Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Commencer sérieusement [Equipe 4]

Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Commencer sérieusement [Equipe 4] Empty
Sam 9 Nov 2019 - 4:30
Le lendemain matin à l’heure convenue, le Hyûga était déjà sur le terrain d’entrainement n°4. Il n’était pas de ces ninjas qui aimaient venir à l’heure aux rendez-vous. Non, il était plutôt du genre ponctuel. Sa philosophie du travail et donc de son métier de ninja était la suivante : respecter ses engagements, tout donner jusqu’à la limite et ne se retirer que si mettre sa vie en jeu n’était d’aucun impact pour la bonne réussite de la mission qu’on lui avait confié. Pour l’heure une des missions que le village lui avait confié était de parfaire l’éducation ninja de deux Genins... et un tigre ne l’oublions pas ! Deux Genins tous deux prometteurs mais aux profils si différents.

L’un avait pour lui l’attaque à distance via son kekei genkai et le combat rapproché via le kenjutsu. Ses deux spécialités étaient tout simplement mortelles. Chacune dans leur style. Pour couronner le tout, il disposait d’une affinité tout aussi dangereuse : le suiton. L’autre quant à elle avait pour elle la vitesse et le taijutsu en plus du surnombre naturel dans la mesure où elle se battait toujours avec un félin de tigre. Son affinité était le raiton. De quoi lui ajouter de la vitesse. C’était bien sur ce point qu’elle devait axer son développement : la vitesse d’exécution ainsi que le taijutsu. Qu’essairait-elle de développer en sus de ces deux spécificités ? L’iroujutsu ? La sensorialité ? Certainement ce dernier point. Mais quoi d’autre ? Au départ, elle partait avec un léger handicap, et pourtant elle pouvait finir comme un ninja d’exception pour peu qu’elle sache se débrouiller au mieux avec ce dont elle disposait.

Tous les deux élèves du Hyûga étaient intéressants, chacun à sa manière. Pour les aider à aller de l’avant, le Hyûga avait déjà choisi sa voie. Il irait à l’encontre de leurs principes bien établis et les aiderait ou les pousserait à toujours se surpasser, toujours se sublimer afin de progresser et de devenir meilleurs chacun à sa façon. Lui-même comptait bien profiter de tout ce programme. Après tout ne dit-on pas qu’un maître apprend de ses élèves. La chose était sûre, aussi sûr que l’on apprend tous les jours pour peu que l’on veuille bien se donner la peine d’ouvrir ses sens et d’analyser les actes et les événements.

Le Shirudo devait être fort. Il n’y a aucune autre issue.



_________________
Spoiler:
 


Commencer sérieusement [Equipe 4] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Chôkoku Jurôjin
Chôkoku Jurôjin

Commencer sérieusement [Equipe 4] Empty
Mar 26 Nov 2019 - 11:30
Après une première entrevue la veille, une nouvelle entrevue va avoir lieu. La connaissance de cette réunion a été soudaine, signalé brièvement après la fin du combat entre les deux Genins. Tsuyoshi avait également donné son ressenti sur le combat et sur l’analyse de ses élèves. On sentait qu’il prenait son rôle à cœur, qu’il souhaite donner le meilleur de lui pour les faire progresser. Ses mots étaient forts, cherchant non seulement à remonter l’estime de certain, mais aussi de les forcer à s’élever. Le bouclier. Signe de protection, de défense. Contraire à l’attaque. Le Chôkoku, de par son pouvoir, se sentait inutile. Pourtant, le Hyuga a su dire ce qu’il fallait.

« Un ninja se doit d’être efficace à tout moment et donc d’être capable de tuer à tout moment avec l’action la plus bénigne qui soit. »

Shirudo n’est qu’un nom. Il ne signifie pas seulement encaisser les coups pour se défendre, mais bien d’agir pour la protection et notamment pour celle d’Iwa, de Tsuchi. Ne dit-on pas “la meilleure défense c’est l’attaque“ ? L’équipe doit donc, dans certains cas, entreprendre de fortes attaques pour veiller à cette protection, quitte à se salir les mains. Chose que Jurôjin avait perdu de vue, mais que le chef d’équipe a su correctement souligner. Certes il va tout de même s’intéresser à la maîtrise du Suiton pour palier à son manque défensif et non-létal, sauf qu’il ne va pas oublier de toujours progresser dans sa maîtrise de l’argile et autres compétences plus directe.

Il se lève assez tôt, suffisamment pour faire son rituel en cuisine lorsqu’un entraînement est prévu. En revenant de la première réunion, il avait fait un tour dans les rues commerçantes pour se munir des ingrédients nécessaires à la préparation d’un bon repas pour quatre personnes. Oui quatre, car le familier de sa camarade Shinju, Arashi le tigre, ne doit pas être oublié. Il compose donc un repas à base de riz parfumé d’un côté, de l’autre, des morceaux de bœufs cuits avec des oignons et recouvert d’une fine couche de sauce soja et de quelques graines de sésame. Jurôjin a beau être un ninja, il sait prendre soin de lui, par exemple en cuisinant de bons petits plats lui-même. Il prend également soin des autres, en aidant ceux dans le besoin, ou prend soin des lieux, en effectuant le nettoyage, le jardinage... Il n’est pas qu’un simple combattant. Cela peut paraître inutile pour certains, mais pour lui, prendre soin de son village, c’est avant tout commencer par ces détails-là.

Ayant fini, il quitte son tablier pour mettre sa tenue traditionnelle et se rendre aux Hauts-Plateaux, sans oublier les paniers repas. Sur le chemin, il croise des membres de son clan, investi dans leur entraînement ou dans leur vadrouille. Puis quelques villageois le saluent aussi, sans l’interrompre dans sa marche. Il arrive donc sans problème sur les terres dominantes d’Iwa, des terres bien connues de son argile. Son premier regard sur le lieu se pose sur son supérieur, déjà présent. Jurôjin est arrivé pile dans les temps. Il semble que la ponctualité soit un point fort du Chûnin. Il se rapproche doucement voyant qu’il manque encore une fois le duo bestial. Il pose d’abord son sac avec les repas à ses pieds, avant de prendre la parole.

« Bonjour Tsuyoshi-senseï. Comment allez-vous depuis hier ? »

Ses yeux s’accrochent à lui. Une manière de montrer son intérêt pour l’équipe à sa façon. Sa volonté de progresser avec elle semble plus forte que jamais avec les évènements d’hier, comme pour ses attentes de son professeur et de ses compagnons.

« J’ai préparé des repas pour que nous puissions nous reposer et reprendre des forces. Ainsi, nous pouvons prendre la journée pour nous entraîner sur place. Cela vous va-t-il ? »

_________________
Commencer sérieusement [Equipe 4] 1562190567-chokoku
Made by Mouton.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7079-termineepredefini-chokoku-jurojin#59424 https://www.ascentofshinobi.com/t7097-chokoku-jurojin-carnet https://www.ascentofshinobi.com/u1134
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Commencer sérieusement [Equipe 4] Empty
Jeu 28 Nov 2019 - 17:52
C’était Chokoku Jurôjin qui était arrivé le premier sur le lieu choisi pour l’entrainement du Shirudo. Ce dernier avait l’air d’avoir bien récupéré de sa petite débauche d’énergie effectuée la veille, après son petit affrontement contre l’Hokazuka et son félin. Bien qu’il eut dominé les débats de la tête et des épaules, il était intéressant de noter que le bonhomme avait un niveau de récupération correct. D’autres à sa place, probablement moins affuté physiquement, auraient peut-être légèrement accusé le coup. Visiblement pour Jurô, il n’en était rien.

_ Salut Jurô. Comment te portes-tu ? Visiblement bien…

Puis le Hyûga détailla du regard à nouveau son disciple, de la tête aux pieds. Ce dernier avait apporté à manger. Étonnant. De toute sa vie de ninja, il n’avait jamais vu un disciple, le deuxième jour de rencontre, apporter à manger à l’équipe. Il n’avait jamais vu cela. C’était comme offrir un cadeau à son maître dès le deuxième jour d’école. Le départ peut bien se passer, l’avenir peut être plein de promesses, mais rien ne garantit que les choses se dérouleront bien, du moins tel que l’on l’envisage au moment où l’on fait ce cadeau.

Tsuyoshi considéra le cadeau quelques instants. C’était spontané de la part de Jurô à priori. Une preuve d’investissement à n’en pas douter. Le Hyûga finit par accepter l’idée de Chokoku, bien qu’il s’imaginait qu’ils ne passeraient pas plus de quelques heures ici. En effet, si Jurôjin avait su quel programme son senseï lui concoctait, probablement qu’il n’aurait pas fait ce geste, du moins il était fort possible qu’il ne se soit pas donné toute cette peine.

_ C’est gentil Jurô… Le Hyûga marqua une courte pause, puis regardant vers l’horizon, du côté où pouvait apparaître la kunoichi du groupe, il poursuivit : attendons un peu Shinju. Normalement, elle ne devrait pas tarder…

Et Shinju tarda. Le Hyûga l’attendit pendant trente minutes. Trente bonnes minutes qui avaient fini par l’énerver un peu. Se pourrait-il que l’affrontement avec le Chokoku qu’elle avait fait la veille ait pu l’impacter à ce point ? Non, cela semblait un peu tiré par les cheveux. En patientant, le Hyûga s’était retrouvé à différents endroits du terrain en différentes postures. Au bout de ces trente minutes, Tsuyoshi revint vers Jurôjin l’air passablement agacé.

_ Bon, elle est super en retard… Nous allons faire sans elle. Le Hyûga soupira un peu avant de poursuivre : j’avais prévu un combat entre elle et son félin et toi contre moi. Un trois contre un afin de tester personnellement vos aptitudes en plus de commencer à développer en vous l’esprit d’équipe, mais bon… Nous ferons avec les moyens du bord. Ce sera toi contre moi et cette fois-ci, je déciderais du moment opportun pour arrêter l’affrontement.

Le Hyûga se mit alors en position après avoir bien vérifié que tous deux se trouvaient assez loin du déjeuner rapporté par Jurô. Ainsi ils pourraient se donner à cœur joie sans grands risques.

_ Je te laisse l’honneur de commencer.

Et Tsuyoshi attendit.

_________________
Spoiler:
 


Commencer sérieusement [Equipe 4] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Chôkoku Jurôjin
Chôkoku Jurôjin

Commencer sérieusement [Equipe 4] Empty
Lun 2 Déc 2019 - 8:22
Le Hyûga ne semble pas très joyeux à la suite de la proposition de son élève. Est-ce qu’il a peur de manger ce que Jurôjin a pu préparer ? Aurait-il dû dire que c’était quelqu’un du clan qui lui avait donné ces repas ? Ou alors, est-ce qu’il n’avait pas prévu de prendre beaucoup de temps pour la réunion d’aujourd’hui ? Après tout, étant gradé, il doit être occupé avec diverses missions ou autres tâches importantes. Cela n’est pas bien grave en soi. Les membres de son clan sont habitués à manger les portions qu’il n’a pas mangé à son retour. Ils seront ravis vu le précieux temps qu’il a consacré ce matin à la préparation. Tout dépendra aussi de Shinju et son animal, qui peut-être voudront rester déjeuner avec lui pour reprendre là où ils s’étaient arrêtés hier.

Cependant, il ne semble qu’aucun des deux, que ce soit Shinju ou Arashi, ne viennent aujourd’hui. Est-ce que la blessure du félin est plus importante que prévu ? Ce serait bien étonnant. Et puis même si c’était le cas, il aurait simple de le laisser se reposer pendant que les deux humains se battent contre leur chef. Ils semblaient si déterminés et prometteurs. Qu’est-ce qui a bien pu se passer ? Il n’a pourtant rien d’entendu d’inquiétant ce matin lors de son parcours des rues et n’a reçu aucune alerte de ses informateurs. Il semble que les raisons soient entre les mains du duo seulement. Tsuyoshi semble beaucoup y penser aussi, piétinant sur place ou en se baladant sur plusieurs mètres en rond.

Après une demi-heure de passée, le chef d’équipe prend enfin une décision. Jurôjin n’aurait pas attendu aussi longtemps. Si quelqu’un retarde le groupe, le reste continue d’avancer pendant que l’autre sera retardé et puni comme il se doit. Cela n’est rien d’autre que de la discipline. Il faut l’appliquer durement et sans crainte, sinon les résultats de l’équipe n’en seront que fortement impactés. Mais bon, il comprend le geste de son supérieur envers son élève, voulant lui-même voir la progression prochaine de cet élément.

C’est donc un affrontement en un contre un qui va se dérouler. Jurôjin contre Tsuyoshi, Chôkoku contre Hyûga. Il ne se rappelle pas avoir eu un jour la chance de pouvoir affronter un autre clan majeur du village. Intérieurement, il déborde d’envie de se mesurer à lui. Il veut pouvoir comparer la puissance de son pouvoir à celui du Byakugan et de son célébre Taïjutsu. Mais ce n’est pas tout. C’est également une expérience intéressante à prendre en note, car cela lui permettre de trouver des stratégies d’équipe pour les éventuelles interventions du Shirudo. Le Chûnin est prêt, en position, et attend que le Genin se lance. Jurôjin affiche enfin son excitation, par un sourire en coin.

Il s’élance vers son adversaire, souhaitant le tester un peu au corps à corps. Malheureusement pour Tsuyoshi, pas de technique de poings ou pieds au programme, mais comme signalé à sa présentation, une prestation de son Kenjutsu. Il sort du fourreau son katana et lance une offensive directe. Pour commencer, ce sera doux. Ensuite, il augmentera au fur et à mesure la force de ses attaques. Pour le moment, autant profiter et ne pas s’épuiser trop vite.

Résumé:
 

_________________
Commencer sérieusement [Equipe 4] 1562190567-chokoku
Made by Mouton.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7079-termineepredefini-chokoku-jurojin#59424 https://www.ascentofshinobi.com/t7097-chokoku-jurojin-carnet https://www.ascentofshinobi.com/u1134
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Commencer sérieusement [Equipe 4] Empty
Lun 2 Déc 2019 - 17:52
Le Hyûga vit son adversaire s’élancer dans sa direction. Il n’eut pas à attendre bien longtemps pour le voir dégainer son katana. Tsuyoshi n’aimait pas beaucoup combattre avec des shinobis utilisant le katana et autres armes de ce style. Face à ces armes, il se sentait un peu démuni. Bien entendu, ce n’était pas le cas, la chose était loin d’être vraie. Seulement, face à des combattant adeptes de ces arts, il se devait de redoubler d’attention. La moindre erreur pouvait se payer cher, bien plus que d’encaisser un coup de poing ou un jutsu. Les adeptes du kenjutsu avaient un côté un peu plus létal que les autres combattants et ce à cause justement du tranchant de leurs armes.

_ J’avoue que je n’aime pas trop le kenjutsu…

Le Hyûga esquiva l’attaque horizontale en attendant le dernier moment pour exécuter un salto vers l’avant tout en passant au-dessus du corps de son élève. Son mouvement d’esquive, était plus rapide que l’attaque du Chokuku. De fait, il arriva à se réceptionner un poil avant que Jurôjin ne termine son mouvement. Sans attendre que ce dernier ne soit en mesure d’enchainer. Le Hyûga, lui, poursuivit. Alors que ses deux pieds venaient de toucher le sol, lestement, Tsuyoshi s’accroupit et les mains au sol, il avanca un pied vers l’avant de façon à décrire un arc de cercle devant lui de la gauche vers la droite. Le Hyûga venait de tenter une balayette en bonne et due forme sur son élève.

Mettant à nouveau une distance réglementaire avec son élève, le Hyûga attendrait la prochaine attaque du Chokuku.


Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 


Commencer sérieusement [Equipe 4] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Chôkoku Jurôjin
Chôkoku Jurôjin

Commencer sérieusement [Equipe 4] Empty
Lun 9 Déc 2019 - 13:20
Le rythme est donné par la première offensive du Genin. Pour le moment, rien de méchant dans son attaque. Il sait que son adversaire ne doit pas être un grand fan des combats contre une arme, surtout une arme tranchante comme le katana utilisé. Après tout, un Hyûga est plutôt orienté corps à corps à mains nues, s’aidant de sa capacité héréditaire, le Byakugan, pour neutraliser les points de chakra du corps humain. Jurôjin espère réussir à faire peur ou au moins gêner le chef d’équipe avec son habilité au sabre lors de leurs échanges. Bien entendu, gagner serait le scénario le plus satisfaisant, mais il faut quand même rester réaliste face à l’expérience et la force de Tsuyoshi.

Pour le moment, il ne semble pas déstabilisé. Il lâche un genre de soupire accompagné de mot, prononçant sa réticence à affronter le kenjutsu. Puis dans l’immédiat, il entreprend une esquive pendant que le mouvement de son élève exécute le mouvement horizontal avec la lame de son arme. Jurôjin le voit passer par-dessus sa tête, se doutant bien que son dos est exposé à un danger éminent. A son tour, sans savoir ce que prévoit son adversaire, il s’élance en avant après avoir concentré son chakra à ses pieds et fortement appuyé sur le sol pour se propulser un peu plus loin. Pensant être assez loin, il se remet face à son adversaire, qui vient de finir son action avec ses jambes.

Le Chôkoku se doutait que le corps à corps face à son supérieur serait à double tranchant. Soit le Kenjutsu prend l’avantage, soit l’expertise dans le Taïjutsu lui donnera du mal à l’atteindre. C’est un pari, un pari qu’il ne veut pas abandonner. Pendant qu’il peut encore utiliser son sabre, autant continuer pour à la fois s’exercer mais aussi en apprendre plus sur le panel de techniques de son adversaire. Le Ninjutsu viendra quand ce sera le moment. Encore une fois, autant profiter du combat et ne pas se précipiter.

Prenant position, les deux mains sur la poignée et la lame en avant, il s’apprête à retourner en face à face. Mais cette fois, il faut passer un peu à la vitesse supérieure. Voyant la distance les séparant, il faut intervenir vite pour ne pas voir une autre esquive facile. Chakra malaxé et redirigé vers la plante de pied, il charge directement en peu de temps vers son maître. La distance entre les deux a vite fait de disparaître, se retrouvant en tête-à-tête. Puis pour terminer, il envoie à nouveau son sabre vers l’épaule de son opposant, afin de le blesser et gêner ses futurs mouvements. Si son bras est touché, peut-être que cela lui empêchera d’user de son Taïjutsu destructeur de son clan. Mais bon, il ne faut pas croire que cela va être un mouvement vainqueur. Il affronte tout de même un supérieur qui doit réserver encore des surprises à son élève…

Résumé:
 

_________________
Commencer sérieusement [Equipe 4] 1562190567-chokoku
Made by Mouton.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7079-termineepredefini-chokoku-jurojin#59424 https://www.ascentofshinobi.com/t7097-chokoku-jurojin-carnet https://www.ascentofshinobi.com/u1134
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Commencer sérieusement [Equipe 4] Empty
Mer 11 Déc 2019 - 5:02
Jurojin n’avait pas attendu la suite du programme concocté par le Hyûga. S’il n’avait pas su anticiper tel qu’il l’avait fait, il se serait retrouvé à terre les quatre fers en l’air à la merci de son supérieur. Non. Il avait su anticiper un mouvement prévisible du Hyûga. Il est vrai que ce dernier était un adepte du taijutsu. Quelque chose de presque évident pour tout Hyûga digne de ce nom, qui se respecte. Les exceptions cela dit existaient. Il faut de tout pour faire un monde. Tsuyoshi n’était pas de ces exceptions. Lui était similaire à la plupart des Hyûga, au moins sur ce qui était des spécialités communes maîtrisées dans le clan à savoir : la sensorialité, obligé, le taïjutsu, presque obligé.

Alors que Tsuyoshi exécutait encore son salto dans les airs. Il remarqua que son vis-à-vis était en train de terminer son mouvement au kenjutsu. A peine s’était-il réceptionné, qu’il avait remarqué que le Chokoku prenait une impulsion pour filer du coin. Il avait compris que Jurojin avait compris ce qu’il lui avait concocté. C’est donc avec un sourire amusé qu’il fendit l’air de sa balayette alors que moins d’une seconde avant, le pied d’appui du Chokoku se trouvait encore à l’endroit qu’il venait de ratisser de sa jambe. Se redressant, le Hyûga vit son disciple se réceptionner et se préparer à son mouvement suivant. Le sourire sur les lèvres du Hyûga n’avait pas disparu. Il se prépara donc à la suite. Quelle serait-elle ? A priori, vu l’attitude du Genin et le fait qu’il n’avait pas encore dégagé sa main tenant le katana afin d’exécuter des mudra, ce serait à nouveau une attaque au kenjutsu.

Jurôjin chargea à une vitesse supérieure à celle qu’il utilisait jusqu’ici. Le Hyûga n’en fut pas surpris cela dit, parce qu’étant dans l’ambiance du combat, Tsuyoshi n’avait pas pour habitude de sous-estimer ses adversaires et encore moins de se relâcher. Il se prépara, sachant parfaitement quel mouvement il allait exécuter, gardant un œil sur les moindres faits et gestes de son adversaire. Il attendit, sans bouger. Comme précédemment, l’idée était d’être à nouveau au corps à corps. Seulement cette fois-ci, Jurôjin allait être pris au piège de son propre mouvement. Il fit un pas en avant, c’était plus un petit bond d’ailleurs, en calculant la vitesse de son vis-à-vis, et para l’attaque de ce dernier, et mettant son bras en opposition sur la main tenant le katana. Sans donner le temps au Genin de comprendre ce qui se passait, le Hyûga enchaîna d’un coup de pied sec du pied gauche dans le ventre.

Sans tenter quoi que ce soit d’autre, le Hyûga se recula tout en gardant en visuel son adversaire. Deux bonds en arrière et il attendit que Jurôjin se reprenne.


Spoiler:
 


_________________
Spoiler:
 


Commencer sérieusement [Equipe 4] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Chôkoku Jurôjin
Chôkoku Jurôjin

Commencer sérieusement [Equipe 4] Empty
Jeu 12 Déc 2019 - 5:04
C’était évident dès le départ. On peut difficilement atteindre un maître du Taïjutsu, même si on essaie par une approche avec le Kenjutsu. Il ne faut pas oublier que seul la lame est vraiment dangereuse dans cette utilisation. Mais finalement, le sabre n’est que l’extension d’un bras, par une main habile qui manipule le tout. Face à un expert comme Tsuyoshi, il est évident qu’il sait comment s’y prendre pour éviter toutes blessures, même lors d’une parade. En bloquant le membre à l’origine du mouvement, il bloque à la fois la force sans grand effort et évite toutes coupures que l’attaque aurait pu générer. Une surprise qui n’en est pas une pour Jurôjin, se doutant déjà du niveau de son adversaire depuis leur rencontre hier. Puis, s’il n’y avait pas de résistance, cet entraînement ne serait pas assez intéressant et bénéfique pour le jeune Genin.

Pour ce qui est de la parade, c’était joué d’avance. Concernant l’enchaînement du coup de pied, c’est une autre histoire. Le temps que l’arme et le poing se rencontrent, le pied du Hyûga se lève brusquement, pour s’écraser contre le ventre de son élève. Il était difficile pour le Chôkoku de l’éviter, vu que l’élan de sa charge était encore en action. Il ne pouvait pas réaliser le mouvement contraire pour ne pas la subir. L’impact lui fait lâcher d’abord son arme, puis ressentant les effets, il titube en arrière légèrement. Pour se reprendre, il inspire une bonne quantité d’air, tente de calmer la vive douleur puis de reprendre ses esprits. Calmé, Jurôjin sourit malgré ce qui vient de se passer. Il paraît joyeux d’avoir été touché.

« Je vois que vous ne me faites pas de cadeau. J’apprécie. Au moins cela prouve que vous me prenez au sérieux. Maintenant que je suis pleinement conscient de la différence de niveau, rien ne sert de rester sur les petites tapes que je tentais. »

Un signe et un second Jurôjin apparaît sur le terrain. Il ignore si l’avantage numérique sera avantageux, mais autant tester toutes les solutions en main pour voir ce que cela va donner. Cependant c’est une consommation importante de chakra. Il va falloir être vigilant pour le reste de ce combat sur ce point. Les deux manieurs d’argile en place, celui de derrière, l’original, fait le plein d’explosif pour ses mains claniques, tandis que le clone avance de cinq mètres puis lance un projectile blanchâtre. Aucune surprise sur le fait que c’est un explosif Chôkoku. Cependant, il n’est pas qu’un vulgaire projectile. A son approche immédiate de Tsuyoshi, un mûdra par le lanceur est effectué pour exploser et lancer dans une faible zone, plusieurs petites billes explosives. Leurs dégâts sont minimes c’est certain. Le but est de surprendre l’adversaire qui se dirait qu’une simple esquive le sauverait. Ce n’est donc pas ce qui le fera gagner, mais peut-être que le chef d’équipe se méfiera encore plus de ce que peut faire son élève. Surtout qu’une autre surprise se prépare de derrière…

Le vrai Jurôjin a fini de faire le plein, générant dans l’instant une petite araignée. Celle-ci vient se cacher juste en surface du sol, prête à faire son travail dès qu’une personne ou un objet viendra se placer juste au-dessus. Par précaution, autant reculer pour ne pas se faire toucher par le souffle de l’explosion si elle a lieu. Il espère vraiment que son opposant va vouloir s’approcher pour continuer les attaques au corps à corps. Après tout, il peut s’avérer dangereux de rester à distance face au duo d’utilisateur d’argile. Voyons ce que va prévoir celui-ci pour la suite…

Résumé:
 

_________________
Commencer sérieusement [Equipe 4] 1562190567-chokoku
Made by Mouton.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7079-termineepredefini-chokoku-jurojin#59424 https://www.ascentofshinobi.com/t7097-chokoku-jurojin-carnet https://www.ascentofshinobi.com/u1134
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Commencer sérieusement [Equipe 4] Empty
Jeu 12 Déc 2019 - 6:41
Le Hyûga lui aussi souriait. Il souriait en réaction au sourire de son élève. Sans parler, rien qu’avec le langage des coups, tous deux s’étaient compris. Effectivement, Tsuyoshi ne lui ferait pas de cadeau, ou du moins, il ne lui en ferait pas de trop gros. A quoi bon ? S’il se mettait à trop le ménager, ni le Chokoku, ni lui ne tireraient rien de positif de leur échange. Leur combat serait un zéro pointé, une perte de temps et de chakra, un peu comme ce qu’il avait vu la veille lorsque Jurôjin affrontait le duo Shinju et Arashi. Non. Pour que chacun d’eux puisse tirer quelque chose de ce combat, il fallait que l’un d’eux aille au bout de lui-même. En théorie, c’était Jurôjin qui devait le faire, mais qui sait ? Peut-être était-il en mesure de le surprendre ? La chose ne serait pas aisée, car du haut de ses 27 ans, Tsuyoshi en avait vécu des combats…

_ Il n’y a pas lieu pour moi d’être ni trop dur, ni trop tendre avec toi. Ceci est un entraînement et non pas un amusement. A la fin, l’un de nous doit être éreinté si l’on veut tirer quelque chose de concret de cette journée. Donne ce que tu as. Tu sauras toi-même où es la limite si d’aventure ton niveau était proche du mien.

Puis de la main droite, bras tendu vers l’avant, doigts joints, le Hyûga fit signe à son disciple d’approcher. Ils apprendraient aujourd’hui tous les deux. Le Hyûga en avait décidé ainsi et le Chokôku abondait dans le même sens que lui. Ils iraient ensemble jusqu’au bout.

Tout de suite, Tsuyoshi remarqua que son disciple avait changé de tactique. Dorénavant, il voulait utiliser le ninjutsu, autre palette de son art. Très bien. Tsuyoshi s’attendait à ce que son élève persiste encore un peu avec le kenjutsu, mais probablement avait-il peur de blesser mortellement son senseï. La chose était belle et bien possible, quand bien même le Hyûga disposait encore de quelques petites bottes pour contrer les attaques au sabre d’un niveau supérieur. En repensant à cela, le Hyûga se remémora les paroles de son élève, celles que le Chokôku avait prononcées la veille, lorsqu’il disait que ses coups étaient mortels. Il est vrai que le pouvoir destructeur de ce clan majeur d’Iwa était immense. Il fallait donc s’attendre à tout venant d’eux : les bombes, les bombes à fragmentation, les mines, les mines qui se déplacent sous terre, les bunshins explosifs… la liste était non exhaustive. En clair, le Hyûga devait faire plus attention que jamais à lui sous peine de se faire souffler à la première occasion et là… il aurait beaucoup à perdre. Fallait-il déjà utiliser le Byakugan ?

*Non faisons durer le risque encore un iota. Autrement, il n’aurait absolument aucune chance de me surprendre* Pensa le Hyûga.

Au fond de lui pourtant, Tsuyoshi était tiraillé. Il décida qu’il utiliserait le Byakugan à la première occasion. Cette technique faisait partie intégrante de son arsenal. De toutes façons, en l’utilisant, peut-être que le Chokôku arriverait un jour à développer une parade contre les senseurs, du moins, ceux qui peuvent détecter ses techniques, car pour sûr, il les cacherait.

Patiemment, le Hyûga attendit. Il attendit lorsque Jurôjin se clona. Il se prépara cependant, en exécutant des mudra, lorsque l’un des Jurôjin, probablement le bunshin, s’avançait vers lui en effectuant lui aussi des mudra. Ce dernier lança un projectile blanchâtre, aussitôt le Hyûga exécuta un mur pour se protéger du souffle quasi-évident qui allait suivre. Reculant vers l’arrière, Tsuyoshi évita par la même occasion une attaque sournoise –qui n’arriva pas, tandis que son mur était ébranlé, fissuré par l’explosion finalement faible qui avait eu lieu. A cause du mur, le Hyûga n’avait pas remarqué le mouvement du vrai Jurôjin, celui consistant à placer une mine devant sa position.

Tsuyoshi, plus en retrait que sa position initiale, se décala sur le côté droit, et demeurant encore éloigné de la zone impactée, il exécuta des mudra avant de sortir un kunai et de le lancer en direction de l’original.

Suite à ses mudra exécutés, le sol se mit à onduler en direction du Jurôjin le plus proche, le bunshin donc. La technique à son passage détruisit une partie des billes au sol, du côté droit du mur sans pour autant s’arrêter pour autant. Elle était certes bien plus puissantes que les résidus de la technique exécutée peu avant par le Chokôku, technique ayant créé ses billes au sol. Le mouvement d’ondulation au sol se poursuivait résolument vers le bunshin. Bientôt ce dernier ne serait plus qu’un vague souvenir. Du moins, s’il ne prenait pas garde.

_ Des mines au sol donc je présume ? Nous ne nous battrons donc plus au corps à corps Jurô ?

Le Hyûga se moquait un peu de son élève, histoire de le provoquer légèrement. Cela faisait partie de l’affrontement après tout.


Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 


Commencer sérieusement [Equipe 4] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Chôkoku Jurôjin
Chôkoku Jurôjin

Commencer sérieusement [Equipe 4] Empty
Lun 16 Déc 2019 - 6:20
Comme toujours, une réaction rapide face au lancer du projectile qui arrive sur lui, Tsuyoshi utilise son élément pour ériger une défense solide. Le but de cette grenade n’étant pas d’infliger des dégâts bruts, mais de surprendre l’adversaire si celui-ci ose penser qu’une esquive ou une simple parade suffit à se protéger, ne parvient pas à briser le mur de terre. Savait-il que cela ne serait pas un simple explosif ou était-il méfiant de la puissance pouvant en sortir ? En tout cas, il a correctement agi, ce qui gêne le Genin dans sa stratégie. Son énergie peut vite arriver à terme s’il continue sur des enchaînements de technique. Or, il n’a même pas effleuré le corps de son maître. Agacé, il réfléchit rapidement à un moyen de toucher la prochaine fois avant d’arriver sur ses réserves. Mais encore faut-il avoir le temps.

Sortant de derrière sa protection, le Hyûga lance une première technique, faisant onduler le sol, prenant la direction vers le Jurôjin avancé. Les billes explosent à la suite du mouvement, mais ces sortes de vagues continuent leur chemin, jusqu’à déséquilibrer la cible. Se maintenir devient compliqué pour lui, malgré la diminution de leur force. Pendant ce temps, l’original voit un projectile venir droit vers lui. Pour s’en défendre, une boule d’argile est crachée, puis rapidement aplatie pour former un cercle qui sert de bouclier dans le moment. Dès que le kunaï se plante dans le minerai, le tout se désagrège petit à petit pour se tomber au sol. S’il avait encore son sabre en main, il aurait pu s’en défendre autrement. Heureusement qu’il possède plusieurs tours dans son sac.

Tsuyoshi semble confiant, tout en s’amusant dans cet entraînement. Si bien qu’il relance un échange oral pour sûrement lancer une pique. Cela a pour effet d’étonner le jeune homme, se demandant si pendant que son supérieur se cachait, il avait utilisé son Dôjutsu pour analyser le terrain et les actions de son élève. Bluff et vérité ? Sait-il vraiment qu’une mine se trouve devant lui ? Comment vérifier ? Hors de question de lâcher pour Jurôjin, ne souhaitant pas gaspiller inutilement son action, coûteuse en chakra tout de même. Alors s’apprête à prendre la parole, alors qu’il plonge ses mains dans ses poches.

« Vous pensez ? Pour ma défense, mon sabre se trouve prêt de vous et suite à notre confrontation au corps à corps, j’ai compris que cela ne serait pas à mon avantage de continuer. Vous n’avez même pas utilisé votre technique des points souples. La distance n’est donc qu’une précaution, puisque ce style de combat est aussi dans mon domaine. Par contre, c’est vous qui vous cachez derrière un mur, sans oser s’approcher. Auriez-vous peur de mes techniques senseï ? »

Alors que sa prise de parole prend fin, le clone peine encore un peu à se stabiliser, mais sent que la technique ne va pas durer très longtemps. Il se prépare bientôt à retourner affronter son adversaire aussitôt qu’il aura récupéré le sabre. Après il pourra confronter à nouveau son Kenjutsu avec le Taïjutsu. Cependant, attaquer directement le clone peut s’avérer dangereux, surtout dans le cas où le coup sera suffisamment fort pour le faire exploser. Comment va-t-il gérer cela ? A voir prochainement, surtout que la suite arrive de la part du vrai Genin, sortant ses mains revigorées pour lancer une salve directement sur le mur et son maître, en évitant de toucher son clone. Chacun des oisillons se voit heurter et exploser toute la défense précédemment créée et tente également de toucher Tsuyoshi. Enfin libéré des vagues, le clone se déplace vers le sabre, espérant l’attraper avant qu’il ne subisse une nouvelle attaque.

Résumé:
 

_________________
Commencer sérieusement [Equipe 4] 1562190567-chokoku
Made by Mouton.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7079-termineepredefini-chokoku-jurojin#59424 https://www.ascentofshinobi.com/t7097-chokoku-jurojin-carnet https://www.ascentofshinobi.com/u1134
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Commencer sérieusement [Equipe 4] Empty
Jeu 26 Déc 2019 - 6:21
Le Hyûga constata, avec déplaisir, que sa technique de déstabilisation n’avait pas suffi à supprimer le bunshin de son élève. Habituellement, il est vrai, un bunshin disparaît au moindre accroc. Même une technique des plus basiques peut le faire disparaître. Voir encore ce bunshin debout était un véritable échec pour le Hyûga. Il aurait dû enchaîner ce bunshin pendant qu’il était occupé avec la vague chercheuse. Oui… Tsuyoshi venait de réaliser sa première erreur dans ce combat. Une erreur qu’il n’appréciait guère car si ce combat avait été fait dans une situation réelle, contre un adversaire plus coriace, le Hyûga aurait perdu doublement. Il aurait gaspillé du chakra inutilement avec la technique doton et en plus il lui aurait fallu un surcoût de chakra afin de rattraper cette erreur.

Le Hyûga soupira. Son élève venait de lui rendre la pique qu’il lui avait lancé quelques secondes avant. Ainsi donc le Chokoku ne se laissait pas distraire. Il ne se laissait pas avoir par de simples mots. Bon à savoir. Tsuyoshi voyant son élève exécuter des mudra, se prépara à un nouvel assaut à distance. Le clone de Jurôjin quant à lui, courrait désormais dans la direction du Hyûga. Cependant entre les deux se trouvait le sabre du Chokoku. Il n’était pas nécessaire d’un dessin pour que Tsuyoshi comprenne que c’était l’arme dont avait besoin le bunshin. Le laissant faire –et parce qu’en réalité il n’avait pas trop le choix, Tsuyoshi se mit à composer à nouveau des mudra tout en se plaçant derrière le mur qu’il avait précédemment créé. Il avait déjà reculé de quelques mètres par rapport au mur précédent, lors de son dernier mouvement. Garder une distance sécuritaire vis-à-vis de ce mur lui permettait de ne pas subir de blessures inutiles en cas d’explosion du mur. Après tout, on n’était jamais à l’abri d’une explosion puissante lorsque l’on combat un Chokoku. Jamais…

Dès l’impact des techniques de Jurôjin avec le mur doton, le Hyûga termina ses mudra et fit apparaître un nouveau mur devant lui. Il avait eut tout juste le temps de voir que son premier mur avait été désintégré et que quelques résidus de la technique du Chokoku filait dans sa direction. Sa nouvelle protection avait été érigée en temps et en heure. Elle encaissa le restant de la technique du Chokoku. S’étant écarté légèrement de son mur en suivant le même principe de précaution que celui expliqué précédemment, Tsuyoshi exécuta des mudra. Puis avant de s’enfoncer dans la terre lâcha laconiquement :

_ Les Chokoku ont la plus grande puissance de feu d'Iwa. Je serai imprudent de ne pas craindre ton art héréditaire Jurôjin…

Son clone demeura derrière le mur. Il se décala cette fois-ci sur la gauche afin de garder en visuel le bunshin et l’original Jurôjin. Au besoin, il pourrait tenter quelque chose d’utile.


Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 


Commencer sérieusement [Equipe 4] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Chôkoku Jurôjin
Chôkoku Jurôjin

Commencer sérieusement [Equipe 4] Empty
Mar 21 Jan 2020 - 12:30
Tout se passe bien. Peut-être un peu trop selon Jurôjin. Chacun des explosifs s’abattent d’abord sur le mur précédent pour finir leur course sur un autre fraîchement invoqué. Depuis sa dernière tentative vaine, le Hyûga est surtout sur la défensive. Signe d’une domination ? Non clairement pas. Jurôjin ne peut pas penser de son maître d’être si faible même s’il y a de la distance entre eux. Il semble qu’un truc se prépare. Quelque chose que Tsuyoshi doit planifier et pour cela il a besoin de temps et de se cacher derrière ses défenses. Un mauvais coup qui embête bien le Genin, souhaitant découvrir ce qui se passe.

Le premier réflexe est d’aller jeter un œil directement. Le clone, étant le plus proche et surtout paraît à utiliser le sabre récupéré, se précipite en direction du mur. Au même moment, l’ombre du chef d’équipe surgit de sa cachette face à lui. Pensait-il pouvoir continuer longtemps sa partie de « je me montre et attaque puis me cache » ? Un comportement perturbant, mais pas assez pour déconcentrer l’esprit du clone d’argile qui s’empresse de charger son opposant et d’enchaîner sur une attaque au corps.

Pendant ce temps, l’original voit la scène se dérouler, essayant de comprendre la logique les actions de son maître. Ce qu’il craint le plus, c’est de le perdre de vue. Même au loin, il distingue bien la forme de Tsuyoshi, rien ne dit que c’est le vrai. Après tout, à deux reprises il a pu se dissimuler derrière sa terre érigée, pouvant agir en secret. De plus, il sait très bien de quoi un utilisateur Dôton est capable. Il peut faire plus que se cacher en invoquant son élément devant lui. Il peut surtout se déplacer dans l’élément lui-même. Manque de chance, il n’a pas de techniques sensorielles dans son panel d’action pour vérifier. Le seul moyen de vérification disponible serait de faire disparaître « ce » Tsuyoshi s’il est un clone. Malgré tout, cela ne sera pas chose aisée. S’il a une résistance plus faible, il ne reste pas moins une réplique de son invocateur, ce qui comprend l’utilisation de ses techniques. Alors comment s’y prendre ?

Il va laisser son clone faire le travail pour le moment. Même si celui-ci se fait détruire, le souffle sera certainement suffisamment puissant pour dévoiler la vérité. En attendant, prudence est mère de sureté. Il confectionne une nouvelle mine qu’il place à 1 mètre de lui en arrière. Seuls les côtés seront vraiment libres pour laisser une marge de manœuvre tout de même. Maintenant, il suffit d’attendre et être prêt à établir une autre stratégie suivant le déroulement.

Résumé:
 

_________________
Commencer sérieusement [Equipe 4] 1562190567-chokoku
Made by Mouton.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7079-termineepredefini-chokoku-jurojin#59424 https://www.ascentofshinobi.com/t7097-chokoku-jurojin-carnet https://www.ascentofshinobi.com/u1134
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Commencer sérieusement [Equipe 4] Empty
Sam 25 Jan 2020 - 8:24
Le Hyûga ne s’attendait certainement pas à un tel mouvement de son élève. Tout au plus, aurait-il parié sur une attaque à distance. Ou alors une attaque qui ne serait pas aussi directe. De la terre où il se trouvait encore, il avait reçu l’information, celle de son clone disparaissant dans un nuage de fumée après s’être fait souffler par le vent de l’explosion du clone Chokoku. Jurôjin avait envoyé son double au casse-pipe à une vitesse si importante que le clone Hyûga n’eut même pas la latitude de mettre en branle son plan. Ni le plan A, ni le plan B ne pouvait être appliqués. La chose n’était guère possible dans ces conditions. Il aurait fallu que Jurôjin lui accorde un répit ou commette une erreur dans son attaque. Si le clone Hyûga avait survécu alors les chances du Chokoku de contrer l’attaque suivante auraient été bien minces. Au lieu de cela… Le bunshin Hyûga avait droit à une attaque franche et de face !

En bon combattant, le bunshin avait été prêt à recevoir son homologue clone. Le tout s’était joué en un coup. Une parade suivie d’une explosion. Alors que le clone Jurojin avait avalé la distance entre eux en droite ligne, le clone de Tsuyoshi l’avait attendu de pied ferme, se contentant, au dernier moment, de contrer l’attaque qui en elle-même était plus lente et plus faible que la charge en question. Pour tout combattant qui se respecte, qui plus est pour un Hyûga, adepte du taijutsu depuis sa tendre enfance, faire preuve de sang-froid pour pouvoir réagir au bon moment n’était pas plus difficile que pour un archer confirmé de tendre son arc, de viser et de tirer juste. Frappant le poignet qui tenait le sabre d’un coup sec de la main, le duo de bunshin avait été soufflé immédiatement par l’explosion résultant de la destruction du clone Chokoku. C’était ainsi que partaient en fumée la plupart des bunshins de ce clan.

Il ne fallut pas attendre bien longtemps au véritable Jurôjin pour voir émerger du sol le véritable Tsuyoshi. Ce dernier, une fois totalement sorti de terre s’adressa à son disciple :

_ Tu as ruiné deux possibilités d’attaque en te ruant ainsi sur mon bunshin avec le tien. Je te félicite Jurô. Faisant un signe de la main, Tsuyoshi poursuivit d’un ton calme : Je vais désormais passer aux choses supérieures. Car malheureusement, je ne pourrais m’approcher de toi sans un minimum de précautions. Il haussa les épaules, comme déçu de la suite du programme. En réalité, il était déçu pour lui-même car il ne souhaitait pas en arriver là. Seulement Jurôjin l’y obligeait par sa simple science tactique ou alors par l’absence de possibilités offensives adaptées du Hyûga à ce stade du combat. Oh bien sûr, il aurait pu atteindre le Chokuku, mais la technique le lui permettant serait bien trop dangereuse, bien trop puissante pour qu’il se risque à l’essayer.

Exécutant des mudra, le Hyûga activa son Byakugan. Il se mit alors à courir en direction de son élève couvrant la distance les séparant sans ménagement. Que ferait alors le Chokoku ? Resterait-il sur place ? Comprenait-il que son senseï voyait désormais clairement les mines posées sur l’aire de combat ? Et que ferait-il sans son épée ? Avait-il d’autres options que le combat au katana en combat rapproché ?



Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 


Commencer sérieusement [Equipe 4] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Chôkoku Jurôjin
Chôkoku Jurôjin

Commencer sérieusement [Equipe 4] Empty
Jeu 13 Fév 2020 - 9:19
Pendant que Jurôjin est au chaud entre ses deux mines, son clone repart à la charge. Alors, est-ce le vrai Tsuyoshi ? La réponse arrive rapidement quand le coup de sabre se fait bloquer pour ensuite recevoir une attaque directe. Le résultat est évident, une explosion qui souffle les deux corps en plus de créer un nuage de poussière. Il est alors difficile de définir dans l’immédiat si c’était un clone aussi ou non. Puis soudain, le Hyûga sort de la terre pour se placer devant la fumée, bien visible pour le Chôkoku. Il ne comprend pas pourquoi il se met autant en exposition, alors qu’il avait un avantage certain en restant dans sa cachette.

Méfiant au départ, il se détend légèrement quand le chef tient son rôle en souhaitant complimenter ses actions. Le Genin a du mal à se dire que son mouvement était si extraordinaire. Ce n’était qu’une tentative hasardeuse pour découvrir la vérité. Plusieurs scénarios auraient pu se produire sans qu’au final il confirme le clone de son adversaire pendant que le vrai est dissimulé. Même si c’est le résultat qui compte, quelques compétences en sensorialité seraient les bienvenues la prochaine fois…

« Merci Tsuyoshi-senseï. Je pense néanmoins qu’une autre solution aurait été meilleure. Je viens de perdre une force de frappe majeure avec cette manœuvre. Je pense que la sensorialité aurait été plus à même de m’aider. Si vous avez le temps qu’on en discute, afin de voir ce que vous pourrez m’apprendre dans ce domaine. »

Enfin, la petite discussion se termine rapidement, pour laisser place une atmosphère plus sérieuse. Jurôjin savait déjà que son maître n’était pas sérieux. Il n’avait sûrement pas montré un quart de ce qu’il sait faire. Tout commence réellement maintenant. Les yeux changent à la suite des mûdras effectués par le possesseur du Byakugan. On peut dire que l’étendue de sa force n’apparaît que par ce biais dans un premier temps. Rien qu’avec cette technique, les deux explosifs dissimulés au sol sont maintenant localisés. Ils ne protégeront plus le jeune manipulateur d’argile dans l’immédiat. Comment faire à présent ? Il faut réfléchir vite et bien, car pendant ce temps, le Jonin se rapproche dangereusement.

D’abord, il sort un kunaï de sa sacoche avec sa main gauche qu’il lance immédiatement. En parallèle, sa main gauche est plongée dans le peu d’argile restante, il réitère sa technique de la grenade pendant que son adversaire fonce droit sur lui. La lançant en léger décalage du kunaï, il provoque l’explosion de celle-ci pour éparpiller la dizaine de bille explosive lorsqu’elle arrive à quelque mètre devant lui. Il espère stopper l’avancée de Tsuyoshi en créant une petite zone de danger. Par contre, que faire ensuite. L’argile en poche ne lui permettra que de lancer un ou deux projectiles explosifs classiques. Le Suiton semble être la seule fois, mais à condition de ne pas affronter le Doton adverse, mais aussi de ne pas tomber à cours de chakra…

Résumé:
 

_________________
Commencer sérieusement [Equipe 4] 1562190567-chokoku
Made by Mouton.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7079-termineepredefini-chokoku-jurojin#59424 https://www.ascentofshinobi.com/t7097-chokoku-jurojin-carnet https://www.ascentofshinobi.com/u1134
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Commencer sérieusement [Equipe 4] Empty
Mer 4 Mar 2020 - 13:43
Le Hyûga couvrait la distance le séparant de son élève. A présent, il y voyait clair car son dojutsu était désormais activé. Il voyait tout ce qu’il ne voyait pas avant. Le chakra de son élève faiblissant à vue d’œil, il voyait aussi dans le sol, ses techniques censées le protéger. Ces mines qui empêchaient quiconque de l’approcher. S’étant privé de son atout maître face aux techniques de son élève, Tsuyoshi voulait descendre son niveau en se laissant un handicap. Cependant, force était de reconnaître que toutes ses tentatives demeuraient vouées à l’échec s’il ne passait pas à la vitesse supérieure. Au corps à corps, il avait pris le risque d’affronter le maniement de l’épée de son élève avec ses seules mains et ses seuls pieds, sans protection d’aucune autre nature que l’art du taijutsu. Il avait réussi, sans même puiser dans ses réserves en la matière. Puis s’était engagée une autre phase de leur affrontement : le ninjutsu. Celui-là plus tactique, penchait en sa défaveur car son élève utilisait pleinement son kekei genkai et lui, jusqu’ici, que son affinité… Tactiquement parlant, Jurôjin montrait déjà qu’il savait faire plein de belles choses avec le pouvoir héréditaire des Chokoku. C’était tout simplement top. Aux diverses tentatives de combo à base de doton, Tsuyoshi avait échoué à chaque fois. Et même clone contre clone, le sien avait été détruit à cause de l’avantage naturel du bunshin de Jurôjin dopé aux explosifs. Que restait-il donc ?

A présent, Tsuyoshi devait utiliser un nouvel atout afin de renverser cette bataille à son profit. Son atout maître allait entrer en jeu. Une semi défaite à ses yeux, lui qui était persuadé de pouvoir venir à bout de son élève sans utiliser son dojutsu. La vérité, c’est que sans ses yeux, il se privait alors d’une quantité non négligeable de techniques tant offensives et défensives. Oh bien entendu, il n’utiliserait à peine le quart d’entre elles car elles seraient trop dommageables pour le Genin. Non… Il ferait un usage parcimonieux de son art héréditaire. A présent, où Jurôjin puiserait dans ses réserves pour faire plus, ou il perdrait assurément.

Alors qu’il remarqua que son élève sortait un kunai et le lui lançait, le Hyûga, familier de ses objets létaux, en fit de même. Un bruit clinquant ponctua la rencontre des deux objets métalliques dans l’air. Les deux kunais tombèrent au sol empêchant nullement la progression du Hyûga, mais ce n’était pas tout. Le Hyûga avait bien remarqué cette main qui malaxait de l’argile explosive. Les mudra qui en suivirent, le lancer… Rien de tout cela n’échappa au Hyûga. Et c’est là qu’intervient la première technique liée à son dojutsu. Alors que son adversaire devait user de mudra et perdre du temps avant l’exécution de sa technique, Tsuyoshi se contenta d’attendre que la technique qui lui était destinée soit lancée pour immédiatement la renvoyer à son propriétaire. Le timing était bien calculé de sorte que l’explosion qui retentit se passa aux trois quarts du côté de Jurôjin.

Encaissant la petite part qui lui était destinée, en prenant néanmoins la précaution de mettre son bras droit sur ses yeux, Tsuyoshi, profita de l’explosion pour exécuter des mudra. La technique qui en résulta devait mettre son élève dans de sales draps. Un dragon de terre fusa directement du sol, de la position de Tsuyoshi vers celle initiale de Jurojin explosant alors au passage les mines dissimulées dans le sol. Si Jurojin se trouvait encore entre ses mines ou tout proche de celles-ci, il prendrait assez cher… Mais c’était le prix à payer de l’affrontement.


Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 


Commencer sérieusement [Equipe 4] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Chôkoku Jurôjin
Chôkoku Jurôjin

Commencer sérieusement [Equipe 4] Empty
Jeu 12 Mar 2020 - 9:29
Le supérieur ne semble pas vouloir être clément. Heureusement dirait-on, car il ne faut pas être trop gentil avec ses élèves sous peine de ne rien leur apprendre. Pourtant, si lui pouvait encore montrer une bonne partie de sa force, de l’autre ce n’est pas si sûr. Jurôjin est toujours positionné entre ses deux mines, l’une devant et la seconde derrière. Il comptait dessus si jamais son adversaire venait à surgir des entrailles du monde pour surprendre. Pourtant il venait à lui directement, de front. Cela aurait pu être une chance pour en finir avec ce combat, si bien que la grenade en cours d’envoi pourrait jouer un bon rôle dans cette étape finale. Cependant Tsuyoshi ne laisse vraiment pas faire, montrant plus d’opposition que précédemment. Finit de se cacher, dissimuler, cloner. Il fallait en venir à la force brute. La grenade se fait violemment frapper juste avant son explosion, repoussant une majorité des billes sortant de l’emballage d’argile vers son lanceur. Le situation devient rapidement compliqué, ne pouvant se contenter de subir ses propres pouvoirs et de voir aussi ses protections enterrés exploser à leurs tours.

Un jet repousse le tout, créant des explosions miniatures dans cet amas d’eau. La menace est écartée. Pour celle-ci en tout cas. Malgré son action défensive, les yeux du Genin sont bien rivés sur les mouvements du chef d’équipe. Ses mûdras sont aussi bien visibles, mais le silence retentissant n’annonce rien de bon. Par un mauvais pressentiment, Jurôjin se prépare à partir de sa position. Les mines n’étaient plus dissimulées de toute manière. Continuer à compter sur elle ne ferait que le mener à sa défaite certaine. Commençant son bond latéral, un monstre surgit du sol, faisant réagir le premier explosif puis le second. La rapidité et l’enchaînement du tout souffle le Chôkoku durant son échappé, finissant allongé sur le sol. Sa conscience est encore présente, ses jambes un peu moins. Il parvient tout de même à se relever en partie, n’arrivant qu’à se maintenir sur ses genoux. Non pas que les blessures reçus fraîchement sont trop importantes, mais son énergie est bien trop basse pour qu’il puisse se maintenir debout.

Le vainqueur se rapproche, quasiment indemne. Le souffle court, Jurôjin lève la tête pour regarder l’expression de son visage. Est-il moqueur ? Déçu ? Sérieux ? Il veut absolument savoir ce que pense Tsuyoshi de sa prestation. Certes la fin a été expresse, au vu de la différence de force, mais dans la globalité, que va-t-il dire à ce sujet ? Il est essentiel de le savoir, afin d’améliorer cela pour la prochaine fois qu’ils s’entraîneront ensemble. Car oui, le Genin compte bien prendre sa revanche et dominer son mentor dans un futur proche…

Résumé:
 

_________________
Commencer sérieusement [Equipe 4] 1562190567-chokoku
Made by Mouton.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7079-termineepredefini-chokoku-jurojin#59424 https://www.ascentofshinobi.com/t7097-chokoku-jurojin-carnet https://www.ascentofshinobi.com/u1134
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Commencer sérieusement [Equipe 4] Empty
Jeu 12 Mar 2020 - 19:43
Finalement, Jurôjin avait su anticiper au tout dernier moment l’attaque qui lui était destiné. Il avait pris trop confiance en sa tactique initiale, celle consistant à demeurer à un même endroit et à miner la position. En réalité, cette tactique, quoiqu’intéressante vue de l’extérieur, n’en manquait pas moins de failles plutôt importantes. La première était-qu’elle demandait au Chôkoku de rester dans un certain axe afin de pousser son vis-à-vis à marcher sur les mines enterrées discrètement auparavant. La seconde était qu’en restant entre les deux mines qu’il avait posé, le Hyûga s’exposait tout simplement au contre coups d’une technique activée à son désavantage. C’était bien d’ailleurs ce qui avait failli lui arriver. L’explosion avait eu lieu, mais Jurôjin qui avait légèrement anticipé, ne fut touché qu’en partie. Fort heureusement pour lui.

Ayant stoppé sa course, parce que son élève à terre semblait désormais à court de jus, le Hyûga compris que le combat était terminé. Il faut dire que tout ceci ne l’enchantait guère. Il commençait à peine à se lâcher. Peut-être que le fait qu’il n’ait pas rythmé ce combat dès le départ avait conduit à cette situation insatisfaisante pour lui. En vérité, il avait espéré un combat plus palpitant, plus rythmé. Il ne pouvait s’en prendre qu’à lui-même et à l’absence de l’autre Genin. Shinju était censée suppléer son frère d’arme en ce jour. Tsuyoshi soupira.

_ Tu ne t’es pas trop fait mal ? Il porta son regard sur les jambes du Chôkoku. D’après ce qu’il voyait, ce dernier pouvait marcher. Il n’avait rien de brisé, juste des blessures extérieures. S’il n’avait pas eu ces bobos, le Hyûga aurait laissé deux heures de répit à son élève puis ils se seraient affrontés à nouveau. Retenter un combat aujourd’hui était contre indiqué tant par rapport à la santé de Jurôjin que par rapport à la sienne, même si à son niveau, ses blessures était superficielles. Il avait vécu pire, et il s’était battu avec bien plus de blessures que cela.

_ Je t’avoue que je souhaitais quelque chose de plus intense… Je ne dois m’en prendre qu’à moi-même, en activant pas mon dojutsu dès le début du combat, je nous ai obligé à ce début poussif et à cette fin en queue de poisson.

_ Bon, va falloir qu’on aille voir Aimi. Elle fait des miracles celle-là. Elle va te retaper en moins de deux. Le Hyûga, en disant cela, s’était approché de Jurôjin. Son dojutsu s’était désactivé. Il se rapprocha de lui et lui proposa son aide : un soutien jusqu’à l’hôpital. Jurôjin ne refuserait probablement pas étant donné qu’il était à court de chakra et manquait nécessairement de forces pour aller de l’avant.

_ J’ai vu que tu étais pas mal en kenjutsu et que tu te défendais en taijutsu… Avait dit le Hyûga. Il poursuivit : Pourquoi n’as-tu pas envoyé des techniques Chôkoku plus rapides et plus puissantes ? Quoi qu'il en soit ton clone explosif est très utile, en mission, il faudra éviter qu'il soit trop proche de tes alliés. Avait dit le Hyûga. Il se demandait d’ailleurs ce qu’aurait été Jurôjn s’il possédait l’affinité de terre. Cette affinité se marierait plus facilement avec son pouvoir héréditaire. Il aurait probablement pu faire passer des techniques mobiles en dessous du sol et tenter de piéger le Hyûga plus facilement.

_ Nous allons remettre ça dès demain matin, à la première heure. Ça te laissera au moins 12h de repos. Le Hyûga risqua un œil vers son élève il poursuivit : non je ne compte pas te laisser souffler. Tu as du potentiel, il te faut souffrir pour continuer à le parfaire.

_ Tu m'as parlé de sensorialité tout à l'heure. Tu penses avoir des aptitudes en la matière ? Tu me sembles déjà sur pas mal de disciplines... Si tu peux, je peux t'aider pas de soucis.

Comme dirait l’autre seul le travail paie. Il n'y a pas de secrets. A l'école de Tsuyoshi, les entraînements sont réguliers et aussi intenses que possible afin de permettre à tous d'évoluer dans le bon sens.

_________________
Spoiler:
 


Commencer sérieusement [Equipe 4] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Chôkoku Jurôjin
Chôkoku Jurôjin

Commencer sérieusement [Equipe 4] Empty
Ven 13 Mar 2020 - 10:00
L’approche de Tsuyoshi se fait simple au départ, lui demandant dans un premier temps si les blessures ne sont pas trop graves. Rien à craindre à ce sujet. Bien que de multiples brûlures et égratignures sont gravés sur ses jambes, il peut les bouger comme il l’entend. Sa chute n’est que le résultat de la dernière attaque subie et le fait qu’il ne se relève pas seul, un manque de chakra assez important. Ensuite, une expression du ressentie du gradé se fait entendre. Jurôjin s’en veut de ne pas pouvoir faire plus, mais il ne peut rien faire contre sa réserve d’énergie moindre par rapport à son maître. Puis, il n’est pas le seul fautif dans l’histoire. Si aujourd’hui, un combat était prévu, il devait avant tout opposer les élèves au chef d’équipe. Où se trouve Shinju et son animal en ce moment ? Une question qui demeure sans réponse, qui pourtant mérite une bonne explication. Où est passé toute la motivation qu’elle avait la veille ? De plus, le dirigeant avait fait l’effort d’offrir un parchemin pouvant aider la demoiselle à améliorer sa maîtrise du Raïton. Un geste de bienveillance qui n’a comme retour que l’absence de celle-ci et la perte du rouleau. Une offense directe qui mériterait une correction...

« Pas d’inquiétude sur les blessures, ce n’est pas si grave. Par contre j’avoue être vidé, ne pouvant en faire plus pour aujourd’hui malheureusement... J’en suis navré, mais mes anciennes forces ne reviendront pas de sitôt. J’ai besoin de temps, de beaucoup de temps. Mais je vous promets qu’à un moment, je vous offrirai le combat que vous méritez. »

Acceptant l’aide proposé, il est d’accord pour aller se faire soigner par la rubiconde qu’il a déjà rencontré. C’est elle qui avait fait en sorte que sa consommation de chakra soit mieux régulée, après la Résonance notamment. Il avait appris à revoir ses dépenses énergétiques, mais comme il a pu le dire, cela ne veut pas dire qu’il a récupéré sa force d’antan. Il ne peut donc pas utiliser les mêmes techniques, surtout dans les plus puissantes qu’il connaît. Si cela l’embête fortement, il peut néanmoins repartir sur de bonnes bases pour faire évoluer son style actuel. Une chance que peu ont pour se dépasser ensuite. Un mal pour bien.

« Non pas que je ne voulais pas, mais depuis ma perte de force, j’ai d’abord eu une extrême difficulté à contrôler mon chakra. Par la suite, les techniques que j’ai pu connaître, dont la puissance aurait été suffisante pour montrer un peu plus que là, ne sont pas utilisable. Sinon, assurez-vous que le terrain aurait été un peu plus ravagé, et sûrement pas que ça... Enfin bon, je vous prie d’être patient encore une fois. Un enseignement Suiton serait déjà mieux pour comprendre mon affinité et des entraînements Kenjutsu amélioreront mes compétences au sabre aussi. Si j’ai su maudire ma faiblesse, je suis maintenant conscient que cela est un nouveau départ, une chance de reprendre les bases et dépasser mon ancien moi. »

On sent la motivation dans ses paroles. Il ne compte pas revenir sur sa parole. Il doit pouvoir devenir un challenge pour Tsuyoshi, pour ensuite chercher à atteindre les autres grands noms et grandes puissances du village. Se faire une place sur ce sommet. Plus qu’un rêve, c’est son but. Entendant alors le fait de continuer dès demain, il ne peut pas refuser, il ne veut pas refuser. Il accepte dynamiquement, à la limite de le crier bêtement.

« Oui Tsuyoshi-senseï. On peut reprendre cela demain sans problème. Pour ce qui est de la sensorialité, je compterais sur vous en temps et en heure. Pour le moment, cherchons à améliorer ce que j'ai déjà en main. »

C’est maintenant que le Shirudo se dresse réellement. A partir de ce jour, le duo devient officiellement l’équipe 4.

Spoiler:
 

_________________
Commencer sérieusement [Equipe 4] 1562190567-chokoku
Made by Mouton.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7079-termineepredefini-chokoku-jurojin#59424 https://www.ascentofshinobi.com/t7097-chokoku-jurojin-carnet https://www.ascentofshinobi.com/u1134
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Commencer sérieusement [Equipe 4] Empty
Ven 13 Mar 2020 - 11:27
Le Chôkoku avait affirmé que ses blessures étaient bénignes. Voilà qui soulageait le Hyûga, quand bien même de ses propres yeux, il avait pu constater que le Genin ne s’était pas fait si mal que cela. Il n’y avait rien de grave en somme. Il évoqua également le manque chakra, chose que le Hyûga avait remarqué via son dojutsu. Pour le Chuunin, le manque de chakra n’était pas un problème non plus. Non. C’était normal après tout. Le Genin en tant que bon Genin n’était pas forcément au point à ce niveau, même s’il avait pu montrer de belles choses.

_ Tes anciennes forces ? Quelque chose à voir avec la résonance j’imagine… Ne t’inquiète pas. Seuls les efforts permettent de rattraper un gap physique, le tout avec des repos de qualité au bon moment. Un conseil du Hyûga, conseil qu’il avait lui-même appliqué lorsque la résonance lui avait fait perdre son raiton au profit du doton. Il avait alors carburé, cravaché, travaillé dur pour maîtriser un minimum son affinité rapidement. C’était une question de survie après tout. A force d’efforts, son niveau s’était sensiblement élevé.

_ Ta maîtrise du chakra ne m’a pas l’air si terrible que tu le dis. Mais je te crois sur parole et j’ai hâte d’en voir plus. Nous allons travailler pour y arriver. J’aime cette volonté de toujours se surpasser. C’est la clé de l’évolution Jurôjin. Au fond, ce Chôkoku avait en commun avec lui cette volonté d’aller de l’avant. Cela était d’ailleurs une caractéristique du village et de ses villageois. L’entrainement, la souffrance, savoir se faire mal pour évoluer. Excellente mentalité qui poussait Iwa à demeurer toujours debout malgré les écueils.

Le Hyûga ne répondit pas aux derniers propos du Chôkoku. Il se contenta de sourire. Un sourire retrouvé qui en disait long sur son approbation. Effectivement, a lui aussi, il lui avait semblé qu’aller sur la sensorialité était peut-être prématuré. Jurôjin n’avait montré aucune prédisposition à ce domaine après tout, cela ne voulait pas dire pour autant que jamais il ne serait capable d’évoluer et de faire des prouesses dans ce domaine. Quoi qu’il en soit, chaque chose en son temps, demain, le duo aurait l’occasion de s’entraîner à nouveau. Jurôjin ne le savait pas encore, mais chaque jour qui suivrait, hormis le dernier jour de la semaine, ils s’entraîneraient. Tel était le programme drastique que souhaitait imposer Tsuyoshi. Pour peu que leur calendriers respectifs le leur permette ou qu'une pandémie mondiale ne vienne stopper leurs efforts.

_________________
Spoiler:
 


Commencer sérieusement [Equipe 4] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Chôkoku Jurôjin
Chôkoku Jurôjin

Commencer sérieusement [Equipe 4] Empty
Mer 18 Mar 2020 - 15:36
Le Chôkoku compte bien profiter de son avantage du premier coup pour ce combat. Il se doutait que son mentor ferait ce geste. Il souhaite avant tout s’amuser et profiter d’un combat formidable avec son élève. Comment ne pas répondre comme il se doit à ça ? Jurôjin avait déjà prévu le schéma d’attaque du début. Avant même d’arriver sur les Hauts-plateaux, il avait donné de l’argile à mâcher à l’une de ses bouches claniques. Un mouvement presque traître, mais ne dit-on pas que tous les coups sont permis ? Surtout que cette invitation était très clairement pour organiser un duel entre les deux. Se préparer avant l’heure, c’est ce que font les vrais guerriers. C’est donc dans les codes que le jeune Genin avait réalisé son action.

Tsuyoshi ne panique pas de voir venir sur lui, d’en haut et de face, deux attaques. Un dôme se forme devant lui pour bloquer visibilité et techniques. Aucune surprise dans l’apparition de la défense. Face à un projectile inconnu et des explosives, il semble logique de se protéger. L’attaquant lui-même aurait réagi pareil dans cette situation. Cependant, la terre invoquée arrête seulement une partie de la pluie explosive, pouvant au moins voir certaines billes passer du côté du Hyûga. Quelques dégâts de subis, mais cela ne doit pas être sérieux, surtout au vu du niveau et de la résistance de l’adversaire. La paroi du mur est intacte, voyant seulement s’écouler devant, le liquide projeté précédemment. Une flaque évitée par le Jônin, sûrement par précaution, ne sachant toujours pas à quoi servait la technique. Une réaction juste, surtout quand l’objectif de la technique Suiton n’est pas de blesser, mais de gêner les déplacements de la cible. Si un pied s’était posé dessus, la substance aurait collé à la semelle, sensation perturbante pour un combattant. Une tentative échouée de perturber le chef d’équipe, le combat ne fait que commencer…

Sortant de sa zone de confort, le gradé se rue sur le Genin. Une rapide avancée, ajouté à ça une tentative de coups de pied précis sur les jambes. Pour suivre le mouvement, Jurôjin se lance également en arrière rapidement pour éviter de justesse le geste circulaire de son opposant. Hors de question de laisser un avantage dans ce combat. Pour rendre les choses encore plus pimentées, il compte utiliser son nouvel explosif. Si lors du dernier face-à-face, la question sur le manque de puissance des techniques avait été abordée, cette fois, le Chôkoku va pouvoir en montrer plus. L’excitation monte en lui, pensant enfin se rapprocher de son maître. La réalité est sûrement autre, mais l’idée ne le quitte pas. C’est maintenant qu’il faut le vérifier.

De sa main droite, rassasié à la suite de la recharge en début de combat, sort un oisillon. Celui-ci vole vers Tsuyoshi, se métamorphosant en un volatile plus imposant après un mûdra. Le sourire aux lèvres, il attend de voir quelle protection ou mesure mises en place pour se défendre du futur souffle. Puis, sans laisser le temps de se demander ce qui allait se produire, il réalise l’ultime signe, déclenchant la détonation. Un énorme bruit et un flash violent fait trembler le terrain d’entraînement. Il est certain qu’un énième trou béant se trouvera au niveau du Hyûga, si aucune forte barrière n’a été mis en place. Maintenant, Jurôjin attend patiemment et attentivement la suite du combat, souhaitant connaître l’état de l’opposant.

Résumé:
 

_________________
Commencer sérieusement [Equipe 4] 1562190567-chokoku
Made by Mouton.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7079-termineepredefini-chokoku-jurojin#59424 https://www.ascentofshinobi.com/t7097-chokoku-jurojin-carnet https://www.ascentofshinobi.com/u1134

Commencer sérieusement [Equipe 4]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Hauts-plateaux
Sauter vers: