikyû senti alors toute la pression des regards qui lui paraissait semblable à un rouleau compresseur, puis il voulu rétorquer :





"Je... Euh... Je suis là pour euh..."






"Ah enfin! Je commençais à croire que les dirigeants de Kumo nous avaient oubliés! Messieurs je vous présente le shinobi qui va nous aider à finir le chantier!"

L'homme plus petit situé au centre coupa la parole du jeune Meikyû qui semblait complètement perdu dans ses mots, il faut dire qu'il n'avait pas l'habitude de se confronter aux habitants du village et de manière générale à n'importe qui d'autres. L'homme s'approcha alors du jeune shinobi, laissant les deux buffles au centre du temple marmonnant dans leurs moustaches qu'ils n'avaient pas besoin de quelqu'un pour les aider.

Kaito était soulagé, cet homme venait de lui éviter de perdre toute crédibilité d'entrée de jeu. L'homme était maintenant au niveau du Meikyû, lui adressant un léger sourire avant d'enchaîner : "Bien jeune homme, suis moi maintenant, il faut que je te fasse un topo sur la situation" avant de l'accrocher par le bras en l'emmenant dans une autres pièce du temple, située légèrement en hauteur.

Arrivé dans la pièce, l'homme referma la petite porte en bois - elle aussi abîmée par la chute de débris - avant de passer derrière ce qui s'apparentait être les plans du bâtiment qui reposait sur une énorme pierre qui servait ainsi de bureau. L'homme fixa alors le jeune homme droit dans les yeux d'un air plutôt sévère, son léger sourire ayant disparu : "Bon j'sais pas si tu t'rend compte le merdier que c'est ici! La moitié des bénévoles est parti à cause des deux abrutis qui se tire la bourre à qui prendra la direction du chantier! Déjà que le chantier s'annonçait long mais là on est carrément au point mort gamin! Bon j'imagine que tu es le premier arrivé, en espérant qu'tes camarades sois capable d'aligner deux mots sans bégayer." enchaîna l'homme regardant toujours Kaito droit dans les yeux avant de détourner le regard vers les plans du bâtiment en croisant les bras.

Meikyû Kaito s'interrogea, il devait y avoir d'autres shinobis qui devaient le rejoindre ? Il pensa alors qu'il devait y avoir un malentendu, Kaito avait été affecté seul à cette mission. Les mots de l'homme qui se tenait en face de lui l'avait quand même touché, se remettant en question sur sa capacité à gérer cette histoire. Il ne pouvait pas échouer une mission de rang D, quelle aurait été le regard des autres shinobis sur lui si il venait à échouer? Le jeune Meikyû ferma alors les yeux, prenant une grande inspiration, il était hors de question pour lui d'échouer, il devait se ressaisir. Après avoir soufflé un bon coup, le jeune homme rouvrit les yeux, fixant l'homme, bien déterminé à reprendre les choses en main :


Nouveau !



"Désolé, c'est vrai que j'ai pas fait grande impression tout à l'heure, c'est ma première mission j'était, comme qui dirait, un peu stressé! Malheureusement il y a un malentendu, je suis seul pour cette mission, mais rassurez-vous je suis bien déterminé à tout faire pour remettre ce chantier dans le droit chemin!"



A peine sa phrase terminé que le jeune homme s'approcha des plans posés sur la table de pierre avant d'enchaîner : "Bon expliquez moi par où commencer, qu'on ne perde pas une minute". L'homme qui lui faisait face décroisa alors ses bras, ouvrant un œil après l'autre avant de se pencher également sur les plans "Bien gamin, j'espère que t'es prêt parce qu’on as du pain sur la planche!". Kaito était content, il esquissa un léger sourire en coin, il venait de reprendre confiance en lui, les choses sérieuses pouvaient alors commencer.

_________________
Thème musical

Et la lumière fût ! [Mission rang D] Signa10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10055-pif-et-paaaaf-et-baaaam-terminee#85293 https://www.ascentofshinobi.com/t10065-les-aventures-fantastiques-de-bogi-le-magnifique-pas-a-jour#85364
Shishi Bogi
Shishi Bogi

Et la lumière fût ! [Mission rang D] Empty
Jeu 7 Nov 2019 - 13:54

ET LA LUMIERE FÛT !


Trente minutes... C'était le temps qui venait de s'écouler alors que les deux hommes observaient les plans dans les moindre détail. Meikyû Kaito commençait à se rendre compte de l'ampleur du chantier en cours et il en était persuadé, sans l'aide de tout les bénévoles celui-ci n'arriverait jamais à son terme. Le jeune homme se redressa, s'étira légèrement le cou et les épaules après être rester pencher sur les plans de rénovation pendant plusieurs minutes, puis il regarda le petit homme qui lui faisait face :


Nouveau !



"Bon, je crois avoir compris l'ampleur de ma mission, on va avoir besoin de tout le monde et même plus encore.. Pouvez-vous m'en dire plus sur la dispute à laquelle j'ai assisté tout à l'heure?"




L'individu se redressa à son tour, soupira profondément, comme pour marquer l'abattement qu'il ressentait à propos de cette dispute, puis il répondit d'un ton désabusé à la question du jeune Meikyû :

"Bon gamin, t'es pas sans savoir qu'ici c'est un lieu de culte des adorateurs de la Lumière dont j'fait parti et mes deux collègues aussi... Malheureusement il y a de ç'là plusieurs jours les deux s'sont embrouillés pour des histoires d'pacotille! Les deux pensent être désignés par la Lumière pour reconstruire l'chantier, alors ils ont demandés au bénévole de choisir, mais vu qu'tout l'monde à peur d'eux, personne à voulu choisir et une partie s'est barrée du chantier, l'aut' partie s'est séparé en deux camps. Et depuis c'est le merdier aucun des deux veut continuer sans avoir été nommé chef"

Le Meikyû répondit alors à l'homme : "Bien je vois, je comprend mieux la dispute maintenant. Je vais devoir aller leur parler à tout les deux j'imagine, dit Kaito l'air un peu inquiet, mais avant j'ai oublié de me présenter, je m'appel Kaito, et vous comment vous appelez-vous?" - "Tu peut m'appeler Pinpin, c'est comme ça qu'tout le monde m'appel ici. Tu peut aller leur parler si tu veut gamin, mais j'ai bien peur qu'ce soit peine perdue !"

Pinpin avait raison, parler aux deux autres bénévoles pour leur faire entendre raison, Kaito s'en rendait compte également, c'était évidemment peine perdue. En quel honneur les deux hommes allaient-ils écouter un jeune homme tout juste shinobi et arrivé seulement depuis 1 heure maintenant sur le chantier, qui plus est étranger à leur culte. Le jeune Meikyû devait trouver une autre solution pour réussir à recadrer les rangs, car sans ça la reconstruction n'arriverait jamais à son terme. Se grattant légèrement le menton, le regard concentré vers les plans des travaux, le Meikyû venait d'avoir une idée : "Monsieur - je peut vous appeler Pinpin? - Je vais avoir besoin de votre aide! Essayez de ramener un maximum de bénévoles qui veulent finir le chantier, on va s'y mettre sans vos deux collègues. Mes capacités shinobis vont nous aider à aller plus vite!" Le jeune shinobi s'empara alors des plans et redescendit vers le centre du temple, que les deux hommes-taureaux avaient désertés. Pinpin s'exécuta sans poser trop de questions et alla chercher dans les différentes salles du temple des bénévoles prêt à repartir du bon pied.

Kaito s'approcha alors de la porte en ruine qu'il avait franchi une heure auparavant. Pour lui la tâche numéro une était de remettre cette porte d'aplomb, c'était elle qui donnait sur la rue qui bordait le temple, sa restauration montrerait peut-être aux bénévoles ayant préférer abandonner que le chantier était reparti, les incitant par la même occasion à revenir prêter main forte.

_________________
Thème musical

Et la lumière fût ! [Mission rang D] Signa10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10055-pif-et-paaaaf-et-baaaam-terminee#85293 https://www.ascentofshinobi.com/t10065-les-aventures-fantastiques-de-bogi-le-magnifique-pas-a-jour#85364
Shishi Bogi
Shishi Bogi

Et la lumière fût ! [Mission rang D] Empty
Jeu 7 Nov 2019 - 19:01

ET LA LUMIERE FÛT !


Par où commencer ? C'était la question qui passait dans la tête de Meikyû Kaito, confronté à cette énorme porte à moitié en ruine retenue seulement - comme dit auparavant - par de gros rondins de bois. "Consolider la base pour ensuite enlever les rondins" c'était les détails marqué sur les plans que le jeune Meikyû détenait encore en main. Ce dernier se sentit un peu désabusé, confronté à cette immense porte, qui au moindre faux pas pouvait s'écrouler, ce qui, le cas échéant, ne servirait pas la cause du jeune homme mais pourrait même faire de sa mission un véritable fiasco. Par chance pour Kaito, tout les matériaux essentiel à la reconstruction du temple était stocker sur le bord de la salle principale - la salle dans laquelle il se trouvait actuellement -. Le jeune Meikyû posa alors le plan à même le sol, non loin de la porte, histoire d'avoir toujours un œil dessus, pour éviter de faire une erreur qui lui serait fatale. Poursuivant, le jeune shinobi enleva sa veste noire et la posa également à côté des plans avant de se retrousser les manches.

Ramener les blocs de pierre. C'était la tâche que venait d’entamer Kaito, les ramenant par groupe de 2 au pied de la porte en enchaînant les aller-retours à grande vitesse pour ne pas perdre de temps et d'en l'espoir - soyons honnête - d'impressionner les bénévoles qui passeraient par là pour leur redonner motivation et courage.

Courage, c'était le mot qui traversait l'esprit de Pinpin, qui venait d'arriver sur lieux avec quelques bénévoles qu'il avait pu rassembler, lorsqu'il vit le jeune homme se donner pour ramener les blocs de pierre. L'homme s'empressa alors de rejoindre la porte principale avec sa petite armada afin de prêter mains fortes au shinobi : "Dis donc gamin, t'es motivé à c'que j'vois! Mais tu vas pas réussir à la r'monter toute seule cette porte! Aller les gars, on a asser perdu de temps ces derniers jours, on repasse à l'action!" et d'une seule vague et dans un cri de motivation, tous les bénévoles qui accompagnaient Pinpin se mirent à ramener les blocs au pied de la porte.

Tel un général au milieu d'une bataille, Pinpin enchaînait ordre et formule de motivation pour répartir le travail entre les différents ouvriers. Meikyû Kaito se stoppa un instant, regardant la scène le sourire aux lèvres, mais s’interrogeant également sur point, il interpella alors Pinpin : "Désolé de vous stoppez en si bon chemin, mais j'ai l'impression que tous les bénévoles vous écoute et sont même plutôt content de travailler sous vos ordres! Pourquoi vous ne prenez par les commandes du chantier alors?" - "Ahah, c'est vrai gamin, je m'entend bien avec tout l'monde ici et ce temple me tient à cœur et les deux molosses que t'as vu tout à l'heure sont quand même mes amis, je peut pas les laisser s'disputer alors je me suis mis en retrait pour calmer les tensions, mais ça à pas vraiment marcher ahah.. Bon aller gamin elle va pas se remonter toute seule cette porte !" A peine eu-t-il fini sa phrase qu'il reparti en direction de la porte pour commander les troupes.

L'amitié, drôle de notion que le jeune Meikyû ne connaissait que trop peu, n'ayant pas eu de véritables amis depuis très longtemps. Mettre en péril tout un chantier pour maintenir son sentiment d'amitié? Le jeune homme ne savait pas trop quoi en penser, solution égoïste pour n'entrer en conflit avec aucun des deux? Ou simple sentiment de tristesse de voir deux amis se déchirer pour du pouvoir? Qu'importe, le temps n'était pas à le reflexion sur le sens de l'amitié, mais au travail. Le Meikyû se remit alors à aider les ouvriers, redoublant d'effort après ce petit entretien avec Pinpin.

Cela faisait maintenant une heure que la petite équipe d'ouvrier et notre jeune shinobi avaientt entamés les réparations de la porte, la base étant consolidée et les rondins retirés, les bénévoles s'attelait maintenant à fournir le jeune Meikyû en bloc de pierre qu'il montait rapidement au sommet de la porte grâce à ses talents de shinobi et sa capacité à marcher le long des murs. Les travaux avaient bel et bien repris, la force conjointe des ouvriers et du Meikyû venait bientôt à bout de la rénovation de la porte principale.

_________________
Thème musical

Et la lumière fût ! [Mission rang D] Signa10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10055-pif-et-paaaaf-et-baaaam-terminee#85293 https://www.ascentofshinobi.com/t10065-les-aventures-fantastiques-de-bogi-le-magnifique-pas-a-jour#85364
Shishi Bogi
Shishi Bogi

Et la lumière fût ! [Mission rang D] Empty
Ven 8 Nov 2019 - 15:49

ET LA LUMIERE FÛT !


Meikyû Kaito était plutôt satisfait du travail qu'il était en train d'accomplir, se sentir utile au sein d'un groupe le rendait plus heureux que ce qu'il aurait imaginé, ne rechignant pas à redoubler d'effort pour finir le plus vite possible cette porte et s'attaquer au reste du bâtiment. La petite équipe d'ouvrier semblait elle aussi emplie de baume au cœur quant à la rénovation de leur lieu de culte adorée, mais commençait à fatiguer ayant donner leur maximum avec l'euphorie générale créer par la reprise des travaux. C'était l'heure de la pause, la porte principale était bientôt terminée, seul quelques petits détails manquaient à la finalisation du projet. Le jeune Meikyû décida de se joindre àl'équipe pour une légère pause, il faut dire qu'il n'avait pas chômer, montant les blocs de pierre un à un le long des murs tout un maintenant son chakra dans ses pieds pour escalader la paroi. Les bénévoles ainsi que le jeune homme profitaient de ce temps de repos pour discuter de tout et de rien, sur leurs différentes raisons de leurs présences sur ce chantier à leur différentes raisons de vouloir rénover rapidement le temple.

Kaito ressorti une chose de ces différents entretiens avec les ouvriers : l'envie d'aider un collectif. Le jeune homme fut surpris de voir la détermination qui brûlait chez ces personnes, qui, malgré les coups durs continuaient de persévérer pour le bien du culte. Le jeune shinobi - qui en avait presque oublié l'existence - regarda alors le bandeau aux couleurs de son village, qu'il arborait sur le bras gauche pratiquement à hauteur d'épaule, l'envie d'aider un collectif? C'est vrai, le Meikyû faisait maintenant parti intégrante du village en ayant décider d'intégrer les rangs des shinobis, il était de son devoir d'aider le village de toutes les façons possible. Il pris conscience également de l'importance du collectif dans les situations critiques, sans qui, la rénovation serait impossible actuellement.

La pause d'environ une dizaine de minutes touchait à sa fin, d'un seul mouvement tous les ouvriers se remirent debout prêt à se remettre au travail, lorsqu'une altercation se fit entendre dans la petite salle où siégeait les plans des travaux avant que Kaito ne les emporte avec lui : "C'est toi qu'à voler les plans hein? Tu veut m'empêcher de finir le bâtiment c'est ça?" - "Menteur, c'est toi qui les as volés pour m'accuser ensuite! Espèce de fourbe!" Le jeune homme reconnu en un instant les voix qui se chicanaient, c'était évidemment les deux amis de Pinpin qui se renvoyais mot pour mot la faute de la disparition des plans du bâtiment. Le Meikyû se mit à légèrement s'inquiéter, tout se passait pour le mieux jusqu'à maintenant mais c'était lui qui avait pris les plans avec lui pour les avoir toujours en vision, était-ce une erreur? Cela allait-il chamboulé le semblant de réorganisation qu'il avait réussi à instaurer? Kaito n'eut pas le temps de répondre à ces questions qu'une voix se fit entendre d'un cri, plutôt marqué de réjouissance : "Hey les deux là bas vous m'entendez?! Si vous v'niez plutôt j'té un coup d’œil par ici!"

C'était Pinpin qui venait de faire retentir son énorme voix à travers le temple, cessant immédiatement l'accrochage entre les deux hommes. Par la porte de la petite salle qui donnait sur le centre du temple où se situaient nos amis, les deux hommes firent leur apparition, toujours la mine crispée et les poings serrés, accompagné chacun de leur armada de bénévoles qui étaient toujours séparés en deux groupes bien distinct. "Aaaah c'est donc toi gamin qui à volé les plans! Tu es venu ici pour semer la pagaillle n'est c...." s'égosilla directement le borgne en voyant les plans aux pieds du jeune shinobi. Mais il n'eut pas le temps de finir sa phrase qu'un émerveillement collectif se fit entendre de la part des ouvriers situés derrière les 2 colosses : "Regardez! Ils ont repris les travaux! - La porte principale est presque terminée! - C'est grâce à Pinpin ça j'en suis sûr! -Aller les gars fini les conneries on va les aider!"

Les deux groupes de bénévoles cachés derrière les deux hommes ne faisaient maintenant plus qu'un et d'une seule vague l'armée d'ouvrier rejoignit le petit groupe dont faisait parti Pinpin et Kaito, laissant derrière eux les deux hommes-taureaux qui semblaient dépassés par la situation sans pour autant pouvoir décrocher leur regard de la porte qui - moins de deux heures auparavant - menaçait de s'effondrer et qui maintenant dominait l'ensemble de la salle avec sa beauté d'antan. L'armée d'ouvriers arrivait maintenant au niveau de Pinpin, le félicitant et le remerciant d'avoir repris les travaux : "Ahah vous vous trompez les gars! C'pas moi qu'est repris, c'est c'gamin là qui à eu l'idée de se r'mettre aux travaux! Et j'dois dire qu'il est plutôt doué pour le bâtiment!" rétorqua Pinpin à la marée qui venait de l'envahir, avant de reprendre, s'adressant cette fois à ces deux amis qui restaient encore bouche-bée : "Vous avez entendus les gars? C'est l'shinobi qui as repris les travaux! Si un gamin qui vient à peine d'arriver peu l'faire, vous pensez pas qu'c'est l'moment de s'remettre au travail?"

A la suite de ses paroles, toute l'assemblée était maintenant tournée vers les deux hommes qui se trouvaient en surplomb de la salle principale. Ces deux là semblaient encore hésiter à la proposition de leur ami, légèrement désabusés de voir tout les ouvriers se tourner vers le gamin qui leur faisait face ce disait le jeune Meikyû, alors il eut une idée qu'il s'empressa de partager aux deux hommes :


Nouveau !



"Je me permet d'émettre une idée. Il va falloir se partager le travail car il reste pas mal de boulot, et si vous dirigiez chacun une pièce du temple? Un de vous dans l'aile droite, l'autre dans l'aile gauche et moi je reste ici avec Pinpin pour la pièce principale? Qu'en dites vous ?"



Meikyû avait maintenant les yeux rivés sur les deux hommes, espérant une réponse positive de leur part. Le silence régnait depuis quelques secondes maintenant, plus pesante les unes que les autres pour le jeune homme qui espérait ne pas froissé les deux individus et ainsi remettre en péril le chantier. Puis l'homme au tatouage commença à s'avancer vers le jeune homme, il descendit lentement les marches qui séparait la petite salle de la salle principale puis continuait sa déambulation, tête baissée, vers le jeune shinobi. Arriver à hauteur de ce dernier, il leva la tête, un léger sourire aux lèvres, il s'empara des plans et s'écria alors à son compère resté en haut des escaliers : "C'est d'accord, mais je prend l'aile droite alors !" avant de se mettre à rire, accompagné par l'entièreté de l'assemblée. Le jeune Meikyû poussa un souffle de soulagement avant de, lui aussi, se laisser aller à rire avec le reste des ouvriers.

Kaito était heureux et soulagé, ayant pris un peu de recul sur la situation, il voyait désormais les ouvriers se séparer en trois groupes de travail dans la bonne humeur et la joie. Quant à Pinpin, il discutait maintenant avec ses deux amis, qui avaient abandonnés leur mine patibulaire pour laisser place à des rires et des tapes sur l'épaule. Le chantier allait pouvoir repartir du bon pied!

_________________
Thème musical

Et la lumière fût ! [Mission rang D] Signa10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10055-pif-et-paaaaf-et-baaaam-terminee#85293 https://www.ascentofshinobi.com/t10065-les-aventures-fantastiques-de-bogi-le-magnifique-pas-a-jour#85364
Shishi Bogi
Shishi Bogi

Et la lumière fût ! [Mission rang D] Empty
Ven 8 Nov 2019 - 17:36

ET LA LUMIERE FÛT !


Quatre jours c'était maintenant écoulés depuis que le chantier était reparti sur le droit chemin. Certains anciens bénévoles ayant vu la grande porte principale de nouveau d'aplomb avait décidé de rejoindre les rangs pour continuer les travaux, appréciant le retour au calme et la bonne humeur qui se dégageait maintenant de l'entièreté des ouvriers. Ces quatre jours fut rythmés de bruit d'outils, de phrases de motivation ou encore de chansons en tout genre, chantée à l'unisson par les ouvriers pour garder baume au cœur et motivation. Les disputes et accrochages n'avaient plus leur place dans ce temple, Pinpin et ses deux amis se donnaient même à de grandes sessions de fou rires durant les temps de pause, retrouvant leur amitié jusque là fragilisée par l'envie de pouvoir de chacun. Chaque bénévole avait trouvé sa place, tous mettaient la main à la pâte pour rattraper le retard occasionné par ses nombreux jours de conflits.

Le chantier touchait maintenant à sa fin, les murs étaient plus solides qu'auparavant, ne laissant plus transparaître les blessures causer par l'explosion de l'arche. Les brodures et autres statues avaient même été rénové par les artisans du coin qui avait entendu les chants des ouvriers résonnés dans les rues. Le temple retrouvait de son éclat, des installions plus modernes avaient même fait leur apparition pour le confort des membres du culte. Pour fêter la fin du chantier, une ouverture de la porte principale fut programmée pour tout adorateur de la Lumière curieux de voir la rénovation de leur lieu de culte. Beaucoup de monde était présent pour cette célébration, celui de la renaissance du temple. Le jeune Meikyû était là lui aussi, toujours au côté de Pinpin, sans qui la mission n'aurait pas eu un tel succès. Le jeune homme était heureux d'avoir rencontrer une telle personne, motivé et surtout prêt à tout pour ses amis et ses croyances. Mais il était maintenant tant pour Kaito de partir, sa mission touchant à sa fin, il se devait de ne pas trop traîner, car il devait y avoir encore une multitude de personne à aider dans les rues de Kumo : "Merci pour tout Pinpin, ma mission touche à sa fin et le temple est entre de bonnes mains maintenant, je peut partir l'esprit tranquille!" affirma le jeune homme, le sourire ne quittant plus le coin de ses lèvres. "En tout cas, merci pour tout gamin! Je pensais pas c'chantier capable de repartir et surtout d'finir aussi vite les rénovations! Hésite pas à r'passer, les adorateurs de la Lumière t'en doivent une et la porte sera toujours ouverte!"

Suite à cette phrase, les deux hommes s’accommoda d'une poignée de main et d'un regard traduisant d'un respect mutuel. Puis sous les applaudissements et autres remerciements des différents ouvriers, le jeune Meikyû repris la route par laquelle il était arrivé il y a déjà de cela plusieurs jours. Mais le Kaito du trajet aller n'était plus le même que celui du retour, ayant appris énormément sur lui même et sur diverses sentiments qu'il n'avait plus côtoyer depuis longtemps maintenant.

Le jeune Meikyû arpentait maintenant la rue adjacente au temple, laissant les chants des membres du culte s'entremêlés dans le bruit de la foule présent dans la rue, jusqu'à disparaître totalement. Le jeune homme s'arrêta un instant, se retourna pour admirer de loin la réussite de sa première mission, ce temple, et notamment cette immense porte qui lui avait permis de fédérer les membres du chantier. Il en sortait grandi, loin d'imaginer qu'une simple mission de rang D de rénovation allait lui en apprendre autant sur lui et sur les autres.

Plusieurs points importants de cette aventure ressortait pour notre protagoniste. Le jeune homme malgré des débuts hésitant avait réussi à prendre confiance en lui, s'affirmant même au côté de Pinpin comme réorganisateur du chantier. Il en avait également plus appris sur la notion d'amitié, au côté de son compère dans cette mission, qui avait laisser transparaître ses sentiments concernant ses deux amis qui se déchiraient pour le pouvoir. Le pouvoir justement, Kaito avait pu voir les dérives que cela entraînait à petit niveau, qu'est que cela devait être au niveau national ou international. Le jeune homme en avait déjà légèrement conscience mais cette pensée s'affirma dans sa tête, le pouvoir n'était pas quelque chose qui l'intéressait.

Fixant le ciel, le Meikyû s'arrêta de nouveau, cette fois pour se saisir du petit carnet à dessin qui se situait toujours dans la poche intérieure gauche de sa veste. Il en ouvrit les pages afin de tomber sur le dessin qu'il avait fait en se rendant au temple, celui des deux emblèmes des cultes présents à Kumo. Il s'empressa de redessiner proprement le logo des adorateurs de la Lumière auquel il manquait quelques petits détail, puis accolé à ce dernier, il dessina le visage de Pinpin, devenu maintenant ce que Kaito pensait être "un ami". Il ne dessina que sa tête allant jusqu'à ses épaules, avec l'énorme sourire qui le caractérisait et le visage qui transmettait toute la passion d'un homme. Le Meikyû marqua "Pinpin, merci." en dessous du portrait avant de refermer son carnet.

Voilà, première mission accomplie pour le jeune shinobi. Ce dernier accéléra le pas pour rendre son rapport aux personnes dédiés afin de pouvoir rentrer chez lui, ce chantier de plusieurs jours et les différentes péripéties l'ayant tout de même fatigué.

HRP:
 


_________________
Thème musical

Et la lumière fût ! [Mission rang D] Signa10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10055-pif-et-paaaaf-et-baaaam-terminee#85293 https://www.ascentofshinobi.com/t10065-les-aventures-fantastiques-de-bogi-le-magnifique-pas-a-jour#85364

Et la lumière fût ! [Mission rang D]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: