Soutenez le forum !
1234
Partagez

[MLB] Terreur Abyssale [NOBUATSU S.]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Hinai Nae
Hinai Nae

[MLB] Terreur Abyssale [NOBUATSU S.] Empty
Mar 19 Nov 2019 - 22:51
Le sol croulait sous les bouteilles vides, les cigarettes éteintes et les culs de joint mal écrasés dont parfois il s'occupait quand plus personne ne voulait lui faire crédit. Ce qui arrivait fort peu souvent, en sachant qu'il appartenait à une assez grande organisation criminelle, on lui donnait patte blanche assez vite et sans poser de question. Ce qui l'arrangeait, car comme tout truand, plus on lui posait de questions, plus il commençait à avoir envie de sortir sa lame de son fourreau, pour vous fourrer le calcif avec. Histoire de vous apprendre le respect et la bonhomie à son égard, mais aussi simplement parce que la parlotte c'était pas son fort, et que quand on allait sur un terrain qui lui était défavorable, c'était forcément pour lui baiser le cul assez fort.

La dure loi de la rue, elle n'épargnait personne, pas même les gars de sa trempe. Ce que j'entends par là ? Je parle du type capable de te dezinguer pour un manque de respect, une parole mal placé, ou bien une simple histoire de territoire. Il n'y avait pas à tortiller du cul pour chier droit, ce Jiro était un sacré lascar, aussi utile à Kiri que de mauvaise augure pour sa santé psychique.

Un homme fou, qui aimait le sang et la bagarre, voilà tout ce qu'il était en l'an 203. Et on allait complétement changer sa vision des choses, et le faire basculer dans un nouveau cycle, en ce jours du mois de décembre, alors que la neige faisait claquer les dents des chevaux et des chèvres, et que la plupart des Mizujin restaient cloîtrés chez eux. Pourtant, une frimousse courageuse bravait les intempéries pour se frayer un chemin jusqu'à son chef de clan. Cette silhouette était habillé de jaune, de noirs et de rouge. Un bandeau jaune ceignait son front, sur lequel était disposé un topaze flamant rose. Il portait un Hakama de jaune et d'onyx, et des Geta rouge. Son kimono portait les trois couleurs, et un long manteau noire le protégeait des intempéries.

Sur sa tête était disposé un chapeau à bords larges, de couleur paille.

Il portait un sabre en travers des hanches, il était flamboyant, et semblait animé d'une aura qui lui était propre. Le tout donnait un air dangereux à son propriétaire. Même si l'on ne craignait ni sa taille, ni sa carrure, on pouvait sentir la force se dégager de cette silhouette. On pouvait la craindre, ou bien l'apprécier. Tout est possible, rien n'est vrais.

Dans sa mains crispée et couvertes de bandage, on pouvait discerner une missive, et le lourd bâton clouté dans sa main gauche ne permettait pas de savoir que l'homme en question -car c'était un homme, pour sur ! Était un ninja de la fière cité de Kiri.

Il frappa trois coups à la porte cochère d'une propriété appartenant au clan des épéistes, son lourd bâton résonnant contre le bois massif de l'entrée.

- Saji ! Nobuatsu Saji ! Par tout les Onis, ouvrez donc monsieur !


Il faisait tonner sa voix comme si des éclairs s'étaient invités à la fête. Une petite soirée privée en tête à tête avec celui qui commandait son clan ? Non, la missive était claire, et il avait même dût se taper des pages et des pages de commentaire d'une mission effectués en amont. Un sacré merdier cette histoire. Mais on va pas gâcher le suspense, ce serait pas trop shonen.


_________________


L'ombre du monstre est parfois plus à craindre que le monstre lui même.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10391-hinai-nae-le-monstre-de-kaminari
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

[MLB] Terreur Abyssale [NOBUATSU S.] Empty
Mar 26 Nov 2019 - 18:30
La porte s’ouvre lentement aux trois coups de porte du blond qui ne cache pas son excitation en amont d’une mission qui consisterait pour lui et son supérieur clanique de retrouver une épée perdue par une sabreuse, lors de la fameuse épreuve des lames sur l’île d’Ue. La lame a été perdue quelque part sur l’île, et sombré dans l’oubli depuis des années. Un livre écorné à la main alors qu’il sort, entièrement équipé, ses deux sabres accrochés au dos. En arrière-plan, il est possible d’apercevoir l’espace d’un instant l’intérieur traditionnellement décoré, l’apparence mobilière est semblable à l’esprit de son propriétaire: pragmatique et discret. Il ferme la porte derrière lui, il est déjà prêt à partir vers l’île d’Ue. Le masque sur le visage, et sa tenue d’ébène qu’il ne semble abandonner jamais, Saji propose à son coéquipier de discuter des détails de leur mandat durant le voyage. Une investigation qui concerne Jiro tout autant que lui, en tant que membres de la confrérie, il est de leur devoir de mettre la main sur le sabre sur l’île de tous les dangers sur laquelle il n’est pas réellement enthousiaste de retourner depuis qu’il s’y est rendu en compagnie de ses collègues Akane et Yami.

Notre contact se trouve au port. Nous nous rendrons sur l’île d’Ue afin de conduire une investigation sur un sabre disparu appartenant à notre clan. Je suppose que tu as lu les détails avant de venir?

Si les notes retrouvées dans le journal de bord de la Sabreuse lui a permis de comprendre qu’un sabre légendaire manque encore à l’armurerie, cela ne lui dit guère par où commencer. Non seulement la taille de l’île mais aussi le fait que tout y soit encore à l’état sauvage, les animaux qui habitent l’endroit ne sont guère très amicaux vis-à-vis des étrangers qui les dérangent, sans compter les plantes nocives qui risquent de les transformer en esclaves de leur propre libido ou des animaux géants qui les pourchassent aussitôt qu’on brûle leur ruche. Quoiqu’il arrive, il saura utiliser son Henge spécial Wutu-Fuku qui a bien marché la dernière fois pour dissimuler son identité, si jamais celle-ci est encore vive dans l’esprit des animaux de la forêt. Ils prennent le premier bateau de transport vers l’île d’Ue.

Tu t’y es déjà rendu pour ton épreuve des Lames, le clan utilise une clairière pour effectuer le rituel d’invocation mais elle se situe plutôt en marge. Lors d’une mission avec d’autres jounins, nous avons exploré le coeur de l’île, pour y trouver un arbre géant dans lequel la sabreuse a vécu pendant peut-être des années, à la recherche de sa lame. C’était bien avant que je ne devienne chef de clan, probablement sous l’ère de Watanabe Shiori qui sait.

Le voyage se déroule sans encombres. Le capitaine prévient les passagers de l’accostage imminent. L’équipage se précipite sur le pont et chacun assigné à son gréément. Positionné près de la proue, Saji se tient prêt à appartenant à la famille de la Sabreuse en question, et qu’il a réussi à retrouver en reprenant les archives que lui a transmis le Gardien. Quelques échanges par lettre interposée ont permis de convenir d’un rendez-vous à Kiri afin qu’ils puissent ensemble localiser l’épée perdue. N’ayant jamais vu le visage de la correspondante en question il ne saurait la reconnaître parmi la foule, mais sans doute saura-t-elle identifier les deux hommes armés de sabres, qui sont visiblement les seuls à avoir débarqué lors de cette escale.

Tous deux descendent sur le pont, cherchant du regard la personne qu’ils auraient pour mission d’accompagner durant leur recherche.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Hinai Nae
Hinai Nae

[MLB] Terreur Abyssale [NOBUATSU S.] Empty
Mer 27 Nov 2019 - 17:56
On reconnait une personne à son intérieur, bordélique et l'on sait directement que l'on a affaire à un tordu, trop rangé et c'est un psychopathe ou un psychorigide. Il semblait que le Nobuatsu était l'un des psychopathe en puissance de Kiri, car tout avait une place et n'en bougeait que pour être utilisé, après quoi elles étaient remise en place. Une logique que ne comprenait pas le jeune homme car pour sa part, chaque chose se devait de trôner le plus proche de l'endroit ou il l'avait utilisé pour la dernière fois.

Il fit jouer son sabre dans le fourreau renforcée de métal qui pendait à sa ceinture aujourd'hui. Afin de ne pas prendre de mauvaises habitudes, il changeait régulièrement son arme de place, afin de ne jamais être en porte à faux le moment venu. Il emboîta le pas de celui qui allait devenir son maître tant qu'il se tiendrait à carreaux et ferait bien son travail. Rien d'alarmant car il donnait toujours le maximum de ses capacités pour briller aux yeux de la mère patrie.

- Bien sûr, je suis au courant de votre précédente mission sur cette fameuse île d'UE avec Yasei-sama... Il semblerait que nous allons souffrir de quelques revers de taille ... Mais je suis prêt à foncer tête baissé dans ce milieu hostile avec vous à mes côtés. Il souleva également sa lame pour signifier qu'elle serait de la bataille. Car assurément, une bataille se préparait pour libérer cette lame de son bourreau : L'oubli.

- Watanabe Shiori, une grande dame qui a marqué notre village ... C'était avant que je ne devienne un sabreur, je ne la connais que de nom malheureusement ... Je suppose que vous la connaissiez ?

Il monta dans le navire sans poser de question et souffrit fort peu des roulis de la mer, habitué qu'il était à ce mode de déplacement. S'eut été cocasse de le voir palîr pour si peu, un fier guerrier qui serait renverser par la mer.

Spoiler:
 

Ils descendirent à l'unissons, le sabre prêt à l'emploi, la mine buriné par les embruns pour l'un, et dissimulé derrière un masque pour l'autre. Il y avait l'odeur de pin insoutenable qui se dégageait des côte de l'île sur laquelle ils débarquaient. Puis il y'avait les bruits qui s’échappait de cette sorte de savane singulière, qui sentait la résine et le sang si l'on en croyait les sens aiguisé du ninja.

Seule au milieu de la clairière, une jeune femme patientait proche de son arc qu'elle avait probablement construit elle même. Une hache pendait à sa taille, et des vêtements fort peu féminin mais très pratique couvrait ses formes musculeuse et travaillée à la serpe.

- Kekeke, salut les aventuriers d'eau douce ! On vient d'la ville à ce qu'je vois ! Qu'elle fit avec un fort accent du sud, coupé au couteau. Suivez moi les louveteau, le stage de survie débute ici ...

Jiro ne se formalisa ni du ton, ni de l'accent qui faisait que chacun des mots semblait mâchonné par la guide qui était là. Il était aux aguets cependant, la mission avait débuté.


_________________


L'ombre du monstre est parfois plus à craindre que le monstre lui même.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10391-hinai-nae-le-monstre-de-kaminari
Narrateur
Narrateur

[MLB] Terreur Abyssale [NOBUATSU S.] Empty
Mer 27 Nov 2019 - 21:16
Alors que vous approchez du port, à la recherche de votre contact, vous remarquez la présence d’une jeune femme, à peine entrant dans l’âge adulte, semblant recherché des personnes. La demoiselle se tourne vers vous, légèrement choquée en voyant que, parmis les personnes qu’elle voit, se trouve le chef de clan des Sabreurs lui-même. Elle inspire un grand coup, semblant avoir d’un seul coup le tract, comme une comédienne amatrice qui entre pour la première fois sur la scène.

La demoiselle n’était pas bien grande, possédant une chevelure majoritairement noire et rouge mi-long. Elle était vêtu d’habits assez noble, bien que ne montrant aucuns autres signes de noblesses sous sa cape rouge. Cependant, vous pouvez facilement observer au niveau de son cou le bandeau de Kiri, il s’agissait donc d’une shinobi de Kiri, c’est ce que n’importe qui dirait. Cependant, elle n’a pas le temps de vous accoster en premier, elle se rue donc presque en panique vers vous, et après quelques exercices de respiration pour contrôler son tract, elle finit par parler.


E-Excusez-moi, il y a erreur, ce sont moi que ces personnes recherchent...

Elle se tourne vers vous deux, encore en hyperventilation, pour elle, c’est un grand honneur d’être accompagnée du chef des sabreurs en personnes. Mais pour montrer qu’elle ne ment pas, elle leur montre la missive qu’elle a envoyé, missive qui donnait rendez-vous dans le port ici.

Je m’appelle Kyappu Akako, deuxième du nom. Je suis la petite fille de Kyappu Akako, l’ancienne sabreuse qui s’est retrouvée seule sur l’île d’Ue. Je … je m’attendais pas à ce que le chef des sabreurs en personne vienne en chair et en os pour récupérer le sabre de grand-mère ...

Elle semble en effet bien émue, un peu trop peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Hinai Nae
Hinai Nae

[MLB] Terreur Abyssale [NOBUATSU S.] Empty
Mer 27 Nov 2019 - 21:43
- Kekeke en v'la une méprise ! Moi qui attendait des touristes, je m'retrouve avec des spécialiste ... S'cuze moi m'sieur dame ... Fait la guide locale en s'inclinant du buste devant les étrangers. Elle semble polie et bien élevé, quoi qu'un peu brute de décoffrage, et c'est bien dommage pour Jiro qui commençait à lui lancer des œillades langoureuses et des clins d'oeil malicieux. Il avait toujours aimé les beauté sauvage, brune au teint halé. Et les rousses au teint de pêche, ou bien les blondes-porcelaine. Un rien l'aguichait, c'était génétique lui disait souvent sa mère dans les correspondances innocentes qu'ils échangeaient.

La petite commençait à lui taper sur le système. Elle n'avait d'yeux que pour Saji, et l'éclipsait totalement de l'équation. Lui qui aimait être le centre de l'attention, le petit centre du monde qui l'entourait, il le prenait relativement mal. Mais bon, il allait pas faire le gamin n- Ah si ...

- Eh, j'existe aussi hein ... Fit-il en levant le bras comme s'il demandait la parole. Simplement pour se signaler, au cas où son intervention serve à quelque chose tellement l'aura de son maître mettait la sienne en berne. Pourtant il n'était pas en reste avec sa beauté gracile, ses cheveux blonds presque blanchâtre et sa lame qui dépassait de sa ceinture. Il avait de la superbe, il se tenait droit, et surtout il brassait beaucoup d'air. Autant dire qu'il ne savait vraiment pas comment réclamer de l'attention quoi.

Bien vite, un soupçon de bon sens souffla sur son esprit, et le zénith de son intellect connecta avec le ciel bleu de son indifférence pour Kyappu. Lui aussi pouvait jouer à ce petit jeu. Aussi prit-il une inspiration, bloqua son visage dans une moue aussi lasse que distante pour demander du bout des lèvres : Et sinon, tu sais quel est le type de pouvoir que possédait cette lame ? Et aussi, si ta grand mère avait laissé des instructions quand à son fonctionnement ? J'aimerais également retrouver la personne à qui elle voulait léguer l'arme, avait-elle un ou une disciple ?

Après ce petit interrogatoire, il alla se poser sur une pierre au pied de la jeune fille, qui faisait comme une sorte de siège, et posa son pied à mi hauteur sur une butte naturelle. Puis il glissa un bras sous l'autre, et releva le menton de quelques centimètres avec un air de défi. Thug life.

_________________


L'ombre du monstre est parfois plus à craindre que le monstre lui même.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10391-hinai-nae-le-monstre-de-kaminari
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

[MLB] Terreur Abyssale [NOBUATSU S.] Empty
Jeu 28 Nov 2019 - 0:40
Sur le quai, le duo de Sabreurs fait donc la rencontre de Pocahontas et réalisent à la mention de “stage de survie” qu’elle n’est pas la personne qu’ils cherchaient. Quelques instants passent avant que les deux grands gaillards se rendent compte de la présence derrière eux d’une fille vêtue d’une cape pourpre et des cheveux courts. Elle peine à se faire remarquer jusqu’à ce qu’elle ne prenne la parole au milieu du discours de la chasseuse, ses yeux qui semblent briller à la vue de Saji. Son bandeau de Kiri signale qu’elle est donc une kunoichi, et son nom correspond bel et bien à celui qu’il a retrouvé dans les archives. Kyappu Akako, la triste survivante d’une épreuve qui l’a obligé à rester seule pendant on ne sait combien de temps sur une île peuplée d’animaux sauvages.

Sans perdre de temps, Jiro pose ses questions à la fille, pratiquement les mêmes qui brûlent les lèvres du chef de clan qui se montre plus discret en laissant donc son confrère prendre la lumière l’espace d’un moment, malgré la façon plutôt abrupte d’entamer la conversation, sans prendre la peine de commencer par des présentations. D’autant que la demoiselle semble relativement nerveuse, il serait peut-être plus avisé de faire chaque chose en son temps. C’est d’une voix sereine que le Sabreur reprend la parole à Jiro:

Enchanté de faire votre connaissance, Akako. Je suis Nobuatsu Saji, le chef de clan. Et avec Ikaku Jiro, mon associé ici-présent, nous sommes ici pour retrouver l’épée légendaire de votre grand-mère. Cela fait plusieurs années que l’épée est perdue, et comme le journal semble le confirmer, son pouvoir s’est détérioré avec le temps. Nous souhaitons vous aider à le retrouver non seulement par respect envers une ancienne sabreuse, mais aussi pour honorer notre devoir de gardiens des épées.

Si l’épée n’a plus de valeur en soi, elle reste un objet d’une grande valeur affective pour la grand-mère d’Akako. Il est probable que le clan accordera l’épée à la famille de la cliente au lieu de le retourner à l’armurerie des Sabreurs.

On vous suit. J’imagine aussi que vous savez-vous battre? Peut-être vous ai-je déjà vu au Grand Dojo, non?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Narrateur
Narrateur

[MLB] Terreur Abyssale [NOBUATSU S.] Empty
Sam 30 Nov 2019 - 21:00
Evidemment qu'elle avait vu l'autre sabreur, elle se doutait qu'il y en avait un deuxième. Akako est bonne en maths, assez pour dire en tout cas que un n'est pas égal à deux, donc oui, elle a vu l'autre sabreur, l'autre personne à la toison d'or, aux airs de grande diva qui se vexait de ne pas avoir eu la même attention que le chef des sabreurs. Enfin, Akako se confondait en excuse envers la diva, toujours en hyperventilation. Visiblement, le stress fait aussi partis des raisons pour laquelle elle est en train de respirer en continue plutôt fortement.


Le pouvoir de l'épée de mamie ? Oui, je le connais, mais comme l'a dit Saji-san, son pouvoir s'est détérioré avec le temps. Il doit être aussi utilisable qu'une épée basique rouillée ... mais je sais à quoi elle ressemble, j'ai même fait un dessin ! Bon je ne suis pas une artiste de renom et c'est plus un gribouillage d'enfant mais ... je sais à peu près à quoi elle ressemble ! Par contre, elle n'avait pas de disciple au moment où elle a été défiée et laissée seule sur l'île d'Ue après sa défaite ...

Elle reprend son souffle difficilement après avoir répondu à Ikaku Jiro, c'est tout ce qu'elle sait pour l'instant, et elle n'a aucunes raisons de révéler le pouvoir de l'épée de sa grand mère, en tout cas, rien qui lui vienne à l'esprit. Elle s'aère un peu, essayant de reprendre ses esprits en même temps que son souffle.

D-Désolé, c'est ma toute première mission et je ne m'attendais pas à être aux côtés d'hommes aussi illustre que vous. J'ai un peu de mal à m'en remettre ...

Enfin, elle semble allez un peu mieux maintenant, pour l'instant, mais vous avez la confirmation qu'elle est une débutante, donc qu'elle sait se battre, mais que son utilité au combat va être juger lors de cette mission.

Au Dojo ? Non, je ne suis pas sabreuse. Je suis médecin, enfin, plus précisément, je suis alchimiste médecin, un peu comme votre ... femme je crois ? D'ailleurs, vous n’étiez pas muet à un moment Saji-san ?

Elle se dirige cependant vers un navire, pensant que vous alliez la suivre, chose que, bien sûr, vous pouvez faire, ou alors vous pouvez aussi la laisser en plan.
Revenir en haut Aller en bas
Hinai Nae
Hinai Nae

[MLB] Terreur Abyssale [NOBUATSU S.] Empty
Dim 1 Déc 2019 - 1:21
Eh bien voilà, on y était. Elle semblait enfin prendre conscience de la singularité du blondin. Il en remercia le ciel et les kalis, elle se montrait enfin responsable, en le traitant avec le respect qui lui était du. C’est vrai quoi, on ne devenait pas sabreur de l’illustre cité ninja de Kiri en enfilant des perles, ou en construisant des châteaux de sables. Remarquez qu’avec certains de ses contemporains l’expression ne marchait pas, et qu’il se retenait souvent de tout commentaire sur la bêtise d’une partie de sa communauté. Dont il feignait d’appartenir, laissant ses pulsions primaires les bercer dans une douce illusion : Celle d’une bêtise toute franche et honnête, qui planquait un vice certain et un certain machiavélisme.
Il contempla la beauté de la jeune demoiselle d’un étage plus bas, ce qui lui donnait une vue plutôt agréable dont il ne se plaignait guère. Si ce genre de femme ne l'intéressait pas, trop timide et stressé pour un loubard comme lui, il devait bien admettre qu’elle avait du charme. Ce qui éveillait son côté chien loup, prédateur prêt à tout pour rassasier sa soif de sang. Son pouls s’accéléra, ses pupilles se dilatèrent et il entrait dans une sorte de transe dans laquelle il semblait voir tout ce que désirait la jeune fille. Elle était comme tout le monde, c’était la reconnaissance et le prestige de l’uniforme si je puis dire -en tout les cas du bandeaux frontal ou latéral de sécurité, qui la rendait toute chose.
A moins que ce soit dans sa nature d’être une petite fille. Il ne savait même pas qu’elle âge elle avait, mais elle sentait rudement bon. Après tout l’être humain n’est qu’un vulgaire animal... surtout un Jiro sauvage qui doit survivre dans un environnement hostile. C’est comme si l’île avait réduit au minimum tout côté civilisé, pour réveiller la bête qui sommeillait en lui. Il emboîta carrément le pas de la jeune fille sans broncher, conscient que sa vie était sur le fil de la destinée à chaque instant.... un seul faux pas et sa traîtrise serait sûrement punie par un châtiment extrême et violent, qui se résumerait à une mort sans aucun doute. Il jouait avec le feu mais n’aimait pas se bruler. Il avait besoin de se rassurer et il regarda derrière lui pour voir son maître le suivre d’un pas tout aussi décidé que lui. Les motivations était sans doute différente. Jiro essayait de tenir bonne figure dans le rôle de composition qu’il s’était taillé -comme un costume de théâtre. Tandis que Saji devait être galvanisé par la mission en elle même, qui consistait à récupérer l’un des trésors disparu de Kiri. Il avait le patriotisme chevillé au corps cet homme, et il avait un certain magnétisme qui donnait envie de se mouiller pour lui. C’était du charisme à l’état pure, et au lieu de faire bon effet sur le jeune homme, il lui glaça le sang. On ne rigolait plus il était dans la cours des grands maintenant.
Ce qui lui avait autant foutu la pétoche ? Un masque noir brillant aux lueurs du soleil. Un masque noir qui ne donnait aucune information et cachait toute émotion et empathie humaine possible chez le ninja de la brume.

- Saji Sama, petit cachotier, je ne savais pas que votre cœur était pris. C’est pourtant une information vitale pour votre élève ! Fit il comme un placement de produit envers la donzelle, il était le disciple de l’illustre nobuatsu saji. Ça en jetait presque autant qu’être membre d’un clan mafieux sur une île réputé pour son système judiciaire très expéditif.

- dans quelle partie de l’île nous rendons nous ? J’aimerais étudier la carte du coin et voir par où nous allons commencer ou bien concentrer nos recherches.

Il prouvait à chaque instant qu’il n’avait pas que les muscles. Il montrait juste qu’il était habité par l’esprit du feu. Il était un digne descendant d’une lignée de prêtre de cette philosophie qui était passé de dogme à religion dans Hi no kuni. Les gardiens de la flamme sacré n’avaient que très peu de faille paraissait-il, et on respectait Jiro d’en avoir ne serait ce qu’un quart des qualites martiales. Tout cela n’était que pure vérité, brodée en filigrane sur le beaux mensonge qu’il avait fournit à la cité aqueuse.

Une fois sur le bateau il se détends et se permet même d’allumer une cigarette roule dans un papier de chanvre sur le rebord de son sabre brûlant. C’est sans aucune doute la premiere fois que la jeune fille peut voir Kyameru en fonctionnement et peut être que cela l’impression ou peut être n’a t elle rien vu. Il cracha une fumée grisâtre tandis que le navire commencer à dériver dans les forts courant de la rivière qui traversait l’île de part en part.

C’était enfin le moment de briller. Plus fort et plus haut que le soleil. Il sifflota l’air d’une musique de son sois disant pays natal en restant proche de son professeur.

_________________


L'ombre du monstre est parfois plus à craindre que le monstre lui même.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10391-hinai-nae-le-monstre-de-kaminari
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

[MLB] Terreur Abyssale [NOBUATSU S.] Empty
Dim 1 Déc 2019 - 19:39
Quelle ironie que le chef des services secrets soit aussi transparent aux yeux de cette petite fille, qui a vraisemblablement eu vent de ses aventures avec la Yasei - il ne sait comment, mais aussi de son mutisme qui n’est plus aujourd’hui. La vie privée exposée au grand jour de son disciple, Saji aurait préféré garder ces informations pour lui, car même s’il a un certain respect pour son confrère, leur relation n’en est encore qu’au stade de simples partenaires. Il n’a encore aucune raison de se montrer aussi familier avec son frère de clan, même si celui-ci se montre relativement avenant dans ses interactions. Ce qui intrigue davantage le Sabreur, c’est que leur client en sache autant sur sa vie privée, sûrement l’a-t-elle aperçu dans la rue accompagner la jounin dans ses quartiers alors qu’il baissait sa garde. Pour autant, ce n’est guère une relation qu’il a cherché à garder secret, il s’agit même d’un fait bien connu parmi les collègues gradés qui ne cessent de le tanner pour en dire plus, ce à quoi il leur répond perpétuellement avec le même silence agacé.

Vous êtes bien renseignée. Mais restons concentrés sur la mission, vous voulez bien?

Une suggestion qu’il adresse tant à la fille qu’à son confrère, lequel est connu pour se dissiper facilement, même si l’exagération comique de sa gestuelle est aussi une façon pour lui de tromper la vigilance de ses interlocuteurs. A force de côtoyer l’énergumène, on se fait à sa présence, et ce n’est pas pour autant qu’il est moins attentif à son environnement, loin de là. Quant à Saji, il réfléchit sur la situation, en revenant sur les paroles de la kunoichi pour qui il s’agit de la première mission sur le terrain. Ce qui est loin de correspondre au parcours classique de genin à Kiri, on peut même dire que ce genre de chose n’arrive jamais. Ce qui peut alors conduire à plusieurs questions: quel est le niveau de compétence de cette ninja? Son expertise en Rentanjutsu? Même si on la confie à un chef d’équipe tel quel Saji, une mission n’est jamais sans danger, il aurait peut-être été préférable pour les décideurs de laisser le temps à Akako de s’entraîner davantage, à moins qu’elle ait déjà fait ses preuves et que le jounin ignore tout de cela.

Ce navire est à vous?

Ils se dirigent maintenant vers un bateau à quai, peut-être que l’exploration ne se ferait pas sur terre mais en mer. Et que le sabre lui-même se trouve inondé au fond de cette dernière...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Narrateur
Narrateur

[MLB] Terreur Abyssale [NOBUATSU S.] Empty
Lun 2 Déc 2019 - 1:31
Bien qu'elle n'ait pas de réponse concrète, Akako semble comprendre que tout ce qu'elle dit est vrai. Enfin, il semblerait que les informations qu'elle pensait publique étaient en vérité plutôt privé. Pourtant, elle pensait qu'il en avait parlé ... bah, comme il l'a dit, il faut se concentrer sur la mission, et si elle doit se rattraper, c'est bien en donnant d'autres informations.


Oui, je sais de quel côté de l'île on doit se rendre : ma grand-mère m'a dit que son duel s'est produit sur une plage, au bord de mer. Cependant, je n'ai pas plus d'information que ça, je sais juste où s'est fait le duel, mais cela veut dire qu'on va devoir se poser du côté Sud de l'île.

La jeune femme se dirige vers l'embarcation, Saji demande s'il s'agit de la sienne, ce à quoi elle répondit positivement.

Oui, c'est celui de la famille, on a aussi embaucher plusieurs personnes pour nous aider à faire bouger le navire. Mais j'espère que ça va bien se passer : cette semaine, tous les navires qui se sont rendus à l'île d'Ue ne sont jamais revenu.

Mais elle est plutôt confiante, après tout, il y a deux sabreurs avec elle, dont le chef des sabreurs, tout devrait bien se passer ... non ? En tout cas, elle invite les deux hommes à venir s'installer. La route vers l'île d'Ue va être plutôt longue après tout, mieux vaut se préparer au cas où.
Revenir en haut Aller en bas
Hinai Nae
Hinai Nae

[MLB] Terreur Abyssale [NOBUATSU S.] Empty
Mar 3 Déc 2019 - 8:47
Plus cette mission se poursuivait, plus il lui semblait étrange que quelqu'un qui aurait connu la valeur d'une lame millénaire eut pût laissé son magot derrière lui. Après avoir commis un crime contre Kiri -voir même Mizu no Kuni tout entier, en combattant l'un de ses défenseur le plus pugnace, il s'était d'ores et déjà attiré l'animosité de tout les sabreurs du clan. Ce qui était déjà pas très engageant pour lui et sa descendance. Mais en plus, il n'avait pas pris le soin d'emporter avec lui le fruit de sa dure labeur ? Alors il n'y avait pas d'autre solution, soit celui qui avait fait ça ne connaissait aucunement la valeurs de l'arme et de son détenteur, soit il voulait faire passer un message au village de la brume aussi sanglant que sa réputation.

- Côté Sud vous dites ? Très bien, je vais repérer les zones à risques pour le mouillage, et puis je propose également de repérer toute zones qui pourraient être susceptible d'avoir accueillis un combat de cet envergure. Il ne doutait pas que celui qui avait combattu était sans doute une force de la nature, ou bien un martialiste hors paires qui n'avait pas eu froid au yeux en se mettant en chasse de l'un des plus gros gibier de la région.

- Aucun vous dites ? Et personne ne nous a prévenu avant ?! Fit-il en écarquillant un oeil, les mains posé sur le ceinturon de son arme, un pied sur le bastingage.

Après tout, il n'est pas si inquiet que ça. Il lui suffira d’occire n'importe lequel des monstres, hommes ou bien choses non identifiées se présentant devant eux sans avoir l'obligeance de bien fermer sa gueule. Il tira une latte sur cigarette, et la jeta à la mer sans aucune autre forme de procès. Il fit jouer Kyameru dans son fourreau, s'assurant que tout était prêt.

Après tout, il avait un mauvais pressentiment, tout se déroulait un peu trop bien.

_________________


L'ombre du monstre est parfois plus à craindre que le monstre lui même.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10391-hinai-nae-le-monstre-de-kaminari
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

[MLB] Terreur Abyssale [NOBUATSU S.] Empty
Jeu 5 Déc 2019 - 0:17
D’autres informations s’ajoutent à ce qu’ils savent déjà. La sabreuse en question aurait perdu un duel avec son épée, désarmée par son adversaire ou alors, se serait-elle débarrassé de sa lame par dégoût d’avoir été défaite? Ce détail, la petite Akako ne le précise pas. D’autant que l’Epreuve des Lames telle qu’elle existe aujourd’hui ne consiste plus dans un combat avec un confrère mais en un “combat spirituel” avec l’esprit de la lame légendaire, extraite de son réceptacle grâce à un rituel. Sûrement que les Anciens avaient d’autres coutumes pour sélectionneurs leurs confrères, ce qui doit être encore plus vrai pour les générations nomades, quand Kiri n’existait guère et que le clan n’en était pas vraiment un, mais davantage un ordre de rônins à la réputation de bretteurs hors pair. La documentation demeure évasive à ce sujet.

Mais s’il est une chose qui reste immuable chez les Sabreurs, c’est bien la sacralité des épées à pouvoir dont ils sont les gardiens et utilisateurs. Des lames qui ne sont pas tant des armes personnelles, que des armes appartenant à Kiri. D’où la nécessité pour ses membres de montrer une loyauté inflexible envers leur patrie, et où toute trahison, quelle qu’en soit la mesure, est punie par la peine capitale.

Si aucun navire n’est revenu du Sud de l’île, nous pourrions très bien faire le trajet à pied. Les disparitions de navire supposent que les attaques ont eu lieu en mer, nous laissant à la merci d’un ennemi depuis la mer ou sur terre. Dans tous les cas, nous serions vulnérables, dans la mesure où seul un utilisateur de Suiton serait avantagé, tandis que les ninjas usant d’autres affinités auront bien moins d’options.

En tant qu'utilisateurs de Doton, Jiro et lui seraient nécessairement handicapés. La mention de navires disparus ne présage effectivement rien de bon, et si ces disparitions ont eu lieu cette semaine, c’est que le danger est encore présent et bien réel. Même avec deux Sabreurs à bord, que peuvent-ils bien faire si le navire subit une attaque d’un monstre marin ou d’un projectile visant la coque? Rien. Ces mises en situation inquiète le jounin lequel marche lentement vers le navire pour accompagner la demoiselle. Il s’arrête finalement, en laissant les deux autres passer devant lui tandis qu’il s’apprête à tourner les talons.

Je marche. Jiro, reste avec elle et ne la quitte pas des yeux. Je continuerai de vous suivre depuis la plage et sécuriser la zone avant l’accostage. Je compte sur toi. Faites-moi signe quand vous voyez quelque chose.

S’il n’est pas inquiet pour sa propre sécurité, il l’est beaucoup plus pour ces deux genins dont il a la responsabilité et qu’il se doit de protéger, au péril de sa propre vie. S’il doit encore tomber sur une de ces satanés fleurs au pollen chargé de phéromones, ou sur une de ces ruches géantes qu’il ne faut pas brûler sous peine d’être pourchassé par la moitié de la forêt, au moins maintenant espère-t-il avoir gagné en maturité depuis la dernière fois. A nous deux, île d’Ue.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Narrateur
Narrateur

[MLB] Terreur Abyssale [NOBUATSU S.] Empty
Sam 7 Déc 2019 - 23:34
Les deux sabreurs sont surpris, mais la jeune médecin, elle, est encore enthousiasme à l'idée de se rendre là-bas avec eux. Qui sais, peut-être arrivera-t-elle à découvrir qui a bien pu être à l'origine des disparitions des navires, et peut-être que, grâce à l'aide des deux sabreurs, ils réussiront à régler le problème ! C'est faire d'une pierre deux coups, non seulement ils retrouvent le sabre de sa grand-mère, mais en plus, ils seront félicités par Kiri pour s'être rendu là-bas !


Oui, mais je n'ai pas peur ! Si des pirates ou n'importe quelle créature est à l'origine des disparitions, je réussirais à me défendre et à protéger l'équipage !

Elle était plutôt optimiste, cependant, si Saji avait une bonne idée, se rendre là-bas à pied, il semblerait qu'il soit revenu sur ses idées. Il l'a même adapté, disant aux deux autres kirijins qui l'accompagne qu'il va assurer leur arrière et les devants, c'est une bonne idée, avoir plusieurs points de vus aidera à comprendre qui pourrait être à l'origine de la disparition de ces navires.

Le trajet commence tranquillement, le vent est favorable, la mer plutôt calme, de quoi être bien optimiste. Avec de tels conditions, le navire arrivera à destination dans une poignée de minutes. Pendant que Saji surveille en suivant le bateau, Jiro est en train de préparer à l'avance l'accostage vers la partie Sud de l'île. Visiblement, ils vont devoir jeter l'ancre un peu loin et continuer à la barque. Pendant ce temps, Akako jouait les apprentis chimiste, ayant un kit pour concevoir des pilules et des remèdes en avance. Elle avait entendu parler de certaines plantes sur l'île d'Ue qui ont des effets très toxiques tout en étant plutôt volatile, alors elle prépare de quoi se protéger.

Cependant, Saji pouvait voir une masse noir s'imprimer sur la surface de l'eau, une grosse masse noire. Cela pouvait ressembler à un banc de poisson, vu la taille, ce ne serait pas étonnant, cependant, vu la vitesse et la fluidité de la silhouette, cela ne pouvait être qu'une créature. Mais le temps de se rendre compte qu'il s'agit d'une créature, il comprend que cette chose fonce à tout allure, levant la tête pour qu'une gigantesque mâchoire en sort, faisant paniquer les marins présents sur le pont, ce qui permet à Akako et Jiro d'être avertie de la présence de cette bestiole.



La gueule grande ouverte, ce requin gigantesque tente de percuter le navire tout en le croquant, n'ayant même pas remarquer la présence de Saji alors que sa course effrénée continue vers le navire avec une puissance suffisamment grande pour soulever le navire à lui tout seul.

Visiblement, les forces de la nature détestent Saji, ou en tout cas, ils aiment bien lui jouer des tours.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

[MLB] Terreur Abyssale [NOBUATSU S.] Empty
Mar 10 Déc 2019 - 15:03
D’un commun accord avec les deux genins, Saji les laisse prendre le large tandis qu’il poursuivra son chemin à pied, en longeant la plage sablonneuse et gardant un oeil sur le navire. Il peut voir de loin les silhouettes d’Akako et de Jiro sur le pont, pour sa part, il accélère sa course de façon à ajuster son rythme au déplacement du bateau. La chaleur l’inonde avec désagrément, tandis que les quelques cris d’oiseaux le ramènent par intermittence à sa méfiance vis-à-vis des créatures habitant l’île sauvage même s’il a un doute sur le fait que ceux-ci soient vraiment la cause des naufrages des navires rapportés aux autorités de Mizu. En tous cas, l’idée qu’aucun des équipages ayant navigué dans cette partie de l’île ne semble guère effrayer la jeune et candide Akako. En laissant cette dernière aux côté de Jiro, le chef Sabreur estime qu’elle sera en sécurité, quand bien même il est genin sur le papier, il dispose de la rationalité suffisante pour réagir à toute sorte de situation, et au combat, son maniement de la lame fait partie des plus affinés.

Son regard reste rivé sur la caravelle, celle-ci vogue doucement sur les flots sans qu’aucun récif ne vienne la menacer. Tout est calme, aussi bien sur terre que sur merre, ce qui laisse le jounin d’autant plus perplexe quant aux rumeurs concernant leur lieu de destination, lequel n’est plus très loin désormais. Sa main positionné sur la gaine, il reste proche de la côte afin d’avoir un un pied près de l’eau, prêt à user de son chakra pour courir en direction du bateau. Mais rien ne surgit. Rien à signaler non plus vers la baie du sud. Il accélère le pas jusqu’à ce qu’il soit près du pont quand soudain son pied heurte un objet solide enfoui dans le sable. Il se baisse, balayant de sa main gantée les grains couvrant l’objet non identifié et découvrir une planche de bois brisée, appartenant vraisemblablement à l’un des navires qui se sont échoués près du rivage. Une découverte qui appuie l’information précédemment donnée par la genin: la disparition mystérieuse des bateaux. Quelque chose ou quelqu’un en est la cause. Une situation qui sonne familièrement dans l’esprit du jounin, il se remémore cette mission exotique où il a dû faire face à des crabes kamikazes ayant fait couler un vaisseau de guerre à l’aide d’explosifs accrochés à leur carapace.

Non. Cette fois, c’est une surprise d’une toute autre envergure que réserve la nature au malheureux Saji. Une créature venue tout droit des abysses. Aussitôt qu’il aperçoit l’ombre s’agrandir au-dessous de la coque du bateau kirijin, possiblement hors du champ de vision des passagers, le jounin les avertit afin qu’ils se préparent à l’impact du mégalodon chargeant la gueule grande ouverte dans leur direction. Dans cette situation, le Nobuatsu n’a d’autre choix que d’avoir recours à un allié de taille pour sauver les genins de ce mastodonte. Sa course s’accélère, laissant derrière lui une traînée à la surface de l’eau sur laquelle il se déplace avec un équilibre parfait. Il jette l’un de ses gants à la mer, avant d’approcher son pouce de la lame à peine dégagée de son fourreau et faisant couler quelques gouttes de sang, composant à une vitesse intraçable une longue série de sceaux, et enfin invoquer au milieu de son saut au-dessus du mégalodon...

QILIN!




Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Hinai Nae
Hinai Nae

[MLB] Terreur Abyssale [NOBUATSU S.] Empty
Mar 10 Déc 2019 - 16:49
Le navire démarra son périple dans le calme, le capitaine donnant des ordres à ses seconds, qui faisaient tonner leur vois de stentor pour donner les informations à un équipage bien rôdé. Ils voyageaient ensemble depuis quelques mois, et se connaissaient par cœur. Chacun était un élément d'une machine bien huilé qui laissait tout loisir à Jiro pour observer les alentours. La rivière était calme, le tirant d'eau était fort, l'eau était limpide.

Des bosquets, des arbres et des roseaux composaient l'essentiel du paysage. Il admirait la nature autant que les belles femmes, certaines formes étant semblable dans les deux cas. Jiro se tourna vers la plus belle fille du navire -facile c'était la seule, et commença à lui faire un sourire dont il avait le secret. Flippant.

- Jiro-san, je voulais savoir ce qui vous avez poussé à devenir un Ninja sabreur, je veux dire, c'est quand même une position dangereuse, vous n'avez pas peur de mourir ?
- C'est terriblement mieux comme ça m'zelle, je sais pas de quoi demain sera fait, et je défends mon village à corps demeurant Fit-il en montrant les cicatrices qui parcouraient ses bras, comme les zébrures d'un animal. Et puis la mort, ce n'est que le commencement ... Lâcha-t-il plein de malice.

Ce qu'il ne disait pas, c'était que la mort il la donnait plus qu'il ne la craignait. Elle était cette amie intime avec laquelle on danse le samedi soir, après quelques verres on se demandait même si l'on ne voulait pas coucher avec, et après quelques bouteilles on essayait. Ce genre d'ami intime. Alors pourquoi ne pas l'accepter avec ses qualités et ses défauts ? Il sourit pour lui, l'horizon dans la mire sans jamais la quitter du coin de l'oeil. Méfiant, il avait un mauvais pressentiment. Sans rien dire, il s'était rapproché de la jeune kunoichi, car la stratégie était toujours de protéger ceux qui peuvent vous sauve les miches en plein combat. Le soigneurs sont d'une importance vitale, surtout sur une île comme celle d'UE, truffée de piège en tout genre, et pleine d'une nature trompeuse.

C'était le silence qui l'inquiétait surtout, l'absence de poissons dans la rivière, et cette odeur de décomposition dans l'air. Ce fut ce moment là que choisit un requin gigantesque pour apparaître dans leur champ de vision. Il était énorme et menaçant, la gueule grande ouverte, prêt à les engloutir comme s'ils n'étaient que du thon ou du corail pour les poissons. Il se rapprochait rapidement de la Kunoichi, se mettant devant elle, il composait les mudras nécessaire à sa technique de défense la plus efficace.

- DOTON : KAKURI ! Qu'il lançait, sentant la poitrine naissante de la genin dans son dos, il n’appréciait guère le moment pour autant. Une boule de terre engloba les deux Genins, tandis qu'on entendit un grand choc dans le monde extérieur, qui se transforma en bruit feutré à l'intérieur des défenses de Jiro.

- Désolé pour les autres, mais je dois réduire les risques au minimum, et te protéger est plus rentable que nous protéger tous. Fit-il d'un air contrit mais néanmoins pas honteux. Quelques minutes plus tard, la protection commença à craquer comme un oeuf à la naissance d'une poule.

Spoiler:
 

_________________


L'ombre du monstre est parfois plus à craindre que le monstre lui même.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10391-hinai-nae-le-monstre-de-kaminari
Narrateur
Narrateur

[MLB] Terreur Abyssale [NOBUATSU S.] Empty
Mar 10 Déc 2019 - 20:11



Mais qu'est-ce que c'est que ce truc ?

Tu ignores si elle parle du grand requin qui s'est mise à foncer sur le navire ou si c'est le grand cheval qui se retrouve sur le dos du Megalodon, le freinant dans sa course pour qu'il s'écrase plus en "douceur" contre le navire. Le gigantesque échidné lui a refermer la mâchoire et l'a poussé à plonger légèrement, le navire n'a pas subit de dégât, mais il y avait encore suffisamment d'énergie pour que le navire kirijin tangue légèrement, faisant perdre l'équilibre à ceux se trouvant sur le pont, et cela malgré la protection de Jiro qui n'est pas utile contre les forces de la gravité.

Cependant, cela ne suffisait évidemment pas à faire tomber le Megalodon et à lui faire abandonner son casse-croûte. Le gigantesque squale remonte à la surface, malgré la lourdeur de l’équidé sur son dos, il parvient à bouger assez librement. La bête marine commence à entamer des rotations autour du navire, s'enfonçant de plus en plus pour tenter d'entraîner le cheval avec lui dans les profondeurs, ce qui vous laisse un temps de répit à vous et aux marins pour reprendre votre équilibre.

Tenez, prenez-ça, et vous Saji-san, attrapez !

Alors qu'elle confit une pilule verte à Jiro, elle envoie une pilule rouge à Saji. La pilule verte dégage une odeur reposante, semblant soulager déjà à l'odeur les maux de tête et autres migraines. La rouge, elle, dégage une odeur plus épicée, mais semblant dégager une odeur qui semble donner un certains peps. Cela vous sera certainement utile pour combattre le requin qui cherche à se débarrasser en premier lieu de la bête présente sur son dos.



Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

[MLB] Terreur Abyssale [NOBUATSU S.] Empty
Dim 22 Déc 2019 - 1:38
L’invocation fracassante du cheval géant sur la tête du requin eut l’effet escompté, affaissant par son seul poids la gueule du mégalodon qui n’a eu guère pu refermer ses crocs sur la coque du navire, quasiment indemne même après le choc léger qui a eu seulement pour résultat de faire tanguer le pont. Si pour l’instant les passagers sont saufs, grâce aux efforts combinés des deux Sabreurs, l’un neutralisant momentanément la créature et l’autre protégeant leur consoeur, le mégalodon est loin d’avoir dit son dernier mot. Dans l’intention de noyer l’équidé, la bête marine tente d’aller dans les profondeurs et l’emporter avec elle, mais il en faudrait davantage pour tuer une créature légendaire de la trempe de Qilin lequel fait du surf sur le requin. Un moment de diversion que doit saisir l’équipage pour s’enfuir, même si l’aileron continue de tracer des cercles menaçants tout autour du bateau. Nager pour rejoindre la terre ferme est le moyen le plus sûr d’être dévoré vivant.... Alors comment s’échapper de ce piège? Le temps joue contre eux et c’est à ce moment qu’Akako lance les fameuses pilules en direction de ses partenaires, alors que Saji atterrit sur le pont pour les rejoindre.

A quoi servent ces pilules?

L’odeur de la pilule rouge monte jusqu’au nez, une odeur épicée qui donne une idée de l’effet qu’elle pourrait avoir sur l’organisme. Évaluant rapidement la situation, le jounin constate que les civils sont pris au piège s’ils ne trouvent pas de moyen d’éliminer le requin immédiatement.

Profitons de la diversion offerte par Qilin pour retourner à la terre ferme… Si nous ne pouvons pas le tuer ici et maintenant, il faudra battre en retraite. Mais si tu souhaites t’en occuper Jiro, tu auras besoin de ça..

Il lance la pilule au piment en direction de son confrère qui saura sûrement en faire un meilleur usage que lui, connaissant certaines de ses techniques très offensives. Tout repose sur lui à présent. Le jounin ayant oublié une grande partie de ses techniques en raison de la Seconde Résonance, il ne dispose d’aucun moyen de neutraliser la bête. Il est donc préférable pour lui de battre en retraite, d’autant que tuer le mégalodon n’est pas réellement l’objet de la mission.

Akako, suis-moi.” Il se tourne ensuite vers l’équipage en panique. “Essayez de rapprocher le bateau de la côte si vous le pouvez.

Quant au destrier géant, celui-ci met fin à la séance de rodéo en sautant en dehors de l’eau et galopant en usant de chakra pour galoper à la surface comme un shinobi, et se mettre en sécurité. Ce n’est qu’après s’être assuré qu’Akako l’ait suivi hors du bateau pour retourner sur la plage d’Ue que Saji envoie une salve de lames de feu dans les yeux du requin afin de le distraire du mieux qu’il peut et espérer offrir une opportunité à Jiro, conscient que son attaque occasionnera des dégâts équivalents au néant, mais que celle de son coéquipier pourrait être décisive du nombre de vies qu’ils pourraient sauver d’un carnage imminent.

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Hinai Nae
Hinai Nae

[MLB] Terreur Abyssale [NOBUATSU S.] Empty
Dim 22 Déc 2019 - 11:54
Aujourd'hui était un jour spéciale. Il avait vu une jeune fille l'ignorer alors qu'il était aussi beau qu'un dieu grec, en mode Apollon avec ses cheveux solaires et ses yeux d'albinos. Il avait vu Saji sortir une de ses plus grosses techniques ninja aussi, invoquant un gigantesque cheval à la crinière flamboyante. Il avait vu ce même cheval faire une cavalcade et surfer sur le dos d'un requin, ce que l'on ne voyait pas tout les jours.

Finalement, il était admiratif de son talent, de sa puissance et de son statut. Même s'il représentait l'ennemis, rien ne l'empêchait de le respecter. Aussi, se fit-il la promesse de toujours écouter ses directives dans toutes les situations d'urgence qu'ils pourraient rencontrer sur l'île d'Ue. Déjà, il connaissait le terrain, en plus il avait un bon instinct -comme le prouvait l'attaque qu'il avait anticipé, et enfin il était son supérieur direct, ce qui faisait de lui l'autorité ultime en place. Et même si cela lui filait de rougeur que de respecter quoi que ce soit d'autre que la loi du Talion et qu'il devait se faire violence pour ne jamais rien rétorquer d'inconséquent, qui pourrait le vendre : C'était bien entendu des commandements qu'il donnait, et non des suggestions.

- Très bien, je reste sur le navire jusqu'à ce qu'il soit amarré à la côte, je protégerai aussi faire que peu son équipage et son intégrité physique. Fit-il en inclinant légèrement la tête les yeux fermés, dans un geste de détermination ultime : Pour une fois que son lui intérieur et extérieur (la différence entre son côté brigand et son côté militaire) était d'accords pour se battre ensemble, ça allait chauffer pour la pauvre créature, qui n'avait jamais rien demandé que de vivre paisiblement sous les flots, sans être dérangée continuellement par les humains, qui se sentaient dans leur bon droit de passer par là avec leur gros sabot, leur gros bateau.

- J'ai carte blanche, pas de délire écologiste et ultra-conscient du genre : Pauvre créature des mers, je dois te laisser en vie car c'est meilleur pour la biodiversité ? Fit-il en décrochant son bandeau de Kyameru pour le nouer autours de son front. Cela allait devenir vilain, voilà ce que voulait dire ce geste. Il avait apprit qu'il ne devait pas tout donner dès le départ, mais pour une fois, il pouvait sortir le grand jeu dès le départ.

Il attendit que les deux autres soient partis, croqua dans la pilule rouge que lui avait donné son compère, et fit une tronche du genre : mais qu'est-ce que c'est que ce truc ? Avant de l'avaler malgré tout, conscient de la compétence de la petite. Il se retourna vers Saji, le blanc de l'oeil rougeâtre et un air de démon sur le visage. Oui, il sentait déjà un petit effet ... Ou bien etait-ce le placebo ? Il ne savait pas trop, peut être que c'était comme certaines des drogues qu'il affectionnait, et qui mettait toujours du temps à agir.

Il sauta sur l'eau, usant d'une couche de chakra uniforme pour tenir sur la surface, comme un certain sauveur. Il fit chauffer sa lame à son paroxysme, qui changea de couleur pour devenir rouge puis prendre des teintes blanchâtre. La température était insoutenable, sauf pour Jiro qui savait comment se prémunir des dégât de son arme.

- A nous deux, saleté de squale...


Il attendit sa réapparition. On comptait sur lui, et il ne voulait décevoir personne ; Surtout pas lui même.

Spoiler:
 

_________________


L'ombre du monstre est parfois plus à craindre que le monstre lui même.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10391-hinai-nae-le-monstre-de-kaminari
Narrateur
Narrateur

[MLB] Terreur Abyssale [NOBUATSU S.] Empty
Mar 24 Déc 2019 - 0:25



Excusez-moi, je ne vous ai pas prévenu ... la pilule rouge vous boost temporairement votre force physique, la verte permet de régénérer une blessure grave sur le long terme.

C'est ce qu'elle répond avant de vite rejoindre le sabreur noir sur l'eau, heureusement que c'était tout de même une kunoïchi, et que donc, contrairement aux autres personnes présents sur le navire, elle pouvait marcher sur l'eau. C'était la base d'un shinobi, mais une prouesse impossible à réaliser sans triche de la part des mortelles simples. Enfin, après avoir rejoint le sabreur, le cheval géant saute du Megalodon qui avait cesser de plonger, ou plutôt qui avait finit de plonger pour tenter de faire une attaque surprise, attaque qu'il tente sur le cheval mais qu'il esquive grâce à un bond. La bête a beau posséder une force monumental et être d'une dangerosité sans nom, elle ne semble pas briller de son intelligence.

Enfin, le navire semble avoir été mis au second plan pour le moment, ce qui permet au marin de pouvoir tenter de faire manoeuvrer le navire : en effet, pourquoi s'encombrer d'un radot en bois pleins de petits humains quand un grand cheval se présentait à nous ? Le taux de viande n'a rien à voir. Enfin, les attaques de Saji semble l'attendre, mais le requin semble bien encaisser les attaques de feu. Si la flamme l'aveugle un moment, il n'est tout de même pas si blesser qu'il devrait l'être.

Ma grand-mère m'a dit que, pour terrasser une bête marine, il fallait user directement de son sabre. La peau des créatures marines sont très sensible aux tranchants d'une lame, mais encaisse plutôt bien le feu.

Elle aurait peut-être dû le dire avant, en tout cas, le requin attaque Qilin, ayant décider d'en faire son casse-croûte, alors que le navire commence à être hors de sa portée. Mais il fallait tout de même se débarrasser de cette bête, ne serait-ce que pour le retour. De toute manière, le Mégalodon semble se précipité à l'assaut du cheval, gueule bien ouverte.



Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

[MLB] Terreur Abyssale [NOBUATSU S.] Empty
Mar 24 Déc 2019 - 22:48
Suivant les instructions du jounin, Akako quitte la zone de danger en retournant sur la terre ferme en compagnie de Saji où elle sera davantage en sécurité, laissant la garde du navire à Ikaku Jiro qui lui-aussi son rôle qui lui a été donné, à savoir engager le combat contre le mégalodon afin de le distraire, si ce n’est le neutraliser. Même si son confrère est du grade d’un genin, nombreuses sont les fois où il lui a prouvé par ses efforts qu’il est tout à fait capable de rivaliser avec un chuunin, et ce moment ne constituerait qu’une parmi tant d’autres opportunités pour lui de briller et prouver au monde qu’il a le talent pour qu’on lui confie une tâche aussi dangereuse que de se confronter en combat singulier face à cette créature marine gigantesque. Il peut le faire, d’autant qu’il s’est vu remettre des pilules concoctées par les soins de la kunoichi qui explique que la pilule rouge sert à augmenter la force physique tandis que la verte sert à régénérer une blessure. Des précieux atouts qui permettraient sûrement à l’équipe de kirijins de l’emporter sur le requin géant.

Ce dernier justement suivant ses instincts de prédateur voyant son morceau de Findus sur pattes se dégager de son dos, fait immédiatement demi-tour pour revenir à la charge pour tenter de rattraper Qilin avant qu’il ne soit complètement hors de portée et lui arracher la jambe de ses dents acérées. Le changement de comportement du Mégalodon n’échappe guère au jounin qui en analysant la situation, ne voit qu’une seule façon pour tout le monde de s’en sortir vivant. Cette agressivité de la part du requin géant causerait sa perte, si tant est qu’ils sachent en tirer profit de façon décisive. Saji interpelle alors le destrier de feu afin de lui faire part de son plan.

Qilin…

Je sais!

Sans laisser le temps au Cavalier de Feu de terminer sa pensée, le cheval poursuit sa course pour tenter de leurrer le Mégalodon plus loin du bateau mais aussi de façon à ce que le requin tourne le dos à Jiro pour qu’il puisse infliger un maximum de dégâts, et avec l’information fournie par Akako, la peau du squale aussi épaisse soit-elle ne pourrait tenir bien longtemps face à la lame chauffée à blanc du Sanguinaire. Quant à Saji, lui aussi a de quoi contribuer au DPS en usant de son épée à distance pour attaquer, sans avoir besoin de lever le petit doigt. En espérant que leurs enchaînements de coups de lame suffiraient à terrasser la créature? Mais surtout, que l’équipage du navire en profite pour accoster et s’enfuir.


Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Hinai Nae
Hinai Nae

[MLB] Terreur Abyssale [NOBUATSU S.] Empty
Mar 24 Déc 2019 - 23:06
La nature est souvent imprévisible, mais les animaux eux, sont régis par des instincts supérieurs à leur intellect, qui rend chacun de leur acte d'une certaines manière programmé par une instance supérieur. Ce fardeau était partagé par l'albinos, qui avait un instinct si aiguisés qu'il était capable de repérer le changement de comportement du mégalodon à cent mètre, et bien avant les marins du navire qui s'escrimaient à faire repartir la voilure.

En plus de ses prédispositions quasi surnaturelles, il se trouvait qu'il était doté d'une force remarquable, grâce à la pillule que lui avait offert la jeune kunoichi. Il sentait dans ses veines couler un nouveau souffle, un regain d'energie comme il n'en avait jamais sentis naturellement. Il était pret à soulever des montagnes.

- On se dépêche messieurs, on n'a pas toute la journée, il ne va pas mordre à l'hameçon de maître Saji bien longtemps ! Cria-t-il aux autres pour qu'ils se depêchent d'effectuer les manoeuvres. En effet, quand le danger n'est pas loin, on à tendance à devenir prudent, et à pinailler comme le disent ceux de la nouvelle génération Kirijin. Pour palier à cet effet, Jiro haranguait ses hommes comme l'aurait fait un bosco ou bien même le capitaine lui même, tant et si bien que le bateau fut vite arrivé à bon port sous sa garde. Il en profitait pour toujours plus s'éloigner sans s'arrêter de cirer sur l'équipage, se rapprochant du combat dantesque qui se déroulait non loin, entre le cheval et le requin, tout les deux géants.

Ses responsabilités écartées, il se précipita sur la baleine qui pourchassait Quilin. Une charge d'une vitesse incroyable le propulsa au contact du fameux mégalodon, et tandis que sa lame était toujours parcourue d'un venelle d'or, et deux autres rouge brasier, il se décida à tailler dans le bout de gras avec le mégalodon. Sauf que ses paroles, c'étaient les cliquetis du métal, et sa mélodie, le fracas du combat.

- A nous deux, on va voir si tu feras toujours la terreur des mers après ce coup là ... Lâcha le sanguinaire en plantant son épée dans le flanc droit de son adversaire marin.

Il incanta un simple signe de la main droite, et la température monta d'un cran autours de lui, cautorisant la plaie en même temps qu'il ne continuait son mouvement.

Spoiler:
 

_________________


L'ombre du monstre est parfois plus à craindre que le monstre lui même.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10391-hinai-nae-le-monstre-de-kaminari
Narrateur
Narrateur

[MLB] Terreur Abyssale [NOBUATSU S.] Empty
Dim 5 Jan 2020 - 15:42


Alors que le Megalodon a décidé de se faire un cheval géant au déjeuner, celui-ci esquive facilement la charge. Ce qui fait parcourir au squale gigantesque une distance assez correcte, mais sans avoir engloutit la moindre trace de viande. Enfin, la bête a beau se prendre les coups de sabre, elle reste encore suffisamment d'attaque, bien qu'au cri de la bestiole et en sentant la lame trancher bien plus facilement la peau de la créature, vous pouvez conclure qu'en effet, les coups de sabre sont très dangereux pour le Megalodon, surtout avec la pilule de force qu'a engloutit Jiro.

Cependant, alors que la bête continue de se rabattre sur le cheval, le bateau continue sa course, et la caravelle rejoint avec grand succès l'île. Mais ce n'est pas une raison pour laisser une créature telle qu'elle encore en vie. Enfin, Akako reste avec l'équipage sous l'ordre de Saji, laissant ainsi les deux sabreurs se livrer à un combat dantesque contre une des créatures les plus grandes et affamés des eaux.

Et d'ailleurs, sous un immense élan de haine ou bien de désespoir, même si pour le désespoir, c'est probablement une histoire de fierté animale, l'immense créature se met à bondir, à bondir pour venir s'écraser sur le cheval, littéralement, et l'emporter avec lui dans les flots. Cependant, en faisant ceci, la voici en total proie aux attaques des sabreurs. Serait-ce la fin pour la créature ?



Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

[MLB] Terreur Abyssale [NOBUATSU S.] Empty
Lun 6 Jan 2020 - 23:03
Le cri du Mégalodon est sans ambiguïté et informe le duo de Sabreur du l’efficacité de leurs attaques combinées, mais aussi d’une tactique simple mais efficace qui a en fin de compte payé, usant du cheval comme leurre pour appâter le prédateur le plus loin possible des profondeurs pendant que Saji et Jiro en profiteraient pour porter des coups décisifs. Enfin, surtout Jiro, dans la mesure où son panel de technique est plus à même d’infliger des dégâts conséquents, la vulnérabilité du requin géant aux attaques physiques est une aubaine pour le genin alors que la résistance de sa peau au feu ne donne que peu de marge de manoeuvre au jounin.

Ce dernier se contente de donner les instructions en tant que chef d’équipe, sa priorité étan claire depuis le début à savoir mettre en sécurité Akako et son équipage. Si la pratiquante de Rentanjutsu est certes versée dans les arts ninja et normalement apte à se défendre en combat, le Nobuatsu se base sur le fait qu’il ne s’agisse que de sa première mission et qu’il ne sait pas grand-chose de ses capacités pour se permettre de l’envoyer au front. Contrairement à l’autre genin du groupe avec lequel il s’est lui-même entraîné à maintes reprises, son confrère Sabreur qui vient de faire preuve d’un sang-froid exemplaire et qui est probablement sur le point de porter le coup de grâce au monstre des mers.

Le prédateur des abysses, certainement frustré de ne pas se mettre la chair de l’équidé sous la dent, et comme tout animal réglé à la façon d’une horloge et incapable d’agir en dehors de leur instinct animal, il poursuit sa chasse et va même jusqu’à se jeter hors de l’eau pour retomber sur le cheval géant, au mépris des risques de se retrouver dans une position très vulnérable. C’est dire à quel point le mégalodon doit avoir faim, ou juste énervé par le fait que pour la première fois depuis longtemps, une proie lui échappe… pire encore, se défend.

Même si la tactique semble répétitive et manque certainement de style, le destrier fait ce qu’il fait de mieux, à savoir continuer de galoper afin de ne pas se faire attraper par son assaillant. C’est donc de nouveau qu’il esquive et laisse aux Kirijins une opportunité supplémentaire, qui serait peut-être la dernière, donc autant en profiter. Puisque le mégalodon n’allait certainement pas changer sa trajectoire une fois dans les airs, il est facile de déterminer où il allait retomber et donc aucun risque pour ceux demeurant à distance.

Akako, si tu as une attaque à distance, vas-y. Jiro, tu peux le finir.

Quant à Saji, il lance sa lame à l’assaut des yeux de la créature afin de l’aveugler définitivement. Car si sa peau est d’une grande résistance, il reste des points vulnérables dont il est facile de tirer profit. La créature est sur le point de retomber au sol, c’est le moment.

Maintenant!

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Hinai Nae
Hinai Nae

[MLB] Terreur Abyssale [NOBUATSU S.] Empty
Mer 8 Jan 2020 - 20:42
Cela avait toujours été le contact qui avait eu sa préférence. Il n'avait jamais pensé à se battre à distance, jusqu'à présent. Quand il vit ce dont était capable la créature, il remercia Quilin de prendre sur lui toute la fureur de la créature marine. Le mégalodon aurait pu l'avaler tout cru après son attaque, dont il avait cru que c'était l'unique et dernière pour en finir, et s'en eut été fini de Ikaku Jiro. Un sens aiguë de la survie, bien longtemps enfouit dans une gangue d'assurance en ses capacités martiales, venait de se rallumer aujourd'hui. Et il hésita un petit instant à suivre la créature, cependant, sa vitesse de croisière était largement suffisante pour rattraper le coup.

Après tout, on l’appelait le sanguinaire, pour sa bestialité. Et sa vitesse se rapprochait plus de celle du loup, que de l'homme. Il avait le réflexe de mettre ses bras derrière lui pour augmenter la pénétration dans l'atmosphère, et de foncer dans le tas depuis qu'il était tout petit. C'était ce qu'on lui avait apprit le mieux, foncer et ne réfléchir qu'en cas d'extrême urgence. D'où l'utilité des katas, devenus des réflexes de survie, rien que ça.

Ainsi il ne dût qu'à un de ses réflexes surhumains, puisque quasiment animaux, de se porter au contact de la créature au moment où elle percutait l'eau une nouvelle fois. Il avait dans la main une Kyameru plus chaude que la braise, dont l'aura était maintenant de la chaleur sous forme gazeuse, tout du moins cela aurait été l'explication la plus logique.

- J"'espère qu'il regarde bien, et qu'il me juge avec soin ... Glissa-t-il en même temps que la lame se glissait dans les côtes du mégalodon, et qu'il activa une fonctionnalité assez particulière de sa lame, qui consistait à faire exploser l'aura de l'arme au contact de son adversaire. Il n'y avait qu'un homme de la trempe de Jiro, habitué au températures extrême et trempé du pouvoir de la lame pour survivre à ce genre de coup, le commun des mortels serait automatiquement pulvérisés par la vague de chaleur.

Sans doute qu'il en serait de même pour le mégalodon, qui subissait les coups conjugués des deux plus fines lames de Kiri, en tout les cas dans le clan des sabreurs. Il tourna la tête vers la berge, et chercha du regard le masque approbateur de son supérieur. Il était important, il lui tenait à cœur, de réussir à percer ses défenses, et à s'incruster dans sa vie.

Il en dépendait de sa mission.

Spoiler:
 

_________________


L'ombre du monstre est parfois plus à craindre que le monstre lui même.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10391-hinai-nae-le-monstre-de-kaminari
Narrateur
Narrateur

[MLB] Terreur Abyssale [NOBUATSU S.] Empty
Mer 8 Jan 2020 - 22:01


Les ordres donnés, Akako se préparait à utiliser un Ninjutsu, un peu prise sur le fait parce que les membres de l'équipage la harcelait de questions. Mais la demoiselle n'a pas eu besoin de lancer un projectile : sous les coups de sabres, l'épaisse peau du Mégalodon sur son flanc droit tombe en lambeaux, et ainsi, les coups de sabre lui sont fatales. L'immense squale retombe, une immense vague submerge tout ceux qui l'entoure, mais sans faire de dégâts.

La mer calmée, seul ne reste que l'immense Megalodon, flottant en se retrouvant sur le côté, le flanc droit nu, recouvert d'une immense tâche écarlate qui est impressionnante vu sa taille. Mais plus aucunes réactions, plus aucuns mouvements, ni même aucuns bruits ne sortent de cette immense créature.

Vous vous rendez finalement compte que vous venez de terrassez probablement une des bêtes les dangereuses des mers autour de Kiri, ce qui ne fait que rendre la jeune Akako encore plus admirative à votre égard.


Vous l'avez fait ! Vous avez tuer ce monstre ! Vous êtes incroyables tous les deux !

Vous pouvez entendre les applaudissements et les cris de joies des membres d'équipage, vous leur avez sauvez la vie, mais surtout, vous avez prouvé à tout le monde à quel point les sabreurs sont puissants. Il est temps maintenant de reprendre la mission originale : retrouver le sabre de la grand-mère de la jeune médecin.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas

[MLB] Terreur Abyssale [NOBUATSU S.]

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Mizu no Kuni, Pays de l'Eau
Sauter vers: